AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
C'est un poison [Livre I - Terminé]
MessageSujet: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Lun 17 Aoû - 13:06

Charisma posa sa main sur celle d'Ethan d'un geste vif :

« Non pas celui là. C'est toxique. »

Manquerait plus qu'ils s'empoisonnent tiens. Ils se remettaient à peine de leur blessure et encore, Charisma sentait trop souvent son flanc la tirailler. Eva et Skylar ne pouvaient pas bouger pour l'instant alors les valides avaient été désigné pour trouver à manger. Séparés en petits groupes, ils étaient partit dans des directions différentes, même si Zak avait eu du mal à lâcher son grand frère. Charisma et Ethan étaient partit en forêt pas très loin de l'abri qu'ils avaient trouvé le temps de soigner leur blessés. Les soigner c'était bien, manger c'était mieux. Charisma connaissait assez bien la nature, dans le sens où elle y avait passé des heures durant sa jeunesse, son appareil photo en bandoulière. Puis par la suite, par précaution, son frère et elle ne savaient jamais où ils pouvaient être envoyés. Mieux valait être prévoyant.

« Celui là plutôt. »

reprit elle, hésitante, en désignant un petit bolet un peu rachitique. Dommage, il n'avait pas plu depuis longtemps et le froid n'aidait pas non plus. Elle n'était pas forcément à l'aise avec Ethan, mais c'était sans doute le moins pire de leur compagnon, hormis Eva et Rafaël évidemment. Et puis, elle lui était reconnaissante aussi, de ne pas l'avoir laissée tomber quand son esprit avait lâché. D'autres l'aurait abandonnée sur le côté sans se prendre la tête, ni en avoir d'insomnie. Cela ne voulait pas dire qu'on pouvait lui faire confiance les yeux fermés, mais c'était toujours mieux qu'un total inconnu. Elle observa un instant l'homme qui l'accompagnait, avant de se mordre nerveusement la lèvre.

« Et...Euh...Merci...Au fait. »

Sa nervosité grimpa d'un cran quand il la regarda avec curiosité :

« Pour...Euh...Pour m'avoir..ramenée je veux dire. »

Après avoir été soignée, Charisma s'était renfermée dans son coin, entourée de trop d'inconnu à son goût. On oubliait assez facilement sa présence tant elle était discrète et silencieuse la plupart du temps. D'ailleurs, seul Rafaël avait été capable de la recoudre sans qu'elle ne frôle une crise de panique. Blessée, elle avait été trop vulnérable pour supporter la présence d'un autre auprès d'elle. Peu importe ce que les autres pensaient d'eux. Mais elle suivait sa décision, se détacher de son frère, juste un peu, ignorante qu'il avait l'impression qu'elle lui échappait. C'était la seule chose qu'elle pouvait faire pour lui.

_________________
It's a Demonic Secret...
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 199
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Eva Green
Crédit(s) : Nao
Je suis un(e) : Jane Storm
Vos Liens :
Spoiler:
 

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Mar 18 Aoû - 21:41

Je relâche le champignon et je grimace en voyant celui qu'elle désigne avant de souffler, avec un sourire en coin.

"C'est pas avec ça qu'on va se faire péter le ventre hein. Et c'est bon au moins ce truc-là ?"

Je le renifle, suspicieux. De la nourriture pour lapins quoi. Qu'est ce que je donnerais pas pour un bon steak noyé sous des frites. Le truc bien cliché ouais. Avec de la tarte aux pommes, de la bière, tous ces trucs totalement niais qui me font rêver depuis des semaines.

Mine de rien, avec tout ce qui vient de se passer, je suis content de prendre l'air. Enfin, techniquement on était dehors mais perso, les fusillades, les hordes de zombies et le sang, ça me fait pas rêver. Là, c'est calme, trop probablement mais ça fait un bien fou.
J'ai pas aimé perdre le petit des yeux, je commence à m'habituer à l'avoir à portée mais, si je veux qu'il ait confiance en d'autres êtres humains, il faut bien que je donne l'exemple. Enfin, de toute façon il me fait même pas confiance à moi. Je suis même surpris qu'il se soit rapproché de moi, surtout avec ma poisse de la journée.
C'était probablement involontaire et demain il sera de nouveau aussi renfrogné que d'habitude. Mais il sera toujours en vie, c'est tout ce qui compte.

Je réprime un soupir alors qu'on continue notre balade dans un silence reposant. J'ai beau être bavard, je suis plutôt content que Charisma n'essaie pas de m'assommer en me racontant sa vie ou je ne sais quoi qui me ferait regretter de pas l'avoir abandonnée quand j'en ai eu l'occasion. D'ailleurs, d'un coup, elle en parle. Peut-être qu'elle a lu dans mes pensées parce qu'elle dit pas grand-chose.

Je la fixe curieux alors qu'elle continue, visiblement nerveuse.

"De rien. Et puis, on pouvait pas décemment pas te laisser. Pas après que tu sois venue à notre secours ta batte à la main. Et puis,  j'attends toujours de voir si tu vas tarter Zak ou lui faire un câlin. Mais vise bien, il est doué pour esquiver les deux."

Je m'arrête alors et je reprends un semblant de sérieux avant de reprendre, à mi-voix.

"Je sais pas ce qui te fait flipper mais promis, je mange personne."

Je sais pas trop si la comparaison est hyper appropriée, mais bon c'est un peu tard. Je laisse échapper un rire nerveux avant de continuer, toujours sur le même ton.

"T'as jamais eu cette impression d'être même plus capable d'avoir une discussion normale avec n'importe qui ? Genre d'avoir oublié la base. Parce que, perso, je me sens en plein dedans là."

J'attrape alors un autre champignon et je l'agite sous les yeux de Charisma avec une grimace.

"Et celui là alors ? Même pas moyen d'halluciner un peu avec ? C'est triste."
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Mer 19 Aoû - 10:57

Charisma eut un sourire timide, même si elle évitait toujours de regarder Ethan dans les yeux. C'était idiot, il n'allait pas la tuer là au milieu des bois.

« Avec de l'ail et du persil...C'est plutôt bon... »

Mais ils n'avaient ni l'un ni l'autre alors tant pis. De toute façon, il fallait se nourrir, peu importe avec quoi du moment que c'était comestible. Si ils n'étaient pas sans cesse en train de fuir, si on pouvait se poser ne serait ce qu'un peu, il serait facile de faire un jardin mais là...Rien n'était faisable. Ils avaient trouvés un petit chalet poussiéreux donc les ustensiles utiles avaient déjà été volés ou brisés..

« On pourra poser des colets...Plus tard, si on trouve de la corde. Ca fera un peu de viande. »

C'était quelque chose qu'elle avait déjà fait avec son frère et qui leur avait permis de survivre. Elle ne parlait pas beaucoup en continuant son chemin. Sans doute parce qu'elle ne savait pas quoi lui dire, ni même comment commencer une conversation. C'était con mais elle avait perdu l'habitude d'aller vers les gens, elle ne savait plus comment on commençait une conversation, elle n'avait plus ce sens de l'humour qui la rendait sociable et ouverte. Elle n'arrêtait pas de jeter des coups d'oeil rapides à l'homme qui l'accompagnait. Finalement, elle se jeta à l'eau, le remerciant. C'était sans doute la première fois qu'elle lui parlait autant, si on oubliait leur fuite évidemment. Elle sourit avec fragilité lorsqu'il lui parla de son frère :

« Je n'ai pas encore pris de décision le concernant....Et j'ai pas l'habitude des enfants, mais il t'aime beaucoup non ? »

Charisma avait deviné des tensions entre les deux, mais pour elle, il était inconcevable qu'on ne puisse pas aimer sa famille. La famille avait été son moteur, son refuge. Lorsque sa mère avait basculée, qu'elle avait mangé son père, que son frère avait dût tuer la femme qui les avaient mis au monde, ce refuge c'était transformer en cauchemar...Elle rougit furieusement lorsqu'il mit le doigt sur ce qu'elle pouvait ressentir pour lui.

« C'est...C...C'est pas ça...Enfin...Désolée...J'ai...j'ai peur de tout le monde de toute façon. »

Sauf de Rafaël. Rafaël c'était tout ce qui lui restait et elle le lui rendait tellement mal....

« Si. Je sais plus comment on fait. C'est débile hein. Avant j'étais capable de payer un verre a quelqu'un sans le connaître juste parce qu'il avait l'air sympa, j'adorais rencontrer le plus de monde possible. J'avais des amis en France, au Moyen Orient, au Mexique...Maintenant...Je n'arrive même pas a te regarder dans les yeux.mais c'est pas contre toi hein....C'est...juste que j'arrive pas a vivre dans ce monde. »

Elle ne faisait pas vraiment des confidences mais elle expliquait pourquoi elle pouvait avoir l'air si fuyante. Ce n'était pas contre lui, bien que sa carrure et son caractère affirmé pouvait lui faire peur, ce n'était pas personnel. Et puis elle s'était promis d'aller mieux, de surmonter tout ça, d'être encore plus forte pour protéger son frère à son tour. Pour que jamais il ne sache, qu'il ne devine ce qu'elle était devenue, ce qu'elle avait toujours été. Une grande malade.Il attira son attention sur un champignon qu'elle approuva avant de rire silencieusement à son commentaire :

« Oh, je pense qu'on pourrait en trouver mais...Je sais pas si les effets secondaires en valent le coup. »

Nausée, vertiges et on en passe. Du moins, elle imaginait ça comme ça, elle ne s'était jamais droguée, pas même pour essayer.

_________________
It's a Demonic Secret...
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 199
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Eva Green
Crédit(s) : Nao
Je suis un(e) : Jane Storm
Vos Liens :
Spoiler:
 

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Jeu 20 Aoû - 19:00

Je tousse un rire à sa réplique et j'attrape deux brins d'herbe, un large sourire apparaissant sur mon visage.

"J'imagine que ça peut pas passer pour du persil hein. Dommage, ça avait l'air vachement meilleur avec tes petits plus. Mais on va pas faire la fine bouche hein, surtout pas aujourd'hui."

Déjà, on a un toit sur la tête et personne n'est mort. Pas que je sache en tout cas. C'est déjà pas mal. Mieux que ce à quoi je m'attendais quand on s'est retrouvés au milieu de ce merdier. Alors, pour le reste, on verra plus tard. S'il y a un plus tard quoi.

Je hoche alors doucement la tête à ses propos.

"Bonne idée. Les environs sont super calmes, les animaux doivent pulluler. Faudra qu'on y pense si on arrive à se poser quelques temps au même endroit. Y a peut-être de la corde dans un coin de la cabane qu'on aurait pas fouillé, on sait jamais."

Bon, c'est peu probable qu'on ait raté ça mais l'espoir fait vivre, surtout en ce moment. Je sais pas pourquoi mais je rajoute, pensif.

"Je chassais quand j'étais gosse avec mon père. J'adorais ça. Pas de tuer les animaux, ça en soit, j'étais pas vraiment fan. Mais de passer des heures en forêt, à attendre, à profiter du calme et d'être seuls au monde."

J'ai un rire sans joie alors que je me rends compte que, maintenant, ce calme que mon père cherchait lors de nos escapades, il pourrait le trouver partout. Je me demande quelques secondes s'il est toujours en vie avant de fermer les yeux, chassant cette idée de mon esprit. Faut pas que je me remette à divaguer là-dessus, c'est le pire des plans.

Je me focalise à nouveau sur Charisma alors qu'on parle de Zak et je la fixe quelques instants, perplexe. J'ai l'impression que c'est évident que c'est tout juste si Zak me tolère. Enfin, c'est déjà moins pire que lorsque je l'ai récupéré chez le paternel. En même temps ça aurait difficilement pu l'être. A moins qu'il finisse par me planter un couteau dans le dos, je me dis qu'on arrive petit à petit à trouver une espèce d'équilibre. Si on peut parler d'équilibre dans ce monde devenu totalement barge.

"Je sais pas s'il m'aime beaucoup mais c'est pas simple pour lui. Enfin, c'est simple pour personne, ça personne me dira le contraire. Mais putain… je sais pas comment il fait pour pas péter les plombs. Si j'avais eu son âge, je sais pas comme j'aurais réagi."

Peut-être qu'il est en train de péter les plombs à dire vrai, je sais même pas si je serais assez lucide pour m'en rendre parfaitement compte. Des trucs qui me semblaient dingues il y a quelques mois  à peine me paraissent maintenant totalement normaux. Comme de cueillir des champignons avec une fille qui a essayé d'assommer un zombie à coups de batte pour me sauver la vie. Je suis même pas étonné. J'embraie quand même, pointant du doigt avec mes gros sabots sur ce qui cloche entre nous. C'est pas pour la faire fuir ou je sais pas quelle connerie du même genre. Mais c'est juste que je la trouve sympa. Alors autant mettre les choses au clair tout de suite.

Elle a l'air de comprendre de quoi je parle. Mieux encore même, elle pense visiblement la même chose. J'ai un rire à sa réponse et je souffle, avec malice.

"Oh je suis sur d'un truc. Tu m'aurais pas payé de verre. J'aurais probablement été déjà imbibé, j'aurais fait le gros lourd et tu m'en aurais collé une. C'est peut-être pas plus mal qu'on se retrouve là finalement, ça m'évite de me prendre une baffe."

J'ajoute alors, un rien plus pensif.

"Tu faisais quoi avant pour voyager autant ?"

Avant. J'ai l'impression que ce mot va devenir redondant à la longue. Avant que le monde ne parte en vrille, avant qu'on soit obligés de tuer des gens qui essaient de nous bouffer ou d'esquiver les balles de ceux qui sont sensés nous protéger. Dans une autre vie quoi. J'attrape alors un champignon qu'elle approuve, tout en le commentant, balançant ce qui me passe par la tête pour ne pas qu'elle se sente acculée par ma réponse. Après tout, elle a peut-être pas envie de parler de ce avant. Je pourrais pas lui en vouloir non plus.

"Oh il pourrait se passer quoi ? On se réveillerait en ayant mal partout, en ayant l'impression qu'on nous a roulés dessus et de plus savoir où on est. Attends, ça me rappelle quelque chose… pas besoin en fait."
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Jeu 20 Aoû - 21:49

Son sourire s'élargit légèrement. Il était difficile de ne pas se laisser entrainer par la bonne humeur d'Ethan. Même si elle était forcée d'ailleurs, peut être que c'était le cas, elle ne le connaissait pas assez pour pouvoir faire la différence. Mais le voir là, planté sur ses deux pieds, deux minuscules brins d'herbe dans les mains avait de quoi la faire sourire.

« En fermant les yeux, peut être. »

Renchérit elle dans un souffle. De toute façon, fallait pas trop en demander, ils avaient déjà eu de la chance de trouver une cabane. Même perdue au fin fond de la forêt, même isolée, c'était mieux que rien. Elle ne savait pas si ils allaient s'y installer un petit moment, mais de sûr, tant qu'ils avaient des blessés, le choix ne leur était pas offert. Néanmoins, il y avait peut être moyen d'adoucir leur quotidien, avec de la chance. Elle hocha légèrement la tête :

« Oui, ce serait bien... De la ficelle suffirait remarque... »

Elle l'écouta lorsqu'il parla de ce qu'il faisait avant avec son père. C'était des souvenirs qui n'arriveraient plus jamais. Qui avait encore des parents en vie ? Qui avait cette chance ? Elle n'en savait rien. Elle, elle adorait faire les boutiques avec sa mère. Du moins quand elle était à la maison. Elles passaient une journée entre filles, parfois, cela durait jusque tard dans la nuit d'ailleurs. Elles dinaient ensemble et finissaient dans un jazz-bar. Sa mère adorait le jazz...Elle détourna les yeux, elle n'aimait pas se souvenir de ça, pourtant c'était toujours mieux que la dernière image qu'elle gardait d'elle non ? Qu'importe, elle avait trop peur d'en souffrir, parce que cela n'arriverait plus jamais.

« Ca avait l'air bien. »

Que pouvait elle dire de plus hein ? Ethan était comme elle, il avait tout perdu, tout sauf son frère. Mais le reste n'existait plus. Il n'y avait plus de confort, plus de loisir, il n'y avait que la survie. Que ça. Et c'était épuisant, terriblement épuisant. Un petit frère qui n'était qu'un enfant d'ailleurs. Charisma supposa sans doute à tord qu'ils avaient le même lien qu'elle et Rafaël...Avant. Ce mot. Elle finirait par le haïr en vérité, mais il revenait si souvent dans ses songes. Ses sourcils se haussèrent lorsqu'Ethan nuança ce qui le liait à son cadet. Une grimace furtive traversa ses traits, mais que pouvait elle rajouter de plus ? Il avait raison.

« Ce gamin force l'admiration...D'une certaine manière. »

Il n'y avait qu'a voir comment ELLE, elle avait réagit. Elle était devenue un poids pour son frère, une inutile et même si elle espérait pouvoir remonter la pente, elle savait que rien ne serait plus pareil. La preuve, il mettait le doigt sur ce qui lui arrivait avec une perspicacité qui l'étonna. Elle s'excusa, du moins, cela sonnait comme ça et son visage se peignit d'un sourire fragile lorsqu'il lui assura que jamais elle ne lui aurait payé de verre.

« Je sais pas...Mais sans doute. Ainsi les choses auraient été claires non ? »

Un rire hésitant la traversa. Preuve si il lui en fallait une qu'elle ne riait plus souvent. Qu'elle avait même oublié comment faire. C'était stupide mais le monde n'offrait plus de matière pour rire.

« J'étais photographe. Grand reporter si on peut dire. Je couvrais les guerres, les épidémies, parfois et heureusement, des choses plus sympas comme le pèlerinage des moines tibétains ou les peuples d'Amazonie. C'était selon le magazine et ce qu'il voulait faire comme article. Pas le temps de me poser mais c'était tellement enrichissant. »

Parfois, elle en rêvait. Des montagnes d'Asie. Des bouddhas de Thaïlande. Elle avait vu des horreur mais elle avait aussi contemplé les plus beaux paysages. Toujours avec son frère et ils avaient aimés ce qu'ils avaient découvert.

« C'était marrant...Plus jeune, je détestais déménager, mon père était ambassadeur alors... »

Elle haussa une épaule avant de répondre avec un amusement fragile à la plaisanterie concernant les champignons. Elle n'était pas sûre que ce soit une super bonne idée. Cette fois son rire fut un peu plus appuyé. Toujours discret mais plus cristallin.

« Non pas besoin. Un bon plancher bien dur et une attaque de zombies suffiront je pense. »

Une lueur rieuse traversa les iris claires de la jeune femme alors qu'elle manquait de trébucher contre une racine.

_________________
It's a Demonic Secret...
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 199
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Eva Green
Crédit(s) : Nao
Je suis un(e) : Jane Storm
Vos Liens :
Spoiler:
 

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Ven 21 Aoû - 22:14

J'ai une grimace à sa répartie et je fixe les brins d'herbe, sceptique.

"Ok, je tente le coup si tu le fais aussi. Sinon, ça n'a aucun intérêt."

Je lui tend alors ma trouvaille, un large sourire illuminant mon visage, comme un sale gosse. L'espace d'un instant, j'ai l'impression de me retrouver dans un vieux jeu de cap' pas cap'. Ca a un coté marrant même si j'écoute ce qu'elle raconte avec attention, reprenant un minimum mon sérieux.

"Faudrait qu'on demande si quelqu'un en a. Ce serait pas bête d'en poser autour de la cabane, histoire qu'on ait de quoi vraiment reprendre des forces. Parce qu'avec des champignons, je suis pas sure que votre copine se remette vraiment sur pied. Et nous non plus d'ailleurs. Sauf si on en trouve un camion plein. Ce serait cool."

J'en ramasse quelques autres, guettant quand même à chaque fois l'approbation de la jeune femme avant d'avancer un peu. On garde la cabane à portée de vue, histoire de pouvoir rentrer rapidement si c'est nécessaire et je sens qu'elle aussi se fige au moindre petit bruit suspect. Je me demande si un jour on pourra de nouveau marcher dans les bois sans sursauter en se demandant ce qui va nous tomber dessus. Alors, sans trop réfléchir, je parle de mon père et sa réponse m'arrache un léger sourire.

Je souffle alors, fronçant les sourcils, plus pour moi que pour elle-même j'ai l'impression.

"Ca l'était ouais. Même si je m'en vraiment compte que maintenant."

Comme beaucoup d'autres choses. Mais ça, je pense que je suis loin d'être le seul dans ce cas-là. Tout ce qui semblait tellement normal, tellement immuable a disparu d'un coup, d'un seul, pour être remplacé par le pire bordel qu'on aurait pu imaginer. Même les trucs pourris je me dis que je vais finir par les regretter au train où vont les choses.

C'est difficile de parler de Zak, je m'en rends compte que maintenant alors qu'elle essaie de mettre des mots sur la relation que j'ai avec lui. Je sais pas encore ce qu'on va devenir tous les deux et si une part de moi espère toujours qu'on tombera sur le paternel à un croisement de rue, je finis par me dire que je suis sa seule famille. Et ça, putain c'est pas franchement des plus rassurants. J'arque alors  un sourcil à ses propos, un rien perplexe.

"D'une certaine manière ? Comment ça ?"

Vrai qu'il force l'admiration à prendre les choses comme elles viennent. Oh je me doute que ça doit pas être simple et que c'est juste un gosse qui joue au dur mais, malgré tout, je suis fier de lui. Même s'il s'en fout totalement. J'essaie de détendre un peu l'atmosphère après lui avoir pointé du doigt ce qui n'allait pas et, visiblement ça marche, elle retrouve un peu le sourire.

Je dresse alors un index dans sa direction avant de lâcher, avec un clin d'œil.

"Tu ne sais pas ce que tu aurais perdu voilà ce que j'en dis."

Elle parle alors de son métier et je peux pas m'empêcher de retenir un léger sifflement admiratif.

"Tu devais… tu dois être douée pour finir par voyager autant."

Je sais pas pourquoi je me suis efforcé de parler au présent. Pour pas perdre cette habitude, je sais pas. Mais ça me fait sourire sans bien que j'arrive à saisir pourquoi.

"Oh et fille d'ambassadeur, carrément ? Et bin dites donc… En tout cas, je trouve ça marrant de voir comment deux personnes de deux mondes aussi différents peuvent se retrouver comme ça, au milieu de nulle part hein. Même si tu dois encore plus détester l'idée de déménager tout le temps maintenant je suppose."

Si j'ai parlé d'un ton léger au début, je me fais plus pensif à mesure que je parle. Mais je ne garde pas mon sérieux bien longtemps, ça sert pas à grand-chose de toute façon.

Je parle des champignons et, ce coup-ci, elle a l'air vraiment détendue. Ca fait bizarre d'entendre quelqu'un rire. J'ai l'impression que ça fait des siècles que ça ne m'est pas arrivé. Et en plus, il est sympa son rire, surtout maintenant qu'il se fait un peu moins hésitant. Ca me détend presque autant que cette petite virée dans les bois. J'ai presque le sentiment, l'espace d'une toute petite seconde, de me retrouver dans le monde d'avant, quand tout semblait avoir un sens.

Bien sûr, ça ne dure pas, faudrait pas déconner. On se remet à parler de zombies, comme si c'était de toute façon le seul sujet récurrent qu'on aurait encore et toujours.

"Ah un plancher bien dur, exactement ce dont je rêve depuis des semaines."

A dire vrai, plancher ou pas, je me demande quand est ce que j'ai bien pu dormir pour de bon pour la dernière fois. On a tous cette tête de déterré, de celui qui n'a pas réussi à fermer l'œil plus de quelques heures et qui en rêve vraiment. Certains plus que d'autres d'ailleurs, je vais pas me plaindre, je suis pas le plus mal loti. Mais, quand même, encore un truc à rajouter à ma liste de vœux improbables. Reste à savoir si je mets ça avant ou après la côte de bœuf tiens.

Quand elle manque de trébucher, je la rattrape par le coude avant de la relâcher tout aussi rapidement, enfin, une fois que je suis sûr qu'elle tient bien debout.

"Gaffe à pas faire ta cascadeuse. Je t'ai portée une fois déjà, si je dois le refaire, je vais finir par te demander un supplément."
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Sam 22 Aoû - 11:05

Charisma l'observa un instant, un peu hésitante, tout comme le fut son geste pour se saisir du brin d'herbe. Elle esquissa un sourire plus léger :

« C'est le brin de la paix ? »

Non qu'ils soient en guerre d'ailleurs. Cela étant si ils pouvaient trouver quelques brins de ciboulette dans les sous bois, ce serait bien. Et sans doute meilleur qu'un brin d'herbe émincé. Même si elle avait beaucoup de mal à s'habituer a Ethan, elle devait reconnaître qu'il était facile. Ou alors il était particulièrement précautionneux avec elle. Est ce que c'était si flagrant qu'elle était sans cesse sur le point de sombrer ? Peut être. Elle ne le pensait pas mais qui savait réellement. Ils n'avaient côtoyé personne durant assez de temps pour qu'elle en sache quelque chose.
Charisma se mordilla un instant la lèvre en réfléchissant :

« Rafaël....Raf en avait dans son sac...Mais je sais pas ce qu'on a perdu dans la fuite. »

Finit elle par dire en baissant les yeux, comme si elle était en faute alors que c'était plutôt ridicule comme idée. Si Rafaël en avait encore, ce serait bénéfique, sinon...Et bien prions pour qu'ils en trouvent. La fabriquer était long et pas sûr qu'ils trouvent ce qu'il fallait pour en faire. Etonnament, Charisma se souvenait plus facilement de beaucoup de chose. Elle avait toujours lu, un peu par ci, un peu par là. Curieuse de tout. Elle devait se réjouir que cela remonte lentement à sa mémoire.

Elle ne sut pas comment ils en vinrent a se confier. Du moins un peu. L'un comme l'autre n'avait pas l'air forcément très ouverts ou confiant mais c'était un bon début non ? Elle réapprenait doucement mais sûrement. C'était toujours mieux que rien n'est ce pas ?

« Y a un truc qui revient tout le temps et qui fait hyper cliché. C'est qu'on sait toujours la valeur des choses quand on l'a perdu. C'est le genre de connerie qui me hérissait avant, ces phrases toute faites...Mais elles sont souvent vraies. »

Elle haussa les épaules, fouillant le sol des yeux, se baissant de temps à autre pour cueillir un champignon. Ethan avait raison, ils n'iraient pas loin avec ça. Fallait espérer que les autres ai pu trouver plus consistant. Mais il détourna son attention en parlant de son jeune frère. Charisma n'arrivait pas vraiment à se faire un avis sur lui, ayant bien peu de confiance en son propre jugement.

« Et bien...Je ne sais pas trop, il est capable de nous mettre en danger comme de nous sauver sur un coup d'bol. Et puis tu l'as souligné, il tient bien la distance. »

La jeune femme n'avait toujours pas vraiment avalé le fait qu'il se soit sauvé sans prendre conscience qu'il les mettait tous dans la mouise. Mais d'un autre côté, il les avait sauvés par deux fois. Difficile de lui en vouloir non ? Elle jeta un coup d'oeil amusé à son compagnon de cueillette lorsqu'il se rengorgea. Faussement d'ailleurs :

« Ah ? Mais j'aurais plus de chance de le savoir maintenant non ? »

Elle s'étonnait elle même de pouvoir plaisanter avec un quasi inconnu. Cela ne lui était pas arrivé depuis des lustres. Cela avait un goût de nostalgie étrange sur sa langue. Elle se mordit l'intérieur de la joue alors qu'il la pensait douée. Elle avait toujours aimé son métier, elle l'avait adoré :

« Je sais pas. J'veux dire c'est difficile de juger de son propre talent. Mais j'ai toujours aimé faire des photos, depuis que je suis gamine mais il n'y a qu'a 18 ans que j'ai réellement décidé d'en faire un métier. Et puis autant le dire, ça remplissait bien plus l'assiette que de se jeter dans l'art. »

Pourtant d'aucun disait qu'elle aurait pu se faire un nom comme ça. Mais on ne gagnait pas forcément sa vie ainsi et si elle n'avait jamais manqué d'argent, elle aimait avoir son indépendance. Enfin avant. Maintenant, elle était dépendante et a un degrès inimaginable et a son frère. Elle cacha un soupir.

« Ouais, c'est vrai. »

Un sourire timide ombra ses lèvres :

« Aujourd 'hui, je n'ai plus le choix on va dire. Je crois que tous on l'a plus. Peut être qu'un jour on pourra se poser dans un coin, en sécurité mais plus le temps passe moins je pense ça possible. »

Cependant, il réussit l'exploit de la détendre suffisamment pour qu'elle rit. Elle ne riait ouvertement qu'avec son frère, jamais avec des inconnus, mais c'était un bon début. Et puis si ils devaient faire un bout de chemin tous ensemble, il fallait qu'elle s'ouvre. Elle le devait à son frère.

« J'ai dormis dans des endroits improbables et aussi peu confortable qu'un plancher, mais j'avoue qu'un bon lit serait comme le Saint Graal. »

Il y avait un regret lancinant dans sa voix mais rien de plus pour une fois. Elle essayait de ne pas se laisser aller à la mélancolie, à la dépression. Ce ne serait pas bon. Perdue dans ses pensées, elle se serait étalée sans autre forme de procès si Ethan ne l'avait retenu. Il devait avoir remarqué a quel point elle n'aimait pas être touchée parce qu'il la relâcha aussi vite qu'il l'avait soutenu.

« Si je te paye en champignons, ça marche ? »

_________________
It's a Demonic Secret...
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 199
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Eva Green
Crédit(s) : Nao
Je suis un(e) : Jane Storm
Vos Liens :
Spoiler:
 

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Dim 23 Aoû - 14:35

J'attends de voir si elle va me laisser en plan avec mes deux pauvres brins d'herbe ou si elle va se prêter au jeu. J'avoue, j'ai quelques doutes vu que bon, c'est un peu n'importe quoi mais elle sourit et attrape l'herbe.

"Un brin de la paix ? Ouais, pourquoi pas. Ca me va."

Ca peut paraitre idiot, dit comme ça, mais, d'une certaine façon, c'est un peu ça. Comme pour lui confirmer que je ne suis pas là pour lui faire de mal ou chercher la merde. Je sais pas trop comment un simple brin d'herbe pourrait arriver à expliquer tout ça mais bon, vu que le monde est totalement parti en vrille, on sait jamais.

Je sais même pas pourquoi j'essaie d'être sympa avec elle. Peut-être parce que ça fait du bien de pas avoir l'impression d'être avec quelqu'un qu'on gonfle constamment, allez savoir. Mais en tout cas, c'est plutôt cool même si elle a quand même l'air toujours sur la brèche. Oh, beaucoup moins que quand on la croisée avec Zak, mais y a toujours quelque chose dans son regard qui donne l'impression qu'elle encore plus fragile que le petit.

A sa réponse, j'ai presque un sursaut alors que je me rends compte qu'une fois de plus je me suis perdu dans mes pensées. J'ai une grimace et je hausse les épaules avant d'avoir un sourire que j'espère rassurant.

"Ouais, va falloir qu'on jette un œil à nos affaires aussi. Déjà que je sens que Zak va me faire une envolée lyrique quand il va voir que j'ai pas pensé à prendre la boussole, si on a perdu quelque chose dans notre fuite, je vais en entendre parler pendant des semaines. Mais t'en fais pas, si vous avez plus de ficelle, on trouvera bien quelque chose pour se sortir de là. Je sais pas toi mais perso, à force, j'ai presque l'impression de commencer à devenir débrouillard à mesure que le temps passe."

On continue de marcher et de parler. A croire que c'est plus facile pour elle maintenant qu'on est que tous les deux. C'est peut-être l'effet de groupe qui la bloquait, ou le fait qu'on soit enfermés, j'en sais trop rien. Peut-être un mélange des deux, ce serait pas improbable. A sa réponse, j'ai un sourire en coin et je hoche doucement la tête.

"C'est clair… parce que si on m'avait dit un jour que j'allais regretter les heures passées à grelotter à coté de mon père en essayant d'oublier le programme télé, je l'aurais jamais cru. Et je sens qu'on a pas fini avec les phrases toutes faites, ça doit être l'effet monde qui s'écroule ou un truc dans le genre."

Je jette un regard à notre maigre récolte et, plutôt que de déprimer sur le sujet, j'embraie sur un autre, pas forcément beaucoup plus joyeux. Mon cher petit frère. Je lâche alors, avec un sourire contrit.

"Une vrai patte de lapin. Je sais pas vraiment ce qu'il pense de tout ça mais je sais qu'il a du mal à faire confiance aux gens. Et que je suis en tête de liste de ceux avec qui il sait pas sur quel pied danser. Je peux pas lui en vouloir mais j'aimerais juste qu'il comprenne vraiment que je suis là pour le protéger et rien d'autre."

Mon sourire s'est fané à mesure que je passe et je soupire, me demandant combien de temps il tiendra vraiment la distance. Et si je serais capable de lui venir en aide le jour où il n'y arrivera plus. J'essaie de pas trop y penser, encore un truc de plus à rajouter à tout ce que je m'efforce d'ignorer et j'ai un large sourire à sa répartie alors qu'on évoque ce qui aurait pu se passer si on s'était rencontrés dans notre autre vie.

"Tu veux dire que tu sais déjà ce que tu perds ? J'ai même la chance de tenter de te payer un verre, la vie est mal faite quand même."

Je lui décoche un clin d'œil avant de continuer, parlant de son métier et de sa passion pour la photo. Malgré moi, je suis impressionné. Faut dire que j'ai jamais fait de truc qui m'intéressait réellement. De quoi survivre, prendre du bon temps quand j'en avais envie sans me soucier de rien d'autre que ma gueule, mais rien qui ne me demande trop d'investissement. Je laisse filer un silence avant de lâcher, pensif.

"Tu pourrais t'y remettre un jour. Je sais que c'est genre un truc que tu faisais avant et tout mais, je sais pas, c'est con à dire, mais c'est totalement le genre de choses que tu pourrais refaire. Vu que là en plus, trouver de l'argent pour remplir l'assiette ne va plus vraiment être une priorité je crois."

J'ajoute alors, d'un ton bien plus léger.

"Et puis, avec des modèles comme nous, tu pourras pas trouver une meilleure source d'inspiration. Encore mieux que la muraille de Chine quoi."

Je laisse filer quelques instants de silence avant de hausser les épaules à sa remarque.

"Oh tu sais, tout peut arriver. On finira par l'avoir de nouveau ce choix, sinon, à quoi bon continuer à s'agiter dans tous les sens non ? On pourrait peut-être tous finir dans une jolie petite ferme avec un joli potager. Exactement du genre que j'ai fui dès que j'en ai eu l'âge. Comme quoi, le destin, l'ironie, tout ça…"

Je me penche alors vers elle et je souffle, le regard malicieux.

"Et imagine, un lit avec un oreiller. LE grand luxe quoi. Oh, rien que d'y penser, ça me file des frissons tiens. Bon, j'ose même pas penser à une vraie couverture, je suis pas totalement dingue encore. Mais qui sait, ça viendra peut-être."

J'en peux tellement plus de ce vieux sac de couchage qu'on a récupéré dans une baraque qu'on a fouillé il y a quelques temps. Un jour je lui mettrais le feu et je danserais joyeusement autour tiens. Je la récupère tant bien que mal alors qu'elle manque de tomber et, à sa répartie, je fais semblant de réfléchir avant de lâcher, faussement pensif.

"Ca dépend. Tu paies cash ?"
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Lun 24 Aoû - 17:26

Charisma haussa les sourcils, sincèrement surprise d'entendre Ethan parler de boussole. Bon pas qu'elle en niait l'utilité loin de là, mais elle ne le voyait pas avec un truc comme ça. Il lui semblait bien plus...instinctif. Pas qu'elle le prenne pour un idiot mais il semblait plutôt suivre son idée du moment plutôt qu'y réfléchir durant une heure ou deux.

« Bah tu sais, une flaque d'eau, une feuille et une brindille et hop, tu l'as ta boussole. On trouve un peu de tout, sauf l'essentiel cela dit. Trouver un poulet rôti au détour d'un sentier serait une grande première.»

Oui bon, c'était le moyen archaïque là, elle ne disait pas le contraire mais en cas de réelle nécessité, ça pouvait s'avérer utile. Le seul hic étant qu'elle n'avait jamais expérimenté la chose elle même. Quant au poulet rôti autant attendre que la lune se teinte en vert fluo. Mais bon, le rêve ou l'espoir, c'était tous ce qui leur restait non ?

Finalement, Ethan n'était pas aussi terrifiant qu'au premier abord, mais en même temps, comme elle le lui avait dit, c'était le monde entier qui lui faisait peur. Elle avait perdu cette confiance inébranlable qu'elle possédait avant. En elle. Dans le monde. Dans les autres. C'était un terrible constant dont elle était cruellement consciente. Enfin cela ne servait à rien de ressasser tout ça, surtout si elle commençait a se sentir à l'aise avec Ethan. Elle aimait l'impression de normalité qui se dégageait de leur rapport. Encore fragile bien sûr, mais c'était quelque peu plaisant. Agréable même.

« Ouais sans doute, moi je regrette les journées shopping avec ma mère. Et internet. »

Après tout, avant que tous ne s’effondre, c'était l'heure du numérique, la planète était branchée, constamment en contact. Elle suit son regard et le voit admirer son fond de panier. Clair qu'ils n'allaient pas aller loin avec ça, surtout vu le nombre de bouche à nourrir. Et puis finalement parler de son petit frère était plus intéressant que leur maigre cueillette. Il restait à espérer qu'ils trouvent mieux, une immense tache de champignons serait la bienvenue. La jeune américaine fronça un peu les sourcils :

« C'est marrant, vu comme tu en parle...Tu ne le connais pas hein ? »

Ce qui était quelque chose d'étrange pour elle qui avait toujours été très proche de son frère. Ils ne s'étaient jamais séparés, sauf durant leur étude et encore, ils étaient constamment en contact. Ils se connaissaient parfaitement bien et n'avaient jamais eu de secret l'un pour l'autre...Du moins jusqu'à maintenant, mais c'était elle qui avait détruit ce qu'ils avaient toujours été, elle ne pouvait s'en prendre qu'a elle même. Elle chassa ses pensées.

« Bah...Tu m'offriras un verre d'eau à l'occasion non ? Si on trouve des pignons de pain, ça remplacera même les cacahuètes. »

Au moins, elle n'avait pas perdu son sens de l'humour. Enfin pas tellement, ou alors c'était lui qui déteignait sur elle. Mais cela lui fit un peu mal de parler de son passé. Parce que c'était quand même se rendre pleinement compte que celui ci était définitivement mort. Elle lui adressa un sourire contrit lorsqu'il lui assura qu'elle pourrait refaire de la photo.

« Encore faudrait il trouver un appareil en état de marche. Avec pellicule si possible et c'est une denrée rare, mais je pourrais développer mes propres clichés. Mais pour ça, il me faut des produits et on les trouve pas au coin d'un arbre. Enfin sait on jamais, on trouve bien des champignons rachitiques pourquoi pas un vieil appareil. Ca suffira pour de vieilles antiquités comme vous. »

Elle secoua la tête avec amusement lorsqu'il poursuivit, trouvant de moyen de faire de l'humour malgré lui.

« Genre petite maison dans la prairie ? Je préviens, je me ferais pas de natte, je laisse ça a Eva. »

Mais ouais, ce serait bien de pouvoir se poser quelque part et de faire semblant de vivre normalement. Cela étant, elle n'y croyait plus vraiment mais n'avait pas a cœur de plomber l'ambiance avec son pessimisme. D'autant plus quand il la faisait rire.

« Non la folie ce serait un chauffage centrale, un micro-onde, une télé immense et un accès illimité au câble..J'oubliais ! Un jacuzzi. Ca c'est être timbré. »

Et sans électricité, on allait pas aller loin. D'ailleurs en parlant de ça, elle faillit bien écourter la promenade, mais Ethan avait de bon réflexe.

« Ouais, regarde, j'ai tout en p'tites coupures dans mon sac. »

En fait de petites coupures, il y avait une dizaine de champignons rabougri qui tirait la gueule mais quand même.

_________________
It's a Demonic Secret...
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 199
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Eva Green
Crédit(s) : Nao
Je suis un(e) : Jane Storm
Vos Liens :
Spoiler:
 

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Ven 28 Aoû - 16:06

Je sais pas ce que j'ai pu dire qui la laisse perplexe et je lui jette un coup d'œil, attendant de voir si elle va dire quelque chose mais, en fait non. Elle parle plutôt de comment faire une boussole maison et j'ai un sourire amusé.

"T'es un vrai petit scout en fait. On dirait pas comme ça. Je peux pas te garantir pour le poulet rôti mais on peut toujours avoir des bonnes surprises, on sait jamais."

Ca fait du bien de parler avec Charisma en fait. J'irais pas jusqu'à dire que j'en oublierais tout ce qu'on vient de vivre mais, je sais pas trop, on arrive à parler de tout et de rien sans que ça vire au drame, sans que ce soit prise de tête. Et ça, c'est vraiment cool. Je sais pas trop si ça va durer ou pas mais, en tout cas, je savoure ce petit moment de calme, sachant qu'on va surement replonger à pieds joints dans la fin du monde dès demain.
Quand elle parle de ce qui lui manque, je lui jette un regard en coin avant de souffler, d'un ton amusé.

"Ouais, je te voyais un peu plus faire les magasins que faire des boussoles en feuille. Mais bon, ça doit être juste une idée reçue, juste que t'as l'air trop classe pour être du genre à vadrouiller dans les bois. Internet c'était cool. Avoir des nouvelles de gens qui m'intéressaient même pas et de savoir quel repas ils venaient de faire, photos à l'appui. Le pire, c'est que ça manque ça aussi en fait. J'aimerais vraiment savoir ce qu'ils sont devenus. Enfin… je sais pas…"

Je fronce les sourcils, me demandant comment je réagirais en croisant un de mes pseudos potes en mode zombie. C'est pas encore arrivé et, autant le dire tout de suite, je suis lâchement soulagé de pas avoir eu à affronter cette situation.

Quand elle me questionne sur Zak, j'ai un instant de silence. J'hésite longtemps avant de soupirer profondément.

"Je le connais pas non. J'étais pas à la maison quand il y a grandi et je venais pas souvent le voir. J'étais un peu en froid avec notre père en fait. Mais ça allait mieux ces derniers temps. Je crois, même s'il me connait pas en fait. Je suis juste le fils de son père qui passe par là quand il a rien de mieux à faire, tu vois le genre ? Enfin bref… notre père m'a demandé d'aller m'occuper de lui au début de l'été. Parce qu'il pourrait pas venir. Je sais même pas où il était. Je sais même pas ce qu'il est devenu en fait. On a plus jamais eu de nouvelles."

Je lui jette un regard en coin avant de souffler avec un sourire dépité.

"Désolé, on doit tous avoir des histoires aussi pourries les uns que les autres. Je me dis que je vais pouvoir apprendre à le connaitre au moins, c'est déjà ça."

Je me rends compte que c'est bien la première fois que je parle de ma relation avec Zak, enfin si on peut appeler ça comme ça. Même avec Eliott, j'évite autant que possible le sujet. Faut dire que bon, je sais tellement pas où j'en suis avec ce gamin que je préfère éviter de trop me pencher sur le sujet vu qu'il peut à peine me supporter selon les moments. Et en plus, j'ai l'impression de passer pour la chouineuse de service quand je pense à ça. Après tout, c'est moi qui ait voulu me barrer et surtout n'avoir aucun lien avec ce môme. Je sais que j'étais pas très malin à l'époque, mais bon, je peux pas retourner ma veste comme ça et regretter un passé sur lequel j'ai de toute façon pas la main.

Enfin, plutôt que de me focaliser là-dessus, je préfère lui parler d'autre chose, comme de boire un verre ensemble. A sa répartie, j'ai un large sourire et je lâche, d'un ton léger.

"Attention, c'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Dès que je trouve deux verres et un truc qui ressemble à de l'apéro, t'y couperas pas, je te préviens !"

Et puis, on parle de sa passion pour la photo. C'est toujours vachement plus intéressant que ce que j'ai pu faire ces derniers temps et je souffle, pensif.

"Je me dis que c'est peut-être effectivement pas le truc qu'on trouve au coin de la rue mais c'est aussi pas le genre de trucs qu'on pourrait avoir piqué comme ça, sans raison. Si on finit par trouver une ville, je suis sûr qu'on peut trouver un magasin où y aura tout ça. Ca te brancherait pas ?"

A son autre réplique, j'ai un large sourire alors que je la dévisage quelques secondes.

"Tu serais pourtant tellement mignonne avec des nattes. Et un tablier à fleurs. Important ça. Bon, ça colle pas trop avec ton jacuzzi par contre, va falloir faire des compromis. Mais avec ta télé, je veux la plus grande collection de dvd du monde, ça marche ? Et un mini frigo avec des bières dedans. Juste à portée de main."

Alors là, je rêve carrément debout. D'ailleurs je dois pas être le seul vu qu'elle manque de tomber et que je la rattrape de justesse. Je ricane quand je vois les champignons qu'elle prétend utiliser comme monnaie si je dois encore la ramasser et je secoue la tête.

"Je m'en voudrais de te priver tout de suite. On va partir sur un crédit à paiement étalé sur 36 mois et un taux d'intérêt improbable. C'est mieux non ?"

Mon attention est brusquement captée par un mouvement à quelques mètres dans un arbre et je m'arrête alors, tapotant légèrement l'épaule de Charisma alors que je lui désigne un nid que j'aperçois, la mine brusquement sérieuse.

"Tiens, tu l'as ton poulet rôti."
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Mer 9 Sep - 18:53

La jeune femme sourit légèrement à son compagnon.

« Ouais, il ne nous reste plus que ça de toute manière. »

C'était pessimiste dit comme ça, mais c'était la vérité. Ils n'avaient que peu d'espoir de trouver à manger, hormis leur frugale cueillette de champignons. Enfin ça comblerait peut être un peu leur faim. Pas longtemps mais c'était toujours mieux que rien. Elle rit doucement lorsqu'il approuva ses virées shopping.

« Et pourtant, j'étais capable de patauger dans des flaques d'eau croupie, de traverser une décharge publique pour choper le bon cliché. »

Elle secoua lentement la tête à sa réflexion sur internet. C'était triste mais pour sa part, elle préférait ne pas savoir. L'ignorance était toujours mieux que la réalité pure et dure.

« Je crois que je préfère ne rien savoir. Mais je n'ai jamais été très fan des réseaux sociaux. Evidemment, j'avais mes comptes professionnels mais sinon...Je crois que je préférais la chair et les os plutôt qu'une image virtuelle. Le Kilimanjaro ne sera jamais aussi beau qu'en vrai... »

Mais remuer tous ces souvenirs avait le don de mettre sur sa langue un goût amer de regrets. Que ne donnerait elle pas pour revivre ces instants là en compagnie de son frère. Ils avaient vu les plus belles merveilles du monde. Chassant ces souvenirs là, elle préféra se concentrer sur la relation qui unissait Ethan à son frère. Cela ne semblait pas être la grande joie, ce qui l'étonnait. Elle qui avait toujours été fusionnelle avec son frère ne comprenait pas qu'on ne puisse pas l'être. Mais après tout, que connaissait elle de la vie de cet homme ?

« Oh...Désolée, je ne voulais pas être trop curieuse. »

Ce qui était vrai en prime. Mais elle enchaîna tout de même :

« Ca va s'arranger avec le temps, il est jeune encore, même si vivre dans ce monde n'aide pas a l'enfance. Mais après tout, il sait qu'il peut compter sur toi non ? »

C'était réellement sincère en prime. Mais elle n'insista pas pour autant, se penchant pour cueillir un pauvre bolet seul sur sa tache. Mon dieu ! Pourvu qu'ils trouvent plus que ça ! Ils ne pourraient pas nourrir 7 bouches avec si peu. Mais elle se surprise à rire avec cet homme qu'elle ne connaissait pas. Peut être que l'adversité aidait aux liens, elle n'en savait rien, mais il était léger et moqueur. Elle aimait bien ce genre de personnalités. Avant c'était gage de soirée réussie, de fou rire sans fin. Maintenant ? C'était sans doute la garantie d'un rire au milieu du chaos.

« Même pas peur ! »

C'était une fanfaronnade, parce que la peur lui collait à la peau depuis le début de la pandémie. C'était ainsi. Mais pourquoi pas ? Elle ne devait pas rejeter un geste fait envers elle. Elle n'en avait pas le droit si elle voulait atteindre son but. En parlant de son métier, il lui proposa de trouver un appareil. Elle saurait lequel prendre et quoi faire avec, mais aurait elle encore son talent ? Elle ne savait pas, mais elle ne le dit pas. Hochant doucement la tête :

« J'avoue que ça me plairait. Je m'évadais lorsque je parcourais le monde, le couchant sur papier glacé. Ma famille aussi, chez moi, j'avais des tonnes de photos d'eux, dans n'importe quelle situation. Ca me plairait, c'est vrai. Alors si jamais tu tombe sur un appareil à pellicule, penses à moi. »

Elle lui sourit légèrement en coin, continuant dans le domaine de l'humour et elle secoua la tête :

« Mon dieu ! Je viens d'avoir une image de toi pas très flatteuse. Tu sais l'archétype du fan de foot avec bière et pizza, la main dans le caleçon a ...Je vais pas te faire un dessin. »

Mais même comme ça, elle était sûre qu'il resterait sexy. Charisma n'était pas aveugle, elle aimait son frère et ne voyait que lui, mais cela ne l'empêchait pas de voir à quel point Ethan pouvait être attirant pour une femme.

« C'est de l'arnaque ouais ! »

Fit elle en riant, son rire se tarissant alors qu'il lui touchait subitement l'épaule. Elle retint un mouvement de recul et le regarda avec curiosité. Au début, elle ne comprit pas ce qu'il voulait dire mais son regard s'illumina lorsqu'elle aperçu le nid.

« Alors ça...Ce serait génial ! »

murmura-t-elle en s'arrêtant, immobile pour ne pas effrayer l'animal qui nichait là.

« Tu crois qu'on peut en attraper un ? Ce serait....Comme le paradis. »

_________________
It's a Demonic Secret...
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 199
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Eva Green
Crédit(s) : Nao
Je suis un(e) : Jane Storm
Vos Liens :
Spoiler:
 

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Sam 12 Sep - 18:23

Je lève une main dans sa direction, écarquillant les yeux avant de lâcher, taquin.

"Ouhla, tant d'optimisme réuni en une seule personne, je vais pas m'en remettre si tu continues comme ça."

Je sais pourtant que c'est vraiment pas simple d'arriver à voir les choses du bon coté, surtout avec tout ce qui nous tombe constamment sur le coin de la gueule. Comme si ça allait jamais s'arrêter, que chaque jour on allait avoir encore un truc encore pire pour enchainer sur ce à quoi on vient d'échapper.

Et puis, mine de rien, parler du passé aide pas tant que ça en fait. Enfin si, ça aide à se rappeler qu'on a été normaux il y a pas si longtemps, avec une vie pas si dégueulasse que ça, que ce soit des virées shopping ou autre chose. J'ai un sourire à sa répartie et je la fixe de bas en haut, comme si je l'étudiais avec la plus grande attention.

"Toi, dans une décharge ? Y a pas à dire, l'amour du métier, ça fait faire n'importe quoi."

Au reste de nos échanges, j'ai un léger haussement d'épaules alors que je continue de jeter régulièrement des regards autour de moi.

"Possible. J'ai jamais vu le Kilimanjaro et je t'avoue que je suis même pas sûr d'être foutu de le placer correctement sur une carte. Mais je suis assez d'accord avec toi sur un point. Y a des trucs qui rendent jamais aussi bien qu'en vrai. Genre un lever de soleil sur un désert de sable. La première fois j'étais bluffé. Toutes les fois suivantes aussi en fait. Je saurais pas te dire si j'aimais vraiment ou pas les réseaux sociaux mais ils étaient là. Ca faisait partie de la vie. Tu vois ce que je veux dire ?"

J'ai une grimace et on finit pas changer de sujet. Bon, ma relation avec Zak' est pas forcément le sujet le plus facile du monde, pour moi en tout cas et ma réponse à l'air de la surprendre. Je sais pas trop si c'est une bonne et une mauvaise chose mais, quand elle s'excuse, j'ai un haussement d'épaules.

"Oh la curiosité c'est bien. Ca me donne l'impression que ma vie est intéressante et que je suis le centre de ton attention pendant quelques secondes. Ca change des zacks un peu. Tu peux continuer autant que tu veux même si je te garantis pas de répondre."

Je reprends alors, un peu plus sérieux.

"Je sais pas si ça va s'arranger. J'espère. Je sais juste qu'il est la seule famille qui me reste et que je pourrais pas le laisser quoi qu'il arrive. Et tant que je peux lui trouver des piles, je me dis qu'il lui reste encore un peu d'enfance."

Ca peut paraitre con dit comme ça, mais c'est bien la seule raison qui m'a poussé à risquer mes miches un nombre de fois incalculables, et qui me poussera probablement à le faire encore et encore à l'avenir, pour des foutues piles. Parce que, quand il joue, Zak' peut encore être le gamin de 12 ans qu'il est encore. Pas celui qui doit se balader dans une cave infestée de zombie ou qui doit caillasser à mort un zack qui essaie de buter son frère.

J'ai un bref soupir et je détourne une nouvelle fois le sujet sur un truc que je maitrise mieux, comme mes techniques de drague pourries. J'arrive au moins à la faire marrer, si j'ai réussi à lui faire gagner quelques secondes d'insouciance avec tout ce qu'on vit, je me dis que la balade sera pas totalement inutile. Alors, je rétorque, bravache.

"Ca roule, faudra juste demander à ton mec de pas me casser la gueule hein."

J'ai un clin d'œil avant de reprendre, tandis que notre maigre récolte grandit doucement, mais surement.

"Promis, si je tombe sur un bon vieil appareil à pellicule je te ramène ça. Mais faudra me promettre de faire des supers photos hein, pas des trucs glauques qui nous rappellent ce qu'on voit tous les jours. Ok ?"

A l'image qu'elle dépeint de moi, j'ai une grimace et je secoue la tête, faussement outré.

"Merde, tu m'as espionné quand j'étais tout seul chez moi ? J'espère que t'as pas pris des clichés compromettant, je tiens à garder un peu de dignité. Enfin, ce qu'il en reste."

J'ai un sourire qui se fait encore plus large à sa répartie alors que je souffle, non sans malice.

"La vie est une arnaque il parait. Faut bien que je tire ma part du gâteau non ? Enfin des champignons quoi… bref… tu vois l'idée quoi."

J'arrête de déconner quand je tombe sur l'espèce de piaf et son nid. Déjà, je sais pas si on sera foutus de l'attraper mais, dans tous les cas, je croise les doigts pour qu'on tombe sur quelques œufs. En tout cas, ça vaut le coup de tenter de l'attraper non ?

Je souffle pourtant, pas convaincu le moins du monde.

"T'es en train de me dire que je vais me retrouver à courser une putain de poule qui est revenue à la vie sauvage ?"

Je regarde à nouveau le nid et j'essaie tant bien que mal d'ignorer le grondement de mon estomac avant de reprendre, toujours dans un chuchotement.

"Ok… je fais le tour et j'essaie de la surprendre par derrière. Si j'y arrive pas, elle viendra dans ta direction. Ce sera à toi de jouer. Ca roule ?"

Sans vraiment attendre de réponse, je me déporte sur le coté, totalement concentré sur la cible du moment qui ne semble même pas s'être aperçue de notre présence. J'arrive à me faire aussi silencieux que possible, comme quoi la vie au quotidien avec des zacks, ça aide à se faire discret, et je me retrouve juste derrière elle à quelques mètres à peine. Je jette un regard  Charisma et je prends une profonde inspiration, essayant d'oublier le ridicule total de cette foutue situation.

Type d'action J'essaie d'attraper la poule (oui oui…)
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Sam 12 Sep - 18:23

Le membre 'Ethaniel M. Griffin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Action' : 5


Raté! La poule chie partout mais court toujours!
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Dim 20 Sep - 10:36

Charisma rougit légèrement de gêne. Elle ne s'était pas rendu compte a quel point son pessimiste pouvait être flagrant. Elle s'en voulait un peu d'infliger ça a Ethan alors qu'il était tout son contraire. Elle fini par hausser une épaule, un sourire d'excuse au coin des lèvres, préférant ne pas s'attarder sur le sujet. Parler du passé était peut être pas mieux remarquez. La nostalgie pouvait avoir un goût amer d'une certaine façon mais elle réussit à rire devant la stupéfaction qu'affichait son compagnon du moment.

« Ouais sans doute, j'ai traîné dans des endroits bizarres j'avoue monsieur le juge. »

Et pas qu'un peu, quelque part, cela lui avait plut même, pourtant patauger dans de la boue, c'était pas le truc le plus glamour du monde. Combien de fois avait elle rejoint un campement couverte de sueur, les cheveux défait, fleurant bon l'humidité ou les déchets. Mais à l'époque, il existait des douches, de l'eau chaude, du savon. Maintenant, se laver revenait à un exploit même si elle s'y forçait régulièrement. Le manque d'hygiène était un fléau si on y prenait pas garde. Bref, elle ne sut pas vraiment comment ils en viennent à parler de facebook et autre réseaux. Charisma n'avait jamais été une grande active sur ce genre d'outils, sauf professionnellement ou pour rester en contact avec son frère lorsqu'ils étaient séparés, cependant, elle voyait très bien ce que voulait dire Ethaniel :

« Il y avait des choses magnifiques avant, j'ai eu de la chance d'en voir une partie. C'était la seule chose que je partageais avec plaisir d'ailleurs, je comprenais pas pourquoi certain mettait ce qu'il mangeait ou buvait...Je veux dire quel était l'intérêt de partager ce genre de truc ? Mais tu as raison, ça faisait partit de la vie, on avait l'impression de ne jamais être seul. »

Ce qui était vrai,  on emmenait ses amis partout, bien caché sur un écran dans une poche de jean ou un sac en cuir. Maintenant et bien il n'y avait même plus de réseaux téléphonique alors parler d'internet...mais en tout état de cause, elle se trouvait assez à l'aise pour aborder un sujet qui, au premier abord, ne la regardait absolument pas bien sûr. Et elle s'excusa de sa curiosité, Ethan la lui pardonna avec humour et légèreté, faisant sourire la jeune américaine avant qu'il ne reprenne un peus on sérieux. Au moins, il serait là pour son frère, Charisma n'en doutait pas d'ailleurs, même si le plus jeune donnait l'impression de haïr son frère, ce n'était pas le cas du plus agé. Mais une lueur de surprise traversa néanmoins les yeux clairs de  la jeune femme.

« Des piles ? Pourquoi faire ? »

Charisma ne voyait pas trente six raisons d'avoir des piles. Soit un walkman, soit une mini console ? Ou, si on était plus pragmatique, une lampe poche ? Songeuse, elle se demandait si on en trouvait encore d'ailleurs. Sans aucun doute mais il fallait chercher et elle se doutait qu'Ethan l'avait déjà fait pour son frère. Comme elle l'aurait fait pour le sien. En fait, ils se ressemblaient un peu, du moins, sur ce point là quoi. Charisma aimait ce sentiment d'ailleurs, l'impression d'être en adéquation avec quelqu'un, c'était un sentiment auquel on ne prêtait pas attention avant, mais qui maintenant devenait précieux car trop rare. Pourtant son sourire se fana légèrement lorsqu'il aborda le sujet de Rafaël, un malaise lui tordit légèrement l'estomac :

« Rafaël n'est pas.... »

Son mec.

«...Comme ça. »

Elle se mordit l'intérieur de la joue, se traitant mentalement de tous les noms et se maudissant de ne pas arriver a dire la simple vérité, elle ne savait même pas pourquoi elle n'y arrivait pas, juste que ce mot ne sortait pas, ne sortait plus dorénavant.  Ce fut avec un empressement presque douloureux qu'elle sauta sur l'occasion d'avoir un appareil, de nouveau, comme avant, quand le monde était encore beau a travers son objectif et elle sourit devant la promesse qui lui fut faite.

« Promis ! »

Quelque part, cette idée lui plaisait un peu trop parce que si ils ne trouvaient pas, elle serait déçue, forcément déçue. Mais cela n'empêchait pas d'espérer malgré tout. C'était presque pathétique mais cela faisait du bien, pire encore lorsqu'elle le caricatura et qu'il entra dans son jeu :

« J'aurais fait un très bon paparazzi si la vie intime des stars m'avait passionnée, sache le ! »

Mais cela ne l'avait jamais attirée et tant mieux, elle avait trouvé plus de satisfaction à témoigner du monde plutôt que la vie de personnes nanties et chanceuses. Puis elle cria à l'arnaque devant la proposition du jeune homme.

« Peut être mais je suis dure en affaire, tu aura pas un champignon de plus »

Et cet étrange marchandage prit fin lorsqu'il attira son regard sur un nid. Et qui disait nid, disait forcément volaille. Donc manger. Un coin de ses lèvres frémit lorsqu'il concrétisa son idée par des mots.

« C'est un peu l'idée... »

Bon peut être pas celle du siècle, mais si ça fonctionnait, si ça marchait....Ils auraient de quoi manger, un peu du moins et si en prime le nid était plein ce serait la panacée !

« Ca roule. »

Chuchota-t-elle en ôtant son blouson dans l'intention de s'en servir comme d'un filet. Le froid mordit un peu sa peau mais elle préféra l'ignorer. Et la poule, affolée, lui arriva droit dessus, comme prévu.

Type d'action : Je lance mon blouson sur la poule  

_________________
It's a Demonic Secret...


Dernière édition par Charisma M. Tyler le Dim 20 Sep - 10:42, édité 1 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 199
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Eva Green
Crédit(s) : Nao
Je suis un(e) : Jane Storm
Vos Liens :
Spoiler:
 

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Dim 20 Sep - 10:36

Le membre 'Charisma M. Tyler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Action' : 3


La poule se tirailleurs!

Ah ah ah !
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Mar 22 Sep - 20:59

J'essaie de pas trop mettre le doigt sur ce qui dérange Charisma mais je le fais quand même, sans trop le faire exprès. J'espère qu'elle m'en tient pas rigueur. Je suis tellement habitué à marcher sur des œufs depuis quelques temps que, pour une fois, j'ai l'impression de pas avoir à réfléchir à chacune de mes paroles. J'avais presque oublié l'effet que ça faisait en fait et j'ai une grimace à ses propos avant de lâcher, d'un ton désinvolte.

"Monsieur le juge… c'est plutôt le genre de réplique que j'ai l'habitude de sortir en fait."

J'ai un clin d'œil alors que j'essaie de l'imaginer en vadrouille. A la voir, comme ça, en mode stress au milieu de la forêt, j'avoue, c'est pas hyper simple. Et pourtant, à bien y réfléchir, ça me semble pas si incohérent que ça. Avec tout le bordel qu'il y a ces derniers temps, n'importe qui d'à peu près cohérent pourrait totalement perdre pied sans trop de difficulté. Moi ça va, j'ai jamais été cohérent dans mon comportement ou dans mes choix de vie. Au final, y a pas trop de différence. Sauf que je me sens un peu responsable de Zak' maintenant. Ca, ça fait toute la différence par contre.

Je me rends compte que je suis en train de froncer les sourcils et je me focalise à nouveau sur Charisma, essayant de ne pas trop me perdre dans mes pensées, ou de dérailler une fois de plus.

"Oh, je me dis qu'on pourra encore voir des trucs chouettes et on a du bol. On a encore des gens avec qui les partager. Bon, ok, c'est pas gagné mais le soleil continue de se lever et ça reste un truc sympa ou qu'on soit non ?"

Ouais, je sais, j'ai l'impression d'être le dernier des niais quand je pense ce genre de trucs. Mais à choisir entre ça ou carburer à un antidépresseur quelconque qu'on arriverait même pas à trouver, j'avoue que j'ai vite choisi mon camp. Ca peut paraitre un peu forcé mais même pas en plus. J'essaie juste de me dire qu'un jour, on verra le bout de toute cette foutue histoire. Et si c'est pas le cas, on sera tous morts de toute façon alors pourquoi se prendre la tête ?

Quand elle m'interroge sur les piles, j'ai un sourire et je hausse les épaules.

"Il a une console de jeux. Alors dès que je peux, je pique des piles n'importe où. L'autre coup j'ai pris celles d'un téléphone. Y en a presque jamais dans les magasins, c'est un peu la dèche. Enfin, voilà quoi…"

Je sais pas trop pourquoi, elle a l'air d'hésiter à me répondre quand on parle de son mec. Si ça se trouve c'est un putain de violent et elle ose pas me le dire. Et il va m'attendre avec une batte de baseball pour me défoncer le crâne quand on rentrera parce qu'il aura été persuadé que j'ai fricoté avec sa copine dans les bois. J'arque un sourcil et je finis par souffler, d'un ton un rien plus sérieux que le reste de la discussion.

"Les gens ont pas mal changé depuis le début de tout ça. On se découvre des aspects de nos personnalité qu'on soupçonnait même pas des fois. En bien comme en mal. Enfin, je te fais confiance hein."

Je laisse filer quelques secondes avant de changer de sujet et de reprendre ce ton léger, comme si on était en train de discuter dans un bar ou dans un contexte normal, sans zacks à l'horizon et sans la famine qui commence à pointer le bout de son nez.

"Attention hein, j'oublierais pas quand je te ramènerais un appareil. Et tu deviendras notre photographe attitrée."

Au reste de ses propos, j'ai un large sourire et je hausse les épaules.

"Quoi ? T'étais pas à fond quand il fallait savoir de quelle couleur serait la culotte du dernier né de la famille royale de je sais pas quel pays ? Je suis presque déçu tiens."

Je jette alors un regard aux champignons à ses propos et je rétorque avec un air innocent.

"On parie ?"

Et puis, voilà la poule. Et son nid. Mon ventre gargouille malgré moi et j'en oublie les champignons dégueulasses. Mais je me rate, pour changer, avant qu'elle ne fuit en direction de Charisma qui lance sa veste dans le vide.

Je me laisse alors tomber à coté d'elle, dépité et je souffle alors que la poule disparait dans les buissons.

"Et merde, même pas foutu de choper une poule."

J'ai un profond soupir et je me frotte la nuque avant d'aviser le nid. Il y a des œufs, ce sera toujours ça de pris non ?
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Dim 25 Oct - 15:19

Charisma jeta à son compagnon un coup d'oeil amusé lorsqu'il répliqua :

« Ah ? On a eut quelques soucis avec la justice ? Mauvais garçon ? »

Pour sa part, on ne pouvait pas vraiment dire qu'elle avait eu maille à partir avec la police. Petite fille sage. Oh elle avait eu ses périodes rebelles oui, mais jamais hors des limites imposées. Elle avait bu, avait fait le mur, était sortit avec le mauvais type, ce genre de truc. Mais c'était inhérent à la vie en fait. Une vie qui leur échappait dorénavant, où ils devaient sans cesse se battre pour encore la savourer. Charisma ne savait pas vraiment comment elle pouvait encore tenir, sans doute que sans son frère elle aurait abandonné depuis longtemps. Et même encore maintenant qu'elle l'avait souillé de la pire des manières, elle s'accrochait encore. C'était pathétique en vérité.

Elle ne sut pas vraiment comment ils en étaient arrivés à parler des réseaux sociaux...Avant elle n'en était pas spécialement fan et, autant le dire, ce n'était pas ce qui lui manquait le plus désormais.

« Ouais...Je suppose que oui. »

Son léger sourire atténua quelque peu le défaitisme de sa réplique peu convaincue autant le dire. Pour l'instant, elle avait plus souvent vu la mort en face qu'un magnifique coucher de soleil sur un lac sauvage...Et dieu que cela pouvait lui manquer en vérité, juste s'assoir par terre et regarder. En silence. Mentalement, elle chassa ses pensées qui menaçaient de dériver vers la dépression, Ethan était un genre de remède contre ça apparemment, c'était amusant de l'écouter, Charisma n'arrivait pas vraiment à prévoir ses réactions.

« Une console ? Sérieux ?! Ca doit être une vieille alors parce que les récentes, c'était batterie, chargeur et prise d'alimentation...Il a du bol en fait. »

Mais son sourire se fana de lui même lorsqu'il évoqua Rafaël. Elle n'aurait pas dût répondre ça, pas comme ça. Sa bouche se pinça légèrement, ce n'était pourtant pas difficile a dire si ? C'est mon frère. Une phrase banale...Non ? Néanmoins, la réponse de l'homme lui fit légèrement froncer les sourcils. Y avait il un message caché ? Si oui, lequel ? Indécise, elle le regarda quelques secondes...

« En fait, il n'a pas changé tant que ça. De nous deux, il a toujours été le plus enthousiaste et le plus débrouillard. Il est le genre a voir le verre à moitié plein tu vois. Je sais pas vraiment ce que tu essayes de me dire en fait– elle eut un rire nerveux avant de reprendre - Mais je sais que Rafaël ne ferait pas de mal à une mouche, même pour la soulager de ses souffrances. »

Ce qui était vrai en plus. Bon après, elle ne niait pas qu'il avait dût faire des trucs pas très...Sains pour qu'elle puisse survivre mais avec elle, il n'avait pas changé, c'était elle qui avait changé. Elle préféra sauter sur un sujet bien moins brûlant que son frère . Elle rit malgré elle alors qu'une pensée cynique lui soufflait que d'ici a ce qu'elle puisse afficher de joyeuses photos de vacances il y avait un gouffre.

« Sérieusement..Qu'est ce qu'on s'en fout de la culotte du Prince Edward ou même si sa femme porte des strings ! Quoique... »

finit elle en faisant mine de réfléchir avant de rire avec retenue. Non, elle n'avait jamais aimé prendre des clichés de ce genre de truc. Pour elle, ce n'était tout simplement pas passionnant du tout. Le comportement tout en légèreté de son compagnon l'était bien plus à ses yeux et il lui permettait de redécouvrir une partie d'elle qu'elle avait bien cru morte.

« Oh quelque chose me dit que j'y perdrais si je devais parier avec toi ! Courageuse mais pas téméraire et surtout....un poil naïve. »

rétorqua-t-elle en pinçant un espace minime entre son index et son pouce. Mais ça, ça c'était avant la chasse la plus ridicule et inutile du monde. En vérité, Charisma avait espéré qu'il y aurait un miracle mais Dieu devait être en vacance et les voilà bredouilles et ridicules...Enfin presque parce que, étrangement et depuis bien longtemps, Charisma était en proie a un fou rire. Oh il était discret, nuancé mais bien réel, Ethan dépité a coté d'elle.

« Pardon... »

s'excusa-t-elle en tentant de réprimer ses éclats de rire...

« Mais...C'était d'un...Ridicule... »

Hoqueta-t-elle en se mordant l'intérieur de la joue...

« Pas doué pour la chasse à la poulette Ethan ? »

En fait, elle se demandait si c'était nerveux ou réellement de l'amusement...Elle penchait pour la seconde option mais cela faisait tellement longtemps que cela ne lui était pas arrivé...

_________________
It's a Demonic Secret...
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 199
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Eva Green
Crédit(s) : Nao
Je suis un(e) : Jane Storm
Vos Liens :
Spoiler:
 

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Lun 2 Nov - 22:14

Je lui jette un regard et j'ai un large sourire aussi innocent que possible avant de souffler, avec malice.

"Va pas me dire que ça t'étonne, je te croirais même pas une demie seconde."

L'espace d'un instant, toutes les conneries que j'ai pu faire durant mes jeunes années me reviennent à l'esprit. Faut dire que j'ai vraiment fait n'importe quoi et je me demande encore comment j'ai pas fini en tôle à force. J'ai réussi à me calmer un peu, je sais pas trop comment, mais pour autant, ça n'efface pas le fait que j'étais vraiment un sale con. Enfin, ça veut pas dire que je le suis pas encore. Je suis persuadé que si on interroge Zak ou Eliott, ils vous répondront en cœur que c'est une définition qui me colle parfaitement.

A sa répartie sur les réseaux sociaux, je me penche vers elle, le plus sérieusement du monde et je la fixe longuement avant de lâcher, avec une grimace.

"Quel enthousiasme… va vraiment falloir qu'on travaille là-dessus hein parce que je compte sur toi pour nous remonter le moral quand on sera déprimés, attention."

Je la connaitrais mieux et on aurait été dans un monde où on a pas peur de mourir toutes les deux secondes, elle aurait droit à une bourrade comme je savais si bien les faire et qui me valait souvent des taquets de la part de mes potes. Mais là, je me contente de lui sourire et d'enchainer, pour ne pas la mettre trop mal à l'aise. Parler de Zak me laisse toujours mitigé. Je réalise bien malgré moi que je commence vraiment à m'attacher à ce gamin qui doit m'aimer autant qu'un gosse lambda aime les épinards et que j'aimerais vraiment qu'il se sente un peu mieux, enfin autant que possible au vu des circonstances.

"Ouais, je suis presque sûr que c'est la console que j'avais quand j'étais ado. La bonne vieille GameBoy à piles avec deux jeux qui se courent après et dont la musique a réussi à me rendre complètement dingue. Alors j'essaie de trouver des piles dès que je peux, je lui dois bien ça."

Je l'ai arraché à sa maison pour l'emmener au bout du monde dans un plan encore plus pourri que je l'imaginais. Sans même savoir ce qu'étaient devenus ses parents. Je sais pas combien de tonnes de piles il faudrait que je lui refile pour compenser ça à dire vrai. Mais bon, peu importe, je suis pas pressé. J'embraie en parlant du mec de Charisma et impossible de pas voir son sourire de faner.
J'avoue, sa réplique me laisse un brin sceptique mais j'esquisse quand même un sourire avant de lâcher, amusé.

"Et bah, t'es sacrément accro toi. Enfin, vrai qu'il a l'air plutôt sympa. Et qu'on a pas la vie facile ces derniers temps."

Je préfère pas trop insister et on continue de parler, de sauter d'un sujet à l'autre comme si on était posés devant une bière et pas en train de crever à moitié de faim après avoir été pris pour cible par des gens chargés de nous défendre. Putain de militaires va. Quand on parle de photos, j'ai un large sourire avant de lâcher,  chopant la balle au bond.

"Hey déconne pas, ça m'intéresse moi le string de la femme de je sais pu qui ! Au moins des photos cools quoi ! Parce que le bide à bière de je sais pas quel acteur sur le déclin c'est quand même vachement moins sympa à regarder."

Je lève les yeux au ciel quand elle me dit qu'elle ne risquera pas à parier avec moi et je laisser échapper un "tssst" avant de secouer la tête. Mais non, j'en fais pas trop, enfin, pas plus que d'habitude.

"Tu finiras pas parier avec moi, tu vas voir. Tu n'y couperas pas."

Et puis, la réalité se ramène, sous la forme d'une poule. Bon c'est toujours mieux qu'un zombie et surtout, si on arrive à l'attraper, ça fera un sacré bonus dans notre lot de champignons dégueus. Enfin, c'est sans compter sur ma chance phénoménale en ce moment et bien entendu, notre tentative se solde par un échec cuisant.

Alors que je me laisse tomber à coté de Charisma, je lui jette un regard en coin à sa réplique avant de souffler alors que je grimace.

"Ouais à croire que j'ai perdu l'habitude. Moi qui pensait faire tomber la poulette dans mes bras en un clin d'œil, j'ai l'air fin maintenant…"

Son rire finit par être contagieux et j'éclate de rire à mon tour, oubliant toute prudence, me foutant, l'espace d'une seconde, du bruit qu'on peut faire et qui pourrait attirer les zombies. Je me rappelle même plus de la dernière fois où je me suis marré comme ça en fait.

Je finis par reprendre mon souffle et par désigner le nid.

"Bon, tu nous récupères tout ça et on rentre avant que je trouve de quoi me ridiculiser un peu plus ?"

Ca commence à faire un moment qu'on est dehors, pas envie d'attirer les zombies ou, pire encore, de subir les foudres de son mec s'il voit que j'ai kidnappé Charisma trop longtemps. Et puis, au moins, on rentre pas les mains vides.
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   Mer 9 Déc - 8:26

Charisme battit un peu des paupières lorsqu'Ethan se pencha soudainement sur elle, l'air un peu trop sérieux a son gout. Il eu même de la chance qu'elle ne fasse pas un bond en arrière par réflexe. A ce qu'il dit, elle se contenta de hausser les épaules, contrite.

"Tu remarqueras assez vite que je ne suis pas boutre en train du groupe..."

Et sans doute qu'il finirait comme les autres à la laisser de côté. Enfin pour l'instant ce n'était pas le cas, c'était fragile et ça ne reposait sur rien mais en même temps, elle redécouvrait un peu ce qu'était les liens avec les autres. Le monde ne s'y prêtait pas mais qu'importe, cela faisait du bien. Ethan avait même le don de la faire rire, ce qui n'était pas rien.Et puis elle savait qu'elle avançait sur le bon chemin, elle ne pouvait pas se refermer sans cesse sur elle même.

"Vois le bon côté des choses, tu avais au moins encore une GameBoy à lui donner. La mienne a finit dans les toilettes je crois."

Elle se crispa lorsque son frère fut évoqué et, évidemment, Ethan se méprit légèrement sur les raisons de cette soudaine nervosité. Charisma n'aimait pas forcément mentir ou dissimuler quelque chose mais en l'occurrence, elle n'avait pas le choix n'est ce pas...Un sourire presque trop triste se peignit sur ses lèvres...Ethan ne savait pas a quel point.

"Je le connais depuis longtemps..."

Et elle laissa sciemment ce sujet mourir. Non, ce qui était plus intéressant, ce fut le nid sur lequel ils tombèrent sur un nid. Ce qui le fut beaucoup moins fut leur totale incompétence. Mais il y avait quelque chose de tellement ridicule dans cette scène qu'elle ne pu s'empêcher de taquiner un peu Ethan sur son manque de...technique pour pécho une poule.

"J'avoue que je suis déçue, un beau type comme toi, non tu sais quoi ? On va dire qu'elle était aveugle. Ca te va ?"

Mais au moins, il y avait quelques oeufs, une humeur plus légère et un rire partagé. Elle se releva et tendit une main sous le nez d'Ethan.

"Le ridicule tue pas parait. Allez rentrons Diane chasseresse, je commence a avoir froid."

Charisma esquissa un sourire amusé et c'est avec un fond de champignons plus trois oeufs qu'ils revinrent triomphalement au chalet...Pas de doute, ils allaient engraisser.

[RP TERMINE]

_________________
It's a Demonic Secret...
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 199
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Eva Green
Crédit(s) : Nao
Je suis un(e) : Jane Storm
Vos Liens :
Spoiler:
 

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est un poison [Livre I - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
C'est un poison [Livre I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Anciennes zones de jeux
 :: Coaticook et la Route vers le Nord :: L'Ouest, vers Stanstead (USA) :: La Forêt et le lac Cotnoir
-
Sauter vers: