AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
[Terminé] Hello, guys
MessageSujet: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyDim 15 Mai - 14:07





Hey, guys



Rafael et Ethan arrivent de nouveau à proximité du moulin. A peine arrivés, ils constatent que l'endroit a été incendié: le toit a été crevé et ses murs à demi effondrés. Il n'y a plus d'étages dans le Moulin. Les corps forment de petites bosses dans la neige qui a tout recouvert. Pas un bruit, pas un chat.


[Terminé] Hello, guys  F28wli


Situation de départ:

- On reprend la carte de la mission.= précédente avec ses particularités (véhicules et cadavres zones 10/15/11
- Chacune des zones de bâtiments peut être fouillée, ainsi que les zones 15 et 10.
- Les règles normales s'appliquent, veillez à bien précisez où vous vous trouvez pour le prochain OP dans une semaine.
- Vous avez une semaine


               

                   
© giphy
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyLun 16 Mai - 16:45


Il fait super beau. Mais vraiment. Conclusion, j'ai l'impression que l'air est comme figé. Je sais, c'est super chelou comme sensation mais pourtant j'ai du mal à la définir autrement. Quand je souffle, ça se cristallise dans l'air tellement il fait froid et la luminosité est vraiment désagréable. Faudrait que je me trouve une paire de lunettes de soleil, ce serait pas con ça. Ca m'éviterait d'avoir l'impression d'être aveuglé dès que je vois une congère, ce qui arrive à peu près tous les dix mètres.

Mais au moins on bouge. Et après des jours passés la plupart du temps enfermés à s'inquiéter, à réfléchir tout haut, ou tout bas, à se demander ce qui se passe dehors, bah j'avoue que ça fait du bien. Même si je suis pas persuadé que les autres auraient totalement validé notre petite expédition. J'imagine déjà la tête d'Ashley qui s'inquiète, d'Eliott qui va trouver moyen de dire que je me défile, ou de Zak qui lui voudra venir. Et je suis pas sûr de savoir lequel serait le pire, même si je sais que la compagnie du gosse serait plutôt cool. Mais là, il est au chaud, en sécurité et je veux pas qu'il se mette à s'inquiéter pour rien.

Alors, après avoir vaguement évoqué le sujet avec Rafael, on a décidé sans vraiment le dire à haute voix, de retourner faire un tour vers le moulin. Histoire de… de quoi au juste ? Je sais pas trop en fait. D'avoir un point de départ peut-être, plutôt que de errer dans la ville un peu au hasard histoire de trouver des trucs qui seraient utiles dans cette histoire. Même si je vois pas trop sur quoi on pourrait tomber mais bon, c'est un détail. Et puis, j'ai vraiment du mal à piger tout ce qui se passe, enfin ce qui m'inquiète vraiment dans le fond, c'est de savoir ce qu'on risque. Ouais j'ai de la peine pour ces gamins et si Zak était à leur place je ferais tout pour les retrouver. Mais justement, il est pas à leur place, il est en sécurité avec nous. Et je veux pas qu'il risque quoi ce soit. Donc, logiquement, je devrais rester terré dans un bunker avec lui non ? Ce serait pas con, enfin si un peu, mais au fond, le jour où on sortira le bout de notre nez, la menace sera toujours là. Alors autant la chercher. La trouver. Et voir ce qu'on peut faire.

Il nous faut pas longtemps pour arriver sur le campus. On a le moulin en visu et tout est calme autour de nous. Vachement plus que la dernière fois. Ca fait vraiment bizarre de s'entendre respirer, d'entendre le crissement de nos pas dans la neige. C'est totalement surréaliste. Et puis, d'un coup, je me rends compte que le moulin a cramé. Mais bien comme il faut. Je souffle alors, en direction de Raf' avec une grimace.

"T'en penses quoi de tout ça ? On est d'accord qu'on a pas joué avec des allumettes avant de partir hein. Alors, à ton avis, qui voulait qu'on ne retrouve rien d'intéressant ?"

Ouais, ça c'est de la question. En fait, je crois que je voulais surtout rompre le silence, même si c'est pas le truc le plus intelligent à faire pour le coup. Je sais pas si revenir ici permet d'avoir le recul qui nous manque dans cette foutue histoire ou si en fait, c'est pas pire. Je sais même pas si on trouvera des trucs intéressants ou si c'est la pire idée du siècle. Bon, au moins, je suis pas tout seul. J'ajoute alors, d'un ton hésitant.

"Tu crois qu'on devrait quand même à nouveau jeter un œil aux alentours ? Genre si on a oublié des trucs ou je sais pas trop en fait."

Pour faire quoi ? Tomber sur les cadavres ? Etre bien sûrs qu'ils sont là ? Possible, enfin même s'ils ont du cramer à la réflexion. Mais bon là, c'est évident qu'ils sont repassés par là. Pourtant à force, avec ce calme surréaliste, je vais finir par me persuader qu'on a craqué et que tout ça c'est dans nos têtes. Ce serait con mais vachement plus facile à gérer que ces Autres là…
Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes :
1 M249 (30 balles) - 1 fusil à pompe (28 balles)
Gains des fouilles : *
Endroit où je me trouve :  Zone 14
Endroit où se trouvent mes ennemis : ?

_________________

   
   
Just relax, take it easy

Ethaniel M. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Ethaniel M. Griffin
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyMar 17 Mai - 16:05





Hey, guys


Oui, c'était dangereux de revenir sur un lieu qui avait été le théâtre d'autant d’événements. Mais en même temps, Rafaël était convaincu que le danger était passé. Cela avait été pas mal traumatisant pour tout le monde finalement. Le groupe s'était planté de cibles... Ceux qu'ils avaient attaqué étaient des innocents finalement. Même si ce terme était quelque peu obsolète désormais. Il n'y avait plus d'innocents dans un monde où il fallait lutter pour survivre. Et s'il fallait dépouiller les plus faibles pour vivre alors... Il secoua la tête. Non. Malgré toute sa rage pour s'en sortir, cela le dégoûtait de penser ainsi et encore davantage d'agir comme un salopard sans morale. Et il lui semblait que tous ceux qui étaient dans ce groupe avaient à peu près la même façon de penser que lui. Alors bon, s'en prendre à des innocents, ben ça travaillait le ciboulot... Il s'était passé des trucs moches ici. Et pas clairs. Ça, c'était l'instinct de journaliste de Rafaël qui le lui soufflait. Cet instinct qui savait lui dire qu'il y avait anguille sous roche dans certaines affaires et qui avait fait de lui un très bon reporter.

Alors ouais, l'idée de revenir ici et d'enquêter avait réveillé sa fibre de reporter et il était enthousiaste. Bien que prudent, le jeune homme aimait bien fréquenté le danger, il recherchait l'adrénaline dans sa vie d'avant, ce qui l'avait poussé à voyager, à couvrir des guerres, des révolutions... Autant dire que depuis que les zombies avaient pointé le bout de son nez, il était gâté. Et si avant, le fait de devoir prendre soin de Charisma l'avait bridé, là... Il pouvait enfin vibrer, même s'il ne l'avouerait jamais, au risque de passer pour un fou. La tension au sein du groupe suite à cette histoire le rendait nerveux et il était heureux de pouvoir y échapper. Il était un homme d'action finalement, même s'il n'était pas dénué de réflexion. Mais là, cela ne servait à rien de rester assis à se regarder dans le blanc des yeux, à retourner l'affaire dans tous les sens et élaborer des hypothèses fantasques. Ils n'avaient rien, aucune preuve. Juste des affabulations. Et la culpabilité.

Alors quand ils avaient parlé avec Ethan de cette affaire, ils avaient convenu tacitement de revenir sur les lieux et de tenter d'en apprendre davantage. Un groupe enlevait les gosses. Et ça, c'était vraiment moche. Et surtout, ils pouvaient nous frapper n'importe quand. Notre bâtiment était plutôt sécurisé, mais comment savoir de quels moyens ils disposaient ? On pouvait aussi se barrer, trouver une autre planque, mais merde, celle là était parfaite. Et je n'aimais pas l'idée de fuir. Cela dit, nous avions Zak dans notre groupe. Un enfant. Et même si ce n'était pas mon petit frère, j'aurais détesté qu'il soit enlevé pour... quoi que juste ? Dieu seul savait quels tarés avaient pu se regrouper... L'inquiétude d'Ethan était légitime.

Ils arrivèrent finalement sur le campus. Le temps était clair et froid. Et le moulin avait brûlé. Merde.

« Et bien au moins, cela peut laisser supposer que nous ne trouverons plus âme qui vive ici, cela écarte déjà un danger... »

Parce que le moulin semblait avoir fini de se consumer, donc il n'avait pas brûlé il y a quelques heures... Le feu était une excellente façon de faire disparaître les preuves. Rafaël ressentit un frisson d'excitation familier devant un mystère à résoudre, une vérité à faire éclater au grand jour et sans doute que son regard brillant le trahissait.

« Certaines personnes ont des choses à cacher... »

Ethan semblait se demander si c'était une bonne idée de revenir fouiller au vu de cet incident.

« Ouais, ça vaut le coup. Si on est revenu pour tout faire disparaître, c'est qu'il y avait des choses compromettantes. Le feu peut avoir épargné certaines preuves. Ou les pyromanes avoir laissé de nouvelles traces. Sans compter que la dernière fois, l'émotion empêchait d'avoir les idées claires. »

Rafaël parlait avec un certain enthousiasme.

« On tente les voitures ? »

TYPE D'ACTION : on se déplace zone 13
TYPE D'ACTION : je fouille une voiture

Rafaël se dirigea vers une voiture abandonnée là, l'ouvrit avec précaution, son couteau de chasse en main, son flingue à la ceinture, comptant sur Ethan derrière lui pour assurer ses arrières. Il ouvrit la portière, et commença à fouiller, sans rien trouver d'intéressant. Il soupira et haussa les épaules.

« Try again. »

               

                   
© giphy


Points de vie restants : 22/22
Munitions restantes :
1 smith and wesson (18 balles)
Gains des fouilles : Nada
Endroit où je me trouve :  Zone 13
Endroit où se trouvent mes ennemis : ?

_________________

Nobody can understand us...
This world keeps on spinning, Only she steals my heart
She's my inspiration, She's my northern star
I don't count my possession, All I call mine
I will give her completely, To the end of all time
     (c)LUCKYRED.
     


Dernière édition par Rafael Tyler le Mar 17 Mai - 16:17, édité 2 fois
Rafael Tyler

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Rafael Tyler
Messages : 1146
Membre du mois : 2
J'ai : 34 ans
Je suis incarné(e) par : Orlando Bloom
Crédit(s) : angel180886
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens : [Terminé] Hello, guys  Ah_l_a10

Mes hauts faits : [Terminé] Hello, guys  Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyMar 17 Mai - 16:05

Le membre 'Rafael Tyler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Mouvement' :
[Terminé] Hello, guys  Mvtcla12

--------------------------------

#2 'Fouille' :
[Terminé] Hello, guys  Fouill15
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyJeu 19 Mai - 10:58

Parler de cette histoire avec Raf’ m’avait l’air d’être une bonne idée. J’espère que l’avenir me donnera raison sinon j’en connais qui vont pas se priver pour nous dire que cette sortie était un plan pourri. Mais tout a l’air tellement calme que je vois pas trop ce qui pourrait nous arriver. Bon, ok, après le bordel qu’on a vu là il y a quelques jours c’est vraiment louche, je veux bien l’admettre. Tant qu’on sort de là entiers c’est le plus important non ? Surtout si on trouve des trucs intéressants quoi.

J’ai un bref hochement de tête à ses propos alors que nos regards sont braqués en direction du moulin.

"Ouais, on va dire ça. Ou que quelqu’un l’ait brûlé pour qu’on soit sûrs de rien trouver me fait plutôt penser à un danger supplémentaire. Mais je m’en voudrais de la jouer parano."

J’ai un sourire sans bien savoir pourquoi. Enfin si, je sais. C’est con mais pour une fois qu’on fait un truc qui ne soit pas uniquement trouver de la bouffe, un endroit où dormir sans se geler, ça change. Alors oui, c’est bien plus dangereux, enfin les zacks faut pas se leurrer, ce sera quand même la pire des menaces, mais au moins, pour le coup, on peut peut-être arriver à faire autre chose que survivre. Mais vu que j’ai la vague impression que ce genre de raisonnement ne plaira pas à tout le monde, je préfère le garder pour moi, quand bien je sens Raf’ tout aussi content d’être là.

"Ce que je me demande quand même, c’est que s’ils ont tout cramé, c’est parce qu’ils savaient qu’on reviendrait non ? Tu penses pas qu’ils nous surveillent ? Ou un truc dans le même goût."

Je vais éviter de commencer à imaginer des trucs sinon je vais avoir peur de mon ombre, mais j’ai comme l’impression que ça mérite réflexion. Ils savent pas combien on est, nous non plus. On sait juste qu’il y avait deux groupes. Est-ce qu’on a tué tout le monde ? Est-ce qu’ils vont pas vouloir se venger ? Putain, trop de questions en fait. On va se focaliser sur du concret hein, ce sera pas plus mal.

En tout cas, ils sont vite revenus sur les lieux. Voilà un truc tangible. Je sais pas à quoi ça peut nous servir mais ça évite à mon esprit de vriller dans tous les sens. Et j’ai un bref haussement d’épaules à sa réponse.

"C’est aussi ce que je me suis dit. Sans compter le fait qu’on a pas à s’inquiéter pour eux vu qu’on sait qu’ils sont bien à l’abri dans la base de James Bond."

Pas besoin de préciser pour le « eux ». Même si je trouve qu’il commence à englober un peu trop de monde à mon goût. Pas que je sois pas content de les avoir, bien au contraire, Mais ça fait tellement plus de possibilités qu’il arrive un truc à quelqu’un à qui je tiens que j’en viens à me dire que ça va forcément mal finir. Raisonnement à la con, j’admets, mais je suis incapable d’en avoir un autre.

"Après je t’avoue que je vois pas trop quoi chercher en fait. Des traces ? Des douilles ? Un plan de la ville avec une croix dessus pour nous dire où ils sont ?"

Je le fixe, me demandant si son instinct de journaliste sera plus performant que moi. J’ai peur que les trucs intéressants aient cramé avec le moulin mais sait-on jamais. Un coup de bol, tout ça. Mais l’enthousiasme de Raf’ est porteur et je hoche la tête, armant mon fusil alors que je le couvre.
Je le laisse fouiller la voiture et, quand il soupir, j’ai un haussement d’épaules.

"T’inquiète, y en a d’autres va."

Je désigne les autres caisses abandonnées avant que mon regard ne s’arrête sur un bâtiment à coté de nous. J’ai pas souvenir qu’on y ait mis les pieds et je lui désigne d’un mouvement du menton avant de me rapprocher.

Type d'action J’essaie d’ouvrir la porte du bâtiment en zone 9.

Et c’est un échec. Bon, je m’attendais pas non plus à ce qu’on me déroule le tapis rouge. Je regarde par la fenêtre poussiéreuse sans rien voir de particulier et j’ai une grimace à l’attention de Raf’.

"Ca se fait de péter une fenêtre ? Ou tu sais mieux ouvrir les portes que moi peut-être."

Si ça se trouve, on va ouvrir et se prendre une horde de zombies sur la gueule. Ce serait con quand même.

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes :
1 M249 (30 balles) - 1 fusil à pompe (28 balles)
Gains des fouilles : *
Endroit où je me trouve :  Zone 9
Endroit où se trouvent mes ennemis : ?

_________________

   
   
Just relax, take it easy



Dernière édition par Ethaniel M. Griffin le Jeu 30 Juin - 21:35, édité 2 fois
Ethaniel M. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Ethaniel M. Griffin
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyJeu 19 Mai - 10:58

Le membre 'Ethaniel M. Griffin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Mouvement' :
[Terminé] Hello, guys  Mvtcla13

--------------------------------

#2 'Fouille' :
[Terminé] Hello, guys  Fouill10
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyMar 21 Juin - 21:42





Hey, guys



Quelque chose bouge, zone 1... Ca titube. Une silhouette, unique. Vous voyez ça par la fenêtre.

Vous demandez un édit quand vous arrivez à une zone, à deux zones, ou si vous tentez de rentrer en intéraction (même en tirant dessus)

               

                   
© giphy
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyMar 28 Juin - 15:28





Hey, guys


Rafael haussa les épaules alors qu'Ethan se montrait un poil moins optimiste que lui. Il n'avait peut-être pas tort. Après tout, mieux valait étudier toutes les possibilités afin d'être le plus prêt possible aux diverses éventualités.

« Cela permet de rester en vie, ce n'est pas forcément un mal. »

C'était la première fois que les deux hommes se retrouvent à partir seuls quelque part. En duo. Et un frisson d'excitation courait le long de l'échine de l'ancien reporter à cette pensée. Il n'avait à prendre soin que de lui. Non pas qu'il se fichait royalement du sort d'Ethan, non, mais le mec était suffisamment grand pour se débrouiller, non ? Il n'avait pas à veiller sur Charisma comme il l'avait fait depuis le début de l'épidémie. Il n'avait pas à se montrer prudent pour deux. Rafael avait un tempérament assez aventureux et téméraire en temps normal. Il aimait le danger. Même si celui qu'il affrontait depuis que les zombies avaient envahi la surface de la terre était bien pire que tout ce qu'il avait connu et infiniment plus mortel. Il avait l'impression qu'il pouvait enfin laisser parler son tempérament intrépide avec Ethan sans être forcément qualifié d'inconscient et égoïste. Et qu'il pouvait même se réjouir de cette petite mission qui changeait un peu de l'ordinaire.

« Peut-être... Ou ils ont préféré se montrer prudents et parer à cette éventualité... Je veux dire, si je faisais un truc pas net et avais croisé des gens qui pouvaient avoir des soupçons, j'aurais aussi tout fait disparaître au cas où... »

Mais il poussait probablement le raisonnement un peu loin. Cela dit, c'était plus rassurant de penser ainsi que de songer qu'ils puissent être... observés. Et que donc, on pouvait les frapper à tout moment. Malgré lui, Rafael regarda aux alentours, scrutant les voitures vides. Il n'y avait pas âme qui vive a priori. Le reporter hocha la tête aux propos d'Ethan. Oui, les plus vulnérables étaient à l'abri. Quand bien même leur groupe aurait été surveillé, ils pouvaient se défendre depuis leur base. A moins de subir un assaut bien organisé de nombreux survivants. Mais mieux valait ne pas y songer. Rafael rit légèrement quand Ethan reprit la parole, non sans lâcher un trait d'humour concernant ce qu'ils recherchaient.

« Ah ce serait trop demander je suppose. »

Il s'engagea le premier vers une voiture, afin de l'examiner, sans rien trouver d'intéressant. Mais cela ne devait pas le décourager, il aurait été trop simple de trouver quelque chose du premier coup. Si tant est qu'il y ai quelque chose à trouver évidemment. Il s'efforçait de rester optimiste, quand Ethan était plus pessimiste, sans pour autant laisser de côté la réalité. Les chances étaient bien maigres de découvrir quoique ce soit pouvant les renseigner sur ces mystérieux survivants. Ethan reporta son attention sur le bâtiment voisin, tentant d'ouvrir la porte, sans succès.

« J'pense pas que le proprio nous tiendra rigueur de vandaliser cette bâtisse. »

Cependant, alors que Rafael étudiait la fenêtre et le bâtiment, il vit une silhouette vaciller au loin. Impossible de déterminer si c'était un ami ou un ennemi, mais il semblait seul... Armé ? Raf se mit à couvert, attirant l'attention d'Ethan.

« Psst, y'a quelqu'un là bas, tu le vois ? »

Il attendit quelques secondes, avant de se décider :

« C'est sans doute l'occasion ou jamais d'en apprendre davantage. On va voir. »

TYPE D'ACTION : j'avance vers la zone 5 (un zombie apparait à deux zones, mais pas de bâtiment dans ce périmètre donc pas de zonzon, merci le froid).

Il se saisit de son arme et longea le bâtiment, restant à couvert tandis que les deux hommes se rapprochaient de la silhouette.

TYPE D'ACTION : je fouille un peu au passage mais ne trouve rien (et pas de zombie car on est dehors youpi \o)

« Qu'est-ce qu'on fait ? On l'appelle en restant à distance ? On le menace direct ? »

La voix de Rafael n'était qu'un chuchotement.

               

                   
© giphy


Points de vie restants : 22/22
Munitions restantes :
1 smith and wesson (18 balles)
Gains des fouilles : Nada
Endroit où je me trouve :  Au coin du bâtiment zone 5
Endroit où se trouvent mes ennemis : Peut-être un zone 1 ?

_________________

Nobody can understand us...
This world keeps on spinning, Only she steals my heart
She's my inspiration, She's my northern star
I don't count my possession, All I call mine
I will give her completely, To the end of all time
     (c)LUCKYRED.
     


Dernière édition par Rafael Tyler le Mar 28 Juin - 15:45, édité 1 fois
Rafael Tyler

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Rafael Tyler
Messages : 1146
Membre du mois : 2
J'ai : 34 ans
Je suis incarné(e) par : Orlando Bloom
Crédit(s) : angel180886
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens : [Terminé] Hello, guys  Ah_l_a10

Mes hauts faits : [Terminé] Hello, guys  Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyMar 28 Juin - 15:28

Le membre 'Rafael Tyler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Mouvement' :
[Terminé] Hello, guys  Mvtcla12

--------------------------------

#2 'Fouille' :
[Terminé] Hello, guys  Fouill15
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyJeu 30 Juin - 21:37

J'ai une grimace à sa réaction et je hausse les épaules à mon tour, en parfait miroir de sa propre attitude.

"Ché pas trop à quel point ça permet de rester en vie et à quel point ça peut faire péter un câble quand on n'a plus confiance en rien… mais parait que je fais confiance trop facilement d'après le gamin…"

Comme quoi, tout change. Enfin, un peu. J'ai quand même la fâcheuse tendance à voir le meilleur chez les gens avant de chercher à les buter ou à me dire que ce sont des monstres. Je sais pas si ça me perdra ou pas. Ou si les zombies me mangeront pas avant. Ca, c'est plus que probable vu ma chance, autant être réaliste. Même si ça me ferait chier. Enfin, ça le fera pas vu que je serais bouffé. Bref, on s'en fout non ?

J'ai une moue pensive au reste de ses propos et je regarde ce qui reste du moulin avant de froncer les sourcils.

"Tu penses à ces histoires de gamins ? A ton avis, pourquoi ils les ont embarqués ? Et pourquoi choisir ce coin-là pour … c'était quoi déjà ? Un traquenard ? Un piège ? Qu'on a bien foutu en l'air…"

Ouais, un plan bien foireux. Je repense à ce foutu journal qu'Eliott a trouvé et j'avoue, dire que ça me plait pas des masses est un doux euphémisme. Bon, c'est pour ça qu'on est là en même temps, parce que tout ce merdier risque de nous retomber dessus d'une manière ou d'une autre et qu'il faut qu'on soit autant préparés que possible pour savoir ce qui va arriver. Dire qu'à un moment, ces putains de zacks étaient notre seul problème. Et après il y a eu le froid. Et maintenant ça… y a pas à dire, le Canada c'était tellement l'idée du siècle…

On commence à fouiner un peu partout, sans grand succès. Mais Raf' est toujours aussi cool. Il se prend pas particulièrement la tête et il a l'air aussi curieux que moi, si c'est pas carrément plus, face à tout ça. Et c'est sympa. Même si on prend des risques. Mais pour une fois, on attend pas qu'ils nous tombent sur la gueule, ça doit jouer sur notre humeur un peu non ? En tout cas, ça joue sacrément sur la mienne. J'ai même un rire à sa réponse quand je lui souffle l'idée de péter une vitre et je réponds, d'un ton amusé.

"Au pire, je lui ferais un chèque."

Et d'un coup, je le vois se mettre à couvert. Je le suis, par réflexe, fronçant des sourcils quand il me dit ce qu'il a vu et je regarde dans la direction qu'il indique. Je vois vaguement un truc bouger et ça me plait moyen. On a pas été des masses discrets en arrivant et il ou elle doit savoir fatalement qu'on est là. Enfin, d'un autre coté, ça veut dire qu'on a une chance non ? Ou pas ok.

Je le suis alors qu'il avance en direction de la dite silhouette, gardant mon fusil bien serré entre mes mains. Et, au chuchotement de Raf, je reste un instant silencieux, réfléchissant aux options.

"On va dire que je suis idiot mais il aurait déjà pu nous tirer dessus. Donc on va peut-être éviter de menacer direct non ? On peut se la jouer cool."

Je suis pas hyper convaincu, j'avoue, mais bon, je vois pas d'autre option. Et puis, je suis curieux quelque part, il se passe un truc pile à l'endroit où on est venus fouiner, on peut pas laisser passer ça et rentrer sagement à la maison. Ce serait débile. Alors je prends une profonde inspiration et je lâche, d'un ton léger à Raf', comme si de rien était.

"Bon… je tente le coup. Si je me fais dégommer comme un lapin parce que je suis trop con, tu te barres hein, pas la peine qu'on soit deux à payer pour ça…"

Je lève les sourcils avant de faire un pas en direction de… la silhouette ? Le type ? Le… truc ? Et je prends la parole, d'une voix forte, autant que possible. Genre, dans le silence qui nous entoure, le monde entier va rappliquer. Même les zacks gelés, vous allez voir.

"Hey… salut ! Y a quelqu'un ? Qui sait genre… parler ?"

Parfait Griffin. Et maintenant, tu vas demander s'il veut être ton ami ? Je sais pas pourquoi mais je sens que c'est le pire plan du monde là, tout de suite. Enfin, tant qu'à le faire, autant le faire bien. J'arque un sourcil en direction de Raf', à quelques mètres de moi à peine. On va bien voir hein.

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes :
1 M249 (30 balles) - 1 fusil à pompe (28 balles)
Gains des fouilles : *
Endroit où je me trouve : Zone 5
Endroit où se trouvent mes ennemis : Zone 1 ?

_________________

   
   
Just relax, take it easy

Ethaniel M. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Ethaniel M. Griffin
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyJeu 30 Juin - 21:37

Le membre 'Ethaniel M. Griffin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Action' : 3


Ah, la silhouette passe derrière le véhicule... Et ne semble plus bouger.
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyDim 31 Juil - 11:19





Hey, guys


Un sourire amusé répondit à la confession d'Ethaniel. Il y avait une étrange relation entre le grand et le petit frère. C'était parfois à se demander qui était le plus raisonnable. Zak n'était même pas encore un adolescent, mais il était certain qu'il avait de la jugeote et un puissant instinct de survie. Mais il était aussi un peu trop sauvage, trop méfiant. Ethan était plus abordable. Plus naïf ? Peut-être... Mais il n'était pas possible de vivre en se méfiant de tout le monde. Il avait raison, la paranoïa pouvait rendre fou.

« Et Zak ne fait pas confiance assez facilement. Faut trouver le juste équilibre. C'est sûr que se fier à quelqu'un, c'est prendre le risque d'être trahi et se réserver de mauvaises surprises. Mais il y en a de bonnes aussi... »

Il haussa les épaules. Ils se fiaient les uns aux autres dans leur groupe, non ? En tous les cas, c'était son cas. Rafaël n'était pas naïf, mais il avait décidé de ne pas se transformer en monstre égoïste et individualiste. Vivre en communauté, c'était un signe d'humanité... Quand cela n'était pas dicté par de plus sombres desseins évidemment. Ils discutèrent ensuite de ce qui avait pu se passer ici et de l'identité des hommes qui avaient été là. De ce qu'ils faisaient des gosses. Un frisson parcourut l'échine de Rafaël. Il avait vu des horreurs au cours de sa carrière. Il savait que la perversion de l'esprit humain n'avait pas de limites. Et c'était pire dans des situations de guerre ou d'apocalypse.

« Il y a plusieurs possibilités... Mais j'aurais tendance à penser aux pires... »

Il avait parlé d'une voix sombre et tendue. Ouais, pourquoi enlever ces gosses ? Les enrôler dans une sortie de petite armée dirigée par un illuminé ? C'était plus facile avec des enfants, ils étaient plus malléables, plus influençables. Ou pour assouvir quelques appétits pervers et répugnants ? Il préférait ne pas y songer... Que pouvait-on faire d'enfants ? Hormis qu'ils étaient des cibles plus faciles car se défendant moins, quels intérêts avaient-ils ? Par principe, Rafaël partait du principe qu'ils étaient mauvais et animés de mauvaises intentions. Il rejetait d'emblée le fait qu'ils désirent sauver ces enfants. Ou si c'était le cas, ils le faisaient en étant une fois de plus, des illuminés. Quant au pourquoi de ce lieu, Raf ne put que hausser les épaules. Il ne savait pas.

Ils commencèrent à farfouiller. Sans se prendre la tête. Malgré la gravité de la situation, les deux hommes étaient assez détendus. Ils étaient assez semblables sur certains points. C'était la première fois que Rafaël se retrouvait seul avec Ethan pour une petite mission. Et il appréciait le Griffin. Il n'était pas chiant, comparé à certaines nanas du groupe. Même si Rafaël n'était pas souvent l'objet de leurs foudres. C'était davantage Ethan qui morflait. Le pauvre. Pour un peu Rafaël aurait vraiment compati. Les relations entre Ethaniel, Eliott et Ashley étaient complexes... Et pas de tout repos. Cela amenait une certaine tension au sein du groupe. Qui n'était pas forcément de bon augure. Il ne fallait pas qu'il implose. Cette petite virée entre mecs permettait aussi de souffler. Rafaël rit doucement à la réplique d'Ethan, ravi de son humour, mais retrouva vite son sérieux en s'apercevant qu'ils n'étaient plus seuls.

Heureusement, Ethan avait des réflexes et surtout ne perdait pas de temps à se poser des questions. Il imita son compagnon, avant que celui-ci ne lui souffle avoir vu une silhouette. Il demanda ce qu'ils allaient faire vis à vis de l'intrus et hocha la tête aux paroles d'Ethan. Il était du même avis. Parce que bon tirer avant et poser les questions ensuite, c'était bien joli, mais cela ne les avançait pas. Et si cette personne était innocente ? Si elle recherchait des enfants ? Cela dit les paroles suivantes d'Ethan lui firent froncer les sourcils, malgré son ton léger. Il ne répondit pas. Il ne laisserait pas Ethan crever là...

Il se crispa quand la voix d'Ethan résonna dans le silence. Il grimaça instinctivement, le cœur battant. Moment de vérité. Et il n'y eut aucun coup de feu. Rafaël échangea un regard avec Ethan, voyant disparaître la silhouette derrière une voiture. Bien, bien... Que devaient-ils en conclure ?

« Hum, notre ami a l'air timide. »

Un piège ? Peut-être... Il prit une ample inspiration.

« Bon, on a plusieurs options. On laisse tomber. On s'approche en lui indiquant clairement qu'on ne lui veut aucun mal mais qu'on cherche à comprendre ce qu'il s'est passé ici... ou on le prend en sandwich. Soit c'est quelqu'un comme nous qui cherche à comprendre. Soit c'est un de ces fumiers, mais je doute qu'il se serait caché aussi simplement. Mais ça peut aussi être un piège... »

Il se pinça l'arête du nez. S'ils se plantaient, ils risquaient d'y laisser leur peau. Finalement, Rafaël lança :

« On ne vous veut aucun mal, on fouillait juste l'endroit ! »

La vérité. Même s'il ne précisa pas qu'ils voulaient comprendre, ne voulant pas trop en dévoiler à l'inconnu. Cela dit, il serait étonnant qu'il sorte de sa cachette en prenant les paroles de Rafaël pour argent comptant.

« Ce moulin n'était pas comme ça il y a quelques jours, il a été brûlé tout récemment... Il s'est passé des choses horribles ici. »

Il n'ajouta rien. Ils risquaient de se retrouver dans une impasse. Étaient-ils prêts à attaquer cette personne juste pour avoir des infos, même si elle était innocente et juste apeurée de les avoir rencontré ? Rafaël se serait bien approché, mais il serait alors à découvert. Une cible bien trop facile... Il espérait que sa voix, sincère, allait faire hésiter l'inconnu.

TYPE D'ACTION : Raf parle à l'inconnu en espérant l'amener à leur répondre.

               

                   
© giphy


Points de vie restants : 22/22
Munitions restantes :
1 smith and wesson (18 balles)
Gains des fouilles : Nada
Endroit où je me trouve :  Au coin du bâtiment zone 5
Endroit où se trouvent mes ennemis : Peut-être un zone 1 ?

_________________

Nobody can understand us...
This world keeps on spinning, Only she steals my heart
She's my inspiration, She's my northern star
I don't count my possession, All I call mine
I will give her completely, To the end of all time
     (c)LUCKYRED.
     


Dernière édition par Rafael Tyler le Dim 31 Juil - 11:20, édité 1 fois
Rafael Tyler

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Rafael Tyler
Messages : 1146
Membre du mois : 2
J'ai : 34 ans
Je suis incarné(e) par : Orlando Bloom
Crédit(s) : angel180886
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens : [Terminé] Hello, guys  Ah_l_a10

Mes hauts faits : [Terminé] Hello, guys  Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyDim 31 Juil - 11:19

Le membre 'Rafael Tyler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Action' : 7
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptySam 6 Aoû - 9:58

Il avait fallu courir. Encore et encore courir. Ca avait commencé par une négligence. Nue, sur le béton tout aussi dénudé d'une cave. Mon corps n'était plus qu'un gouffre de douleur, tout me grattait, me piquait, me faisait mal. J'avais conscience d'avoir des égratignure se tdes écorchures sur à peu près tout le corps. Je n'avais même plus la force de résister quand ils venaient. Quand ils m'ouvraient la bouche de force pour me faire avaler un peu d'eau, ou de cet infâme gruau que j'avais identifié comme des céréales bouillies dans du lait et dans je ne sais quoi, peut être du miel. Ils venaient dans la pièce, souvent. Je les identifiais par leur odeur, par leur toucher. Leur tronche, elle, restait vague, brouillée par les larmes qui s'accumulaient dans mes yeux. J'étais sale. Je puais. Le corps recouvert de saletés. De temps en temps, j'avais droit à un seau d'eau glacée en pleine tronche, et ensuite on me frictionnait avec vigueur, ce qui couplé à mes blessures, me faisait hurler de douleur. L'affaire se terminait souvent dans un coup de poing en plein dans le visage, qui avec les privations, me rendait le plus souvent ad patres, incapable de me rendre compte de ce qu'il m'arrivait. Le pire,c 'était la nuit. Ou l'idée que je me faisais de la nuit. Quand ils s'infiltraient dans ma cellule, tout seul ou plusieurs...


Le pire n'était pas le chef. Mais il n'était pas loin d'être un monstre pour autant.


Cette nuit, ils étaient venus à deux. Ca avait duré des heures. A tour de rôle. Baillonnée et ligotée, car ils ne voulaient surtout pas que leur chef soit au courant, ils avaient fait leur affaire. J'avais encaissé en silence, mauvaise, jurant à chaque seconde que j'aurais la peau de ces deux fils de pute. Quand ce fut terminé, j'eus droit à un rab de nourriture. Une boite de corned-beef. Et ce don faisait d'eux des sains. J'avalais avec appétit, indifférente à l'état de mon corps, à cette plaie ouverte qu'il devenait jour après jour. J'avais la fièvre, à cause de toutes ces égratignures qui s'infectaient dans cet endroit froid et humide. L'un d'eux avait eu l'excellente idée d'allumer une clope. Mais dans cette cave, ce garage souterrain, il y avait plein de trucs. Je n'avais jamais pu l'explorer mais dans mes rares moments de lucidité, l'ancienne cambrioleuse reconnaissait d'anciens outils de travail ; huiles, lubrifiants industriels. On devait être dans un garage, ou sous une imprimerie. Je n'en savais rien. Je saisis l'occasion et bondissais alors que les flammes se répandaient. Je me levais. Et avançais à reculons, direction la porte, les surveillant du regard pendant qu'ils essayaient d'éteindre le début d'incendie avec leur t-shirt qu'ils avaient enlevé. Les types hurlèrent mon nom, qu'ils m'avaient arraché à force de sévices dès les premiers jours. Je bondissais sur mes jambes flageolantes et reclaquais la lourde porte de fer et de grilles. Les types criaient mon nom alors que je sanglotais sous la douleur de l'effort d'un corps brisé, d'un esprit en miettes, et à cause de l'excitation et de la terreur liée à mon évasion. Ils cognaient sur la grille supérieure de la porte ; je ne voyais que leurs mains mais j'entendais leurs cris. Morgane ! Ouvre cette putain de porte ! Morgane ! MORGANE ! Morgane ! Je m'habille en vitesse, avec les loques avec lesquelles ils m'ont capturée. J'entends du remue ménage plus loin, une alarme. Je dois faire vite. Le visage baigné de larmes et sanglotant sans pouvoir m'arrêter, j'enfile mon pantalon et pleure plus fort lorsque la ceinture vient compresser mes plaies. Morgane ! Morgane ! Je t'en prie Morgane, laisse-nous sortir ! Nous laisse pas mourir ! Morgane ? Morgane ! MORGANEEEEEEE ! Je me dirige vers l'étage, mais vois la poignée s'enclencher plusieurs fois et entends le bruit de chocs sourds contre la porte ; ces connards l'ont barrée pour me violer tranquille. Je ne peux pas fuir par là.


La panique est totale. Je dois trouver une échappatoire. Je me rappelle de la porte de secours, toujours barrée. Je la percute violemment avec le pied de biche, je la défonce. Les chaînes la gardent à demie fermée même une fois défoncée, mais je suis si maigre que je peux me faufiler entre la porte et le mur, au moment où ces connards défoncent la porte de l'étage.


Je file dans la nuit en pleurant.



.....


Il fait jour. Et je continue de poser un pied devant l'autre. Le froid a figé les larmes dans la crasse de mon visage. Je ne fais pas vraiment attention à mon environnement, sinon aux bruits. L'ouïe m'a infiniment plus aidée que tous mes autres sens, durant ma captivité. Je sursaute quand j'entends qu'on me parle. Je serre mon pied de biche. Et quand je les reconnais, je m'effondre pour de bon. Je pleure et je tombe à genoux.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyLun 15 Aoû - 23:46

C'est marrant de causer avec Raf'. C'est un peu comme avec sa copine, je peux dire un peu ce qui me vient sans avoir l'impression de passer pour le crétin de service. Et c'est plutôt cool. J'ai du mal à parler de Zak en général, enfin surtout de cette relation bizarre qu'on. Probablement parce que j'ai du mal à la piger, doux euphémisme pour dire que je suis complètement largué quoi. Donc je m'en tiens aux généralités, à ce que tout le monde peut voir. Dans ce cas précis, c'est son absence de confiance en l'espèce humaine, justifiée, je veux bien l'admettre, face à mon coté Saint Bernard. Ouais, ça tranche, et pas qu'un peu. J'ai un sourire à sa répartie et un bref haussement d'épaules.

"Un juste équilibre, ce serait pas mal ça. Disons que là, ça va déjà mieux depuis qu'il vous connait. Faut dire que ça peut un peu calmer les élans de sociabilité quand on se fait tirer dessus au premier groupe qu'on croise. Mais y a du mieux et je me dis qu'on a du bol de se trouver mine de rien. Ca marche plutôt pas mal."

Je préfère passer sous silence les vraies mauvaises surprises. Surtout que bon, au rythme où on va, m'est avis qu'on va bientôt en avoir de nouveau. Bon, peut-être qu'on les cherche un peu les coups vu le coin qu'on a décidé de choisir pour trouver des infos, mais bon, pour le moment, ça se passe pas trop mal. J'ai quand même une grimace quand il reprend la parole et je peux pas m'empêcher de souffler, non sans une pointe de sarcasme.

"T'es du genre à voir le verre à moitié vide toi ou bien ? Mais ouais, faut compenser avec ceux qui auraient tendance à imaginer que ça va bien se passer. Même si je te l'accorde, plus ça va, moins je suis convaincu qu'on va s'en tirer tranquillement sans dommages."

A croire que Zak va finir par gagner et par me rendre aussi pessimiste que lui sur les gens qui nous entourent. J'essaie de garder en tête les bonnes rencontres que j'ai pu faire, réalisant brusquement avec un pincement au cœur que je n'ai plus jamais eu de nouvelles de Katrina. Bon ok, j'ai pas trop cherché à la voir même si elle m'avait dit dans quel coin elle était mais elle est jamais venue non plus. J'essaie de pas trop visualiser à quel point c'est mauvais signe et je me focalise sur Raf' et notre petite expédition qui donne rien de bien concluant pour le moment.

Enfin, ça dure pas longtemps et si j'ai cru qu'on pouvait se détendre un peu, même cinq minutes, la réalité se rappelle bien vite à nous. Nos réflexes parlent pour nous pour le coup et on agit de façon assez synchro au final, sans vraiment avoir à nous concerter. Ce qui est plutôt une bonne chose soit dit en passant. Mais on reste un peu cons, sans bien savoir comment réagir avec la silhouette qui joue à cache-cache. Je sais pas si je fais une connerie ou pas en la hélant mais bon, je suis toujours debout et j'ai pas de trou entre les deux yeux. Donc on va dire que non hein. J'ai quand même une grimace à l'attention de Raf' et je hausse les sourcils.

"Ouais timide. C'est tellement le moment. Comme si on était des gens flippants."

Deux mecs armés, évidemment que ça peut faire peur. Je me rends pas trop compte en fait, tellement je suis habitué à être dans la peau de celui qui se méfie. Je hoche doucement la tête à ses options, fronçant les sourcils avant de souffler, à mi-voix.

"On peut pas l'attaquer. S'il voulait nous tirer dessus ce serait déjà fait. Donc l'option on s'approche ça me parait bien."

C'est ce qu'il fait d'ailleurs et je le suis, méfiant, mon fusil braqué en direction de la voiture. Ouais, je sais, si on nous canarde, ça servira pas à grand-chose, mais question de principes quoi. Raf' reprend la parole et je me fige, guettant la réaction en face. Et je me rapproche, petit à petit, fronçant les sourcils de plus belle. Putain, pourquoi j'ai une vague impression de déjà-vu en regardant par-là ? Impression qui augmente à mesure que la silhouette se fait plus nette.

Et là, je lâche un juron. Bon, pas qu'un ok.

"Bordel de merde. C'est la pé… c'est Morgane."

J'avoue, je cherche pas à savoir si c'est un putain de piège ou pas et je me précipite vers elle, laissant mon fusil pendre sur le coté quand je vois son visage et surtout, dans quel sale état elle est.

"Oh putain, qu'est ce qui t'est arrivé ? Raf', amène-toi !"

Elle est capable de marcher ? Et qu'est ce qu'elle fous là ? Et qui l'a mise dans cet état ? Je sais que c'est la reine des pétasses mais, quand même, elle est pas capable de mettre un mec en rogne à ce point-là, si ? Et, si c'est le cas. Il est où ce type ? Ouais, trop de question. Beaucoup trop. Je vais quand même éviter de lui demander si ça va hein. Surtout quand elle se met à chialer. On est pas dans la merde.

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes :
1 M249 (30 balles) - 1 fusil à pompe (28 balles)
Gains des fouilles : *
Endroit où je me trouve :  Zone 5
Endroit où se trouvent mes ennemis : ?

_________________

   
   
Just relax, take it easy

Ethaniel M. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Ethaniel M. Griffin
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptySam 20 Aoû - 17:02





Hey, guys


Rafaël hocha la tête. En effet, leur groupe fonctionnait plutôt bien, malgré les individus hétéroclites qui le composaient. Cela aurait aussi bien pu foirer. Mais chacun faisait des efforts et des concessions et tous étaient assez intelligents pour avoir compris que la force était dans l'union et qu'il fallait compenser les faiblesses des uns, par les forces des autres. Veiller les uns sur les autres. Cela semblait si naïf et pourtant, c'était l'essentiel. La base. Se faire confiance. Même si ce n'était sans doute pas gagné pour tout le monde. Est-ce que Rafaël confierait sa vie à n'importe quel membre du groupe ? Et pire, est-ce qu'il confierait celle de Charisma ? Etait-il assuré que les autres feraient tout autant que lui pour la protéger ? Qu'aucun ne se barrerait pas pour sauver ses miches ? Il pouvait concevoir qu'on abandonne un inconnu à ses malheurs, même s'il n'était pas comme ça, personnellement. Mais ils n'étaient plus des inconnus désormais, ils se connaissaient un peu... Et l'individualisme n'avait pas sa place. Zak le comprendrait peut-être. Pour le moment, il était jeune et méfiant. Et il abandonnerait sans doute les autres à leur sort, hormis Ethan et Ashley, qui étaient son frère et sa mère...

« Tout le monde est méfiant, même si je ne suis pas adepte de la politique de tirer d'abord et parler ensuite... Mais tout le monde ne raisonne pas comme moi. »

Peu de monde en vérité. Il secoua la tête à la question d'Ethan. Non, il n'était pas d'un naturel pessimiste, bien au contraire. Sinon, il ne serait pas là aujourd'hui. Dans son esprit, et son cœur, résidaient encore l'espoir de jours meilleurs. Il essayait de voir le bon côté de chaque chose, de chaque situation, même totalement catastrophique. Cela ne l'empêchait pas d'être prudent et rationnel.

« Non, en fait, je suis quelqu'un de désespérément optimiste. Vraiment. Mais j'ai aussi la tête sur les épaules et je garde le pire à l'esprit. C'est la différence entre optimiste et naïf. »

Il pinça les lèvres quand Ethan lui avoua être convaincu qu'ils allaient avoir des ennuis. C'était probablement vrai. Ils avaient été chanceux jusqu'à maintenant. Revenir ici, c'était prendre le risque d'attirer l'attention sur eux, sur les leurs. Mais aussi d'anticiper une éventuelle menace. Toute décision était à peser soigneusement et comportait des risques. Il fallait évaluer les bénéfices et les risques et agir en conséquence. Pour le moment, tout était tranquille. Ce qu'ils savaient déjà, c'était qu'on était venu brûler le moulin très récemment. Donc qu'il y avait des gens dans le coin... Un danger pour eux. Au vu de ceux qu'ils avaient croisé ici, on ne pouvait pas les ranger dans la catégorie « amicaux ».

Mais l'illusion de sécurité vola en éclats quand ils avisèrent une silhouette. Ils n'étaient absolument pas seuls. Ils se cachèrent tous les deux, faisant une assez bonne équipe finalement. Rafaël apprenait à apprécier le Griffin. Et c'était plus facile quand ils étaient en tête à tête, juste entre hommes et loin du reste du groupe. La question était de savoir que faire de cet inconnu... Lui tirer dessus ? Non, raf l'avait dit : ce n'était pas sa méthode. Et c'était la même chose pour Ethan. Ils tentèrent donc une approche plus pacifiste, effrayant ainsi la silhouette qui se cacha. Sans répondre. Super.

« Ouais, d'ici, impossible de voir qu'on a de bonnes bouilles de gentils samaritains, que veux-tu. »

Les deux hommes tombèrent d'accord : ils n'allaient pas tirer dessus. Ils décidèrent de conclure qu'il n'était pas dangereux, mais juste apeuré et seul. Donc, ils devaient approcher. Rafaël décida de parler de nouveau, afin de rassurer l'inconnu, alors qu'Ethan approchait également. Et là, il l'entendit jurer, surpris. Et le regarda se précipiter sur la silhouette en oubliant toute prudence.

« Bordel, Ethan, qu'est-ce que tu fous ? »

Il lui demanda alors de venir et il s'exécuta, faisant confiance à Ethan pour ne pas les mener tout droit dans un piège. Et là, son ventre se noua en voyant le spectacle de la brune trop maigre et frigorifiée qui sanglotait sur le sol, en serrant son pied de biche entre ses doigts sales. Elle était dans un état épouvantable.

« Merde. »

Morgane. La connasse qui l'avait abandonné dans une situation compliquée. Il aurait pu crever alors qu'elle se barrait cette salope. Et bien, c'était un sacré retour de karma.

« On dirait que cette fois, tu n'as pas su filer avant que les emmerdes te tombent dessus ou avant de sacrifier un inconnu pour sauver tes miches. »

Oui, il l'avait encore mauvaise. Elle s'était bien foutue de sa gueule quand même. Pour autant, il ne lui souhaitait pas de finir dans un état pareil. Il jeta des regards inquiets autour d'eux. Elle venait bien de quelque part. Et quelqu'un l'avait mise dans cet état.

« OK, on l'embarque, pas le temps de discuter de ce qui lui est arrivé ici, elle a du s'enfuir de quelque part et fuir quelqu'un et je n'ai pas envie de tomber sur ce quelqu'un en fait. »

Il retira son blouson, le déposant sur les épaules de la jeune femme qui n'avait plus rien de celle qu'il avait croisé quelques semaines plus tôt. C'était qui le salaud qui lui avait fait ça ? Elle avait été battue et affamée, entravée... Peut-être qu'elle, elle détenait des réponses. Mais sil ils la ramenaient, ils devaient absolument empêcher qu'on remonte leur piste.

« On va te bander les yeux, je n'ai aucune confiance en toi et je n'ai pas envie que tu saches comment venir dans notre repaire. Ethan va te porter. Je vais effacer nos traces que l'on ne puisse pas nous suivre. OK ? »

Il avait parlé à Morgane en premier lieu, conscient que la priver de la vue et la laisser s'en remettre à deux inconnus était beaucoup lui demander, mais elle n'avait pas spécialement le choix. Et ils étaient moins pires que ce qu'elle avait pu connaître. Puis il s'était adressé à Ethan, afin de savoir si ce plan lui convenait.

               

                   
© giphy


Points de vie restants : 22/22
Munitions restantes :
1 smith and wesson (18 balles)
Gains des fouilles : Nada
Endroit où je me trouve : Zone 5
Endroit où se trouvent mes ennemis : /

_________________

Nobody can understand us...
This world keeps on spinning, Only she steals my heart
She's my inspiration, She's my northern star
I don't count my possession, All I call mine
I will give her completely, To the end of all time
     (c)LUCKYRED.
     
Rafael Tyler

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Rafael Tyler
Messages : 1146
Membre du mois : 2
J'ai : 34 ans
Je suis incarné(e) par : Orlando Bloom
Crédit(s) : angel180886
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens : [Terminé] Hello, guys  Ah_l_a10

Mes hauts faits : [Terminé] Hello, guys  Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyMar 23 Aoû - 10:21

Pour le coup, c’est plutôt cool, on a l’air sur la même longueur d’ondes. Je me demande si avant tout ça on aurait pu être potes ou pas. J’ai comme l’impression qu’on évoluait pas vraiment dans le même monde, que ce soit lui ou sa copine et moi. Mais, comme quoi, c’est l’avantage quand tout part en couilles, c’est que les barrières sociales sautent avec. Mais ils sont quand même vraiment cool et le reste, ce qui a pu se passer avant, on s’en fout non ? J’ai un mince sourire à ses propos et je hausse les épaules, non sans regarder avec attention autour de nous.

"Je le suis pas assez il parait. Je te dirais bien que je me soigne mais ça m’emmerde de me dire que tout le monde est un ennemi potentiel en fait. Donc t’es pas le seul à raisonner comme ça mais j’ai peur qu’on soit plus vraiment nombreux à avoir ce point de vue."

J’ai une grimace à cette pensée, même si le fait d’entendre Raf’ penser comme moi me rassure un peu. Pas tant que ça, faut pas déconner, mais je me sens un peu moins seul pour le coup. Et je l’écoute quand il reprend, mon sourire se faisant plus large.

"Ah ouais, donc Zak dirait que je suis naïf. Enfin, il aurait tendance à utiliser des termes un peu moins sympas plutôt mais passons. Je vois ce que veux dire mais je t’avoue que garder la tête sur les épaules, avec tout ce qui se passe depuis quelques mois, ça relève limite de l’exploit."

Si on se sent un peu plus détendus qu’on le devrait, la réalité nous rappelle vite à l’ordre avec la silhouette qui se dessine au loin. Bon, on s’est pas fait tirer dessus, c’est vrai, mais on sait jamais ce que ça va donner. Sauf que je suis un crétin beaucoup trop optimiste qui se dit que, si on s’est pas encore fait flinguer c’est bon signe. Je peux pas m’empêcher de lâcher un rire à la remarque de Raf’ et je lui jette un regard amusé.

"Ils savent pas ce qu’ils ratent avec nos super bouilles. De quoi faire tomber toutes les filles dans nos filets. Au moins."

C’est sûr qu’avec nos visages amaigris, nos gueules mal rasées et la demi-tonne de fringues qu’on se paie, on doit grave être rassurants. Enfin, c’est un détail sur lequel je m’attarde pas, surtout que là, d’un coup, je me rends compte que cette nana, je la connais. J’oublie toute prudence, on l’a acté que j’étais con de toute façon non ? Et je me précipite vers Morgane. Qui est en dans un putain de sale état.

Raf’ finit par me rejoindre dès que je l’appelle et sa réaction est à peu près la même que la mienne. Même si j’arque un sourcil un rien perplexe au reste de ses propos.

"Ah, vous avez l’air d’être de supers potes. A croire qu’elle a pas fait sa pétasse qu’avec moi tiens."

Et pourtant, même si elle m’a laissé en plan deux fois, avec les meilleures raisons du monde soit dit en passant, je peux pas décemment la laisser là dans cet état. J’en connais une qui va gueuler et monter sur ses grands poneys à la con mais je m’en fous. Je la laisserais pas crever dans la neige. Et j’ai même pas besoin d’insister pour que Raf’ m’approuve. Pour le coup, je suis quand même soulagé et je hoche la tête.

"Faut qu’on sache ce qui s’est passé. Et si ça va nous tomber sur la gueule."

J’ai du mal à quitter Morgane des yeux, surtout à mesure que je vois dans quel état elle est. J’ose même pas imaginer ce par quoi elle est passée et, au ton de voix que prend Raf’, même s’il a l’air de l’avoir mauvaise avec elle, j’ai l’impression qu’il est aussi sur le cul que moi. Je mets mon fusil en bandoulière et je me baisse pour ramasser Morgane et pour qu’elle voit ma gueule avant que Raf’ lui bande les yeux. Je cherche même pas à négocier avec ce point-là, faut dire que j’ai pas non plus une confiance illimitée en elle. Je sais qu’elle a un putain d’instinct de survie mais le reste, je préfère pas me prononcer à ce sujet.

Et je me contente de souffler, quand je finis par la prendre dans mes bras aussi délicatement que possible. Elle pèse que dalle, ça fait presque flipper.

"Tout va bien, c’est juste le crétin de service qui va te porter. Je te ferais pas de mal et on va te ramener au chaud pour qu’on puisse te soigner. Ca va bien se passer."

Ou on va se faire tirer comme des lapins dans deux minutes. Tant que c’est que ça et qu’on se fait pas tabasser comme elle a pu l’être. Putain, je sais pas pourquoi mais je sens que ça va mal finir cette histoire. Je secoue la tête pour chasser cette pensée et je me tourne vers Raf’.

"Ca devrait pas être compliqué d’effacer nos traces non ? On a bien fait de pas fureter partout pour le coup…"

Allez, soyons un peu optimistes.

_________________

   
   
Just relax, take it easy

Ethaniel M. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Ethaniel M. Griffin
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyMar 23 Aoû - 19:26

J'ai froid. J'ai faim. Je suis gelée, putain. Je ne me sens pas bien du tout. Mes tympans ne me renvoient que des bruits sourds, comme si j'avais les oreilles pleines de flotte. C'est chiant, je n'entends rien, ma vision elle-même s'est étrécie à ce que j'avais immédiatement sous les yeux. J'entends des cris autour de moi. Je les ai reconnus. Mes sens doivent me jouer des tours. Ca n'est pas possible. Je dois rêver. Il est improbable, sinon impossible, que je tombe pile sur les deux types que j'ai abandonné en dernier. Le premier, parce que c'était un flan mou qui avait du mal à prendre une décision, l'autre parce que c'était un vrai couillon à jouer les forts à bras, toujours à chercher à se fighter contre tout ce qui bougeait, mettant tout le monde en danger. Bref. J'avais abandonné ces deux couillons à leur sort et alors que je me trimballais la mort aux trousses, pis encore si j'étais attrapée, alors il y avait des chances pour que je subisse un châtiment pire encore que la mort. De toute manière... J'étais à bout. Je n'en pouvais plus. Je frissonnais. Mes vêtements, du moins ceux que j'avais eu le temps d'enfiler, n'étaient pas taillés pour ce genre d'épopée. Combien de kilomètres avais-je marché, malgré la faim qui me tenaillait les tripes, malgré la fièvres, et le cumul de toutes ces infections mineures qui m'épuisent, me tuent de l'intérieur. Je défaille à moitié. Tout devient obscur autour de moi.


On me parle. On me dit que l'on va m'attacher. Du moins, c'est ce que je crois comprendre, dans les brumes de la fièvre, de la faiblesse. Je me sens comme après une cuite de tous les diables ; en sueur, alors que je suis gelée, les tripes en capilotade, la nausée qui me vrille le cerveau et toute pensée rationnelle. On me pose quelque chose sur les épaules, et c'est déjà presque trop lourd. Je déglutis. J'ai l'impression que je vais vomir. J'ai un haut le cœur. Ma bouche s'emplit de sang. Je ferme les yeux. Putain, j'ai si mal. Je crache. J'ai du sang qui coule sur mon menton. J'en ai plein la bouche. Je réprime un gémissement de douleur. Yeux fermés, collés par des larmes qui déjà, gèlent. Je me sens porter. Je réprime un nouveau haut le cœur. Je pleure pour de bon. Je sais ce qui arrive.



| Je... Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas... Mourir ! Pitié, pitié! |


Il peut le sentir, maintenant. Ethan, qui me porte. Il doit sentir la chaleur dans le bas de mon dos, ce qui coule doucement mais avec régularité depuis des heures, sous mon manteau. La plaie n'est pas bien grande. Probablement du calibre .22, que la distance et les épaisseurs ont légèrement amorti. Mais je sens une boule à l'intérieur de mon dos. Je la sens par intermittence depuis que je suis partie, que je me suis enfuie. Mais là, je la sens fort. Je m'accroche à lui, rouvre les yeux, les larmes coulent et un filet de sang s'enfuit de ma bouche.


| Il faut se tirer ! Il faut s'enfuir ! Vite, ou ils vont... Vous... trouver... |


J'ai du mal à respirer. J'essaie d'avaler de grandes gorgées d'air, mais sans y parvenir. Je suffoque. J'angoisse. J'ai l'impression de me noyer. Une bulle de sang éclate dans ma bouche. J'agrippe l'homme plus fermement. Je sanglote de douleur et de terreur pure, je hoquette et crache mes mots.


| Ils arrivent. Ils me cherchent. Il ne faut pas qu'ils vous trouvent. J'ai... J'ai marché... Du sud-ouest, j'en... Sûre. J'en suis sûre. Sud-ouest. Garage. Une cave. Ils... Autres prisonniers. Les Autres. Nou...Nourriture. Ils arrivent. Ils viennent. Ils sont pires... Ils sont pires que les morts. Je ne veux pas mourir ! Je... ne veux pas... mourir... |


J'ai perdu mes mots. J'ai donné l'essentiel. Je crois. Mais je sais quoi dire, sur la mort. La mort c'est rouge. Et puis c'est bleu. Et puis c'est froid. Et par-dessus tout, ça devient un silence. La mort, c'est un silence de mort.



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyJeu 1 Sep - 19:41





Hey, guys

« Ouais, je le crains aussi. »

Mais c'était rassurant de savoir qu'il n'était pas le seul, qu'il pouvait compter sur Ethan pour l'appuyer dans ce genre de décision. Même si, en vérité, il ignorait comment les autres pensaient... Dean, Skylar, Ashley, Eliott, Marina... Zak était encore trop jeune pour que son avis ai un réel poids, mais il savait qu'il était hyper méfiant. Charisma pensait davantage comme Raf, même si elle était plus craintive et donc plus prudente... Rafaël détrompa alors Ethan sur sa nature. Il n'était pas pessimiste loin de là. Il ne fut pas surpris que le petit frère ai un jugement sévère sur son aîné. Ce gamin était un sacré phénomène. Et il avait un solide bon sens, même s'il était individualiste et n'hésitait pas à mettre les autres en danger pour sauver sa peau. Mais il était jeune, c'était pardonnable, bien que problématique.

« Ouais... Mais j'étais reporter avant, alors des trucs moches j'en ai vu, même si jamais aussi dingues et horribles que ce qu'il se passe maintenant. Mais j'avais plutôt intérêt à garder la tête froide et à réfléchir. »

Et même s'ils discutaient tranquillement, ils ne devaient pas oublier qu'ils étaient quand même à découvert dans une zone qui avait été le théâtre d’événements tragiques peu de temps auparavant. Et qui n'était pas totalement déserté, puisqu'on était revenu cramer le moulin... Et puis, il y eut cette silhouette fugace et apparemment apeurée. Ni Raf ni Ethan n'étaient pour lui tirer dessus sans sommation, préférant une approche un peu plus pacifiste, essayant de la convaincre de leur bonnes intentions, même si la personne en question devrait être aussi naïve qu'eux pour les croire sur parole. Raf sourit ç la réponse d'Ethan à son humour, avant de retrouver son sérieux pour appréhender la situation.

Et là, surprise... Morgane, à bout de forces, dans un sale état... Il ignorait ce qu'on lui avait fait, mais elle avait du souffrir pendant des jours. Étonnant qu'elle soit encore en vie d'ailleurs. Il jeta un regard à Ethan à son petit commentaire/

« Ouais, je l'ai croisée par hasard et elle m'a laissé en plan avec des zombies au cul, alors disons que ce n'est pas une grande amie. »

Mais de là à jubiler de la voir comme ça... Non, clairement pas. Il la couvrit de son manteau, conscient du froid polaire qui le transperce alors qu'il est correctement habillé. Il n'osait pas imaginer ce qu'elle ressentait. Il n'était même pas certain qu'elle survive à ça. Mais ce n'était pas une raison pour ne pas se montrer prudent. Il n'avait aucune confiance en elle, même mal en point et apparemment battue et affamée. Voire torturée. Ethan se montrait rassurant alors que Raf réfléchissait déjà la la façon de se tirer de là. Effacer les traces ouais... Il ouvrit la bouche pour répondre à son compère quand Morgane émit un gargouillis et que du sang sortit de sa bouche. Merde... Très mauvais signe ça.

« Putain, on aurait du l'examiner avant... »

Mais ils n'avaient pas le temps de jouer les docteurs là. Il fallait se tirer, parce qu'elle était sans doute poursuivie. Elle était trop affaiblie pour pouvoir semer des assaillants en possession de leurs moyens. Et elle commençait à paniquer alors que les serres de la mort se refermaient sur elle, qu'elle leur livraient quelques informations en pagaille. Ses paroles se gravèrent dans l'esprit du journaliste. Pourtant, il avait du mal à faire le lien entre toutes les informations. Les Autres. Des prisonniers. Elle leur fournit une direction, un endroit. Mais... la nourriture ? De quoi elle parlait ? Merde, ils bouffaient quand même pas leurs prisonniers hein ? Mais ils étaient terrifiants. Et dangereux... Pour qu'une nana comme elle les craigne à ce point... Pas étonnant au vu de son état. Et là, elle devint brusquement très pâle et inerte.

« Oh non, merde... Ethan, pose la. »

Elle n'allait pas leur claquer dans les pattes quand même hein ? Et pourtant... pris d'un mauvais pressentiment, Raf, chercha son pouls... Sans succès. Il blêmit en croisant le regard du Griffin et secoua négativement la tête... Elle n'avait survécu que pour venir mourir là, dans les bras d'un quasi inconnu. Géniale comme fin. Franchement, s'il l'avait recroisé en bonne santé, il aurait été tenté de se venger, mais là... Il soupira et l'examina un peu plus attentivement alors qu'Ethan avait remarqué le sang sur lui. Celui de Morgane.

« Elle avait aucune chance de toutes façons... Faut se tirer Ethan, si elle était prisonnière, on a du remarquer qu'elle avait filé et la pourchasser et au vu de son état, elle ne peut pas avoir énormément d'avance sur ses ravisseurs... »

Il avait récupéré sa veste, toute ensanglantée qu'elle soit.

« On doit effacer nos traces, comme si elle était morte sans croiser personne. Faudrait pas qu'ils se mettent en tête de nous rechercher... »

Surtout pas. Ils ne devaient pas tomber sur eux. Jamais... Rafaël n'oublierait pas de si tôt le corps martyrisé de Morgane.

« Mais nous, on peut les chercher ces fumiers... »

C'était moche d'abandonner le cadavre de Morgane là, mais il faisait trop froid pour l'enterrer, difficile de la brûler... La remmener ? Pour quoi faire ? Non mieux valait laisser penser qu'elle était morte seule, avec son secret pour leur laisser une chance. Et il n'avait aucun compte à rendre à cette garce... Alors qu'il parlait à Ethan, il se donnait l'impression d'être un connard sans cœur. Il s'était mis en mode automatique, en mode survie.

« Ethan, ça va ? »


               

                   
© giphy


Points de vie restants : 22/22
Munitions restantes :
1 smith and wesson (18 balles)
Gains des fouilles : Nada
Endroit où je me trouve : Zone 5
Endroit où se trouvent mes ennemis : /

_________________

Nobody can understand us...
This world keeps on spinning, Only she steals my heart
She's my inspiration, She's my northern star
I don't count my possession, All I call mine
I will give her completely, To the end of all time
     (c)LUCKYRED.
     
Rafael Tyler

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Rafael Tyler
Messages : 1146
Membre du mois : 2
J'ai : 34 ans
Je suis incarné(e) par : Orlando Bloom
Crédit(s) : angel180886
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens : [Terminé] Hello, guys  Ah_l_a10

Mes hauts faits : [Terminé] Hello, guys  Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptySam 10 Sep - 13:36

J'ai un bref haussement d'épaules à la répartie de Raf, me contentant d'un mince sourire un peu triste.

"On est plus nombreux pour beaucoup de choses en même temps."

C'est cool de discuter avec lui en tout cas, même si les sujets qu'on aborde sont pas hyper folichons, au moins on arrive à aborder des trucs dont je parlerais pas avec d'autres. Je le fixe un instant, me demandant si j'ai vraiment envie de savoir ce qu'il a pu voir pour être aussi… pragmatique ? Je sais pas si c'est le bon mais c'est le premier qui me vient à l'esprit. Et je souffle, d'un ton pensif, alors que continue de jeter des regards tout autour de nous.

"Je t'avoue que j'en ai vu quelques trucs moches mais rien qui m'aurait préparé à toute cette merde. Mais bon, pas difficile d'imaginer que t'as vachement plus bourlingué que moi au final."

C'est là que les choses dérapent. Et pas qu'un peu. Voilà un truc auquel j'étais pas préparé tiens. Le retour de Morgane. Dans un état indescriptible. J'essaie de la rassurer comme je peux mais elle est tellement paniquée, tellement à l'ouest que je suis même pas sûr qu'elle m'écoute vraiment. J'ai du mal à piger ce qu'elle raconte et, à la réponse de Raf', je sais pas pourquoi, j'ai une ombre de sourire qui me vient.

"Ah moi, elle m'a fait le coup deux fois tiens. Mais la deuxième c'était…"

J'ai pas le temps d'en dire plus qu'elle commence à s'agiter dans mes bras, à parler plus vite. Je tique même pas que la source de chaleur que je sens, c'est le sang qui coule de sa blessure sur mes fringues. J'essaie de trouver les mots pour la calmer, la rassurer, je sais pas trop quoi mais, avant que j'y arrive, ses yeux se ferment. Et j'ai pas envie de comprendre ce que ça veut dire, même quand Raf' me dit de la poser. Je le fais pas et je reste figé, la serrant contre moi, comme si ça pouvait la ramener.

Je finis quand même par la reposer aussi délicatement que possible à même le sol, grimaçant en voyant le sang rougir la neige autour d'elle. Je murmure, en écho à ses paroles, fixant toujours le corps sans vie de Morgane.

"Elle avait aucune chance… ses ravisseurs…"

Je fronce les sourcils en songeant aux gars qui lui ont fait ça. Raf' a raison, ils doivent pas être bien loin. Les Autres. Je repense à tout ce qui s'est passé ces derniers temps et je me dis que finalement, la menace des zombies c'était peut-être moins pire que toute cette merde qui va nous tomber dessus. Et je ne dis plus rien, les paroles qu'il prononce glissant sur moi sans que j'arrive à les empêcher de filer, mon regard toujours rivé sur le cadavre de Morgane.

Je secoue alors la tête à sa dernière question et je lâche, toujours sur le même ton.

"Non, ça ne va pas du tout."

Je pousse un profond soupir et j'effleure la joue de Morgane, sans bien savoir pourquoi. Je me relève alors, réalisant que je suis couvert de son sang et j'essaie de ne pas trembler alors que je lève les yeux en direction de Raf'.

"Couvrir nos traces ouais. Tu crois que c'est jouable ? Y a du sang partout et… quelle merde."

J'hésite un instant avant de froncer les sourcils et de souffler, d'un ton assuré auquel je m'attendais pas.

"Il faut qu'on se débarrasse de ces types. Qu'ils aient même pas l'occasion de poser leurs pattes sur les nôtres."

Et, dans mon esprit, les dernières paroles de Morgane qui tournent en boucle. Ca, je suis pas prêt de les oublier.

_________________

   
   
Just relax, take it easy

Ethaniel M. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Ethaniel M. Griffin
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  EmptyVen 23 Sep - 10:17





Hey, guys

« C'est pour ça qu'il vaut mieux se serrer les coudes. »

L'humanité n'était pas loin de s'éteindre. Il y avait sans doute bien plus de morts que de vivants. Et dans ces derniers, il y avait encore des connards opportunistes et/ou psychopathes qui profitaient de la faiblesse de certains survivants... Soit pour les voler. Soit pour les tuer. Soit pour assouvir quelques désirs tordus. Les racailles, les parias avaient survécu eux aussi. Ils étaient là, quelque part, à guetter les opportunités et à fondre sur les humains encore un tant soit peu honnêtes ou ayant des principes, afin de survivre, égoïstement, au détriment des autres. Des vautours. Qui pouvaient être encore plus dangereux que les morts. Qui l'étaient en vérité. Et malheureusement, il y avait de cette engeance là dans le coin. C'était bien pour ça que les deux hommes traînaient dans le coin. Afin de protéger les leurs. Ils n'étaient pas des guerriers pourtant, mais la guerre changeait les hommes. Les révélait. Ceux qui n'étaient pas capables de s'adapter mourraient. Ethan et Rafaël avaient survécu. Pour combien de temps, ça, c'était un mystère... S'ils tombaient sur le fameux groupe inconnu, il ne donnait pas cher de leur peau. La prudence était naturellement de mise.

Tout en discutant, Rafaël lâcha qu'il avait déjà vu des trucs moches dans sa vie, ce qui l'avait un peu, préparé à cette apocalypse zombie. Disons qu'il n'était pas un sensible et qu'il savait se démerder un peu quand c'était le chaos autour de lui. Il était débrouillard. Il analysait froidement les situations. Cela ne l'empêchait pas de connaître la peur, l'angoisse, la tristesse. Il n'était pas insensible à la mort des autres, loin de là, mais il gardait la tête froide sur le moment et s'autorisait de craquer à distance. Il hocha la tête au commentaire d'Ethan. Oui, il avait bourlingué. Quittant le luxe de la résidence familiale au Canada pour des bouges infâmes, pour des pays sous développés, pour voir des enfants aux grands yeux et au ventre gonflé, décharnés, dénutris, des femmes meurtries, les civils apeurés par le danger constant de tout voir ravagé par un groupe de soldats.

Mais l'apparition d'une silhouette suspecte mit fin à leur petite discussion, leur rappelant le but premier de cette excursion. Il était délicat de savoir à qui ils avaient à faire... Victime ou bourreau ? Pourtant, les deux hommes se mirent d'accord pour tenter une approche pacifiste et ne pas tirer sans sommation sur cette personne. Ce n'était pas leur politique et c'était pour ça qu'ils formaient un bon tandem. Ou un duo de débiles pour certains, c'était selon. Et là, surprise ! Non seulement la silhouette appartenait à une personne qu'on pouvait ranger dans la catégorie des victimes au vu de ses blessures (ce qu'il n'aurait pas cru possible au vu de leur précédente rencontre), mais en plus, il la connaissait. Morgane. Cette connasse qui l'avait laissé se démerder avec des zombies... Sacré retour de bâton. Il regarda Ethan avec surprise quand il lui avoua qu'elle lui avait fait aussi le coup, par deux fois par contre. Ah ? La première fois ne lui avait pas servi de leçon ? Il lui avait laissé une seconde chance ? Pour le coup Raf était moins tolérant.

Mais les explications tournèrent court quand leur attention fut de nouveau attirée par Morgane, qui se débattait faiblement. Elle allait leur claquer dans les pattes en fait. Rafaël réagit plus rapidement qu'Ethan. Se rendit compte de ce qu'il se passait avant lui et assista à la mort de la jeune femme avec impuissance, tandis qu'Ethan demeurait figé. Il lui sembla se passer une éternité avant qu'il ne daigne enfin la poser par terre, alors que le reporter jetait de fréquents coups d’œil autour d'eux. Non, elle n'avait aucune chance, effectivement. On s'était acharné sur elle. Et elle n'avait eu que la force de fuir pour ne pas mourir entre leurs pattes. Il se demandait si cela apportait du réconfort quand on mourait... De le faire dans les bras de pauvres types qu'on a bien enflé, plutôt qu'entre les mains de ces bourreaux qui nous ont arraché cris et larmes. A moins que l'ironie ne soit amusante...

Mais Raf oublia bien vite ces questions futiles en remarquant l'air décomposé et absent d'Ethan. Évidemment, que cela n'allait pas.

« Tiens le coup jusqu'à ce qu'on rentre Ethan. »

Sa voix était ferme, mais compatissante. Il pouvait passer pour un monstre insensible alors qu'il ne semblait pas regretter la mort de cette femme. C'était un peu le cas. Il se moquait franchement de son sort. Il préférait ne pas penser à ce qu'elle avait enduré. A ce que d'autres enduraient peut-être encore d'ailleurs... Il regarda le cadavre encore chaud, sa détermination renforcée. Il fallait penser aux vivants, pas aux morts. Il fallait se protéger.

« On va faire au mieux. »

Il hocha la tête aux paroles d'Ethan. Belles paroles en vérité. Mais est-ce qu'ils étaient de taille à jouer les justiciers ? Sans doute pas. Il ne répondit pas, se contentant d'observer la scène. Doucement, il arrangea le cadavre de Morgane, la mettant dans une position plus naturelle, essayant de faire correspondre les tâches de sang avec le rendu final, puis d'effacer leurs traces. Est-ce que les hommes qui la poursuivaient allaient pousser plus loin et chercher des indices de rencontre ? Il l'ignorait. Il fit de son mieux. Si cela ne suffisait pas... Il prit une ample inspiration.

« Allez, Ethan, on rentre. On analysera ça à tête reposée. »

Il lui saisit doucement le bras pour l'entraîner à sa suite, quitter ce lieu maudit. Au moins, ils avaient trouvé quelques réponses... même si elles étaient cauchemardesques.


               

                   
© giphy


Points de vie restants : 22/22
Munitions restantes :
1 smith and wesson (18 balles)
Gains des fouilles : Nada
Endroit où je me trouve : Zone 5
Endroit où se trouvent mes ennemis : /

_________________

Nobody can understand us...
This world keeps on spinning, Only she steals my heart
She's my inspiration, She's my northern star
I don't count my possession, All I call mine
I will give her completely, To the end of all time
     (c)LUCKYRED.
     
Rafael Tyler

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Rafael Tyler
Messages : 1146
Membre du mois : 2
J'ai : 34 ans
Je suis incarné(e) par : Orlando Bloom
Crédit(s) : angel180886
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens : [Terminé] Hello, guys  Ah_l_a10

Mes hauts faits : [Terminé] Hello, guys  Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé] Hello, guys    [Terminé] Hello, guys  Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Hello, guys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Rive Nord, Trois-Rivières, Canada
 :: Le Secteur de l'Université :: Le Moulin à Vent
-
Sauter vers: