AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Kentigern - A brave new world is coming
MessageSujet: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  EmptyJeu 28 Aoû - 9:56

Kentigern Halliwell

Feat David Gandy

Avant tout autre chose, rendons à César ce qui est à César. Mon avatar a été fait par : Bejita

Je suis né le 1er Février 1980  à Inverness (Écosse). On me décrit souvent comme étant Sage – Pacifiste – Discret – Charismatique – Entêté - Bienveillant J'ai décidé de me spécialiser dans un domaine. Appelez-moi à présent : « Sage » Panoramix. Entre survivants, on doit se serrer les coudes. Ainsi, je fais partie du groupe Padawan.   Comme tout le monde, je fais partie d'une famille. Je vous les présente, un peu pèle mêle. Il y a donc: Eileen Halliwell (17 ans – Fille) ; Kyle Halliwell (15 ans – Fils) Mon groupe de survivants est aussi constitué d'êtres humains. Je vous les présente : il y a donc Savannah Roy –  « Jane Storm » ; Eileen Halliwell – « Xena » ; Kyle Halliwell – « Indiana Jones » ; Kate Mitchell – « Black Widow »




Comment avez-vous réagi, en fin d'année dernière et au début de cette année, quand les rumeurs d'épidémies se multipliaient autour de vous ? Avec une certaine inquiétude. Mon agent a tenté de me rassurer, de me convaincre que ce n’était que de la manipulation de la part des médias et du gouvernement pour distraire l’attention des gens, pour les premiers dans le but d’augmenter l’audience, pour le second dans celui de faire voter une nouvelle loi en parallèle et en toute discrétion. Ce que mon agent a oublié dans son argumentation, c’est qu’avant de vouloir embrasser la carrière d’acteur dans une série télévisée, je travaillais dans le médical. Et certains éléments, mots, manières d’agir ont donc soulevé mon inquiétude et m’ont mis la puce à l’oreille même si j’ai tenté de ne rien montrer.

Où étiez-vous au moment où la Grande Panique a débuté début juillet, et comment y avez-vous survécu ? En vacances dans un coin perdu du Nord-Est des Etats-Unis. Disons que j’ai deux enfants, des adolescents assez turbulents quand ils s’y mettent. Surtout ma fille qui a eu des propos durs envers moi récemment. Cette escapade, c’était le moyen de nous retrouver tous les trois, seulement nous c’est-à-dire les trois mousquetaires, comme avant. Une famille normale en vacances, un père veuf et sa progéniture et non un apprenti acteur ou un chirurgien. Nous aurions du rentrer sur Los Angeles sauf que nous ne l'avons jamais fait. Le jour du départ, nous n'avons pas pris la direction de l'aéroport. On est parti vers le Nord, en direction du Canada. La réalité nous a rattrapés, balayant les rumeurs. Mon seul objectif à ce moment là, ça a été de protéger mes gamins, les garder avec moi, nous mettre à l’abri, apprenant à survivre tout en oubliant mes projets pour rester dans le présent.

Comment êtes-vous arrivé à Coaticook et ses environs ? Quel est votre plan de survie, à court terme ? Nous n’étions pas loin de la frontière Canadienne. Il a juste fallu « emprunter » une voiture pour la franchir via des routes secondaires. Nous sommes arrivés il y a quelques semaines dans les environs de Barnston, avons rencontré quelques personnes non contaminées. De fil en aiguille, un groupe s’est constitué avec ses propres caractères, parfois intempestifs. Il faut les canaliser, apaiser les esprits, tenter de nous unir pour mieux survivre. J’ai la chance que l’on me fasse confiance et qu’on ne remette pas en doute ma volonté d’aider le groupe à survivre, en me préoccupant de chacun. Pour le moment, nous n’avons pas de lieu fixe même si notre « base » est établie à Barnston depuis la dernière quinzaine de juillet. Il va falloir nous en trouver un, au moins pour passer l’hiver qui approche plus vite que nous ne le pensons et si possible davantage vers le Nord. Le froid peut provoquer notre mort mais elle peut également être notre salut. Si on ne fait pas le test dès cet hiver, on ne le saura jamais..  





 ~ Février 1998 – Inverness, Écosse ~

« Je suis enceinte Kentigern, tu vas être père. »

Comment réagir face à une telle bombe quand on n’a que dix-huit ans, toute la vie devant soi, des études à suivre en vue d’un futur métier et des ambitions plein la tête. Il n’y a pas de réaction appropriée convenant davantage qu’une autre dans ce genre de situation. Seulement la chance pour moi d’appartenir à une famille aisée, capable de subvenir aux besoins d’un bébé, capable d’embaucher une nourrice pour que mes études n’en pâtissent pas. Je ne suis ni heureux, ni malheureux. Non plus en colère ni paniqué. Cette annonce ne me fait ni chaud ni froid. Je vais être père.

~ Début de l’année 2000 – Inverness, Écosse ~

« Tu vois cette forme sur l’écran Eileen, c’est ton petit frère. »

Bien évidemment, Eileen est trop jeune pour comprendre ce que cela veut dire. Elle s’agite entre mes bras, nullement intéressée par ce qui se passe autour d’elle, par cet écran que je fixe comme s’il dévoile une merveille. Cela ne fait même pas deux ans qu’elle est née. A l’annonce de sa venue, je n’ai eu aucune réaction. Mais les choses ont bien changé depuis. Dès que j’ai tenu ma fille dans mes bras pour la première fois, j’ai enfin ressenti cet amour que mon père m’avait évoqué sans que je n’y crois. Il a fallu que je sois devant le fait accompli, avec ce minuscule corps contre le mien pour le découvrir. Un second enfant va arriver d’ici quelques mois. Non programmé mais déjà aimé, tout comme le premier.

~ 31 Juillet  2000 – Inverness, Écosse ~

« Nous sommes désolés Monsieur Halliwell…. Le bébé va bien mais… »

Le médecin ne termine pas sa phrase. J’ai compris, Kyle vient de naître et sa mère s’en est allée. Pourquoi certaines familles vivent-elle ce drame ? Pourquoi faut-il que cela tombe sur la mienne ? Mon étreinte se resserre sur Eileen, ma tête s’enfouit contre ses cheveux. Une partie de moi m’est arraché, je suis trop jeune pour surmonter ça. Que vais-je devenir avec deux enfants en si bas âge et moi qui n’ai que vingt ans  ? Les larmes coulent le long de mes joues. Il va falloir continuer à vivre, sans elle, pour eux, pour leur offrir tout ce qu’il y a de mieux dans la vie. Car dès lors, ils sont mon unique raison de vivre.

~ Printemps 2010 – Los Angeles, Etats-Unis ~

« Eileen ! Kyle ! Ne courrez pas… »

Les mots se meurent sur mes lèvres. Déjà, ils ne m’entendent plus, trop excités par la découverte de cette nouvelle maison. Une nouvelle vie s’offre à nous. Tout en sortant les bagages du coffre de la voiture, je me demande si j’ai bien fait de quitter l’Ecosse pour le soleil Californien. Vont-ils vraiment se plaire dans ce pays ? Est-ce que j’y ai vraiment un avenir ? Comme d’habitude, je suis le seul à me poser toutes ces questions, à me préoccuper de leur bien-être avant le mien. Mes parents m’ont dit qu’ils sont assez grands désormais, que l’opportunité que j’ai eue pour cet hôpital de Los Angeles ne se produira pas deux fois. Il est temps que je change d’air, que je vive un peu pour moi. C’est ce qu’on me dit. S’il n’y a pas de Madame Halliwell, c’est peut-être pour une raison précise, je n’ai pas encore trouvé celle qui pourra remplacer la mère de mes enfants dans mon cœur. Je ne la trouverai peut-être même jamais, qui sait ?

« Papa, on peut aller dans la piscine, dis ? »

La voix de Kyle me tire de mes pensées. Comment regretter ma décision quand je vois cette joie de vivre dans ses prunelles. Le coffre de la voiture se referme en un léger claquement. Un sac sur le dos, une valise dans une main, j’attrape au vol mon fils de ma main libre. Il éclate de rire, et ceci suffit à lever tous mes doutes. Tant que nous sommes ensemble tous les trois, nous sommes heureux. Peu importe la décision.

~ 13 Mars 2012 – Los Angeles, Etats-Unis ~

« Non maman, Eil ne m’a rien dit. Pourquoi ? »

La discussion téléphonique se poursuit durant un moment. Un océan me sépare de mes parents. Mais ce n’est pas le pire. Un gouffre semble s’être créé entre ma fille et moi. Jusqu’à alors si complices, elle se mure désormais dans des silences. Je ne sais presque plus rien de sa vie privée. Mon aînée entre dans cette dure période qu’est l’adolescence. Son corps change, sa mentalité également. Elle se rebelle pour un rien, me désobéit sans même se cacher. Sa grand-mère semble plus au courant de sa vie en étant à des milliers de kilomètres que moi qui suis sous le même toit. La vérité me frappe. Le problème n’est pas tant la crise d’adolescence d’Eileen. J’ai de moins en moins de temps à consacrer à mes enfants. Mon métier de chirurgien m’accapare, jour comme nuit selon les gardes. Kyle ne dit rien mais je comprends qu’il songe à la même chose que sa sœur. Je m’éloigne d’eux. Des trois mousquetaires que nous sommes, je suis le plus bancal. Je vais devoir changer ma vie, j’en prends conscience ce jour-là. Et cela ne peut pas attendre cinq ans.

~ Fin de l’année 2012 – Los Angeles, Etats-Unis ~

« Téléphonez à ce numéro et dites que c’est moi qui vous envoie docteur Halliwell. Je ne pourrai jamais assez vous remercier de m’avoir remis sur pieds ! »

Je saisis la carte sans grande conviction sur le moment, observant l’homme qui sort de mon cabinet. Un acteur, assez connu que j’ai opéré il y a de cela quelques semaines. Sa rééducation se passe bien, d’ici quelques mois sa vie va reprendre un cours normal, il pourra de nouveau enchaîner les tournages. Le morceau de papier tourne entre mes doigts. Un numéro de téléphone imprimé sur une carte peut-il changer une vie ? J’en doute. Je ne jette pas la carte, la rangeant dans mon portefeuille, l’oubliant là durant quelques semaines.

~ Début de l’année 2013 – Studios de la Warner, Los Angeles

Je l’ai retrouvée un matin par hasard, après une énième dispute avec Eileen. La carte était toujours dans mon portefeuille. Je ne sais pas ce qui m’a poussé à prendre mon téléphone pour composer le numéro. Toujours est-il que j’ai fini par le faire. Et j’ai décroché un rôle de figurant dans une série télévisée. Je n’ai pas de texte à apprendre, on me demande d’être concentré et détendu à la fois. C’est un peu paradoxal mais je m’y plie. C’est tellement différent d’une salle d’opération. L’ambiance n’a rien à voir, pourtant dans les deux lieux, il y a un point commun : un chef d’orchestre qui dirige le tout et autour duquel on gravite tous. Je n’ai pas encore abandonné la chirurgie, il est beaucoup trop tôt pour l’envisager, mais si je parviens à décrocher un rôle plus important un jour, peut-être que je le ferai. Je me leurre en croyant que cette bifurcation dans ma profession peut me rapprocher de mes enfants et me libérer du temps. En ce début d’année, je suis encore trop aveugle pour voir la vérité.

~  Début Mai 2015 – Los Angeles, Etats-Unis ~

« Tout ce qui t’intéresse de toute façon, c’est de baiser sur les plateaux ! Tes patientes, ça te suffisait pas hein !? Faut en plus que tu te tapes des filles sans cervelle ! »
« Eil je ne te permets pas, tu vas me parler sur un autre ton ! »

Une porte claque, résonnant dans toute la maison. S’ensuit un silence lourd et pesant, entretenant cette atmosphère déjà plombée par les mots qui viennent d’être échangés.

« C’est ce que tu penses aussi Kyle… ? »
« Papa, je… »

Cette fois, la crise est bien présente sous mon toit. Etre chirurgien me mangeait trop de temps. Tenter de devenir acteur me fait perdre toute crédibilité aux yeux de mes enfants. On pense que les gamins sont fiers de leurs parents quand ceux-ci deviennent célèbres mais c’est faux. Il n’y a même pas besoin de devenir une célébrité pour que l’effet inverse se produise. La preuve avec moi. Après mon rôle de figurant au début de l’année 2013, j’en ai eu quelques autres au cours des mois qui ont suivi. Non importants et non suffisants pour que j’abandonne ma carrière médicale. Cela a continué jusqu’à la fin de l’année dernière. J’ai décroché un rôle dans une série télévisée, plus important que ceux que j’ai eus jusque présent et me décidant enfin à embaucher un agent. La saison est en cours de diffusion. Elle semble cartonner auprès d’une certaine tranche d’âge. A quelques reprises, on commence à m’interpeller dans les rues de Los Angeles. Mais quel intérêt que les gens commencent à me reconnaître si mes propres enfants me tournent le dos ? Aucun à mes yeux.

~ Fin Juin 2015 – Derby Bay, à proximité de Newport, Etats-Unis ~

Nous sommes désormais loin de Los Angeles depuis plusieurs semaines déjà. Ce qui au départ ne devait être que des vacances est en train de se transformer en cauchemar. Les rumeurs sont devenues réalité. Les aéroports ferment les uns derrière les autres d’après ce que l’on entend autour de nous. Des messages de prévention commencent à être diffusés en boucle sur les ondes radio et la télévision n’est guère rassurante. Il y a de plus en plus de flashs spéciaux. Le monde est en train de faire face à un virus contre lequel il n’arrive pas à lutter. Ce jour-là est censé être celui de notre vol pour retourner à Los Angeles. Eileen et Kyle m’attendent, assis sur les marches du gîte que nous avons loué. Leurs sacs sont prêts, il ne manque que le taxi pour nous conduire jusque l’aéroport.  

« Prenez-vos sacs, on s’en va. »

Mais non pour Los Angeles. On n’y arrivera pas de toute façon. L’épidémie s’amplifie trop pour qu’on prenne le risque de traverser tous les Etats-Unis. Je tente un appel vers l’Europe, tentant de joindre mes parents, en vain. Il faut prendre la direction du Nord, vers le Canada. J’ai entendu des bribes de discussion. C’est peut-être notre seule chance de nous en sortir.

~ Début Juillet 2015 – A proximité du Lac Massawippi, Canada ~

Pour parvenir jusque-là, nous avons dû voler une voiture. Je préférerais employer le verbe emprunter mais c’est bien un vol que nous avons commis. Les routes sont encombrées par de nombreux véhicules, les radios diffusent pour beaucoup les mêmes messages. Fuir vers le Nord. Sauf qu’il arrive un moment où il n’y a plus d’essence dans le véhicule et que s’arrêter à une station-service est un risque évident. Alors on prend une route secondaire, puis une autre et on finit par tomber en panne d’essence près du Lac Massawippi. Sans savoir ce qui nous y attend, sans deviner que nous allons tomber sur nos premiers revenants et faire une autre rencontre.

**

Il est encore tôt le matin, une brume légère voile le lac. Depuis que notre véhicule est tombé en panne d’essence, nous dormons à l’intérieur. D’autres gisent là à quelques mètres, abandonnés par leurs propriétaires. Avec Kyle, nous avons tenté d’en démarrer quelques-uns, sans succès. Pour le moment, nous squattons, fouillant les véhicules pour trouver quelque chose à manger, nous rationnant déjà pour ne pas perdre nos forces plus vite que prévues. Le sommeil a du mal à venir, à cause de l’inconfort de la voiture mais également à cause de la crainte que l’on nous tombe dessus pendant notre sommeil. Je crains les pillards, je l’ai avoué à mes enfants. A tel point que je me suis encore une fois endormi au petit matin, guettant les bruits de la nuit et veillant sur le sommeil.

Un cri m’arrache des terres gardées par Morphée. Je me redresse vivement, ma jambe percutant le siège devant moi. Eileen est dehors, je distingue sa silhouette mais guère plus loin à cause de la brume. Kyle est à mes côtés, émergeant également de son sommeil avec le cri de sa sœur. Je lui demande de ne pas bouger et de rester à l’intérieur de la voiture. Déjà je suis dehors, me précipitant vers ma fille. Elle ne bouge pas. Je l’empoigne par les épaules, cherchant son regard, tentant de lire dans ses prunelles ce qui l’a poussé à crier. Et là je l’entends. Un râle dans mon dos. Sa silhouette se rapprochant déchire la brume. C’est immonde et ça n’a surtout pas l’air vivant. Il semble sortir tout droit d’un des jeux vidéo de Kyle. J’empoigne Eileen par le bras, nous éloignant de cette chose. Il continue à avancer, à nous suivre. Son bras se tend dans notre direction. Il n’est qu’à quelques mètres mais ce geste me fait froid dans le dos. Peut-être car je l’imagine s’emparant d’Eileen.

Je saisis la première chose qui me passe sous la main et que je ramasse. Un caillou que je lui balance dessus. Cela ne freine pas sa route, il continue. J’entraîne ma fille avec moi jusqu’à la voiture, ouvre la portière et la force à entrer à l’intérieur, refermant derrière elle, lui sommant de ne pas bouger. J’ai peur, non pour moi mais pour mes enfants. Je ne sais pas cette sorte de zombie est capable d’ouvrir les portières. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour l’empêcher de le faire. Alors je reste dehors avec lui, saisissant une nouvelle pierre que je ne jette pas cette fois. Je la garde pour le taper avec. Un coup, puis un autre. J’évite du mieux que je peux les coups désordonnés qu’il balance dans ma direction, ses tentatives pour m’empoigner.

« La tête papa ! Comme dans mes jeux ! »

La voix de Kyle retentit à proximité. Il a dû ouvrir la fenêtre pour me parler. Courageux de sa part mais profondément dangereux. Je n’ai pas le temps de lui clamer de refermer cette fichue fenêtre. Je suis de nouveau aux prises avec cet être. Je n’arrive pas à viser sa tête, la pierre me lâche des mains. Un corps à corps s’ensuit. Je perds l’équilibre et vois déjà ma fin arriver quand une planche fend les airs pour percuter la tête du zombie, le faisant vaciller. Un premier coup, puis un second, la main qui tient la planche n’arrête pas jusqu’à ce que la tête ne soit plus que de la bouillie.  La planche tombe sur le sol à proximité de moi. Eileen… Elle est sortie de la voiture, a saisi ce qu’elle a pu puis a volé à mon secours en écoutant les conseils de son frère. Son corps tremble, le mien également quand je me relève pour la prendre dans mes bras. Je la serre fort contre moi, enfoui ma tête dans ses cheveux comme le jour de la mort de sa mère. La portière de la voiture s’ouvre et Kyle vient nous rejoindre. Notre famille est en état de choc. On vient de rencontrer notre premier mort vivant et il a fallu le tuer.

Personne ne parle durant les minutes qui suivent. Kyle est le premier à le faire, demandant s’il est vraiment mort. Il l’est à n’en pas douter. Il ne reste plus rien de sa tête et son corps ne bouge plus. Eileen n’ose plus regarder le cadavre. Ce n’est pas sa faute, je tente de la rassurer alors que j’ai moi-même du mal à comprendre ce qui vient de nous arriver. Elle tremble toujours, Kyle moins. Pour se rassurer, il se met à me raconter ses jeux vidéo. Resident Evil et d’autres dont je ne retiens pas les noms. Cela donne une autre dimension à la situation, comme si le jeu vidéo a été agrandi à l’échelle humaine. Sauf que contrairement à ses jeux, nous n’avons pas d’armes pour tirer sur tous les zombies qui nous approchent. Au bout d’un moment, je retourne vers le cadavre pour récupérer la planche en bois. Elle servira d’armes pour les suivants et pour moi, il n’est pas question qu’Eileen recommence même si j’ai la désagréable impression qu’au fil des jours qui vont suivre, puis des semaines, on n’aura pas le choix pour notre survie.

Durant les heures qui suivent, nous discutons beaucoup Kyle et moi. Il continue à m’instruire sur ses jeux vidéo. Eileen décroche à peine quelques mots. Mes enfants ont une réaction opposée, l’un se renferme alors que l’autre a besoin d’extérioriser ce qu’il ressent. Quant à moi, je reste fort en apparence, cachant mon inquiétude pour ne pas la transmettre à Kyle et Eileen. Je finis par retourner vers le cadavre, me penchant sur lui pour l’observer, l’examinant d’un point de vue médical pour tenter de comprendre ce qu’il est. Ce n’est que plus tard dans la journée qu’une nouvelle alerte va retentir, cette fois annonçant non un zombie mais un être humain en approche, et blessé.

**

« Vous ne savez vraiment pas ce qui est en train se de passer ? »

Apparemment non et c’est compréhensible vu la tenue qu’elle porte. C’est une détenue, arrivée à proximité de ce lac je ne sais comment, et blessée. La prudence me conseille de ne pas m’occuper d’elle. Elle peut s’avérer un danger pour mes enfants. Le serment que j’ai fait plusieurs années en arrière me pousse à l’aider. Alors je la soigne, avec les moyens du bord qui sont maigres, assisté de Kyle et d’Eileen même si elle y met de la mauvaise volonté. Nous établissons un campement de fortune dans deux voitures, veillons sur cette femme à tour de rôle. Elle s’appelle Savannah. Deux nuits après l’avoir trouvée, je lui pose la question, profitant qu’elle ne délire plus pour avoir une discussion avec elle. Est-ce que je dois craindre pour la vie de mes enfants si elle reste plus longtemps avec nous ? Elle me raconte alors son histoire, et je lui révèle tout ce que je sais à propos de ce qui se passe autour de nous et des suppositions que je fais pour que l’on survive, me basant sur mon expérience médicale. Une sorte d’accord silencieux est passé entre nous cette nuit-là. Quand enfin, elle est en état de marcher, nous ne sommes plus trois à reprendre la route mais quatre.

~ Dernière quinzaine de Juillet 2015 – Barnston, Canada ~

De trois, nous sommes devenus quatre puis cinq. Certains se joignent à nous et restent, d’autres repartent. Notre groupe n’est pas fixe, il est même très bancal car chacun n’en fait qu’à sa tête. Les gens ne s’écoutent pas parler, se disputent pour un rien. Et personne n’est d’accord sur la conduite à tenir quand nous arrivons dans le petit village de Barnston. Je ne sais pas ce qui me pousse à le faire, mais je prends les choses en mains, conseillant de nous trouver un lieu sûr où établir un campement provisoire. Savannah appuie mes propos. Contre toute attente, Eileen laisse de côté sa mauvaise humeur habituelle pour approuver. Un début de cohésion se forme, autour de ma personne. Cela ne me plait pas forcément, pourtant j’endosse ce rôle que l’on semble attendre de moi. Ce n’est pas un rôle de composition comme à la télévision, non cette fois des vies sont en jeu et certaines peuvent dépendre des décisions qui seront prises. Je ne peux pas accepter l’idée que des gens meurent autour par ma faute. Cela ne fait guère longtemps et pourtant j’ai déjà l’impression que ma vie de Los Angeles est à des années de nous. Avec douceur, j’aide chacun à trouver sa place parmi nous, soignant les bobos ici et là, exposant mes idées pour l’hiver à venir et pour qu’on survive. Ceux qui n’y adhèrent pas mettent les voiles, mais ce qui compte vraiment, c’est qu’au milieu de tout ceci, un noyau dur est en train de se former. Encore fragile mais en bonne voie pour former un groupe solide, uni et qui sera capable d’affronter l’hiver qui arrive.

~ 1er Août 2015 – Barnston, Canada ~

Voilà une quinzaine de jours que notre groupe fait escale dans ce village. Ce ne fait guère que quelques semaines mais nous avons déjà l’impression de côtoyer les zombies au quotidien depuis plus longtemps. J’ai espéré que mes enfants n’aient pas à réitérer le geste d’Eileen quand elle m’a sauvé de notre première rencontre avec un mort vivant. Ce ne fut qu’un espoir. Au fil de nos rencontres, de nos déplacements, Eileen a dû recommencer. J’ai tué également, ainsi que Kyle. Ma fille semble s’être fait une raison, j’ai l’impression qu’elle ne ressent déjà plus rien quand elle doit en tuer un. Pour mon fils, c’est l’inverse. Autant, il aimait tuer dans ses jeux vidéo, autant à présent il ne le fait que lorsqu’il n’a pas le choix, pour se protéger et protéger ses proches. Je suis un peu comme lui. Je répugne à tuer, gardant à l’esprit que ce que je fais va à l’encontre de mon serment pour sauver des vies. Mais sont-ils réellement vivants ? Ce sont des automates qui avancent sans pensée. Des gens sont tombés, morts, puis se sont relevés sans plus aucune conscience. Je tente de comprendre ce qui se passe. Mes connaissances médicales ne suffisent pas et j’ai bien conscience qu’un chirurgien ne trouvera jamais le remède miracle pour enrayer cette épidémie. Je ne peux que ralentir l’échéance pour mon groupe et aider à prolonger son espérance de vie le plus longtemps possible, avec mes capacités mais également mes limites. Et espérer, que quelqu’un, quelque part, trouve la solution à tous nos maux.








Eileen Halliwell

(c) R. Kentigern et sa fille étaient complices jusqu’à il n’y a pas si longtemps. Elle n’était pas une enfant désirée, pourtant quand il l’a tenue pour la première fois dans ses bras, il l’a aimée aussitôt. Elle est son bébé qui devient une femme beaucoup trop rapidement, et qui doit affronter une nouvelle réalité pleine d’horreurs. Leurs rapports sont souvent conflictuels. Eileen reproche toujours tout un tas de choses à son père. C’est une adolescente rebelle qui semble en vouloir à la terre et plus particulièrement à lui. Peut-être est-ce dû à la crise d’adolescence qu’elle traverse et qui s’amplifie au milieu de ce chaos, ou peut-être que dans le fond, elle a tout simplement peur même si elle ne l’avouera jamais. Peur que son père s’éloigne d’elle s’il venait à gagner en popularité, et peur désormais qu’il meurt avec ces zombies qui déciment la population autour d’eux. Car elle ne se sent pas la force de s’occuper de Kyle si leur père venait à disparaître.




Kyle Halliwell

(c) Kepek Kyle est un adolescent qui peut être turbulent comme tous ceux de son âge mais qui généralement est quelqu’un de calme. Il ne reste jamais sans rien faire par crainte de s’ennuyer ou de laisser la peur prendre le dessus et le paralyser. Alors il est toujours volontaire pour aider son père à soigner les gens. Il n’aime pas particulièrement la vue du sang, n’a jamais eu pour intention de faire médecine. Non, ce qui l’intéresse vraiment, c’est la mécanique et le bricolage en général. Quand il n’est pas avec Ken, il est toujours en train de tenter d’inventer des choses pour améliorer le confort du groupe. Cela se solde souvent par des échecs mais il a déjà eu quelques succès. Et le fait que son père l’encourage toujours à aller de l’avant, c’est suffisant pour le moment pour lui.  .



Savannah Roy

(c) LelliaKen et ses enfants l’ont rencontrée près du lac Massawippi. Blessée, le chirurgien a décidé de la soigner. Elle aurait pu être une menace pour sa famille mais il a décidé de lui faire confiance. Depuis, elle reste avec eux et s’avère être une aide précieuse pour Ken. Il n’est pas rare de les voir discuter jusque tard dans la nuit. On pourrait croire en y regardant de plus près qu’il y a quelque chose entre eux mais ce n’est pas le cas. Au fil des jours, ils se rapprochent mais ils n’ont pas franchi cette ligne, laissant planer le doute autour d’eux. Personne ne sait que Savannah est une ancienne détenue en dehors de la famille Halliwell. Ils gardent le secret pour eux à la demande de Ken. Elle lui a révélé toute la vérité sur son passé, lui ne s’intéresse qu’à ce qu’elle est à présent et à la personne qu’elle deviendra, le passé important peu.



Kate Mitchell

(c) Redhairedmoira Fin juillet 2015, Kate et Joe arrivent dans le village de Barnston à la tombée de la nuit. Les restants d’un incendie sont encore présents, attirant vers lui quelques zombies. Leur route croise celle de Kate et de son fils. Elle fait tout pour les éloigner de son cadet jusqu’à ce qu’une silhouette surgisse de nulle part pour leur venir en aide. Kentigern les sauve et les ramène avec lui jusqu’à son petit groupe. Il n’y a que quelques personnes dont les enfants de l’homme. Quand Joe s’endort un peu plus tard, Ken prend le temps de discuter avec Kate, de connaître ses intentions. Il lui propose de rester avec eux, en attendant qu’elle trouve mieux. Non parce qu’il est un messie ayant l’intention de sauver tout le monde mais parce qu’il se préoccupe des gens de son groupe, et même si elle ne reste qu’un mois, elle pourra les aider, étant pompier. La survie passe par l’entraide, il faut se serrer les coudes et veiller sur chacun, comme Ken le fait depuis plusieurs semaines.




Salut moi c'est Bejita J'ai 31 ans  et je suis passionnée de rp, films, séries TV, mangas et d'un peu de tout. Voici mon avis sur le forum : C'est encore un peu dur à tout digérer dans ma tête mais j'y travaille et espère être rodé d'ici quelques semaines pour ne plus avoir l'impression de faire une bêtise à chaque fois que j'écris quelque chose. XD Je finirais par vous donner le code du règlement :


Dernière édition par Kentigern Halliwell le Ven 29 Aoû - 13:45, édité 16 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  EmptyJeu 28 Aoû - 9:58

Bienvenue officiellement, monsieur Kentigern - A brave new world is coming  2667491445
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  EmptyJeu 28 Aoû - 10:01

bienvenue sur le forum !


On a déjà répondu à un certain nombre de tes questions, mais n'hésites pas si tu en as encore ^^

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Kentigern - A brave new world is coming  Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  EmptyJeu 28 Aoû - 10:49

Bienvenue officiellement et bonne chance pour ta fiche :p

_________________
all nightmare long ∆
Crawl from the wreckage one more time, horrific memory twists the mind. Dark, rugged, cold and hard to turn, path of destruction, feel it burn. Still life. Incarnation. Still life. Infamy. Hallucination, heresy, still you run, what's to come ? What's today ? ∞

Awards&co':
 
Chloé Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 20/20
Chloé Esclavier
Dans toutes les larmes s'attarde un espoir
Messages : 2199
Membre du mois : 1
J'ai : 19 ans
Je suis incarné(e) par : Emma Watson
Crédit(s) : Avatar (c) ?? || Signature (c) quiet rot/tumblr/Kanala
Je suis un(e) : Docteur queen femme médecin
Vos Liens :
Spoiler:
 



Mes hauts faits : Kentigern - A brave new world is coming  Surviv10
Dans toutes les larmes s'attarde un espoir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  EmptyJeu 28 Aoû - 12:05

Bienvenu chez nous !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  EmptyJeu 28 Aoû - 12:37

(bon je reposterais avec Juliette mais vu que je suis au travail...)
Bienvenue sur le forum Kentigern !
Si tu as des questions concernant le groupe, n'hésites pas à m'envoyer à Mp (sous le compte de Juliette Bourgeois), et je me ferais un plaisir de te répondre :D N'hésites pas non plus à passer sur la CB et à voter pour le forum afin de le faire connaitre Kentigern - A brave new world is coming  4176695846 je m'occuperais ensuite de ta fiche dès qu'elle sera finie. Je suis contente de voir un chef de groupe arriver en tout cas et j'ai hâte de lire ta fiche Kentigern - A brave new world is coming  3432117900
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  EmptyJeu 28 Aoû - 13:12

Bienvenu à toi beau gosse x)

Bon courage pour ta fiche !!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  EmptyJeu 28 Aoû - 13:58

Merci à tous pour l'accueil.  Kentigern - A brave new world is coming  2082409092

Juliette, je n'hésiterai pas pour le mp si je bloque. Pour le moment, j'ai plein d'idées qui surgissent pour l'histoire mais il faut que je fasse un peu le tri et coordonne le tout pour que ça tienne la route. Kentigern - A brave new world is coming  4067371056
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  EmptyVen 29 Aoû - 12:20

Me voilà mon Ken survivant de l'Enfer, Ken croisant souvent le fer (habitues toi je vais pas arrêter de te chanter le génériiiiiiiiiiiiiiiique ! Kentigern - A brave new world is coming  1353693288 )
Alors pour ta fiche, elle est vraiment chouette. Elle se lit très bien et c'est très fluide. J'y ai vraiment pris beaucoup de plaisir. Mais (oui il y a toujours un mais avec moi Kentigern - A brave new world is coming  2657557516 ), il manque un petit truc ! tu ne parles pas de ta/tes rencontres avec des zombies, ton état d'esprit, celui de tes enfants, ce que tu en penses etc. C'est vraiment le seul truc qui manque, que tu n'auras pas trop de mal à ajouter Kentigern - A brave new world is coming  2570505344 Postes à ma suite ou envoie moi un Mp dès que tu as rajouté et je viendrais jeter un coup d'oeil et te valider le cas échéant Kentigern - A brave new world is coming  2101756070

_________________

Chewbacca a dit un jour : "Uuuuuuuuuuuuur Ahhhrrrrrrrrr Uhrrrrrrrrrrrrrr Ahhhhhhhhhrr Aaaaaaaarhg"... Je sais pas pour vous, mais moi, je suis complètement d'accord avec lui.
Laïla Harrison

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 23
Laïla Harrison
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Messages : 905
Membre du mois : 0
J'ai : 23 piges déjà ! Le temps ça passe trop vite mon gars !
Je suis incarné(e) par : Marie Avgeropoulos
Crédit(s) : (c)Halloween
Je suis un(e) : Black Widow.
Mes hauts faits : Kentigern - A brave new world is coming  Surviv10
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Revenir en haut Aller en bas
https://fall-of-man.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  EmptyVen 29 Aoû - 13:53

Tu peux me chanter le générique autant de fois que tu veux, j'adorais regarder Ken le Survivant quand j'étais petit. Kentigern - A brave new world is coming  4067371056

J'avais amorcé la première rencontre avec les zombies mais je ne l'ai pas développée, shame on me... Kentigern - A brave new world is coming  1687169351  J'ai rajouté deux passages. Le premier pour décrire leur première rencontre avec un zombie, ce qu'ils ont ressenti sur le moment. Le second à la fin de mon histoire pour évoquer ce qu'ils ressentent après quelques semaines à vivre avec des zombies autour d'eux. S'il manque encore quelque chose, je rajouterai. scratch

Pour t'éviter de chercher le passage au milieu de l'histoire ^^

Spoiler:
 


Et celui de la fin

Spoiler:
 
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  EmptyVen 29 Aoû - 14:08

Je dois aller prendre mon train. Je lirais dans ce dernier <3 Et je te tiens au courant quand je suis rentrée à ma maison Kentigern - A brave new world is coming  4067371056

_________________

Chewbacca a dit un jour : "Uuuuuuuuuuuuur Ahhhrrrrrrrrr Uhrrrrrrrrrrrrrr Ahhhhhhhhhrr Aaaaaaaarhg"... Je sais pas pour vous, mais moi, je suis complètement d'accord avec lui.
Laïla Harrison

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 23
Laïla Harrison
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Messages : 905
Membre du mois : 0
J'ai : 23 piges déjà ! Le temps ça passe trop vite mon gars !
Je suis incarné(e) par : Marie Avgeropoulos
Crédit(s) : (c)Halloween
Je suis un(e) : Black Widow.
Mes hauts faits : Kentigern - A brave new world is coming  Surviv10
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Revenir en haut Aller en bas
https://fall-of-man.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  EmptyVen 29 Aoû - 14:16

Ok pas de soucis ! Kentigern - A brave new world is coming  80000191
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  EmptyVen 29 Aoû - 18:13

Mettez vous en position, nous avons des créatures à combattre. Ils vont sortir du couloir. Moi je vais rester ici pour surveiller. Mais t’es vraiment un dégonflé ! BASTON Kentigern - A brave new world is coming  1713184870
(Désolée donjon dans mes oreilles pendant que je commente ta fiche *pan*) PAS TOUS EN MÊME TEMPS ! Kentigern - A brave new world is coming  2657428905 Ces gens sont des brutes ! Kentigern - A brave new world is coming  320122458
Arhem. Tout ça pour te dire que ça me va très bien tes ajouts <3 Je te valide du coup avec grand plaisir. Et au plaisir de te rencontrer en jeu (d’ailleurs faut que je finisse ma fiiiiiiiiiiiche !)

_________________

Chewbacca a dit un jour : "Uuuuuuuuuuuuur Ahhhrrrrrrrrr Uhrrrrrrrrrrrrrr Ahhhhhhhhhrr Aaaaaaaarhg"... Je sais pas pour vous, mais moi, je suis complètement d'accord avec lui.
Laïla Harrison

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 23
Laïla Harrison
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Messages : 905
Membre du mois : 0
J'ai : 23 piges déjà ! Le temps ça passe trop vite mon gars !
Je suis incarné(e) par : Marie Avgeropoulos
Crédit(s) : (c)Halloween
Je suis un(e) : Black Widow.
Mes hauts faits : Kentigern - A brave new world is coming  Surviv10
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Revenir en haut Aller en bas
https://fall-of-man.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  EmptyVen 29 Aoû - 18:17



Félicitations Kentigern Halliwell




● Points de vie total : 20

● Niveau de compétence Fouille : 0/0 (compétence bloquée)

● Niveau de compétence Défense physique : 0/5

● Niveau de compétence Tir avec Arme à feu : 0/5

● Niveau de compétence soin : 1/5

● Niveau de compétence Arme Blanche : 0/5

● Niveau de compétence Esquive : 0/5

Te voilà validé sur FOM. Je me présente, je m’appelle pas Henri, je voudrais quand même bien réussir ma vie mais surtout… Être détesté ! Vous allez le comprendre, je suis impitoyable mouhahahahahahahaha *ou pas* Arhem, donc dans mon immense bonté, j’ai décidé d’être votre guide enfin c’est que, surtout, j’ai pas eu trop le choix ! On m’a forcé ! Si si je vous jure. Tous les liens ci-dessous sont à visiter Obligatoirement (oui avec un O majuscule en plein milieu de phrase ! C’est vraiment super important de le faire afin de pouvoir bénéficier de toutes les dimensions proposées par et sur le forum. On compte sur vous ! Yes YOU CAN ! !
Poster

Réserver son avatar Y poster même pour les scénarios
Demander un rang Pour être plus beau !
Réclamer des richesses Pour faire des achats
Se recenser et/ou recenser un scénario Pour être inclus dans votre groupe
Remplir son inventaire Car sans rien c’est dur de survivre
La Parole aux membres En cas de questions ou remarques
Faire un Scénario Et permettre à un futur membre d’être lié à vous !
Lire

Les règles de jeu
Etat des groupes
Localisation des groupes
Temporalité du forum
Les nouveautés du forum
Le hide en Rp

Voir

Forum Carnets de survie
Forum demandes de Rp
Forum demandes de Liens
Forum Flood&Jeux
Forum Absences
Forum des animations




_________________

Chewbacca a dit un jour : "Uuuuuuuuuuuuur Ahhhrrrrrrrrr Uhrrrrrrrrrrrrrr Ahhhhhhhhhrr Aaaaaaaarhg"... Je sais pas pour vous, mais moi, je suis complètement d'accord avec lui.
Laïla Harrison

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 23
Laïla Harrison
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Messages : 905
Membre du mois : 0
J'ai : 23 piges déjà ! Le temps ça passe trop vite mon gars !
Je suis incarné(e) par : Marie Avgeropoulos
Crédit(s) : (c)Halloween
Je suis un(e) : Black Widow.
Mes hauts faits : Kentigern - A brave new world is coming  Surviv10
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Revenir en haut Aller en bas
https://fall-of-man.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Kentigern - A brave new world is coming    Kentigern - A brave new world is coming  Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Kentigern - A brave new world is coming
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Se Préparer pour Survivre
 :: Vos Présentations de Personnages :: Fiches de Présentations Abandonnées
-
Sauter vers: