AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Emily Kowalski
MessageSujet: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 13:42

Emily Kowalski

Feat Emilia Clarke

Avant tout autre chose, rendons à César ce qui est à César. Mon avatar a été fait par : Nymeria.

Je suis né(e) le 13/10/1989  à Varsovie (Pologne) pour déménager à Shawinigan (Canada) en 1993. Avant la Grande Panique, j'étais chirurgienne (première année de travail). On me décrit souvent comme étant peureuse - effacée  - peu franche - obstinée - trop gentille - protectrice - méfiante - calme - discrète J'ai décidé de me spécialiser dans un domaine. Appelez moi à présent : Docteur Queen Entre survivants, on doit se serrer les coudes. Ainsi, je fais partie du groupe Errants Comme tout le monde, je fais partie d'une famille. Je vous les présente, un peu pèle mèle. Il y a donc: Riszard Kowalski, mon père, Erika Kowalski, ma mère, Marek et Kamil Kowalski, mes deux grands frères Mon groupe de survivants est aussi constitué d'êtres humains. Je vous les présente : il y a donc Roman Wood - Doué à l'arme blanche mais surtout avec un flingue entre les mains, ainsi que la discussion/dissuasion.
- Cale, elle ne sait pas grand chose de lui si ce n'est qu'il sait se servir d'une hache et d'armes à feu.




Comment avez vous réagi, en fin d'année dernière et au début de cette année, quand les rumeurs d'épidémies se multipliaient autour de vous ? Les rumeurs ne sont que des rumeurs, Emily a pensé aux maladies qui s'étendent souvent et qui causent des paniques, elle a considéré cela comme Ebola ou la grippe H1N1. Elle aurait pu essayer de leur donner plus de crédibilité mais n'y est pas parvenu, pensant que cela restait sur un autre continent que le leur et que cela les sauveraient. Elle a aussi pensé à des épidémies de rage. Mais pas à quelque chose si sérieux avec une telle ampleur.

Où étiez vous au moment où la Grande Panique a débuté début juillet, et comment y avez vous survécu ? Quand tout a débuté, Emily se trouvait à l'hôpital où elle était chirurgienne, c'était sa première année de travail et on avait enfin pu lui faire suffisamment confiance pour une lourde opération. Mais c'est alors qu'elle s'apprêtait à recoudre la plaie du patient que l'armée débarquait pour faire évacuer tout le monde... Hormis les patients. Elle n'eût d'autres choix que sortir et une fois sorti, chercher un toit. L'appartement de Roman était celui à proximité, au vue des routes il n'était même pas question de prendre sa voiture. Elle courrait donc jusque chez son ami, autrefois avocat. Hébergée.  Elle y resta deux semaines jusqu'à ce qu'ils manquent de tout et soit contraint de sortir. C'est depuis leur fenêtre qu'ils pouvaient voir le monde se décomposer et devenir ce qu'il est à l'heure actuelle. Barricadés.

Comment êtes vous arrivé à Trois-Rivières et ses environs ? Quel est votre plan de survie pour passer l'hiver ? De Shawinigan à Trois-Rivières, il y a une trotte. Ils ont du rester en forêt un temps avant de suivre les routes pour se diriger jusqu'à Trois-Rivières. Peut-être pas la chose la plus prudente qu'aller dans des grandes villes mais peut-on vraiment faire le difficile maintenant ? Des rumeurs sur la route et les voilà dans une autre ville. Trouver une maison serait l'idéal, avec cheminée, mais il ne faut pas trop rêver non plus. Ne serait-ce qu'une maison avec beaucoup de couvertures et si possible de la nourriture sèche et beaucoup d'eau, il ne manque que la maison pour partir en vadrouille aux alentours chercher des vivres. On peut toujours rêver, non ? Ils viennent d'arriver en ville et ne connaissent pas encore très bien les lieux et ignorent s'il y a des clans quelque part, mais s'il y en a, ils les éviteront autant qu'ils le peuvent comme ils l'ont toujours fait.





" Dr.Kowalski, suivez moi. "

Tout était allé vite. Trop vite. Pas le temps de demander le comment du pourquoi, on l'avait chassée de son bloc, on l'avait chassée de l'hôpital où elle travaillait. Cela faisait quelque semaines que des rumeurs venaient les asticoter, son compagnon et elle. On parlait de beaucoup de choses à la télé et tout bêtement, la jeune femme s'était imaginé une maladie qui se répandait... C'était même ce qu'on leur disait, une maladie. Mais aucun vaccin encore trouvé. Elle ne s'était que très peu inquiétée, cela semblait si loin. Pourtant, on la jetait dehors sans prendre le temps de se changer. Dans cet hôpital, quelque chose se tramait et on voulait rejeter le personnel avant les malades, mais on ne leur disait pas pourquoi. Il fallait dire que c'était fort impressionnant de voir autant d'hommes armés débarquer dans un petit hôpital, on n'osait les contredire tant on était pris de cours.

Son portable sonnait dans sa blouse, elle décrochait trop tard, le bruit devenait assourdissant. Il s'agissait, au téléphone, de son compagnon, Richard. Un avocat dans un cabinet du centre-ville, travaillant avec un autre homme. Roman.

Elle tentait d'écouter le message qu'il lui avait laissé mais le bruit était si fort qu'elle ne comprenait qu'un mot sur deux. Mais en soit, elle avait compris : Rejoins-moi chez Roman. Roman habitait dans un grand appartement du centre-ville, à quelque kilomètres. Au vu des bouchons et des klaxons, elle n'avait plus qu'à courir en espérant arriver à temps. Quelque chose se tramait, cela se ressentait dans l'air : mais quoi ? Aucune idée.

Il lui avait fallu plus d'une heure pour parvenir à cet appartement, les rues étaient presque bloquées par les passants allant à contre-sens, paniquant ne sachant où aller. La folie semblait s'imprégner de cette ville.


Ils avaient passés trois jours dans l'appartement de Roman. Trois jours à regarder par les fenêtres, à barricader les portes. L'électricité commençait à en faire qu'à sa tête. L'eau chaude devenait rare, en à peine trois jours. Cela ne faisait que sauter. Un coup il faisait chaud, un coup on devait se cacher sous les couettes. De l'appartement de Roman, ils voyaient tout ce qu'il se passait dans la ville. Les gens qui courraient ça et là avaient finis par s'arrêter. Des corps qui avaient été étendus, sanglants, au sol, commençaient à se lever. L'été avait beau être doux à Shawinigan, il faisait frais ces jours là.

Ce fût le 7è jour que Richard commençait à paniquer face à cette situation invraisemblable. Personne n'y croyait. La télé ne répondait plus, la radio pas plus que la télévision. A croire qu'ils avaient été assaillis d'un coup par un quelconque malheur... Richard paniquait, Roman, lui, conseillait de rester calme et de rester ici. Emily n'avait jamais réellement apprécié Roman, il dégageait quelque chose qui faisait froid dans le dos. Etait-ce cette confiance qu'il avait en lui, ce charisme, on n'osait le regarder dans les yeux plus de quelque secondes sans avoir envie de détourner le regard, intimidé. Son calme en pareil situation donnait froid dans le dos, cet homme de deux mètres qui se contentaient mains dans les poches de regarder dehors le chaos se faire. Imperturbable.

15 jours, même en prenant soin de veiller à ce qu'ils gardent des réserves, à ce qu'ils rationnent, ils manquaient d'eau. Roman avait beau vivre seul, il avait eu de belles réserves. Mais 15 jours à 3 dans cet appartement, ils n'avaient plus rien, l'électricité ne semblait plus vouloir fonctionner, l'eau chaude ce n'était plus pensable. Il avait fallu bouger.

La jeune femme fût de nouveau effrayer quand, toujours avec cette assurance et ce calme, Roman avait sorti un 9mm de son tiroir et l'avait donné à la jeune femme. Elle était chirurgienne, pas soldat. Elle ne savait pas comment on se servait de ces choses là. Cette arme était lourde, lourde de sens. Cela ramenait bien vite à la réalité, après voir la panique dans la ville à travers une fenêtre comme on regarderait un film à l'écran, il fallait l'affronter, cette réalité. Si Emily ne se sentait pas prête à cela, Richard encore moins. Richard, lui, était un homme de cinquante ans à peine. Déjà père et une bonne carrière derrière lui, la seule chose qui semblait l'inquiéter était ce que ses enfants étaient devenus. Plus de téléphone, il avait néanmoins eu trop peur pour sortir de l'appartement de Roman pour rejoindre la maison de son ex femme. Emily était avec lui depuis deux ans et elle ne l'avait jamais trouvé si lâche qu'en cet instant. Plus lâche que lorsqu'il avait quitté sa femme pour elle, c'était dire.

Il ne fallait pas se leurrer. Ces choses là, dehors, étaient mortes et vivantes, ils les avaient vu faire et revivre depuis cet appartement. Roman retirait les meubles de devant la porte d'entrée et regardait par le judas mais rien ne semblait bouger. Il s'était lui-même armé de plusieurs calibres que Emily aurait été incapable de nommer. Comment tout cela fonctionnait, elle trouvait cela toujours trop invraisemblable pour y réfléchir.

Autant dire qu'aller dans la rue, il n'y avait rien de plus réel que cela. Richard se mit à parler et deux de ces choses se tournaient vers eux. Ca grognait, un d'eux avait la mâchoire qui pendait, la peau en décomposition et l'odeur dans la rue en soulevait le coeur de la jeune femme. Mais Richard fût le premier à vomir dans la rue. Il fallait dire qu'ils n'avaient que trop peu manger ces derniers jours et que cela jouait aussi. Mais la vision et l'odeur... Ces deux choses avançaient vers eux, traînant des pieds. Les voitures bloquaient tout passages dans la rue et les rues voisines. Ils n'étaient que deux pour l'instant mais ils avaient vu ce que leur morsures faisaient. Ils les contournaient au mieux pour traverser entre les voitures, prenant gare là où ils mettaient les pieds. Richard n'avait de cesse de répéter "mais qu'est-ce qui m'arrive" en boucle. Emily, patiente, tentait de le rassurer, bien qu'elle aussi effrayée par tout cela.

Un cauchemar, voilà à quoi cela ressemblait. Un cauchemar qui ne prenait pas fin.

Une balle. Deux balles. Roman visait le coeur de l'un d'eux mais il avançait. Il continuait dans le genou, la chose tombait mais ne s'arrêtait pas là, même le genou éclaté. Richard vomissait à nouveau et Emily n'en était pas loin. Mais le bruit... 5 autres arrivaient derrière eux. Il fallait courir ou trouver une voiture, ils ne pouvaient pas continuer leur route comme ça sans protection quelconque. Roman prit à nouveau les choses en charge en les guidant à travers la ville. Mot d'ordre : silence. Ne serait-ce que pour Roman se concentrer il fallait se taire. Après quelque rues, les voies étaient dégagées de voitures. Du moins, suffisamment pour passer avec une d'elle.

Les choses ne couraient pas vers eux, elles se contentaient de les suivre et de grogner, gronder, puants. Ils étaient de plus en plus, semblant se suivre en fil les uns les autres... Un autre les prit de cour par devant, Roman se décidait à lui mettre une balle entre les deux yeux. La chose ne se relevait pas.


Ils avaient trouvés une voiture et trafiqués les commandes pour pouvoir espérer démarrer et quitter cette ville maudite. Emily se plaçait à l'arrière de la voiture volée, pensant que c'était mal de voler une voiture alors que deux avocats étaient devant. Roman était un avocat spécialisé dans le crime alors que Richard était spécialisé dans tout ce qui était divorce et contrat... Autant dire que la différence était flagrante quand on voyait le self-control de Roman dans une situation de ce genre et Richard qui continuait à jurer et répéter "mais qu'est-ce qui m'arrive".  

Après la ville, la forêt. Mais plus d'essence. Ils passaient les nuits dans la voiture fermée à clé, les vitres n'étaient pas teintées mais ils avaient l'espoir que sans faire de bruit on ne les remarquerait pas. Mais en forêt, ils ne voyaient rien ni personne. Ces choses ne venaient pas dans la forêt, il leur semblait. Ils poussaient à aller dans les alentours pour trouver de la nourriture, ils ne trouvèrent là qu'une maison abandonnée, une cabane de n'importe quel homme trop riche ou une cabane de pêcheur auraient suffis. Ils s'y établissaient un camp, trouvaient des pins, des animaux, mais aucun d'eux capable de tuer un animal, le dépecer et ... L'idée même d'ouvrir une biche écoeurait Emily. Richard connaissait bien ces lieux, il connaissait les forêts et comment y survivre, mais il paniquait bien rapidement, il fût donc bien vite compliqué de le gérer.

Ils avaient tenus presque deux si ce n'est trois semaines dans cette maison en forêt, avant que les choses ne reviennent. C'est Richard, qui avait repris plus confiance, qui en aperçut une dizaine à quelque mètres, avançant, zigzagant entre les pins, l'air sans buts. Il fallait partir, s'ils tombaient sur eux ils ne leur feraient aucun cadeau. Richard les forçait à quitter ces lieux.

Les revoilà à partir sur la route. La tension entre Emily et son compagnon se sentait néanmoins, elle avait de plus en plus de mal à le supporter à mesure qu'il insistait : sur la douleur de ses pieds, sa faim, sa fatigue, comme si c'était les seules choses qui importaient. Marchant en forêt, en campagne, sur les autoroutes, il n'en manquait pas une pour se plaindre.

Nouvelle civilisation après une semaine et demi. Un groupe d'une dizaine de personnes, 4 femmes, 6 hommes, les hommes étaient en treillis et portaient des armes lourdes. Roman n'avait aucune confiance en eux mais Richard avait envie d'un peu de réconfort, se disant qu'avec 6 hommes armés ils s'en tireraient, ils pourraient passer une véritable nuit sans que l'un d'eux n'ait un tour de garde. Cela se passait bien les deux premiers jours, le reste fût un calvaire. Les hommes étaient vulgaire, les femmes discrètes, les hommes voulaient mener leur barque mais ne semblaient savoir comment s'y prendre. C'est l'un d'eux qui les fit repérer à leur troisième jour, tirant au ciel. Une vingtaine de Choses débarquaient et Roman eût tout juste le temps de tirer Emily de là avant qu'une de ces chose ne lui morde l'avant bras. A quelque secondes près. Et il la tirait, il la tirait. Loin d'ici. Richard suivait tant bien que mal, épuisé. Roman avait 32 ans et était énergique, ce qui n'était plus le cas de Richard depuis des années.

Première blessure de Roman en voulant la sortir de là, qu'Emy ne put constater qu'une fois qu'ils eurent trouvés un cabanon dans les bois. Juste un repère avec de l'eau de vie, qui ressemblait à une vieille cabane de pêche ou qu'en savait-elle encore, il y avait de l'eau pas loin, un étang peut-être, à en juger par les habits qu'ils trouvaient. L'odeur était affreuse et donnait des haut-le-coeur, un cadavre en putréfaction s'y trouvait, un vieil homme qui s'était tiré une balle dans la tête et avait repeint le mur. Ils le jetèrent devant la porte du cabanon.

A la guerre comme à la guerre, Roman dût retirer sa chemise crasseuse. Ils auraient tous eu grand besoin d'un bon bain. Une branche lui avait coupé au bras, pas très profondément mais assez pour s'être ouvert. Et à la guerre comme à la guerre, Emily dut prendre une de ces bouteille d'eau de vie pour nettoyer la plaie. Encore là, il fit preuve d'un sang froid qui lui glaçait le sang. Et elle dût le recoudre avec du fil de pêche après avoir brûlé avec un briquet l'aiguille, à défaut de trouver autre chose. Si seulement elle avait eu une trousse quelconque... Son travail, au moins, lui servait à quelque chose ici.

Première nuit en ces lieux, ils entendaient des pas dehors mais personne ne venait les importuner. La faim les tiraillaient cruellement cependant et au petit matin, lorsque les choses étaient parties, ils allaient à la chasse. Roman n'avait presque plus de balles, il fallait les conserver. Mais Richard se montrait utile en allant pêcher et en ramenant quelque poissons. Roman avait eu une bonne idée en parlant de suivre le fleuve, tout en restant à une certaine distance au cas où certains y penseraient aussi.

Ils n'avaient pas été bons mais aucun d'eux n'avait fait la fine bouche.

C'est en fin septembre que les choses se corsaient davantage. Non pas que les choses étaient trop nombreuses : les humains qui restaient, étaient trop agressifs. Pris à part par deux hommes, Emily n'avait pas envie de se laisser faire. Après bien deux mois à courir, connaître la faim et maintenant le froid de l'automne qui s'annonçait, elle en avait assez. Pas encore au point de sortir son 9mm mais presque. Mais lorsque l'un de ces deux homme déclarait à Roman qu'il allait la prendre en échange de la survie des deux hommes, lui, n'hésitait pas à sortir son arme et les menacer. Et finalement tirer. Emily n'en croyait pas ses yeux. Cruel, elle le savait dur mais pas à un tel point. Roman n'en laissait en vie qu'un : un géant à la peau cuivrée. Car cet homme avait été le seul à tenter de s'interposer pour empêcher ces hommes de prendre Emily. Emily et Roman acceptèrent suite à cela que cet homme les suivent. Mais... Ce ne fût pourtant pas le pire. Le pire, ce fût la horde que ces coups de feu avaient attirée. Ils n'avaient jamais vu autant de Choses réunies. Une centaine, plus peut-être. Ils grognaient, cela s'entendait de loin. Richard en eût assez et se mit à leur hurler dessus. Déclarant qu'il savait ce que Roman et Emily faisaient, qu'il avait bien vu leur rapprochement. Mais les grognements se rapprochaient encore. Emily tentait de le tirer, l'emmener avec elle. Les grognements se rapprochaient qu'il hurlait à en perdre la voix qu'il savait tout sur eux. Paranoïa que c'était. Roman ne voulait pas en entendre davantage et tirer sur un genou de Richard, le faisant tomber. Emily criait, était-il devenu fou lui aussi ?! Roman ne lui laissait davantage de temps à hurler devant ce qu'il venait de faire qu'il la tirait de force au loin alors que Richard hurlait. En premier lieu pour sa jambe, en second lieu car les choses lui avaient foncés dessus et commençaient à lui mâchonner le visage. Les bras. Il hurlait de douleur et puis... plus rien. Sa voix s'était brisée à mesure qu'ils courraient loin de ce massacre mais Emily comprenait, quelque nuits après, pourquoi Roman avait fait cela, c'était simplement pour ralentir les choses et qu'eux puissent prendre de l'avance en courant. Mais c'était horrible tout de même. Mais... Elle n'arrivait pas à lui en vouloir, fatiguée, tout cela n'était que trop pour la jeune femme. Elle ne pouvait pas passer son temps à combattre ces choses et combattre Roman, elle n'avait pas le choix que passer au dessus, tôt ou tard, Richard serait mort, tôt ou tard, car il n'avait jamais eu les moyens de se défendre par lui-même, il aurait aussi pu mourir de la fin, d'une maladie ou qu'en savait-elle. Ils y passeraient tous. Il y avait de moins en moins d'espoir. L'homme qui avait aidé Roman ne parlait pas malgré les tentatives d'Emily pour apprendre à le connaître, il ne lui expliquait qu'une chose : ce qu'il avait fait pour en être là. Cet homme avait eu une femme et trois enfants mais n'avait pu les sauver, les femmes se feraient rares car vite victimes, il avait donc voulu l'aider d'une manière ou d'une autre. Mais son prénom, il ne voulut jamais lui dire et après ces informations, il s'installait dans un mutisme... Quelle belle affaire, Roman et lui faisaient la paire si aucun des deux ne parlaient. Elle surnommait cet inconnu le muet, puis finalement Cale semblait plus correct qu'un sobriquet comme Le Muet. Cale possédait une hache et un pistolet mais il ne se servait que de sa hache.

Et pendant près un mois, ils couraient tantôt à gauche tantôt à droite. Trois-Rivières. Ils auraient voulu piller un magasin pour se changer et se trouver des habits chauds bien qu'une douche n'aurait pas été un luxe non plus, mais ils ne trouvaient rien d'ouverts, juste des barres de céréales dans les voitures restantes et des jus de fruits qui avaient depuis quelque semaines passées leur date. Roman n'était jamais vraiment bavard mais sa présence était devenue indispensable pour Emily. Il l'effrayait toujours autant mais elle ne s'imaginait pas vivre dans ce monde s'il n'était pas là, tant il avait été présent depuis le départ pour la protéger. Si peu causant soit-il, il avait un soir profité de l'avancée de Cale, et il lui avait ainsi dis, une nuit alors qu'ils cherchaient un lieu en hauteur pour dormir.

" Emy, je ne vivrai pas éternellement. Dans ce monde, tôt ou tard, je peux faire une connerie et mourir. J'aurais pu mourir dans cette forêt il y a quelque mois si nous n'avions pas trouvés d'alcool pour désinfecter ma plaie, j'aurais pu mourir si un de ces loubard avait réagis avant moi. Tu dois te préparer à te défendre et vivre seule, car je ne serais peut-être pas toujours là pour t'aider. "

Des parents, elle n'en avait plus, si sa mère était militaire elle doutait sincèrement de sa survie. Son compagnon n'avait plus été lui depuis le début de cette catastrophe. Elle n'avait pas d'enfants et ses cousins, cousines, oncles et tantes, ne devaient plus exister à ce jour, de même pour ses deux grands frères. Elle n'avait plus que lui, en trois mois seulement. Elle dépendait de lui, si cruel ce soit. Cale était inconnu, il parlait peu, si cela dégénérait à nouveau, elle doutait très sincèrement qu'il soit là pour la prendre sous son aile. Ah, il était loin le temps où Emily était une étudiante en médecine, loin le temps où ses deux aînés s'amusaient à la taquiner comme deux frères l'auraient fait. Il était loin le temps où elle pouvait se permettre d'être fragile et se laisser guider par la houle. Loin le temps où les rires des enfants faisaient échos dans les parcs dans lesquels ils passaient. La mort était partout, les menaçant à chaque instant. Elle ne pouvait plus se permettre d'être insouciante et se dire que demain tout irait bien comme elle l'aurait autrefois fait. Il n'y aurait plus sa mère pour la conseiller, même par écran interposé. Il n'y aurait plus son père, ingénieur talentueux, pour la conseiller sur les choix à prendre. Il n'y aurait plus qu'elle et Roman, tout du moins, le temps qu'on leur permettait de passer ensemble. Plus de blouse blanche, plus de livres à apprendre. Il n'y aurait plus de maison propre, plus de cuisine. Roman avait raison, elle devait s'y faire. Il avait raison, elle n'avait pas d'autres choix que l'accepter et commencer à prendre une arme. Elle devait être forte pour une fois dans sa vie. Car à continuer comme ça, ils ne tiendraient pas 3 mois de plus, car Roman finirait fatigué, épuisé et commencerait à merder. Il fallait qu'elle se le mette en tête avant qu'il ne soit trop tard. Elle ne serait plus jamais cette petite fille qui courait après les papillons, elle était celle après qui les choses marchaient. Cale était un inconnu et rien de plus, comme tous ceux qu'ils avaient croisés, il se pourrait que tôt ou tard il pète les plombs et fasse une connerie... Roman devait déjà être épuisé pour avoir accepter la présence de cet homme parmi eux... Il fallait dire au revoir aux principes et prendre une arme, se défendre pour sa vie.







Roman Wood

(c) Crédit de Nymeria. Emily n'aurait sans doute jamais pu survivre. Ceci dit, pour combien de temps encore ? Quand Emily a été séparé du reste de sa famille, Roman, un ami depuis quelque années, s'est chargé de la prendre sous son aile. Les deux étaient "amis", c'est assez gros à dire si l'on parle d'avant l'épidémie puisqu'ils ne se côtoyaient que par le biais de l'ancien compagnon d'Emily. Compagnon dont Roman s'est chargé... D'une balle dans la jambe, ralentissant les rôdeurs qui préféraient s'occuper de cet homme sanglant et hurlant que deux autres entrain de courir pour leur survie. Avec le temps, Emily a fini par l'adorer - avait-elle seulement le choix ? Mais sa crainte ne part jamais vraiment. Le comportement de Roman peut s'avérer trop dangereux, trop risqué, refusant de se mêler aux autres groupes il les a condamné l'un comme l'autre à errer.




Cale.

(c) Crédit de Nymeria.Emily ne connait pas son vrai prénom. Elle lui a demandé à nombreuses reprises mais l'homme reste dans son mutisme, si bien qu'elle a fini par le surnommer Cale. Elle ne sait de lui qu'une chose, il avait autrefois une femme et trois enfants en bas-âge, qui lui ont été arrachés par les rôdeurs. Du reste, le géant se contente de la suivre avec Roman. C'est bien parce que le jeune homme ne parle pratiquement jamais et reste souvent dans ses pensées que Roman ne lui interdit pas de les suivre. Ils ne sont que trois dans leur groupe. Cale lui parait bien souvent comme quelqu'un de niais et inoffensif sous sa carrure.




Salut moi c'est Nymeria. J'ai 21 ans Emily Kowalski 3261072431   et je suis passionnée de Tolkien Emily Kowalski 3455344017 mais aussi de voyages et par les animaux, si bien que j'en ai fais mon métier  Emily Kowalski 3432117900  Emily Kowalski 2884941081 Voici mon avis sur le forum : Je ne sais pas pourquoi mais lorsque je clique sur un lieu ça m'envoie la ligne au dessus  Emily Kowalski 436265122 ça ne me fait ça qu'ici éè. Je ne suis pas particulièrement fan du design mais du reste j'aime beaucoup le forum, c'est bien trouvé et je trouve ça très inspirant, j'ai hâte de pouvoir vous rejoindre  Emily Kowalski 4176695846  Je finirais par vous donner le code du règlement :


Dernière édition par Emily Kowalski le Ven 11 Mar - 20:03, édité 15 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 14:00

bienvenue sur le forum !


N'hésite pas à me mpotter si tu as des questions :p

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Emily Kowalski Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 14:03

Coucou :3

Merci bien :3 je vais tenter de creuser tout ça (et oui, j'ai craqué Emily Kowalski 2570505344 )

J'essaie de finir ça au plus vite Emily Kowalski 1713184870
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 14:44

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche Emily Kowalski 4176695846

_________________

Aujourd'hui, l'optimisme est une nécessité pour sauvegarder sa santé mentale.
Miria Graham

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 20
Miria Graham
Enjoy the little things
Messages : 2806
Membre du mois : 0
J'ai : 25 ans
Je suis incarné(e) par : Holland Roden
Crédit(s) : Shereen
Je suis un(e) : Calamity Jane
Vos Liens :
Emily Kowalski VRKokp0

Mes hauts faits : Emily Kowalski Surviv10
Enjoy the little things
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 15:03

Bienvenue parmi nous Emily Kowalski 4176695846

_________________

Work in progress



Ashley Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 20
Ashley Griffin
La vie est dure, et pourtant, tout le monde s'y accroche.
Messages : 3965
Membre du mois : 43
J'ai : 37 ans
Je suis incarné(e) par : Rachel McAdams
Crédit(s) : Shereen (avatar) + Amaaranth ♫♪ (code signature)
Je suis un(e) : Docteur Queen Femme médecin
La vie est dure, et pourtant, tout le monde s'y accroche.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 15:04

Bienvenue par ici, bon courage pour ta fiche !

_________________
Be Human
I can't choose between survive and my humanity.
Moïra O'Brien

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Moïra O'Brien
I'm STILL human
Messages : 867
Membre du mois : 2
J'ai : 30 ans
Je suis incarné(e) par : Leighton Meester
Crédit(s) : © Classwhore & Hedgekey
Je suis un(e) : Docteur Queen
Vos Liens :
Spoiler:
 

I'm STILL human
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 16:48

Bienvenuuuuue Emily Kowalski 4176695846
Bon courage pour ta fifiche Emily Kowalski 2155397862

_________________
all nightmare long ∆
Crawl from the wreckage one more time, horrific memory twists the mind. Dark, rugged, cold and hard to turn, path of destruction, feel it burn. Still life. Incarnation. Still life. Infamy. Hallucination, heresy, still you run, what's to come ? What's today ? ∞

Awards&co':
 
Chloé Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 20/20
Chloé Esclavier
Dans toutes les larmes s'attarde un espoir
Messages : 2199
Membre du mois : 1
J'ai : 19 ans
Je suis incarné(e) par : Emma Watson
Crédit(s) : Avatar (c) ?? || Signature (c) quiet rot/tumblr/Kanala
Je suis un(e) : Docteur queen femme médecin
Vos Liens :
Spoiler:
 



Mes hauts faits : Emily Kowalski Surviv10
Dans toutes les larmes s'attarde un espoir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 17:19

Hey **

Merci à vous Emily Kowalski 3490742910 Emily Kowalski 3432117900
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 17:30

Bienvenue sur le forum :D

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

Emily Kowalski VRKokp0
Javik Lawson

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Javik Lawson
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits : Emily Kowalski Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 17:58

Bienvenue parmi les Zaaaack ! Emily Kowalski 2667491445
Zakariah J. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 18
Zakariah J. Griffin
"On s'habitue à tout, même à la fin du monde !"
Messages : 3106
Membre du mois : 1
J'ai : 13 ans
Je suis incarné(e) par : Dakota Goyo
Crédit(s) : Nao
Emily Kowalski Fouill10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 18:32

Bienvenuuuuuuuuuuue à toi Emily Kowalski 2118105109

_________________

   
   
Just relax, take it easy

Ethaniel M. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Ethaniel M. Griffin
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 18:40

Vous êtes adorable, merci Emily Kowalski 3432117900 Emily Kowalski 3432117900
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 19:35

Tout est très bien pour moi, l'histoire est intéressante et bien écrite, il y a quelques fautes mais vraiment rien de grave... Juste un truc, j'aimerais en savoir un peu plus sur sa vie d'avant l'épidémie, tu pourrais nous ajouter un passage sur ce sujet?

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Emily Kowalski Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 19:49

Bienvenue Emily Kowalski 3432117900 !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 20:06

Phillipe > J'ai essayé d'intégrer ça à la fin, merci pour le reste, j'espère que ça ira :D.

Maud > Merci à toi Emily Kowalski 3432117900
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyVen 11 Mar - 21:36



Félicitations Emily Kowalski




● Points de vie total : 20

● Niveau de compétence Fouille : 0/0
 
● Niveau de compétence Défense physique : 0/5

● Niveau de compétence Tir avec Arme à feu : 0/5

● Niveau de compétence soin : 1/5

● Niveau de compétence Arme Blanche : 0/5

● Niveau de compétence Esquive : 0/5

Te voilà validé sur FOM. Je me présente, je m’appelle pas Henri, je voudrais quand même bien réussir ma vie mais surtout… Être détesté !  Vous allez le comprendre, je suis impitoyable mouhahahahahahahaha *ou pas* Arhem, donc dans mon immense bonté, j’ai décidé d’être votre guide   enfin c’est que, surtout, j’ai pas eu trop le choix ! On m’a forcé ! Si si je vous jure. Tous les liens ci-dessous sont à visiter Obligatoirement (oui avec un O majuscule en plein milieu de phrase ! C’est vraiment super important de le faire afin de pouvoir bénéficier de toutes les dimensions proposées par et sur le forum.   On compte sur vous ! Yes YOU CAN ! !
Poster

Réserver son avatar Y poster même pour les scénarios
Demander un rang Pour être plus beau !
Réclamer des richesses Pour faire des achats
Se recenser et/ou recenser un scénario Pour être inclus dans votre groupe
Remplir son inventaire Car sans rien c’est dur de survivre
La Parole aux membres En cas de questions ou remarques
Faire un Scénario Et permettre à un futur membre d’être lié à vous !
Lire

Les règles de jeu
Etat des groupes
Localisation des groupes
Temporalité du forum
Les nouveautés du forum
Le hide en Rp

Voir

Forum Carnets de survie
Forum demandes de Rp
Forum demandes de Liens
Forum Flood&Jeux
Forum Absences
Forum des animations


Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski EmptyDim 20 Mar - 10:49

je déplace
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emily Kowalski   Emily Kowalski Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Emily Kowalski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Se Préparer pour Survivre
 :: Vos Présentations de Personnages :: Fiches de Présentations Abandonnées
-
Sauter vers: