AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
[Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !
MessageSujet: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Mar 21 Fév - 11:22

Je m’étire, baillant largement alors que je jette des regards autour de nous sans avoir l’attention que j’ai en temps normal. Dire que je suis claqué est un doux euphémisme. Faut dire que bon, entre notre virée qui a tourné au cauchemar l’autre jour et le fait qu’on commence à peine à se remettre de cette foutue grippe, y a de quoi pas être super frais. Mais faut qu’on sorte, qu’on se dégourdisse un peu les pattes avant de se laisser totalement envahir par la paranoïa. Parce qu’on va pas se leurrer, ce serait vachement plus simple de se terrer dans notre régie, d’attendre avec un couteau entre les dents qu’ils débarquent, morts ou vivants et de péter un plomb d’ici à ce qu’ils arrivent.

Enfin, pour autant, pas dit qu’on puisse non plus se la jouer fort Alamo bien longtemps vu nos réserves de bouffe. Alors j’ai proposé à Eliott d’aller prendre un peu l’air. Histoire aussi de nous retrouver un peu dehors, un peu tous les deux. Okay, je sais, dans le genre sortie romantique, je me pose là, d’autant que ça part toujours en vrille d’une façon ou d’une autre. Mais bon, le romantisme, on s’en cogne non ? Enfin perso, ça a jamais été mon truc et même si j’en avais les moyens, elle pourrait toujours courir pour un diner aux chandelles.

… j’ai l’air convaincu quand je pense ça non ? Parce que bon, en vrai, quoi qu’elle demande, je ferais ce que je peux pour qu’elle l’ait. Oui, je sais, ça craint et ça va pas en s’arrangeant. Je trouve ça tellement débile de me sentir en mode ado amoureux alors qu’autour de nous c’est la fin du monde et que des gens bouffent d’autres types, qu’on se fait tirer dessus, que ça crame de tous les côtés et j’en passe. Sans oublier le fait que le fait que je sois amoureux d’elle semble toujours plus la gêner qu’autre chose mais limite ça devient un détail quand on cumule avec le reste. Détail qui continue de trotter dans ma tête et qui a bien évidemment bien tissé sa toile, comme le crétin que je suis. Mais je suis resté naturel depuis l’incident. Ca fait quoi ? 15 jours ? 3 semaines ? A dire vrai, j’ai une notion du temps qui est devenue toute relative et sans ce foutu calendrier qu’on a trouvé dans la régie, je crois que je serais totalement infoutu de dire quel jour on est. D’autant que bon, c’est pas comme si c’était vraiment important. Enfin si, ça l’est. Et à cette pensée, j’ai un regard en direction d’Eliott et je souffle, la mine pensive.

"Bon, on doit offrir quoi à un môme pour ses 13 ans ? A froid, je t’aurais dit la dernière console à la mode ou une connerie du même genre mais si on rajoute le paramètre hordes de saloperies de zombies voraces ça devient un peu plus compliqué."

Je fronce les sourcils, fixant le vide un instant avant de reprendre, toujours un peu perdu dans mes pensées.

"Tu sais ce qui pourrait être vraiment cool ? Une séance de ciné. Avec un petit générateur, ça devrait pas non plus trop pomper d’énergie et si on fait ça au fond de la régie, y a moyen de pas faire trop de bruit. J’ai passé un été à projeter des films au cinéma en ville. On pourrait peut-être trouver des pellicules. Et ça ferait du bien à tout le monde une soirée un peu… normale. Tu crois pas ?"

Je lui jette un regard, me demandant à quel point elle va trouver mon idée ridicule. Je ferais mieux de lui trouver une batte de baseball, ce serait un truc vraiment utile autant contre les morts que contre les vivants. Et des magazines pornos tiens. Remarque, je peux bien le faire aussi, mais c’est pas dit qu’Ashley apprécie que j’offre ça à son petit bébé. Je sais pas pourquoi mais à cette pensée, j’ai déjà mal au crâne.

_________________

   
   
Just relax, take it easy



Dernière édition par Ethaniel M. Griffin le Ven 18 Aoû - 23:39, édité 1 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Ven 24 Fév - 19:00

Étalée en travers du lit, je le sens bouger à côté de moi. Mais non, pas de câlins. Il s'étend juste. Tant pis. Enfin non, c'est pas grave, ni important. Toute façon, c'est pas l'heure. Dodo encore. Et pourtant je sens son regard peser sur moi. Non, parle pas. Je veux pas. Sinon je vais être obligée de me réveiller. Et si j'émerge, je vais oublier cette sensation de bien-être total. Et puis, on est bien là... Pourquoi il s'entête ?

Je grogne et m'obstine à garder les yeux fermés. Non, il est trop tôt. Beaucoup trop tôt. Je suis sûre qu'il fait même pas jour d'abord. Et je capte pas un mot de ce qu'il dit en plus. Enfin si, j'entends, mais j'ai un peu de mal à comprendre les mots qu'il aligne là. Paf direct, il ouvre un œil et "bonjour, le soleil brille, les oiseaux chantent et bienvenue dans le monde fabuleux de Disney"... Mais comment il fait ? C'est pas humain je vous jure. Non mais encore, ce serait juste là, je pourrais me dire que c'est la joie de pas être mort, de pouvoir fêter l'anniversaire de son frangin et... ah, c'est de ça dont il parle. Je le cale dans un coin de ma tête. Et donc, je disais quoi ? Ah ouais. Qu'encore, ce serait exceptionnel, je ferais avec. Mais non. Tous les jours, c'est comme ça. Comme si c'était une super journée en perspective. Comme si on avait assez dormi, assez mangé, assez tout. Je vous jure, ce mec est pas net. Je sais, ça m'arrange bien, vu que sinon, il serait pas avec moi. Enfin, il resterait pas avec moi sinon. Même s'il reviendrait, parce que niveau cul, c'est magique. Bref. Donc... Merde, j'arrive même pas à aligner deux pensées sans me perdre. Ah et lui donc si. Toujours au taquet. Je me sentirais presque coupable de pas être dans le même cas. Presque.

J'en oublierais presque que si je veux pas me réveiller vraiment c'est entre autre parce que je vais me souvenir qu'il m'aime et je pourrais plus faire genre je dors et tout va bien. Bon, dans l'absolu tout va bien. Très, trop bien. Juste que... c'est un peu compliqué. Même si ça c'est calmé quand même dans ma tête et que je pars moins en panique. Et je sais bien que c'est pas une situation normale, que l'environnement et le reste ça joue et tout, et que de base il est plutôt euh romantique on va dire. Mais je sais foutrement pas comment réagir. Ça me panique un peu quand même okay j'avoue. Quoique paniquer, c'est pas le bon terme. Ça me fait horriblement plaisir, et ça me fait un bien fou...
Et en vrai, maintenant que j'ai eu le temps d'y penser un peu, c'est autant ça qui m'effraie que le fait qu'il l'ai dit... et le pense sans aucun doute possible. Parce qu'il l'a pas redit. Normal vu ma réaction ouais... je crois qu'il a autant peur de me faire fuir en le redisant, que je ne dise une nouvelle connerie et que je lui fasse encore mal. À cette pensée, mon cœur se serre un instant. Je veux pas ça, surtout pas. Enfin, toute façon, il a pas besoin de le redire, même si une partie insidieuse de mon esprit aimerait beaucoup l'entendre à nouveau, il suffit qu'il me regarde pour que ça fasse boumboum.
Et ça soulève trop de questions et trop d'interrogations. J'ai trop de pensées et trop de doutes et trop... de tout qui envahissent mon esprit. Et même si je lui montrerais pas, ça me fait flipper. De ressentir tout ça.

Je fronce les sourcils, toujours sans ouvrir les yeux, et bouge un peu pour aller me caler contre lui. Là, c'est bien. Chaud. Sûr. Tout doux. Parfait donc. Je frotte mon nez contre sa peau jusqu'à me retrouver dans le creux de son cou, alors que ma main passe sous son pull pour se poser sur son ventre. Je souris contre lui. A moi. Parfait j'ai dit.

Je l'embrasse dans le cou, faisant courir mes lèvres sur sa peau, avant de stopper. J'ouvre les yeux. Ouais, ça, c'est une mauvaise idée. Pas que je veuille pas en fait, loin de là. Et il faudrait pas grand-chose non plus pour que ce soit réciproque. Mais justement. On va jamais partir si on commence. Ouais, ouais, si je commence...

« A froid, j'aurais dit une poupée gonflable. Ce serait amusant. Ou des play-boys !
… Mais je dois avoir l'esprit un peu trop pervers hein... »


Je m'éloigne un peu et me force à ouvrir les yeux pour le regarder, avant de les refermer aussi vite, et de cligner des yeux.

« Trop de lumière, je vais foooondre... »

Je fronce les sourcils en souriant et ma main quitte à regret son ventre pour aller effleurer son menton.

« Mais le ciné, ce serait trop top. » Je me redresse sur un coude. « Tu crois vraiment qu'on peut trouver des pellicules ? C'est une super idée je trouve... Même s'il faudrait lui trouver un truc, pour lui vraiment, tu vois ? Qu'il pourrait garder ou... j'en sais rien. Ça pourrait lui suffire de se marrer devant un film avec tout le monde... Des piles. Et des bombes de peintures et...euh... On verra sur place au pire.
Mais des pellicules de films donc... Et un générateur qui ne brûle pas tout... On va essayer... »


Je l'embrasse rapidement, avant de l'embrasser un peu plus longtemps parce que voilà, et de m'éloigner aussi rapidement. Faut pas déconner. Je me lève et m'étire en baillant, faisant craquer mon dos. Je commence à m'habiller, sans réfléchir trop, sinon, mes bonnes résolutions vont se faire la malle et je vais juste retourner sous la couette et lui sauter dessus.
Je le regarde et hausse un sourcil alors que je finis d'enfiler mon jeans.

« Alors, qu'est-ce que tu attends ? »

Ouais, j'abuse, je sais.

_________________
I'm still breathing
Don't talk, just act. Don't say, just show. Don't promise, just prove.©️ by anaëlle.
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Messages : 1185
Membre du mois : 0
J'ai : 26 ans
Je suis incarné(e) par : Margot Robbie
Crédit(s) : Shereen - Anaëlle
Je suis un(e) : Xena
Vos Liens :

Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Lun 27 Fév - 22:11

Quand même, j'ai beau me la jouer cool, me dire que c'est pas bien grave qu'elle ait buggué comme ça quand je lui ai dit que je l'aimais, je suis quand même grave soulagé qu'elle se soit pas barrée en courant. Parce que bon, même si elle ressent pas tout à fait la même chose que moi, même si j'aurais mieux fait de m'abstenir et de mieux gérer les choses, ce qui se passe là, quand je me réveille, quand je me rends compte qu'elle est là, blottie contre moi et qu'elle a l'air juste bien, presque heureuse. Et je suis assez con pour me dire que c'est un peu grâce à moi, que ce sourire là, alors qu'elle est encore à moitié endormie, il est pour moi.

Alors ouais, forcément, ça m'aide à me lever le matin. A trouver cette étincelle d'optimisme qui me donne l'énergie pour avancer et pour avoir envie d'y croire un peu plus. Bon, et puis j'ai toujours eu du bol, j'ai le réveil facile. Même en dormant que quelques heures par nuit, j'arrive à être en forme dès que j'ouvre les yeux. Ce qui est pas son cas et ça me fait marrer de la voir grogner comme ça. Surtout quand je m'amuse à la réveiller. Mais là, je suis un peu perdu dans mes pensées en fait. C'est bientôt l'anniversaire de Zak et j'avoue que je sais pas trop quoi faire pour lui. J'ai envie de marquer de marquer le coup, de lui rappeler que chaque moment est important et qu'on doit pas oublier qu'on est en vie, surtout après ce putain d'hiver.

J'ai un soupir de contentement quand elle commence à bouger et à se caler contre moi, mon bras passant autour d'elle pour se poser sur son épaule et la serrer un peu plus.  Mon ventre se crispe un peu, par réflexe alors qu'elle glisse sa main sous mon pull mais je lui souris, comme si de rien était. Ouais, tout roule, je gère et je ne vais pas perdre le fil alors que j'essaie de me concentrer sur un truc.

"Mouais, je sais pas, la poupée gonflable je suis pas convaincu. Ca serait un peu glauque, comme pour lui dire qu'il aura jamais de copine. Tu vois l'idée ? Par contre, les magazines pornos, j'y ai pensé. Je me dis que ce serait bien de les planquer dans sa chambre, l'air de rien, sans lui offrir vraiment."

J'ai un rire quand elle essaie d'ouvrir les yeux et je mets une main au-dessus de ses yeux.

"Ah merde, je savais pas que t'étais en sucre. Faut que je t'enferme à la cave pour ta survie ? Enfin, on est au Canada, niveau luminosité on a vu mieux quand même…"

J'attrape sa main pour l'embrasser avant de hausser une épaule.

"Bin, ça peut se tenter. Ca empêche pas de lui trouver un vrai cadeau à coté mais pour le coup, je me dis que ça ferait une bonne soirée d'anniversaire. Quitte à trouver un truc où on pédale pour avoir de la lumière. On se relaiera et on mourra d'une crise d'asthme avant la fin. Je me rappelle même plus les films qui étaient sortis quand la fin du monde est arrivée. Enfin ouais, les piles, les bombes, c'est la base, c'est pas vraiment des cadeaux inhabituels."

Evidemment, je lui rends son baiser et j'ai un froncement de sourcils quand elle s'éloigne. Alors ouais, j'ai dit qu'on allait partir en expédition mais, quand même, elle est un peu brusque quand même pour le coup. Je m'étire de plus belle alors qu'elle enfile un jean's et je la toise un instant avant de hausser les épaules. Et je me relève pour l'embrasser, une main plaquée sur sa nuque pour la garder contre moi. Autant dire que c'est pas du petit bisou mais j'assume. Avant de la relâcher, avec un léger sourire en coin.

"Alors de base, j'avais prévu qu'on reste un peu plus longtemps au lit, j'avais deux trois idées pour te mettre de bonne humeur au réveil mais on dirait que t'en as pas besoin. T'as vu mon jeans ?"

Quoi, je me fous de sa gueule ? Mais non, pas du tout.

_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Dim 12 Mar - 18:03

Je sais bien que j'ai tendance à tout compliquer et à me prendre la tête pour rien. Pas forcément pour rien, mais disons que j'ai du mal à prendre les choses comme elles viennent et à pas me demander le pourquoi du comment cela se fait-ce. Ça a toujours été comme ça, je vais pas changer maintenant, même si okay, au vu de la situation, je pourrais changer et faire un effort. Ahahah. Non, même pas en rêve.

Et puis, avec lui, ça a jamais été simple. Peut-être quand j'avais 12 ans oui, et encore, à ce moment-là, c'était pas plus évident pour moi, même si je me satisfaisais de pouvoir juste passer du temps avec lui. Mais depuis qu'on s'est revu, ça a toujours été au mieux tendu et délicat, au pire... bah je l'ai cogné plus d'une fois ça veut tout dire. Mais là, dernièrement, ça va carrément mieux. Forcément. Même si ça reste compliqué. En partie parce que je sais pas trop comment réagir vraiment et prendre tout ça, comment  accepter d'être avec lui après tout ça, et malgré tout ça. Je sais, je l'ai dit, je me prend la tête pour rien.
Bon, et en partie, parce qu'il abuse quand même lui aussi. J'ai quand même le droit de trouver ça trop rapide et trop tout court non ? Je sais que ça doit pas être plus facile pour lui, que je l'ai blessé sans le vouloir, et qu'il doit pas savoir trop comment se comporter du coup.
J'ai jamais voulu tout ça moi. Moi, je me contente super bien de me réveiller à côté de lui, d'installer mes jambes sur lui quand on est sur le canapé, de rire à ses stupides spectacles de chaussettes,de le mater discrètement quand il se change, de le frapper quand il dit trop de conneries ou encore de le suivre dans de supers balades au milieu de la neige et des zombies. Je suis une fille simple moi en vrai. Je demande rien. Surtout pas de je t'aime... surtout pas au bout de trois semaines... est-ce que moi je sors des je t'aime à tout va ? Non. Est-ce que moi, j'ai déjà été amoureuse comme ça ? Non. Est-ce que...

Tais-toi, par pitié tais-toi et reste contre lui, c'est vachement mieux, ça t'évitera de dire des conneries plus grosses que toi.
C'est fou quand même. Ça a un effet à la fois lénifiant et euphorisant, rien que d'être dans ses bras. Mieux qu'une dose de coc. Sisi je vous jure.  Même s'il continue de blablater et que j'ai un peu de mal à émerger de mon côté. Je sais que ça le fait marrer en général, sauf qu'après, il essaie de me réveiller à coup de bisous et de caresses et... Bref... pas en essayant de m'assommer de paroles. Même si ouais, okay, l'anniversaire du gnôme est bien un des seuls trucs pouvant m'aider à me réveiller donc. Même si je souris en le sentant se crisper quand je le touche. Bien fait. Fallait pas me réveiller pour ça... Je fais pourtant un effort et grimace un peu, avant de sourire de nouveau.

« T'as pas tord, j'avais pas vu ça comme ça... Donc, trouver des magazines pornos, à planquer dans sa chambre l'air de rien... Tu vas en profiter pour reluquer la page centrale ? »

Ah non, je m'en fous ça, c'est des images, j'ai quand même des limites. Okay, je me dirais sans doute qu'elles sont vachement mieux foutues que moi, mais en l'occurrence c'est valable pour tout le monde ça... et puis, elles sont sans doute en état de décomposition avancée à l'heure qu'il est, donc tout va bien.
J'ouvre un œil quand il me protège du soleil et lui tire la langue.

« ... Trop de soleil au réveil, Canada ou pas... Comme pour les vampires, tu sais, la peau qui brûle tout ça... Et tu veux me séquestrer en plus ? Genre l'apocalypse est pas un truc suffisamment glauque ? »

J'esquisse un sourire quand il embrasse ma main et hoche la tête.

« Ouais, c'est des trucs basiques c'est vrai. Donc magazines, pellicules et un lecteur genre comme au cinéma et un générateur et un autre cadeau si on trouve... les trucs hyper faciles à trouver donc. Ça va être compliqué de ramener tout ça quand même tu sais... »

Oh, et c'est là que je lui rappelle qu'Ashley aussi est née en avril ou on s'en fout ? Ouais, on verra plus tard, j'en ferais mention à un moment, même si c'est vachement moins important que pour le môme. Enfin, de mon point de vue. Même si ça serait sympa de lui trouver un truc on est d'accord. Même si lui y attachera plus d'importance peut-être que moi. Et non, je vais pas repartir dans des délires toute seule. Bref donc !
Je l'embrasse et je note son froncement de sourcils, non sans satisfaction. Moi, mesquine ? Mais noooon... Je lui jette un coup d'oeil quand il s'étire. A moi. Ça c'est cool. Je souris en lui rendant son regard et en finissant de boutonner mon jeans. Et la seconde d'après, je me retrouve à lui rendre son baiser, ma main agrippant son pull sans même que j'y pense.

Je le fixe, lui et son sourire de petit con, et je plisse les yeux une seconde. Ouais, j'ai pourtant déjà dû me dire qu'il fallait pas jouer avec lui, parce qu'en vrai, je suis aussi faible que lui, et surtout, parce qu'on est tous les deux incapables de se tenir en présence de l'autre... Enfin si, mais quand on est qu'à deux, c'est chaud.

« Me mettre de bonne humeur ? Genre ce que t'aurais dû faire avant d'essayer de m'anesthésier avec l'anniv du nain ?... J'ai pas vu ton jeans non. »

Je le repousse jusqu'à le faire buter sur le lit pour l'y faire asseoir. Je le fixe une demi-seconde avant de m'installer à califourchon sur ses genoux. Haussant un sourcil, je lui retire son pull et son t-shirt d'un coup, les balançant dans un coin de la chambre.

« Pour te faire gagner du temps. T'allais en changer non ? »

Je lui souris, avant de l'embrasser à mon tour, sans réelle douceur, juste avec un peu trop d'impatience alors que ma langue va chercher la sienne et que mes mains s'approprient son torse. Plaquée contre lui, à bout de souffle, j'inspire avant de me reculer pour me lever.

« Ton jeans hein ? Il doit pas être loin, on va le trouver. »

Quoiiii ? Je sais. Je vais perdre. Ou gagner. Je suis pas certaine qu'il y ait une différence là...

_________________
I'm still breathing
Don't talk, just act. Don't say, just show. Don't promise, just prove.©️ by anaëlle.


Dernière édition par Eliott Lancaster le Dim 19 Mar - 20:34, édité 1 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Messages : 1185
Membre du mois : 0
J'ai : 26 ans
Je suis incarné(e) par : Margot Robbie
Crédit(s) : Shereen - Anaëlle
Je suis un(e) : Xena
Vos Liens :

Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Dim 19 Mar - 20:28

Des fois, je me demande à quoi elle pense. Ce qu'elle ressent rapport à tout ça, à nous, à ce qui se passe. Et puis, je reviens à la raison et je me dis que si j'en avais la moindre idée, j'exploserais certainement. Parce qu'au final j'ai beau être amoureux d'elle comme je l'ai jamais été personne, j'ai souvent l'impression qu'elle m'échappe, qu'elle dresse un mur entre nous sans même s'en rendre compte. Et c'est tellement ridicule de penser ça alors qu'on est ensemble depuis aussi peu de temps, c'est … ouais bon, c'est pathétique en fait un peu.

Je sais que j'ai merdé alors, j'essaie de faire comme si tout allait bien, comme si j'avais aucune responsabilité dans ce voile que je vois parfois dans ses yeux, comme si on allait s'en sortir et comme si… elle m'aimait vraiment. Je chasse cette foutue idée de ma tête et cette petite voix qui se marre en me le serinant encore et encore, alors que je laisse filer un rire à sa réplique.

"Reluquer la page centrale ? Faut voir… c'est pas un truc qui me serait venu spontanément à l'esprit en fait. Et ouais les planquer en faisant mine d'être au courant de rien. Surtout pas. C'est ce que… mon père avait fait quand j'ai eu son âge. Faut dire qu'on discutait pas des masses de ce genre de trucs et que c'était un moyen comme un autre de communiquer je pense. C'était marrant."

J'arque un sourcil quand même, étonné qu'elle ait pas l'air jalouse. Bon, elle s'en fout en fait totalement. Après, ça reste que des images de toute façon et puis, c'est pas comme si… hum. Je vais pas finir cette phrase. Perso en tout cas, je suis pas sure que j'apprécierais qu'elle mate des mecs dans les magasines. Mais je suis un peu con. Et je ris de plus belle, secouant la tête quand elle reprend.

"Tu parles… trop de soleil au Canada… y a rien qui te choque dans ta phrase là ? Et t'es pas un vampire, tu disais pas que tu bronzais carrément mieux que moi ? Mais je vends pas du rêve à te parler de te garder enfermée dans une pièce rien que pour moi pour le reste des temps ? Je trouvais ça super sain pourtant…"

J'ai un rire alors qu'elle me sourit et qu'elle enchaine sur les cadeaux.

"Bah après, on peut juste trouver un petit projecteur et une toile. Ca peut aussi le faire. Tu vois le genre ? Et ouais un truc qu'il pourra garder donc. Mais pas un truc pourri genre une gourmette hein. T'avais des idées déjà ?"

Bon, elle se lève et j'avoue que j'avais pas prévu ça de suite. Je songe même pas à cacher ma déception, d'autant que ça a l'air de l'amuser. Alors, si elle veut jouer, je peux être très con si je veux. Et je l'embrasse à pleine bouche avant de vaquer à mes occupations l'air de rien, à chercher mon jeans donc. Et je lève un index dans sa direction.

"Pas ma faute si j'avais déjà le cerveau activé à peine les yeux ouverts. Tu m'aurais laissé deux minutes de plus et je trouvais de quoi te mettre de bonne humeur. Mais tant p…"

J'ai pas le temps de finir ma phrase qu'elle me repousse sur le lit et s'assoit sur moi. Et ouais, je peux pas m'empêcher de lui décocher un sourire canaille alors que je lève les bras pour l'aider à me virer mes fringues.

"Trop aimable de me rendre service m'dame. Pourtant, tu l'aimes bien ce pull, c'est toi qui l'a choisi. C'est pas cool de le maltraiter comme ça en tout cas."

Je lui rends son baiser, évidemment, mes mains glissant dans son dos, prêtes à détacher son soutif… avant qu'elle se recule pour se lever.

"Ah, je crois pas non."

Je la retiens et je la soulève légèrement pour la faire basculer sur le lit.

"Tu crois vraiment que là, de suite, j'ai envie de retrouver mon jeans ?"


_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Dim 26 Mar - 20:12

Mon sourire s'agrandit un peu en l'entendant rire. Et je vous jure, jamais j'aurais cru pouvoir autant aimer un son. Parce que je sais qu'il y a plein de trucs qui le tourmentent, que je suis responsable de certaines choses et parce que vu le monde dans lequel on vit, c'est un peu compliqué quand même de pouvoir le faire. Rire vraiment je veux dire. Pas de nervosité, ou pour se rassurer ou pour faire genre que tout va bien. Un vrai rire. Et savoir que j'arrive à le faire rire sur des conneries, c'est vraiment super cool. Même si je sais que ça efface pas le reste et qu'il continue de ressasser toujours les mêmes choses. C'est pas mon simplet pour rien. Et puis, je fais un peu pareil. Sur moins de trucs que lui sans doute, mais c'est malgré tout les mêmes choses qui reviennent encore et toujours : Sid et lui en général... Je sais, je sais. Bref. Il rit et ça me fait du bien voilà.

« Ah ouais ? Pourtant, ça a beau être que des images, elles ont encore des seins et... Enfin tant mieux. Et oui, possible que je les reluque à ta place du coup va savoir... » Je le fixe avec un sourire en coin. « Ton père avait fait ça ?... ça m'étonne pas tant que ça bizarrement... Je suppose que ça serait beaucoup trop gênant pour Zak sinon... Hummm... Non, je ne ferais rien qui puisse le mettre mal à l'aise. »

Bon, d'accord, je dois pas être super convaincante avec mon sourire amusé. Mais l'intention y est. Et oui, même si ça m'étonne, une partie de moi est tout de même soulagée de savoir qu'il ne pense même pas à mater des nanas sur des magazines. Peut-être parce qu'il préfère mater les vraies idiote... Ouais, non, on va éviter de repartir dans des délires idiots. Je grimace et lui tire la langue avant de rire.

« Non, plus rien ne me choque ! C'est pas parce que je bronze que j'apprécie le soleil aussi directement le matin. Et t'as une conception vachement particulière des trucs sains, mais ça on le savait déjà. Et puis surtout, t'as pas besoin de me garder enfermer pour t'avoir rien que pour toi. »

Je dépose un petit baiser sur ses lèvres.

« Oui, je vois le genre, ça devrait pas être si difficile. Vu que tu viens de m'enlever la seule idée que j'avais, va falloir que j'en trouve d'autre... Oh ! J'ai aperçu des talkies-walkies dans une des boutiques, ça pourrait être pas mal non ? Oui, je sais, ça fait pas cadeau incroyable pour un gosse, mais ce serait chouette non ? Sinon on verra sur place, on trouvera un truc chouette ! »

On a toute la journée pour trouver de toute façon. Mais pour ça, faut se lever et se préparer. Et je crois que ça m'amuse autant que ça le dépite que je sois debout si rapidement. Sauf que la situation s'inverse aussi vite. Je me retrouve accrochée à lui à vouloir plus et lui qui fait mine de se barrer. Super. Mais je crois qu'on est aussi accros et cons l'un que l'autre en fait, et c'est à mon tour de jouer alors que je le pousse sur le lit et que je l'embrasse. Je lui retourne son sourire et jette un coup d'oeil vers le coin où j'ai balancé le pull.

« Oui, je l'aime bien. Mais je t'aime encore plus sans en fait. Et donc si, c'est bien de ta faute si t'es tout de suite en état de marche. Quoique ça, ça me dérange pas en général, mais pas pour parler ou m'embêter comme ça... »

Je l'embrasse à nouveau, perdant déjà mon souffle dans ce baiser, avant de me reculer. Je souffle un rire quand il me retient et me bascule sur le lit, mes mains montant dans ses cheveux.

« Je sais pas, t'avais l'air pressé d'aller faire un tour et tout... »


_________________
I'm still breathing
Don't talk, just act. Don't say, just show. Don't promise, just prove.©️ by anaëlle.
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Messages : 1185
Membre du mois : 0
J'ai : 26 ans
Je suis incarné(e) par : Margot Robbie
Crédit(s) : Shereen - Anaëlle
Je suis un(e) : Xena
Vos Liens :

Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Mar 28 Mar - 7:53

Je lui jette un regard en coin alors qu’elle sourit. Elle est jolie comme ça quand même. Quand elle se prend pas la tête… bon, quand je lui prends pas la tête d’accord. J’imagine qu’elle a pas besoin de moi pour ressasser, mais clairement, je dois pas aider. Et, bien évidemment, penser à ça ne fait que me faire un peu plus cogiter, sinon ce serait pas drôle. Ah ouais, c’est pas drôle, j’avais oublié. Pas grave, on est cools là, tout va bien dans le meilleur des… mais qu’est-ce que je raconte moi comme conneries… On est dans un monde de merde, à se demander si demain on sera encore en vie et je me prends la tête là-dessus.

"Oui enfin, les seins ça fait pas tout… je préfère m’extasier sur du réel que sur du papier glacé… mais donc, tu serais du genre à les mater toi ?"

J’arque un sourcil, un rien perplexe, me demandant à quel point cette image pourrait éventuellement me perturber.

"Mon père avait fait ça ouaip… faut dire que le dialogue avec lui était pas vraiment simple mais qu’il a voulu… m’aider ? On va dire ça comme ça. Ca m’a étonné mais autant te dire que Sid’ était ravi, ça nous a permis de pas avoir à aller en piquer au magasin. Quant au fait de rien faire pour le gêner… tu parles…"

J’ai un rire alors que je secoue la tête. Elle peut être encore plus sale gosse que lui quand elle s’y met, donc qu’elle essaie pas de me faire croire ça. Enfin, elle le fera pas pour son anniversaire, c’est la seule certitude que j’ai. Encore que… suffit qu’il lui ait fait un sale coup juste avant et ce serait pas impossible. Cette pensée me fait quand même sourire alors que je lève les yeux au ciel à sa réaction au peu de soleil qu’on a.

"Pas ma faute si t’as des réveils difficiles. Tu vois, ça me confirme que t’es pas une princesse. Parce que normalement tu devrais déjà être en train de chanter avec des petits oiseaux qui seraient en train de refaire le plumard et tout. Je me suis fait arnaquer en fait. Et j’ai pas du tout une conception particulière, je vois pas de quoi tu parles."

Ouais je parle un peu trop, surtout au réveil. Mais on va pas se mentir, j’ai peur des silences qui peuvent s’instaurer entre nous. Peur de balancer des trucs qui vont encore la faire flipper et qui finiront par sortir d’une façon ou d’une autre. Et là je me retrouverais comme un con tout seul dans mon lit, ça c’est une certitude. J’ai un petit sourire quand elle m’embrasse avant de plisser des yeux.

"Tu voulais vraiment lui offrir une gourmette ? Prends lui au moins un collier avec des piques, que ce soit marrant… bon, plus sérieusement, un vrai collier, un truc un peu classe, ça peut se trouver ça. Et ouais, on verra sur place, l’avantage c’est qu’ils ont pas piqué les trucs marrants. Pas tous en tout cas."

Bon, j’avais pas prévu qu’elle se lève aussi vite moi. Le monde est injuste, je vous l’avais dit déjà non ? Surtout à la voir se balader en soutif comme ça, l’air de rien. Donc ouais, je lui fais payer, si on peut dire ça comme ça. Et forcément, ça dérape un peu. Je me retrouve sans mon pull au bout d’à peu près une demie seconde, à croire qu’on commence à battre des records, avant de secouer la tête. Puis de la hocher. Je dois avoir l’air tellement cohérent tiens.

"Tu vas encore râler quand on va le ramasser et qu’il sera plein de poussière. Et je vois pas en quoi c’est ma faute. C’est la génétique m’dame. Et genre, je t’embête… vraiment ?"

… mais en plus elle me cherche là non ? A vouloir se tirer. Ah, je vous jure… je suis donc obligé de la faire basculer sur le lit en la toisant, non sans sourire quand même.

"Toi, t’es en train de te foutre de moi un peu là non ?"


_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Lun 10 Avr - 10:55

Mon sourire s'agrandit un peu alors que je hausse une épaule.

« Tu préfères t'extasier sur moi donc même si je suis clairement moins bien foutue ? C'est flatteur... Remarque je préfère aussi m'extasier sur toi, donc je comprends. Et oui, je pourrais les mater... ça te gênerait ? »

Non, je vais même pas parler de faire semblant de mater des mecs, parce qu'il le prendrait mal ou serait vexé. Ou pire, parce qu'il me croirait. Je le fixe en fronçant un instant les sourcils, avant de souffler un rire.

« ...Il a essayé d'aider, plus ou moins maladroitement okay, mais l'intention y était... Et donc, il a évité que les deux simplets de service se fassent choper à essayer de piquer des trucs de nanas à poils. L'image me perturbe un peu j'avoue... Et je vois pas de quoi tu parles concernant Zak. »

J'ai presque l'air sérieuse et offensée. Air qui dure une demi-seconde montre en main, avant que mon sourire ne réapparaisse de plus belle. Mais j'éviterai de trop lui pourrir son anniversaire promis. Sauf s'il m'embête... Mais non, même dans ce cas-là, je trouverai autre chose faut pas déconner. Un anniv, c'est important, d'autant plus pour un môme, d'autant plus maintenant.
Je hausse un sourcil en le regardant.

« Arnaquer ? T'es sérieux ? Tu veux une princesse ? Je crois qu'elles se sont toutes faites bouffer, mais je peux chercher pour toi si tu veux. Après perso, les piafs, je serais en train de les faire rôtir... »

Je secoue la tête au reste de ses propos, avant de lui embrasser le nez en souriant. Et de l'embrasser tout court, juste un peu.

« Non, la gourmette c'est naze... Sauf si ouais, on trouve un super truc, on sait jamais. Je chercherais une autre idée... Bref. On dévalisera les boutiques des trucs cools et on choisira donc. »

Je me lève, il boude, il me cherche, je boude, je le cherche. Et tout est normal. Le pire c'est que ouais, c'est normal avec lui. Et si certains trucs auraient pu m'énerver avec un autre, avec lui, je... oui, j'adore. Bon, pas forcément ça, mais avec lui, ça reste quand même plus fort et plus... mieux. Tout le temps. Surtout quand il me touche okay j'avoue.
J'esquisse un sourire en secouant la tête.

« Genre, je râle pour ça. Je râle jamais moi monsieur. Je ne fais que relever des choses qui clochent. C'est de ta faute, c'est tout, c'est certainement pas la mienne. Et oui, tu me parles, te moques et m'empêche de dormir. Donc tu m'embêtes tout plein. »

Mon sourire s'agrandit encore plus alors qu'il me surplombe en quelques secondes et que je le dévore du regard.

« Je vois pas du tout ce qui te fait dire ça. »


_________________
I'm still breathing
Don't talk, just act. Don't say, just show. Don't promise, just prove.©️ by anaëlle.
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Messages : 1185
Membre du mois : 0
J'ai : 26 ans
Je suis incarné(e) par : Margot Robbie
Crédit(s) : Shereen - Anaëlle
Je suis un(e) : Xena
Vos Liens :

Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Mer 19 Avr - 10:16

Je la fixe en plissant des yeux, la mine sceptique.

"C’est des questions pièges un peu là non ? Alors oui, de base, je préfère m’extasier sur toi, ne t’en déplaise. Parce que t’es là et que je préfère assouvir mes fantasmes avec quelqu’un de réel. D’autant qu’il est fort probable qu’elles soient toutes crevées et là, autant dire que c’est paaaas super excitant mine de rien. Et euh… toi, les mater ? C’est… je sais pas trop en fait."

Excitant ? Ouais, c’est pas impossible. Mais clairement, j’aurais jamais, mais alors jamais pensé à ce genre de trucs en fait. Enfin, comme je sais pas trop ce qu’elle a derrière la tête, je préfère éviter de dire tout haut ce que je pense. Dans le doute. J’ai un sourire un peu contrit quand on parle de mon père et je hausse brièvement les épaules.

"Ouais. Après, j’ai envie de dire que j’aurais pas vraiment su comment gérer à sa place en fait. Donc c’était ptet un peu maladroit mais au moins il a vu que j’avais grandi et il a fait ce qu’il pouvait. Même si de toute façon, avec Sid, autant te dire que j’aurais fini par me noyer sous les magazines pornos de toute façon."

Je secoue la tête au reste de ses propos. Quelle emmerdeuse. Enfin, en même temps, ça fait son charme, en partie en tout cas. Ou alors je suis totalement maso, ce qui n’est pas totalement à exclure. Mais je sais qu’elle fera ce qu’il faut pour que l’anniversaire du môme se passe bien. J’ai un large sourire alors qu’elle reprend, faussement offusquée. Ou vraiment, je saurais pas trop dire.

"Arnaquer, oui madame ! M’enfin, pour avoir une princesse, faudrait que j’ai une gueule de prince charmant et euh… je crois que c’est pas vraiment le cas. Et je sais pas ce que je ferais si tu m’en ramenais une en plus. Mais je veux bien bouffer les piafs aussi."

Je plisse le nez quand elle l’embrasse avant de la serrer brièvement contre moi et de hocher la tête.

"On est d’accord. Après, on peut lui trouver un pendentif cool ou un truc qu’il pourra garder. Y a des bracelets qui sont pas pourris. Mais après… j’sais pas. Tu crois qu’il a vraiment envie de garder un souvenir de tout ça ? Bref, on avisera en fonction de ce qu’on trouve de toute façon."

Et comme d’habitude, ça dérape. Mais c’est elle qui a commencé. Ouais, je préfère souligner, pour une fois que c’est pas moi. On se cherche comme des ados qui ont les hormones en ébullition. Alors que bon, techniquement, on est censés être un peu plus matures et responsables et… okay, tout ça, c’est des conneries. Mais putain, même à 16 ans j’étais pas comme ça hein. Mais je continue, comme si de rien était, comme si je flippais un peu plus chaque jour à cause de tout ça, comme si une part de moi restait pas persuadée qu’elle finira par avoir encore plus peur que moi et qu’elle va se tirer. Et que je saurais pas quoi faire.

"Tu passes ton temps à râler. Touuuut le temps. Et c’est en rien ma faute. La génétique j’te dis. T’as bien vu que même quand je dors une heure, je suis opérationnel dans la minute. Tu vas pas me le reprocher quand même si ? En temps normal, t’as l’air plutôt contente de ça en fait… enfin je note, je m’enfuirais donc le matin en te laissant dormir. Ca te va ?"

Bon, je suis pas super crédible, mais on peut jouer aux cons tous les deux. Je me demande qui cèdera en premier en plus. De toute façon, je suis occupé à la regarder de haut là, et j’avoue que c’est plutôt marrant.

" J’sais pas, une idée comme ça, en passant. Ou alors c’était juste une vengeance mesquine. Avec toi, je m’attends à tout."


_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Sam 6 Mai - 19:35

Je penche la tête sur le côté, les sourcils levés.

« Donc c'est moi, parce que je suis là, bien réelle et qu'elle se sont fait bouffer. Je suis pas sûre que ce soit la meilleure réponse à mes questions pièges ça... » J'ai un sourire en coin. « Tu sais pas ? Si je regarde un magazine avec des mecs à poils, tu sauras pas non plus ?... On essayera pour voir. Un playboy, t'en fais pas... On aura qu'à en garder un pour nous, avant de tout refiler au môme. »

Mon sourire s'agrandit, même si je me dis que j'ai pas trop envie de le laisser mater. Ça a beau être des images sur papier glacé, de nanas mortes y a des mois, ça me ferait chier qu'il les trouve jolies. Parce qu'elle le seront forcément plus que moi. Oh, c'est bon, je vais pas non plus fantasmer sur elles, j'ai autre chose à faire. C'est juste pour le taquiner. Je l'ai lui, pourquoi je chercherai autre chose ? Bref. Je me fais un peu plus douce sans même y penser alors qu'il sourit et hausse les épaules.

« … Il était cool. Il essayait toujours d'aider, même quand tu refusais l'aide en question... Et essaie pas de tout foutre sur le dos de Sid, c'est pas gentil d'accuser les absents qui peuvent pas se défendre. »

Même si je ne doute pas une seconde que ce soit mon idiot de frangin qui aurait cherché ce genre de trucs, et non pas mon idiot à moi qui était bien trop sérieux avec l'autre pouffe là. Quoique l'un n'empêche pas l'autre je sais bien. Quant au gamin, vu qu'il insiste pas, c'est qu'il sait bien que je l'adore et que je ferais le nécessaire pour que ce soit cool non ?
Je soupire et secoue la tête.

« T'es vraiment en train de dire que je suis pas assez bien pour être une princesse ?... Et je veux pas savoir ce que tu ferais avec elle non plus. Donc j'en ramènerai pas voilà... » Je lui jette un coup d’œil et esquisse un sourire. « Et avec un costard, rasé et tout, t'aurais trop une gueule de prince charmant... Maigrelet, mais quand même... »

Même maintenant, même alors qu'il a perdu du poids, il a toute façon encore la carrure d'un footballeur. Rien que là quand il me sert contre lui... D'accord, je suis pas forcément objective.

« Ouais, ça, ça peut être cool. Un pendentif ou des bracelets cools. Et c'est pas un souvenir de tout ça, mais un cadeau des personnes qui l'aiment. Et qu'il est censé aimer pour certains du moins. Donc oui, il sera content. »

Tout comme j'avais été contente pour chaque babiole qu'il m'avait ramené, même si c'est pas tout à fait pareil. On tient l'un à l'autre, c'est un peu pareil... Pas tout à fait, pas pour le reste... Pas alors qu'on joue et qu'on se cherche comme ça. C'est quand même dingue, que ce soit aussi fort et aussi... houleux. C'est pas le bon terme, mais je trouve pas vraiment de terme approprié pour dire que c'est jamais suffisant, que c'est trop rapide, trop instinctif, trop... Je sais pas. C'est Ethan. Je sais, ça devrait m'inquiéter, mais j'ai pas envie de trop me questionner pour le moment. Ni jamais peut-être.

« Mais c'est faux !... Je râle pas tant que ça... Si ? Et génétique tu parles. C'est carrément trop injuste... Hé, tu dors au moins la nuit ? Tu m'as dit que oui, mais... tu me mentirais pas hein ? Et oui, c'est possible que je sois contente. » J'ai une moue boudeuse. « Et non. Ça me va pas. Même si j'apprécierais de pouvoir parfois dormir, je veux pas. Si tu fais ça, moi, je ne te réveillerais plus la nuit et pis c'est tout. »

Comme si j'en serais capable. Ou que lui en serait capable. Je sais pas trop en fait. Bon, d'accord, je serais pas foutue d'arrêter, même si je le voulais,et je le veux pas on est d'accord, j'aime beaucoup trop ses réactions... Et le sentir contre moi, ou être dans ses bras, ou... Bref.

« Comme si ça pouvait m'arriver d'être mesquine ! Je vais me vexer tu sais à force... »


_________________
I'm still breathing
Don't talk, just act. Don't say, just show. Don't promise, just prove.©️ by anaëlle.
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Messages : 1185
Membre du mois : 0
J'ai : 26 ans
Je suis incarné(e) par : Margot Robbie
Crédit(s) : Shereen - Anaëlle
Je suis un(e) : Xena
Vos Liens :

Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Mer 10 Mai - 18:21

Je lève les yeux en ciel en esquissant un sourire. "Ah, je le savais que c'était une question piège. Et que t'allais forcément l'interpréter de travers. L'idée c'est que, même si elles étaient pas mortes, elles ont aucun intérêt pour moi. T'es là, t'es réelle est… bref… c'est mieux comme ça ?" J'ai une grimace avant de reprendre, fronçant les sourcils. "Euh… nan, j'aime pas trop l'idée. Enfin après, tu fais comme tu veux mais euh… j'aimerais autant pas être au courant donc. Mais on… peut tester. J'crois."

Oui, c'est sacrément bizarre. Encore plus de trouver l'idée plutôt cool en fait. Mais je suis pas sûr que le dire à haute voix soit hyper judicieux. Cette conversation est quand même particulièrement bizarre, même si, dans le fond, avec elle, c'est pas la première fois que je discute de trucs que j'aurais pas cru possibles jusque là. Comme parler de mon père, de ce qu'il a pu faire pour moi. Avec elle, c'est moins difficile que je l'aurais cru, même si ça reste pas simple. J'inspire doucement, esquissant sans m'en rendre compte un sourire. "Ouais il était cool. C'est con ce que je vais te dire hein mais… je suis content d'avoir des souvenirs comme ça de lui. Et de pas avoir à me forcer pour m'en rappeler. Pas comme ma mère que je commence à oublier et… bref. Oublie, je sais même pas pourquoi je parle de ça en fait. Et j'ai pas besoin de tout foutre sur le dos de Sid' il est entièrement coupable ce branleur."

Et je la fixe, avec un sourire amusé alors qu'elle fait mine de se vexer. Enfin, j'espère qu'elle fait semblant en fait, sinon je vais avoir l'air un peu con. Enfin, encore plus que d'habitude quoi. "J'ai dit que t'étais pas une princesse oui. Parce que t'es forte, débrouillarde, que t'as pas besoin qu'on t'assiste. Donc ouais, pas de princesse pour moi, on a assez à gérer comme ça non ?" Et je ricane, me tapotant le ventre, grimaçant tout de même légèrement en voyant que je sens mes côtes. "Moi ? Je crois pas non. Je serais juste tellement mal à l'aise que j'aurais l'air ridicule. Et j'aurais l'air d'un ado sans barbe, j'ai plus l'habitude moi."

Enfin, dans le fond, je m'en fous, je la garde contre moi et, pour changer, y a plus grand-chose d'autre qui compte. Et ouais, je préfère pas trop me focaliser sur ça, parce que, même si je l'ai accepté, ça fait autant flipper que ces saloperies qui nous attendent dehors.  Donc les cadeaux pour le gosse, ça c'est cool. "Des bracelets ça peut être sympa ouais. Et ça se garde. Pour se rappeler qu'on est en vie aussi, c'est pas mal. Et c'est un gosse de 13 ans, évidemment qu'il nous supporte tout juste."

Le pire c'est qu'une part de moi aimerait se rappeler de tout ça. Pour elle principalement. Mais aussi parce que j'ai appris à connaitre mon frère, qu'on parle avec Ashley. Même si pour ça, j'aurais peut-être pu le faire autrement ou plus tôt. Alors que je suis pas persuadé que j'aurais pu l'avoir elle si on avait pas été dans ce merdier. Et c'est le moment que choisit cette putain de voix pour me souffler qu'elle a pas bien le choix non plus, qu'elle m'aurait probablement pas choisi. Comme si j'avais besoin de ça pour y penser tiens. Je cille, essayant de chasser cette pensée qui reste tapie dans l'ombre, comme toujours. "Bien sur que si tu râles tout le temps. En même temps c'est aussi la génétique qui me fait cramer au soleil, donc bon je peux pas tout avoir de travers non plus hein. Et je dors. Plus qu'avant en tout cas." D'autant que je peux plus vraiment m'échapper pour bouquiner au milieu de la nuit. Alors, quand je cogite trop, je la regarde dormir et je finis par m'assoupir. Mais vu sa tête inquiète, je vais pas trop entrer dans les détails. "Donc je te réveille et je dois me débrouiller pour que tu sois plus grognon c'est ça ? Sinon je vais le payer à cause de la génétique. C'est moche la vie quand même."

De toute façon, je suis pas sûr que je pourrais vraiment la laisser tranquille le matin. Je sais, c'est pathétique, j'en ai bien conscience et pour un peu, j'aurais envie de me foutre des claques de me prendre la tête là-dessus avec tout le bordel qu'il y a autour de nous. C'est la fin du monde et je me fais chier pour ça ? Je devrais juste profiter de sa présence et pas me poser de questions.

"C'est vrai, c'est jamais arrivé et je te présente mes plus plates excuses à ce sujet, ça ne se reproduira plus du tout. Ca va ? J'en fais pas trop ?" Et je lui décoche un clin d'œil amusé, inspirant alors que je la serre contre moi.


_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Sam 27 Mai - 12:26

Je le dévisage et souffle un rire en hochant la tête, avant de l'embrasser brièvement.  

« J'interprète rien de travers, j'aime bien te taquiner, c'est tout. Je suis là et je suis la meilleure, c'est ça ? Et t'en fais pas, ça fait pas partie de mes fantasmes, les magazines et le reste... Sauf si t'es là, parce que ça peut être amusant. »

C'est le moment où je lui dit que je suis aussi sortie avec des filles ? Histoire qu'il soit aussi jaloux des filles, parce qu'y a pas de raison... Ouais, non , peut-être pas, on s'en fout dans le fond, c'est pas comme si ça changeait quoique ce soit de mon côté. Et je veux pas qu'il s'imagine encore plus n'importe quoi. Surtout qu'on parle de son père et que même si ça arrive, ça reste rare. Et il en a besoin, non ? Alors on va pas gâcher ça pour rien. Je le fixe et esquisse un sourire en miroir au sien, avant d'effleurer sa joue de la main.  

« Parce que tu en as besoin et que je t'écoute ? J'ai pas... J'ai pas beaucoup de souvenirs de mes parents non plus. Plus ça va, plus ça se résume à une sensation diffuse et à des gestes fantômes. Une caresse, une odeur, mais... je me souviens pas de leur voix. Et heureusement que j'ai une photo parce que... » Je déglutis et hausse les épaules. Merde, c'était pas le but ça, de parler de moi. Je reprends précautionneusement, avec douceur. « C'est triste, mais c'est normal, c'est pas de ta faute si tu as moins de souvenirs tu sais. Ça veut pas dire que tu l'aimais moins, juste que t'étais petit. Hum... Donc oui, ton père était cool et c'est chouette que tu aies des souvenirs aussi cools que lui. Et traite pas mon frère de branleur s'il te plait. »

Je lui souris doucement. Je sais que c'est un sujet sensible chez lui. Parce qu'il aime bien Ashley et qu'il se sent coupable. Comme je me sentais coupable d'aimer les Lindsale, comme si ça voulait dire qu'ils allaient les remplacer et que je les trahissais. C'est pas super comme sentiment. Encore moins pour lui je suppose, vu qu'elle était marié à son père et qu'y a eu Zak et... Bref.
Je hausse un sourcil.

« Oh. Vu comme ça okay. Même si y a des princesses swags, regarde Raiponce ! Elle a une poêle et elle est super classe avec. » Et là, forcément, je pense à la scène des fougères et du lapin, et j'esquisse un sourire amusé. Avant de plisser le nez quand il grimace. Oui, il a perdu du poids. « Un ado, n'exagère pas... Et je maintiens que tu serais classe. Et sexy...  »

Grave sexy même. Je lui fais un clin d’œil et me blottis contre lui. Et le fait que je le trouve sexy avec n'importe quoi ne compte pas. Quoique non, pas avec son pull rennes et les trucs dans le genre, mais bon...

« … On est devenu les vieux relous ? Non. Je dis que non. Je suis super cool et je suis PAS vieille. Et donc, des cadeaux pour se rappeler qu'on est en vie tout ça... »

Même si je vois pas trop quoi lui offrir pour ça en fait. Donc on va rester sur des bracelets à défauts de trouver autre chose. Moi, en l'occurrence, j'ai juste besoin... bah de lui. C'est con hein ? Mais depuis qu'on est ensemble, je... vais bien. Je me sens bien, vraiment bien. Et non, je m'attarderais pas sur ça.
Je me renfrogne un peu et je fais la moue.

« Pas tout le temps. Mais oui, j'avais oublié le côté homard. Disons que ça compense un peu... Et je vais donc être obligée de m'assurer que tu dors. Même si je sais pas trop comment... » Parce que je m'endors avant lui presque tout le temps. Parce que je dors trop bien avec lui. « Et oui, c'est tout à fait ça. C'est ton rôle. Que ce soit moche ou pas. Mais si c'est un supplice, oublie... »

Genre, c'est un supplice. C'est pas comme si c'était magique à chaque fois et comme si j'avais besoin de lui. Mais il a besoin de moi aussi, donc ça va.. En résumé, on est légèrement accro l'un à l'autre. Ouais, voilà. Et je souris un peu comme une idiote. Non, ça n'arrive pas si souvent que ça.

« J'accepte tes excuses. Et non, c'était juste ce qu'il fallait. »



_________________
I'm still breathing
Don't talk, just act. Don't say, just show. Don't promise, just prove.©️ by anaëlle.
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Messages : 1185
Membre du mois : 0
J'ai : 26 ans
Je suis incarné(e) par : Margot Robbie
Crédit(s) : Shereen - Anaëlle
Je suis un(e) : Xena
Vos Liens :

Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Sam 3 Juin - 20:57

J'arque un sourcil dans sa direction, secouant la tête quand elle reprend. "Me taquiner hein… mouais, je suis pas super convaincu mais on va faire avec. Et t'es là, la meilleure et tout et tout. Par contre ça m'arrange que ce soit pas trop ton délire… enfin, vu qu'il y a plein de trucs qui étaient pas mon délire avant qu'on… je saurais même pas te dire si, dans le fond, je suis pas déçu en fait."

Parce que ouais, autant dire que j'ai jamais connu une telle… intimité… avec une fille. Je dis pas que j'ai jamais couché ave des filles hein, faut pas déconner, mais ça a jamais été comme ça. Alors bon, je me dis qu'elle pourrait encore me faire aimer des trucs… ouais je sais, penser à ça avec ce qui se passe est encore plus ridicule que je l'aurais cru. Mais merde, on peut quand même passer des bons moments non ? Je sais, à force de le répéter, je vais peut-être finir par y croire vraiment. Enfin si, je profite de chaque moment avec elle mais… bref. Je commence à me prendre la tête tout seul, sans même qu'elle ait besoin de dire quoi que ce soit, je fais fort non ? J'arrive quand même à lui parler un peu de mon père. Faut dire qu'on a eu beau essayer de se convaincre avec Ashley, on a carrément du mal à parler de lui tous les deux. Avec Eliott, c'est plus facile. Tout est plus facile avec elle. Ouais, je sais, ça craint. "Ouais, ça doit être ça. Ou que t'es la seule qui supporte mes divagations. Tu sais, si t'as envie de raconter tes trucs sur tes parents, tu peux hein, ne serait-ce que pour pas que je me sente trop seul…" J'ai un bref sourire, même si mon regard se perd un peu, avant d'ajouter, d'une voix pensive. "Je me souviens de son rire. P'pa disait que j'avais ses yeux… enfin les rares fois où il a parlé d'elle. Autant dire que c'était pas souvent. Mais je vais pas lui en vouloir maintenant pour ça hein… et je traite Sid' de branleur si je veux."

Ca reste pas simple tout ça, même si j'ai pas besoin de chercher mes mots, même si ça sort plus facilement que je l'aurais cru il y a quelques mois. J'attrape les doigts d'Eliott et je les serre doucement avant de laisser filer un rire. "Toi, avec une poêle à frire ? Jamais de la vie. Par contre, je veux bien faire le beau gosse voleur. C'est dans mes cordes." Je me demande ce qui la fait vraiment sourire avant d'embrasser son nez qu'elle plisse. "Genre, je fais trop vieux, c'est ça ? Je sais que la fin du monde nous a filé un coup de vieux, mais quand même. Et sexy ? Pour de vrai ? Je le suis pas assez à ton goût ?" Et je la serre contre moi avant de hocher la tête, fataliste. "Pour lui ? Bien sûr que si. Et c'est pas parce que t'es cool que t'es pas vieille Lancaster. Donc ouais, des cadeaux pour ça." J'avoue, c'est plus facile à dire qu'à faire, mais bon, on avisera sur place hein. Même si là, on est pas hyper bien partis pour décoller, j'avoue.

"Presque tout le temps, ça te va ? Et ouais, à moins que tu me trouves de la protection solaire pour bébé, je vais pas aller me faire cuire au soleil m'dame. J'ai déjà assez de mal à pas me faire mal autrement, je vais pas provoquer la chance et risquer des brûlures au troisième degré. Ouais, au moins tout ça." Je secoue la tête après l'avoir fixée un instant et je reprends, d'une voix plus douce. "Surtout pas. T'auras encore moins ta dose de sommeil et ma vie deviendra un enfer. Je dors autant que possible et c'est très bien comme ça. Quant à ce que soit un supplice… A ton avis jolie blonde ?"

Evidemment que non, ça se voit à mes réactions alors que j'ai juste pas envie qu'on sorte de ce lit. Et j'ai un rire alors que mes lèvres vont chercher les siennes, que j'oublie tout ce qu'on est en train de dire et tous les sujets de prise de tête qu'on pourrait avoir.


_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Mar 13 Juin - 18:17

Je hausse les sourcils avant d'esquisser un sourire amusé.

« Déçu ?... T'es en train de dire que ça pourrait peut-être te plaire que je mate des magazines ? Enfin, des mecs sur des magazines ?... Ou des nanas donc. Et, par curiosité, y a des trucs qui étaient pas ton délire avant et qui te plaisent maintenant parce que je suis la meilleure et tout et tout ? »

Je sais bien ce qu'il tient à moi... qu'il m'aime oui. Et qu'il ira pas mater les autres nanas, réelles ou non. Je le connais suffisamment pour savoir ça. Et je fais taire cette putain de voix qui me murmure que pourtant, elles sont vachement plus jolies que moi actuellement. Et de mon côté, non, j'ai clairement pas besoin, ni envie, de le faire. En partie parce que dès qu'il me touche, même innocemment, je... ça me suffit on va dire. Et puis, même en temps normal, je chercherai pas à le faire parce qu'il est carrément sexy et tout. Et puis bah simplement parce qu'on est ensemble non ? Donc ça se fait pas. J'ai eu un peu de mal à me dire que okay, on est ensemble, un couple et tout ça... mais ça va. En même temps, faut bien se rendre à l'évidence non ? Surtout quand on se retrouve à parler de trucs aussi personnels et importants que là. Le genre de trucs que je fais jamais, et qu'il doit pas faire bien plus souvent. Et pourtant, c'est... ouais, naturel avec lui. Je hausse les épaules, esquissant un sourire, mes doigts jouant inconsciemment avec sa barbe.

« Ça devait être difficile pour lui. Je cherche pas d'excuses ni rien, il aurait dû pouvoir t'en parler, mais... peut-être que comme pour le reste, il savait pas comment faire. Et des photos que j'ai pu voir, oui, tu as ses yeux. Tu lui ressembles... en moins joli pour être tout à fait sincère... » Je frôle ses lèvres du pouce en faisant la moue. « T'es autant un branleur que lui dans ce cas. Et je... j'ai pas grand-chose à dire sur eux, ce sera pas très intéressant du coup. »

Ça servira surtout qu'à me rappeler que je me souviens de presque rien. Et j'ai pas envie d'y penser. Pas plus qu'à Sid en fait. Enfin, non, c'est pas que j'ai pas envie d'y penser, au contraire, c'est juste que ça fait plus mal qu'autre chose... Je serre ses doigts en retour et ris à mon tour.

« Dans tes cordes voyez-vous ça. Et aussi modeste que lui... Ouais, ça te va bien. A défaut d'une poêle, j'ai une batte, méfie-toi. » Je plisse malgré tout les yeux un instant alors qu'il reprend. « Parle pour toi ! J'ai pas pris de coup de vieux moi ! Bien sur que t'es sexy, t'as pas besoin que je te le rappelle. Tu le serais tout autant en costard, c'est tout. » Je souris contre lui, avant de grimacer. « J'ai même pas 30 ans. Avant 30 ans, on est pas vieux point. Lui, c'est un gamin, il y connaît rien. »

Ouais, on s'en fout, ça n'a aucune importance je sais bien. Mais pourtant, c'est cool de discuter de sujets comme ça avec lui. De discuter tout court en fait, aussi surprenant cela soit-il que ce soit moi qui dise ça. Je lui tire la langue avant de sourire à nouveau.

« … On va dire que oui... Et je suis sûre que ça, ça se trouve facile. On ira bronzer ensemble, quand il fera beau et chaud. Loin de tout ça... » Ne serait-ce que pour oublier quelques instants supplémentaires... Et je fais la moue comme une gosse de 10 ans. « Mais je veux que tu dormes... Même si t'as sans doute raison concernant ma mauvaise humeur... Autant que possible, c'est quand même pas suffisant. Et si c'est pas un supplice, faudra que je trouve autre chose alors... »



Je passe mes bras autour de lui, laissant glisser mes doigts avec douceur sur sa peau alors qu'il reprend son souffle contre moi. Le cœur battant, je souris comme une idiote en l'embrassant, cherchant à reprendre contenance aussi. J'ai pas envie qu'il bouge. Là, il est juste... à moi. Entièrement et totalement. Et je dirais bien que je comprends pas ou que je vois pas ce qu'il y a dans ses yeux, mais je me mentirais à moi-même. Encore plus. Alors je souris et caresse sa joue.

« Parfait. C'est parfait. »

Je ferme les yeux et frotte mon nez contre le sien. Putain, ce que je me sens bien. Je l'embrasse en frôlant ses lèvres avec plus de tendresse que je ne l'aurais cru possible il y a quelques semaines seulement, murmurant un léger « Je sais » contre elles entre deux baisers, mes doigts effleurant son visage.
Je sais pas combien de temps exactement je reste contre lui, le gardant contre moi, respirant contre son cou. Mais je finis par l'embrasser sur l'épaule.

« Si on ne se lève pas, on va recommencer. Et on aura toujours pas de cadeau. Et plus de préservatif accessoirement... »

_________________
I'm still breathing
Don't talk, just act. Don't say, just show. Don't promise, just prove.©️ by anaëlle.
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Messages : 1185
Membre du mois : 0
J'ai : 26 ans
Je suis incarné(e) par : Margot Robbie
Crédit(s) : Shereen - Anaëlle
Je suis un(e) : Xena
Vos Liens :

Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Sam 1 Juil - 20:50

Mouais, alors j'ai beau ne pas avoir inventé l'eau chaude là, je sais que je suis sur un terrain glissant. Parce qu'il y a des réponses pièges non ? Genre un truc qui peut la vexer et j'aurais même pas pigé pourquoi. D'autant que c'est pas comme si ça m'arrivait pas souvent d'être à coté de la plaque avec elle hein. Bref, je fronce les sourcils avant de souffler, d'un ton un peu indécis. "… euh, je sais pas ? Même si à choisir je préfère les nanas. Je crois. Je sais pas trop en fait. Hum. Bref… euh les trucs qui étaient pas mon délire avant ? Euh… si je te dis à peu près tout, ça craint à quel point ? J'ai jamais été très… porté sur… bref. Tu saisis l'idée quoi." Ouais, ouais, je sais, c'est typiquement le genre de trucs qui pourrait la faire grave flipper, mais j'y peux rien moi non ? Bref, j'essaie de faire comme si rien était, comme si j'avais pas toutes ces conneries dans la tête qui se bousculent, qui se heurtent à des trucs vachement plus pragmatiques. Des fois, je me demande si je vais pas exploser en fait. Et une fois de plus, je me perds un peu dans mes pensées. Heureusement, elle arrive à peu près à me suivre. Ou en tout cas, elle fait bien semblant.

Je laisse quand même filer un soupir à ses propos et je hoche doucement la tête, le regard un peu perdu dans le vague. "Ouais je sais. C'est déjà pas simple de gérer un ado alors quand c'est un gamin comme moi qui lui en veut pour tout et n'importe quoi, c'est encore pire. Mais c'est pas comme si je pouvais y faire quelque chose hein…" J'ai un sourire un peu triste avant de secouer la tête. "En moins joli ? T'es en train de dire que les gênes paternels m'ont rendu moche ? Gaffe à toi, le môme est le portrait de notre père." J'embrasse doucement son pouce avant de laisser filer un ricanement. "J'ai pas dit qu'il avait l'exclusivité. Et okay mais… tu sais que tu peux. Si t'as envie." Je laisse filer un silence avant que la conversation ne se fasse de nouveau légère. C'est un truc qu'on fait bien tous les deux, raconter des conneries. On est même plutôt doués pour ça.

"Ah tu vois, t'es d'accord avec moi. Je ferais trop bien le beau gosse donc, on valide tous les deux. Bon les seules fois où j'ai essayé de piquer des trucs je me suis fait choper mais c'est un détail hein…" Et je lui pichenette le nez avant de reprendre, non sans secouer la tête. "Genre, tu te tapes un mec qui a plus de 30 ans, ça te file pas un coup de vieux ça ? Mais je suis pas convaincu d'être vraiment présentable en costard. Remarque, ça doit pas faire partie des premiers trucs qui ont été piqués, devrait y avoir moyen d'en trouver pour que je te prouve ma théorie. Et donc, je suis un vieux alors vu mon grand âge ?" Et je souris, sans même y réfléchir. Parce que ouais, malgré mes doutes, malgré les questions que me pose sur ce qu'elle peut bien ressentir, je suis bien avec elle. Je suis même foutrement bien, à un point que c'en est effrayant. "Tu crois vraiment qu'on va trouver de l'écran total au Canada toi ? T'es optimiste hein… sinon on ira à l'ombre quand il fera beau et chaud. Ou alors j'irais moi et je te regarderais bronzer, c'est bien aussi." Je lève les yeux au ciel à sa tête et je soupire avant de reprendre, d'un ton un rien plus sérieux. "Je dors, je te l'ai dit. Ca te suffit pas comme réponse ? Et si c'est un supplice, c'est pas le moment où tu trouves un truc pour te faire pardonner ?"



Et j'ai un sourire absent quand elle m'embrasse, essayant de reprendre un semblant de contenance, avec un succès tout relatif. C'est à ce moment là que c'est le plus compliqué de ne rien lui dire. Quand elle me regarde comme ça, quand elle sourit comme ça. Je me mords l'intérieur de la bouche et je me contente de lui rendre son sourire quand elle me dit que c'était parfait. "Ouais ? Je… cool ?" Je sais, c'était pas vraiment le truc à dire mais c'est mieux que rien. Et je lui rends son baiser presque distraitement, mon regard finissant par accrocher le sien alors que je me fige à ses quelques mots. Elle sait ? Ouais, ça je me doutais qu'elle était au courant. Je fronce légèrement les sourcils, sans bouger, ruminant un peu sans le vouloir et je hoche la tête quand elle m'embrasse sur l'épaule. "Ouais, faut qu'on bouge. T'as raison." Je finis par me détacher à regret, l'embrassant longuement et je m'assois sur le rebord du lit, fronçant les sourcils alors que je regarde autour de moi. "Okay, où est que t'as balancé mon pull ?"

_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Mar 18 Juil - 19:08

Alors là durant quelques secondes, je me demande comment c’est possible. Déjà qu’un mec soit pas porté sur ça, c’est étonnant. Mais lui là, qui trainait toujours avec sa pimbêche, qui me fout de frissons dès qu’il me touche et qui est incapable de poser la main sur moi sans avoir la trique ? C’est carrément plus que surprenant. A tel point que j’en oublie carrément les magazines et le reste.

« Tout. Tu veux dire que t’es jamais tombé sur une nana sachant se servir de ses 10 doigts ? En général, c’est les femmes qui se plaignent que c’est tout nul jusqu’à ce qu’elle tombe sur LE super coup… » Je le fixe. « Je suis ton super coup ? Pour de vrai ? Même l’autre là, c’était pas… enfin, les autres je suppose… Merde. C’est cool. Ou alors tu simules avec moi aussi ? »

Je souris en plissant le nez. Oui, je préfère m’amuser de tout ça. Autant du fait que ce soit moi qui lui fasse autant d’effet que du fait qu’il pourrait potentiellement simuler. Ça peut simuler un mec ? Question con, ça peut amplifier ou… j’en sais rien. Et puis, on s’en fout non ? Ouais, on s’en fout. Bien. Parce que le reste c’est quand même vachement plus important. J’attrape sa main, emmêlant mes doigts aux siens et je secoue la tête.

« Ethan. J’adorais ton père d’accord ? Et comme dit, il savait peut-être pas comment faire. Mais tu avais perdu ta mère et il… il aurait dû être là, il aurait dû être capable de tenir, c’était pas à toi de le faire. Ecoute… Je dis pas que ça a pas été difficile pour lui, au contraire, mais tu n’étais qu’un gosse, et t’avais le droit de lui en vouloir de… pas être à la hauteur… et même maintenant, tu peux encore… Même si… Je comprends moi. » Je soupire. Avant d’esquisser un léger sourire. « Non, ta mère avait pas ce côté mâle décérébré. Et tu lui ressembles aussi. T’es pas si mal pour un mix des deux… » Mon sourire s’agrandit un peu, avant de le fixer en hochant lentement la tête. « Je sais. Si un jour, je… je sais. »

Mais j’en ai pas envie, et j’en aurais pas envie. Parce que je devrais m’avouer à moi-même que je me souviens de presque rien alors que je devrais et ça me foutra les boules à un point inimaginables. Donc comme le reste, je mets dans un coin avec un mouchoir dessus. Parler de trucs à la con, c’est mieux, avec lui, ça l’est encore plus.

« Ouais, t’es pas doué quoi, parce que piquer des trucs, ça a jamais été compliqué. » Je plisse les yeux. « Je me tape un vieux beau gosse donc. Non seulement je fais acte de charité avec lui, mais en plus, je profite de son expérience, tout en lui amenant la fougue de la jeunesse. Un truc du genre. Et oui, un vieux en costard, ça a toujours une certaine classe, une certaine élégance tu sais, sans doute grâce aux cheveux gris et aux petites rides autour des yeux là. »

Je pointe ses légères pattes d’oies du bout du doigt, avant de les embrasser. Autant il était mignon quand il était jeune, dans le genre jeune premier, autant là oui, il est carrément sexy. Maigrelet, mais sexy. Et puis, surtout, je me suis rendue compte que je m’en fous un peu, que c’est juste lui. Enfin, c’est lui, mais je veux dire c’est pas que pour son joli cul donc. Je suis juste horriblement bien avec lui. Tout le temps.

« Bien sûr ! Tu crois quoi, il fait beau et chaud en été, les températures peuvent même aller, tiens-toi bien, jusqu’à 35° !... Y avait des magazines qui trainaient… On ira se baigner dans une rivière, toi tartiné de crème solaire ou avec un t-shirt et un chapeau comme les vieux donc, et moi en bikini. Ce sera chouette. »

Non, c’est pas du tout infaisable. Je suis sûre qu’on peut trouver des coins sans zacks qui pourrissent dans l’eau. Et je grimace en haussant les épaules. On va dire que ça me suffit, j’aurais pas vraiment mieux et je sais bien qu’il dort déjà mieux et plus qu’avant. Ne serait-ce que parce qu’il fait plus d’activités physiques qu’avant. Bien sur que ça compte comme sport et comme relaxant, c’est même le meilleur que je connaisse. Et c’est surtout le seul sport que tu fais avec plaisir non ? Enfin, de mon côté en tout cas, avec lui. Comme si ça réveillait chaque terminaison nerveuse en y envoyant des impulsions. Chaque effleurement, chaque mouvement, chaque souffle font naitre de nouvelles sensations. A chaque fois. Bizarre et flippant un peu oui. Mais pire qu’une drogue. Et je ris, le serrant contre moi, comme une junkie en manque. Mais c’est vrai qu’on se fait pas vraiment chambrer, donc c’est qu’on se tient encore relativement bien. Ou qu’on en donne l’impression plutôt ouais. Et j’oserai pas me moquer. Mais encore une fois, je suis pas sûre de parler à haute voix. Je parviens pourtant à le fixer et à sourire.

« Juste moi et des trucs sexy. Ça devrait le faire. Et pilule, tout ça, okay, okay… »

Ouais, non, faut pas trop m’en demander alors que j’arrive pas à avoir de pensées cohérentes et que j’ai l’impression que tout explose. Enfin, en bien. En super trop bien. Et comme souvent depuis quelques temps, je le vois presque toujours dans son regard ou dans ses gestes. Et je m’en veux, parce que je sais qu’il se retient, qu’il dit rien, pour moi, pour pas me faire peur, pour pas me faire fuir. Mais… depuis pas longtemps, je me dis que peut-être… que peut-être, ce que je ressens là, au fond de moi, cette chaleur, ce bien-être, ce… bonheur, c’est… Je secoue distraitement la tête et fronce les sourcils tout en souriant.

« Cool ? On va dire ça ouais… »

Et okay, je dis pas forcément ce qu’il fallait non plus. Mais j’ai pas envie qu’il se sente mal à cause de ça, parce que c’est censé être super chouette et tout ça, et si je sais, bah, c’est euh… J’en sais rien. Je sais pas. Sauf que visiblement j’ai fait pire que mieux. Il fait pas vraiment la gueule vu qu’il m’embrasse, mais je l’ai quand même bien senti se figer et être pas ravi. Je me redresse à mon tour, m’asseyant à côté de lui, avant de remettre mon soutif avec une grimace-sourire. On croirait qu’on a fait ça dans un coin, sans enlever toutes nos fringues pour gagner du temps et pas se faire choper. On est mal barré un peu je sais. Je me lève et récupère ma culotte que je remet avant d’aller lui chercher de quoi s’habiller.

« Tiens. Celui-là aussi je l’aime bien, il te va bien. »

Je me penche vers lui et l’embrasse dans le cou, inspirant par réflexe contre sa peau. J’enfile mon jean pour de bon, avant d’attraper mes chaussures.

« On va récupérer un truc à grignoter avant de se sauver ? J’ai faim un peu. » Beaucoup, mais bon, comme d’hab… « J’allais proposer d’emmener le clebs, mais Zak risque de vouloir venir non ? »

Je le regarde alors qu’il finit de s’habiller, un sourire aux lèvres, oubliant de nouveau un peu le reste. Non, on décolle on a dit quand même. On sort et tout. Ah mon sac. Me faut mon sac, ma batte, tout ça… ça peut-être utile ouais…

_________________
I'm still breathing
Don't talk, just act. Don't say, just show. Don't promise, just prove.©️ by anaëlle.
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Messages : 1185
Membre du mois : 0
J'ai : 26 ans
Je suis incarné(e) par : Margot Robbie
Crédit(s) : Shereen - Anaëlle
Je suis un(e) : Xena
Vos Liens :

Faut pas parler aux cons, ça les instruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   Mer 26 Juil - 11:49

Alors ouais, je pensais pas lui parler de ça un jour. Déjà que je la fais flipper en temps normal, là je me dis que je vais juste en rajouter une couche. Mais ça a l'air de passer, enfin ça la stresse pas trop. Au mieux, elle est étonnée. Remarquez, c'est effectivement pas le truc dont je devrais effectivement me vanter je suppose, mais j'y peux rien moi si c'était pas mon truc avant de tomber sur elle. J'ai jamais eu autant envie de me faire une fille, c'est comme ça et je commence à m'y faire. Ca va que c'est réciproque. Enfin, qu'elle ait envie, pas qu'elle ait jamais eu un mec avec qui elle ait autant envie et… bref. Je m'embrouille tout seul là non ? "C'est un peu l'idée ouais. Je dis pas que c'était pas cool ni rien avant mais… disons que j'étais pas le premier à me précipiter dans un pieu quoi… et ouais, t'es mon super coup visiblement." Je préfère passer sous silence le fait que je puisse simuler, comme si c'était possible vu mes réactions avec elle. Et j'espère que ça va pas trop la faire flipper. Ouais, je sais, je me répète mais putain, c'est compliqué. Enfin, le reste aussi en fait.

J'ai un bref soupir en hochant la tête au reste de ses propos et je souffle, à mi-voix. "Je sais mais… j'ai pas envie de lui en vouloir alors qu'il est plus là pour remettre les choses à plat. Qu'il peut pas me faire un sermon parce que je me conduis comme un idiot. Ouais, il a lâché prise mais tu sais, si je te perdais, je suis pas sûr de tenir bon alors maintenant, je comprends." J'ai un sourire contrit et je rétorque, d'un ton léger presque naturel. "Pas si mal hein… je reste une tête de con. Et… tu sais oui. Même si t'as pas l'air de vraiment aimer l'idée." Quand elle reprend par contre, j'ai un rire alors que je la fixe. "J'étais pas super doué, je me suis fait choper à chaque fois ou presque je crois. Par contre, l'acte de charité… n'exagère pas, n'oublie pas que je te fais tout autant profiter de mon expérience comme tu dis. Et de ma sagesse. Et… hum. J'ai vraiment des cheveux gris ?" Je louche sur mes cheveux avant de me figer quand elle embrasse mes pattes d'oie. Remarquez, avec tout ce qu'on a vécu, on a du tous prendre un petit coup de vieux. C'est si grave que ça ? Pas vraiment, ça veut dire qu'on est toujours en vie. C'est maintenant, j'en demande pas plus.

J'arque un sourcil en la fixant un instant et j'ai un rire. "Genre, 35 degrés ? Tu veux ma mort, c'est ça ? Par contre, si c'est pour ton voir en bikini, je peux accepter de prendre feu…" Au sens propre comme au figuré. De toute façon, c'est pas comme si c'était déjà pas le cas chaque fois qu'on est que tous les deux. Comme là, maintenant. Je commence déjà à perdre pied et je hoche vaguement la tête quand elle reprend. "Okay, on va trouver ça. Tout à l'heure…" Ouais, j'ai déjà fait plus prolixe mais là, c'est juste foutu. Y a juste elle et moi, rien d'autre. Même si, comme à chaque fois, je me retiens de dire ce que je pense vraiment et qu'une fois de plus, je sens une légère tension entre nous. A cause de moi, je sais bien et je me rends compte aussi du mur que je construis entre nous deux sans faire exprès. Pour la protéger, ou pour me protéger, je sais pas trop. Quelle importance dans le fond. Tant qu'elle s'en rend pas compte. J'attrape le pull qu'elle me lance et j'ai un bref sourire. "Il me va bien parce que c'est toi qui me l'a trouvé oui. Et on peut se trouver un truc à manger ouais. Doit rester des barres de céréales dégueulasses. Laisse tomber pour Torby, ça va titiller Zak et il va nous poser un tas de questions." Son regard accroche alors le mien et je me fige un instant avant de me relever et de soupirer. "Oh, et puis merde, on verra plus tard." Et je l'attrape par la taille pour la ramener contre moi et la faire basculer sur le lit. "J'ai pas envie de sortir de là pour le moment en fait." Et je commence de nouveau à lui virer ses fringues, sans même lui laisser le temps de protester. Comme dit, on verra plus tard, j'ai juste envie de profiter d'elle tant qu'on peut encore. Et de lui dire que je l'aime mais, ça aussi, on verra plus tard. En attendant, ça va pas si mal que ça non ?

_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé]Bon, j'ai une idée.. mais j'ai pas dit une bonne idée !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] "Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu."
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Mais oui, on dirait bien un gros minet, non ? [Livre 1 - Terminé]
» Terminée || « Ne gagne pas après avoir frappé, mais frappe après avoir gagné.» || Takeshi Fujita
» Vivre n'importe comment, mais vivre ! [Amy] Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Rive Nord, Trois-Rivières, Canada
 :: Le Port de Trois-Rivières :: Les Commerces
-
Sauter vers: