AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyVen 22 Aoû - 16:59

Le jour se lève, doucement. Je ne le vois pas encore vraiment, sinon que l'obscurité semble se faire plus ténue, dehors. Un poil de lumière filtre entre les lattes du haut du volet dans le salon. Un peu de lumière, pas les rayons du soleil, pas directement. Mais il y a quand même quelque chose. Je pense que l'on se trouve en plein dans le tout début de l'aube, vous savez, lorsque le soleil n'est pas encore apparu, pas même un chouïa à l'horizon, mais que la pénombre commence déjà à s'éclaircir. Il fera bientôt assez clair pour bouger: je ne fais pas partie de ces fous qui sortent la nuit quand j'ai le choix. Les contaminés s'y retrouvent dans le noir. Du moins, ils restent aussi gauches que le jour, mais c'est toujours mieux que ce dont je suis moi même capable. Emporter une lampe de poche ou une torche ce n'est pas ce qu'on peut appeler le plus discret... Les infectés repéreraient la lumière à des kilomètres à la ronde et convergeraient vers elle comme des papillons et des moustiques. On l'avait bien vu à New York, avant les pannes de courant généralisées... Bref. Tout ça pour dire que moi, la nuit, je ne m'y risquerais pas. Mais en début de matinée, les choses n'étaient plus tout à fait les mêmes... Je me relevais, enfilant ma veste. Je m'étendais, tirant mes bras en arrière. Je me retenais de lâcher le soupir de soulagement que délier mes membres m'inspirait; je ne voulais pas prendre le moindre risque, aussi minime soit il, d'amener des zombies à s'intéresser de plus près à la maison. En silence, je montais les escaliers. Je n'étais pas croyant, mais je remerciais Dieu ou n'importe qui d'autre, qui avait eu le bon esprit d'avoir permis que ces escaliers soient suffisamment récents pour ne pas grincer le moins du monde.


Je passe la porte de la chambre parentale, totalement obscure. Je m'avance sur le côté du lit, à la lumière ténue que la porte laisse filtrer. Je me penche vers Juliette, que j'embrasse sur la joue. Elle bouge, elle sait que c'est moi. Autrement, elle n'aurait pas tout à fait réagi de la même manière...



| C'est moi. Le jour se lève, il faut qu'on en profite. Je t'attends en bas. |


En descendant, je sors de mon sac à dos quelques barres céréalières, que je commence à manger. Je n'attends pas Juliette, et files vers la porte d'entrée, que je débarasse de la table renversée contre, pour la maintenir fermée en cas de tentative pour la forcer. Je la soulève précautionneusement et la dégage. Je tire mon pistolet en posant ma main sur la poignée et regarde à droite, à gauche... Rien, personne. J'ouvre la porte plus grande; je fais le tour de la maison et j'avance un peu dans la rue, sous le couvert des porches. Pas d'infectés dans le coin; ils doivent se trouver plus loin dans la ville, ou dans les alentours. Je reviens vers Juliette, qui sort à son tour. Je referme la porte derrière elle.


| T'en fais pas. Ils sont en sécurité, Eva et les autres sont juste à côté. Tu veux qu'on commence par où? D'ici quelques jours, on n'aura plus rien de frais à se mettre sous la dent. |


Dernière édition par Philippe Esclavier le Dim 14 Sep - 10:27, édité 1 fois
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptySam 13 Sep - 19:01

Philippe & Juliette
Le 05 Août 2014
 




 
Lorsque mon lit bougea, je crus un instant que nous étions revenus à la réalité. Les lèvres de Philippe se posèrent sur ma joue, et je sens naitre à sourire à mes lèvres. Tout n’était qu’un mauvais cauchemar, un très mauvais cauchemar, et l’homme que j’aimais venait me tirer de cet horrible rêve. Et puis je sentis la dureté du lit et l’odeur de la pièce. Non, je n’étais pas dans ma chambre, ni même dans mon lit. Et non, je ne m’étais réveillée d’un mauvais cauchemar. Ce cauchemar c’était la réalité et j’allais devoir affronter une nouvelle journée pleine d’incertitudes. Mon sourire mourut aussi rapidement qu’il avait commencé à naitre. Il n’y avait aucune raison de se réjouir, au contraire. Je m’étais évadée trop loin dans mes espérances et ne n’avais pas eu un sommeil léger. Il aurait pu s’agir de n’importe qui d’autres que Phil’. Bon ok, j’avais reconnu la douceur de ses lèvres, la force de sa bouche sur ma joue, la chaleur qu’il dégageait et son odeur qui me réconfortait malgré tout ce qui avait pu se passer entre nous. Pour autant, j’avais manqué de vigilance et c’était une chose dont je ne pouvais plus me permettre. Je me levais alors qu’il me rappela qu’on avait des choses à faire aujourd’hui. Je lui fis un signe de la tête, et me rendis rapidement dans la salle de bain. Je passais un peu d’eau sur les plaies que j’avais récolté. Elles ne venaient pas des zombies mais d’objets pointus ou plantes  que j’avais du contourner tant bien que mal, ou dans lesquels j’avais dû aller pour ralentir Zack. Elles n’étaient pas bien graves, mais je prenais toujours le temps de les désinfecter. J’avais vu trop de personnes mourir à cause de petites plaies pour ne pas y faire attention. Je me rinçais ensuite le visage, puis me brossais les dents. Nous avions eu de la chance de trouver une maison qui possédait quelques objets de soins quotidiens. Vous n’imaginez pas ma joie quand on a trouvé des boites de tampons et des serviettes hygiéniques. Je n’avais jamais été plus heureuse dans la vie pour vous dire. Pitoyable hein ?

J’étais maussade lorsque je rejoints Philippe un étage plus bas. Il s’était chargé de préparer notre excursion si bien que je n’avais qu’à récupérer un sac à dos à porter. Il avait déjà ouvert la porte et dégageait le passage. Je n’aimais pas l’idée de partir sans nos enfants.  Bon sang, et si on ne revenait pas ? Et si ils leur arrivaient quelque chose pendant notre absence ? Mon inquiétude dut se lire sur mon visage. Juste après avoir fermé la porte derrière nous, Philippe essaya de me rassurer. Oui essaya car les mots étaient vains. Je ne partirais jamais paisiblement et sereinement sachant mon fils loin de moi, ainsi que Chloé. Et je n’avais pas autant foi en Eva que Phil, mais ça c’était une autre histoire. Allons y. Plus vite nous sommes partis, plus vite nous rentrerons. L’eau ça va. Il nous faut de la nourriture et des médicaments par contre. Il faudrait trouver un magasin de proximité, et une pharmacie. On évite les entrepôts et les supermachés, trop de risques, juste à deux.  j’avais très bien appris mes leçons. En même temps, les assimiler permettait de rester en vie alors je n’avais pas eu le choix. Je lui fis signe de la tête vers la droite et commença à m’avancer dans le silence le plus complet, prête à en découdre si cela était nécessaire. Ou à courir. Oui, plus de chances qu’on est besoin de courir qu’autre chose. Enfin je l’espérais.

_________________

Chewbacca a dit un jour : "Uuuuuuuuuuuuur Ahhhrrrrrrrrr Uhrrrrrrrrrrrrrr Ahhhhhhhhhrr Aaaaaaaarhg"... Je sais pas pour vous, mais moi, je suis complètement d'accord avec lui.
Laïla Harrison

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 23
Laïla Harrison
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Messages : 905
Membre du mois : 0
J'ai : 23 piges déjà ! Le temps ça passe trop vite mon gars !
Je suis incarné(e) par : Marie Avgeropoulos
Crédit(s) : (c)Halloween
Je suis un(e) : Black Widow.
Mes hauts faits : Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Surviv10
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Revenir en haut Aller en bas
https://fall-of-man.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyMar 16 Sep - 17:27

Juliette semble profiter de l'instant de douceur que je lui donne alors que je la réveille avec une tendresse qui coupe avec notre environnement immédiat et actuel. Mais très vite, elle déchante. Cela me fait la même chose parfois, au réveil. Mais cela reste rare. Souvent quand j'ouvre les yeux, je suis submergé par la peur et la colère par rapport à la situation dans laquelle nous nous trouvions en ce moment. Elle, ça doit être pareil. Déçue de se retrouver ici, dans ce monde merdique et brutal avec moi pour seule compagnie... Enfin, moi en dehors des enfants quoi. Bref. Je la laisse se préparer, et avale un bout pour patienter. Je vérifie et revérifie mon équipement plusieurs fois. Oublier un truc quand vous avez une voiture et un patron conciliant c'est jouable. Oublier la chose la plus infime de votre matériel et les zombies ne vous font pas de cadeaux ; j'ai vu des types mourir parce qu'en s'enfuyant ils avaient oublié leur manteau, plus épais que leurs autres vêtements et qui auraient sans doute pu les protéger de certaines morsures au jugé. Bref. Je me prépare et j'attends, comme souvent dans ces derniers temps. Je savais que Juliette serait inquiète que l'on laisse les enfants derrière nous, mais se déplacer à quatre dont deux gosses peu expérimentés était autrement plus dangereux qu'à deux adultes qui commencent à avoir l'habitude des mots. Ma compagne me confirme que nous devons nous mettre en route, pour rentrer plus vite. J'hoche la tête à son plan d'action, qui me semble simple et mesuré.


| Oui, ça me va. Evitons les grands axes. |


On commence à marcher, en silence. On croise de temps en temps quelques rôdeurs, apparemment récemment transformés. J'intime par gestes à Juliette de passer par le jardin de la maison d'a côté, ce que l'on fait. La porte de derrière est restée ouverte, et j'entre, tournevis en main. Je commence par remuer les affaires autour de moi dans cette petite cuisine sans dessus dessous.


Type d'action Je fouille la cuisine, après être entré par l'arrière de la maison



Pas besoin de chercher longtemps. Je contourne la grosse table de cuisine et tombe sur le corps d'un type, déchiqueté. Il y a plein de douilles de 5.56 à côté de lui. Et une carabine M41 de l'US Army. Putain, c'est vraiment les malades les gens d'avoir des trucs comme ça chez eux. Je la dégage de ses doigts, non sans avoir planté par sécurité mon tournevis dans la tempe du corps, au travers l'oreille, en un craquement écoeurant. On ne sait jamais. Je montre l'arme à Juliette. Sur le mur d'en face, qui donne sur le salon sur le côté, on pouvait discerner de très nombreux impacts de balles. Le type avait mitraillé du Zack qui avait envahi sa maison par l'avant, probablement. Il était tombé à court de munitions et avait fini en Big Mac. L'odeur était immonde. Pas un bruit alentours. Je ramasse un chiffon que j'humidifie avec ma gourde, et commence à nettoyer le sang de l'arme. Celle ci est en polymères, pas en acier. Elle ne rouillera pas.


| Ca c'est du matos sérieux... Pas de balles, mais le 5.56 ça se trouve facilement... |


Toujours pas de bruits alentours. J'hésite encore, mais je sais qu'il faut que je me lance. Cela fait quelques jours que nous avons plus le temps de nous poser et de réfléchir, et le mensonge m'empoisonne.


| Ecoute chérie... Je... Ca fait plusieurs jours que je veux te dire quelque chose. Tu sais, je voulais te dire que ce voyage... Ben c'en était pas vraiment un. C'est compliqué, mais j'ai eu des problèmes au boulot, et votre sécurité était menacée. Du coup j'ai vu avec ma hiérarchie pour que le temps que les types soient arrêtés, on se mette au vert, qu'on prenne du bon temps, ensemble. Qu'on recolle les morceaux. Je voulais faire d'une pierre deux coups, quoi. Je... je voulais que tu le saches. Parce que ça me pèse. Parce qu'on se parle plus, parce qu'on ne prend plus de temps pour nous, plus de temps pour rien. Je comptais te le dire, bien sûr. Une fois que les choses se seraient aplanies. Mais Z m'en a pas laissé le temps, et après ça a été l'enfer.... |


Points de vie restants : 30/30
Munitions restantes : 15 balles
Gains des fouilles : un fusil d'assaut M4
Endroit où je me trouve : cuisine, arrière d'une maison individuelle
Endroit où se trouvent mes ennemis : //

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr


Dernière édition par Philippe Esclavier le Mar 16 Sep - 17:44, édité 1 fois
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyMar 16 Sep - 17:27

Le membre 'Philippe Esclavier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fouille' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Fouille4
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyJeu 18 Sep - 12:07

Philippe & Juliette
Le 05 Août 2014
 




 
Nous nous éloignèrent rapidement de notre refuge, sans faire le moindre bruit. Nous commencions à bien prendre le plie de ce côté-là, même si nous n’étions pas assurés d’être à l’abri du moindre danger. Ce monde n’était plus sur pour personne, et si la chance était avec nous, nous survivrions encore une journée, une semaine, un mois, un an, allez savoir. Si, dans ces heures sombres, j’ai su que je deviendrais une survivante, je ne pouvais vous dire pour combien de temps encore. Qui avait d’ailleurs la prétention de le savoir ? A tout moment nous pouvions être submergés par une horde de Zombies ou tués par des survivants. Je n’étais pas pessimiste ni défaitiste, seulement réaliste, et c’était ce qui, en partie, me gardait en vie. L’autre partie se tenait à côté de moi. Avouons le, si Phil’ n’avait pas été là, nous n’aurions pas tenu plus de quelques jours. Il m’avait appris tout ce que je savais, et nous n’avions plus besoin de nous parler pour nous comprendre lorsque nous partions vers l’inconnu comme à l’instant. Je suivais ses ordres et ses indications silencieuses, qui nous menèrent jusqu’à une maison. Nous entrâmes par la porte de derrière, restée ouverte. Pendant que l’homme fouillait la pièce, je couvrais ses arrières. D’ailleurs il fit une sacrée découverte. Ce n’était pas seulement une arme à feu qu’il avait trouvé, mais une grosse arme à feu qui serait très utile… Si du moins, on trouvait les munitions qui allaient avec. Tandis qu’il nettoyait l’arme en me disant quel genre de balles il fallait, j’ouvrais les placards de la pièce un à un, voyant ce que nous pouvions trouver d’autre.    

Type d'action Je fouille les placards de la cuisine.  


Rien à portée de main. Merde. Voyant un placard trop haut pour être atteint sans marche pied, Je montais sur un tabouret qui trainait pour l’ouvrir et… BINGO ! Je tombais sur une trouve à pharmacie, qui contenait des médicaments. La chance était avec nous finalement. Je redescendais sans un bruit, tout en disant. J’ai des médicaments. Pas beaucoup, mais ça devrait nous dépanner. Je lui montrais ma trouvaille, avant de la diviser en deux, et donner la moitié à Philippe. On ne sait jamais. Au cas où je serais attrapée, au moins repartirait-il avec quelque chose qui aiderait le groupe mais surtout nos enfants. Je continuais ensuite à fouiller les recoins de certains placards, vidant le contenu inutile quand les mots de Philippe me firent tourner la tête vers lui. Je m’appuyais contre le plan de travail et le regardais non sans étonnement quand il hésita et butta sur ces mots. Et lorsqu’il eut fini de tout me déballer, ce n’était plus de la surprise sur mon visage qui se lisait, mais une colère monstre. Encore des mensonges, et des cachoteries. C’est ça ton excuse ? Ce n’est pas ta faute comme la dernière fois, t’as rien demandé j’imagine ? C’est ce que tu comptes rajouter à ton beau petit discours ? Tu me prends vraiment pour une conne Philippe ou quoi ? Tu me ments encore, et par omission qui plus est ! Chloé est au courant pas vrai ? C’est ça qu’elle me cache elle aussi ? Tu sais ce que tu es ? T’es qu’un hypocrite manipulateur ! Putain ! Dire que je t’ai cru ! Dire que j’ai cru sincèrement que tu voulais changer, que ce voyage était pour nous ! Mais non t’es toujours qu’un sale égoïste, qui s’en fout des autres. Ca t’as pesé ? Pauvre petit chou. Tu veux quoi ? Un câlin, ou un bisou peut-être ? Arrêtes un peu de regarder ton nombril ! T’as encore une fois pensé qu’à ta gueule et qu’à ce qui t’allait le mieux à TOI. TOI TOI et TOUJOURS TOI ! Putain, t’as même entrainé ta fille, ta propre fille dans tes mensonges ! Ca t’as pas suffit la dernière fois avec Gaby ? Non, il fallait que tu recommences, encore ! J’avais envie de lui crier au visage, mais je ne le pouvais pas. Alors je marquais mes mots d’une certaine intonation de colère, pour que le message passe clairement. J’étais tellement déçue et en colère. Encore une fois, il m’avait trompé. Il n’avait pas été honnête alors que je l’avais toujours été avec lui. Est-ce donc si difficile que ça de me dire la vérité ? Je l’aurais accepté et je l’aurais suivi. Bon sang, il avait donc si peu confiance en moi ? C’était la deuxième fois, la deuxième fois qu'il trahissait ma confiance Mais il n’y aurait pas de troisième fois, réflexion que je me faisais plus à moi-même qu’à lui. Je lui passais devant sans même le regarder et entra dans le salon attenant à la pièce.

Type d'action Je me déplace vers le salon  


Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : Des médicaments
Endroit où je me trouve : cuisine, arrière d'une maison individuelle. Je me déplace vers le salon.
Endroit où se trouvent mes ennemis : //

_________________

Chewbacca a dit un jour : "Uuuuuuuuuuuuur Ahhhrrrrrrrrr Uhrrrrrrrrrrrrrr Ahhhhhhhhhrr Aaaaaaaarhg"... Je sais pas pour vous, mais moi, je suis complètement d'accord avec lui.


Dernière édition par Juliette Bourgeois le Jeu 18 Sep - 12:11, édité 2 fois
Laïla Harrison

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 23
Laïla Harrison
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Messages : 905
Membre du mois : 0
J'ai : 23 piges déjà ! Le temps ça passe trop vite mon gars !
Je suis incarné(e) par : Marie Avgeropoulos
Crédit(s) : (c)Halloween
Je suis un(e) : Black Widow.
Mes hauts faits : Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Surviv10
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Revenir en haut Aller en bas
https://fall-of-man.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyJeu 18 Sep - 12:07

Le membre 'Juliette Bourgeois' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fouille' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Fouille3

Le membre 'Juliette Bourgeois' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] MvtCla1
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyJeu 18 Sep - 15:17

Je nettoie toujours l'équipement de qualité militaire que je viens de trouver en me demandant ce que ça fout là. Franchement. C'est pas dans mon pays qu'on trouverait ce genre de joujou chez monsieur tout le monde. Encore qu'il y ai des cinglés partout ; vous seriez surpris de voir ce que l'on peut trouver chez les gens chez qui nous pratiquions des perquisitions. Des souvenirs nazis chez le directeur d'un lycée de quartier trempant dans des affaires louches, un fusil mitrailleur chez une grand mère touchée déjà par deux AVC... J'en passe et des meilleurs. Ce genre d'arme n'avait jamais vendu que l'illusion de la sécurité chez les personnes d'ordre civil. Regardez ce mec. Il a essayé de démonter la blinde de zombies, aucun doute qu'il a dû en laisser plein en sale état. Mais il ne restait plus de lui que de la charpie défoncée. Première leçon du jour. Ne pas tirer en modes rafales comme dans les films et les séries, ça ne sert à rien sinon à gaspiller des balles. Surtout contre des cibles mobiles qui ont besoin d'un tir à la tête. Quand je repense à cette série, The Walking Dead, où les personnages ouvrent le feu en automatique à des mètres de distance et ne perdent presque pas de munitions... La réalité était bien plus compliquée. Difficile et dangereuse. Bref. Je regarde Juliette fouiller les placards, et trouver des médicaments. Je souris. C'est déjà ça de pris.

| Super, rien que pour ça ça valait le coup de sortir. |

Mais voilà. Il fallait que les choses se compliquent comme d'habitude. Son visage se mue en masque de colère, et sans trop élever la voix ma compagne me fait part de son ressenti, de manière fort peu surprenante extrêmement négatif à mon encontre. Je me serais pas douté que ça aurait posé problème, tiens. J'essayais de parler, mais comme elle n'arrêtait pas je sentais que la couper ferait pire que mieux. Je ne comptais pas pour autant céder à la colère, j'inspirais calmement, ne détachant pas mon regard de Juliette.Elle ne me laisse même pas finir de m'expliquer qu'elle passe déjà à la pièce suivante. Je la rejoins donc, sans plus attendre.

Type d'action Je suis Juliette dans l'autre pièce

Nous arrivons dans le salon juste à côté et je pose mes mains sur ses épaules, pour la forcer à me faire face.

| Nous étions en DANGER, Juliette. Et je savais que si je te disais ce qu'il se passait tu m'aurais tenu pour responsable. Pour le coup, c'est sans doute un peu vrai. Mais ce sont les risques du métier, et je ne voulais surtout pas t'inquiéter, ni Gabriel. Je ne voulaispas faire de vagues, je ne voulais pas prendre le risque que ça gâte encore les choses entre nous. Alors j'ai pensé sécurité avant vérité. Mais je comptais te le dire, bien sûr. C'est juste qu'après... ben j'étais bien content qu'ont soit partis. Puis plus du tout. Jamais je n'aurais pu laisser quoi que ce soit vous arriver. Alors oui, je regrette de ne t'avoir rien dit sur le coup. Mais moi, je t'aime comme un fou depuis bien longtemps, je l'ai prouvé encore ces dernières semaines, non ? Je ferais toujours TOUT ce que je dois faire pour vous protéger. Même donner ma vie, s'il le faut ? Même me sacrifier, rester en arrière pour retenir les infectés. Parce que je t'aime. D'accord ? |


Points de vie restants : 30/30
Munitions restantes : 15 balles
Gains des fouilles : un fusil d'assaut M4
Endroit où je me trouve : salon de la maison, après être passé par la cuisine
Endroit où se trouvent mes ennemis : //

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr


Dernière édition par Philippe Esclavier le Jeu 18 Sep - 15:24, édité 1 fois
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyJeu 18 Sep - 15:17

Le membre 'Philippe Esclavier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] MvtCla1
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyJeu 25 Sep - 9:41

Philippe & Juliette
Le 05 Août 2014





J’étais en colère et excédée. Philippe m’avait menti, encore. Il s’était joué de moi et de mes sentiments. J’avais une furieuse envie de le frapper et de lui faire mal, aussi mal qu’il m’en faisait. Mais j’étais assez réaliste pour savoir que cela ne servirait à rien. Je perdrais de l’énergie et mon temps. Hors c’était ce que j’avais de plus précieux. Pour autant, je ne pouvais pas rester dans la même pièce que lui. Je n’avais pas envie d’écouter ses excuses à deux francs six sous. De toute façon, je savais déjà qu’il essayerait de sauver sa peau, et de m’amadouer. Cela ne fonctionnerait pas. J’étais trop en colère contre lui pour ça. Si nous n’avions pas été en mission à l’extérieur, je l’aurais démoli. Physiquement et verbalement. En attendant, je me contentais de fouiller le salon dans lequel je venais d’entrer. En voyant un tas de vêtements sur le sol, je me décidais de le remuer et voir ce qui se trouvait en dessous
Type d'action Je fouille le salon


Et bien, nous n’étions finalement pas venus ici pour rien. Je venais de tomber sur une nouvelle arme. A croire que la personne qui habitait ici avait dévalisé tous les alentours et tout rassemblé dans sa propre maison. Je n’allais pas m’en plaindre, loin de là. Je venais de trouver revolver Smith and Wesson .38, rempli de douilles après tout. Je n’allais clairement pas cracher dessus. J’étais en train de me diriger vers la cuisine pour le filer au flic quand Philippe arriva dans la pièce. Il posa ses mains sur mes épaules, et me force à lui faire face. Je me dégage de son étreinte. Je n’avais pas envie d’avoir ses mains de menteur sur moi. Je le dévisage. J’en avais rien à faire de ses excuses. Je ne voulais pas les entendre, ni même les accepter. Qu’il donne son discours à deux balles à quelqu’un d’autres. En danger ? Parce que, par SA faute, nous ne l’étions pas peut-être ? Il comptait me le dire. Mais bien sûr, comme pour le baiser avec son ex-femme par exemple. Ce n’était que des mots, et les mots sortant de sa bouche s’envolaient rapidement. Je l’avais prévenu. Je lui avais dit que je n’accepterais plus de cachoteries et que j’attendais qu’il soit totalement honnête avec moi. Mais il ne l’avait pas été. Encore une fois. Le père de Gaby lui aussi avait passé son temps à me dire qu’il allait changer, et qu’il m’aimait, et voyez où cela m’avait mené. Je ne referais pas la même erreur deux fois. Non. Pas dans un monde tel que le nôtre. Bien sûr. Et tu vas me dire que tu vas changer et que jamais plus tu ne recommenceras. Mais ce ne seront que des mots. Tu continueras encore et encore à me manipuler et me mentir. J’en ai rien à foutre de tes motivations. Tu m’aimes hein ? Si c’était le cas, jamais tu ne m’aurais caché ça, jamais. T’as préféré sauver ton pauvre petit cul d’emmerdes que TU as créé. Il est temps que tu assumes les conséquences de tes actes. J’en ai assez de le faire à ta place . lui dis-je. Je lui balançais ensuite l’arme à feu que j’avais trouvé, avant d’une nouvelle fois quitter la pièce pour aller dans une autre.
Type d'action Je me déplace vers le couloir


Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : Des médicaments et un revolver Smith and Wesson .38, rempli de douilles, donné à Philippe
Endroit où je me trouve : Salon. Je me déplace vers le couloir.
Endroit où se trouvent mes ennemis : //


_________________

Chewbacca a dit un jour : "Uuuuuuuuuuuuur Ahhhrrrrrrrrr Uhrrrrrrrrrrrrrr Ahhhhhhhhhrr Aaaaaaaarhg"... Je sais pas pour vous, mais moi, je suis complètement d'accord avec lui.


Dernière édition par Juliette Bourgeois le Jeu 25 Sep - 9:47, édité 1 fois
Laïla Harrison

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 23
Laïla Harrison
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Messages : 905
Membre du mois : 0
J'ai : 23 piges déjà ! Le temps ça passe trop vite mon gars !
Je suis incarné(e) par : Marie Avgeropoulos
Crédit(s) : (c)Halloween
Je suis un(e) : Black Widow.
Mes hauts faits : Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Surviv10
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Revenir en haut Aller en bas
https://fall-of-man.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyJeu 25 Sep - 9:41

Le membre 'Juliette Bourgeois' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fouille' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Fouille4


Vous trouvez un revolver Smith and Wesson .38, rempli de douilles

Le membre 'Juliette Bourgeois' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] MvtCla1
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyJeu 25 Sep - 10:28

J'essayais de faire ce qu'il fallait pour que les choses aillent mieux. J'avais commencé par dire la vérité alors que je savais très bien ce que ça allait me coûter, mais j'essayais de faire en sorte que les choses puissent s'améliorer d'elles mêmes. Mais cela ne marchait pas. Juliette restait complètement hermétique à mes paroles, elle se fermait complètement à moi. Je ne savais plus quoi faire ni quoi dire. Franchement, ce serait trop con d'avoir fait tout ce chemin ensemble, d'avoir survécu à toutes ces merdes pour mourir maintenant sans s'être réconciliés, pas vrai ? Je commençais à en avoir assez ; ne voyait elle pas tous les putains d'efforts que j'essayais de faire, pour elle, pour nous ? Je lui disais que je l'aimais, cela aurait dû être suffisant. Non ? Je ne savais plus où j'en étais. Elle ne tenait peut être pas autant à moi, finalement. Je ne savais plus à quoi m'en tenir, et ça devenait vraiment compliqué d'avancer, vous pouvez me croire. Je regarde ma compagne, ou en tous cas celle qui ne veut plus l'être, alors qu'elle continue de fouiller la pièce. Elle se dégage de mon emprise, elle ne veut même plus que je la touche. Super. Tout ça pour ça ? Quelles emmerdes, vraiment, dont je me serais bien passé... Je finis par perdre patience. Elle trouve un flingue qu'elle jette à mes pieds. Je le ramasse ; je ne me laisse pas perturber dans notre fouille pour autant. Notre survie à tous dépend de ce que nous trouvons. Nous ne pouvons pas nous permettre de passer à côté de pareil butin. J'ouvre le barillet, fait tomber les douilles. Encore une arme vide. Décidément, les habitants d'ici se sont battus comme des lions, ou en tous cas ont essayé. Il n'y a pas de corps. Ils ont donc échoué à protéger leur maison et leur vie. Echouer, comme beaucoup d'autres. Je rattrape Juliette. Et la plaque contre le mur avec mon corps, mes mains sur les siennes pour l'empêcher de s'échapper encore, malgré tout sans lui faire mal mais en la maintenant fermement. Je sais comment m'y prendre, je suis flic. Faire mal ou pas en maintenant quelqu'un, je sais faire. Tout comme je sais qu'elle peut s'échapper de cette prise si l'envie lui prend, je veux qu'elle comprenne que je ne veux pas la brusquer, mais que j'aimerais qu'elle me regarde bien dans les yeux et qu'elle m'écoute jusqu'au bout. Je plonge mon regard dans le sien.


| Oui, j'ai menti. Je le regrette, et je te dis la vérité. Je n'ai pas prouvé que je t'aimais, sur la putain de route qui menait ici ? Je t'ai pas prouvé que je tenais plus à toi et à ton fils qu'à n'importe qui d'autre, au même titre que ma fille ? Souviens toi, ces putains de nuit étouffantes, où les gens mourraient. Tu crois quoi ? Que j'ai trouvé ces vivres et ce matériel en agissant comme un saint, en montrant ma plaque ? Tu crois que je suis allé jusqu'où, pour toi et ton fils ? Je t'aime, j'aime ton fils, et je ferais tout pour vous. TOUT, tu m'entends ? Alors ne viens pas faire comme si vous n'étiez rien à mes yeux, comme si je n'étais qu'un connard égoïste. Oui, j'ai fait des erreurs. Mais au moins, moi, j'essaie de les réparer. Et je ne m'excuserais pas pour ça. |


Je la lâche, je me détourne d'elle. Elle a réussi à me foutre bien en rogne. Me reprocher mes mensonges, d'accord. Me dire que j'étais un connard, ok. Mais elle voulait quoi, qu'on se quitte, comme ça au milieu de nulle part, en pleine fin du monde ? Merci Philippe, mais t'es un connard, casses toi. Je ne l'encaissais pas. Pas après tout ce que j'avais fait, tout ce que je m'étais fait à moi même, pour cette famille en laquelle Juliette ne croyait plus. J'écumais de rage, sans pourtant la possibilité de laisser libre cours à ma colère, qui provoquerait un raffût de tout les diables. Je monte donc les escaliers qui mènent à l'étage.


Type d'action Je monte les escaliers, sans fouiller le couloir


Il y a des impacts de balles et des traînées de sang partout sur les murs. J'enjambe un corps dévasté au crâne fracassé par un projectile, en haut des escaliers. Le couloir du haut est une boucherie. Si en bas, les gens d'ici n'ont pas réussi à arrêter l'infection, ils se sont battus becs et ongles. Ca empeste la mort, ici.

Points de vie restants : 30/30
Munitions restantes : 15 balles
Gains des fouilles : un fusil d'assaut M4
Endroit où je me trouve : Haut des escaliers.
Endroit où se trouvent mes ennemis : //

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr


Dernière édition par Philippe Esclavier le Jeu 25 Sep - 10:30, édité 1 fois
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyJeu 25 Sep - 10:28

Le membre 'Philippe Esclavier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] MvtCla1
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyVen 26 Sep - 19:53

Philippe & Juliette
Le 05 Août 2014





Type d'action Je fouille le couloir

En arrivant dans le couloir, je me remis à fouiller. Petit et étroite, nous n’avions pas besoin de le faire tous les deux, ainsi le faisais-je. Au cas où une attaque arrivée, l’homme serait plus à même de nous défendre. Oh, non pas que j’étais sans défense non plus. Mais il était plus expérimenté, plus efficace, plus doué dirions-nous. Autant se spécialiser dans un domaine et laisser à chacun faire la tâche qu’il savait le mieux faire. Suivant des traces de sang du regard, je vis, à côté de ce qui semblait être un reste d’être humain, une sorte de long tube recouvert par un vêtement. Méfiante, je m’en approche, soulève le tissu et découvre une carabine. Et bien, je ne sais pas ce qui se passait dans cette maison, mais les habitants étaient vraiment surarmés. L’examinant de plus près, je me rends compte qu’en dehors d’un bon nettoyage, elle avait l’air en parfait état. Bon, elle était vide et des douilles gisaient non loin, mais c’était toujours bon à prendre. Attrapes dis-je à Philippe, avant d’une nouvelle fois lui lancer l’arme que je venais de dégotter. Je vous l’ai dit, ce n’était pas mon truc, et je ne savais pas m’en servir. Autant que cela soit remis à quelqu’un capable de le manier. Il la récupère avant de me plaquer contre le mur. Qu’est-ce que tu fo… mais je finissais pas ma phrase coupée par l’homme qui me maintenait et me faisait légèrement mal dès que je m’agitais. Je n’aimais pas être dans une telle situation, pas du tout même, et il le savait très bien. J’aurais pu me détacher de lui, mais cela aurait signifié lui faire du mal, et je ne lui en voulais pas à ce point-là. Il devait surement le savoir d’ailleurs. Je pratiquais depuis trop longtemps les arts martiaux pour qu’on arrive à me soumettre aussi facilement. Mais j’aurais du lui faire mal, alors je n’en fis rien, même si je n’avais pas non plus envie de l’écouter. IL n’y avait rien à ajouter et ces mots ne serviraient à rien. Mais il était déterminé à me les dire, que je sois réceptive ou non. Son ton sonnait comme un reproche. Il était en colère ? Tant pis pour lui. C’était à moi de l’être, pas à lui. Il m’avait encore une fois menti. Peu importe ses intentions premières. Peu importe qu’il ait ensuite tout fait pour me protéger, ainsi que Gabriel. Il m’avait menti une nouvelle fois. Que croyait-il hein ? Qu’il avait été le seul à faire des choses horribles et à tuer d’autres survivants ? Mais contrairement à lui, moi je lui en avais parlé. Je lui parlais et lui disais tout. Là, j’avais encore la preuve qu’il n’estimait pas nécessaire de me mettre au courant. Encore et toujours des cachoteries. Les problèmes entre nous venaient de lui et uniquement de lui, et il n’était pas foutu de s’en rendre compte. Il finit par me lâcher et avancer un peu plus loin. Je me masse légèrement les poignets et n’essaye pas de le rattraper ou le retenir. J’étais trop fâchée contre lui. Il monte les escaliers et un instant j’hésite à le suivre, avant de me décider de décider de suivre les traces de sang et voir où elles menaient.
Type d'action Je me déplace


Je trouve un escalier qui descend, et l’emprunte. Par chance, ce qui se trouvait être la cave était éclairée par de petites fenêtres très hautes. Je regarde tout autour de moi, enfin surtout le sol. Les marques que je suivais s’arrête au milieu de la pièce, remplacées par des traces de brulures, et… des os. On avait brûlé des corps ici, et pas qu’un seul. Cette pièce était, en dehors de ce tas, complètement vide. Je remonte et retourne donc dans le couloir et siffle légèrement pour attirer l’attention de Philippe en haut des escaliers. . La cave a été transformée en crématorium. J’ai retrouvé des os et des traces de feu. Je ne parle que des choses pratiques, en échangeant des informations avec lui. Parce que MOI je le faisais, même si lui ne pensait pas que la réciproque était importante. . Je vais fouiller le salon.


Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : Des médicaments et un revolver Smith and Wesson .38, rempli de douilles, donné à Philippe, une carabine, donnée à Philippe
Endroit où je me trouve : Le couloir. (Mouvement 1 : la cave ; mouvement 2 : retour dans le couloir)
Endroit où se trouvent mes ennemis : //



_________________

Chewbacca a dit un jour : "Uuuuuuuuuuuuur Ahhhrrrrrrrrr Uhrrrrrrrrrrrrrr Ahhhhhhhhhrr Aaaaaaaarhg"... Je sais pas pour vous, mais moi, je suis complètement d'accord avec lui.


Dernière édition par Juliette Bourgeois le Sam 27 Sep - 12:10, édité 2 fois
Laïla Harrison

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 23
Laïla Harrison
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Messages : 905
Membre du mois : 0
J'ai : 23 piges déjà ! Le temps ça passe trop vite mon gars !
Je suis incarné(e) par : Marie Avgeropoulos
Crédit(s) : (c)Halloween
Je suis un(e) : Black Widow.
Mes hauts faits : Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Surviv10
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Revenir en haut Aller en bas
https://fall-of-man.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyVen 26 Sep - 19:53

Le membre 'Juliette Bourgeois' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fouille' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Fouille4

Fall Of Man a écrit:
Le membre 'Philippe Esclavier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Action' : 10


Juliette trouve une carabine M1 !

Le membre 'Juliette Bourgeois' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] MvtCla2
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptySam 27 Sep - 15:02

Erreur, encore et toujours. Les sentiments faussent le jugement et les émotions l'action. En plus, c'est facile à retenir puisque ça rime. Alors que j'avais formellement interdit à qui que ce soit de se retrouver isolé et séparé, au sein du groupe, je le faisais à la première occasion. Juliette avait ce genre de don avec moi, de me sortir de mes gonds. Avec elle, je m'étais montré bien plus tendre et affectionné qu'avec n'importe qui auparavant, j'avais repoussé toutes mes limites. J'aimais comme un fou, je faisais confiance à nulle autre personne au même niveau... Bref. Tout ça pour dire que Juliette avait l'étonnante capacité à me toucher, quoiqu'elle dise et quoiqu'elle fasse. Et ici et maintenant, après des semaines de combats, d'insomnie, de peur et de terreur, je trouvais enfin mes limites et je ne supportais pas le rejet qu'elle m'opposait alors que j'essayais justement d'appliquer dans ma vie comme dans mon discours les principes d'honnêteté qu'elle avait tant voulu voir régner entre nous. Mais cela ne lui plaisait pas. Quoique je fasse, ce n'était jamais suffisant. Le drame de ma vie ; j'étais capable d'aimer comme un fou mais j'avais une compétence spéciale pour faire souffrir les personnes que j'aimais le plus. Mon ancienne femme, Chloé bien sûr, et maintenant Juliette. J'en venais à me dire, furieux, que ce serait mieux pour tout le monde si j'avais été tué dès le début de la Grande Panique. Adieu la vie, c'était déjà ça de fait. Mais non, je ne saurais jamais me résoudre à un comportement autant auto-destructeur. J'étais du genre à affronter la mort en face. Mais Juliette ne me faisait plus confiance ? Tant pis. Je n'avais pas le droit d'abandonner ; j'avais la responsabilité de ma fille. Et Juliette n'aurait plus à supporter ma présence plus que nécessaire, vous pouvez en être certain.


Je grommelais dans ma barbe alors qu'elle vient me siffler dans les escaliers, m'expliquant que la cave a servi a brûler des corps et qu'elle allait dans le salon. Je ne répondais pas, concentré sur ma propre fouille des pièces.


Et si je dis rien, elle suspectera pas de mensonges comme ça, pas vrai ?


N'empêche que l'information fait son chemin dans mon esprit, et m'inquiète. Pourquoi faire la chose la plus stupide du monde ; brûler des gens dans une cave ? Les maisons ici ont beaucoup de bois dans leur structure, ce serait pas prendre un trop gros risque pour faire disparaître des corps ? Pourquoi vouloir se cacher de la crémation de Z ?


Il ne s'agissait pas de Z. Les armes, partout. La cave, et les morts qui y ont disparu. Les gens d'ici ont tué d'autres personnes. J'affermis ma prise de mon tournevis. La porte de la première chambre est fermée, j'essaie de l'ouvrir, tournevis tenu à hauteur de visage, pointe en avant.



Type d'action Je rentre dans la première des quatre pièces


Prêt à trouver tout plein d'horreurs derrière la porte, je constate que la pièce est vide. Haletant, je commence à la fouiller. La pièce est dégueulasse. Des menottes sur le lit. Des draps souillés et es préservatifs usagés et malodorants par terre. Je réprime un haut le cœur. Pas besoin de chercher très loin à quoi servaient les armes des gens barricadés ici. Piquer aux autres leur matos, leurs femmes, jouir d'elle et faire disparaître tout témoin gênant. Je ravale ma bile, et ma rage ne redescend pas d'un poil. Il y a du sang séché sur les draps. Des objets cassés autour. D'autres... Objets.


Type d'action Je fouille l'espace


Quelque chose attire cependant mon regard, sur la table de chevet. Un gros paquet plastique refermant plein de crêpes elles aussi emballées. J'ouvre mon sac et le met dedans, avant de ressortir de la pièce dans un regard en arrière. Les gens qui vivaient ici ne méritent aucune compassion pour le carnage dont ils ont été l'objet, et je piquerais tout ce que je peux piquer. Je n'alerte pas Juliette. Inutile de lui filer plus de cauchemars qu'elle n'en a déjà. Et puis, de toute manière, elle s'attend encore à ce que je lui mente, alors bon...



Points de vie restants : 30/30
Munitions restantes : 15 balles
Gains des fouilles : un fusil d'assaut M4, 1x nourriture
Endroit où je me trouve : chambre
Endroit où se trouvent mes ennemis : //

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr


Dernière édition par Philippe Esclavier le Sam 27 Sep - 15:07, édité 1 fois
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptySam 27 Sep - 15:02

Le membre 'Philippe Esclavier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] MvtCla1

--------------------------------

#2 'Fouille' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Fouille2
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptySam 27 Sep - 15:48

Philippe & Juliette
Le 05 Août 2014
 




 
Je parle à Philippe, mais il me répond pas. Ok, s’il voulait qu’on garde le silence, on pouvait aussi faire ça, et il continuerait ainsi à me faire des cachoteries. Au fond, il n’avait aucun regret pour ces actions. Il s’en foutait visiblement vu qu’il recommençait. J’en avais vraiment assez de son comportement de gamin. S’il n’arrivait pas à me considérer comme je le considérais, c'est-à-dire mon égal et mon partenaire, nous n’étions donc vraiment pas fais pour continuer ensembles. J’aurais finalement perdu mon temps. Et putain qu’est-ce que je détestais à avoir à penser ainsi. Je l’aimais, c’était indéniable. Sinon ses actions ne me blesseraient pas autant qu’elles le faisaient actuellement. Tout serait plus simple si je me contentais de le détester. Mais en amour, rien n’est facile. Sinon ce serait le bonheur entre nous deux, quand bien même nous vivions dans un monde qui partait à volo. Le truc c’est que plutôt de me laisser l’affronter avec lui, il me laissait sur le côté. Bien. J’en ferais aussi de même si c’était comme ça qu’il voulait qu’on fonctionne.

Je m’enfonçais le long du couloir sans lui. De toute façon, il partait sans moi. Et dire qu’il faisait des speech sur l’importance de rester ensembles. Mon cul oui. Ah mais j’oubliais. Ce qui semblait l’appliquer aux autres ne s’appliquaient pas à lui bien entendu. Monsieur faisait comme ça lui plaisait, s’en foutant de tout le reste. J’entrais dans ce qui semblait être le salon. En poussant la porte, je fis tomber je ne sais pas trop quoi.

Type d'action Je vais dans le salon


Je serrais les dents, écoutant les alentours, le cœur battant à tout rompre. Je m’entendis rien, mais cela ne signifiait pas que je n’avais pas attiré un zombi. Je lâchais un juron et entrais dans la pièce, couteau à la main, prête à frapper si cela était nécessaire. Encore une fois, le lieu était désert. Je poussais un soupir de soulagement, et m’attela de nouveau à fouiller la pièce. J’avais fait tomber un cadre photo, dans lequel on pouvait voir une famille souriante. Trois enfants, dont un nourrisson et deux adultes. Le portrait de la famille parfaite. Je m’attardais sur ce cliché, ne pouvait m’empêcher de le caresser. Je pensais alors que des gens étaient surement, en ce moment même, en train de dévaster ma maison et la piller. Ils tomberaient sur des souvenirs aussi précieux que celui que j’avais dans les mains. Ils fouilleraient dans la grande boite à chaussures dans ma penderie, qui contenait plein d’objets et de clichés de ma vie. Ils trouveraient le bracelet de naissance de mon fils, ses premières dents, une mèche de ses cheveux, ma première ceinture de judoka, ma première médaille, un ticket de cinéma remontant à quelques années pour aller voir l’avant-première de Batman – première séance de ciné que j’ai fais avec Philippe -, une serviette en papier du restaurant quand lequel Philippe et moi étions allés, et je vous en passe. Je sentis quelques larmes monter dans mes yeux, que je chassais rapidement. Ce n’était pas le moment. Je reposais le cliché, et repartais à l’exploration de la pièce.
Type d'action Je fouille le salon


Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : Des médicaments et un revolver Smith and Wesson .38, rempli de douilles, donné à Philippe, une carabine, donnée à Philippe
Endroit où je me trouve : Le couloir. (Mouvement 1 : la cave ; mouvement 2 : retour dans le couloir)
Endroit où se trouvent mes ennemis : Zack est entré dans la cuisine à cause du bruit venant du salon. Il se dirige vers le couloir.


_________________

Chewbacca a dit un jour : "Uuuuuuuuuuuuur Ahhhrrrrrrrrr Uhrrrrrrrrrrrrrr Ahhhhhhhhhrr Aaaaaaaarhg"... Je sais pas pour vous, mais moi, je suis complètement d'accord avec lui.


Dernière édition par Juliette Bourgeois le Sam 27 Sep - 16:05, édité 2 fois
Laïla Harrison

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 23
Laïla Harrison
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Messages : 905
Membre du mois : 0
J'ai : 23 piges déjà ! Le temps ça passe trop vite mon gars !
Je suis incarné(e) par : Marie Avgeropoulos
Crédit(s) : (c)Halloween
Je suis un(e) : Black Widow.
Mes hauts faits : Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Surviv10
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Revenir en haut Aller en bas
https://fall-of-man.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptySam 27 Sep - 15:48

Le membre 'Juliette Bourgeois' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] MvtCla3

--------------------------------

#2 'Fouille' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Fouille1
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptySam 27 Sep - 16:44

Je respire un grand coup en sortant de la pièce. Je note avec étonnement que mon inspiration est tremblante. Je me sens fatigué, putain, tellement fatigué. Ce qu'il s'est passé dans cette pièce ? Les ravisseurs avaient ils des liens avec les personnes retenues ici pour leur bon plaisir ? Vous imaginez vous ? Ces types ont peut être séquestré leurs amies, leurs voisines, la flic du coin, la prof des gamins... Peut être que ces gens étaient des détraqués. Qu'ils ont infligé ça à leurs propres proches. Plus vraisemblablement à d'illustres inconnues capturées dans les rues, des canadiennes et américaines venues du sud, des réfugiés, comme Juliette et moi. J'ai un nouveau haut le cœur et je plaque ma main sur ma bouche. Je reprends mes esprits. Ne penses pas à tout ça, mon veux Phil. Tu veux pas savoir. Ces gens ont probablement rejoints le carnaval de l'horreur, dehors, la foule de l'extinction. Je ne veux pas savoir ce qui leur est arrivé, mais vu les corps et impacts de balles un peu partout, ils ont été submergés et dévorés. Il ne restait plus grand chose du corps sur lequel j'étais tombé, et j'imaginais que c'était la même chose pour ma... Pour Juliette. Pour elle, puisqu'elle ne voulait plus que je sois proche d'elle, n'ayant aucune confiance en moi. J'inspire, et je passe à la chambre suivante. Il faut continuer. Si ce n'est plus pour Juliette ni pour moi, cela doit être pour ma fille, et pour Gabriel. Je ressentais toujours le même attachement pour ce fils qui était comme le mien. Juliette pouvait me retirer sa confiance, son amour, notre relation, mais elle ne pouvait pas me retirer son fils. Ni les sentiments, le désir que j'avais pour elle. Elle ne pouvait plus me prendre grand chose. Ce qu'il me restait, je l'avais à jamais. Je pose ma main sur la chambre d'en face, me demandant à quelles horreurs je dois encore m'attendre.


Type d'action J'essaie d'entrer dans la pièce suivante


La porte s'ouvre sur une chambre d'enfants. Relativement propre et nickel, avec un bureau face à la fenêtre. Je m'avance dans la pièce. Aucun signe de vivants ou de morts, mais sur le bureau...


Type d'action Je fouille la zone


Je ramasse les balles et les enclenche dans le serveur qui traîne, et le met dans le sac à dos. Du 5.56 OTAN, compatible avec ma carabine M4. Ca va dépoter du cible, je vais pouvoir engager l'ennemi à moyenne et longue portée avec ça, voir faire un carnage à bout portant. Je sors de la chambre, soufflant de soulagement.


| Je vais bientôt avoir fini, en haut. J'ai trouvé des balles. | lançais je en bas



Points de vie restants : 30/30
Munitions restantes : 15 balles
Gains des fouilles : un fusil d'assaut M4 avec un chargeur plein de 30 balles, 1x nourriture
Endroit où je me trouve : chambre
Endroit où se trouvent mes ennemis : //

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr


Dernière édition par Philippe Esclavier le Sam 27 Sep - 16:52, édité 1 fois
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptySam 27 Sep - 16:44

Le membre 'Philippe Esclavier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] MvtCla1

--------------------------------

#2 'Fouille' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Fouille5

Fall Of Man a écrit:
Le membre 'Fall of Man' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Action' : 8

Philippe trouve un chargeur plein pour la carabine M4 trouvée
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyDim 5 Oct - 11:56

Philippe & Juliette
Le 05 Août 2014
 




Il n’y avait rien dans le salon d’intéressant pour notre survie. Pas la peine de s’y attarder plus longtemps et de perdre du temps. Plus vite nous en aurions finis, plus vite nous serions rentrés et il me tardait déjà de retrouver mon fils et Chloé. Ne pas être avec eux était un vrai calvaire, vous n’avez même pas idée. Vu le monde dans lequel nous vivions, laisser nos enfants derrière m’apparaissaient comme étant une très mauvaise idée. Et si il leur arrivait quelque chose ? Et s’il nous arrivait quelque chose ? Je chassais ces pensées de ma tête. Ce n’était pas le moment d’être défaitiste. N’ayant rien à faire dans ce salon et rien à trouver, je regagnais le couloir pour explorer l’étage avec Philippe.
Type d'action Je vais dans le couloir

En sortant dans le couloir, je pris directement la direction de l’escalier, oubliant toutes les règles de sécurité et de bon sens – disons le-. La voix de Philippe me parvint, et je sourie en entendant la découverte qu’il avait faite.  Je venais de poser un pied sur la deuxième marche quand je rendis compte que je n’étais plus seule dans le couloir et qu’il y avait une chose dans mon dos. La voix de mon compagnon avait couvert les bruits qu’il avait pu faire en arrivant dans cet endroit étroit. Je sursautais et dans la panique, je fis quelque chose de stupide. Je donnais un coup de coude en me retournant dans un mouvement brusque.
Type d'action Je m'attaque au zombie physiquement, sans utiliser ma compétence

J’avais paniqué. Peu stable sur les marches, j’avais perdu l’équilibre et dévalais les deux marches sur les fesses et le bas du dos. J’étais égratignée, et j’avais supra mal à la colonne vertébrale. Merveilleux. Au moins mon sac était resté sur les marches. Si je me faisais bouffer, il sera à la portée de l’homme, qui pourra alors récupérer le contenu. Je décidais d’ailleurs de ne pas m’en préoccupé. Je me relevais non sans pousser un juron de douleur, et faire face à l’autre zombie qui avançait vers moi avec la ferme intention de faire de moi son petit déj’
Points de vie restants : 23/25
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : Des médicaments et un revolver Smith and Wesson .38, rempli de douilles, donné à Philippe, une carabine, donnée à Philippe
Endroit où je me trouve : Le couloir
Endroit où se trouvent mes ennemis : Zack est entré dans la cuisine à cause du bruit venant du salon. Il est à présent dans le couloir, en face de moi


_________________

Chewbacca a dit un jour : "Uuuuuuuuuuuuur Ahhhrrrrrrrrr Uhrrrrrrrrrrrrrr Ahhhhhhhhhrr Aaaaaaaarhg"... Je sais pas pour vous, mais moi, je suis complètement d'accord avec lui.


Dernière édition par Juliette Bourgeois le Dim 5 Oct - 12:14, édité 4 fois
Laïla Harrison

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 23
Laïla Harrison
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Messages : 905
Membre du mois : 0
J'ai : 23 piges déjà ! Le temps ça passe trop vite mon gars !
Je suis incarné(e) par : Marie Avgeropoulos
Crédit(s) : (c)Halloween
Je suis un(e) : Black Widow.
Mes hauts faits : Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Surviv10
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Revenir en haut Aller en bas
https://fall-of-man.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyDim 5 Oct - 11:56

Le membre 'Juliette Bourgeois' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] MvtCla2

Le membre 'Juliette Bourgeois' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Défense Physique' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] DefPhy2
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyMar 7 Oct - 17:58

Je suis assez content de moi, ma trouvaille me donne l'impression que j'ai enfin réussi quelque chose de correct. Si tout va bien avec la fin de notre équipée, je vais pouvoir correctement armé les gens de mon groupe, et ça c'est vraiment une bonne chose. On sera enfin capable de nous protéger correctement, de pouvoir faire face à pas mal de menaces de manière directe, frontale. Cela nous permettrait d'augmenter de manière énorme notre sécurité... Mais il fallait encore que je puisse apprendre aux membres de notre groupe à utiliser correctement ce matériel dévastateur... Bon, Eva savait s'en servir. Violet aussi. Mais les autres... Et je savais que la difficulté tenait aussi du fait à faire accepter à Juliette de porter un flingue. Et ça serait sans aucun doute pas de la tarte, croyez moi. En tous cas, affronter les horreurs qui se sont déroulées dans cette maison donne un résultat correct ; cela en valait la peine. Et c'était bien là tout ce qui comptait. J'entendis des bruits de pas dans l'entrée, et Juliette semblait vouloir me rejoindre ; la démarche était assurément celle de quelqu'un qui était encore en vie. Trop rapide, trop régulière, pour être celle d'un contaminé. Mais un autre bruit se fit entendre, et je me figeais. Incapable de bouger, incapable de réagir. Essayant de percevoir à nouveau ce bruit, me demandant s'il n'avait pas été le fruit de mon imagination.


Puis, un grand bruit. Mon cœur tomba en même temps que quelque chose de lourd dans les escaliers. Ma main se crispa sur mon arme, et je dégainais mon pistolet d'instinct, me jetant dans le vouloir. Je retournais dans le couloir, braquant mon arme sur la vision qui s'offrit à moi, plus bas dans le couloir. Je visais avec le plus de soin possible, une goutte de sueur me coulant du front.



| Chérie ne bouges surtout pas, ne bouges pas! |


Pan. Je presse la détente.


Type d'action J'ouvre le feu sur le zombie depuis le palier


Le tir emporte le crâne du zombie, qui se vaporise en giclant sur la porte d'entrée. Le corps retombe, inerte. Je me penche par dessus la balustrade.


| Putain chérie, ça va, tu n'as rien? |


Points de vie restants : 30/30
Munitions restantes : 13 balles (-1 rp d'Eva, -1 maintenant)
Gains des fouilles : un fusil d'assaut M4 avec un chargeur plein de 30 balles, 1x nourriture
Endroit où je me trouve : palier
Endroit où se trouvent mes ennemis : //

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr


Dernière édition par Philippe Esclavier le Mar 7 Oct - 18:00, édité 1 fois
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyMar 7 Oct - 17:58

Le membre 'Philippe Esclavier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Arme à Feu' :
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] ArmeFeu5
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] EmptyVen 17 Oct - 23:01

Philippe & Juliette
Le 05 Août 2014





Mon cœur battait très fort dans ma poitrine. Un instant, une seconde, une minute, j’ai cru y passer. Ce n’est pas comme ce que l’on dit dans les livres ou les films non. Je n’ai pas vu ma vie défiler sous mes yeux. Je n’ai pas pensé à mes proches, ni à ceux que j’aime. Non. Je me suis dis « Putain Ju’, tu vas mourir dans un escalier parce que tu as trébuché. T’es vraiment une bouffonne ma veille ». J’avais perdu mon sac dans ma chute et mon couteau avait glissé. Oui vraiment j’étais plus que conne si vous voulez mon avis. Pour autant, je ne comptais pas partir sans faire manger quelques dents à ce zombie de malheur. J’avais tenté de me relever pour lui foutre mon point dans la gueule, mais mon effort me couta juste une grimace et un sursaut qui me fit pousser un juron. Entendre la voix de Philippe m’avait surprise et putain, je remerciais ce fumier de Dieu d’avoir enfin fait quelque chose de bien dans ma vie. Putain, pour une fois qu’il m’était favorable, je ne pouvais que lui dire merci. Non parce que bon, regardez un peu ma vie. On peut pas vraiment dire que je fus gâtée.

Ecoutant l’homme, je me stoppais et ne bougea plus d’un poil. Il tira et des restes de Zombie m’éclaboussèrent. Au moins eus je l’intelligence de fermer la bouche et les yeux. J’en avais sur le visage, mais rien de bien catastrophique, ni rien qu’un bout de chiffon mouillé ne pouvait pas enlever. J’ouvrais les yeux, récupéra mon sac et fouilla à l’intérieur jusqu’à récupérer un torchon que je prenais au cas où. Je le « sacrifiais » pour me débarbouiller le visage et le cou, et uniquement ces parties là. Le reste pouvait bien attendre après tout. Philippe me demande si je n’ai rien, inquiet. Je ne veux pas de son inquiétude. Je suis encore en colère contre lui, même si, putain, je lui en devais une belle pour m’avoir tiré de ce mauvais pas. Des égratignures, rien de grave. Merci. Je lui répondis quand même, mais si MOI, je ne mentais pas, ni n’occultais la vérité. A défaut de l’attendre de lui, j’étais au moins sincère avec lui. Je poussais un soupir, avant de me relever. D’abord doucement, ensuite plus surement. Je fis quelques pas dans les escaliers pour voir si tout fonctionnait bien, avant de m’asseoir sur les marches. Il n’avait pas besoin de moi, et je ne voulais plus avoir besoin de lui. Alors j’attendais qu’il en ait fini et je demanderais à rentrer tout de suite. Il n’aura qu’à aller chercher du matériel de survie avec quelqu’un d’autre. De toute façon, que je sois là ou non, ça ne changeait absolument rien pour lui. Il m’avait amené ici juste pour me balancer sa bombe à la figure. Tu en as encore pour longtemps ? lui demandais-je. Selon sa réponse, je saurais si j’avais le temps de lire quelques pages ou chapitres du tome 3 d’Harry Potter que j’avais toujours dans mon sac. Au cas où.

Points de vie restants : 23/25
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : Des médicaments et un revolver Smith and Wesson .38, rempli de douilles, donné à Philippe, une carabine, donnée à Philippe
Endroit où je me trouve : Le couloir
Endroit où se trouvent mes ennemis : //



_________________

Chewbacca a dit un jour : "Uuuuuuuuuuuuur Ahhhrrrrrrrrr Uhrrrrrrrrrrrrrr Ahhhhhhhhhrr Aaaaaaaarhg"... Je sais pas pour vous, mais moi, je suis complètement d'accord avec lui.
Laïla Harrison

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 23
Laïla Harrison
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Messages : 905
Membre du mois : 0
J'ai : 23 piges déjà ! Le temps ça passe trop vite mon gars !
Je suis incarné(e) par : Marie Avgeropoulos
Crédit(s) : (c)Halloween
Je suis un(e) : Black Widow.
Mes hauts faits : Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Surviv10
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Revenir en haut Aller en bas
https://fall-of-man.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]   Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Anciennes zones de jeux
 :: Coaticook et la Route vers le Nord :: Le Centre-ville :: Rues
-
Sauter vers: