Fall of Man
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Résumé des intrigues précédentes
MessageSujet: Résumé des intrigues précédentes    Résumé des intrigues précédentes  EmptySam 7 Mai - 15:50





Coaticook (en jeu, de Août à début Novembre 2015


 
Aout 2015


  Coaticook, petite ville à la frontière du Canada et des Etats-Unis. Des petits groupes de survivants se sont déjà formés sur la route pour en arriver jusque là, ou bien dans la ville elle même. Le groupe Combat, prônant la violence, vivant surtout par le pillage, prêts à tout pour survivre. Marche, un groupe qui a pour objectif de ne pas perdre de temps et d'avancer toujours plus vers le nord. Ils se sont mis à couvert dans la végétation de l'un des parcs. Nombreux et hétérogène, le groupe connu rapidement des tensions. Le groupe Padawan fut formé un peu au hasard, surtout par de jeunes survivants qui tentent de s'entraider, un peu excentré de Coaticook et évitant le contact avec les autres, protégés par les nombreuses fermes alentours. Et Ordre, un groupe mené à la baguette, où chacun doit avoir son utilité malgré les tensions importantes existantes entre eux. Installés en plein centre ville, ils ont su s'assurer un périmètre à peu près sûr. Coupés du reste du monde, ils sont livrés à eux-mêmes. Il n'y a aucun moyen pour ces survivants de suivre l'avancée de l'épidémie dans le monde, ni de savoir s'il existe réellement pour eux une chance de survivre... Très vite, des petites rencontres entre les différents groupes créent quelques tensions, mais on voit aussi quelques échauffements internes apparaître...

 
Fin aout 2015 / Début septembre

  De fortes tensions éclatèrent entre le groupe Marche et Combat, qui perdit la moitié de ses membres. Le groupe Marche grossît encore, et les tensions ne s'en allèrent pas.
  Mais bien plus grave, au sud de Coaticook, l'infection rattrape les réfugiés. Les défenses tombent, et bientôt, ils sont près d'un millier de contaminés à se presser à la frontière, sur l'ancien camp de la FEMA. Il ne suffirait que d'un mouvement pour que cette horde se retrouve sur Coaticook. Face à cette menace que leurs expéditions pour quadriller le secteur leur ont fait repérer, le groupe Ordre décide d'agir. Leur but : attirer la horde vers l'Ouest pour la détourner de Coaticook, déjà bien pourvue en zombies. Sur les lieux, ils sont mêlés à quelques représentants du groupe Padawan, se trouvant là par hasard, et pris dans la tourmente. Cet épisode marqua un coup dur pour le groupe Ordre, qui perdit d'importants membres, mais également pour les Padawans. Les deux groupes ne collaborèrent pas plus que cela, mais ils étaient provisoirement à l'abri grâce à leur diversion.

 
Septembre & Octobre 2015


  Chacun tenta de continuer à survivre, un semblant de calme revenu pour un moment. La survie avait ses droits, et les hordes de zombies parcourant le continent n'était jamais loin.
  Dans le même temps, un nouveau groupement se forma non loin de la ville, dans une Eglise. Et pour cause : leur chef s'était proclamé prophète, clamant que l'apocalypse était la volonté de dieu. Se rassemblèrent autour de lui des fidèles, mais également des survivants égarés, simplement désireux de sécurité.
  Les deux rescapés du groupe combat périrent lors d'une fouille, encerclés par des zombies. Le groupe Ordre eût plus de chance, lui : lors d'une fouille de l'hôtel de ville, ils trouvèrent une radio qui semblait encore fonctionner. Ils apprirent bientôt que le danger était plus qu'imminent, et qu'il fallait bouger à tout prix.

 
Fin Octobre 2015


  Le groupe Ordre a tout abandonné, et a fui à travers Coaticook en direction du nord-ouest. La mort sur les talons, plusieurs survivants isolés se sont aussi greffés à eux. Ils arrivent non loin du groupe Padawan. Là, les zombies les surprennent en masse, mais pas que. L'armée, repoussée depuis la frontière sud par les contaminés, arrive aussi sur place. Et c'est le massacre : les militaires ont pour ordre de ne laisser aucun survivants et de toute manière, les zombies sont trop nombreux pour que l'on fasse la distinction avec les vivants. Fuyant, les deux groupes sont disloqués, éparpillés ; chacun essaye de passer entre les mailles du filet. C'est tout ce qui importe.
  Du côté des groupes marche et culte, la vie n'est pas rose non plus. La chute de Coaticook oblige les marcheurs à fuir eux aussi, et leur chemin finit par croiser celui de groupe Culte, dont l'église est assiégée par les morts vivants. Ces deux groupes là aussi subiront de lourdes pertes. Les survivants du groupe Culte rejoindront les marcheurs pour former un nouveau groupe toujours plus vaste... Et à l'ambiance toujours plus électrique.

         

             
© giphy




       




Trois-Rivières (en jeu, à partir de novembre 2015)


 
Novembre 2015


  Fuir vers le nord. C'est le seul objectif, le seul espoir des rescapés de la chute de Coaticook. On finit bientôt par se regrouper de nouveau : quelques anciens survivants du groupe Ordre et leurs nouveaux compagnons de route forment les « protecteurs », alors que les Padawans disparaissent définitivement. Certains de leurs membres formeront avec des anciens de groupe ordre et quelques autres les Egarés, groupe formé au hasard et peu soudé, soumis à une terrible famine. Du côté des Marcheurs, les chefs mènent les survivants à la baguette, et la mort de l'ancien prophète du groupe culte dans de mystérieuses circonstances poussera certains à les quitter. Nos survivants arrivent, au bout de deux semaines de marche, dans le secteur de Trois-Rivières. La ville est tombée et il fait un froid de canard ; mais il reste là bas de quoi survivre.
  Car il faut continuer à avancer, coûte que coûte. Désormais, c'est la loi du plus fort.

Mars 2016

Alors que le premier hiver après la grande panique va vers sa fin, les ravages qu'il a causé se font durement sentir pour les survivants. En plus du froid et de la famine, ils vont de plus bientôt avoir à affronter les zombies, qui reprennent une activité conséquente avec le dégel. La résistance de l'Humanité s'organise, cependant. Divers groupuscules mettent en place différentes formes de société, tandis que les militaires parachutent du matériel pour aider les civils.

A Trois Rivières, les Egarés comme les Protecteurs traversent des temps difficiles.
Ces derniers ont dû faire face à une épidémie : ils se sont alors rués vers le stock de médicament de l'Université. Récupérant ce dont ils avaient besoin, ils sont cependant passés à côté d'importantes découvertes sur le virus faites par les anciens chercheurs et étudiants. Le bâtiment a fini brûlé. Leur groupe, malgré ces peines, se dresse aujourd'hui fier et de plus en plus soudé.
Il n'en va pas de même pour les Egarés. Tensions et culpabilité animent le groupe. Pourtant, les choses allaient en s'améliorant : la radio récupéré leur avait annoncé un parachutage de matériel. Ils s'y sont rendus, et c'est là que tout a dérapé. Un autre groupe débarque face à eux. Récupérer le stock s'est fait au prix de nombreuses blessures et de divisions qui tendent à s'accentuer.
Egarés comme protecteurs ont désormais conscience de ne pas être les seuls groupes de survivants dans le coin. Les mystérieux « Autres » semblent redoubler de puissance comme de cruauté.

Les morts vivants sont loin d'être la seule menace à contrer.

Fin Avril 2016

Le dégel pouvait sembler un soulagement, mais de nombreux problèmes semblent émerger avec le printemps. Aux zombies qui rôdent toujours s'ajoutent ce mystérieux groupuscule, les « Autres » et de nouveaux coups durs pour les deux groupes.

Des coordonnées GPS mènent les Protecteurs au cœur d'une marée de zombie de laquelle ils se tirent de justesse. On y découvre cependant les restes d'une cargaison de matériel militaire déjà récupérée. Par qui ? Le mystère reste entier. Une autre partie du groupe tombe dans une embuscade, réglée d'une grenade sur les opposants. De fait, il est impossible de connaître l'identité et les motivations des ennemis du groupe. Bilan : un seul cadavre, celui de Marina Chevalier, mais de nombreux blessés ainsi que des questions sans réponses.

Chez les Egarés, les « Autres » se font plus directs : ils kidnappent Chloé Esclavier pour attirer le groupe dans une embuscade. Tout le monde finit blessé, les femmes violées et le message est clair : les Egarés doivent bosser pour eux désormais, leur obéir et leur donner une bonne partie de leurs ressources. Une autre partie du groupe retrouve Pelleas Wilkins mort. Les Egarés accusent de nombreuses blessures et traumatismes, ainsi que quelques pertes humaines. Pourtant, la radio de Philippe fonctionne encore, et « Radio Free Earth » maintien un faible espoir chez nos survivants : l'armée serait en chemin et de nouveaux parachutages seraient prévus.

La peur s'installe petit à petit à Trois Rivières. Les zombies ne semblent plus être les seuls monstres, non. D'autres rôdent, humains, organisés, ambitieux.


         

             
© Giphy
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé des intrigues précédentes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Se Préparer pour Survivre
 :: Une Virée en Enfer :: Contexte et Intrigues
-
Sauter vers: