AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Lun 10 Nov - 18:34

Nos ressources s’amenuisaient à vue d’œil. Sous peu, nous n’aurions plus rien à manger, et l’on en viendrait peut-être à des pratiques peu engageantes, même pour quelqu’un comme moi qui passais sa propre survie avant celle de tous les autres. Nous devions absolument trouver des lieux pas encore pillés, pour nous assurer que nous ne serions pas réellement frappés par la famine. C’était pour ça que nous allions, avec la nouvelle arrivante, fouiller une autre partie de l’école. Si nous n’avions trouvé que des zombies, pour la plupart, avec Tyler et Miri, peut-être nous en sortirions-nous mieux, avec Naomi.

Et surtout, peut-être pourrais-je la cerner. Rien n’indiquait qu’elle ne soit pas un grand danger pour nous, prête à nous égorger dans notre sommeil. Elle ou un autre danger, vous me direz… Je ne connaissais pas ses capacités, mais j’avais confiance en la mienne, et en mes possibilités de la mettre à terre avant qu’elle ne me blesse sérieusement. Enfin… Ce serait des choses que je devrais constater, durant cette fouille de l’ancien bâtiment. Cependant, pas question d’y aller au hasard, cette fois. Fouiller des salles de classe bateaux n’apporterait surement pas grand chose – malgré les quelques médicaments trouvés là-bas auparavant. Non, ce qu’il fallait, c’était viser les classes des petits. Avec un peu de chance, il y aurait de quoi faire des gouters, de la nourriture simple à faire chauffer, qu’ils devaient manger dans une cantine personnelle s’ils en avaient une à eux…

Bref. J’avais donc pris mon sac, rempli de tout ce que j’avais en ma possession, pas grand chose mais des choses indispensables à la survie, et j’avais pris le chemin de l’espace que Naomi occupait pour dormir. Nous étions tous regroupés dans une pièce, suffisamment vaste pour que nous ne nous marchions pas les uns sur les autres, mais où l’on pouvait aussi se protéger mutuellement. « On y va ? » Sans attendre sa réponse, je prenais le chemin opposé à l’aile que nous avions fouillée avec Père et Miriel. En espérant que je pourrais effectivement trouver le coin des gamins, et qu’il y ait au moins des biscuits, ce genre de choses. Des denrées non périssables.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Mer 12 Nov - 14:16

[HJ] : C'est pas top, je me rattrape au prochain :/

Le 15 aout 2015

Cela fait plusieurs jours maintenant, que je ne suis plus seule. Peut être même une semaine. Je sais que je m'assure ainsi une plus grande sécurité, mais franchement, je me rends bien compte que je serais largement mieux toute seule. Est-ce que je m'habituerai vraiment un jour à cette vie collective ? Arriverai-je à la combiner avec l'envie de liberté qui me tiraille ? Je n'en sais rien. J'espère. Que mes supérieurs se fassent tous bouffer par Zack, et que je puisse enfin commencer à vivre. Putain, commencer à vivre à plus de trente ans... Mieux vaut tard que jamais, comme on dit. Bref. J'essaye de prendre sur moi, mais je ne dois pas sembler plus amicale qu'une tortue. Et encore, la comparaison est généreuse. Je fais ce que je peux pour m'intégrer et me montrer utile ; comme si ça avait une quelconque importance à mes yeux. Tout ce qui importe en ce monde est d'avoir les ressources et les compétences nécessaires pour survivre. J'ai les deuxième, mais elles peuvent toujours me faire défaut. Non le gros problème vient bien des ressources. Je l'avais compris et sur ce point là je me trouvais bien obligée d'y mettre du mien.

Levée de bon matin, je devais partir avec Isil, jolie blonde dont le père n'a pas l'air d'un type plus appréciable que moi. Peut être même pire. Enfin, les Ornett ont une place assez importante, toute la famille a l'air douée et unie comme pas possible. On va bien voir ce que la jeune femme donne. Elle doit avoir tout juste la vingtaine, mais je sens bien qu'elle est forte et sûre d'elle. Pas plus aimable que le nécessaire, non plus. Cela me convient parfaitement, n'étant pas bien différente.

J'attrape mon propre sac et lui emboite le pas. Mon flingue d'un côté et mon poignard dans un petit fourreau de l'autre battent mes flancs. J'aime pas trop laisser trainer mes joujoux comme ça mais j'ai fait au plus vite. Si Zack doit attaquer j'aurai pas non plus trois heures pour dégainer. Je suis Isil jusqu'à une école privée, dont la fouille a déjà été commencée il y a peu par leur famille, me semble t'il. Tout en continuant à marcher, je lui demande :

"Tu préfères qu'on se sépare pour couvrir plus rapidement le terrain ?"

Perso ça m'était bien égal, même si ma nature est solitaire. C'est elle qui connaissait le terrain, peut être même avait elle déjà une idée de ce que nous allons y trouver. Nourriture en priorité, encore fallait il trouver la cantine ou quelque chose dans le genre.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Jeu 13 Nov - 14:05

Elle ne parle que peu, cela me convient très bien. Mon but n’est pas de faire la conversation - sauf si cela peut m’apporter des informations à son sujet. Mais j’en apprendrais plus, j’en étais persuadée, en observant sa façon de procéder, de fouiller, et de se battre si l’on devait en arriver là. Je verrais bien. Elle était bien armée, en tout cas. Et à en croire ce que j’en voyais, pas un amateur. Donc un danger potentiel. Ca se confirmerait ou non, pendant que l’on retentait une fouille de l’école. Si nous trouvions des denrées utiles, peut-être voudrait-elle, littéralement, me poignarder dans le dos, et partir avec. Mais elle n’aurait pas eu besoin de feindre rejoindre notre groupe, pour cela. Elle aurait pu nous attaquer directement, pour nous voler. Elle n’aurait malgré tout eu aucune chance, seule contre nous sept. Peut-être cherchait-elle à établir l’état de nos ressources, avant. Bref.

« Non, ce serait trop risqué si l’on se séparait. Nombre de zombies zonent dans le coin, et on doit pouvoir compter sur l’autre pour assurer nos arrières, au cas où. »

Un test, pour voir sa réaction. Je ne lui fais pas confiance, je la suspecte de ne pas me faire davantage confiance, mais ce que j’en dis n’est pas moins vrai. Nous allons entrer en terrain dangereux. Et devoir être très prudente. Sur nos gardes, constamment, nos armes à portée de main, prête à réagir sans attendre – ce qu’elle était de toute évidence, ses armes bien accessibles.

Je passais avant elle, lui tenant la porte, puis observais les lieux, plongés dans l’obscurité. Des dessins, des porte-manteaux assez bas. Nous étions bien dans l’aile des enfants, parfait. Je m’approchais d’une porte verte, peut-être celle d’une salle de classe.

« On peut se répartir les salles, quand même. On nerestera pas loin, et venir aider l’autre si le besoin se présente. »

Type d'action J’essaye d’entrer dans la salle.

La porte s’ouvrit sans résister – aucune surprise, à ce qu’elle ne soit pas fermée. C’était une seule pour enfants, ils devaient être trop petits pour ne serait-ce qu’atteindre la poignée, et à moins d’avoir une addiction pour les crayons de couleur, peu de gens en temps normal voudrait voler une de ces salles, alors qu’il devait y en avoir bien d’autres plus intéressantes, dans l’école.

Je m’approchais d’un des placards, bien déterminée à l’ouvrir.

Type d'action Je fouille.

Rien. Un emballage, vide, de gâteaux. C’était rageant. J’ouvrais rapidement les placards à proximité, tout aussi vides. Je ressortais aussi sec, inutile de m'y attarder.

« Tu prends la prochaine ? »

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes : 11
Gains des fouilles : X
Endroit où je me trouve : X
Endroit où se trouvent mes ennemis : X


Dernière édition par Isil Ornett le Sam 15 Nov - 18:51, édité 3 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Jeu 13 Nov - 14:05

Le membre 'Isil Ornett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :


--------------------------------

#2 'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Sam 15 Nov - 17:27

J'étais pleinement consciente que les membres de ce groupe ne m'accepteraient pas en un clin d'oeil, ni ne m'accorderaient leur confiance dès le départ. Si cela devait arriver un jour bien sûr, et de leur côté, et du mien. Je ne faisais plus confiance à personne sur cette terre depuis des années déjà et la situation n'est pas prête de changer. On m'a déjà laissé tomber. Des gens à qui je pensais pouvoir confier ma vie. J'ai fait cette erreur par le passé, elle ne s'est plus jamais reproduite. En revanche, je devais acquérir un maximum de crédit aurpès d'eux ; pas que cela m'importait vraiment, mais pour ma survie et ma sécurité. Si ils me font confiance, ils jugeront que c'est à peu près réciproque. Un atout que l'on a toujours sur l'autre, de pouvoir le berner et le prendre par surprise lorsqu'il croit pouvoir se reposer sur vous. Bien que pour l'instant, leur faire faux bond ne faisait pas du tout partie de mes plans, à court ou à long terme, d'ailleurs. Mais si jamais... Toutes les possibilités sont à prévoir. Toujours pouvoir avoir une longueur d'avance, et être capable de s'adapter aux changements les plus brusques. Quelques clés essentielles de la survie, selon moi, en territoire hostile. Peuplé de créatures qui ont fait vibrer l'imagination mondiale pendant des années. J'avais su m'adapter à cette menace zombie, je devais maintenant m'adapter à la vie de groupe. Surtout, plus que tout même, veiller à ce qu'elle ne soit pas une entrave à la liberté que je viens de retrouver, ou plutôt d'acquérir. Découvrir la vie à plus de 30 ans... Et tirer un trait sur ce passé. En tirer tous les atouts possibles mais enterrer les morts, enterrer les blessures. Ce dernier point allait être le plus dur. Et quiconque tenterait de fouiller ma vie se rendrait bien vite compte qu'il s'agit d'une mauvaise idée. Très mauvaise. Mais Isil n'entretint pas plus la conversation que moi, bien que je me doutais qu'elle m'observait avec attention. Qu'elle le ferait encore plus au coeur de l'action. Elle était en train de se faire son opinion de moi, et je n'avais pas le droit à la moindre erreur. J'acquiesce. Même si j'en avais assez que l'on me donne des ordres, cette jeune femme connaissait mieux le lieu que moi.

Je m'avance silencieusement dans l'obscurité, prête à me saisir d'une de mes deux armes. J'allais tout de même éviter de tirer : de un, ça fait du bruit, de deux, les munitions ne tombent pas du ciel. Mais aucun zombie ne se manifeste à notre entrée, et Isil entre dans une première salle. Je m'arrête à l'entrée et surveille le couloir pour la prévenir si un danger vient. Elle réapparait rapidement. Je lui réponds à voix basse

"Ok. Rien ?"

Je pose avec précaution ma main sur la poignée de la porte d'en face et la pousse tout aussi doucement.

Type d'action Je tente de pousser la porte et d'entrer dans la pièce


La porte s'ouvre lentement, dévoilant une nouvelle salle de classe, plus petite, et sûrement pour les plus jeunes. Même plongée dans le noir, je distingue quelques tables, assez basses, des chaises pour enfant. Je m'approche. Pas de bruit.

Type d'action Je fouille


Je repère quelques crayons de couleur qui trainent sur les tables ; rien d'intéressant en somme. J'ouvre et fouille chaque placard, et n'y trouve rien. Je me lève donc et rejoins Isil.

"Rien non plus. Tout ce qu'il y avait d'utile a déjà été pris."

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes : 11
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve : ..
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...


Dernière édition par Naomi Archer le Sam 15 Nov - 17:31, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Sam 15 Nov - 17:27

Le membre 'Naomi Archer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :


--------------------------------

#2 'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Sam 15 Nov - 19:03

Je ne doutais pas un instant que cette expédition à deux serait source d’informations pour elle autant que pour moi. Et c’est pour cela que je devais, sans exception, contrôler ce que je laissais passer. J’y étais habituée, ça ne devrait pas être un problème. Après tout, Père ne tolérait pas la moindre incartade, ou le plus petit laisser aller à exprimer nos réels sentiments et pensées. Combien de fois nous étions nous, seules même si l’on faisait simultanément une bévue ou que l’une se plantait pour ne pas laisser sa jumelle seule dans l’humiliation, Miriel et moi, retrouvées à dormir en pleine forêt à craindre les bruits que l’on entendait, à mourir de froid, ou tout simplement à se meurtrir le dos à cause du sol ? Bien trop. Mais notre contrôle n’en était que davantage encore excellent. Et si cela ne suffisait pas, j’étais habituée à endormir la méfiance des gens. A les amener à me croire inoffensive ou du moins bien intentionnée à leur égard. Je ne voulais pas que Noami me juge inoffensive : pas alors que je la soupçonnais d’être à même de nous trahir à n’importe quel moment, et de peut-être tenter de nous éliminer. Non, je devais à la fois la mettre en confiance un minimum, mais aussi lui faire suffisamment peur pour qu’elle y réfléchisse à deux fois avant de tenter de s’en prendre à moi. Sans trop l’effrayer non plus. Tout un programme. Bref.

Aucune réponse, juste une simple continuation de son avancée, alors que je lui indique qu’on doit pouvoir compter l’une sur l’autre. Pas une réaction habituelle, de la part d’une personne qui aurait vécu une vie dans la norme. En même temps, peut-on attendre de quelqu’un qu’elle soit normale, quand elle se balade en pleine apocalypse zombie, avec un flingue et un poignard qui semblent être le prolongement de ses mains quand elle les manie ? Elle était en plus musclée mais pas à l’excès, juste ce qu’il faut. Elle semblait entraînée, elle aussi. Peut-être de manière plus brute, moins précise, mais entraînée. Enfin, ce n’était que des suspicions, que je devais transformer en certitudes aujourd’hui.

Je me contente de son accord de la tête, pour lui fausser brièvement compagnie – dans une tentative sans succès, et secoue la tête pour lui signifier que la pièce est vide. Il en semble de même pour elle, quand elle ressort. Aucun intérêt pour nous. Mais peut-être les supposés pillards se sont-ils enfuis, s’il y a eu des zombies. Qu’il n’y en ait aucun pour l’instant ne veut pas forcément dire que le coin en est dépourvu. Et nous pourrons bifurquer dans d’autres couloirs en progressant, peut-être tomber sur la cantine.

« Ok. Continuons quand même – peut-être que les salles plus au fond n’ont pas été fouillées. Après tout, peut-être les pillards ont-ils été mis en déroute. »

Type d'action J’avance et essaye d’entrer dans une nouvelle salle.

Je m’avançais alors, vers une prochaine porte, que j’ouvrais là encore en silence et sans mal. Parfait. Je m’arrêtais pour repérer la disposition de la salle, et voir si aucune menace ne s’y trouvait. Rien. Pas de bête sauvage dangereuse, pas de zombie, simplement de petites chaises et de toutes aussi petites tables, avec quelques meubles de rangement sur le bas qui devaient contenir gommettes, crayons de couleur et feutres – ou du moins le supposais-je, n’ayant jamais été à l’école si jeune.

Type d'action Je fouille.
Je délaissais les rangements à hauteur d’enfants, pour ouvrir le seul placard haut de la pièce. Il ne me fallut pas longtemps pour y voir un paquet de biscuits. Je m’en approchais pour le saisir, le mettant rapidement dans mon sac, et ressortant aussitôt.

« Elle n’était pas vide. Il y avait un peu de nourriture. On peut espérer en trouver dans les autres salles. »

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes : 11
Gains des fouilles : 1 paquet de biscuits
Endroit où je me trouve : Devant la porte d’une salle de classe
Endroit où se trouvent mes ennemis : Aucun


Dernière édition par Isil Ornett le Sam 15 Nov - 19:24, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Sam 15 Nov - 19:03

Le membre 'Isil Ornett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :


--------------------------------

#2 'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Lun 24 Nov - 18:03

Deux salles fouillées, deux salles vides. Je ne suis pas défaitiste, mais cela peut signifier que quelqu'un est déjà passé avant nous, ou même que les professeurs et élèves de l'école ont tout pris eux même. Aucune idée de comment ces gamins ont fini. Je ne préfère pas savoir. Je ne préfère pas y penser, même, faire comme si ce lieu n'était rien d'autre qu'une épicerie, me dire que personne n'y avait jamais vécu. Joué, rit. Malheureusement, je suis quelqu'un qui pense beaucoup trop vite pour ça. Je n'ai aucun contrôle sur mes réflexions, sauf quand je dois me concentrer sur une action précise. Ce n'est pas le cas. Le danger semble totalement absent, alors qu'au contraire, les crayons de couleur couvrent les petites tables aux teintes vives. Oui, il y a eu des enfants, ici. Comme le mien. C'est cruel... Je me revois il y a quelques années, sans bien m'en rendre compte tout de suite. Je revois sa petite tête toute ronde, toute rose, je l'imagine à l'âge qu'il aurait eu aujourd'hui. Bien assez pour pouvoir être à la maternelle, et faire des jolis dessins lui aussi. Je ne me suis jamais laissé attendrir, pourtant, mais de mon geste je n'ai jamais guéri. Maintenant, dans un orphelinat de New York, avec la grande panique, il est sûrement mort depuis longtemps. Transformé en bébé-zombie, et ce genre de créature ne doit pas faire long feu. Je détache mon regard de la pièce, où mon imagination me montrait un petit bonhomme, la peau bronzée, cheveux et yeux noirs, assis sur une chaise. Je ne me rappelle pas avoir entendu, dans ma vie, un rire d'enfant, pourtant j'arrive très facilement à entendre le sien. Je soupire, me détourne, en espérant qu'Isil n'ait rien remarqué, ou qu'elle associe ce soupir à l'échec de mes recherches.

Je la laisse fouiller la nouvelle pièce, en silence. Isil n'est pas bavarde et ne me fait pas de chichis. C'est bien, j'apprécie, même si je sais qu'en l'instant elle me jauge, pour me coller une étiquette dont j'aurai sûrement du mal à me défaire. C'est étrange d'être ainsi jugée par une femme de plus de dix ans de moins que soi. Mais celle là n'est pas comme toutes celles de son âge, du moins elle n'en n'a pas l'air. Avec le père qu'elle a, en même temps, j'imagine qu'elle a dû être élevée à la dure. Moi, disons que je n'ai pas été élevée du tout. Bref. Ce n'est pas le moment de laisser paraitre quoi que ce soit. Moi aussi, je la surveille. Rapide et efficace. Elle ressort rapidement, un paquet de biscuit à la main. Pas de quoi nourrir un régiment mais c'est un début.

"Ok. On a qu'à se partager les deux suivantes. Je prends celle -là."

Je désignais la porte de droite, et sans attendre plus, m'y dirigeais. Si elle n'était pas d'accord, elle n'aurait qu'à m'attendre, mais franchement se séparer de quelques mètres n'était pas un drame.

Type d'action J'ouvre la porte


Jusque là, pas de problème. Et je tombe sur le même type de salle, chaises, tables, crayons, placards... Sans plus tarder, je me mets au travail.

Type d'action Je fouille


Rien d'intéressant sur les tables, rien non plus dans les placards. Par contre, ici les fenêtres sont défoncées. Poussée par je ne sais quel envie, je m'approche de l'une d'elle. Quelque chose dépasse. Je prends. Retourne entre mes mains. Fusil, je ne m'y connais pas trop là dedans, mais ça doit être un Springfield, quelque chose dans le chose. Bon état, malgré quelques traces de poudres. Mais un coup d'œil me permet de confirmer qu'il n'y a pas de munitions ; elles ont toutes été utilisées il y a peu. C'est certainement la raison pour laquelle on l'a laissé là. J'hésite un instant, mais décide de le garder. Je sors rapidement de la pièce.

"Il n'est pas chargé, mais ça peut toujours servir."

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes : 11
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve :  ... Salle de classe
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...



Dernière édition par Naomi Archer le Mer 26 Nov - 17:28, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Lun 24 Nov - 18:03

Le membre 'Naomi Archer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :


--------------------------------

#2 'Fouille' :


Naom trouve contre une fenêtre laissée ouverte un fusil ayant récemment servi, il s'agit d'un Springfield 1903 à lunettes, sans munition mais gardant des traces de poudre
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Dim 30 Nov - 18:17

Ces petites chaises, ces salles à taille d’enfant, ça me semble si… lointain, parce que je n’ai jamais vraiment connu ça. Ou alors je ne m’en souviens pas, mais ça me semble improbable. J’ai une mémoire assez bonne, or rien qui ne se rapporte à ça. N’avons-nous pas simplement commencé l’école à six ans, avec Miriel ? Peut-être. En tout cas, la vision qui se présente à moi, si elle m’intrigue, ne m’atteint pas. Je n’ai pas souvenir d’avoir fréquenté d’enfants de cet âge, qui pourrait me faire ressentir de la compassion pour eux. Pas que je ressente beaucoup de compassion, de manière générale. J’ai l’impression que mes pensées sont vides, alors que je fouille ces salles, que j’avance avec pour seul but de trouver de quoi améliorer nos ressources. Que je n’ai que pour autre but de juger la personne qu’est Naomi. C’est assez désagréable. Je me suis toujours considérée comme plus… humaine, ou moins indifférente, que Tyler. Le suis-je vraiment ? Je n’aime pas cette oisiveté, et la rapidité à laquelle je fouille ces lieux. Cela ne m’occupe pas assez. Je soupire, avant de rejoindre la jeune femme.

Type d'action J’avance et essaye d’entrer dans une nouvelle salle.

J’acquiesce, alors qu’elle propose de se partager les suivantes. Très bien. Elle part dans la salle la plus proche non fouillée, et je fais de même avec celle d’en face. Inutile de nous attendre – d’autant que je laisse la porte ouverte, pour ma part. Sait-on jamais, si elle en vient à avoir un problème, et se verrouiller derrière moi. Peut-être est-elle endommagée, après tout. Je vois rapidement le sac au sol, déchiré. Abandonné là, probablement suite à un problème quelconque. On va devoir redoubler de prudence.

Type d'action Je fouille.

Victoire. Des munitions. Je mets le chargeur sans plus attendre dans mon sac, sortant de la salle. Je hausse un sourcil, en voyant l’arme dans les mains de Naomi. Quelque peu surprise que l’arme ait été laissée derrière, alors que je viens de trouver des munitions qui y correspondent. Si ça n’est pas une aubaine, qui résulte d’un acte stupide… A moins que le propriétaire n’ait été zombifié. Mais un problème se pose. Qui gardera le tout ? On est du même côté pour l’instant, mais pour combien de temps ? Une belle occasion de juger la personne qu’est la jeune femme.

« J’ai les munitions qui vont avec. On continue ? »

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes : 11
Gains des fouilles : 1 paquet de biscuits
Endroit où je me trouve : Dans le couloir
Endroit où se trouvent mes ennemis : Aucun


Dernière édition par Isil Ornett le Dim 30 Nov - 19:38, édité 2 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Dim 30 Nov - 18:17

Le membre 'Isil Ornett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :


--------------------------------

#2 'Fouille' :



Soit un chargeur de 5 cartouhes pour le M1905 trouvé par Naomi
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Sam 6 Déc - 12:54

Cette arme n'a pas vraiment sa place dans un tel lieu, mais l'absence de cartouches peut expliquer sa présence. J'imagine sans mal, un type seul aux prises avec des zombies, son arme déchargée, il l'abandonne pour son inutilité mais n'arrive pas plus à se défendre face à Zack. Si il ne l'a pas reprise, c'est certainement qu'il est mort ou qu'il a laissé son humanité. La différence est mince, mais je préfère crever plutôt que de me faire mordre, et je pense que la plupart des survivants sont du même avis. Mais quelle différence, au fond ? Aucune. Y'a plus de vie, c'est tout. Que l'on bouffe les autres ou que l'on soit six pieds sous terre, c'est kiff-kiff, ça veut dire qu'on a pas été assez intelligent, doué ou je ne sais pas quoi, pour survivre. Et les autres récupèrent vos restes derrière vous, comme moi en ce moment avec ce fusil. Mais sans munitions, il ne vaut pas grand chose, frapper avec ça peut toujours faire mal, mais rien d'aussi efficace qu'une bonne vraie arme. Je verrai bien ce que j'en ferai, si j'arrive à la garder. Autre problème... C'est bien moi qui l'ai trouvé, mais au vu du caractère individualiste de chacun ici, rien n'est sûr. Je tente de ranger dans un coin de ma tête mon léger malaise quand au bébé que j'ai abandonné, écho aux salles de classes pour enfants en bas âge que j'ai devant moi. De toute façon, j'aurai été une mère minable.

Rapidement, Isil me rejoint dans le couloir, avec dans les mains des cartouches. Je vérifie, et en effet, ce sont les bonnes. J'esquisse un sourire. Etrange, vraiment étrange. Une arme déchargée, abandonnée et les munitions correspondantes de l'autre côté du couloir. Je ne cherche pas à comprendre, c'est tant mieux pour nous, et tant pis pour l'ancien propriétaire qui n'a pas su assez défendre sa peau. Je n'ai pas le temps de les prendre, que déjà elle les range dans son sac. Pas bête, cette nana.

« On fait pareil avec les deux prochaines ? »

Après quelques pas, je m'arrête devant la porte suivante. Ce sont les deux dernières du couloir, qui débouche ensuite sur un autre qui lui est perpendiculaire. Les armes, c'est bien mais ça ne nourrit pas les bouches.

Type d'action J'entre dans la salle suivante


Je pousse la porte, une fois, deux fois, et toujours elle coince, bloquée par le verrou je suppose, ou alors un meuble qu'on a mis derrière pour empêcher le passage et se protéger de Zack. Si c'est une histoire de serrure, je n'ai rien pour crocheter, et n'ai pas non plus envie de l'ouvrir avec violence et grand fracas. Le seul résultat serait d'attirer Zack. Je retourne vers la jeune femme.

"Celle là est bloquée."

Je m'approche de l'embranchement, et fouille un meuble du style placard à balai à l'angle.

Type d'action Je fouille


Mais au moment où j'ouvre l'un des battants, un bruit me parvient du nouveau couloir. Je me fige, empoigne fermement ma nouvelle trouvaille. Mon regard se tourne vers la fille Ornett, et je lance à voix basse, en désignant le couloir :

"Zombie, par là, il sera là dans quelques instant. On l'attend et on le surprend, c'est le mieux."

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes : 11
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve :  ...
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...


Dernière édition par Naomi Archer le Sam 13 Déc - 10:43, édité 2 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Sam 6 Déc - 12:54

Le membre 'Naomi Archer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :


--------------------------------

#2 'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Sam 13 Déc - 22:26

Je ne comptais pas remettre les munitions à Naomi. Ca aurait été lui faire croire que je lui faisais, en premier lieu, confiance, mais aussi faire preuve de stupidité. Et donc me prouver quantité négligeable, et quelqu’un à éliminer, ou quelqu’un d’inutile pour le groupe. Je ne souhaitais ni son estime ni son soutien – j’étais déjà assez sûre de moi pour ça. Mais ne pas faire preuve d’actes inconsidérés était tout de même indispensable, surtout dans un groupe d’individualistes comme nous. Ethan était surement le moins individualiste. Après tout, il était médecin, avait fait vœu de guérir les gens dès que c’était en ses moyens, et avait quitté son précédent groupe parce que nous n’en avions pas, non ? Mais quelle importance ? Jamais nous ne nous débarrasserions de lui, à moins que j’apprenne assez pour qu’il devienne quantité négligeable, et que je prétende qu’il est mort alors qu’on cherchait un lieu convenable pour avoir un peu d’intimité. Une falaise était si vite arrivée, de glisser aussi… Mais ça n’était d’aucune espèce d’importance pour le moment.

Type d'action J’essaye d’entrer dans la prochaine salle.

J’approuve silencieusement son plan, alors qu’elle part explorer l’autre pièce, et moi celle juste en face. Une nouvelle salle de classe, dans laquelle une seconde porte mène sur une petite réserve. Je l’ouvre et y entre dans la foulée, fouillant rapidement les étagères.

Type d'action Je fouille.

Rien, si ce n’est une petite locomotive en bois. Je n’ai jamais eu ce genre de jouet, quand j’étais petite. Je la glisse dans mon sac par réflexe, sans vraiment savoir dans quel but ni pourquoi, et retourne sur mes pas, en entendant la voix de Naomi.

C’est bien notre veine, que la salle soit bloquée. Et le bruit qu’elle attire en ouvrant un meuble dont les portes grincent. Super. Mais de toute évidence, son plan est le meilleur. Si nous agissons autrement, nous nous exposerions probablement beaucoup trop. Alors j’attends. Je n’ai saisi que des bribes de ce qu’elle avait dit, depuis la salle, et je suis à peu près certaine qu’il a avancé autant que moi, alors que je le rejoignais.

Type d'action Je frappe le zombie.

Je vois son corps visqueux et à vomir s’approcher, apparaître, et alors qu’il est assez près, je plante me couteau de chasse dans son crâne mou, dans lequel il pénètre sans difficulté aucune, tranchant le zombie et lui ôtant définitivement la vie. Parfait. J’esquisse un sourire sans joie, avant de retourner dans la salle de classe que je viens de quitter, non sans indiquer ce que je fais à Naomi.

« Je n’ai pas encore pu fouiller la salle, il y avait une petite réserve à l’intérieur, j’y retourne, attends moi avant d’emprunter le couloir. »

Et sur ce, je fais demi-tour, pour fouiller la salle. Ne rien laisser derrière nous est important.

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes : 11
Gains des fouilles : 1 paquet de biscuits, 1 chargeur de 5 cartouches pour le M1905 (trouvé par Naomi)
Endroit où je me trouve : Dans la salle de classe
Endroit où se trouvent mes ennemis : Morts

|HJ| Du coup, fais la avancer, après avoir dit qu'Isil la rejoignait ? ^^ Je développerai dans ma réponse, en fouillant Very Happy


Dernière édition par Isil Ornett le Sam 13 Déc - 22:44, édité 2 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Sam 13 Déc - 22:26

Le membre 'Isil Ornett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :


--------------------------------

#2 'Fouille' :


--------------------------------

#3 'Arme Blanche' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Sam 20 Déc - 20:48

Non, il ne fallait pas m'attendre à pouvoir récupérer les cartouches et charger le M1905. Isil n'était pas sotte, et surtout, tout aussi individualiste que moi. Pas besoin de la jauger lors d'une fouille pour savoir ça, avoir passé quelques jours avec elle, avec eux, me suffisait. Peut être était-ce pour cela que j'avais accepté de les rejoindre, parce qu'ils n'étaient pas des incapables, mais surtout parce qu'ils avaient le même sens de la solidarité que moi... De fait, je devais faire attention à ne pas me montrer quantité négligeable, quelqu'un dont l'on se débarasse facilement, naturellement même. C'était tout. Vivre parmi les requins et en être un moi même, j'en avais l'habitude. Ils étaient tous mes alliés pour ma survie, et rien de plus, quand les choses n'iront plus bien ainsi, je me débrouillerai pour qu'elles changent. Je laissais donc la jeune femme ranger ses munitions, sans lui faire aucune remarque : nous savions toutes deux de quoi il en retournait. Une arme sans balles ne me servait pas à grand chose, mais tout de même plus que des balles sans arme. Je pouvais m'en servir en arme blanche, pour frapper mon adversaire ou me débrouiller pour avoir des munitions. Mais trouver ou fabriquer un fusil comme celui-là, c'était une autre affaire... Bref.

Aucune de nous deux ne perdit ses moyens ou n'eût réellement peur lorsque le gémissement de Zack résonna dans le couloir. Bien sûr, c'est toujours aussi sinistre et aussi macabre, voir ce corps qui n'en n'est plus un, cette chair grisâtre et en lambeaux... Mais Isil et moi étions des survivantes. Des battantes. Ce n'était pas un petit zombie qui allait nous arrêter. Elle l'attend à mes côtés et lui fend le crâne d'un seul coup quand il se pointe. Et nous poursuivons nos recherches, comme si de rien n'était. Je garde cependant en mémoire sa première démonstration à l'arme blanche. Elle sait manier son petit joujou habilement, ce qui n'est pas négligeable. Et je parle en connaisseuse. Je lui signale mon accord d'un signe de tête et l'attends à l'entrée de la pièce le temps qu'elle finisse sa fouille. Sans un mot nous continuons par le couloir, silencieusement. Plongé dans la pénombre, il ne comporte que peu de pièces, et fait un coude vers la gauche à son extrémité, si ma vue est bonne. Un rai de lumière filtre sous une des portes ; les fenêtres ne doivent pas être barricadés.

"Je prends celle-ci"

Je m'approche, et à tâtons je cherche la poignée. Ma main se pose finalement dessus, s'y referme.

Type d'action J'ouvre la porte


La poignée tourne sans aucun problème entre mes doigts et le battant s'écarte dans un grincement sinistre. Grincement auquel répond, comme un écho inévitable, celui d'un gémissement zombie. je soupire, me tourne vers ma partenaire d'un jour :

"Je fais vite. Il a l'air loin, on pourra peut être le semer."

Type d'action Je fouille


Et non, je ne perds pas mon temps. Cette salle est plus petite que les autres que j'ai visité, et, oh miracle, après quelques secondes, je repère un paquet de biscuits quasiment neuf, même pas ouvert, posé sur une étagère. Je l'attrape rapidement alors que déjà le zombie doit se rapprocher de nous. Un dernier coup d'oeil, il n'y a rien d'autre. Je sors rapidement et montre rapidement ma trouvaille à la jeune femme avant de la ranger.

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes : 11
Gains des fouilles : Un M1905 non-chargé
Un paquet de biscuits neuf
Endroit où je me trouve :  Dans le couloir, devant une salle
Endroit où se trouvent mes ennemis : A deux zones de moi


Dernière édition par Naomi Archer le Sam 20 Déc - 21:19, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Sam 20 Déc - 20:48

Le membre 'Naomi Archer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :


--------------------------------

#2 'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Jeu 8 Jan - 22:23

On aviserait plus tard, pour les munitions et pour l’arme. Ayant chacune trouvé les deux séparément, ça en faisait la propriété du groupe, et pas notre propriété propre. C’était chiant, mais c’était comme ça. Enfin bon, c’était pas bien grave, on verrait plus tard. Au pire, on pourrait négocier. Si elle y consentait. Si j’y consentais, aussi. Enfin, de toute façon, je n’étais pas stupide, je supposais qu’elle non plus, et gaspiller des munitions à les stocker sans les utiliser alors qu’on doit s’entraider malgré notre individualisme flagrant à ne pas se faire bouffer par des Zack aurait été carrément stupide. Mais on pouvait continuer la fouille de l’école. Peut-être trouverions-nous d’autres armes, nourriture, munitions. Peut-être. Inutile de tergiverser à ce sujet, je le savais tout comme Naomi le savait – preuve en était qu’elle ne me demandait pas les munitions. Elle ne me donnait pas l’arme non plus. Bref, il y avait entre nous une compréhension mutuelle, probablement parce que nous étions semblables sur bien des points, jusqu’à notre façon de concevoir les choses et de penser. Jusqu’à la marche à suivre pour la fouille des lieux dans lesquels nous nous trouvons. Efficacité, silence ou presque, et couverture du maximum de terrain, en un minimum de temps. S’il y avait des zombies qui rodaient comme celui que je venais d’achever, s’attarder serait incroyablement idiot.

J’avançais donc, une fois le zombie pourfendu rapidement comme si ça n’était qu’un inconvénient que je pouvais balayer d’un souffle, et c’était un peu le cas, partant à la conquête du reste de l’école. Il y faisait bien plus sombre, la seule lumière qui y avait sa place provenait du bas des portes, mais on y voyait encore assez. Je n’avais pas le moindre besoin de sortir ma lampe torche, pour le moment. Tant mieux, si elle en venait à être indispensable un jour, il valait mieux que je ne gaspille pas inutilement les piles. Je prenais donc la suite de Naomi, m’arrêtant au même endroit qu’elle. J’acquiesçais sans parler, m’affairant à essayer d’ouvrir la porte face à la salle que la femme avait décidé d’ouvrir.

Type d'action J’essaye d’entrer dans la prochaine salle.

Aucune résistance, comme toutes les autres. En même temps, ça aurait été fâcheux qu’il s’agisse de portes qui se bloquaient ou fermaient à clefs facilement. On ne pouvait pas dire qu’il était nécessaire de les verrouiller, ça n’était que des classes d’élèves de, quoi, cinq ans maximum ? Inutile de dire qu’on y trouverait au plus des craies et des coloriages comme objets de valeur… Bref. J’avançais donc, ouvrant en toute discrétion placards, tiroirs, regardant dans les petits ‘casiers’ accrochés aux tables – qui devaient être sacrément vieilles pour avoir encore cet aspect.

Type d'action Je fouille.

Bingo ! Encore des munitions. Les mêmes que précédemment. Décidément. Une vraie mine d’or, que cette école. Je ne savais pas ce qu’il s’y était passé, pour que quelqu’un abandonne fusil et munitions dans divers salles, sans même qu’il n’y ait de traces de carnage, mais c’était pour le moins curieux. Quelqu’un de contaminé qui avait un peu de temps avant sa mort définitive et qui avait décidé de laisser ça à la portée de mains qui pourraient en avoir besoin ? Ca me semblait étrange malgré tout, mais bon.

Je ressortais, rejoignant Naomi qui sortait elle aussi. « J’ai un autre chargeur. Je te file la moitié des munitions, si tu me files l’arme après. » Equitable ? Probablement pas. Mais peu importait. Et si elle refusait, on aviserait réellement après. De toute façon, il fallait continuer, des fois que l’on trouve plus.

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes : 11
Gains des fouilles : 1 paquet de biscuits, 2 chargeurs de 5 cartouches pour le M1905 trouvé par Naomi
Endroit où je me trouve : Dans la salle de classe
Endroit où se trouvent mes ennemis : Morts

|HJ| Je suis désolée de l'attente, tu peux me flageller


Dernière édition par Isil Ornett le Jeu 8 Jan - 22:49, édité 2 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Jeu 8 Jan - 22:23

Le membre 'Isil Ornett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :


--------------------------------

#2 'Fouille' :


Isil trouve un autre chargeur pour le fusil
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Lun 12 Jan - 17:32

[HJ] Demandé comme ça, ça ne se refuse pas *sors* Pas de soucis :p

Ca m'était bien égal, au fond, qu'elle garde les munitions. Pour l'instant. On serait bien obligées d'aborder le sujet une fois revenues à notre "campement". Il faudrait distribuer les trouvailles, et tout le baratin... Enfin encore fallait il y revenir, et finir cette fouille. Nous avions bon avancer vite, je n'avais aucune idée d'où en était le bout. Ce genre d'établissement ne devait pas être bien grand, mais tout de même, j'aimais bien avoir une vue d'ensemble de ce que je faisais. Bref. Isil et moi étions efficaces, nous oeuvrions sans nous embarrasser de fioritures ni de blablas inutiles. J'appréciais ça, tout en sachant que cela ne faisait que dissimuler notre méfiance et notre individualisme naturels. Je ne m'en cachais pas, et la jeune femme non plus. Personne dans le groupe. Nous n'étions pas des hypocrites mais des combattants. Des survivants. Et je partais du principe que tout ceux que j'étais capable de tuer devaient mourir, parce que déjà que je n'étais pas forcément la plus apte à survivre en compagnie de Zack, eux ne l'étaient pas du tout. Faut laisser tomber l'altruisme et toutes ces conneries, ce monde n'est gouverné que par la loi du plus fort : Zack. On devait suivre la démarche ; tirer son épingle du jeu était la meilleure façon de continuer. Mais je m'égare, tout ça pour dire qu'isil et moi avions le même point de vue, et si par moments il pouvait nous pousser à nous affronter, en l'instant il était notre avantage. Pas de confiance, rien, simplement un instinct de survie plus fort que tout. Ce qui m'amenait, encore une fois, à me demander comment cette nana avait été élevé, pour être comme ça avec son père et sa soeur. Enfin, je pourrais toujours émettre toutes les hypothèses que je voudrais, je n'aurai pas la réponse. Je ne comptais pas la lui demander... Sauf si ça pouvait m'aider à l'éliminer si le besoin s'en faisait sentir. Mais pour ça, une simple démonstration de ses compétences me suffirait, et c'était ce qu'elle faisait.

Elle revient finalement, et je découvre avec surprise les mêmes munitions que tout à l'heure. Bizarre, vraiment. Je cherche pas à comprendre, ça nous aidera pas à trouver de la bouffe. C'est tant mieux, point barre. Sauf qu'elle ne veut pas me les passer, et elle croit que je vais jouer à son jeu et accepter la proposition qu'elle me fait. Quel culot, celle-là... Je lui offre un sourire amusé.

"Et puis quoi ? Non, tu sais, le mieux sera qu'on voit quand on aura fini de fouiller cette école.Mieux vaut ne pas s'y éterniser. "

Je hausse les épaules et continue à avancer. Pas question de trainer ici pour une saleté d'histoire de munitions. Je m'approche d'une nouvelle porte, l'une des dernières de ce couloir.

   
Type d'action J'ouvre la porte


Elle n'est pas fermée non plus, et la salle est à peu près similaire aux autres. Cependant, un nouveau bruit me fait dresser l'oreille et je soupire. Zack n'a pas décidé de nous lâcher... Peut être est-ce le même que tout à l'heure ? Peu importe. Je dois faire vite

   
Type d'action Je fouille


Mon regard est attiré rapidement par un nouveau paquet, posé sur une étagère. Je le prends, et sors sans m'attarder, ne jetant que rapidement un oeil à son contenu : des barres céréales.

"J'ai trouvé ça. Faudrait filer, si Zack se ramène en force on est mal barrées, et il va commencer à faire sombre."

   
Points de vie restants : 25/25
   Munitions restantes : 11
   Gains des fouilles : ... Un paquet de biscuits
Un paquet de barres céréales
Un M1905 non- chargé
   Endroit où je me trouve :  Dans le couloir
   Endroit où se trouvent mes ennemis : 1 à une zone de moi



Dernière édition par Naomi Archer le Lun 12 Jan - 17:41, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Lun 12 Jan - 17:32

Le membre 'Naomi Archer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :


--------------------------------

#2 'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Lun 19 Jan - 12:27

Elle ne cède pas à ma proposition de manière précipitée, et c’est tout à son honneur. Mais cela me prouve aussi à quel point elle est dangereuse. Pas que ça ne change grand chose à ma façon de la considérer, je la voyais de bien des façons, mais certainement pas comme innocente. Et cette aventure en territoire potentiellement dangereux ne faisait que le confirmer : efficace, rapide, leste. Un atout, tant que nous restions des alliées de circonstance. Si ça n’était plus le cas… Elle ne m’effrayait pas. Mais inutile de faire des plans sur la comète et de m’avancer sur un hypothétique futur, ça n’était ni le lieu, ni le moment.

Type d'action J’essaye d’entrer dans la prochaine salle.

Haussant à mon tour les épaules, j’esquissais le même geste qu’elle – ou du moins le supposais-je -, pour pénétrer dans la salle de classe qui faisait face à la sienne. Je jetais un coup d’œil, alors qu’elle m’interpellait et me montrait quelque chose. De la nourriture. Parfait. Cette école était, de toute évidence, une mine d’or. J’acquiesçais, et avançais entièrement dans la salle, repérant un placard. Peut-être y avait-il des choses planquées dedans.

Type d'action Je fouille.

Je l’ouvrais donc, prudemment, mais la porte fut poussée de l’intérieur. Je reculais prestement, pour éviter tout contact avec le putréfié, et sortais mon couteau. Inutile d’attirer plus de zombies avec le bruit potentiel que ferait mon flingue. Je n’y aurai recours qu’en dernière solution, si je n’arrivais pas à le planter rapidement et efficacement avec mon arme blanche. C’était tout simple.

Je reculais encore légèrement, afin de consolider mes appuis, pour pouvoir lancer l’assaut efficacement. Il allait finir sa vie dans quelques secondes tout au plus. Au pire, je me baisserai pour éviter une balle que Naomi aurait tôt fait de tirer sur lui. Sauf si elle décidait de m’abandonner là, mais l’appât des munitions dans mon sac serait peut-être le plus fort. Oh, bien sûr, elle pouvait me laisser mourir et tenter de les récupérer après, mais qui sait ce que nous en aurions fait, d’ici là. Ou si nous n’allions pas la bouffer elle. Je n’étais de toute façon pas en très mauvaise posture. Je m’attendais à tout, y compris à ce qu’un zombie me tombe dessus alors que j’ouvrais un foutu placard. Comment s’y était-il retrouvé ? S’était-il planqué là croyant se protéger, sans remarquer qu’il était contaminé ? Fort probable.

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes : 11
Gains des fouilles : 1 paquet de biscuits, 2 chargeurs de 5 cartouches pour le M1905 trouvé par Naomi
Endroit où je me trouve : Dans la salle de classe
Endroit où se trouvent mes ennemis : Un à une zone du couloir et de Naomi, un au contact avec moi

|HJ| je savais que t'étais déviante Sad


Dernière édition par Isil Ornett le Lun 19 Jan - 12:38, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Lun 19 Jan - 12:27

Le membre 'Isil Ornett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :


--------------------------------

#2 'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   Ven 23 Jan - 19:15

Il fallait partir rapidement. Je ne disais ni ne pensais pas cela par peur de rester ici, pour fuir Zack, mais bien parce qu'il allait faire tard, et que même si nous pourrions facilement liquider un ou deux zombies, ils pouvaient tout aussi aisément rameuter une dizaine de leurs semblables. Et là, par contre, on serait vraiment dans la merde. On avait toujours pu récupérer un peu de nourriture, ainsi que cette arme et ses munitions. Même si nos deux tempéraments nous poussaient à garder nos trouvailles rien que pour nous, alors qu'un fusil non-chargé ou des balles seules ne servent pas à grand chose. Moi, je n'allais pas lui mettre une arme entre les mains, sachant qu'elle pourrait la retourner contre moi. Elle ne voulait pas charger la mienne, le problème se posait dans les deux sens. Mais on verrait plus tard. Repousser le problème ne le changera pas, mais je m'en fiche. Je m'en sors très bien avec les armes que j'ai pour le moment.

Je sors de la salle, rangeant ma trouvaille. Je l'aperçois du coin de l'oeil commencer à fouiller, et m'immobilise. J'entends le Zack s'approcher, mais mon alliée de circonstance vient de tomber nez à nez avec un nouveau. Un instant, la pensée m'effleure de la laisser se démerder, ou encore la tuer pour prendre son butin. Il serait ensuite facile de prétendre que Zack l'avait eu pour garder ma crédibilité auprès de son paternel. Mais non. Elle peut encore m'être utile, et de toute façon, il faut moi aussi que j'évite de me faire bouffer. La cadence de pas désordonnée se rapproche, je tire mon poignard d'un geste assuré et attends mon ennemi. Si l'on peut encore prêter caractère humain à de telles créatures...

   
Type d'action J'attaque le zombie à l'arme blanche (+compétence)

J'hésite pas un seul instant, je ne prends même pas le temps de regarder de quoi il a vraiment l'air. Une personne des plus normales, sûrement, amochée par le temps passé sous sa nouvelle nature. Tuer des hommes ne me causait aucun remords, alors tuer une créature aussi inhumaine que celle-ci était aussi anodin pour moi que pour un individu lambda se coupant une part de gâteau. Et en l'occurrence, ma lame se plante avec tout autant de facilité. Il s'écroule, je me décale vers la salle où se situe Isil. Je passe la tête, mon arme à la main, prête à lui venir en aide.

"Tu t'en sors ?"

   
Points de vie restants : 25/25
   Munitions restantes : 11
   Gains des fouilles : Nourriture x2
Fusil M1905 non-chargé
   Endroit où je me trouve :  Couloir
   Endroit où se trouvent mes ennemis : Un au corps à corps avec moi, un face à Isil



Dernière édition par Naomi Archer le Ven 23 Jan - 19:19, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Es-tu une menace ? [Livre I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Anciennes zones de jeux
 :: Coaticook et la Route vers le Nord :: L'Est, vers le Maine :: Ecole Privée
-
Sauter vers: