AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
CHAPITRE 3 : MAN VERSUS BEASTS
MessageSujet: CHAPITRE 3 : MAN VERSUS BEASTS    CHAPITRE 3 : MAN VERSUS BEASTS  EmptySam 29 Juil - 19:57





Capitaine Matheson


Le plus dur dans ce boulot, ce ne sont pas les morts, ceux qui marchent ou ceux qui ne sont qu’en sursis. Le plus dur c’est de devoir quitter des zones avec encore d’autres survivants présents sur les lieux. Matheson était un mec qu’on aurait pu qualifier de « cool », autrefois. Il était l’archétype du militaire heureux et fier de la mission qui était la sienne, toujours prêt à aider, à remplir son devoir. Mais la Grande Panique, un an plus tôt, l’avait endurci prématurément. Il avait fallu subir les vagues d’assaut de millions de zombies, endurer une retraite sans carburant ni munitions sur des milliers de kilomètres, pour ensuite subir un rembarquement honteux avec l’aide des américains. Et maintenant, il fallait subir ça. Le monde était en guerre, et c’était la guerre la plus totale, la plus terrible que le monde avait jamais connu. Et les voilà qui décollaient de Hall’s Ferry, sur la rivière Rapahanock dans le nord du pays. En hélicoptère. La mission était remplie ; le professeur Malcolm était dans l’hélicoptère du capitaine Matheson, et il n’avait subi que deux pertes. C’était un miracle compte tenu de l’assaut en règle sur le périmètre extérieur du camp.

On disait que le camp H123 comptait environ 15 000 survivants au sortir de l’hiver, qu’ils étaient près de 60 000 avant ça. Sous ses yeux, au milieu de la marée grouillante et pouilleuse qui renversait les clôtures, il ne devait pas rester plus d’un millier de survivants qui se battaient encore derrière des retranchements improvisés de véhicules et de caravanes mis en cercle. Ils avaient levé le poing et hurlé leur joie d’être secourus par un escadron d’hélicoptères. Mais ils avaient déchanté quand les soldats avaient juste fait le vide autour d’eux, demandé où se trouvait le professeur Malcolm, et s’étaient aussitôt retirés dans leurs hélicos. Des femmes avaient tendu leur bébé aux soldats, d’autres les injuriaient. Un des tués de Matheson l’avait été quand un vieil homme avait déchargé son fusil de chasse dans le dos d’un des soldats canadiens. La fusillade fut brève et intense, le ménage vite fait autour des hélicoptères, et le peloton avait rembarqué.

Loin du sol, Matheson assista à l’agonie finale du camp H123, et se sentait un peu moins humain à chaque mission remplie pour le compte de l’ONU, transformée en alliance militaire mondiale dans la Grande Guerre contre les Zombies.
 

     
© tumblr







Le reste du monde


Le monde avait été au bord du gouffre un an durant, subissant de nombreuses phases qui avaient détruit aussi bien l’espèce que son environnement. La contagion d’abord, qui avait tué et changé des millions de personnes. La fuite et les restrictions de rationnement, suivies bien sûr de la résurgence d’autres maladies annexes, qui en tuèrent bientôt d’autres millions. Le froid et les privations qui durèrent des mois achevèrent de consommer près de la moitié de l’Humanité et des espèces vivantes. Les bandes de zombies, fortes parfois de plusieurs millions d’infectés, dévoraient tout sur leur passage. Dans ce chaos terrible, certains gouvernements, appuyés ou non de survivants de leur armée, parvinrent à s’organiser grâce au plan d’évacuation d’un certain Paul Redecker, un spécialiste des questions politiques à l’université du Cap en Afrique du Sud, qui préconisait à tout le monde d’abandonner ce qui devait l’être, de se retrancher dans les zones les plus défendables, de pillers les ressources de l’Ancien Monde abandonné pendant la Grande Panique tout en commençant à développer de nouveaux modes de production, parfois hérités du fond des âges. Ainsi, en sacrifiant ceux qui ne pouvaient être sauvés, l’Humanité gagnerait un temps et des ressources qui lui seraient précieux pour reconquérir, plus tard, le monde qui fut le sien. Cette doctrine fut rejeté par certains pays, qui furent

Grâce à Redecker, les efforts des derniers gouvernements humains, la plupart en exil, commençaient à porter leurs fruits. A court terme, il était possible d’envisager la survie, dans des zones restreintes et « sécurisées », de ceux qui avaient eu le temps de se mettre à l’abri. Paul Redecker était le sauveur de l’Humanité, un sociopathe, le bourreau de millions de réfugiés abandonnés à leur sort, mais dont la sulfureuse réputation serait à jamais empreinte du sceau de la survie de l’espèce. Ce monstre de pragmatisme fut tué dans une émeute dans une île au large de l’Afrique du Sud, et ne verra pas la finalité de son plan de sauvetage de l’espèce humaine.
 

     
© tumblr






Les Protecteurs


Il s’en est fallu de peu pour que le groupe ne subisse un désastre. Déterminé à venir trouver l’explication des données GPS trouvées dans un carnet, Zak Griffin a entraîné son groupe divisé en deux dans de véritables guet-apens. Lui-même fut piégé par des zombies et le groupe qui le retrouva manqua de se faire décimer par la masse, mais Dean parvint à retenir les zombies, Ashley réussit tout juste à faire diversion et Marina, sœur de Dean, succomba aux assauts des zombies. Il en fut de peu pour que Skylar, un jeune homme aveugle, ne la rejoigne dans la tombe. Zak fut récupéré de justesse et il avait découvert les restes d’une quantité incroyable de matériel, probablement militaire, déjà récupéré par quelqu’un. Par qui ? Les questions restaient nombreuses, mais ce qui était sûr et certain après cette découverte, c’était qu’un autre groupe dans le coin, avait fait main basse sur tous ces équipements.

Un autre groupe fit une rencontre qui apportait peut-être quelques réponses. Ethan, le frère de Zak, était parti seul à la recherche du jeune garçon. Et il tomba dans une embuscade. Sous le coup d’une fusillade intense et mortelle, d’autres camarades de son groupe parvinrent à l’aider, bien que certains furent blessés légèrement, comme Rafael, heureusement pris en charge par Charisma, qui avait quelques talents pour le soin et la prise en charge de blessés. Eliott, la copine d’Ethan, ne put qu’engueuler copieusement le jeune chien fou une fois la fusillade réglée radicalement d’un lancer de grenade, qui tua tous les opposants survivants mais empêcha également le groupe d’interroger ces mystérieux agresseurs. D’autant  que les zombies, ameutés par les coups de feu et l’explosion, arrivèrent si vite et si nombreux qu’ils firent bientôt disparaître toutes traces des opposants, forçant nos survivants à fuir pour sauver leur peau.

Le groupe restait soudé malgré les pertes. Dean, le « chef » du groupe, était toutefois très touché par la mort de sa sœur, et tout le monde craignait que ce groupe inconnu, bien mieux équipé qu’eux, ne vienne bientôt leur demander des comptes. Il fallait vite s’organiser, pour parer à toute éventualité.

 

     
© giphy






Radio Free Earth


Le groupe des Egarés, dans le bois du Batiscan, se rassemble en silence dans une des cases du bord de rivière, qui leur sert à entreposer leur matériel. Tous font silence, car ils ont subi bien des pertes, bien des épreuves, ces derniers temps. Ils ont eu des morts. Leurs femmes ont été agressées. Mais ce soir, à 20h17, c’est le moment où ils captent la situation du Canada oriental à Radio Free Earth. D’un geste tremblant, peu assuré, Philippe Esclavier démarre la radio. Il lui faut un moment pour retrouver le bon canal, car il change sans arrêt à cause des perturbations électro-magnétiques, chant du cygne de la civilisation. Mais enfin, après bien des grésillements, l’appareil parvient à dégager un son qui soit un minimum audible malgré la friture sur les ondes.


| … é-fiez vous des pillards, très présents au nord de la route 17. On signale une bande de pillards motorisés qui remonte l’autoroute de Saint Albans en direction de […], ils sont plusieurs centaines et ils sont extrêmement dangereux. Si vous apercevez dans votre secteur des hélicoptères et des militaires canadiens, n’interférez-pas. […] et des vivres vous seront parachutés en temps et en heure. Manifestez-vous par un message au sol visible du ciel ou par des […] au passage de ces unités, mais laissez-les accomplir leur mission. Votre position relevée nous permettra de vous secourir dès que possible. Attention également à la centrale de Newbu… |


Le signal est de nouveau perdu, mais ce qui a pu être entendu était suffisamment évocateur. Malgré toutes ses meurtrissures, le groupe allait devoir continuer à se débrouiller seul.

     
© tumblr







Les Egarés


Alors que les choses commençaient à aller mieux pour eux, les Egarés sont tombés dans deux embuscades. L’un d’eux avait disparu, ce matin-là. Pelleas Wilkins. Un petit groupe fut chargé de le retrouver, ou au moins, de comprendre où il était parti. Une fusillade éclata dans un entrepôt non loin de l’autoroute, où le petit groupe entra en pensant que Wilkins était peut être dedans. C’était le cas. Après avoir tué ou mis en fuite plusieurs agresseurs, le groupe découvrit le corps de Wilkins, mis en pièces par ces mystérieux tortionnaires, et mordu plusieurs fois. Anna, sa « copine », n’a plus que ses yeux pour pleurer devant la misère qu’est devenu son jeune compagnon, mais Javik et Eva réagissent après avoir su s’occuper des agresseurs, et évacuent la chirurgienne vers le camp de base… Où ils retrouvent un second groupe. Chloé, la fille du chef du groupe, a été enlevée alors que le premier groupe était parti, par des mecs qui ont débarqué en plein milieu du camp avec leurs gros pick-up. Ils ont emmené la jeune fille, poursuivis par Philippe, son père, ainsi que Miria et Brandon. Mais c’était encore une fois une embuscade. Leur véhicule sortit de route et ils furent cueillis après l’accident par un grand nombre de ces « Autres ».

Chloé et Miria furent molestées et violées à de nombreuses reprises par ces types. Philippe et Brandon, qui avaient tout fait pour protéger les deux jeunes femmes, furent mis hors course. Le français fut mitraillé et laissé baignant dans son sang, tandis que Brandon fut battu à mort sans la moindre pitié. Les survivants se virent avertis ; maintenant, ils roulaient pour ces « Autres », et devraient leur trouver nourriture et matériel. La récolte aurait lieu régulièrement. Et chaque effort de résistance serait impitoyablement brisé. Les survivants, meurtris profondément dans leurs chairs et dans leur âme, ne purent que retourner à leur camp de base, où Javik apprit le viol de sa compagne, et Anna fut chargée de soigner les survivants. De nouvelles épreuves, après la fin et le froid, venaient de dévaster le petit groupe.

Une lueur d’espoir persistait malgré tout ; deux survivants, un couple, trouva de lui-même le petit campement en apercevant un mince filet de fumée un matin, et déclara vouloir le rejoindre après une marche longue, épuisante et dangereuse. Les tués venaient d’être remplacés, par Alessio et Moira.
 

     
© Tumblr






Les Autres


Satisfait, l’homme pointe des endroits sur la carte fixée à l’arrière de son bureau. Une petite épingle verte sur le camp de la rivière du Batiscan. Il note quelques éléments sur un post-it qui porte le numéro huit, et le fixe sur le côté du mur parmi d’autres. Il tire une nouvelle bouffée de son cigare, semble réfléchir un moment, puis tire une épingle rouge qu’il place sur le centre-ville de Trois-Rivières. Il a perdu beaucoup d’hommes, la veille. Et quelqu’un se trouvant par là-bas sait ce qu’il s’est passé. Comme à chaque fois qu’il se prépare à commettre des atrocités, l’homme range dans un tiroir de son bureau les photographies de sa femme et de ses fils disparus. Il a un travail à accomplir et une mission à effectuer.
 

     
© tumblr



 
En savoir plus?



 Mission Improvisations Protecteurs 1 & Protecteurs 2 & Egarés 1 & Egarés 2
 Date Fin avril 2016
 Lieu  Environs sud et est de Trois-Rivières
 Qui Egarés, Errants et Protecteurs
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
 
CHAPITRE 3 : MAN VERSUS BEASTS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Se Préparer pour Survivre
 :: Une Virée en Enfer :: Contexte et Intrigues
-
Sauter vers: