AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
"Parce qu'il reste encore des gosses pour vouloir fêter Noël !" [Terminé]
MessageSujet: "Parce qu'il reste encore des gosses pour vouloir fêter Noël !" [Terminé]   Dim 24 Jan - 9:51


Aujourd'hui, c'est Noël.
J'ai vérifié plusieurs fois, histoire d'être bien sûr... Parce que, manque de bol, la GBA n'affiche pas la date et l'heure comme les consoles plus récentes. Enfin, dans les bureaux de la base 007, c'est plein de calendriers, de semainiers et d'autres conneries pour ne surtout pas oublier la date clef pour telle arrivée prévue. Alors oui, je suis quasiment sûr de ne pas m'être trompé.

Du coup, je me suis levé dans les premiers pour mettre en place tout mon arsenal. Normalement, ce sont les parents qui préparent Noël, mais comme ils sont pas là... Il va bien falloir que je m'y colle non ? J'ai mangé en quatrième vitesse dans la cuisine avant de remonter à l'étage. En même temps, on a quasiment plus rien à manger, donc je risquais pas de m'attarder plus d'une minute hein... Mais bon, on songera à la probabilité qu'on meurt de faim demain. Là, dans l'immédiat, j'aurais bien voulu avoir un sapin pour égayer le coin... Mais c'est compliqué d'en couper un et de le ramener sous le nez des Zack qui errent dehors, alors j'ai bien dû me faire une raison. On n'aura pas de sapin cette année.

Par contre, j'ai trouvé des bombes de couleur dans l'une des caisses délaissées. Je sais pas trop à quoi ça leur servait, et si c'était pas plutôt d'autres gens qui les ont laissé après que les marins soient tous partis... Les mecs de l'armée en utilisent pour taguer les murs, non ? Ils devaient pas être les seuls à trouver que ça pouvait servir. J'en ai pris deux ou trois dans le tas, mais pas vraiment pour la même utilisation. L'art et moi, c'est pas trop ça. En même temps, je pouvais être super bon en math, sciences ou histoire-géo, mais tout ce qui était un peu littéraire ou artistique... Ca me dépassait totalement. Mais bon, tout change avec la fin du monde. Genre maintenant les math, ça va plus trop me servir d'avoir eu que des superbes notes là-dedans... Mais il faut croire que je me suis découvert quelques talents artistiques en m'essayant aux tags.

Je trace des lignes vertes sur le mur, avec des contours plus foncés. Je grimpe sur des chaises ou des bureaux délaissés pour faire prendre de la hauteur à mon dessin, jusqu'à ce que je rajoute les touches finales de rouge et de jaune pour tracer une étoile ou des décorations imaginaires... Et voilà, un sapin de Noël dessiné à même le mur. J'ai un large sourire, satisfait de mon travail acharné, quand je remets les bombes de couleur au fond de mon sac. J'accroche la croix de p'pa sur un des clous qui dépasse du mur, comme ça, c'est comme s'il était là avec nous... Et puis je vais chercher les cadeaux que j'ai dégotté pour Ethan. J'ai planqué ça dans les cartons qui sont par milliers dans les étages de notre base secrète. Il y en avait même remplis de polysti... urène. Enfin bref, le truc là. Du coup j'ai pu tout cacher dedans et les fermer avec du scotch. Ok, c'est pas un emballage de fou furieux, mais je me vois pas taguer "KDO" dessus quand même.

Je les pousse jusque sous le dessin et les empile, puis j'attends qu'il se décide à remonter perché sur l'un des bureaux. Ca paie pas de mine mais c'est mieux que rien du tout. Et puis quand il va découvrir ses cadeaux, il va sans doute oublier le reste hein ? J'ai trouvé un gros gun, avec écrit "249" dessus. Il restait même des balles à foison dans la poche du soldat mort sur lequel je l'ai trouvé. C'était un gros coup de bol, mais en même temps le type s'était bien planqué et les autres charognards n'ont pas dû voir le truc avant. J'aurais bien voulu lui trouver une boussole, juste parce qu'il l'oublie tout le temps, mais j'ai trouvé mieux en fait. Vu qu'il s'est débarrassé de sa veste, j'en ai ramassé une autre, et qui tient bien plus chaud. Ok, je dois pas lui dire que je l'ai aussi trouvé sur un cadavre, mais je me suis tellement fait chié à la rendre propre qu'elle doit plus le sentir. Le plus facile, ça a été les livres, parce que tout le monde les laisse et s'en fout. J'en ai trouvé pas mal, mais j'allais pas ramener une biblio entière parce que je savais pas ce qu'il aimait vraiment... Jusqu'à ce que je vois ce même nom d'auteur sur deux d'entre eux, du même que celui qu'il trimballe toujours sur lui. Il va pas m'en vouloir que j'ai fouillé dans ses affaires si c'est pour lui dégoter un si chouette cadeau non ? Enfin perso', je préfère de loin le super gun. Je me demande s'il y a pensé, lui aussi ? Après tout, je lui ai répété plusieurs jours avant que c'était bientôt, enfin quand on s'est officiellement installé ici, il a dû enregistrer quand même.

J'ai pas à attendre longtemps avant de l'entendre remonter l'escalier. Je l'accueille avec un large sourire quand il pousse la porte, assis en tailleur sur le bureau, juste à côté de ma sublime œuvre d'art, et je lâche sur un ton guilleret :

- Joyeux Noël !
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 18
"On s'habitue à tout, même à la fin du monde !"
Messages : 3106
Membre du mois : 1
J'ai : 13 ans
Je suis incarné(e) par : Dakota Goyo
Crédit(s) : Nao

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Parce qu'il reste encore des gosses pour vouloir fêter Noël !" [Terminé]   Mer 27 Jan - 16:03

Noël.
Depuis quand je l’ai pas fêté ? Faut dire que depuis que j’ai quitté la maison, ça a jamais vraiment été mon truc. Enfin si, je suis revenu deux fois chez les parents, pour Noël justement, mais j’ai toujours réussi à m’esquiver le matin du 25. Je sais que le père faisait un peu la gueule mais il a jamais rien dit. Comme d’hab, il était toujours trop prévenant, trop prêt à pardonner à un gamin qui cherchait tout le temps la merde. J’aurais jamais l’occasion de lui dire à quel point je suis désolé et qu’il méritait pas toutes les crasses que j’ai pu lui faire. Fais chier. Je fronce les sourcils. En voilà une charmante pensée pour le matin de Noël dis donc. Je fais encore pire que d’habitude on dirait.

Mais, avec Zak’ qui a fait des allusions tout sauf subtil, impossible d’ignorer le grand jour. Ca tiendrait qu’à moi je ferais comme si c’était comme d’habitude mais, autant que je me l’avoue, je serais prêt à tout pour ce gosse. Et s’il a envie de fêter Noël et bin, allons-y, même si j’ai un peu peur que ce soit un rien glauque quand même.

Dire que j’ai galéré pour trouver ces putains de cadeaux est un doux euphémisme. Je passe sur mes retrouvailles avec l’autre pétasse, je suis toujours en vie, c’est ce qui compte et j’ai fini au moment d’une autre virée par trouver ce que je voulais.

Les planquer a pas franchement été simple. J’ai l’impression que ce gamin est constamment fourré partout et qu’il y a plus aucun coin dans cet entrepôt qu’il connait pas. Même mon sac j’ai l’impression qu’il a fouillé dedans. Pas que j’ai des secrets à cacher mais quand même, question de principes. Enfin faut dire que l’intimité c’est pas non plus le truc qu’on a à foison ici. Mais j’ai quand même réussi mon coup, c’est cool.

Je sais même pas où il a filé d’ailleurs. Il est resté à peine trente secondes dans la cuisine et il est remonté faire je sais pas quoi je sais pas où. Enfin, c’est pas grave, ça m’a arrangé au final vu que j’ai pu récupérer le tout dans ma super cachette de la cuisine.
Je regarde les quatre paquets, un rien sceptique. Il reconnaitra sans peine le format des cartouches de GBA, cette misère pour trouver deux jeux à peu près potables qui ne parlent pas d’élever ton propre labrador ou une connerie dans le genre. Le pire je crois c’était le poney là. Je comprends vraiment pas leur délire là-dessus. Enfin, bizarrement ça, y en avait des tonnes. Mais le reste… Enfin, je me suis dit que Zelda devrait lui plaire et Crash bandicoot parce que j’ai souvenir que c’était marrant.

J’ai trouvé une espèce de mini flipper aussi. Pas besoin de piles, ça fait pas de bruit et ça pèse pas bien lourd. J’ai trouvé ça déconne mais je suis pas franchement persuadé que ce sera son cas. Enfin, au pire, il fera semblant de bien aimer et le laissera pourrir dans un coin. Y a toujours des cadeaux qu’on aime pas à Noël non ? Je lui ai épargné le pull qui gratte, c’est déjà pas mal.

Dans le troisième, un gant et une balle de base-ball, le tout soigneusement emballé et avec en couleurs bien flashy le nom de la ville. Je me dis qu’un jour, si les choses sont presque normales, on pourrait jouer ensemble. C’est le truc qu’on aurait fait si j’étais resté peut-être. Ou pas, ça aurait peut-être fait tellement cliché en fait, j’en sais trop rien. Mais j’avais envie de le prendre, pour la symbolique ou une connerie dans le même genre.

Et le dernier paquet. Je sais pas trop comment il va réagir devant celui-là. J’ai pris le portefeuille de p’pa avant qu’on l’enterre. Y avait une photo de lui dedans. Avec sa femme et Zak’. J’ai vu qu’il avait aussi une vieille photo de ma mère et moi. Quand je l’ai vue, ça m’a fait un coup, j’avoue. Je pensais pas qu’il aurait gardé ça. Et putain, qu’est ce que le gamin me ressemble, un truc de malade.
J’ai trouvé un cadre pas trop moche et je l’ai glissée dedans. Celle où y a Zak hein, pas l’autre. Celle-là, je l’ai gardée avec moi. Je sais pas trop quoi en faire, si ça vaut vraiment le coup de la garder ou pas.

J’ai même trouvé de quoi les emballer. Bon c’est fait à l’arrache et je les ai entourés avec une ficelle à défaut de trouver du scotch mais ce papier cadeau reine des neiges est juste… bon, il est juste affreux, j’admets. Mais on s’en fout non ?

J’ai aussi pris une balle pour Torby. Je vous dis pas la gueule de l’emballage par contre. C’est super chiant d’empaqueter une balle, on dirait pas comme ça. Bref, j’ai fait ce que je pouvais quoi.  
Je remonte les escaliers rapidement et je pousse la porte de notre bureau-chambre. Et puis, je me fige, le regard sur le dessin et je garde le silence longtemps. Trop longtemps pour pas qu’il commence à s’inquiéter. Je secoue la tête je laisse échapper un long sifflement admiratif.

"Et bah merde. Ca c’est du sapin de compétition."

Ouais bon, j’aurais pu faire mieux, mais je m’attendais tellement pas à ça en fait. Je reste un peu indécis, toujours sur le pas de la porte, mes petits paquets dans les mains, sans bien savoir quoi faire. Mon regard s’attarde sur la croix, sur les cadeaux et sur la mine ravie de Zak’. J’aurais presque envie de chialer tiens.

Je prends alors une profonde inspiration et je dépose mes paquets à coté des siens avant de m’adosser au bureau où il est installé.

"Joyeux Noël gamin. Ca en jette tout ça non ? T’as réussi à faire tout ça en douce ce matin ? Ou alors je suis vraiment aveugle ?"

_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Parce qu'il reste encore des gosses pour vouloir fêter Noël !" [Terminé]   Sam 30 Jan - 1:15


Je sais pas trop à quoi je m'attendais quand il est remonté dans le bureau qui nous sert de chambre, mais... Enfin, je m'attendais à quelque chose. Cette absence de réaction, alors que je lui souhaite un joyeux Noël, ça me fait me poser des tonnes de questions. Et surtout une qui revient sans arrêt, totalement déconfite : Nan, en fait, Ethan a oublié ? C'est pas vrai, je le crois pas ! Je lui ai répété au moins trois fois par jour et...

Je cille, me retourne vers le mur quand il mentionne mon sapin dessiné. Ah ouais. C'est ça qui l'a fait buguer ? Je pousse un profond soupir de soulagement... Et puis je vois les paquets et éclate d'un rire joyeux.

- Non sérieusement, tu m'as presque eu là. J'ai cru que t'avais totalement zappé... Mais quoi, c'est juste le sapin ? Je me suis découvert des talents d'artiste, ça te plaît pas ? C'est cool les bombes de couleur. T'as des murs partout à taguer en plus, et surtout personne pour te dire de pas le faire maintenant... Si tu veux je te referais la déco' de la chambre que ce soit plus sympa et tout ! En parlant de déco', c'est quoi ces papiers cadeaux pourris que t'as trouvé ? Reine des Neige... Sérieusement Ethan, tu m'as pris pour une nana ?

Je lui rends une grimace dégoûtée, voir ulcérée. Non mais sérieux... Ca devait vraiment être le seul truc qu'il a trouvé pour m'infliger pareil affront. Bon, les potes sont pas là pour les voir donc techniquement je m'en fous. Après tout, l'emballage... C'est juste pour garder la surprise non ? D'ailleurs je repère un paquet assez reconnaissable dans ses mains. Je me redresse sur mon siège improvisé avant de bondir littéralement dessus quand il les dépose à côté du sapin.

- Ouais ! Trop bien ! Attends celui-là... Je suis sûr que ce sont des cartouches de Gameboy. On me l'a fait pas ! Bon, je peux ouvrir ou...?

J'ai déjà le paquet en main, attendant juste qu'il me donne son feu vert. Torby a même fini par lever la tête de sous le duvet avec tout le bruit que je fais. Je prends un objet rond de ma main libre et le fait tourner. Il est mal emballé, pas difficile de savoir ce que c'est non plus...

- C'est pour Torby ça ? Moi j'ai trouvé des os à mâcher dans la Meunerie Acadienne là... Les gens en étaient pas à se faire les dents là-dessus. Hey, Torby, attrape la Reine des Neiges !

Et je balance la balle, qui répond encore dans son emballage. Il ne faut pas grand-chose de plus pour que le chien devienne totalement fou et se mette à courir partout, déchiquetant de ses crocs l'emballage qui est resté sur la balle. Ca a l'air d'être autant un plaisir de le mâcher pour lui que de suivre le trajet de la balle. Je rigole un peu avant de me retourner vers Ethan.

- Oh, pardon... T'as pas eu trop de mal à l'emballer j'espère.


Je lui rends un large sourire, teinté de fierté, parce qu'il a l'air de ne toujours pas y croire au coup du sapin. Bon, ça me rassure. Un peu plus et je craignais que ce soit un Noël raté... Enfin, ça dépend encore des cadeaux mais déjà, on en a, et c'est super !

- En douce ce matin ! T'es bluffé par mes compétences de ninja hein ? Je me suis entraîné avec les bombes et tout. Oh et... Les cadeaux là, ce sont pour toi. Tu les ouvres hein ? Mais commence par celui-là, c'est le plus cool je trouve !

Je pousse du pied le plus gros carton, là où j'ai laissé le gros gun du militaire... Le truc avec des chiffres. Je suis sûr qu'avec ça, il va nous faire des supers remakes de grands films de zombies. Et surtout, il évitera peut-être qu'on se fasse tuer... Mais bon, c'est Noël, et il y a qu'un seul Zak dans ce bâtiment d'abord !
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 18
"On s'habitue à tout, même à la fin du monde !"
Messages : 3106
Membre du mois : 1
J'ai : 13 ans
Je suis incarné(e) par : Dakota Goyo
Crédit(s) : Nao

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Parce qu'il reste encore des gosses pour vouloir fêter Noël !" [Terminé]   Mer 17 Fév - 21:39

Quand je vois la mine du gamin et le sapin qu'il s'est pris la tête à dessiner sur le mur, d'un coup je me demande si, pour la première fois depuis des siècles je vais pas avoir l'impression de passer un joyeux Noël. Ce serait le comble quand même non ? De devoir attendre la fin du monde pour que ce genre de trucs arrive quand même. Enfin, après tout, il nous a bien fallu la mort de p'pa pour qu'on se rapproche, finalement, ces conneries sur les malheurs qui lient les gens, c'est peut-être vrai. Enfin, c'est pas le moment, de penser à des trucs déprimants surtout qu'il a visiblement l'air d'attendre une réaction de ma part qui commence un peu à se faire attendre là.

Je finis par atterrir et il a l'air soulagé, son rire retentissant alors dans la… la chambre ? Je peux pas décemment appeler ça nos appartements. Encore que, ça ferait snob, ce serait plutôt cool. Bref, je hausse les épaules alors que j'ai les paquets en main.

"Ouais, c'est ce qui m'a fait bugguer, j'avoue je m'attendais pas à ce que ce soit aussi festif. Mais t'as grave assuré, c'est super.  Tu peux donc te faire plaisir et refaire tout le reste des murs, ce sera même vachement plus sympa que ces murs gris c'est certain."

Mais ce sont des murs solides et on a presque l'impression d'être chez nous. Ca n'a pas de prix il parait, même si je pourrais vous le donner, ne serait qu'avec le sang qu'on a fini par avoir sur les mains et auquel on ne fait plus attention. Ah mais putain, je vais continuer avec mes pensées moroses moi ou bien ? Je laisse échapper un ricanement à sa question sur le papier cadeau et je hausse les épaules.

"J'avoue, j'ai eu la flemme d'en chercher un autre une fois que je suis tombé sur celui-là. Il était tellement beau avec ses paillettes et ses… c'est quoi ces trucs ? Ah ouais des flocons de neige. La classe quoi. Ou pas, je te l'accorde. Mais ça valait le coup juste pour ta tête, j'avoue."

Je le vois bondir sur ses paquets et j'ai un sourire, me demandant pourtant d'un coup si j'en ai pris assez, si ça lui suffira. P'pa aurait surement trouvé des trucs en plus, ou des trucs qui lui auraient plu d'avantage vu qu'il le connaissait mieux que moi. Mais j'espère que déjà, ce sera un bon début. Je hoche alors la tête à sa question et j'ai un rire quand je le vois lancer la balle à Torby qui l'attrape au bond sans même lui laisser une chance. Coup de bol, j'en ai pris une qui couine pas.

"Des os à mâcher, c'est pas mal aussi. J'aurais bien aimé lui trouver une boite mais les gens les ont piquées, comme le reste. Pour les bouffer surement, on peut pas trop leur en vouloir d'ailleurs."

J'ai une grimace à la pensée de devoir manger de la paté pour chien mais bon, si on avait dû, je pense qu'on aurait pas hésité. Ca va qu'il reste encore des croquettes même si je trouve ça chelou de voir un chien bouffer des croquettes pour chat. Ca a pas l'air de lui poser souci de toute façon. Encore heureux.  Je laisse échapper un sifflement admiratif quand il me dit qu'il a fait tout ça ce matin et je hoche la tête, le regard à nouveau rivé sur le mur, presque perdu je dirais même.

"Nan mais ils sont vraiment tous pour moi ? Sérieusement ? Je vais te laisser trainer dehors tout seul plus souvent moi,  si c'est pour récupérer autant de trucs après."

J'ai un large sourire alors que je me penche pour attraper le premier paquet et je le déballe avant de me figer, les yeux écarquillés devant le contenu du carton. Je laisse filer un long silence avant de sortir l'arme, je la soupèse avant de jeter un œil dans le viseur et de le reposer sagement à coté, non sans remarquer le tas de munitions fournies avec.

"Et bah putain, je te demande où t'as trouvé ça ou je crois d'un coup au Père Noël ? Parce que c'est quand même la grande classe."

Enfin, être content d'avoir un M249 pour Noël, voilà qui pourrait me faire passer pour le plus fidèle adhérent de la NRA ou qui me fait encore plus comprendre à quel point notre petit monde à changé. J'avais même pas ma carte de membre de toute façon.

_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Parce qu'il reste encore des gosses pour vouloir fêter Noël !" [Terminé]   Dim 6 Mar - 16:04

- Hey ! J'aurais pu faire pire... Genre, trouver et ramener un vrai sapin. Je te jure, j'ai essayé... Mais même les petits, enfin 'faut les couper, et après t'es bien emmerdé si un Zack te suit de près. Tu fais quoi, tu lui colles des tatanes de sapin ? Même moi, je me suis rendu à l'évidence... C'est genre pas du tout raisonnable. Mais bon, j'y ai pensé ! Et sinon les guirlandes de Noël fluorescentes et tout, ben j'en ai pas trouvé. Pourtant, personne ne devrait en vouloir dans les magasins hein ? C'est juste que Noël, c'était pas de saison quand la fin du monde est arrivé donc hormis sortir des bikinis, planches à surfer... Enfin je déconne, on est au Canada ici. Ca caille tout le temps, mais c'est pas tout le temps Noël. C'est vraiment que les inconvénients sans les avantages quoi !

Je viens de réactiver le mode moulin là non ? Déjà qu'il a sa tête d'ahuri, alors si en plus je le perds à raconter de la merde... Je secoue la tête et descends de mon perchoir. J'ai grave assuré ? Il le pense vraiment ? J'avais peur qu'il se foute de ma gueule à voir la dégaine du sapin de substitution... Mais non, c'est cool ! A croire qu'il ait pas déçu de ce premier Noël qu'on passe ensemble... Il a dû vraiment en passer des pourris avant quand même.

- Ouais bon, ok. Enfin c'est cool ouais ! Je vais me découvrir une nouvelle vocation de peintre mural et tout. Tu vas voir, ça va être hyper joyeux ici, et on n'aura plus envie de partir !

Je lève les yeux au plafond quand il me détaille le papier-cadeau. Non sérieusement ? Il m'a vraiment fait ça ! Il a osé quoi. Et en plus, il insiste.

- Ouais c'est ça, tu voulais juste te payer ma tronche... Des paillettes quoi ! J'espère que le contenu ce sont pas des barbies sinon je les donne à mâchouiller à Torby et désolé pour toi hein...

Mais bon, s'il était coursé par des macchabés juste pour un papier-cadeau, je comprendrais qu'il se soit rabattu sur celui-là. Je marque d'ailleurs un temps d'arrêt, le premier cadeau tout juste en main, quand il me parle de traîner dehors pour dégoter des cadeaux.

- Euh... J'étais pas tout seul en fait. Il y avait Torby déjà, et puis j'ai demandé aux autres et tout. Ils sont tous complices ! C'est juste que je furète partout et pas eux, donc je dégotte de bons trucs des fois. Mais celui-là est carrément cool tu vas voir !

J'ai un sourire qui me monte jusqu'aux oreilles quand Ethan déballe son premier cadeau pour le prendre en main. Ouais, ce bon gun a l'air de lui convenir parfaitement. Je sais pas trop ce que c'est exactement, mais ça avait l'air cool... Dans le style des armes de fin de niveau dans un Call of Duty quoi.

- Hé hé ! C'est génial hein ? Je suis trop content qu'il te plaise... Fais gaffe quand tu tires avec, il doit dépoter quand t'en as plein qui nous coursent mais ça doit grave en attirer plus. Et sinon... Je l'ai trouvé quand on est allé fouiller dans les affaires des militaires là. Plus on avance dans le Nord, plus ils sont nombreux. Je pense qu'ils ont dû vouloir contenir l'épidémie sur le pont et puis... Paf ! Du coup c'est super compliqué d'en chopper un, mais ils sont bien équipés dans l'armée. Enfin bref... Euh c'est le Père Noël ouais !

J'ouvre mon cadeau ensuite qui est, comme je m'y attendais vu le format, des cartouches de GBA. Je pensais pas être aussi content de voir des vieux jeux de GBA comme encore mieux que le dernier gros carton de l'année sur Xbox One. Je connais pas Crash Bandicoot, mais ça a l'air fun. Et l'autre ? Ah un grand classique...

- Mais c'est trop bien ! Zelda ! En plus je l'avais pas, ils sont trop cool. Et ça... Euh je connais pas. C'est dans le même genre ? Je vais pouvoir me casser la tête pour passer des donjons et tout ? Non parce qu'on dirait pas mais je trouve ça tellement mieux qu'un vulgaire jeu de shoot... Et puis des nouveaux jeux sur ma gameboy... J'y croyais plus ! T'as trouvé où des trucs pareils ? Oh attends, tu sais qu'il va falloir davantage de piles hein...

J'en prends rapidement un second en main, comme poussé par une frénésie subite de déchirer tous les paquets pour découvrir ce qu'ils renferment. Ben quoi ? C'est qu'il a l'air d'avoir grave du goût en fait... Et on s'ennuie tellement tout le temps enfermé pour éviter de se faire bouffer que je serais capable de trouver qu'un action man est cool. Ok, c'est peut-être moi qui ai sérieusement revu mes critères à la baisse aussi. Mais bon, disons pas un action man quand même, parce que je suis plus un gosse quoi.
Je voyais pas trop ce que c'était avant de le retourner. Un mini-flipper on dirait... Ah ouais ? Dingue comment il trouve des trucs auxquels je m'attends pas. J'éclate de rire en m'apercevant d'un détail de taille.

- T'as pris un truc sans piles hein ? C'est pas con, ça me fera patienter quand je serais en panne comme ça, ou si j'arrive à en économiser mais j'y crois pas trop. Puis j'ai jamais eu de flipper...

J'allais me jeter sur le suivant, mais je me rends compte que je lui ai fait que trois cadeaux, et que lui il m'en a laissé quatre. Bon... C'est pas un concours non plus, mais je vais le laisser en ouvrir quelques uns et éviter de me précipiter hein ?

- Bon t'attends quoi ? De faire des photo peut-être ? Allez, grouille ! Je veux ouvrir les autres moi !

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 18
"On s'habitue à tout, même à la fin du monde !"
Messages : 3106
Membre du mois : 1
J'ai : 13 ans
Je suis incarné(e) par : Dakota Goyo
Crédit(s) : Nao

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Parce qu'il reste encore des gosses pour vouloir fêter Noël !" [Terminé]   Dim 13 Mar - 22:08

Je laisse échapper un rire à ses propos. Pour changer, j'ai un peu de mal à le suivre, surtout que là, pour le coup, il m'a carrément soufflé.

"Oh bah tu sais, un bon coup de branche bien placé, avec toi, je suis sûr que tu peux faire des miracles."

Quand je vois le nombre de fois où il m'a sorti de la merde, je me dis qu'il est vraiment capable de tout. Bon, au moins, j'arrive à retrouver un semblant de parole. C'est sûr qu'à comparé du mode juke-box qu'il relance à nouveau, je suis vraiment un petit joueur mais j'ai au moins arrêté de le regarder comme un poisson mort. Oui, je sais, j'ai toujours une image de moi particulièrement flatteuse. Je veux bien changer un peu mais faut pas trop m'en demander quand même d'un coup.

"M'enfin, c'est pas plus mal qu'on ait pas de sapin. Marcher sur les épines au réveil, c'est pas trop mon délire. Bref… vraiment, bien joué. Mais attention, t'as mis la barre haut, pour mon anniversaire, je veux une décoration qui déchire sinon je vais être hyper déçu. Ah merde, attends, je crois que c'est le tiens avant moi. Ca va être à moi de faire un truc trop cool alors ?"

Je prends un air faussement inquiet. Dans le fond, ça me parait encore beaucoup trop loin et il peut se passer tellement de choses d'ici là. J'espère qu'au moins on sera toujours en vie. Tiens, encore une joyeuse pensée pour le jour de Noël tiens. Y a pas à dire, je fais pas mal.

"Bon, j'attends de voir tes prouesses artistiques alors. Gaffe à pas me pourrir mon super lit de luxe, j'y tiens."

J'ai un regard en direction de deux pauvres lits de camp qu'on a trimballés jusque là et qu'on a installés. Ils sont recouverts de toutes les couvertures qu'on a pu trouver et, le pire, c'est que ça aurait presque un coté douillet. C'est tellement mieux que ce qu'on a pu voir ces derniers mois en tout cas. Et voilà que je place mes paquets auprès des siens. Y a pas à dire, l'effet du papier cadeau est encore mieux que je l'imaginais. J'ai un rire avant de rétorquer, avec un clin d'œil.

"Ah merde, j'avais pas pensé aux barbies. Nickel, t'as ton cadeau d'anniversaire tout trouvé. Et Torby se fera une indigestion de mâchouillage."

Bon, quand même, je joue deux secondes à l'adulte responsable. L'idée qu'il soit parti en vadrouille tout seul juste pour me trouver des cadeaux, autant le dire tout de suite, ça me plait moyen. Oui, je sais, j'ai fait pareil et ça a failli super mal tourné. Mais ça, déjà, il est pas obligé de le savoir et c'est pas du tout la même situation. Enfin, il a l'air tellement content que je vais pas faire mon rabat-joie quand même non ? Je lui passerais un savon plus tard.

Surtout que bon, le flingue est sacrément cool. Je l'observe, appréciateur alors qu'il me raconte comme il l'a récupéré. Là encore, j'apprécie moyen qu'il ait fouillé le cadavre d'un militaire pour le récupérer et je suis horriblement partagé entre le fait de trouve ça trop classe et… et quoi au juste ? Oh merde, je crois que ça s'appelle de la responsabilité. Ou une connerie dans le genre. Bien bien bien. En voilà une belle prise de conscience pour le jour de Noël tiens.

J'ai un large sourire quand il ouvre le paquet qui contient les cartouches de jeu et je laisse de coté cette pensée pour le moins dérangeante.

"Hey, c'est le Père Noël qui les apportés. Ca t'épate hein ? Mais je confirme, c'est une galère monstrueuse de trouver des jeux de GBA. Et l'autre c'est pas le même genre mais ça devrait t'occuper un peu. Et c'est des jeux que tu peux refaire quand t'as envie. J'essaierais de t'en trouver d'autres mais je garantis pas de trouver mieux en fait. Et pour les piles…"

Je lève un index dans sa direction avant de me diriger vers mon lit et la table de nuit improvisée que je me suis faite. J'ouvre le tiroir pour en sortir un sachet. Un tas de piles dans des états de nouveauté plus ou moins avancés.

"J'ai trouvé ça lors d'une virée dans une baraque. Le mec en avait plein ses tiroirs. Pas garanti qu'elles marchent toutes mais c'était le cas de toutes celles que j'ai testées."

Je le vois ouvrir son deuxième paquet avec enthousiasme et j'ai de nouveau un sourire, avant de me demander brusquement si les choses auraient été comme ça si j'avais passé Noël plus souvent à la maison. Ethan, recentre-toi sur le moment présent, ce sera beaucoup mieux. Je prends une profonde inspiration, content qu'il ne soit pas déçu par le flipper et j'ai un haussement d'épaules.

"Ouais, je me suis dit que ce serait mieux d'avoir un truc increvable ou presque. Et on pourra se faire des championnats et tout si ça te branche."

N'importe quoi, pourvu qu'on arrive à occuper les longues soirées d'hiver. Ou de printemps. Bref, de quoi passer le temps en fait. Et occuper un gamin de 12 ans, autant le dire tout de suite, c'est chaud. Surtout quand il est le seul môme de son âge et que tous les autres ont l'air de s'être volatilisés.

J'attrape alors un autre paquet, vachement plus volumineux et quand je l'ouvre, j'ai un hochement de tête appréciateur.

"Oh, ça c'est nickel. Je vais enfin éviter de crever de froid dès que je sors pour faire pisser Torby. Hein crétin ?"

Le clebs, occupé à mâchouiller sa balle encore emballée, remue la queue, content que je m'adresse à lui. Tant d'amour inconditionnel, ça laisse rêveur. Je me relève pour essayer le blouson. Il me va en plus presque parfaitement. A peine trop grand. Il y a quelques mois, avant qu'on commence à ne jamais bouffer à notre faim, je me dis qu'il aurait peut-être même été un peu serré en fait. Et, d'un coup, je me marre avant de souffler, en direction du gamin.

"Quand j'étais gosse, y a rien que je détestais plus que de recevoir des fringues. Je pensais qu'un jour je pourrais être réellement content d'avoir ça. Et, difficile de faire plus utile et surtout, t'as vraiment pensé à ce dont j'avais vraiment besoin."

Reste encore un paquet mais j'attends qu'ils s'y colle à son tour, toujours un peu inquiet sur sa réaction à venir. Il a fait tellement d'efforts pour qu'on passe un bon moment, j'ai pas envie de lui pourrir son effet.

_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Parce qu'il reste encore des gosses pour vouloir fêter Noël !" [Terminé]   Jeu 24 Mar - 18:21


Je sais pas ce qui était drôle dans ce que j’ai pu lui dire… J’ai dit tellement de choses d’un coup en même temps. Je me contente de sourire comme un con, fier de ma connerie. Au moins, il vient pas de me regarder avec son air bête de « Qu’est-ce qu’il vient de me sortir là ? Rien compris. » Des fois, j’ai l’impression de parler une autre langue avec Ethan, du style invasion d’aliens…

- Ouais, on va éviter de forcer la chance hein ! ‘Faut en garder en réserve un peu…

Non parce que je me souviens encore avoir balancé mon couteau de chasse dans la tronche d’un Zack, et qu’il est mort sur le coup avec la lame qui lui traverse l’œil. Le truc de ouf qu’on voit que dans les films. Sauf que dans les films de Noël, t’as pas de zombies. Enfin je crois pas… Pas dans ceux que je regardais en tout cas. En même temps, m’man avait toujours tendance à zapper dès qu’elle voyait un petit icône interdit au moins de douze ans. J’arrêtais pas de lui rappeler que je venais de les avoir quand même, en lui rappelant les mois en plus. Douze ans et demi, ouais.

Je suis carrément sur le cul à entendre Ethan qui enchaîne. Oh merde, il est de bonne humeur ou quoi ? Je dois me contrôler pour pas bouger en tous sens, mais je suis déjà debout quand je réponds :

- T’inquiètes, je vais m’entraîner ! Je vais te faire des déco qui déchirent ! T’as intérêt à assurer pour trouver des beaux cadeaux et me faire un truc trop cool hein, parce que ouais je suis preums, pas toi !


Ca m’étonne pas qu’il ne soit pas au courant en fait. C’est déjà bien s’il fêtait son anniversaire avec quelqu’un non ? Je vais peut-être éviter de lui dire comment j’en suis aussi sûr, parce que les parents se levaient tout sourire en me répétant que c’était son anniversaire. Je crois qu’ils essayaient de l’appeler à chaque fois à cette occasion, mais c’est pas tout le temps qu’Ethan répondait. Ouais… Il doit s’en mordre les doigts maintenant, donc vaut mieux vraiment pas que je précise quoi.

Je fronce le nez quand il évoque l'idée de barbies pour mon anniversaire. Il se fout de ma gueule sérieux... Ca me fait souffler profondément, à lever les yeux au plafond. Mieux vaut pas répondre à ça, sinon il serait vraiment capable de m'en trouver rien que pour me faire chier. Alors je préfère m'attarder sur son nouveau joujou à lui, qui pète la classe quand même. J'aurais dû me passer de lui dire comment je l'ai trouvé par contre, parce que ça gâche un peu le truc vu la gueule qu'il fait l'espace d'une seconde... Enfin, il sourit à nouveau comme un con, donc tout va bien.

- Hey, ça va Ethan... On arrête de croire au Père Noël à six ans hein ! Ah ouais ? C'est vraiment le must du must ceux-là alors ? Et en plus ils sont maxi rejouable ? Mais c'est GE-NI-AL !

Bon, j'ai perdu de vue ma bonne résolution d'éviter de sauter et courir partout... Surtout quand je vois le tas de piles que le frangin bandit fièrement ensuite. Je dois même avoir les yeux qui brillent là, comme un vrai gamin. Oh sérieux... Mais c'est quand même trop bien quoi ! Des nouveaux jeux, et plein de piles. Je veux dire, j'aurais pu espérer quoi de mieux pour Noël ? Bon, peut-être une PS4 qui fonctionne avec les derniers jeux sortis dessus, mais on vit plus dans ce monde-là depuis longtemps. Dans le nouveau, c'est la gameboy advance qui détrône sans soucis la bonne vieille PS4 qui n'est plus qu'un cube noir qui fait bien comme déco'.

Bon le flipper est cool aussi, et je m'y attendais pas vraiment. Je crois que ce sera le truc que je prendrais sur moi quand je serais obligé de laisser ma GBA de côté. Genre, quand je peux pas mettre les écouteurs ou que je veux économiser les piles quoi. Je me mets à rigoler quand il me parle de faire des championnats avec ça.

- Tu peux pas me battre à ça, Ethan !

Par contre, je m'attendais pas du tout au suivant. Déjà, le paquet a une forme bizarre, et quand je l'ouvre... Ah ouais, là je crois qu'il m'a bien eu. Je sais pas me servir de ce truc-là. Je prends la batte d'une main et le gant de l'autre, à les détailler sous les toutes coutures avec un air vaguement perplexe.

- Euh... Mais avec qui je vais...

Et là, je saisis d'un coup. Ca aurait pu être un cadeau que m'aurait offert p'pa, tiens. Le genre de trucs qu'il aime bien, pour passer le temps le weekend en famille tout ça, et qu'on ait quelque chose à faire ensemble. C'est marrant, Ethan doit même pas s'en rendre compte en plus. Je rigole tout seul avant de les reposer.

- Ok ben, faudra m'apprendre alors... Jamais joué moi ! T'arriveras peut-être à me battre là-dessus pour le coup ! On pourra même recruter les autres, je suis sûr que Raf au moins sera partant.

Je les repose à côté de moi, sans me départir de ce large sourire. Je le vois ouvrir un nouveau cadeau... Ouais, le second utile du tas. Et en plus, on dirait que j'ai le compas dans l'œil parce que c'est à sa taille. C'était pas gagné de trouver ce qui lui allait ! Mais bon je suis parti du principe que c'était la même que pour Deedee, que je pouvais lui faire essayer... Une taille en dessous, parce qu'Ethan est quand même un peu moins baraqué quoi. Je lâche un bref rire quand il me parle des fausses bonnes idées d'offrir des fringues à Noël.

- Ouais en fait, j'avais horreur de ça quand m'man me faisait le coup. Je râlais ! Mais bon... C'est différent maintenant. Ta veste était foutue après notre dernière explo', et ça caille un max en ce moment... Je me suis retenu de t'en chopper une de militaire, t'aurais eu la classe avec, mais on t'aurait pris pour ce que t'es pas ! Bon c'est cool si elle te va, et compte sur moi pour toujours trouver les meilleurs plans !

Je regarde ce qu'il reste sous le sapin en graffitis. Deux paquets, un pour lui et un pour moi. Il est tout petit celui-là, mais plus long qu'une cartouche de GBA. J'arrache le papier assez vite, et me fige en le gardant en main quand j'entrevois les traits de p'pa... Et m'man juste à côté. On est là, tous les trois. Où il a pu trouver une photo pareille ? C'est pas le plus important. Impossible de détacher mon regard de m'man alors que j'ai l'impression de redécouvrir ses traits après des mois passés sur les routes. J'ai les larmes qui me montent aux yeux sans que je puisse les retenir en songeant bêtement que je commençais à oublier à quoi elle ressemblait avec le temps. C'est juste horrible. Et p'pa... La dernière fois que je l'ai vu, il était déjà plus des nôtres. C'était même plus lui. Là, il a l'air en vie, et heureux avec nous. Ca y est... C'est juste encore trop frais dans ma tête. J'arrive plus à me retenir de pleurer.

Je repose le cadre sur le bureau le plus proche de mon lit, avec toutes les précautions du monde. J'arrête pas de renifler et de passer mes manches sur mon visage pour contenir le flot. J'essaie de sourire vers Ethan pour pas l'inquiéter bêtement.

- Merci frérot... Vraiment. J'ai...

Je me mets subitement à rire, à travers mes larmes.

- Bah merde alors. Je crois que je suis à court de mots là.
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 18
"On s'habitue à tout, même à la fin du monde !"
Messages : 3106
Membre du mois : 1
J'ai : 13 ans
Je suis incarné(e) par : Dakota Goyo
Crédit(s) : Nao

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Parce qu'il reste encore des gosses pour vouloir fêter Noël !" [Terminé]   Dim 27 Mar - 15:46

C'est vrai qu'à la réflexion, malgré tous les emmerdes sur lesquels on est tombés, on a toujours réussi à bien s'en sortir. En un seul morceau en tout cas. Alors oui, souvent, je le dois à son habileté, à la chance, à je ne sais pas quoi. Mais faut être honnête, si on est là, à fêter Noël dans un vieux bâtiment pourri, c'est bien parce qu'on a eu un sacré bol. Bon, je préfère ne pas prendre en compte le fait que j'ai du tuer p'pa, pas aujourd'hui en tout cas, j'y pense déjà assez souvent quand je ferme les yeux et le reste du temps.

Alors je continue, me laissant entrainer par sa bonne humeur et par cette envie d'oublier le monde qui nous attend dehors. J'ai un large sourire quand je le vois se relever, visiblement emballé parce que je raconte et je rétorque, dans un rire.

"Ok, tu fais les supers décos et je vais te trouver LE cadeau qui déchire tout. Ca te va ?"

Ouais, évidemment, qu'est ce que je vais bien pouvoir lui trouver au môme ? Bon j'ai quelques mois devant moi mais si j'ai pas d'idées, je doute que ce soit suffisant. Va falloir que je me creuse un peu les méninges tiens. Enfin, pour le moment, mes cadeaux ont l'air de lui plaire et on peut dire qu'il s'est sacrément démené pour les miens.
Je manque quand même de faire mon rabat-joie en imaginant tout ce qu'il a du faire pour les trouver mais bon, je vais pas trop le faire le jour de Noël hein ? Surtout que ça colle pas trop avec ma personnalité, je vais pas me choper des mauvaises habitudes maintenant qu'on s'entend bien.

"Six ans ? Vache, j'y ai cru vachement plus longtemps moi, genre au moins deux ans de plus. Je te dis pas la gueule que j'ai tiré quand les copains m'ont dit la vérité. Je me suis carrément senti arnaqué. Et ouais ils sont maxi rejouables et si je dis pas de conneries, t'as même des modes difficiles."

Et surtout, au pire, maintenant que j'ai trouvé le filon, je saurais où aller pour en trouver d'autres s'il aime ce genre-là. Je le regarde sauter dans tous les sens, encore plus quand je lui file ses piles et, j'avoue, je suis vraiment content pour le coup. Il en faut pas beaucoup pour avoir cette impression que tout va bien, pour chasser cette sensation qui m'étreint les tripes à chaque fois que je me réveille, quand je me demande si on va réussir à lui trouver à bouffer, comment l'occuper, comment faire pour pas qu'il pense trop à ses parents, qu'il s'occupe… ce genre de trucs dont je pensais pas avoir à me soucier un jour. L'avantage c'est que ça m'évite d'avoir à penser à ma gueule et c'est pas plus mal sinon je vais surement virer dépressif.

J'ai un clin d'œil à sa répartie et je hausse les épaules avant de souffler, avec un sourire en coin.

"On va donc devoir se faire des championnats avec des vrais challenges et tout. Comme ça tu verras à quel point je suis doué."

Le gant et la batte de base-ball le laissent un rien perplexe et je le fixe, fronçant les sourcils quand il lâche un rire. Ok, j'ai clairement pas compris le truc mais au moins, il s'exprime plutôt clairement.

"Je t'apprendrais avec plaisir. Dès que cette foutue neige aura fondu. Ce serait marrant de se faire des matchs et tout ouais."

Je préfère éviter de penser au fait qu'avec la fonte des neiges reviendront les zacks, que de jouer dehors risque de les attirer et j'en passe. Je fais genre on a une vie normale, c'est ce à quoi on joue depuis tout à l'heure plus ou moins non ? Et je hoche la tête au reste de ses propos. Il a bien fait pour les fringues, c'est vrai que je me contente de cumuler les couches de fringues vu que j'ai pas pris le temps de me chercher un nouveau blouson. Je me marre quand il parle aussi de sa mère mais je préfère éviter d'en rajouter une couche, d'autant qu'il est occupé à ouvrir le dernier paquet.

Quand je vois sa réaction, je me dis que j'ai fait une connerie et que c'est beaucoup trop tôt. J'aurais du attendre, lui laisser un peu de temps pour digérer tout ça mais j'ai pas envie qu'il oublie à quoi ils peuvent ressembler. Parce que la seule chose qui m'a permis de ne pas oublier ma propre mère c'est cette photo qui n'a fait que jaunir à mesure que les années ont passé. Il y a bien longtemps que j'ai oublié le son de sa voix ou sa façon de me regarder quand je faisais une connerie et je sais que ça va être pareil pour Zak. J'y peux pas grand-chose même si je sais ce qu'il ressent.

Je guette le moindre de ses mouvements, mon dernier paquet encore emballé entre les mains. J'ose même pas l'ouvrir tant je suis inquiet mais, quand il me remercie, je réprime un soupir de soulagement. Je lui rends son sourire et je me relève pour le serrer contre moi l'espace d'un instant avant de lâcher, avec un rire.

"Et bah, je pensais pas t'entendre dire ça un jour tiens."

Je réalise alors que j'ai toujours mon cadeau dans la main et je me décide à le relâcher pour le déballer. Quand je vois que ce sont des bouquins, j'arque un sourire, un rien perplexe, en direction du môme. Pas trop son genre de penser à ça mais, quand je vois les titres et surtout l'auteur, j'ai un sourire avant de les feuilleter et de reprendre, d'un ton hésitant.

"Tu sais que c'était l'auteur préféré de p'pa ? C'est lui qui m'a fait découvrir Steinbeck. j'étais pas beaucoup plus vieux que toi. Il espérait que ça… me canalise, me calme, ou je sais pas trop quelle connerie dans le genre."

Pour ce que ça a marché. Enfin, il a réussi à me faire aimer cet auteur et la lecture en général en fait ce qui, au vu de l'attitude que j'avais à l'époque, relève carrément de l'exploit. Mais pour le reste c'était vraiment pas ça. Je tique d'un coup que la seule façon qu'il a eue de savoir que j'aime ces bouquins, c'est en fouillant dans mon sac mais, pour le coup, difficile de lui en vouloir. Et puis, c'est pas comme si j'avais vraiment des trucs à cacher hein. Je pousse un profond soupir alors que je pose les livres avec précaution sur mon lit et je fixe alors Zak, sans bien savoir quoi dire de plus.

Enfin si, j'aurais un tas de trucs à lui dire mais j'ai pas envie de faire dans la guimauve ou qu'il me traite de chochotte, un truc dans le genre quoi. Et surtout, je me sens pas prêt pour ça.

_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Parce qu'il reste encore des gosses pour vouloir fêter Noël !" [Terminé]   Mer 30 Mar - 10:21


- Ca me va ! T’as intérêt à être à la hauteur hein !


Et je suis déjà à réfléchir à ce que pourrait être LE cadeau qui déchire tout. Je sais pas trop… Un générateur électrique ? Oh sérieusement ! Il y a pas si longtemps, j’aurais dit la dernière console qui vient de sortir, mais bon… En même temps, elle risquerait pas de fonctionner sans électricité, je suis pas con non plus. Alors, la dernière console qui vient de sortir avec les jeux les plus récents, un énorme écran, et le générateur électrique qui va avec. Mais bon, ce sont plus LES cadeaux qui déchirent tout, quand je commence à y réfléchir en fait…

Je lui rends une expression vaguement perplexe quand il me confie qu’il a cru au Père Noël jusqu’à huit ans passé. C’est comme s’il venait de me dire qu’il avait bu des biberons jusqu’à six ans, ou qu’il suçait encore son pouce à mon âge… Non, sérieux. Ça se dit pas, ce genre de trucs, on le garde pour soi non ? Surtout quand on passe déjà assez au quotidien pour le grand benêt du groupe !

- Bah… En fait, les parents avaient les cadeaux pré-emballés au fond de la penderie. Je crois qu’ils se sont dit que j’allais jamais regarder là-dedans, ouais mais déjà à l’époque, je fouinais partout alors… Par contre, j’ai pas pu résister à l’envie de les ouvrir et je me suis grave fait engueuler. Je crois que m’man était dégoutée. Elle essayait de me faire croire que le Père Noël était passé en avance et pas que ça venait d’eux ou une connerie du genre… Bref, le truc impossible à gober !

J’ai l’impression de parler tout le temps d’elle dernièrement, comme une prière muette pour qu’elle débarque, et pas en version décharnée. Tant que je sais pas, c’est plus facile. En fait, quelque part, je dois toujours croire au Père Noël pour espérer comme ça, alors qu’il y a quelques jours à peine, on enterrait p’pa à l’arrière d’une église de Nicolet. Je crois que tout remonte en bloc quand je regarde ce cadre photo, avec nous trois. Je sais pas si ça va m’aider ou empirer le truc, mais je suis quand même content de l’avoir. J’ai pas envie d’oublier l’ancien monde, même s’il n’existe plus.

Je crois que mes sautes d’humeur ont inquiété Ethan. On dirait qu’il avait une bombe entre les mains et pas le dernier cadeau que je comptais lui offrir. Je rigole un peu à sa remarque. Quoi, c’est si rare que je remercie quelqu’un ? Ou juste lui peut-être… Ouais, en y repensant, c’est bien vrai. Il faut dire qu’il me donne pas trop l’occasion de le faire, c’est la première fois qu’on se fait des cadeaux autres qu’empoisonnés non ?

- Et puis on attendra pas que la neige fonde pour jouer ! Avec le lac gelé, on peut faire un mixte de sport avec du hockey sur glace je parie… Belles gamelles en prévision pour tout le monde !

Je veux pas me lamenter. Je suis content d’être là, avec lui, pour fêter Noël. Ca n’a rien à voir avec les Noël qu’on faisait à la maison. C’est ni mieux ni moins bien. C’est totalement différent. Déjà, je fais jamais de cadeaux d’habitude, je me contente d’en recevoir. C’est lui qui m’a donné envie d’inverser la tendance pour qu’il ait aussi un Noël à lui, vu qu’il en a jamais eu avec nous. Enfin… Avec Torby et moi quoi. D’ailleurs, il est passé où ? Oh le con, il est pas venu rapporter, j’entends la balle qui rebondit dans l’escalier. C’est bon, on l’a perdu pour la journée !

J’irais chercher le chien plus tard. Je suis plutôt curieux de voir la réaction d’Ethan quand il ouvre son cadeau. J’ai pas trouvé plus personnalisé, il faut dire… J’ai fouillé dans ses affaires pour savoir ce qui pourrait vraiment lui plaire, en dehors de l’équipement du parfait militaire. Je lui rends un regard interrogateur, devant son air vaguement perplexe. Bah quoi ? Il aime pas ? Je me mets à rigoler franchement quand il me raconte les origines de sa passion pour ses bouquins.

- Ethan, t’es vraiment trop bizarre ! Non sérieusement, t’as vraiment plus la dégaine d’un ancien taulard qu’un rat de bibliothèque… Enfin je suppose qu’en taule, on lit pas mal de livres pour passer le temps, après tout.

Les livres, c’est vraiment pas mon truc. J’aime bien les math moi, pas la littérature. Et optimiser mon équipement et mes personnages sur mes jeux aussi ! Mais bon, je me découvre bien des talents d’artiste, alors on sait jamais hein ?

- Je sais pas ce que tu trouves de si extraordinaire à ses bouquins… Mais je suppose que je pourrais jamais savoir sans les avoir lu. Quand j’aurais fini mes jeux, je t’en piquerais un, mais pas avant !

Je sais pas s’il se rend compte de l’effort que ça représente. Non en fait, c’est pas tellement que je me force… C’est plutôt que j’ai envie de comprendre pourquoi p’pa et lui les aiment autant. Peut-être pour apprendre à le connaître, enfin… Je suis curieux, c’est tout. Ca sonne moins crétin comme ça. D’ailleurs, en parlant de crétin, pourquoi il reste planté là à me fixer ? C’est quoi ce soupir ?

- Hey, cache ta joie hein ! C’est Noël ! Bon je vais chercher la balle et le chien qui court derrière, puis tu m’apprends à jouer au base-ball sur glace alors ? On peut inviter tout le monde genre, comme une grande fête de Noël mais version fin du monde ! Ca va être bien !

J’enfile le gant dans une main, et les tape entre elles, avant de disparaître dans un immense sourire pour courir dans l’escalier à la suite de Torby. P’pa. M’man… Vous auriez adoré être là.
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 18
"On s'habitue à tout, même à la fin du monde !"
Messages : 3106
Membre du mois : 1
J'ai : 13 ans
Je suis incarné(e) par : Dakota Goyo
Crédit(s) : Nao

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Parce qu'il reste encore des gosses pour vouloir fêter Noël !" [Terminé]   Mar 12 Avr - 18:51

J'ai un bref sourire à sa réplique alors que je le fixe, un rien trop sérieux vu le contexte.

"Je ferais de mon mieux, promis."

Je sais bien évidemment pas du tout ce que je vais bien pouvoir lui trouver, même si je me dis qu'en fait, des trucs normaux du monde d'avant seraient vraiment super. Enfin, c'est pas trop le moment de se focaliser sur ce genre de pensée pas très joyeuse, d'autant que Zak est vraiment à fond et hyper content de sa surprise, de sa déco et j'en passe.

Quand je lui ai dit que j'ai cru jusqu'à très tard au Père Noël, sa mine perplexe me fait sourire largement alors que je hausse les épaules.

"Ma mère était super douée pour cacher les cadeaux. Même quand j'ai découvert la combine, j'ai eu beau retourner la maison de fond en comble j'ai jamais trouvé la planque. Bon ça a duré que deux ans cette histoire vu qu'après… bref…"

Je secoue la tête, avant de reprendre, d'un ton que j'essaie de rendre à nouveau léger même si je suis à nouveau assailli par un tas de souvenirs à la fois agréables et blessants.

"Je vois bien la scène ouais. Comme si on pouvait te marcher pour quoi que ce soit. Ca se saurait hein."

Le fait que je lui offre le cadre a pas franchement l'effet escompté. Enfin, à bien y réfléchir, je saurais pas vraiment dire à quoi je m'attendais réellement. Je me suis dit que c'était le genre de truc qui me ferait plaisir, surtout après ce qui s'est passé, pour ne pas oublier. Ou au moins, pour qu'il se rappelle les bonnes choses, que sa vie ne se résume pas uniquement à ces horreurs contre lesquelles on lutte depuis des mois sans savoir si ça servira vraiment à quelque chose. Mais, au final, il revient à la réalité ou un truc dans le genre, ou alors c'est moi, et on embraie sur l'attirail de base-ball.

Mon sourire se fait alors plus franc alors que je hoche la tête à sa réponse.

"Mais oui, carrément. On pourra se faire des bonnes sessions et ça nous changera les idées à tous. Des tournois et les perdants seront de corvée de… de je sais pas quoi mais on trouvera. Ce serait marrant si on trouvait des patins. Faudrait qu'on ailler jeter un œil au magasin où j'ai trouvé le gant."

J'entends vaguement un pouic au loin alors que je me rends compte que Torby a disparu mais j'ai pas le temps de me demander où est-ce qu'il s'est cassé que je sens le regard du môme sur moi. Visiblement il guette ma réaction sur ce cadeau-là, je me demande bien pourquoi. Et les bouquins me font plaisir, bien plus qu'il ne doit le soupçonner. Ce seul morceau de mon passé que j'ai jamais rejeté et le fait qu'il pense à m'offrir ces livres a une symbolique qui pourrait encore me perdre dans mes pensées pendant un bon moment. Et Zak risquerait de me regarder de travers.

Je lâche un rire à sa répartie et je baisse les yeux, faisant mine de regarder mes vêtements avant de rétorquer, amusé.

"Quoi, elle est pas bien ma dégaine ? Et je te l'ai dit, j'ai jamais vraiment fait de tôle. Enfin les quelques nuits que j'y ai passées ne comptent pas. Bouquiner quand on a une gueule de rebelle, ça plait aux filles. Enfin, ça m'a bien servi au lycée."

Sans bien savoir pourquoi j'ai une pensée pour Eliott que j'ai rencontrée à peu près à cette époque. Je me demande où elle est passée et je me rends compte que malgré son caractère de merde j'aimerais vraiment qu'elle aille bien. Et qu'elle soit avec nous. Oh elle m'aurait probablement envoyé chier et m'aurait balancé mes cadeaux à la gueule mais ça aurait été cool. Elle me manque en fait. C'est con.

"Ouais tu les liras. Ne serait-ce que pour économiser un peu les piles. Et tu vas voir, tu vas aimer."

Putain j'ai l'impression d'entendre p'pa la première fois qu'il m'a parlé de ces bouquins. Cette pensée me fait sourire même si les pensées moroses se bousculent dans mon esprit sans que j'arrive vraiment à m'en empêcher. Et sans que j'arrive vraiment à réussir à lui expliquer pourquoi je fais cette gueule. Mais l'avantage c'est qu'il s'attarde pas dessus et, au reste de ses propos, j'ai un bref hochement de tête.

"Ouais, c'est la fête, c'est Noël. Tu sais j'ai un paquet de biscuits apéro que je gardais pour l'occasion. Ca va être sympa avec… oh putain on a pas encore des haricots à bouffer au moins aujourd'hui, rassure-moi …"

Et puis, dans le fond, on s'en fout. On est tous les deux et malgré tout, c'est probablement le meilleur Noël de ma vie en fait. Ou en tout cas le meilleur depuis bien longtemps. Je m'approche du gamin pour le serrer brièvement contre moi sans rien ajouter de plus avant de le laisser disparaitre. Je fixe le cadre qu'il a soigneusement déposé et j'ai un bref sourire. Promis, je continue de m'occuper de lui aussi bien que je peux. Et ça ne changera jamais.

_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Parce qu'il reste encore des gosses pour vouloir fêter Noël !" [Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
"Parce qu'il reste encore des gosses pour vouloir fêter Noël !" [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orlando pour vous servir, ou pas. [Fiche terminée]
» Pour de vrai ou pour de faux ? [Isaac ft. ALexander] [Terminé]
» Pas de repos pour les Héros ! [Hélène] [Terminé]
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Pour parler de soi, il faut parler de tout le reste. ♦ Jack&Aby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Rive Nord, Trois-Rivières, Canada
 :: Le Port de Trois-Rivières :: Les Quais Commerciaux
-
Sauter vers: