AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
on a faim [Livre I - Terminé]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: on a faim [Livre I - Terminé]   Mer 25 Fév - 21:05

Un groupe est un ensemble d'individus évoluant dans les mêmes buts précis, mais pour cela il faut encore avoir un minimum de buts en commun. Parfois je me posais la question si nous n'avancions juste pas comme ça dans un but indéterminé, et le jour où il faudrait se battre pour survivre alors on s'entretuerait ? Je n'en savais rien. Pour être honnête, je ne préférais pas y penser pour le moment, je tournoyais un peu dans le camp cherchant quelque chose à faire. Les journées étaient plutôt longues quand on restait comme cela au même endroit sans vraiment avoir un but à atteindre. Je ne savais même pas si on savait exactement où l'on marchait. Au nord, il fallait aller au Nord quelle bonne idée. Avec mon frère et ma soeur aussi nous avions souhaité marché jusqu'au Nord. Nous nous étions lamentablement perdus. Pour autant au moins de marcher comme ça et d'observer un peu ce qui se passait autour de nous me permettait aussi de savoir ce qui s'y trouvait.

En marchant, j'avais repéré une laiterie, ou du moins un établissement de type agricole qui me permettait de dire qu'il y aurait soit des outils, soit de la nourriture. Je cherchais désespérement quelqu'un qui aurait pu avoir le souhait de m'accompagner. Expédition oui, mais j'avais repéré des portes aussi qui allait être plus dur que prévu à ouvrir. Javik, dis voir j'ai vu un établissement agricole, une genre de laiterie je suppose sur la route à 20-30 minutes d'ici, il fait encore jour pour un moment, ça te dirait de m'accompagner au cas où l'on puisse y trouver quelque chose d'intéressant pour le groupe peut-être. dis-je en arrivant face à lui. Le but était qu'il dise oui. Pour cela j'avais mis mes arguments avec moi. Mon sac à dos déjà prêt pour partir à l'aventure. Je n'attendais plus que son approbation
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Sam 28 Fév - 1:09

L'arrivée de Miria, rendait les choses bien plus difficile. Être dans ce groupe ne lui semblait déjà pas un cadeau. Il était l'un des connards qui avaient failli les piller. Bon, il s'était retourné contre son groupe d'origine pour aider plus ou moins celui-là. En fait, rien ne s'était passé comme prévu. Bon sang, qu'on était loin des braquages rondement mené qu'il faisait autrefois avec son groupe. A présent, il restait avec eux, uniquement pour Morgane. Ou pas que pour elle, disons qu'elle l'avait convaincu de rester, que c'était mieux pour le moment. Mais qu'ils partiraient au moment opportun si jamais tout pars en vrille. Lui serait bien parti avant que ce futur moment puisse arriver. Sans la jeune femme, il aurait pu partir. Sauf que ce serait la laisser seule avec eux, une bande d'incapable ? Sincèrement, il n'est pas sûr qu'ils parviennent à survivre longtemps sans des gens comme Danny, Morgane où lui-même. Ils sont tous trop gentils et trop niais. Parfois, il a l'impression qu'ils croient tous que les autres dehors sont des gentils. C'est la fin du monde les gars, la négociation ça n'existe plus !

Javik était dans un coin en train de regarder dehors quand Katarina vint le voir. Il ne pensait pas qu'on serait venu à lui comme ça, surtout lorsqu'il se tient à l'écart. Peut-être que tout le monde a entendu son engueulade avec Miria lors de son arrivée ? Peut-être même qu'ils se font des films ou qu'ils s'interrogent et que c'est Kat, qu'ils ont envoyé pour avoir des réponses ? Non, ce n’est pas leur genre ! Heureusement, la jeune femme n'était pas là pour savoir quoi que ce soit sur ce qui avait bien pu se passer entre la nouvelle et lui. Elle venait simplement savoir s'il voulait l'accompagner pour visiter un lieu histoire de trouver à manger ou quoi que ce soit d'autre d'utile. Hallelujah se mit à tourner en boucle dans sa tête. Il va enfin avoir l'esprit occupé à quelque chose. Et surtout, il va pouvoir se trouver loin de la rouquine. "On se retrouve dehors. J'arrive, je vais chercher mon sac." Avant même qu'elle ait pu lui répondre quoi que ce soit, il était passé à côté d'elle aussi vite de Flash pour partir récupérer ses affaires.

Javik ne mit pas longtemps à prendre ce dont il avait besoin, mettre son sac sur le dos et partir vers l'extérieur. Danny, l'interpela pour savoir où il allait. Rapidement, il lui expliqua et lui confia qu'il n'avait pas besoin de lui. La minute d'après, il était dehors ou l'attendait la jeune femme. "C'est parti !" lança-t-il avec un sourire sûr de lui et plein de bonheur de bouger enfin un peu. Il fit un signe de main pour lui indiquer de commencer à avancer tout en disant "C'est toi le guide..." Jav' ignorait ou se trouvait cet endroit, il n'en avait hélas pas le souvenir. Petit à petit, le camp s'éloignait et ça lui faisait du bien. "Pourquoi m'avoir choisi moi et pas quelqu'un de ton groupe..." il cessa de parler un instant en se disant qu'il faisait vraiment parti du groupe et se rattrapa, "enfin, je veux dire quelqu'un que tu connais mieux que moi. Enfin, je pense que tu vois ce que je veux dire ?" demanda-t-il. Le groupe venait d'hériter de Danny, Miriel, Isil et lui qui était à la base leur ennemi. Ça pourrait représenter un risque de partir seule avec l'un d'entre eux.

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Mar 10 Mar - 19:35

Mon idée première de partir à l’aventure semblait donc bien être reçue par Javik. Je ne connaissais pas cet homme, pour être honnête, il m’était totalement inconnu. Je ne savais pas vraiment quoi en penser, et finalement cette première sortie en binôme pourrait me permettre d’en savoir un peu plus. Il avait rejoint notre groupe à la dernière aventure que nous avions eu. C’était un peu étrange ce jour là. Je ne savais plus vraiment où me plaçait, c’était du grand n’importe quoi. Au final j’avais suivi Morgane et Javik dans un premier temps. J’avais pensé qu’il était temps pour moi de prendre une décision, pour pouvoir se sauver et sauver notre propre peau envers ceux à qui on faisait confiance. Je me dirigeais vers la sortie, en attendant donc Javik pendant cinq minutes à peine avant que l’on puisse se mettre en route vers la laiterie. Il était donc grand temps que l’on puisse commencer à récolter un peu de bonnes choses, et peut être pouvoir aider un peu le groupe. « Allez. » dis-je avec un sourire en remettant mon sac sur mon dos, il était encore relativement vide, mes cheveux correctement en queue de cheval et on avançait déjà vers la laiterie.

Le guide, aucun problème, j’avais développé une capacité à bien observer les alentours et donc repérer les endroits où nous arrivions au cas où il faudrait se réfugier à l’abri de quelque part. Du moment qu’on y allait en pleine journée, nous n’aurions pas de problèmes. Du moins, nous en aurons moins qu’en pleine nuit. Je savais qu’il n’était pas sécurité que de sortir en pleine nuit avec peu d’escorte. Zack était dehors, toujours il rodait. « Pas de souci, j’ai repéré. » dis-je avec un sourire. En continuant à avancer droit devant. En prenant un peu d’avance, j’avais un pas rapide. Je ne souhaitais pas non plus trainer. Ce n’était pas une bonne idée. Bref, j’avançais tout en écoutant Javik quand il me demanda pourquoi lui. « Est-ce une raison pour ne pas te faire confiance ? » Répondre par une autre question c’était l’une de mes spécialités, pour être honnête, j’avais toujours eu un peu cette capacité aberrante de vouloir trouver réponse à tout. Et malheureusement vu que ce n’était pas toujours le cas, j’avais envie d’en savoir plus et je n’avais rien trouvé de mieux. « Tu es disponible, et puis… Tu es plutôt débrouillard. Ca te va comme réponse ? » Demandai-je en me retournant pour le regarder en le parlant. Puis je me retournais pour voir où je posais mes pieds. « Nous sommes à peu près à dix minutes, encore. » dis-je avec un sourire. L’idée de partir avec un ennemi, pourquoi pas ? Je ne pensais pas comme ça. « Vous avez choisi, ou on a choisi. Bref, désormais on est de la même équipe, le même groupe si l’on commence à se tirer dans les pattes, ça va se finir comment ? Notre but, notre envie pour tous, c’est de survivre le plus longtemps possible non ? »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Mar 10 Mar - 22:51

Une petite sortie loin des autres n'allait pas lui faire du mal. Peut-être même que ça lui permettra de connaitre Katarina, car il ne la connait pas vraiment depuis son arrivée. En même temps, elle a l'air de savoir se faire discrète et de ne pas faire de vague... Alors, sa proposition de s'échapper était vraiment tentante.

Ne sachant pas ou se trouvait la dite laiterie, c'est la jeune femme qui allait servir de guide. Au moins, il n'avait pas besoin de se concentrer sur la route ce qui lui permettra d'être plus attentif à ce qui les entourent des fois qu'un zombie se trouve dans le coin à errer. Son arme était dans ses mains, il ne la tenait pas devant lui, car ce n'était pas la peine pour le moment. Le canon était baissé, rivé vers le sol, ce qui toutefois ne l'empêchera pas de réagir avec rapidité. L'avantage, c'est qu'il a reçu un bon entrainement avec Ash. En gros, c'était presque un apprentissage militaire vu que son défunt ami en était un autrefois. Certes, il n'a surement pas les mêmes techniques qu'un soldat... Il faut dire que ce qu'il a pu appliquer sur le terrain c'était dans des banques quand il les braquait avec sa bande de pote. En somme, l'importance c'est qu'il sache quoi faire si besoin. Par exemple, il doutait que sa comparse soit très efficace dans un combat.

Par curiosité, il demanda pourquoi elle avait proposé cette sortie à lui plutôt qu'à quelqu'un d'autre qu'elle pouvait connaitre davantage. Sa réponse lui fit hausser un sourcil. Ce n'est pas très habituel de répondre pas une question, mais il ne répondit pas, du moins pas tout de suite. En fait, il ne savait pas quoi dire. Dans le fond, il sait qu'il privilégiera toujours sa vie à celle des autres, c'est bien ce qu'il a toujours fait non ? Mais le dire honnêtement pourrait lui causer des problèmes. En général, il préfère garder ce genre de détail pour sa petite personne. Et puis, les gens s'en rendent toujours compte le moment venu : quand ils sont en train de se faire bouffer par les zombies... Oui, c'est ce qui est arrivé à plusieurs petits groupes. De nos jours, il faut savoir saisir les opportunités quand on en voit une. Sacrifier des inconnus pour sauver sa peau, c'est entièrement justifié ! Finalement, elle lui répondit en disant qu'elle avait vu qu'il ne faisait rien et qu'il semblait se débrouiller. Encore heureux qu'il est débrouillard, sinon il n'aurait pas survécu longtemps seul dehors. "Je m'en contenterai !" répondit-il simplement sans en ajouter plus.

La laiterie n'était plus très loin, une dizaine de minutes selon elle, ce qui devait correspondre à un peu plus d'un kilomètre à pied. "Peut-être que tu devrais dire tes bonnes paroles aux autres de ton groupe. Je sens toujours les regards inquiets et suspicieux sur moi... Quoi que... ils n'ont peut-être pas tort..." murmura-t-il pour lui répondre. "Sans moi, vous seriez peut-être mort à l'heure actuelle, ou bien en train de crever de faim à cause de Tyler... Vous avez eu de la chance, que ce type me gonfle et que je déteste qu'on me donne des ordres !" observa-t-il histoire de dire que finalement, ce n'est peut-être pas vraiment un méchant, mais juste un sauveur. Bien sûr, on est loin de le mettre en mode "dieu" car il est loin d'avoir fait ça juste pour les sauver. Javik y voyait avant tout son propre intérêt.

Finalement, le duo se retrouva bientôt devant l'imposante laiterie, un grand bâtiment ressemblant à une sorte de hangar. Pour le moment, il ne voyait rien de suspect, pas de zombie ou de survivant fou à lier. Néanmoins, ça ne veut pas dire qu'il faut baisser sa garde. "On dirait que la porte a été fracassée là-bas... Des gens sont peut-être déjà passé... Il peut aussi y avoir des zombies à l'intérieur... Tu as de quoi te défendre ?" demanda-t-il pour être sûr qu'elle ait un minimum d'autonomie si jamais ils se font attaquer.

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Sam 21 Mar - 14:43

Il n’était peut-être pas évident de comprendre les pensées de chacun dans ce groupe. Nous étions, en tout cas à mes yeux, un groupe extrêmement hétéroclite ce qui rendait la noble de tache de satisfaire tout le monde très compliqué pour nous tous. Ce n’était pas tous les jours une chose aisée de comprendre ce qui se passait dans la tête de chacun. Je pensais bien que nous étions chacun ici pour sauver notre peau et non pas parce que nous avions des affinités particulières. En tout cas je n’étais pas dans ce groupe parce que j’avais des affinités particulières. Sinon je ne serai pas là, je serai morte à attendre mes parents au même endroit. Je ne connaissais pas les autres groupes, je ne savais pas qui était les autres. Ils devaient y avoir des individuels, des gens qui avançaient sans but juste vers le Nord, pour fuir plus rapidement encore et encore. Je fus satisfaite par sa réponse dans un premier temps. Avant d’enchainer. Nous n’avions pas le choix il fallait qu’on trouve tous un terrain d’entente plutôt que de se tirer dans les pattes. Ce à quoi il me répondait rapidement. Leur dire moi ? « Faudrait-il encore qu’on m’écoute un peu. Je suis trop discrète, trop invisible dans ce groupe… J’avance, comme je t’ai dit mon but est de survivre. » dis-je sincèrement. Je ne tuerai pas un membre de mon groupe, sauf si j’y étais contrainte. Pour autant, avec la peur des choses peuvent arriver. C’était l’un des plus gros problèmes. On ne pouvait pas savoir exactement ce que la peur nous amener. On ne parlait pas d’une peur des araignées, mais de la vraie peur, celle qui vous tétanise. Celle de la mort.

« Je ne sais pas si ma voix serait très bien entendue. Mais je pense en effet qu’il faudrait qu’on commence à essayer de se comprendre pour avancer plus rapidement et… Voilà » dis-je simplement ne sachant pas trop comment argumenter ma pensée. Mes neurones ne fonctionnaient plus aussi bien qu’il y a quelques mois avec ces événements. « Ah mais je n’ai rien dit. Je vous ai suivi, c’est que je crois au fait que vous êtes bons pour ma survie toi et Morgane, sinon je serai parti de l’autre côté, de mon côté ! Tu n’as qu’à leur faire comprendre. S’ils sont aveugles, ils ne le resteront pas longtemps, certains vont devoir comprendre qu’on ne peut plus se reposer sur nos lauriers. » dis-je simplement. Et face de nous se dresser un grand hangar. C’était donc ça. C’était donc bon.

Je lui montrais mon couteau de cuisine qui commençait à être très sale avec toute cette animation. « J’ai ça. » dis-je simplement. Je regardais la porte fracturée et tenta de passer à travers.

Type d'action entrer dans la laiterie

Je la poussais et elle s'ouvrit seule avec une odeur de mort vivant à en vomir. Je pense que nos armes vont nous servir rapidement. Pour le moment tout semblait plutôt calme en tout cas où nous étions.

Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes : /
Gains des fouilles :
Endroit où je me trouve : entrée du hangar.
Endroit où se trouvent mes ennemis : 1 coupain à deux zones...




Dernière édition par Katarina Gordov le Sam 21 Mar - 14:54, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Sam 21 Mar - 14:43

Le membre 'Katarina Gordov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Sam 21 Mar - 23:16


C'est plutôt cool de voir qu'il n'est pas considéré comme un monstre par tout le monde. Bon, le mot monstre est peut-être un peu trop fort, disons comme un type dont il faut se méfier. Certes, c'est vrai qu'il peut être dangereux et que la méfiance et de mise, mais lui ça l'énerve profondément de devoir se payer des regards apeuré tout le temps. Vous savez, la vie est une "pute" qui n'hésitera pas à vous rouler, alors Javik c'est adapté devant bien plus salaud qu'elle pour survivre, c'est tout. En gros, il n'a fait qu'appliquer que la loi de la jungle. Sa partenaire du moment à toutefois l'air de ne pas le craindre, au moins ça lui évitera des regards en coin plein de méfiance. De toute manière, si elle avait peur de lui, elle ne serait pas venue lui demander son aide. Qui sait, elle va peut-être devenir sa première alliée dans ce groupe. Chose qui sera toujours mieux quand dans son ancien groupe ou il ne pouvait pas supporter les jumelles et où il contestait toujours les ordres de Tyler. Du coup, si la petite jeune de la bande lui fait confiance, ceci transitera peut-être les autres à faire de même. Mais elle n'en a pas l'air très convaincu. C'est peut-être à cause de son âge ou à cause du fait qu'elle reste en retrait et que personne ne l'écoute. Bon, mauvaise pioche pour Javik ! Ceci ne veut pas dire qu'un jour elle ne lui sera pas utile ou qu'elle ne l'aidera pas. "Ce comprendre... ouais... faut espérer que tout le monde soit assez ouvert d'esprit pour faire confiance à des criminels !" siffla-t-il entre ses dents en parlant pour Danny, Morgane et lui. A sa connaissance, ce sont les trois salauds du groupe si on peut le dire ainsi, des anciens braqueurs. Avoir braqué de banque ne fait pas d'eux des anges, Jav' se souvient très bien avoir déjà abattu des gens, des flics principalement.

Suite à ce qu'elle venait de dire, Lawson pensa que Katarina n'était vraiment pas bête. Peut-être qu'elle n'est pas très forte, qu'elle ne pourra pas être envoyé de front dans un combat, mais a l'air d'avoir assez d'intelligence pour suivre des personnes dangereuses pouvant la protéger. Remarquez tout de même que c'est un gros risque, car des personnes comme Javik peuvent se révéler sans scrupule et ne pas hésiter à sacrifier des gens pour leur propre survie. C'est ce qu'on pourrait appeler un choix à double tranchant. "Tu marques un point ! Si ton groupe ne se bouge pas plus, vous finirez par vous faire massacrer. Si je n'aurai pas retourné ma veste, vous n'auriez plus rien actuellement !" confirma-t-il.

Avant d'entrer, il demanda à Katarina si elle était armée, juste pour vérifier. Elle n'avait qu'un simple couteau, c'était loin d'être larme la plus efficace, mais ça devra faire l'affaire. Croisons les doigts pour qu'elle sache s'en servir si besoin. Après un signe de tête pour valider l'arme, la demoiselle passa devant et entra par la porte fracturée. L'odeur à l'intérieur n'avait absolument rien à voir avec le lait ou le fromage. Ça ressemblait plus à une odeur âcre de corps en décomposition. Jav' grimaça, au moins ça les averties qu'il y aura surement du zombie dans le coin. "Reste prudente, j'ai cru voir quelque chose bouger par là-bas," indiqua-t-il en montrant plus loin un endroit prêt d'une énorme machine. "Commençons de ce côté," enchaina-t-il en montrant de la tête leur gauche, autant ne pas aller dans la gueule du loup pour le moment, surtout que l'endroit est grand. Une porte se trouvait pas très loin, ça devait mener du côté de l'administration. Avec un peu de chance, il y aura un distributeur de boissons ou de nourriture qui n'a pas été vandalisé complètement.

Type d'action Javik ouvre la porte menant au secteur de l'administration


La porte n'était pas fermée à clef ce qui était une bonne chose. Au moins, il va pouvoir refermer la porte et empêcher le monstre qui les avait vus de venir. Enfin... dans ce nouveau monde parfois vous échappez à un Zack pour tomber presque aussitôt sur un nouveau. Devant eux, à l'autre bout du couloir se trouvait un zombie. "Dite moi que c'est une blague !" se mit-il à râler en le voyant. Peut-être qu'ils auront le temps de visiter un ou deux bureaux avant qu'il n'arrive vers eux... A moins d'y aller direct et de lui défoncer le crâne...

   
Points de vie restants : 26/26
   Munitions restantes : 22
   Gains des fouilles : //
   Endroit où je me trouve : Au début du couloir de la zone administrative
   Endroit où se trouvent mes ennemis : 1 zombie au bout du couloir à 2 zones.

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr



Dernière édition par Javik Lawson le Sam 21 Mar - 23:22, édité 1 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Sam 21 Mar - 23:16

Le membre 'Javik Lawson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Dim 22 Mar - 17:20

Faire confiance à des criminels. Mais réfléchis deux minutes qui ne l'est pas maintenant ? Qui ne pille pas ? Qui ne tue pas ? Qui n'a pas fait quelque chose considérer de crimes depuis que la Grande Panique est arrivée ? Les règles du jeu ont changé ! dis-je en le regardant droit dans les yeux avant de rentrer dans le hangar par la porte qui s'était ouverte pratiquement facilement. Mais pour autant, j'avais cru entendre du bruit un peu plus loin. Des armes dans ce hangar, je n'en savais rien, mais si je pouvais trouver quelque chose en plus que mon couteau de cuisine cela pourrait m'aider. Enfin bon bref, pour le moment on ferait avec. Pour être honnête, mon père était anti-arme alors un flingue à la maison c'était pas ce que j'avais en réserve. Non j'avais diverses armes de cuisine, enfin ce que j'avais déterminé comme arme, mais qui était pour cuisiner à la base. Cuisiner tiens donc, quelle drôle d'idée.

Merci ô grand sauveur ! dis-je un peu ironiquement. Finalement j'étais en train de me poser la question si j'avais proposé à la bonne personne de venir. Quoiqu'il n'avait pas totalement tord, mais je n'allais pas non plus l'avouer tout de suite. S'il n'avait pas retourné sa veste, on serait certainement morts, oui probablement. Personnellement, je n'ai aucune envie de mourir de faim. Et pas avec eux. A ce moment là j'aviserai de ce qui se passe. Pour le moment on avance encore. dis-je assez bêtement, comme pour faire un bilan de la situation. Pour autant, il était vrai que depuis que je l'avais avec moi, je l'entendais plutôt raler plutôt que d'admettre les bonnes personnes de groupe. Bon d'accord, je n'étais pas beaucoup mieux. Lucide peut être ? Oui surement.

J'approuvais d'un signe de tête quand il me demandait d'être prudente, en effet, il y avait quelque chose qui bougeait un peu plus loin. On rejoignait la zone administrative avec quelques bureaux laissés à l'abandon, des photos étaient éparpillées sur les bureaux aussi. Encore un bruit au fond. Ej mais la chance est de sortie dis moi ! On fouille, on s'occupe de lui après. Il est assez loin encore. dis-je en le surveillant d'un oeil avant de m'attaquer au premier bureau

Type d'action Fouille du premier bureau sur ma droite

Je passais de l'autre côté et je commençais à observer le bureau assez bien rangé dans l'ensemble, des dossiers non étudiés apparemment. Je m'intéressais plutôt aux tiroirs espérant qu'ils ne soient pas fermés. Victoire. Une poignée de cartouche. 4, je regardais un peu leur taille et je me posais la question si elles entraient dans mon arme que j'avais trouvé dans l'armurerie. Je le sortais rapidement de mon sac, et essayai de le charger. Génial ça rentre Bonne pioche. dis-je pour moi même, il était toujours bloqué pour le moment, je le gardais à la main. Avec 4 cartouches en plus, ça irait clairement mieux. Tu trouves des choses ? Intéressantes ? Puis du bruit, je relevais les yeux. Le v'là l'autre.

Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : 4 Cartouches .22
Endroit où je me trouve :  zone administrative
Endroit où se trouvent mes ennemis : Un à deux zones, et l'autre à une zone.

HJ ; vas y, on va taper du zombie !      


Dernière édition par Katarina Gordov le Dim 22 Mar - 17:51, édité 2 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Dim 22 Mar - 17:20

Le membre 'Katarina Gordov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fouille' :



Vous trouvez 4 balles de calibre .22
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Dim 22 Mar - 21:49


Katarina pensait qu'à présent tout le monde était un peu devenu un criminel. Vous savez quoi, ceci amusa beaucoup Javik qui ne put s'empêcher de rire un peu. Sincèrement, aucun d'eux n'avait l'allure d'un bandit de grands chemins. Piller une maison vide, totalement abandonnée n'a rien avoir avec le fait de devenir un criminel. C'est juste de la survie, le fait de savoir faire ce qu'il faut. Ceci ne les rend pas redoutable, ça fait juste d'eux des survivants lambda contrairement à Lawson qui peut se montrer totalement imprévisible. "Certes, les règles ont changées... mais ce n'est pas parce que tu pilles une maison, ou que tu te défends que ça fait de toi une criminelle. Tu n'en a pas l'étoffe, ni la manière de penser, ni le caractère. Je peux te l'assurer ! Je sais reconnaitre quelqu'un comme moi !" expliqua-t-il simplement histoire qu'elle ne s'imagine pas être devenue Don Corleone alors qu'elle ne lui arrive même pas à la cheville. Lawson n'a rien d'un Don Corleone n'ont plus, lui a plus les allures d'un Neil McCauley.

C'était bon de savoir que la jeune femme n'était pas du genre à laisser les autres faire. Elle va se salir les mains pour avoir une chance de trouver à manger ou quoi que ce soit d'autre d'utile. Le duo se retrouve à l'intérieur de la laiterie, un espace grand, plein de machine dont il ne connait pas le nom et comme par hasard un putréfié les a repérés. Lawson pense pouvoir l'esquiver en entrant dans la zone administrative. En toute logique, les zombies ne sont pas comme les Velociraptor de Jurrasic Park, ils n'ouvrent pas les portes. Vous vous rendez-compte quand même ? Les dinosaures sont plus intelligents que les morts vivants... Il faut croire que c'est une chance pour eux qu'ils se retrouvent face à une invasion zombie et non dans Dino Crisis sur l'île Ibis ou se déroule les expériences sur la Tri-energie... Hélas, de l'autre côté de la porte, au bout du couloir un autre cadavre les attendez... Que voulez-vous, ils sont partout. Katarina décide tout de même de fouiller le premier bureau avant que l'autre n'arrive. Oui, en logique il devrait avoir le temps de le faire. De son côté, il ouvre les tiroirs d'une meuble, mais il n'y a que de la paperasse. Finalement, la jeune femme parvient à trouver des munitions, c'est plutôt pas mal. "Non, rien... je crois que tu as trouvé les seuls trucs intéressant de ce bureau..." conclu le jeune homme en ressortant et voyant le zombie presque à portée. "Je crois qu'il est l'heure de tuer ce monsieur pour de bon !" Le jeune homme prit son marteau en se rapprochant du cadavre vivant.

Type d'action Javik s'approche et frappe le zombie avec son marteau.


Quand il arrive assez près de ce dernier, il lève son marteau pour l'abattre en plein sur son crâne. Mais celui-ci eut l'idée de se la jouer "Ganados" à la Resident Evil 4 en bougeant sur le côté ce qui eut pour effet de la rater totalement. Depuis quand les zombies se décide de faire de petits pas de côtés... nan mais sérieux ! Il risque vraiment d'être pénible à tuer celui-là.

 
Points de vie restants : 26/26
  Munitions restantes : 22
  Gains des fouilles : //
  Endroit où je me trouve : Dans le couloir de la zone administrative
  Endroit où se trouvent mes ennemis : 1 zombie au corps à corps.

[ma malchance revient !!!!]

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr



Dernière édition par Javik Lawson le Dim 22 Mar - 21:54, édité 1 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Dim 22 Mar - 21:49

Le membre 'Javik Lawson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Arme Blanche' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Dim 22 Mar - 22:13

Ô joie. Je reste la petite fille alors sage et bien pensante de mes parents Quelqu'un comme lui. Pour le moment, pour être honnête avec Morgane il était l'un des seuls avec lesquels j'avais vraiment eu l'occasion de discuter. Donc pour être honnête, si je devais faire confiance à des personnes, ce serait peut être Morgane et lui. Je ne savais pas vraiment si j'avais raison de faire cela, et certainement que mon père penserait que je ne cotoie pas les gens qu'il faut. Mais en attendant, ils se bougent un petit peu. Ce que je veux dire exactement, c'est que l'on fait des choses pour survivre que l'on aurait jamais pensé faire si notre vie avait continué comme avant. Comme si rien n'avait changé. Oh et merde les biens pensants. Mes parents étaient morts depuis au moins trois mois, cela m'étonnerait qu'ils soient encore vivants. Mes frères et soeurs ? Je n'en savais rien, je les avais perdus. Alors que Dieu fasse mon dernier jugement sur ce qui était bon ou non de ne pas faire. Je n'allais pas me morfondre encore longtemps... Ca ne servait à rien.

Après mon succès pour ma fouille, ce fut l'odeur de la putréfaction de l'autre Zack qui débarquait qui me donnait un haut le coeur. Non décidemment je ne m'habituerais pas à son odeur. Ou du moins pas aussi bien que je l'aurai souhaité. En même temps qui s'habitue à la mort. Ou du moins à son odeur. Je crois que moi non. Je le vis taper sur le zombie et celui-ci fit quelques pas sur le côté avant de revenir à la charge. Un dur à cuire en plus. Donc notre chance était de retour. Je décidais à venir l'aider.

Type d'action attaque avec mon couteau.

Je m'avançais vers le vampire et le corps à corps qu'il avait engagé en lui plantant le couteau dans le bas du dos. Cette action n'eut que pour conséquence de le détournir de Javik et de le détourner vers moi avec étonnement un zombie peut être étonné Conclusion ? On est dans la merde si on a autant de chance que ça avec ce dur à cuire. La prochaine j'prendrai directement l'arme à feu. Tant qu'à faire.

Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes :4
Gains des fouilles : 4 munitions .22
Endroit où je me trouve : toujours dans la zone administrative
Endroit où se trouvent mes ennemis : ... un en face de nous, l'autre derrière la porte.


Dernière édition par Katarina Gordov le Dim 22 Mar - 22:19, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Dim 22 Mar - 22:13

Le membre 'Katarina Gordov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Arme Blanche' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Dim 22 Mar - 23:22


"Sage et bien-pensante... j'ai pas dit ça non plus ! T'es une survivante, c'est le terme que je trouve le plus juste pour les gens qui étaient sage et bien-pensant..." expliqua-t-il d'une voix amusée histoire qu'elle ne se prenne pas non plus pour un ange. Bon, techniquement, elle est moins monstrueuse que lui. Elle n'a surement pas sacrifié des gens pour s'en sortir... Mais qui c'est, un jour la survie la poussera peut-être à faire ça. Mieux vaut que ça n'arrive pas aujourd'hui... Javik n'a pas vraiment envie de se retrouver comme un con. En général, c'est lui le salaud, mais bon il évitera de le faire aujourd'hui. Pour le moment, ce nouveau groupe peut avoir de l'intérêt, tant qu'il en a, il n'a aucune raison de sortir son Joker.

La visite de la laiterie commençait plus ou moins bien, un zombie qui les repérait et lorsque qu'ils quittent la première zone un autre est presque là pour les accueillir. C'est vraiment beaucoup trop d'amabilité pour eux ! Vu la distance qui les séparent, ils ont le temps de fouiller le premier bureau qui se révèle être un petit succès pour Katarina. Au moins, ils ne seront pas venus ici pour rien. Ne voulant pas trop perdre de temps, l'ancien braqueur se décide à tuer le zombie, manque de chance, il le loupe. La jeune femme ne tarde pas à venir l'aider, elle vise son dos ce qui n'est pas vraiment très utile. Toutefois, ça l'est assez pour lui éviter de se faire coincer contre le mur. Le mort se détourne de lui pour s'attaquer à la demoiselle. Avec un peu de chance, il va pouvoir lui défoncer le crâne.

Type d'action Javik frappe de nouveau le zombie avec son marteau


Alors qu'il s'apprêtait à le frapper, le Zack avait dû sentir sa présence car il se retourna brusquement vers lui, avec un mouvement qui le déséquilibra et le poussa violemment contre le mur. L'arrière de sa tête heurta ce même mur ce qui le sonna légèrement, mais pas assez pour qu'il perde conscience, l'adrénaline était assez présente pour qu'il ne sente pas la douleur. D'ailleurs, le Zack n'en avait pas terminé avec lui, il se rapprocha voulant se jeter sur lui. Jav' recula sur le sol tout en cherchant son marteau qu'il avait échappé. "Katarina, attrape le !" ordonna le jeune homme alors qu'il rampa vers son marteau en espérant que le zombie ne le rattrape pas.

 
Points de vie restants : 23/26
 Munitions restantes : 22
 Gains des fouilles : //
 Endroit où je me trouve : Dans le couloir de la zone administrative
 Endroit où se trouvent mes ennemis : 1 zombie au corps à corps, un derrière la porte fermée

[C'est officiel, ma bonne étoile m'a quittée !]

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr



Dernière édition par Javik Lawson le Dim 22 Mar - 23:28, édité 2 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Dim 22 Mar - 23:22

Le membre 'Javik Lawson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Arme Blanche' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Lun 23 Mar - 20:04

Appelez nous, Poise 1 et Poise 2. Sérieusement, qui nous avait donné un zombie comme celui là. Imbattable ? Non ce n'était pas possible. Je venais de le désarçonner pendant quelques instants avant de me prendre haleine de mort en pleine figure et qu'il reparte vers sa cible numéro 1. Ce n'était donc pas possible. Autant je ne perdis pas pied. Mais il était quand même bien parti pour faire de Javik l'un des siens. Ah non. Et puis de l'autre côté, j'entendais l'autre qui n'était pas forcément très loin. D'un coup, il se jetait réellement en corps à corps à Javik qui le refrappa avec son marteau. Merde quoi nos armes étaient en mousse ou quoi ? On avait l'impression que si on avait utilisé les jouets d'un gamin pour nous battre. Sérieusement, j'avais quand même un couteau qui avait fait ses preuves et Javik semblait aussi avoir de l'expérience dans l'extermination de zombies, ce n'était pas non plus comme s'ils partageaient nos vies depuis plusieurs mois. A moins que ça ne soit un nouveau. L'attraper ? Quoi ?

Je me reprécipitais à nouveau sur le zombie pour la seconde et dernière fois j'espérais cette fois avec mon couteau.

Type d'action lui plante un couteau bien placé...

Cette fois-ci ! Je l'aurai. Cela me rappelait étrangement une publicité française qui passait régulièrement sur les chaines de télévisions quand j'habitais sur Paris. Peu m'importe, je me précipitais donc une nouvelle fois sur le zombie et cette fois je comptais bien l'avoir du premier coup. Première étape l'attirait vers moi. Gagner. Il n'avait d'yeux que pour moi. Deuxième étape , je plantais mon couteau droit entre ses deux... orbites desséchés pour le fracasser contre le mur. Tant qu'à faire. Autant en faire une garden party mais pour ses potes. Inerte sur le sol, le crane explosé. Je m'écartais assez rapidement, du cadavre. Je n'étais pas convaincue un instant de sa mort jusqu'à attendre trente secondes et me convaincre que cette fois-ci c'était bon. Punaise. J'ai cru qu'on allait y passer cette fois-ci dis-je avec un soulagement. La difficulté pour le tuer n'avait pas été de tout repos. Je me relevais ayant chuté dans ce combat sans me faire mal. Pour autant je me rapprochais de Javik, puis une fois face à lui, je lui tendais une main pour l'aider à se relever. Vu le coup qu'il venait de se prendre même s'il n'était pas KO, je prenais qu'il avait du voir peut-être quelques étoiles. Ca va ? Tu n'as rien ? demandai-je pour m'assurer qu'il n'ait aucune lésions suite aux combats.

Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes :4
Gains des fouilles : 4 munitions .22
Endroit où je me trouve :  toujours dans la zone administrative
Endroit où se trouvent mes ennemis : ... un mort en face de nous, l'autre derrière la porte.


Dernière édition par Katarina Gordov le Lun 23 Mar - 21:58, édité 2 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Lun 23 Mar - 20:04

Le membre 'Katarina Gordov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Arme Blanche' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Lun 23 Mar - 22:52


Depuis quelque temps, tuer des zombies devenait une véritable épreuve pour Javik. C'est comme si une mauvaise étoile trônait sur sa tête, telle une épée de Damoclès. Il a l'impression qu'il risque d'y passer à chaque fois. Pourtant, Lawson est un mec coriace, il a en vue des combats dans sa vie. Et je peux vous garantir qu'il est loin d'avoir eu une vie tranquille. Un mec qui s'est fait battre jusqu'à ses 16 ans par son père ne peut pas se faire tuer aussi facilement par un monstre mort. Même la police et le SWAT n'est pas venu à bout de lui. Alors, non, c'est décidé son heure n'est pas venue, il fait juste preuve d'un peu trop de malchance. Tout de même, ce coup qui l'a poussé contre le mur était vraiment idiot. Il aurait dû prévoir que le zombie était trop affamé. Heureusement qu'il n'était pas seul, sinon il n'aurait pas donné cher de sa peau. En attendant que Katarina agisse, il rampa vers son marteau, mais il sentit la poigne du monstre attraper sa cheville. Bordel ! Illico, il tourna sa tête vers la chose et secoua son pied dans l'espoir de lui faire lâcher prise.

Sa comparse était revenue, l'attirant vers elle. On peut dire qu'il a de la chance que ce Zack soit indécis et n'ait pas encore fait son choix définit entre elle et lui. Au moment où il met la main sur son outil de bricolage, il se retourne et voit la lame du couteau de la jeune femme s'enfoncer entre les orbites du cadavre qui devient pour cette fois-ci réellement un cadavre dénué de vie. Soulagé, il soupire et se frotte enfin l'arrière du crâne. D'ici quelques heures, il aura surement une belle bosse sous sa tignasse. Jav' accepte l'aide de la jeune femme et attrape sa main pour se relever. "Oui ça va ! On peut dire qu'on est tombé sur un coriace !" observe-t-il en posant son regard sur le mort qui va finir de pourrir ici. Le premier zombie qu'ils avaient aperçu été derrière la porte, mais il n'y avait aucune raison de s'inquiéter pour le moment. La porte n'allait pas céder pour un seul cadavre ambulant. D'ailleurs, avec un peu de chance, il partira ailleurs d'ici quelques minutes, attiré par un autre bruit. "On continue ! Mieux vaut ne pas trop s'attarder ici !" L'ex-braqueur passe devant et s'avancer vers la deuxième porte de bureau qui est ouverte. C'est l'heure de fouiller les lieux.

Type d'action Javik fouille le bureau.


Comme un peu partout, l'endroit est en bordel, des feuilles volantes étalées sur le sol et le bureau, des classeurs qui ne sont plus sur leurs étagères. On peut facilement conclure qu'il y a eu un combat ici. Entre les traces de sang et quelques impacts de balles. Son regard se porte sur une forme sur le sol, un cadavre, mais bel et bien mort cette fois-ci, il a la tête trouée. Le tireur à plutôt bien visé ! L'instinct du braqueur lui cria de fouiller le cadavre ce qui fut une bonne chose, car il trouva des munitions. "Eh bien ! Pour une fois que j'ai de la chance ! Ça fait tellement longtemps que j'attends de trouver des munitions. L'endroit n'avait à présent plus rien d'intéressant. Autant continuer dans le bureau suivant. Tout en se dirigeant vers celui-ci, il posa une question à Katarina, "J'ai vu que tu as une arme... tu sais t'en servir ?" demanda-t-il par curiosité. C'est vrai, on peut se sentir fort quand on a un "gun" entre les mains, mais si on ne sait pas s'en servir ça ne sert à rien. Jav' à apprit à s'en servir, il n'a donc aucun souci de ce côté. Mais la demoiselle à l'air d'être une fille qui n'a jamais tiré avec une arme.

Points de vie restants : 23/26
Munitions restantes : 22
Gains des fouilles : 6 balles de 5.56
Endroit où je me trouve : Dans le couloir de la zone administrative
Endroit où se trouvent mes ennemis : 1 zombie bloqué derrière la porte fermée

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr



Dernière édition par Javik Lawson le Mar 24 Mar - 11:42, édité 3 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Lun 23 Mar - 22:52

Le membre 'Javik Lawson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Mar 24 Mar - 19:15

Il était bien de l'autre côté de la porte. Je partais du principe qu'un zombie était débile (ah bon ?) et qu'il n'avait pas encore compris qu'il fallait seulement appuyer sur une poignet de porte. Ce n'était pourtant pas compliqué, même ma nièce de deux ans l'avait compris ce système. Et pourtant avec le coma et leur cerveau ramollit apparemment les essentiels aussi étaient passés à la lessive. Je n'allais pas m'en plaindre. J'approuvais les paroles de Javik après l'avoir aidé à se relever sur le fait qu'on allait pas non plus passer la nuit dans cet hangar. Ce n'était pas le plus intelligent que nous pouvons faire non plus, et pour être honnête je n'avais aucune envie de passer la nuit ici et y passer la nuit à tuer du zombie. Ce n'était pas un kiff pour moi.

Il se mit à la fouille des bureaux, la première n'avait pas été très fructueuse. Et il trouva des munitions. Je lui souris quand il me dit que la chance tournait un petit peu. Ne répondant rien. Des armes vides, on en trouvait mais elles étaient rarement en bon état, et puis rarement pleine également. Ca aurait été trop beau. Les gens se défendaient avec ce qu'ils pouvaient avoir avec eux. Un homme avec une arme se sent beaucoup plus puissant. Pour autant, aussi puissante je me sentais avec une arme, je ne savais pas m'en servir et un mauvais coup était tellement vite parti. Non. En fait, je l'ai trouvé quand j'ai fait une fouille par hasard, un peu en mode inattendue. Et je viens seulement de trouver des cartouches. Mais bon, j'apprendrai. Il faudra bien. Mon couteau ne me sauvera pas la vie à chaque fois

Je me rapproche d'un bureau à mes côtés, le dernier de la zone administrative. Un peu plus loin de Javik pour finir ma fouille de cette zone et passer vers une autre zone.

Type d'action Fouille du troisième bureau

Je m'attaque donc à ce bureau, non loin de moi. Des feuilles, des contrats de ventes. Rien qui ne m'était bien utile, des crayons cassés. Tout en bordel. Il n'y avait plus grand chose. Je laissais donc Javik continuait ses fouilles avant que nous puissions accéder à la zone suivante et voir si elle était plus intéressante.
Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes : 4 /4
Gains des fouilles : 4 munitions .22
Endroit où je me trouve : zone administrative
Endroit où se trouvent mes ennemis : un derrière la porte


Dernière édition par Katarina Gordov le Mar 24 Mar - 19:28, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Mar 24 Mar - 19:15

Le membre 'Katarina Gordov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Mar 24 Mar - 22:36


Cette virée n'aura pas été totalement négative, Javik aura au moins trouver quelques munitions pour son M4, certes, 6 ce n'est pas le bout du monde et c'est loin de pouvoir remplir son chargeur. Mais, ça fait toujours 6 munitions de plus à ajouter aux restes, donc 6 tirs potentiels pouvant le sortir de la panade. Ah... il était loin le temps où il braquait des banques avec des réserves de munition... Mais il ne perd pas espoir, il faudrait juste trouver une base militaire ou un endroit ou on peut trouver des armes et des munitions pour refaire le plein en espérant que ce ne soit pas vide bien sûr. La pièce étant vide d'autre objet intéressant, il repartit avec Katarina dans le couloir pour inspecter le dernier bureau. Au passage, il demanda quel était le niveau de tir de la jeune femme. Celui-ci était donc inexistant. En gros, si elle doit tirer à distance, elle sera totalement inutile, elle a tout de même 50% de chance de réussir un tir à bout portant. En sachant que rater une cible qui se trouve à deux mètres de vous c'est quand même rare. "Du moment que tu ne commences pas à apprendre aujourd'hui... Si tu ne sais pas viser, ne gaspille pas tes munitions, pas à moins d'être sûr que ton tir face mouche !" C'était un simple conseil... mais, également une précaution pour ne pas se retrouver avec une balle logée dans le derrière accidentellement. Vous connaissez le dicton, mieux vaut prévenir que guérir.

La jeune femme commence à fouille le bureau, il fait de même soulevant des dossiers, mais il n'y a rien, absolument rien. En même temps, ils ont tous les deux trouvés des munitions, ils ne pouvaient pas s'attendre à trouver quelques choses de plus cool que ça. Profitant de ce temps de recherche, il sortit sa gourde d'eau pour en boire une gorgée, il proposa également à la jeune femme de se désaltérer si elle en avait envie avant de la remettre dans son sac. Les trois bureaux étant fouillés, la zone ne représentait plus un grand intérêt. Le couloir comportait une autre porte à son bout, il devait mener vers l'atelier ou vers une autre partie de la laiterie. En avançant vers la porte, il remarqua un écriteau indiquant la zone du personnel. Il se peut qu'ils trouvent des vestiaires, une salle de repos et peut-être même le self. Par précaution, il appuya son oreille contre la porte mais n'entendit aucun son, ce qui ne veut pas dire que l'endroit est désert. "T'es prête ?" demanda-t-il en posant la main sur la poignée.

Type d'action Javik ouvre la porte


Par chance, derrière cette porte, il n'y avait pas de horde de zombie, mais il y avait tout de même un Zack qui semblait s'ennuyer sévère. D'ailleurs, voir de nouvelles têtes sembla faire disparaitre son ennui car il se dirigea vers eux. Jav' se serait bien passé de cet accueil. "On se charge de lui d'abord et on fouille après !" proposa le braqueur de banque. Si jamais d'autres zombies se cachent dans les bureaux, il vaut mieux éviter d'être submergé par le nombre.

Points de vie restants : 23/26
Munitions restantes : 22
Gains des fouilles : 6 balles de 5.56
Endroit où je me trouve : a l'entrée du couloir de la zone du personnel
Endroit où se trouvent mes ennemis : 1 zombie à deux zone de nous dans le couloir de la zone du personnel

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr



Dernière édition par Javik Lawson le Mar 24 Mar - 22:40, édité 1 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Mar 24 Mar - 22:36

Le membre 'Javik Lawson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   Mer 25 Mar - 19:14

Je n'avais pas compté utiliser mon gun à mauvais escient. Pour être tout à fait honnête, je ne voulais pas gaspiller non plus le peu de munitions que j'avais. Le problème était que l'on ne savait pas vraiment si on allait retrouver des munitions sous peu. Et ce n'était pas gagnée. Cela devait faire un mois voire deux que j'en cherchais à chacune de mes fouilles où que j'aille. Alors s'il fallait attendre encore trois mois pour en trouver 4 de plus. Autant garder cela comme de l'or. Aujourd'hui c'était quasiment aussi précieux. Je souris quand même quand il me recommanda de ne pas apprendre aujourd'hui.

Je ne compte pas te trainer jusqu'au camp à cause de ma bêtise d'avoir voulu jouer avec mon nouveau jouet. Je te rassure mon but est que l'on rentre entier tous les deux. Ou disons presque en bon état. A moins que je l'ai contre la tempe bien évidemment. Le zombie j'entend hein.

Et puis lui planter une balle dans la jambe n'était pas le plus idéal. La zone n'était donc plus vraiment exploitable. Mise à part des papiers et des dossiers de clients qui ne seront jamais achevés. Bref, le boulot à jamais abandonné. On commençait donc à songer à avancer tant qu'à faire. Allons y plus on s'éloigne de l'autre, mieux on s'porte. On passait dans une autre zone assez rapidement. Jusqu'à voir un zombie qui fut tellement heureux d'avoir de la chair fraiche

Pas de bol. Je prend cette solution. dis-je en évoluant notre chance. Mon couteau toujours à la main. Il ne tardait pas à être à notre hauteur rapidement.

Type d'action attaque au couteau encore.

Je jetais un regard à Javik l'air de dire que je l'attirais. Ca ne manquait pas rapidement il me prit pour simple. Je mis donc mon couteau face à moi pour le viser. Manque de bol, ce fut dans le vide. Mais je le perturbais dans son geste d'essayer de m'attraper. Ses bras balançèrent dans le vide pendant que je reculais d'un pas après mon échec frappant. Peu m'importe, je laissais donc Javik agir espérant que son attaque soit plus réussite que la mienne.

Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes : 4
Gains des fouilles : 4 munitions .22
Endroit où je me trouve : couloir zone administrative
Endroit où se trouvent mes ennemis : un face à nous.


Dernière édition par Katarina Gordov le Mer 25 Mar - 19:27, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: on a faim [Livre I - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
on a faim [Livre I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» « Soleil, feu et pensées n’ont point de fin. » [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Anciennes zones de jeux
 :: Coaticook et la Route vers le Nord :: Main O :: Laiterie de Coaticook
-
Sauter vers: