AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
MessageSujet: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Mar 25 Nov - 11:26



Mission Intrigue numéro 1 : Hunger of the Pine




Contexte
Le groupe « Combat » manque de vivres, et St Edwige semble avoir épuisé ses ressources. Il n'y a pas le choix ; se mettre en route sans réserves serait du suicide et le groupe commence être à cran après plusieurs jours sans quasiment manger. Le choix est fait de se rendre à Coaticook en force et en armes pour essayer de rafler, de force si nécessaire, ce qu'il faut au groupe pour survivre. Ils tombent sur le camp du groupe « marche », plus nombreux mais bien moins armé, et disposant encore de ressources...


Participants :
Naomi Archer
Miriel Ornett
Morgane Beaulieu
Charisma Tyler
Rafael Tyler
Javik Lawson
Isil Ornett
Tyler Ornett
Katarina Gordov
Sean Fergusson
Ludo Steinfeld


Situation de départ:



- Les représentants du groupe "Marche" sont déjà sur place, leur camp de base se situe sur la case 7. La mission a lieu au petit matin, les groupes de ravitailleurs ne sont pas encore partis du camp. Dans votre premier post, vous n'avez pas encore conscience du danger, sauf si un membre du groupe "Combat" indique crier ou tirer un coup de feu.
- Les représentants du groupe "Combat" ont le choix. Ou ils peuvent débarquer en force du point 16, ou ils peuvent avoir envoyé quelques hommes sur les arrières du groupe ciblé, soit le repère 1. Le groupe "combat" s'organise comme il le désire. Ils peuvent engager les hostilités sur le champ, demander une reddition etc. Ce sont eux qui poseront les "bases" de la mission (et bien sûr, le groupe "Marche" dans sa manière de répondre.
- Tout le monde est LIBRE d'agir comme il l'entend tant que ça respecte les règles du jeu. Vous pouvez trahir, ne pas réagir comm votre chef de groupe/vos camarades etc.
- Vous spécifierez dans toutes vos actions le numéro de la zone dans laquelle vous bougez, combattez etc; autrement les règles de jeu sont les règles de base du forum.
- N'oubliez pas de spécifier lorsque vous utilisez votre bonus de compétence (une fois dans la mission)
- Vous avez une semaine pour poster, rien ne vous empêche de poster plusieurs fois; simplement si vous prenez quelqu'un pour cible d'une manière ou d'une autre vous devez attendre sa réponse pour poster à nouveau.
- si vous avez des questions, mpottez Philippe !
- Pour la légende, tenez compte des éléments suivants:
==> les maisons sont des cases d'habitations. La zone 1 est une dépendance d'une ferme de la périphérie de Coaticook (qui se trouve à l'ouest de la carte), la zone 7 est le camp de base du groupe "marche" (quelques tentes et logements sommaires), et la zone 13 est une cabane de garde chasse. Vous pouvez fouiller une fois ces zones (un seul lancer), ou plusieurs fois la case 7 du groupe "marche" pour le piller, si vous faites partie du groupe "combat".
==> Les forêts/massifs de fleurs représentent les zones de couvert denses ou semi-denses; elles peuvent totalement camoufler votre mouvement aux individus hors de votre zone si vous le précisez. Tirer depuis cette zone, ou combattre au corps à corps vous identifie bien sûr aux gens qui se trouvent en dehors et qui ne vous auraient pas vus en temps normal. Par exemple si Ty décide de se camoufler dans la case 12, vous ne pouvez le prendre pour cible tant que vous n'êtes pas vous même entré dans cette case, ou s'il n'a pas été découvert par un zombie ou un autre joueur dans la même case, ou s'il n'a pas ouvert le feu d'une manière ou d'une autre.
==> Vous devez tenir compte du fait que les berges de la rivière sont extrêmement abruptes; il s'agit de gorges profondes et vous ne pouvez les franchir qu'aux ponts en dur ou en cordes symbolisées par un trait.
- Vous êtes totalement libres de ce que vous ferez de cette mission; vous pouvez la régler pacifiquement ou avec force violence, vous pouvez récolter des blessures, scinder/fonder de nouveaux groupes etc... A l'origine, l'état d'esprit du groupe 'combat" est malgré tout de neutraliser toute résistance d'une manière ou d'une autre pour piller le camp( par le biais de jets de fouille ou si le groupe "marche" décide de se rendre)


Evolution de la mission [a venir]



Dernière édition par Fall Of Man le Lun 31 Aoû - 17:57, édité 1 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Mar 25 Nov - 13:48


Nous nous étions mis en chemin pour Coaticook suite à la mort d’Evey, après que j’en eu averti le groupe de même que je prenais les rênes du groupe. S’en était suivi une discussion animée mais que j’avais tempérée pour décider de la suite des évènements. J’avais aussi décidé de nommer mon adjoint et pour couper court à toute crainte d’une « dictature » Ornett j’avais choisi de nommer Naomi. Ce choix était purement calculé pour dissiper toute idée contestataire mais cela ne m’empêchait pas de leur faire comprendre que la survie du groupe prévalait et que je n’avais pas peur de me salir les mains, nul sentimentalisme dans mes choix et je ne m’en cachais pas.

Grâce aux différentes opérations de reconnaissance effectuées avant la mort d’Evey nous avons une idée plus précise de la configuration de Coaticook ainsi que du groupe qui y a établi son camp de base. Javik nous a informés de la présence d’une jeune femme qui serait susceptible de se joindre à nous. Si l’idée n’était pas sans risque cela permettrait – sous réserve que cette information soit vraie – d’affaiblir leur groupe lorsque nous leur ferions face. En recoupant les informations on peut estimer qu’il ne s’agit pas d’un groupe de combattants mais vu l’état actuel de la situation globale chacun peut cacher sa véritable nature.

Sur la route de Coaticook nous n’avons pas rencontré de difficultés particulières, ce qui nous permit d’arriver aux environs du village en bon état. Aux abords de notre destination j’avais scindé le groupe en deux. Les femmes et moi d’un côté arrivant par le sud (zone 16), Javik, Ethan et Danny par le nord (zone 1). Mon groupe serait le premier à entrer en contact avec notre cible, tentant dans un premier temps de les convaincre par la parole de nous offrir leurs ressources en échange de quoi nous leur laisserions la vie sauve. Le fait que je sois le seul homme dans un groupe de femmes avait son importance en termes d’image et d’impact psychologique. Le groupe deux lui servirait de renforts, d’abord pour leur donner l’impression du nombre mais aussi de montrer que nous étions organisés et si nécessaire d’attaquer à leur tour.

Pour l’heure Naomi, mes filles et moi étions en forêt bien à l’abri d’être découvert par nos cibles. Il devait en être de même pour le reste du groupe plus au nord à cette heure-ci. Ils devaient progresser tout en restant dissimulés de sorte à pouvoir approcher sans être repérés.


On va avancer par le nord en restant à couvert autant que possible, aucune fouille pour le moment, on verra par la suite comme ça se passe. Javik et le reste du groupe doivent nous rejoindre en ville peu après notre arrivée.

A voir si la nana dont a parlé Javik est susceptible de nous faciliter la tâche voire de nous rejoindre. Si tel est le cas il faudra constamment la surveiller histoire de voir si ce n’est pas une habitude chez elle. Prêtes ?
leur demandai-je une dernière fois, sachant que la réponse serait affirmative.

Points de vie restants : 28/30
Munitions restantes : 25
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve :  Zone 16
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...


Dernière édition par Tyler Ornett le Mer 3 Déc - 0:53, édité 2 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Mer 26 Nov - 11:15

[HJ ; n'oubliez pas votre récap » de fin de post, les mecs, et pour le groupe « combat » votre malus en points de vie a cause de la famine]


Une nouvelle nuit de merde, à la belle étoile, avec juste une couverture sur le dos et un mal de chien au niveau de la blessure récoltée quelques jours plus tôt. Je savais bien que je ne pouvais pas me plaindre ; nous avions réussi à éviter l'infection avec les quelques médicaments dont nous disposions. Pour autant, on ne pouvait pas vraiment dire qu'on était prêt de trouver une solution à tout ce bordel. Je m'étirais doucement, réveillée par les premières lueurs de l'aube. Je savais qu'aujourd'hui viendrait probablement le temps du clash. J'estimais avoir passé suffisamment de temps ici à camper à découvert. Il n'échappait à personne que le coin devenait de plus en plus dangereux, et que bientôt il y aurait des difficultés énormes à nous ravitailler, mais surtout à nous défendre. Cet endroit, bien qu'adossé aux gorges, était à double tranchant. On ne pouvait pas nous encercler pour nous tuer, mais une seule attaque massive et nous n'avions plus qu'à mourir adossés aux gorges sans possibilité de retraite. J'estimais qu'il était temps de mettre les voiles, et j'allais peut être monter au créneau aujourd'hui pour faire entendre raison aux types qui décidaient pour les autres. Ou alors, je me tirerais. C'était peut être le bon moment pour partir seule vers l'est, rejoindre Lawson et sa meute de loups. J'étais étrangement mal à l'aise à cette idée. Ce groupe ci n'était pas parfait, loin de là, mais j'avais un certain contrôle sur la situation, contrôle que je n'aurais plus au milieu d'une meute de tueurs. Je me tirais du lit, me rapprochais finalement de mon sac pour en tirer une barre de céréales. On n'avait plus grand chose à bouffer... Mais pour le moment, ça allait encore. Je vis Robinson se rapprocher, lui aussi plutôt matinal. Et toujours aussi hirsute. Je ne pus retenir ma pique.


| Alors prof, bien dormi? |


Oui, je l'appelais prof, parce qu'il m'avait dit que c'était le job qu'il faisait autrefois mais aussi parce qu'il avait l'attitude qui allait avec. Toujours à raconter plus de trucs, à expliquer tout et n'importe quoi, à se justifier. Y'avait aussi de récents arrivants, un frère et une sœur, qui se tiraient du lit non loin de là. Je donnais un coup de coude à Sean.


| Ils ont pas l'air trop manches, ceux là. On devrait les emmener au ravitaillement, la prochaine fois, pour voir ce qu'ils valent. |


Points de vie restants : 23/23
Munitions restantes : ...
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve :  Zone 7
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Mer 26 Nov - 21:40


Les choses s'étaient mis en route ! Après une longue discussion, le groupe a donc décidé de trouver celui dont Javik avait parlé, celui de Morgane. Aucun d'eux ne savaient vraiment sur qui et quoi ils allaient tomber. Mais si sa vieille connaissance avait dit vrai, ce groupe-là n'était pas très dangereux. C'est donc une occasion à saisir, c'est toujours mieux que de fouiller une fois de plus un magasin ou une maison ou ils savent très bien qu'ils ne trouveront rien du tout.

Tyler avait élaboré un plan, ce n'était pas le plan de l'année mais c'était mieux que rien. Si ça ne tenait qu'à Javik, il aurait attaqué frontalement comme il le faisait lors des braquages. Un jour, il faudra qu'il apprenne à mieux réfléchir et à trouver des alternatives moins risquées. Le vieux Ornett allait rester en bonne compagnie pendant que Lawson et les deux autres garçons du groupe faisait le tour pour attaquer par derrière. Ainsi, Danny et Ethan étaient à ses côtés cachés dans ce qui semble être une vieille ferme (Zone 1). L'endroit n'était pas très intéressant, mais il permettait d'être caché et assez loin pour ne pas être vu. D'ailleurs, l'heure matinal empêchait d'avoir une belle luminosité ce qui leur permettaient une fois de plus d'être camouflé. "Javik, on se contente de suivre le plan, ok ! Va pas t'amuser à jouer les cowboys," averti son meilleur ami Danny. Jav' leva les yeux vers le ciel, il n'avait donc aucune confiance en lui ? "Ce n'est pas parce que j'ai tendance à toujours contredire les ordres que je fais n'importe quoi. Tu devrais le savoir depuis le temps. Je vais m'en tenir au plan, comme prévu. Mais si je vois que ça ne marche pas, on le fera à ma manière !" indiqua l'ancien braqueur en sachant très bien que Danny comprendrait la fin de la phrase. Après tout, son meilleur ami était également un braqueur de banque tout comme lui. Ethan jeta un coup d’œil méfiant à Lawson, se demandant surement ce que le jeune homme préparait. Pour le moment, il n'avait pas à s'inquiéter. Son attention se reporta vers le camp qu'ils allaient devoir attaquer. La rivière allait les empêcher de pouvoir passer, mais par chance un pont n'était pas si loin que ça. L'inconvénient, c'est qu'ils seront à découvert. Rester à espérer que "l'attaque" surprise de Tyler fasse une bonne diversion.



Points de vie restants : 24/26
Munitions restantes : 20
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve : Zone 1
Endroit où se trouvent mes ennemis : Zone 7

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Ven 28 Nov - 22:54




Mission Intrigue :
"Hunger of the Pine"




A savage place! as holy and enchanted
As e’er beneath a waning moon was haunted
By woman wailing for her demon-lover!


Je fige la pointe du crayon sur le papier, relis ma phrase. Mais qu'est ce que je suis en train de faire ? Citer un poème qui me reviens de dieu sait où au lieu de terminer mon inventaire. Dieu.. comme si j'y avais jamais cru à celui là... Bon sang, concentre toi mon vieux. On a vraiment pas besoin que je me mette à  me répandre en niaiseries telles que celles là. Je suis censé être quelqu'un de plutôt terre à terre, pourquoi ces vers ?  Le reste du poème doit se balader quelque part dans mes souvenirs aussi, je me surprends à perdre encore un peu de temps à plancher dessus mais rien ne vient. Juste que Kate m'avait dit une fois ce que Kippling en avait dit, de ces vers là : ces vers sont pure magie, tout le reste n'est que poésie. Kate... voilà je sais pourquoi j'ai griffonné ces quelques pieds sur le cahier. Mais elle aussi je devrais la chasser de mes pensées. J'ai besoin de concentration, pas de m’inquiéter pour elle.

J'ai réussit à me replonger dans mes comptes. Des années de fac, des années d’études puis d'enseignement pour en être réduit à tenir le livre de compte d'un groupe de survivants en sursit. Pathétique. Mais il y a pire, je suppose. D'autant que pire, on va pas tarder à y arriver. Il nous est de plus en plus difficile de nous approvisionner ici,  et je ne parle pas du poisson, nous avons commencé à épuiser ce que la zone avait à offrir d'autre, l’équipement et les médocs trouvé dans les reliquats de civilisation du coin. Et comme si ça suffisait pas, entre ma rencontre avec la mini Davv Crockett de la dernière fois et ce que Sean et Morgane m'ont raconté... Je crois que les signes sont on ne peut plus clair, nous allons devoir bouger sous peine de voir le camp envahi par les squatteurs en tous genre. Ce n'est pas un problème en soit, il était clair des le départ que nous serons mobiles, mais nous ne pouvons pas tout laisser en plant et partir comme ça.

Soyons ordonnés et méthodiques. Déjà rassembler tout le monde et leur annoncer qu'on aura levé le camp d'ici ce midi si possible.. non, qu'on aura levé le camp ce midi. Ensuite, regrouper les vivres et le reste et les repartir équitablement entre les groupes. Les groupes ? Bien sur. Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Se déplacer ça signifie prendre le risque de tomber sur des infectés ou sur d'autres survivants. Je me laisse aller à penser à Ethan... mais le chasse rapidement de mes pensées. Il y a plus urgent.

Une fois que j'ai fait le tour du camp pour quémander un peu d'attention de la part de chacun, je leur fait un rapide état des stocks, sans entrer dans les détails, pas la peine d’inquiéter tout le monde à propos du manque de denrées médicales, puis je leur explique la situation.


« Il fallait s'y attendre non ? Sans compter qu'il n'a jamais été question de rester bien longtemps au même endroit. Nous devrions nous organiser en quatre groupes, deux qui iront relever les derniers collets et nasses, nous auront besoin de vivres pour la route. Un qui reste ici et rassemble les affaires, nous devrions partir tôt pour ne pas être surpris par la nuit avant d'avoir trouvé un emplacement sur. Si nous pouvons être prêt pour partir avant midi, nous partons aujourd'hui, sinon nous passerons une dernière nuit ici avant de partir à la première heure demain. Quant au dernier groupe... »

Je soupire, croise le regard de Sean. Il faut bien que je le leur dise, ça ne sert à rien de mentir à qui que ce soit à ce propos. La moitié d'entre nous sont déjà au courant, les autres s'en doutent sûrement de toutes façons.

« …  je veux que quelqu'un surveille les environs. Nous ne sommes pas seuls. Infectés ou survivants, je ne veux pas qu'on nous tombe dessus sans prévenir pendant que nous sommes affairés à ce départ, éparpillés aux quatre vents. »









Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes : ....
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve : zone 7
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...


Dernière édition par Ludo Steinfeld le Sam 29 Nov - 18:05, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Sam 29 Nov - 0:50

Il était tôt ce matin et rapidement nous fûmes tous réunis dans le but de nous dire l’avancée de notre groupe vers le Nord. Je me doutais que nous allions devoir partir dans peu de temps, je ne pensais pas que ça serait aussi rapidement. Ce matin, j’avais été réveillée à nouveau à l’aube par les cauchemars de ma sœur qui me donnait des coups dans la nuit. Très bien, si c’était comme ça. Je n’avais jamais été une marmotte, même si un minimum de sommeil était particulièrement le bienvenue dans ces situations pareilles. Ce n’était pas comme si chaque minute où je pouvais fermer les yeux et m’évader quelques instants en me laissant rêver d’un monde meilleur, était précieuse mais un peu. Au petit matin malgré les températures élevés de la journée, il ne faisait pas si chaud que ça, et une laine même légère était toujours la bienvenue. Je me félicitais d’une chose en tout cas, c’était d’avoir pensé à mettre suffisamment d’affaires avant de partir dans nos sacs respectifs, du moins le minimum pour ne pas qu’on manque de vêtements en cas de froid, ou dans le cas inverse trop chaud. Je ne pensais pas dire ça, et pourtant même moi qui avais passé les six derniers mois en Floride je me plaignais silencieusement de ces chaleurs à crever du mois d’aout.

Une fois réunis tous ensemble, j’écoutais attentivement les directives de notre leader, désigné comme tel en tout cas. Je ne crois pas qu’il s’était auto désigné, en fait, je crois que c’était venu naturellement, je suis arrivée dans le groupe bien après cette nomination, j’ai du aussi me montrer digne. Encore une fois, je savais que le silence était de mise avant que nous soyons répartis dans nos groupes respectifs. La plus grosse difficulté et qui commençait à se faire sentir, c’était notre manque au niveau des médicaments et des soins pharmaceutiques, il était vraiment nécessaire que l’on finisse par en trouver pour éviter le pire. Pour le moment, nous étions encore en état à peu près potable, mais pour combien de temps pourrions-nous éviter une quelconque contagion qui pourrait devenir intenable. J’observais autour de moi, les gens commençaient peu à peu à émerger malgré qu’ils soient debout et tirer de nos lits de fortune. Pour autant lors du discours de Ludo, je ne puis m’empêcher de réagir. « Juste une personne pour surveiller ? Ne serait-ce pas plus judicieux d’en mettre deux qu’on soit sur d’être bien à l’abri d’une quelconque mauvaise surprise. » dis-je rapidement. J’étais sure de moi dans ma voix pour une fois, la peur ? Non, le désir que nous bougions se faisait sentir, comme un mauvais pressentiment, et je pensais bien qu’il serait plus judicieux de mettre juste une personne de plus pour surveiller les alentours. Quitte à ce qu’il y ait moins de monde. Ou alors j’avais moi-même mal compris et le quelqu’un rassemblait peut-être un ensemble. Autant être sur, quitte à se faire crier dessus. Ca réveille de bon matin.

Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes : ....
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve :  ZONE 7
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Dim 30 Nov - 18:52

Les choses n'avaient pas trainé. Rapidité et efficacité, sans s'encombrer de détails superficiels et totalement inutiles, à part pour des pertes de temps. Ca me convenait parfaitement. Personne ne s'était attardé non plus sur le sort d'Evy, notre ancienne chef de groupe, prise par surprise par Zack. Aucune idée de la manière dont tout ce beau petit bordel s'était déroulé, ça n'avait pas la moindre sorte d'importance à mes yeux. Seule la mort en a. Bref. Tyler a pris la tête, plus au moins autoritairement, selon les points de vue. Cela non plus ne me dérange pas tellement, au final. Je ne suis plus enchainée à quoi que ce soit, et je ne le serai plus jamais. Le jour où je voudrai me tirer, eh bien je le ferai. Simplement, je n'en ressentais pas la nécessité pour le moment. En revanche, je reste assez circonspecte sur le fait qu'il m'ait nommé son bras droit. Dans une autre situation, cela aurait pu drôlement flatter mon égo, mais pas là. Je suis loin d'être quelqu'un de dupe. Il veut simplement endormir la méfiance des autres, au cas où ils craignent un pouvoir trop fort de la part de lui et ses filles, et ne décident de retourner leur veste. Choix stratégique, donc, pas sûr qu'il ne m'écoute vraiment, ou que j'ai réellement une quelconque importance à ses yeux. Cela m'était tout aussi égal. Moi, je comptais en profiter. Me creuser mon trou. Je n'étais pas faite pour commander, je n'en n'avais jamais eu l'occasion et à vrai dire, tout cela ne m'attirait nullement. Mais seconder, en revanche, est une position bien plus intéressante. Si il ne faisait cela que pour la forme, j'allais bien vite changer cela. M'assurer une bonne place, et une certaine sécurité vis à vis de mes congénères. Cela pouvait commencer par me montrer utile lors de la petite expédition que nous entreprenions.

Bien que je n'ai aucune confiance en Javik, ni en la fameuse nana susceptible de nous rejoindre, mais au point où nous en étions, nous n'avons plus grand chose à perdre. Si c'était notre chance, il fallait la prendre. Je me retrouve donc, au petit matin, avec le père Ornett et ses filles, bien à couvert, non loin du camp visé. Javik et son pote sont postés à l'opposé, et nous rejoindront rapidement. Il était temps, vraiment temps d'agir. Je sentais mes forces diminuer au fur et à mesure que la fin devenait une évidence. Je ne pouvais plus tenir en place, le creux qui s'ancrait de plus en plus fermement à la place de mon estomac me rendait plus nerveuse, plus tendue, plus impatiente. Comme si j'étais à mon habitude une femme des plus calmes et posées... Bref. Trêve de digression. L'homme nous rappelle rapidement le plan.

« Prête. »

Type d'action Déplacement vers zone 12


Je me déplace rapidement et silencieusement vers le nord, et me remets quelques instants à couvert derrière un massif le temps que les deux autres soient à mes côtés.

   
Points de vie restants : 23/25
   Munitions restantes :  11
   Gains des fouilles : Rien
   Endroit où je me trouve :  Zone
   Endroit où se trouvent mes ennemis : Zone 7


Dernière édition par Naomi Archer le Dim 30 Nov - 18:54, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Dim 30 Nov - 18:52

Le membre 'Naomi Archer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Lun 1 Déc - 22:03

D'ordinaire, la vie d'un survivant n'est pas des plus palpitante, elle se résume à chercher sa pitance et à se protéger des intempéries... d'ordinaire oui, mais pas toujours, en tout cas pas dans notre cas.
Sans compter la faune de zombie qui se presse à nos porte, il y a aussi les autres, au sens large, ceux dont on sait qu'ils existent mais dont on ne sait ni de quoi ils sont capable ni ce qu'ils veulent.
« l'homme est un loup pour l'homme », comme cette citation colle parfaitement aux circonstances !, passe les jours et rien ne change, on est là, on attend, et il ne faut pas se leurrer les secours ne viendront pas, nous n'avons que trois alternatives la lutte , la mort ou la soumission.
Si notre camp ressemble à une sorte de démocratie basée sur l'entraide et le partage, à l’extérieur c'est le chaos qui domine, la loi de la jungle est la seule qui s'applique, le faible mangé par le fort, fin de l'histoire.
Ce matin je me lève relativement en forme, j'ai connu de meilleure nuit, mais néanmoins je me suis fait un endroit à moi, un endroit ou je peux m'isoler, ou j'ai un semblant de sécurité, ou je peux me recentrer avec ma machette toujours à la main... évidemment.
Je sort de mon abris, le soleil d’Août m'aveugle légèrement comme tout les matins, je m’étire, je fais quelques pas, Ludo à l'air occupé, peut être qu'il se décide enfin à réagir.
Je n'ai aucune expérience de la gestion d'un groupe tel que le notre, pourtant il me semble que nous avons mis trop de temps à nous organiser, certes il y a bien quelques personnes affectées aux taches essentielles du camp, mais le reste du groupe alors ? Que font-ils ?
Si Morgane et moi n'avions pas insisté pour faire une opération de ravitaillement, qui au passage ne fut pas une réussite, serions nous restés là à ranger le camp ?... déplacer la caisse de droite pour la mettre à gauche ?, dépecer les lapins et écailler du poisson ?... je n'ai rien contre le scoutisme et les activités champêtre, apprendre à ne pas faire brûler la soupe et faire un nœud coulant ça peut toujours servir, le problème c'est qu'en guise de Castor-Major nous n'avons pas un jeune adulte boutonneux répondant au doux sobriquet « d’Écureuil Malicieux » mais à celui de Zack, qui te dévore même si la vaisselle est bien faite.
Je deviens sarcastique, enfin je l'ai toujours un peu été, mais cela s'accentue avec les jours qui passent, Joan me manque putain, elle me manque mais je pense que s'il y a un Paradis elle s'y trouve sûrement à l'heure qu'il est, nous en revanche nous sommes en enfer, « Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir » c'est ça que nous devrions mettre en dessous  du panneau de Coaticook.

Tiens voilà Calamity jane , elle a vite récupéré, je suis content pour elle, je me garderais bien de le lui dire, c'est pas le genre de la maison d’apprécier les gestes d'attention.
Nos regards se croisent, elle s'avance vers moi :

« Alors prof, bien dormi ? »

J'avais oublié qu'elle savait que j’étais Prof dans une autre vie, comme tout cela me paraît loin, alors que finalement il n'y a que quelques semaines qui me sépare de tout ça.

« J'ai dormi c'est déjà pas mal, de là à dire bien... mais ça peut aller je te remercie, pour une fois je n'ai pas l'impression d'avoir une pierre coincée entre les deux omoplates. »

Je restais là a coté d'elle regardant les membres du camp aller et venir, quand je senti son coude me cogner le flanc comme pour me faire signe :

« Ils ont l'air pas trop manche, ceux là. On devrait les emmener au ravitaillement, la prochaine fois, pour voir ce qu'ils valent. »

Morgane me désignait un couple de frère et sœur récemment intégrés au groupe, je ne savais pas grand chose sur eux, il est vrai que notre groupe avait vu son nombre augmenté ces derniers jours.
Dire si les deux étaient dégourdis ou pas, j'en étais proprement incapable, en revanche j’étais d'accord avec elle sur le fait qu'il allait falloir former, d'une manière ou d'une autre les membres de notre groupe.
Je ne me considérais pas comme un vieux briscard, mais javais l'intime conviction qu'il fallait éprouver les personnes pour savoir ce qu'elles valaient vraiment, et ce quelque soit leurs formations ou leurs origines.
Il n'y a qu'une situation réelle qui peut faire sortir de nous ce que nous sommes vraiment, qui aurait pu penser il y a un mois que je tuerais des zombies en leur éclatant la tête avec un sabre ? Moi qui refusais de plumer un poulet parce que cela me dégoutté, moi qui ai refusé de faire médecine parce que je détestais tripoter les gens pour les ausculter.
Qui peut savoir ce que fera tel homme ou tel femme devant le danger imminent de perdre sa vie ? Personne ne peut y répondre, il faut le vivre.

« Je ne les connais pas, je ne saurais pas te dire comme ça, peut être qu'ils se déballonneront au premier craquement d'herbe suspect, peut être qu'ils fonceront sur le premier zombie venu comme un abruti que je connais bien » lui dis je en souriant légèrement.
« Regarde bien tout ceux qui sont là Morgane, ils ont tous perdus quelque chose ou quelqu'un voir les deux, leur destin a été brisé comme le notre, mais ils sont survécus, certains ont fuit pour leur vie, d'autre ont luttés... ce qu'ils leur faut c'est un but, un objectif pour les mobiliser, ce ne sont pas des soldats ni des mercenaires, mais des survivants et je n'en prend aucun à la légère, si on se donne la peine on peut en faire quelque-chose» Je poursuivais en me tournant vers elle « Je vais avoir besoin de toi, j'aimerais avoir une petite discussion avec Ludo et j'aimerais que tu y participes, je ne sais pas ce que tu en penses mais je suis persuadé que si ce n'est pas Zack qui tape à notre porte ce sera d'autre survivants, le camp abandonné que nous avons trouvé n’étais même pas à une heure de marche, on nous observe, et dans l’état actuel des choses nous ne sommes pas prêt, Dean pourrait nous aider en faire plus que des moutons attendant l'abattoir»

A peine avais je fini ma phrase que Ludo demandait à tout le monde de se rassembler. La mine était  sévère, le ton solennel, je ne m’étais pas trompé, l'agitation du camp cachait quelque-chose, il nous annonce que le groupe va bouger, enfin un semblant d'organisation, il était temps.
Il fixe les objectifs, se diviser en groupe, rassembler ce qu'on a besoin pour le voyage et partir, son regard croise le mien au moment ou il donne l'affectation du dernier groupe... la surveillance, je me tourne alors vers Morgane :
« Partante partenaire ?... on connaît  les alentours du camp, et puis c'est toujours mieux que de compter les boites de conserves, t'en penses quoi ?»

Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes : Arme blanche (machette)
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve : Zone 7
Endroit où se trouvent mes ennemis :  ...


Dernière édition par Sean Fergusson le Mar 2 Déc - 20:46, édité 6 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Lun 1 Déc - 23:28

La mort d’Evy, le départ de St Edwige, tout ça ne me faisait ni chaud ni froid. L’accession de Naomi à la place d’adjointe de Tyler, en revanche… Je n’ai pas voulu, et ne veux pas, de cette place, mais est-elle la meilleure pour l’occuper ? Difficile à dire. Entre Ethan qui n’est qu’un pion entre nos mains, quoi qu’il soit mon pantin pour le moment, et Javik et son acolyte qui penseraient probablement à leurs intérêts avant les nôtres… Au moins a-t-elle pour elle de n’avoir personne à privilégier dans le groupe, contrairement à nous tous. Alors peut-être est-ce la meilleure solution. Il est bien plus facile de surveiller une personne isolée. Mais elle peut aussi nous trahir sans état d’âme aucun. A voir. Bref. Je ne devais pas m’attarder là-dessus, mais sur notre plan, et notre avancée. Il était crucial que nous puissions voler les ressources de ce groupe. La faim se faisait de plus en plus sentir, et nous n’allions pas tenir longtemps.

J’acquiesçai de la tête aux paroles de mon père, et suivais Naomi alors qu’elle ouvrait la marche. Le silence était bien plus important que la parole – pour entendre ce qui pouvait nous tomber dessus, y compris notre cible si elle bougeait mais les Zack tout autant -, et pour ne pas nous faire repérer. Attendant que tous rejoignent Naomi et essayant d’étudier autant que possible l’environnement, je me levais du massif qui nous dissimulait, pour repartir. Nous devions continuer à avancer, menace potentielle ou non. Et pour l’instant, il ne semblait pas y en avoir. A voir si cela restait ainsi.

Type d'action J'avance au nord.

C’était sans compter une racine, qui m’empêcha d’avancer en me propulsant à terre, dans un juron étouffé par le sol. Evidemment. Je me relevais, mais on ne m’y reprendrait pas à deux fois, de repasser par là.

Points de vie restants : 23/25
Munitions restantes : 11
Gains des fouilles : Rien
Endroit où je me trouve : Zone 12
Endroit où se trouvent mes ennemis : Zone 7


Dernière édition par Isil Ornett le Lun 1 Déc - 23:32, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Lun 1 Déc - 23:28

Le membre 'Isil Ornett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Mer 3 Déc - 0:18



Mission Intrigue numéro 1 : Hunger of the Pine




Contexte
Le groupe « Combat » manque de vivres, et St Edwige semble avoir épuisé ses ressources. Il n'y a pas le choix ; se mettre en route sans réserves serait du suicide et le groupe commence être à cran après plusieurs jours sans quasiment manger. Le choix est fait de se rendre à Coaticook en force et en armes pour essayer de rafler, de force si nécessaire, ce qu'il faut au groupe pour survivre. Ils tombent sur le camp du groupe « marche », plus nombreux mais bien moins armé, et disposant encore de ressources...


Participants :
Naomi Archer
Miriel Ornett
Morgane Beaulieu
Charisma Tyler
Rafael Tyler
Javik Lawson
Isil Ornett
Tyler Ornett
Katarina Gordov
Sean Fergusson
Ludo Steinfeld


Situation de départ:



- Les représentants du groupe "Marche" sont déjà sur place, leur camp de base se situe sur la case 7. La mission a lieu au petit matin, les groupes de ravitailleurs ne sont pas encore partis du camp. Dans votre premier post, vous n'avez pas encore conscience du danger, sauf si un membre du groupe "Combat" indique crier ou tirer un coup de feu.
- Les représentants du groupe "Combat" ont le choix. Ou ils peuvent débarquer en force du point 16, ou ils peuvent avoir envoyé quelques hommes sur les arrières du groupe ciblé, soit le repère 1. Le groupe "combat" s'organise comme il le désire. Ils peuvent engager les hostilités sur le champ, demander une reddition etc. Ce sont eux qui poseront les "bases" de la mission (et bien sûr, le groupe "Marche" dans sa manière de répondre.
- Tout le monde est LIBRE d'agir comme il l'entend tant que ça respecte les règles du jeu. Vous pouvez trahir, ne pas réagir comm votre chef de groupe/vos camarades etc.
- Vous spécifierez dans toutes vos actions le numéro de la zone dans laquelle vous bougez, combattez etc; autrement les règles de jeu sont les règles de base du forum.
- N'oubliez pas de spécifier lorsque vous utilisez votre bonus de compétence (une fois dans la mission)
- Vous avez une semaine pour poster, rien ne vous empêche de poster plusieurs fois; simplement si vous prenez quelqu'un pour cible d'une manière ou d'une autre vous devez attendre sa réponse pour poster à nouveau.
- si vous avez des questions, mpottez Philippe !
- Pour la légende, tenez compte des éléments suivants:
==> les maisons sont des cases d'habitations. La zone 1 est une dépendance d'une ferme de la périphérie de Coaticook (qui se trouve à l'ouest de la carte), la zone 7 est le camp de base du groupe "marche" (quelques tentes et logements sommaires), et la zone 13 est une cabane de garde chasse. Vous pouvez fouiller une fois ces zones (un seul lancer), ou plusieurs fois la case 7 du groupe "marche" pour le piller, si vous faites partie du groupe "combat".
==> Les forêts/massifs de fleurs représentent les zones de couvert denses ou semi-denses; elles peuvent totalement camoufler votre mouvement aux individus hors de votre zone si vous le précisez. Tirer depuis cette zone, ou combattre au corps à corps vous identifie bien sûr aux gens qui se trouvent en dehors et qui ne vous auraient pas vus en temps normal. Par exemple si Ty décide de se camoufler dans la case 12, vous ne pouvez le prendre pour cible tant que vous n'êtes pas vous même entré dans cette case, ou s'il n'a pas été découvert par un zombie ou un autre joueur dans la même case, ou s'il n'a pas ouvert le feu d'une manière ou d'une autre.
==> Vous devez tenir compte du fait que les berges de la rivière sont extrêmement abruptes; il s'agit de gorges profondes et vous ne pouvez les franchir qu'aux ponts en dur ou en cordes symbolisées par un trait.
- Vous êtes totalement libres de ce que vous ferez de cette mission; vous pouvez la régler pacifiquement ou avec force violence, vous pouvez récolter des blessures, scinder/fonder de nouveaux groupes etc... A l'origine, l'état d'esprit du groupe 'combat" est malgré tout de neutraliser toute résistance d'une manière ou d'une autre pour piller le camp( par le biais de jets de fouille ou si le groupe "marche" décide de se rendre)


Evolution de la mission [a venir]
==> L'ensemble du groupe 7 s'éveille et se prépare à patrouiller les environs et à se mettre en ordre de marche. Ils peuvent tous désormais quitter la zone 7, mais attention à rester cohérent.
==> Le groupe combat s'est scindé en deux équipes. L'Equipe A avec Javik se trouve au nord, qui reste pour linstant immobile en zone 1. Le groupe B, au sud, commence à faire mouvement vers la case 12; ils sont silencieux et à couvert, donc pas encore repérés par les marcheurs... Mais ça ne durera pas.
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Mer 3 Déc - 1:36


Le rappel des instructions fut expédié rapidement qu’aucune objection ne soit faite. Chacun au sein du groupe n’était lié aux autres que par l’instinct de survie même si cela nécessitait un jour ou l’autre de sacrifier le reste du groupe pour sa propre survie. Pour autant la dynamique de groupe en place permettait justement de ne pas perdre de temps en sensibleries ou autres futilités. Toujours à couvert le groupe se mit en marche sans – trop – d’encombres. En effet Isil eut la bonne idée de se prendre les pieds dans une racine. Je lui jetai un regard surpris dénué de colère. Avec l’éducation que je leur avais apporté, elle parvenait à se vautrer pour ne pas avoir assez regard ses pieds ?! Heureusement elle était parvenue à ne pas faire trop de bruit ce qui nous permit de toujours bénéficier du couvert en poursuivant notre progression furtive.

De notre nouvelle position nous avions une visibilité sur le camp sommaire où se trouvaient nos cibles. On pouvait en observer les habitants sans trop de mal et c’était là une bonne chose pour mieux estimer le nombre de nos adversaires supposés en cas de combat. Pour l’heure la première approche serait « pacifique ». Présentations, propositions, réaction. Une fois mon estimation terminée, notamment pour déterminer qui semblait être le leader, je décidai de nous faire sortir du couvert.


Type d'action déplacement en case 7

Mon arme en main, canon en diagonale vers le sol – attitude non agressive mais sur le qui-vive – je mène le groupe en me tenant droit – approche franche et directe – me présentai face à nos cibles, « escorté » par trois femmes qui ne laissaient aucun doute quant à leurs compétences. L’impact de notre entrée pouvait déstabiliser, intriguer ou faire rire, qu’importe car l’arrivée du reste de groupe viendrait modifier la première impression qu’auraient nos cibles en nous voyant débarquer dans leur camp.

Salut, vous êtes le chef ? dis-je en m’adressant directement à celui que j’avais observé s’adresser aux autres avant notre arrivée, déterminé à afficher une image d’un groupe en apparence en nombre réduit mais qui ne s’arrêtait pas à ça.

On est à court de nourriture, vous avez de quoi nous ravitailler ? lui demandai-je sans détour ni aucune forme de politesse supplémentaire que mon salut initial. L’aplomb avec lequel je m’adressais à nos cibles était intentionnel, tout comme le sentiment qu’il était susceptible de faire naître chez elles. Bien que je n’eus pas relevé mon arme, j’étais prêt à me mettre à couvert et à ouvrir le feu sur quiconque pensait pouvoir me tirer comme un lapin. Si le groupe de Javik interviendrait ensuite, il fallait compter un laps de temps avant leur arrivée, à moi de nous faire survivre jusque-là.
Points de vie restants : 28/30
Munitions restantes : 25
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve :  Zone 7
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...


Dernière édition par Tyler Ornett le Mer 3 Déc - 1:38, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Mer 3 Déc - 1:36

Le membre 'Tyler Ornett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Mer 3 Déc - 21:30

Il ne me faut pas tant de temps que cela pour que j'attire l'attention de Fergusson. Beaucoup d'entre nous sommes d'attaque dès le réveil, probablement pas comme autrefois. Moi franchement, j'étais une nocturne avant toute cette merde. Je ne sortais le jour que pour faire mes courses ou pour aller en repérages, mais je vivais surtout la nuit. Pour sortir, pour dépenser mon argent durement gagné, et tout simplement pour travailler. On a beau dire, faire un casse de nuit c'est quand même bien plus facile, malgré l'éclairage public. Vous pouvez plus facilement échapper à vos poursuivants avec un bon itinéraire de fuite. Pas le jour. Le jour, vous n'avez nulle part où vous cachez si vous restez en zone urbaine comme en zone périphérique. La nuit, les ténèbres nous sont infiniment plus favorables... Aujourd'hui, c'était l'inverse. Le jour permet d'être vu, mais surtout de pouvoir voir. La nuit, nous sommes repérés par d'autres sens chez les Z. L'odeur, je pense, mais je n'en suis pas sûre. Certains pensent que c'est le bruit qui nous trahit ; nous en faisons apparemment beaucoup plus que les morts vivants que nous évitons. Bref, tout ça pour dire que je n'en sais rien. Bref Fergusson me répond et je lui jette un coup d'oeil éloquent.


| Petite nature. |


Je le taquinais doucement sur un ton neutre. Il était un camarade, un « collègue » de survie. Pas vraiment un ami mais vraiment pas un ennemi. Un atout. J'espérais en être un aussi à ses yeux. Dans un monde aussi morbide que le nôtre, on ne survit qu'en comptant pour la survie d'autres personnes. Et alors que je change de sujet et que je parle des deux nouveaux, les frangins Tyler, voilà que Fergusson refait son prof. Incorrigible. Et voilà qu'il déblatère sur la nature du groupe, sur le caractère des gens. Je lève ostensiblement les yeux au ciel.


| S'ils s'en donnent la peine, ils deviendront peut être des survivants. Pour l'instant, ils sont juste des types chanceux. |


Et voilà Ludo qui fait le point. Je l'écoute, attentive. Il a raison bien sûr. Il sait ce qu'il faut faire. Je l'écoute attentivement, car j'attends ce genre de décision depuis longtemps, et quand Sean me demande de partir, je regarde Kat'truc un peu plus loin, qui dit un truc pas tout à fait stupide.


| On peut la prendre avec nous, rapport à ce qu'on disait sur les moutons à transformer en carnivores ? |


Et voilà que ce que craignent Ludo comme Sean se concrétise. Un bruissement, et des silhouettes qui émergent de la végétation. Ma main se pose tout de suite sur le dessus de mon pied de biche et je fronce les sourcils en l'entendant.


| Et toi, t'as de quoi payer, cow boy? | lui jetais je, mauvaise


Points de vie restants : ...
Munitions restantes : ...
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve : Zone 7
Endroit où se trouvent mes ennemis : Zone 7
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Mer 3 Déc - 23:29


Le trio avait bien assez attendu caché, avec Tyler, il avait parlé d'un timing assez serré. Javik avait encore une montre à son poignet et pouvait ainsi voir depuis combien de temps, il s'était séparé du reste du groupe. Avant que Tyler et les filles ne bougent, le braqueur avait demandé à ce qu'on lui laisse une bonne vingtaine de minutes pour se mettre en place. Avec Ethan et Danny, ils avaient dû faire un grand tour pour se placer à couvert dans cette vieille ferme. Le temps était écoulé, en logique, il fallait passer à l'action. La petite bande de bonhomme ne devait pas arriver tout de suite. Eux n'étaient que les renforts si jamais ça se passe mal, ou ceux qui allaient faire pencher la balance en leur faveur si le groupe d'inconnus refuses de donner ce qu'il demande. Pour n'importe qui ça peut paraitre mal d'arriver comme ça, comme un cheveu sur la soupe et de voler. Pour l'ancien braqueur, ça lui fait ni chaud, ni froid. Que ce soit de l'argent, du bien matériel ou de la nourriture, la finalité reste la survie. Bien que par le passé, c'était plus pour entretenir un certain confort. Mais les casses qu'ils faisaient avec un petit plus également, c'était pour l'adrénaline, pour se sentir vivant histoire de toujours apprécier le gout de risque.

De loin, il avait un léger aperçu du camp, ce n'était pas grand-chose. Toutefois, c'était assez pour distinguer des formes commencer à aller et venir. Visiblement le réveil matin vient de sonner. Ah si seulement ceci aurait pu être fait à la manière de Javik. Lui aurait attaqué sans pitié en pleine nuit, quand ils sont le plus vulnérable. Ils auraient beau eu avoir quelqu'un faisant des rondes, ils auraient eu l'avantage. Hélas, ce n'est pas lui qui commande. "Bon, on va commencer à bouger ! Pas de bruit et surtout soyez vigilant !" conseilla l'ancien braqueur en vérifiant son chargeur. C'était triste de voir ce dernier presque vide. Le temps où il braquait des banques avec une arme chargée à bloc et des chargeurs de secours étaient révolus. Se battre contre des policiers était vraiment plus cool que contre des zombies. Enfin, il faut accepter leurs nouvelles vies.

Type d'action déplacement zone 2

Le trio avance silencieusement, pour le moment, ils ne sont pas repérés, mais Danny pose rapidement sa main sur l'épaule de Javik. Ce dernier, tourne sa tête vers lui pour savoir ce qu'il ne va pas. Là, il lui désigne d'un simple petit mouvement un zombie se trouvant au loin (Zone 10, rivière du côté de Javik bien sûr). Il est seul, lent et loin pour le moment. En somme, il ne représente pas une grande menace, mais il est important de le garder à l'oeil. "On continue, si jamais il approche de trop, on s'en occupe. Pour le moment, on ne peut pas perdre de temps !"


Points de vie restants : 24/26
Munitions restantes : 20
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve : Zone 2
Endroit où se trouvent mes ennemis : Zone 7 et 1 zombie en zone 10

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Mer 3 Déc - 23:29

Le membre 'Javik Lawson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Ven 5 Déc - 16:26



Mission Intrigue numéro 1 : Hunger of the Pine


Nous avions levé le camp, Ste Edwidge et son piège mortel était derrière nous mais le pire était à venir. La faim nous rongeait et nous devions pourtant nous concentrer sur une mission hautement plus importante : se rapprocher du groupe de Ludo et éventuellement les dépouiller de leurs ressources. L'idée ne me dérangeait pas outre mesure, j'avais failli faire tuer Ludo et un de ses camarades par le passé, il m'en voulait toujours un peu mais il n'était pas plus important que ma famille et ses besoins.

Nos sacs sur le dos, j'écoutais vaguement Tyler détailler le plan. Pour être honnête j'avais la tête qui commençait vaguement à tourner, ma capacité de concentration déjà faible en était fortement touchée. Je devais économiser mes forces pour la suite. Le plus dur à venir ne serait pas la marche jusqu'au campement mais ce qui adviendrait après. J'ignore pourquoi Tyler ne m'avait pas mise avec le groupe de Javik plutôt que le sien. Il savait pourtant que mes relations avec le leader du groupe n'était pas des meilleures mais je n'avais pas cherché à discuter ses choix. Le faire reviendrait à diviser l'opinion sur ses choix et ce n'était pas le moment. Notre ancienne chef venait juste de mourir, la position de Tyler n'avait été pour le moment mise à mal que par la mauvaise humeur habituelle de Javik mais jusqu'à présent personne ne semblait y trouver à redire et c'était tant mieux. Il fallait conserver cet équilibre encore instable jusqu'à ce qu'il ait définitivement affermi sa prise sur l'ensemble du groupe.

Je ruminais tellement que je vis avec un temps de retard Isil se ramasser comme une merd* à cause d'une branche. En temps normal j'aurais rigolé, naturellement mais là j'avais réussi à me retenir je me contentais d'arborer un petit sourire moqueur qui s'envola bien vite vu la mission en cours.

Finalement les silhouettes du campement se dessinent de mieux en mieux et en préparation à l'éventuelle lutte qui peut arriver je sors mon couteau de chasse que je garde toujours à ma ceinture. Mon arme à feu est toujours à disposition mais pour l'instant attendons. Se montrer trop inoffensif serait un mensonge grossier, Ludo savait que nous avions à notre disposition des armes et il se doutait que comme moi le reste du groupe ne se ferait sans doute pas prier pour en user en cas de besoin.

Quand enfin nous sortions du bois qui nous abritait je reste en retrait mais je n'en garde pas moins mon poing serré sur la garde de mon couteau en détaillant les possibles opposants qui se dressaient face à nous. Je restais de marbre quand une jeune femme répondit à Tyler. En temps normal j'aurais peut-être esquissé un demi-sourire rien qu'à l'idée de Tyler avec un chapeau de cow-boy à jouer du lasso. Mais là non j'avais en mémoire ma dernière rencontre avec cette fameuse jeune femme qui m'avait presque coûté la vie mais surtout je ne tenais pas vraiment à croiser le regard de Ludo. Aucun doute que j'allais lui servir de bouc émissaire pour cette intrusion et je ne tenais pas à lui donner plus d'armes que ce qu'il avait déjà en sa possession pour m'accuser de tous les maux de la terre.

Et puis Jav' avait parlé d'une fille... Laquelle cela pouvait-il être ? L'identifier aurait été plus facile si les choses devaient tourner mal. De toute façon avec le bol que j'avais il s'agirait de cette nana et ça ne m'étonnerait même pas de sa part qu'elle soit aussi prompte à retourner sa veste comme voulait le croire Javik. Je me mordais la joue pour ne pas répondre, je risquais de dire quelque chose qui ferait monter la tension de manière vertigineuse avec mon savoir faire inné.

Points de vie restants : 23/25
Munitions restantes : 14
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve :  Zone 7
Endroit où se trouvent mes ennemis : Zone 7
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Ven 5 Déc - 16:39

Aujourd'hui il est donc grand temps que nous quittions notre campement. Ludo n'avait pas tort, le fait que nous restions trop longtemps au même endroit faisait de nous des cibles faciles. J'avais toujours eu ce que je voulais et d'un coup on se trouvait à se débrouiller seul. Ce n'était pas forcément très simple comme situation. Du coup, j'essayais de prendre les faits de la manière la plus positive que je pouvais. Notamment en participant à la vie du groupe pour montrer ma volonté de m'investir. La phrase que je venais de balancer comme ça, un peu comme un petit pois dans le dessert. Et dans mes souvenirs, je n'aime pas vraiment ça les petits pois. Les légumes verts n'étaient pas un problème sauf les petits pois. C'était étrange comme ça, qu'on pouvait se mettre à penser comme ça du passé, des choses que nous ne retrouverons pas tout de suite. Ces sensations que nous n'aurons très certainement plus. C'était la peur et l'envie de protéger ma soeur qui me maintenait actuellement à garder la tête haute. Et parfois même à tenir tête aux autres.

Les gens commençaient à s'agiter un petit peu pour se mettre à leurs affaires personnelles. J'attendais la réponse de Ludo de façon à savoir si mon intervention était stupide ou alors si elle avait un peu de sens. Du coup de l'oeil je vis Morgane dire quelque chose à l'homme à côté d'elle. Je n'entendis pas tout. Juste des brides qui ne voulaient juste rien dire mis bout à bout. De cette manière, je me laissais bien le soin de mettre de côté les pensées stupides et les films que l'on pouvait se faire ce n'était absolument pas une bonne idée. Et puis c'était le meilleur moyen de poser des problèmes dans un groupe. Ca l'était déjà dans notre vie d'avant. Donc autant dire que ce n'était pas le moment d'aggraver la chose. Je fis mine d'ignorer un moment. Puis je vis son geste. J'observais, je ne disais pas beaucoup de choses mais chose de sure c'était que j'observais tout. Et je la vis se mettre en position défense, il était peut être temps que l'on se mette en marche rapidement.

Je posais juste la main sur mon couteau, que j'avais toujours près de moi. Je vis les fougères bougées, ce n'était pas normal. Un homme sortit de là. Nous demandant, de la nourriture. L'avantage que j'avais dans ce groupe c'est que nous nous préoccupions plutôt d'avancer le plus au Nord et non pas se battre. On survivait du mieux que l'on pouvait. Ce n'était pas le grand luxe. J'observais le reste des alentours pour le moment tout semblait calme pour le moment en tout cas.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Lun 8 Déc - 0:22

Sans rien dire, j'avançais, en suivant mon père, ignorant simultanément son regard surpris, et l'ironie omniprésente sur le visage de Miriel. Nous avions mieux à faire, comme avancer vers le camp de ceux dont nous espérions obtenir l’aide. Contrainte ou volontaire, mais tout de même. Je doutais qu’on fasse dans la dentelle, et que l’on essaye de négocier, malgré tout. Je n’avais aucune de mes armes en main, mais à moins que je fasse mon incapable, je les saisirai suffisamment rapidement pour me défendre et faire assez de mal. Plus nous approchions, plus je réalisais qu’il s’agissait du groupe que nous avions approché quand nous étions parties en reconnaissance, ma jumelle et moi. Cela nous servirait-il, ou nous desservirait-il ? Je n’avais pas à proprement parlé échangé avec eux, ayant laissé Miriel gérer leur présence.

Peu importait. Je m’avançais au même rythme que les autres, prenant garde à ne pas reproduire mon exploit de chuter comme une merde. Je progressais un peu plus lentement qu’eux, afin de voir si je pourrais m’abriter quelque part, pour ne pas dévoiler de suite notre nombre à nos probables adversaires, mais c’était peine perdue. Et de toute façon, les choses allaient passer à l’offensive sous peu, de toute évidence. Vu la subtilité d’Ornett père, et de la jeune femme qui lui répondait. En même temps, elle réagissait de manière normale. Tyler ne semblait que peu disposé à négocier, vu son temps, et nous n’avions pas émis cette possibilité. Devions-nous vraiment l’écarter pour autant ?

J’étais implacable avec mes armes, mais contrairement au reste de la famille, je ne jugeais pas toujours indispensable d’en venir à la violence. Je soupirais, c’était trop tard, maintenant, de toute façon. Tant pis. J’observerai, pour l’instant, ça suffirait. Qui était la fille dont Javik nous avait parlé ? Comment réagirait le chef du groupe, devant la hargne de la femme qui avait interpellé Père ? Et les autres ? Javik nous permettrait-il de les piéger ?

Points de vie restants : 23/25
Munitions restantes : 11
Gains des fouilles : Rien
Endroit où je me trouve : Zone 7
Endroit où se trouvent mes ennemis : Zone 7
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Mar 9 Déc - 0:00

Notre société moderne a tentée de domestiquer la peur, ne plus avoir peur de mourir, ne plus avoir peur de souffrir, ne plus avoir peur de perdre son job, en revanche la peur aujourd'hui fait partie de notre quotidien, elle nous rend prudent, avoir peur c'est survivre, voilà ou nous en sommes arrivés, si tenté que tout ce qui arrive soit de notre faute.
Dés qu'il est devenu évident pour tous que l'épidémie risquait de devenir incontrôlable, des prédicateurs de tout bords et de toute confessions ont parlés de justice divine, notre société décadente  allait payer ses années de débauche, Dieu venait régler ses comptes, Zack était son instrument, la peur était de retour.
Dans la nature la peur n'est pas négative, les animaux vivent avec, ils ne cherchent pas à l'éradiquer, elle leur sert de moteur de leur propre évolution. En effet la peur les obligent à  développer  leurs capacités de survie et donc à évoluer, ils deviennent meilleurs, ou plutôt mieux adaptés à leur milieux, Darwin appelait ça la pression de sélection, si l'homme est un animal alors quand est il de cette pression sélective dans notre société moderne ?... zéro.
L'homme est donc le pur produit de millions d'année d'évolution, mais plongé pendant des siècles dans une sorte de léthargie dans laquelle il a dégénéré.
Notre groupe dans tout ça me direz vous , ou se trouve t-il ?... il est à la croisée des chemins, la nature, Dieu ou je ne sais quel scientifique nous a pondu Zack, nous devrons nous adapter et le dominer ou mourir.

Voilà donc sur quoi se base mon point de divergence principal avec Morgane, ce quelle considère comme de la chance j'appelle ça la volonté de survivre et elle peut prendre des formes très diverse.
Notre groupe n'est pas un groupe de prédateurs, nous sommes plus comparable, en tout cas pour la plus part, à des proies, pour autant les proies ne sont pas sans défense, il ne tient qu'à nous à montrer nos talent de survie.

Les prédateurs n'ont pas tardé à montrer le bout de leur nez, à peine Ludo venait de finir son monologue sur la nécessité de nous organiser que le grand méchant loup et ses deux louves déguisées en agneaux venaient de débarquer :

« On est à court de nourriture, vous avez de quoi nous ravitailler ? »

La posture est arrogante, l'arme est en main mais braquée vers le sol, le ton assuré, bref, voilà le danger que je pressentais poindre le bout de son nez, c'est l'heure de la tonte, et c'est nous qui jouons le rôle du troupeau.

Morgane ne tarda pas à montrer les dents, j'aurais pu lui écrire sa réplique si elle me l'avait demandé, aucune hésitation, aucune déstabilisation, ne ce qui la concernée la peur avait depuis longtemps fait naître chez elle des mécanismes primitif de survie :

« Et toi, t'as de quoi payer, CowBoy ? »

Posant la main sur la garde de ma machette je faisais un pas à coté d'elle, je la considérais un peu comme ma partenaire je l'avoue, cette arrivée impromptue venait de prendre au dépourvue tout le camp, faire bloc était ce qu'il y avait de mieux à faire.
Je fixais nos invités du regard, réfléchissant à ce qu'il allait se passer, ma première inquiétude étant de savoir si la totalité de leur groupe était bien devant nous.

« Pas de connerie Morgane ils ne sont peut être pas seuls » dis je à voix basse à ma camarade.


Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes : ....
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve :  Zone 7
Endroit où se trouvent mes ennemis : Zone 7


Dernière édition par Sean Fergusson le Mar 23 Déc - 1:02, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Mar 9 Déc - 0:01




Mission Intrigue :
"Hunger of the Pine"




Voila, les choses étaient dites, on allait bouger, reprendre la route. Nous n'avancerions peut être pas très loin, Québec n'est pas encore à notre portée, mais au moins nous cesserions de rester statique. La plus basique des espèce animal le sait, l’instinct leur dicte de migrer quand le temps tourne à l'orage ou quand leur environnement n'a plus rien à leur apporter ;. C'est notre cas aujourd'hui. Si on devait raisonner en terme de probabilité, au vu de la composition de notre petite bande et des dangers du terrain, nous.. non, pour une fois, je tente de ne pas raisonner de cette façon. Oui, il y a des risques, mais il y en aussi à rester là. Alors à tout prendre, … un système qui n’évolue pas finit par stagner, collapser et se détruire. Je ne veux pas être une simple inconnue dans une équation que tout le monde aura écarté du bilan une fois que tout ceci sera terminé.. si toute fois, il reste quelqu'un pour faire le bilan quand tout ceci aura pris fin. Je déteste l'idée de rentrer dans les clichés, de devenir le leader qui impose ses choix, qui mène sa troupe par le bout du nez, nous sommes une communauté, pas une dictature. Et pourtant, il faut bien que je le fasse, que j'impose un programme et que l'on s'y tienne si on ne veut pas risquer d'oublier un détail ou de se retrouver pris au dépourvu. Et le programme, une fois qu'il est exposé, il ne reste plus qu'à s’y mettre. Je l'ai dit, si nous ne sommes pas prêts dans les délais, qu'importe, nous partirons demain, mais nous partirons.

Gordov prend la parole, elle a raison de le faire, j'ai toujours préféré m'adresser à une classe réactive qu'à un troupeau de moutons qui prendrait des notes sans jamais oser questionner quoi que ce soit. Gordov ? Oui, elle est trop jeune ou bien est-ce un vieux réflexe de ma part.... pourtant n'est ce pas moi qui disais l'autre jour que tout ceci n'avait rien à voir avec l'organisation d'un voyage scolaire ?  Sauf qu'elle a mal compris mon propos... ou bien me suis je mal exprimé. Je ré-explique mon idée de former des groupes. Bien que la situation puisse être jugée comme du même acabit par certains esprits mal tordus, je n'ai aucune envie de faire les choses comme dans un mauvais film d’horreur. Vous savez, quand les protagonistes décident de se séparer un à un du groupe et que bien sur les autres retrouvent leurs cadavres éparpillés un peu partout. Sauf qu'ici ce seraient les cadavres qui risqueraient de nous retrouver.. Non. Nous formerons des groupes solides. Un regard à Sean et à Morgane, ces deux là semblent être devenus inséparables depuis leur petite mésaventure. S'il sont assez fous pour s'attacher à qui que ce soit dans ce contexte, c'est pas mon problème. D'autant qu'il n'est peut être même pas question de ça... les sciences humaine set moi, ça a toujours fait deux.

Qu'est ce que je disais à propos des systèmes linéaires ? J'avais tors. Enfin pas vraiment, nous ne sommes pas un système linéaire, le calme plat, ça n'existe pas, il y a toujours une variable pour venir dérégler les choses, toujours un grain de sable dans le rouage trop parfait. Et le grain de sable ici prend une forme humanoïde.. des grains de sables devrais je dire. Des grains de sables armés. Je savais qu'on aurait dut organiser une surveillance du camp plus tôt... Je n'ai pas souvenir d'avoir vu une entrée plus décevante dans un film d'action. Prévisible, mécanique presque, et pourtant nous n'avions rien vu venir, enfin pas sur l'instant. Voila qu'il m'aborde, le grain de sable en chef. Si je suis le chef ? C'est donc qu'il m'a entendu faire mon petit speech.. parce que ça ne se voit pas sur mon front tout de même, enfin j'en doute. Je ne réponds pas, je le jauge d’abord. Stupide peut être puisque nous ne somme pas nécessairement en position de négocier vu qu'ils ont l'air mieux armés que nous. Ils sont à court de vivres me dit-ils. Bah c'est chouette ça.. on est tous dans le même pétrin. Un coup d’œil sur mon groupe, ils sont tendus, sur les nerfs, Morgane a crispé ses doigts sur son pied de biche..
* scheisse... Ludo c'est pas le moment de jouer le cynisme.. ça te va mal et les choses sont déjà assez compliquée comme ça* D'autant que du cynisme, la Morgane, elle n'en manque pas. Je vois Sean tenter de la raisonner.. au moins leur rapprochement aura servi à quelque chose... Je ferme les yeux, soupire, m'avance un peu.

« On va tacher d'être raisonnable. Aucun de nous n'a envie de prendre un mauvais coup. Et puis... » je pointe le fusil que notre inconnu en chef tient dans ses mains « .. j'imagine que je ne vous apprends rien en disant que ce genre de jouet attire les Zacks à vitesse grand V. En revanche, on devrait pouvoir discuter calmement sans prendre le risque d'ameuter les curieux. »

Je croise les bras, le toise en silence. Ils ont faim, on ne peut pas les laisser crever là, mais je ne risquerais pas la vie de mes camarades inutilement non plus. Apaiser les tensions, comme avec les gosses dans la cours de recrée... finalement, il y  a des choses qui ne changeront jamais.








Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes : ....
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve : zone 7
Endroit où se trouvent mes ennemis : zone 7
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Mer 10 Déc - 11:16



Mission Intrigue numéro 1 : Hunger of the Pine




Contexte
voir 1er post

Participants :
Naomi Archer
Miriel Ornett
Morgane Beaulieu
Charisma Tyler
Rafael Tyler
Javik Lawson
Isil Ornett
Tyler Ornett
Katarina Gordov
Sean Fergusson
Ludo Steinfeld


Situation de départ:



voir 1er post


Evolution de la mission [a venir]
Tour 1
==> L'ensemble du groupe 7 s'éveille et se prépare à patrouiller les environs et à se mettre en ordre de marche. Ils peuvent tous désormais quitter la zone 7, mais attention à rester cohérent.
==> Le groupe combat s'est scindé en deux équipes. L'Equipe A avec Javik se trouve au nord, qui reste pour linstant immobile en zone 1. Le groupe B, au sud, commence à faire mouvement vers la case 12; ils sont silencieux et à couvert, donc pas encore repérés par les marcheurs... Mais ça ne durera pas.

Tour 2:
==> Zone 2: le groupe de Javik avance, progresse pour prendre à revers le camp adverse. Ils attirent cependant un zombie.
==> Zone 7: L'ensemble du groupe marche est désormais debout et fait face à Tyler. Morgane prend à parti les arrivants, alors que Miriel, Katarina et Isil se préparent au pire. Sean essaie de ramener Morgane à la raison tandis que Ludo essaie de parlementer...
==> Zone 10: un zombie solitaire marchera désormais vers le bruit; il arrivera zone 6 à la fin de l'ordre de passage.

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Jeu 11 Déc - 11:36


J’avais en tête toutes les informations que m’avait rapportées les uns et les autres au sein de notre groupe au sujet de nos cibles, rencontres et tensions, éventuelles dissensions chez eux, psychologie estimée. Tout avait un but, gestuelle, ton, choix des mots. Pour autant malgré toute la préparation la plus soigneuse il ne fallait jamais oublier la variable, le facteur hasard qui pouvait transformer le plan le plus élaboré en un fiasco complet. Trop avoir confiance en soi pouvait mener à l’échec, la peur avait un rôle dans la nature. Sauver une proie ou la condamner. Autonome, la peur devient panique. Maîtrisée, elle devient instinct de survie.

Bien sûr, tu préfères que je te paye en liquide ? répondis-je du tac au tac à la nana qui m’avait répondu d’un air mauvais. Elle ne m’impressionnait pas et j’estimais qu’il en serait de même de son côté. Je le lui montrais simplement par ma réponse en l’observant un instant. Elle semblait correspondre à la description que Javik avait faite à propos de celle qui était susceptible de quitter son groupe. Si je pouvais m’en servir dans l’immédiat pour déstabiliser le groupe cible, j’optai pour conserver cette carte du moins pour le moment.

Effectivement, vous ne m’apprenez rien. En revanche, moi si. Observez attentivement l’extrémité du canon de mon arme, regardez le cylindre perforé. Oui, un silencieux. dis-je d’un ton neutre, ni agressif ni méprisant, pour autant les mots s’en chargeraient. En revanche s’il me permet de rester discret, il ne produit aucune nourriture.

Un coup méprisant avec ma « leçon », un coup humble en reconnaissant la « faiblesse » de ne pas avoir de nourriture. Souffler le chaud et le froid permettraient de faire ressortir les caractères de nos interlocuteurs, voir qui pouvait s’avérer impulsif ou trop mou.

C’est pourquoi nous vous demandons de nous offrir de quoi manger, en échange d’une information qui pourrait s’avérer cruciale pour vous et votre avenir. dis-je en esquissant un léger sourire – bien visible pour autant – après m’être tût. Les infos de Javik allaient servir sous peu, à voir la réaction d’en face, notamment par la nana concernée. Allait-elle comprendre ce que je sous entendais, et réagir pour se protéger ? Ou alors les trahir pour sauver ses miches ? Le doute pouvait ronger un individu, un groupe, et causer bien plus de dommages que Zack.

Points de vie restants : 28/30
Munitions restantes : 25
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve :  Zone 7
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   Jeu 11 Déc - 17:36

[HJ; tu peux pas etre à 28 pvs Ty, personne ne t'avait encore attaqué dans ce sujet avant mon post]


Je n'avais pas forcément la plus grande des loyautés vis à vis de mon groupe. J'en trouvais beaucoup complétement manches, et j'en considérais d'autres comme de parfaits inadaptés à ce nouveau monde. Mais je n'aimais pas non plus qu'on vienne nous prendre, moi y compris, pour des proies faciles. Question de fierté. Et je suis sûre que si on baissait notre pantalon, le mec en face  allait plus seulement nous prendre un bras mais tout le corps avec. Il était un loup, ça se voyait d'ici. Le type avait le visage marqué, une lueur horriblement froide et déterminée dans le regard, et il était bien armé. Sans avoir une allure de militaire. Je présageais donc du pire. Quelqu'un qui avait de l'équipement militaire de nos jours, soit il l'avait ramassé dans un endroit où il y avait eu des contaminés en nombre suffisamment important pour submerger les défenses, ou bien il l'avait directement piqué aux détenteurs des dites armes. Franchement dans un cas comme dans l'autre, on l'avait dans l'os et bien profond en plus. C'était quitte ou double. Les nénéttes qui encadraient le rand type semblaient tendues, mais sur leurs gardes. Prêtes à agir. Ce que me souffla Robinson à mes côtés me fit réfléchir.


| S'ils sont pas seuls, c'est probablement qu'ils ont prévu le coup. Le pont de cordes, derrière nous. S'ils sont malins, ils vont nous empêcher de nous enfuir... Préviens Ludo, je fais diversion. |


Katarina, toute proche de nous, était suffisamment près pour m'avoir entendue. Je ne voulais pas lui faire peur, mais lui faire comprendre le danger qui pesait sur nous. Et voilà que Ludo parlemente. En d'autres temps, je l'aurais probablement incendié, traité de petite bite. Mais franchement, là... On était surclassés. Y'avait qui qui avait un flingue dans notre groupe ? Pas grand monde. Pas moi en tous cas, et je me sentais totalement nue sans un bon gros calibre dans la poche. Ludo temporisait. Mais quel intérêt de gagner du temps ? Personne ne viendrait à notre secours. Et voilà que le type me balance une vanne débile.


| T'as pas l'air d'avoir ce qu'il faut pour ça, connard! |


Ok j'y vais pas par quatre chemins mais quoi ? Le type me balance une vanne sexiste à la tronche, et je dois encaisser sans rien dire ? Je me laisserais pas dépouiller comme ça... Ce qu'il finit par dire ensuite me fait prendre conscience de quelque chose. Bordel de putain de merde ; c'est possible que le fameux groupe de durs dont m'a parlé Lawson lors de notre petite petite escapade, ce soit ces gens ? Dans ce cas où est Lawson ? L'idée de prise à revers me fait battre le cœur plus rapidement. Oui, j'aurais volontiers rejoint leur groupe. Mais de mon propre choix ; Pas comme ça. Pas que je ressentais de l'affection pour ceux qui m'accompagnaient, pou le sage Steinfeld ou l'hirsute Robinson, les Tyler ou la petite jeune Gordov. Mais j'aimais pas qu'on cherche à me dépouiller, et qu'on me menace de me balancer. J'espèrais que j'avais bien compris l'insinuation, car ma bouche se rouvrit malgré moi. Si ces putains de pillards n'étaient pas ceux auxquels je pensais, je me grillais toute seule.


| Robinson, c'est un piège. Ces connards vont nous la mettre bien profond si on fait rien. Faut se battre ou s'enfuir, mais faut pas rester ici. |


En fait, je refermais la bouche, et agissais d'instinct. Ces types n'allaient pas s'arrêter à quelques rations. Ils allaient tout nous prendre. Je me jetais d'un bond sur le chef du groupe adverse ; il était relativement proche de moi et j'avais une chance, si j'étais la plus rapide...


Type d'action Je me jette sur Tyler pour le frapper avec mon pied de biche



Mon pied de biche le frappe en plein dans l'épaule plutôt qu'au visage mais tant pis ; je suis trop proche pour pouvoir être visée et tuée. Désormais ça va se résoudre au contact ; avec un peu de chance l'assaut les fera reculer.


Points de vie restants : ...
Munitions restantes : ...
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve : Zone 7
Endroit où se trouvent mes ennemis : Zone 7


Dernière édition par Morgane Beaulieu le Jeu 11 Déc - 17:41, édité 2 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Mission Intrigue : "Hunger of the Pine" [Livre I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» Mission intrigue : La nuit ça change tout la nuit, c'est merveilleux la nuit [Livre II - Terminé]
» Mission Intrigue; La nuit, tous les chats sont gris [Livre 1 - Terminé]
» Mission intrigue : « Tous les hommes vivent ensemble, mais ils suivent des chemins différents. » [Livre II - Terminé]
» Mission Intrigue : "On ne récolte que ce que l'on sème'" [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Anciennes zones de jeux
 :: Coaticook et la Route vers le Nord :: Route Child :: Parc de la Gorge de Coaticook
-
Sauter vers: