AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]
MessageSujet: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Ven 30 Jan - 16:31



I'd trade all my tomorrows for just one yesterday


On était parti rapidement de l'ancien campement du groupe de Ludo. Non sans regret j'avais suivi Isil avec eux. Toute logique me poussait à la laisser et suivre Tyler mais je ne pouvais pas la laisser. Contrairement aux deux je n'étais pas capable de laisser mon cœur de côté pour me concentrer uniquement sur le choix de la raison. Sans aucun doute cela coûterait ma perte. Pourtant après quelques heures de marche en direction de la ville de Coaticook je finis par annoncer à ma jumelle que je devais retourner voir Tyler. Non pas pour la planter là avec les autres et revenir sur ma décision, elle savait plus que n'importe qui que je la suivrais jusqu'en enfer s'il le fallait. Non, j'avais juste besoin de parler à Tyler, de voir comment il prenait les choses. Après tout ils n'étaient plus que deux maintenant dans notre ancien groupe. Seule Naomi l'avait suivi.

Je retrouverais le groupe en suivant les traces laissés par Isil. J'avais marché dans le sens inverse jusqu'à trouver le point où nos routes s'étaient séparées. Planquée dans un arbre j'avais attendu que le jour se lève alors que quelques zombies restant de la meute qui avait suivi Javik lors de son petit manège. Rien que la pensée de ce dernier me mettait les glandes. Je comprenais l'idée mais que ça se retourne contre nous me mettait en rogne.

Dès le lever du soleil je me remis en marche et c'était la partie la plus compliquée du plan qui m'attendait. Je devais retrouver la trace de deux personnes parmi ce bordel. Bien entendu les zombies avaient largement piétiné l'endroit après nous mais je pris la décision de suivre la direction du Nord. A quoi cela servirait-il de toute manière de continuer au sud ? On savait tous que c'était aussi intelligent que de lancer un couteau en l'air et tenter de le rattraper.

Je suivais la route en cherchant le moindre indice. Je n'étais clairement pas tranquille, pour la première fois depuis longtemps j'étais seule et qui plus est dans un coin que je connaissais absolument pas. La paranoïa ne me quittait pas depuis que j'avais quitté mon nid perché au petit matin. J'avais somnolé, bercée par le grognement de Zack et depuis j'avais l'impression d'en entendre derrière chaque nouveau pas que je faisais.

Je finis pas m’immobiliser au milieu de la rue menant à Compton. J'avais deux options : continuer de chercher à l'aveuglette ou hurler et prendre le risque de rameuter tous les zombies du secteur. Je vous laisse imaginer que la deuxième option n'était pas envisageable. La première non plus si je tardais trop je ne pourrais pas retrouver Isil et les autres et je finirais coincée sans personne. Là je serais dans de beaux draps. Je prenais donc l'option trois : faire fonctionner ma petite cervelle.

J'avisais un tas de petites branches et une idée relativement brillante me traversa l'esprit. J'entrepris de faire un petit feu, l'important n'était pas de faire un brasier mais quelque chose qui ferait un maximum de fumée. Après avoir mis le feu aux branches que j'avais réunies de telle sorte à ce que ça puisse tenir un petit moment je jette quelques feuilles prélevées sur les arbres environnants pour que cela produise plus de fumée. Mais je ne pouvais pas rester là à attendre que quelqu'un s'y intéresse alors je ramassais quelques pierres de tailles moyennes et à la manière du petit pousset je traçais un chemin jusque dans les arbres encadrant la route. Une fois tout cela fait je grimpais dans un arbre, cachée par le branchage je n'avais plus qu'à attendre que Tyler comprenne le message. Et si c'était quelqu'un d'autre qui répondait j'aurais le choix entre rester cachée ou dépouiller le courageux.

Je me donnais deux heures ensuite il serait temps de faire demi tour. Installée dans les branches, le dos appuyé contre le tronc j'attendais le couteau à la main.

Points de vie restants : 23/25
Munitions restantes : 14
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve :  Entrée Sud de Compton
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Sam 31 Jan - 11:36


Après notre fouille fructueuse de la veille nous avions décidé avec Naomi de monter un bivouac un peu plus loin du bus. Avant de reprendre la route vers Hatley nous avions convenu de faire une reconnaissance chacun de son côté avant de nous retrouver et de poursuivre notre chemin. Ayant donc quitté ma camarade pour cette tâche j’étais redescendu un peu en direction de Coaticook histoire de voir si Zack nous avait suivi de l’avant-veille.

Je progressais avec prudence afin de ne pas être perçu par qui que ce soit. Il était risqué d’effectuer des missions de reconnaissances en solo en revanche cela minimisait les risques de se faire repérer par des zombies, ou d’autres ennemis en tout genre. Je progressais sur la tour privilégiant la rapidité à la sécurité. Je stoppais cependant ma course lorsque je vis une fumée à dix minutes de marche d’après mon estimation grossière. Cela pouvait être un piège ou un simple campement mais dans tous les cas il était plus prudent de s’en approcher pour le déterminer de mes propres yeux.

Une fois proche du feu je me plaçai derrière un buisson afin d’observer les environs, personne de visible. Un piège, ou alors… Il fallait que je renonce à ma sécurité et m’avance à découvert. Arme au poing je le fis donc et en m’approchant je pus voir ce que j’espérais. Un message, une destination. Je levais la tête et suivis du regard la direction principale du chemin de petits cailloux. Elle semblait mener jusqu’à un arbre. Souriant je m’en approchai en baissant mon arme, tout en veillant toutefois à rester hors de portée de la tombée d’un « fruit ».


Ton papa te manque déjà ma fille ? dis-je à mon interlocutrice qui n’était autre que ma fille Miriel. Isil n’utiliserait pas ce moyen pour venir à ma rencontre, d’autant plus que cette l’utilisation du feu renvoyait un cours que j’avais donné en forêt à l’époque seulement à Miriel, sa sœur ayant une autre mission d’apprentissage alors.

Allez descends, qu’on aille éteindre ton message afin que nous ne soyons pas dérangés. lui dis-je en faisant demi-tour le temps qu’elle descendre, tandis que je me dirigeais vers le feu qu’elle avait allumé. Il ne fallait pas que ce qui m’avait permis de la rejoindre attire à nous des indésirables de toute nature.

Comment se sont passées vos premières heures avec votre nouveau groupe ? Il est certain qu’ils vont rester méfiants à votre égard, plus qu’envers Javik et Danny qui vont peut-être leur apparaître comme leurs sauveurs. lui dis-je tout en balayant du pied le feu afin d’en retirer les grosses branches et en les piétinant.
Points de vie restants : 25/30
Munitions restantes : 25
Gains des fouilles : x
Endroit où je me trouve : sur la route
Endroit où se trouvent mes ennemis : x


Dernière édition par Tyler Ornett le Mer 11 Fév - 0:31, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Mar 3 Fév - 9:50

  
  
I'd trade all my tomorrows for just one yesterday
  
  
Je pensais devoir attendre un moment du bout de mon couteau je grattais la branche sur laquelle j'avais posé mon cul pour attendre que Tyler se pointe. Par la même occasion je réfléchissais à ce que j'allais pouvoir dire à Tyler. Étrangement j'avais l'impression qu'il ne serait pas très fier de me voir débouler dans le coin. Non pas parce qu'on l'avait laissé tomber comme une vieille chaussette mais surtout parce que je prenais un risque inutile juste pour venir prendre de ses nouvelles. Je réprimais un soupire alors que des pas se font entendre. J'empoigne plus fermement mon couteau avec une légère appréhension, ça pouvait être n'importe qui. Mais finalement ce n'est personne d'autre que mon paternel qui émergeait à découvert.  
  
Je haussais les sourcils alors qu'il faisait un trait d'humour sur le fait qu'il me manquait. Sérieusement... Je descendais avant qu'il ne me le demande, je cherchais juste un moyen sûr de ne pas me péter une cheville. Depuis l'invasion de Zack j'étais beaucoup plus prudente qu'avant. J'avais toujours été à l'aise en hauteur mais l'excès de confiance peut conduire à des accidents bêtes et à l'heure actuelle je ne pouvais pas me permettre un tel risque. 
 
« Je tiens à dire que tu ne me manquais pas mais je voulais voir ce que vous aviez prévu de faire avec Naomi. » dis-je simplement une fois que je fus à terre. 
 
Pas question de parler d'inquiétude ou de quoi que ce soit impliquant des émotions. Tyler m'en voudrait de perdre mon temps pour si peu. J'optais donc pour un air renfrogné comme j'avais l'habitude d'arborer. Ne rien montrer, c'était le mot d'ordre depuis toujours alors cela devenait relativement facile d'afficher ce masque même si ces derniers temps j'avais besoin de me défouler comme au bon vieux temps. Il m'arrivait de fredonner des airs sans même que je m'en rende compte. Ça allait finir par me coûter cher de me balader en sifflotant ou en fredonnant. Je devais me ressaisir, quoi que je fasse je ne pourrais plus jamais jouer, il fallait que je me fasse une raison. J'étais ailleurs comme souvent ces dernières heures si bien que je pris la phrase de Tyler en cours de route. Méfiants envers nous ? Non sans blague ?! Je haussais les épaules tout en avançant en direction du petit feu que j'avais allumé. 
 
« J'ai pas trop traîné à dire vrai et qui ne le serait pas ? Les familles normales ne se séparent pas avec autant de froideur et de calcul que nous. Ils doivent penser qu'on en a après eux encore, qu'on est tes petits larbins qui les espionnent en attendant de trouver un nouveau plan pour les piller. Ce qui serait vraiment une perte de temps mais ils raisonnent bizarrement. » 
 
Je m'approchais du feu et tranquillement j'étouffais le feu en ajoutant de la terre dans les cendres. Qu'est-ce que je voulais faire en venant le voir ? Il allait bien, il ne semblait même pas en colère, mais il y avait un petit quelque chose qui me dérangeait. Comment je saurais s'il a besoin d'aide ? Quand est-ce que je le verrais de nouveau ? De toute ma vie j'avais considéré Tyler comme une quantité négligeable et là je commençais... Je fermais les yeux quelques secondes une fois le feu éteint et je me relevais pour lui faire face.

« Alors ? Vous continuez au Nord ? Je crois que nous on redescends à Coaticook ça craint c'est un vrai nid à merd*. »

Je savais que c'était peut-être pas la chose à dire : lui avouer ouvertement que je n'étais pas d'accord avec le choix du leader que nous avions décidé de suivre. J'ignorais ce qu'Isil avait en tête mais ça devait valoir le coup pour qu'elle accepte une telle chose. Il ne me restait plus qu'à espérer qu'on ne côtoie pas trop longtemps Javik, son chien et sa nana parce qu'à la moindre occasion cela dégénérerait je le savais parce que je serais probablement la première à leur sauter au cou dans l'espoir de le leur rompre. Les mains dans les poches j'observais le ciel je n'avais pas encore subi les orages qui menaçaient ces derniers temps mais si je traînais il allait finir par me tomber sur le coin de la tronche et c'était pas le moment non plus de choper la crève. D'ailleurs il fallait que l'on se mette à préparer l'hiver parce que dans le secteur ça n'allait pas être triste.

Points de vie restants : 23/25  
Munitions restantes : 14  
Gains des fouilles : ...  
Endroit où je me trouve : Compton  
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...
  
  
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Mar 3 Fév - 12:16


Miriel avait bien retenu ses leçons en tentant de dissimuler ses sentiments. Si comme tout père certains aspects de mes filles m’échappaient, d’autres en revanche ne m’étaient pas étrangers. Miriel agissait selon l’éducation que je leur avais inculquée à elle et sa sœur mais si cela fonctionnait avec d’autres, j’étais capable de voir au-delà. Elle n’était pas venu à ma rencontre simplement pour savoir ce qu’on avait prévu Naomi et moi, soit elle s’inquiétait pour elle et Isil, soit pour moi.

Ton nouveau leader t’envoie déjà comme espionne ? dis-je comme si je faisais un nouveau trait d’humour. Il n’était pas question que je lui fasse part de ce que je devinais à son sujet, elle ne l’accepterait pas pour de multiples raisons, notamment pour ne pas m’apparaître comme faible.

Les familles normales ont été les premières à crever Miriel, heureusement que nous n’en sommes pas une. dis-je d’abord avant de poser une question à laquelle elle ne devait pas s’attendre de ma part. Regrettes-tu l’éducation que je vous ai inculqué à ta sœur et toi ? Aurais-tu préféré une vie plus « normale » ?

Bien que je n’aie jamais eu de regrets au sujet de mon éducation ou de la leur, cependant il m’était arrivé de m’interroger à ce sujet. Avais-je fait le bon choix pour mes filles ? Cela pourrait-il un jour se retourner contre elles ?

Pour le moment on suit le plan initial vers Hatley mais je pense qu’on va modifier notre trajectoire peut-être vers le nord-est. lui indiquai-je avant de reprendre.

Et vous quels sont vos plans ? J’ignore ce que vous avez prévu mais ne faites pas semblant avec eux, ils ne vous croiront pas de toute manière. Montrez-leur que vous leur serez plus utiles que Javik, sans le descendre pour autant mais sans non plus être gentilles avec lui.

Javik avait pour lui l’image du sauveur auprès de leur nouveau groupe, mes filles elles devaient pour le moment n’être que des suiveuses dont il fallait se méfier. A elle d’inverser la tendance en montrant qu’il valait mieux les avoir pour survivre. Peut-être même devraient-elles négocier leurs stocks de bouffe ou de munitions et ne pas l’offrir simplement à leur nouveau groupe. A elles de déterminer ce qu’il était mieux de faire.
Points de vie restants : 25/30
Munitions restantes : 25
Gains des fouilles : x
Endroit où je me trouve : sur la route
Endroit où se trouvent mes ennemis : x


Dernière édition par Tyler Ornett le Mer 11 Fév - 0:31, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Lun 9 Fév - 15:47

  
  
I'd trade all my tomorrows for just one yesterday
  
  
Je haussais les épaules face à sa petite pique humoristique. Ok je n'étais pas sa plus grande réussite en matière de politique et de subtilité mais quand même je n'étais pas stupide au point de donner allégeance à un inconnu qui n'était pas capable de faire les choix les plus judicieux ne serait-ce que pour sa personne.

« De quel leader tu parles ? Celui qui préfère sa queue et sa petite amie ou celui qui ne parvient pas à gérer la crise la plus insignifiante ? » demandais-je avec sarcasmes.

Ok c'était pas joli de cracher sur eux comme ça aussi vite après avoir rejoint leur groupe mais c'était la vérité. Et puis je savais que Tyler n'irait pas s'émouvoir de mon vocabulaire. Il se préoccupait bien des affaires de fesses d'Isil comme si c'était absolument normal qu'elle utilise son corps pour soutirer des informations vitales. Le feu éteint je lève les yeux vers lui alors qu'il parle des familles normales. Oui heureusement qu'on a été élevé dans l'idée que la fin du monde pouvait arriver du jour au lendemain. La suite en revanche fait l'effet d'une bombe dans ma petite cervelle. Regretter de ne pas avoir connu une vie « normale » ? J'observe Tyler avec attention, voir s'il ne se fout pas de moi avant d'y réfléchir sérieusement.

« On ne regrette que ce qu'on a connu. Et puis... Contrairement aux familles normales on est en vie. Qui sait, peut-être que tout ça aura une fin et tu auras eu raison de choisir cette vie pour nous. »

C'était un demi-mensonge. Je ne regrettais pas d'avoir connu la forêt et l’exigence de mon père. Avec Isil on était armé pour survivre à ce chaos. Que serait-on devenues si on avait été élevées devant la télé à manger des céréales à base de marshmalows ? Aurait-on vécu dans une grande ville ? Une ville qui serait tombée rapidement entre les crocs infectes de Zack ? Serions-nous encore en vie à l'heure actuelle ? 20 années de travail acharné pour le restant de notre vie à survivre contrairement à ceux qui sont déjà morts. Le choix était vite fait, non je regrettais pas et je ne lui en voulais pas du tout pour ce qu'il nous avait imposé. Je l'avais peut-être détesté à une période parce qu'il m'empêchait de réellement connaître ma passion de la musique mais tout ça c'était loin. Enfin peut-être pas en terme de chiffre mais dans mon esprit c'était loin, une autre vie.

Je l'écoute m'exposer son plan. Le nord est ? Serait-ce un indice pour le cas où on veuille rentrer à la maison ? Tyler n'aurait jamais dévoilé ses plans aussi simplement mais je le voyais mal dire « allez fifilles rentrez à la maison. » Je me redresse une fois sûre que le feu ne reprendra pas et je plante mes mains dans mes poches alors qu'il me donne des conseils au sujet de Javik. On est revenu à la leçon de vie made in TylerLand.

« Pour le moment le groupe se dirige à Coaticook. J'ai pas essayé de demander pourquoi de peur qu'ils pensent que je veux renseigner qui que ce soit ou que je prépare un sale coup. Mais il est hors de question que je leur fasse de la lèche. On ne restera pas avec eux, enfin je crois, je sais pas ce qu'Isil a prévu pour la suite. Mais un groupe où il y a des traîtres, des imbéciles prêts à tout pardonner et des faibles d'esprits n'a pas grand intérêt. »

A quoi bon cacher la vérité ? Je n'étais pas le cerveau de l'opération. Si ça n'avait tenu qu'à moi on serait resté avec Tyler mais Isil voulait son émancipation. A quel prix ? Cette histoire allait peut-être nous coûter cher et ça me ferait mal de devoir admettre qu'Isil avait eu tort même si c'était ce qui avait causé notre perte. Ma sœur jumelle était intelligente, elle avait forcément prévu autre chose que de suivre comme des moutons le groupe de Javik et des autres brebis galeuses.

Points de vie restants : 23/25  
Munitions restantes : 14  
Gains des fouilles : ...  
Endroit où je me trouve : Compton  
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...
  
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Mer 11 Fév - 2:05


J’écoutais les paroles de ma fille et émis un petit rire à ses paroles. Elle raillait les deux leaders, l’ancien et le nouveau, de son groupe ce qui n’était pas pour me déplaire. L’un comme l’autre n’avait pas choisi la voie de la raison mais leurs sentiments. Le premier s’était laissé submergés par les siens au point de s’effacer, le second de suivre sa gonzesse quand bien même je lui avais révélé sa traîtrise et elle, l’avait confirmé par sa réaction.

Je ne sais pas, ça dépend comment se gère votre groupe, qui prend les décisions du coup ? Envoie moi le pétochard si jamais il ne se sent plus à l’aise chez vous, je saurais l’endurcir, cela pourrait s’avérer utile. lui dis-je en imaginant déjà quel plan pourrait découler de cette possibilité.

Je l’écoutais ensuite sans pour autant répondre à ses paroles suivantes. Effectivement seul l’avenir pourrait dire si j’avais eu raison de leur octroyer cette éducation spécifique et stricte. Mais à mon sens le présent allait déjà en ce sens. Je l’écoute ensuite me faire part de leur projet pour la suite à elle et sa sœur et comme toujours Miriel ne fait que suivre Isil. C’était dans la nature de mes jumelles, pour autant dans le feu de l’action Miriel prendrait la relève et mènerait sa sœur au cœur des combats.


A vous d’y trouver un intérêt, quitte à simplement les détrousser avant de les laisser à leur sort. Renseigne-toi auprès d’Isil quant à ses projets, histoire que tu saches quelle initiative pouvoir prendre. Quant aux traîtres, considérez-els comme non fiable et essayez de manipuler les simples d’esprits. lui dis-je alors que mon regard était attirer à quelques mètres de la route par un éclat lumineux. Avec prudence j’avançai jusqu’à ce qui reflétait la lumière du soleil dans ma direction et commençai à gratter du pied pour voir ce que c’était.

Type d'action Fouille

Rapidement je parvins à dégager une petite valise dont les coins étaient recouverts d’alu, c’était cela qui avait brillé au soleil et attiré mon attention. D’un coup de crosse j’en fis sauter la fermeture et eu le plaisir de découvrir un saucisson sec. Son propriétaire avait dû penser que cacher sa bouffe lui permettrait de la retrouver mais pour cela il fallait mieux cacher ses biens. Sans me cacher de ma fille je le mis dans mon sac avant de m’adresser à elle.

Viens-là Miriel, il se peut qu’il y ait d’autres trucs enterrés ici.
Points de vie restants : 25/30
Munitions restantes : 25
Gains des fouilles : nourriture x 1
Endroit où je me trouve : sur la route
Endroit où se trouvent mes ennemis : x


Dernière édition par Tyler Ornett le Mer 11 Fév - 2:24, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Mer 11 Fév - 2:05

Le membre 'Tyler Ornett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Dim 8 Mar - 16:04

 
 
I'd trade all my tomorrows for just one yesterday
 

Je fronce les sourcils en entendant sa réponse. Lui envoyer le pétochard ? Qu'est-ce qu'il peut vouloir faire de lui ? Où est son intérêt ? Il sait quelque chose au sujet de Ludo que je ne connais pas ? Cette idée me perturbe, je n'ai pas l'intention de lui demander directement les raisons qui le poussent à faire ce choix. Non je préfère plutôt garder cette idée dans un coin de ma tête et évaluer le bonhomme moi-même pour comprendre l'intérêt de Tyler.

« Ludo se cache, il doit avoir peur qu'on lui reproche son attitude. Connaissant le personnage il doit culpabiliser de pas avoir agi et de s'être laissé marché sur les pieds. Donc c'est l'autre qui commande plus ou moins. »

Plus ou moins parce que sa nana le tient par le pantalon et sa nana se fait murmurer dans l'oreille par Javik. Ce serpent vicieux... Il a réussi son coup l'enfoiré. Mais plutôt que de me fâcher maintenant je laisse de côté cette histoire. Je sais que si j'en parle Tyler va se faire un plaisir de faire remarquer que c'est mon choix et que maintenant je n'ai plus qu'à me démerder parce que tout ça résulte de mon choix.

Cela dit je lui en suis reconnaissant de ne pas continuer sur cette conversation bizarre à propos de son choix de vie. C'était déjà étrange d'avoir eu ce début de conversation, la continuer n'aurait rien donné de bon. Est-ce que ça aurait réellement changé les choses que cette nuit-là je ne dorme pas sur le paillasson mais dans le lit avec Tyler ? Il y a peut-être beaucoup de souffrance de voir que l'amour que je porte à ma famille ne me sera jamais retourné mais je m'en fous.

Au lieu de ça il embraye sur l'avenir, comment je devrais procéder. J'ai une forte envie de lui dire de se mêler de ses oignons qu'Isil a sans doute tout prévu mais ça ne ferait souligner que le fait que je suis sur la touche, attendant les instructions de l'entraîneur.

« On ne devrait pas rester trop longtemps avec eux. Les traitres sont ce qu'ils sont on est pas prêtes de faire la même stupidité que ce Sean. » dis-je simplement alors que je le vois s'éloigner de la route.

Je l'observe faire sa trouvaille et ranger sans la moindre honte le saucisson. Je m'approche, les mains dans les poches en haussant les sourcils quand il me dit qu'on peu trouver des choses. Je m'éloigne de lui histoire qu'on empiète pas sur nos terrains de recherches respectifs.

Type d'action Miriel fouille.


Du bout du pied je repousse les quelques herbes hautes jusqu'à tomber sur un petit sac en cuir. Je sors mon couteau au cas-où et me penche pour ramasser le sac en question. Lorsque mes doigts se referment sur la bourse je reconnais la forme et la met tout simplement dans ma poche.

« Avec Naomi, vous n'aviez pas encore fouillé ce secteur ? » demandais-je étonnée.

Points de vie restants : 23/25  
Munitions restantes : 14  
Gains des fouilles : poignées de cartouches 
Endroit où je me trouve : Compton  
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...
 


Dernière édition par Miriel Ornett le Dim 8 Mar - 16:08, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Dim 8 Mar - 16:04

Le membre 'Miriel Ornett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Mar 10 Mar - 17:44


Sans vouloir le montrer plus que nécessaire j’étais attentif aux paroles de ma fille, même si je fouillais le sol en même temps qu’elle me parlait. « Ludo » ne devait pas être dans une situation idyllique avec son groupe. Il s’était chié dessus face au danger et n’avait pas réussi à maintenir la cohésion au sein de son groupe. D’un autre côté mon groupe aussi c’était disloqué d’un certain de point de vue, mais il en était tout autrement. Je connaissais mes filles…

Concernant Ludo s’il venait à notre rencontre nous pourrions le bousculer un peu afin qu’il se reprenne en main. Bien entendu ce n’était pas par charité mais comme à mon habitude par calcul. Si je l’aidais, niais comme il était il pourrait se sentir redevable. Au pire il profitait de notre présence et nous servirait de bouclier humain si besoin, au mieux il devenait un genre d’allié.


S’il ne vous est pas utile, tu penses pouvoir nous l’envoyer ? lui demandai-je sans détour, une manière de l’impliquer dans mes plans, à voir si elle en aurait conscience et le dirait. C’était plus fort que moi, toujours à vouloir tester mes filles, les mettre à l’épreuve afin de sans cesse les pousser à s’améliorer.

Il a su profiter de la situation, amener sa copine à culpabiliser et à se responsabiliser pour son groupe. Le doute que sa réaction a pu faire naître s’est vu remplacer par un beau rôle, tu verras qu’ils n’hésiteront pas à se mettre en danger pour elle. lui dis-je d’un ton neutre, mais dans lequel elle percevrait peut-être mon paternalisme qui m’était si propre.
Type d'action Tyller fouille.
M’étant relevé après m’a trouvaille j’allai reprendre la parole quand un gémissement caractéristique attira mon oreille. Je jetais un regard aux alentours avant de l’apercevoir. Un zombie qui s’avançait à une distance qui nous permettait de ne pas avoir à fuir d’emblée. J’avais envie de m’entrainer un peu au tir, aussi mis-je un genou à terre après avoir ajusté mon viseur optique. Mon silencieux était bien vissé, inutile de vérifier.

Je laissai Zack s’avancer, pour le moment il n’avait pas pressé le pas ce qui me permettait de prendre mon temps. Pour le moment je visais sa tête, mettant mon doigt en position sur la gachette.

Naomi voulait fouiller ce coin, mais je lui ai dit que je voulais laisser quelques réserves cachées au cas où mes filles voudraient retrouver leur vieux père. dis-je à Miriel en guise de réponse à sa question, en esquissant un sourire amusé.
Points de vie restants : 25/30
Munitions restantes : 25
Gains des fouilles : nourriture x 1
Endroit où je me trouve : dans un champs à côté de la route
Endroit où se trouvent mes ennemis : x


Dernière édition par Tyler Ornett le Mar 10 Mar - 18:08, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Mar 10 Mar - 17:44

Le membre 'Tyler Ornett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Ven 13 Mar - 10:18

  
  
I'd trade all my tomorrows for just one yesterday
 

Je pensais qu'il laisserait tomber avec son histoire de lui envoyer Ludo mais non il insiste encore. Je fronce les sourcils sans comprendre où il voulait en venir. Quel vieux grincheux ! On parie combien que son histoire va me retomber dessus encore une fois ? Je range le paquet de cartouche dans ma poche, le couteau toujours à la main alors qu'il enchaîne sur son explication à propos de Morgane, Javik, Sean... Je ne sais pas exactement du quel des mâles il parle mais dans le fond ça revient au même.

« Je t'ai dit que Ludo m'en voulait grave de l'avoir abandonné lui et un de ses amis face aux zombies alors qu'il voulait me donner un coup de main. Donc je sais pas, je vais voir, si je lui trouve pas une utilité pour mon compte peut-être... »

C'était la vérité, Ludo et moi n'étions pas amis et si je devais lui trouver une utilité pour ma petite personne avant tout je le garderais plutôt que de l'envoyer à Tyler. Après tout c'est comme qu'il nous avait éduqué ! Mais j'avais dis ça sur un ton neutre comme si je m'en fichais de lui dire plus ou moins non. Mais si je pouvais j'essayerais de convaincre Isil de retourner auprès de Tyler. Juste pour éviter d'avoir à me faire du soucis pour lui. Je doutais pas de ses capacités mais bordel à deux dans ce terrain miné combien de temps tiendraient-ils.

Un bruit se fait entendre, je me retourne et découvre un zombie se dirigeant vers nous de sa démarche désarticulée. Mon poing se serre sur le manche de mon couteau mais déjà Tyler se met en position pour tirer avant de répondre à ma question. En l'entendant tout d'un coup je me sens presque coupable de lui avoir répondu aussi égoïstement.

Laisser quelques réserves au cas où on voudrait revenir ? Je l'observe quelques secondes en attendant qu'il tire. Lorsqu'il le fait je lui réponds.

« Tu te ramollis le vieux. Et puis quoi tu commences à comprendre qu'Isil voudra jamais revenir ? »

Je me serais presque giflée d'avoir dit une chose pareille. Mais de toute façon il devait se douter que la plus difficile à convaincre de revenir sera ma sœur. C'est elle qui était à l'origine de notre départ, elle refuserait de revenir, ne serait-ce que par fierté. Mais cette idée de voir les deux personnes que j'aimais et que je voulais protéger être opposées et têtues au point de refuser de faire partie du même groupe. Mais c'était de la faute de Tyler aussi ! Il n'avait pas choisi la diplomatie ni la violence pour son approche, il avait essayé de faire un mélange dégueux des deux. Résultat on avait rien eu si ce n'est des embrouilles et l'estomac encore plus creux.

« Enfin je sais pas peut-être qu'elle a prévu de revenir. Je dois lui parler... »

J'essaye de rattraper le coup parce que s'il espère que ses filles vont revenir je ne veux pas ruiner ses espoirs. Et puis si ça se trouve je parviendrais à convaincre Isil... Ok ça me fait rire rien que d'imaginer la scène. Si je tente de faire ça elle risque de s'énerver et je me demande même si elle ne me rejetterais pas. Je soupire en passant une main dans mes cheveux pour les plaquer en arrière. Vingt ans après je ne sais toujours pas comment gérer la relation entre Isil et Tyler. Moi qui pensait naïvement que la présence de Zack suffirait à leur faire oublier leur différence et les pousser à rester ensemble...

Points de vie restants : 23/25   
Munitions restantes : 14   
Gains des fouilles : poignées de cartouches  
Endroit où je me trouve : Compton   
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...
  

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Lun 16 Mar - 11:37


Les paroles de Miriel me firent sourire alors que j’avais la tête du zombie dans mon viseur. Si Isil était douée pour manipuler ce n’était pas le point fort de Miriel. Son caractère ne l’aidait pas en ce sens bien qu’au contraire il l’aidait pour son esprit de « persuasion » lorsque la diplomatie n’était pas de mise. En revanche mon sourire fut prolongé lorsqu’elle me raconta avoir abandonné Ludo à son sort face à des zombies.

Tu sais ce que tu as à faire ma fille, vous avez de solides bases et saurez quoi en faire. lui dis-je avant de presser la gâchette de mon arme.
Type d'action Tyller tir x2 (compétence)
Pour votre survie. repris-je alors que je vis la tête de ma cible exploser et se répandre dans l’air en une pluie rougeâtre.

Je gardai la position encore quelques secondes au cas où il n’était pas seul, ou s’il se relevait. En voyant que plus rien ne bougeait je me relevai et jetai un regard surpris et rieur après qu’elle eut repris la parole après mon tir.


Me ramollir ? Que de gentillesse d’une fille à son cher père. lui dis-je en riant. Votre retour est une éventualité parmi tant d’autres. J’espère juste que votre manque de communication apparent ne nuira pas à votre symbiose.

Un parent aura beau être imparfait – d’autant plus aux yeux de ses enfants – il ne pourra s’empêcher de souligner les erreurs de ses gamins, et je ne pouvais échapper à cette règle. Isil ne devait pas se penser le seul cerveau, elle devait impliquer davantage sa sœur et la tenir plus informée. C’était déjà un de ses travers il y a quelques années et il semblerait qu’elle n’y avait pas remédié.

Tu transmettras à ta sœur un message de ma part s’il te plait Miriel. Dis-lui que votre père vous enjoint à vous rappeler vos anciennes leçons. lui dis-je d’un ton paternaliste en évoquant le défaut d’Isil, Miriel pourrait peut-être comprendre de quoi je parlais et elle saurait trouver les mots pour lui en parler.

Il est dans l’ordre des choses que les enfants s’émancipent de leurs parents. Tout comme aux parents de toujours prévoir quelque chose pour l’éventuel retour de leurs enfants. Question d’instinct… de survie. dis-je ensuite en esquissant un sourire taquin.
Type d'action Tyller fouille.
Maintenant que nous étions de nouveau seuls je me remis à fouiller prêt de la zone où nous avions déjà trouvé quelques trucs, on ne savait jamais. Bien m'en a pris car ce que je trouvais n'était pas négligeable.
Points de vie restants : 25/30
Munitions restantes : 25
Gains des fouilles : nourriture x 1 + une arme
Endroit où je me trouve : dans un champ à côté de la route
Endroit où se trouvent mes ennemis : x


Dernière édition par Tyler Ornett le Lun 16 Mar - 12:22, édité 2 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Lun 16 Mar - 11:37

Le membre 'Tyler Ornett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Arme à Feu' :


--------------------------------

#2 'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Mar 7 Avr - 16:23

  
  
I'd trade all my tomorrows for just one yesterday
 

Je regarde Tyler tirer et faire mouche. La survie... On ne fait que ça depuis nos premiers jours, il ne nous a appris que ce mode de vie. Est-ce que je regrette pour autant de ne pas avoir connu de moments tendres à me remémorer pendant ces temps difficiles ? Non pas vraiment, à notre manière on a eu nos moments familiaux. Comme la fois où j'ai fais tomber un nid d'abeilles et qu'on a du courir jusqu'au point d'eau le plus proche pour éviter de se faire tuer. On n'a pas rigolé et je me suis fait punir pour ça mais en y repensant ils faisaient une sacrée tête quand ils m'ont vu débarquer en courant et criant de fuir.

Je souris en repensant à ça et toute sorte de souvenir du même genre, la plupart des gens diraient qu'on est tout simplement cinglés mais moi ça me convient parfaitement.

« Ça va aller on est partie hier avec une horde de zombies aux fesses et je suis partie juste après pour pas perdre votre trace. Et notre symbiose va bien je te remercie pour ton inquiétude. »

L'orgueil parle mais il y a de la vérité dans mes propos. On n'a pas vraiment eu le temps de parler vu les circonstances. Je ne réponds pas à sa pique concernant mes gentillesses adressées à mon paternel. Ça deviendrait complètement bizarre si je me mettais à être aimable avec lui.

Je m'éloigne pour continuer ma recherche lorsqu'il évoque les leçons passées. C'est le message qu'il veut faire passer à Isil. Je déteste quand il fait ça, il ferait mieux de dire clairement ce qu'il entend plutôt que de faire référence à des leçons qui datent d'il y a longtemps. Si je répète ça à Isil il faudrait lui expliquer de tout ce dont on a parlé pour qu'elle voit de quoi il parle. Parce que des leçons avec Tyler c'est vague, il y en a eu beaucoup.

« Tyler... Tu sais que des fois tu ressembles au message qu'ils laissent dans les cookies de la fortune. Si tu veux dire un truc, dis-le... Mais je lui dirais... »

Type d'action Fouille

Je me penche pour ramasser une poignée de champignons comestibles tout en écoutant son discours sur les parents, les enfants, instinct de survie... Comme ça change !

« Avoues t'es juste un papa-poule qui refuse de voir ses petits poussins prendre leur envol ! Tu peux le dire, j'essayerais de ne pas rigoler ! »

Je plaisante mais dans le fond j'aimerais bien revenir pour que les choses soient plus simples. Mais Isil voudra jamais, pas tant qu'on aura d'autres options viables. Enfin c'est pas le tout mais je vais devoir tracer ma route si je veux rentrer à temps. Mes trouvailles sont pas excellentes : une poignée de munition et des champignons. C'est pas avec ça que je vais avoir l'estomac plein mais c'est pas grave je dois rentrer j'ai pas le temps de bavarder ou fouiller. Et puis bon Tyler m'en voudra pas.

Points de vie restants : 23/25   
Munitions restantes : 14   
Gains des fouilles : poignées de cartouches + Des champignons comestibles
Endroit où je me trouve : Compton   
Endroit où se trouvent mes ennemis : ...
  


Dernière édition par Miriel Ornett le Mar 7 Avr - 20:59, édité 2 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   Mar 7 Avr - 16:23

Le membre 'Miriel Ornett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
I'd trade all my tomorrows for just one yesterday [Livre I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre meilleur trade et votre pire!
» Trade Habs-Flames
» Beau trade Anaheim-Caroline...
» Haiti wants trade, not aid
» CBS wanna trade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Anciennes zones de jeux
 :: Coaticook et la Route vers le Nord :: Village de Compton :: Route 147 – Nord
-
Sauter vers: