AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 13:58

Eileen Miller

Feat Léa Seydoux

Avant tout autre chose, rendons à César ce qui est à César. Mon avatar a été fait par : Shiya

Je suis né(e) le 02/03/1998  à Miami (USA) On me décrit souvent comme étant Bornée, caractérielle, intelligente, débrouillarde, rebelle, mature, dure, volontaire, battante, orgueilleuse. J'ai décidé de me spécialiser dans un domaine. Appelez moi à présent : Xena Entre survivants, on doit se serrer les coudes. Ainsi, je fais partie du groupe Padawan Comme tout le monde, je fais partie d'une famille. Je vous les présente, un peu pèle mèle. Il y a donc: Neal Miller, mon père ; Sarah Miller, ma mère Mon groupe de survivants est aussi constitué d'êtres humains. Je vous les présente : il y a donc Emily Ayleward - Xena,  Pelleas Wilkins - Flash, Neal Miller - Panoramix (chef du groupe)



Comment avez vous réagi, en fin d'année dernière et au début de cette année, quand les rumeurs d'épidémies se multipliaient autour de vous ? J'avoue: j'ai entendu, j'ai vu, mais au final je n'ai pas voulu y croire réellement. A regarder les Journaux télévisés le soir, je savais que tout était tout le temps dramatique... Ils avaient cette tendance caractérisée à tout amplifier, les maladies, le nombre de morts d'une catastrophe naturelle ou écologique. Bref, je ne croyais qu'un petit journal internet, qui donnait de vraies nouvelles selon moi. Et même eux, ont commencé à être touchés par la psychose pandémique. Je suis restée centrée sur mon petit monde, autour de mon petit nombril et quand tout a dégénéré, j'avoue avoir ressentit une peur irascible. La perte de mon entourage direct, en particulier, fut quelque chose de compliqué à gérer pour moi.

Où étiez vous au moment où la Grande Panique a débuté début juillet, et comment y avez vous survécu ? Mon père ce héros... Il avait tout vu venir, et avait prévu le coup, un soir, on partit dans un 4x4, traçant la route avec assez d'essence pour tenir, le temps de se trouver une planque. Je pense, que papa n'aurait pas été là pour moi, je n'aurais pas survécu autant pour être honnête. Je me suis réfugiée naturellement derrière papa à dire vrai, et je l'ai suivit, je l'ai écouté, en m'étant de côté, nos querelles de l'instant. J'étais son centre, il était le mien. Peur folle de le perdre lui aussi, alors que non, il est fort.  

Comment êtes vous arrivé à Coaticook et ses environs ? Quel est votre plan de survie, à court terme ? Plus d'essence, on a croisé pas mal de morts ou de survivants qu'on a pas pu sauver. Alors du coup, avec notre petit groupe, on s'est installé dans un bled non loin de la petite ville. La prochaine étape est dans le flou, pour le groupe s'établir quelque part de sur peut être, pour moi? Faire en sorte que mon père ne m'oublies pas, et faire perdurer ce jeu avec Pelleas. J'ai rencontré Emily lors d'un arrêt en rase campagne, elle avait besoin d'aide et papa n'est pas du genre à rechigner à apporter cette aide là. Notre groupe éclectique est le reflet même de mon père, prêt à être là pour tous et tout le temps, donner de la nourriture, du temps et de l'attention, voir même se battre au besoin. Je suis certaine, que notre groupe de survivants grossira encore, et jusqu'à devenir peut être une communauté.  






Head's Jungle
Je n'ai pas l'intention de m'excuser. Pourquoi me coller sous le nez, les sempiternelles ratés qu'elle aura ramassé sur le bord de la route! Je comprends pas maman, je comprends pas ce qu'elle leur trouve, ils sont idiots, n'ont pas le quart de classe de papa, et elle se permet de tomber amoureux d'eux. J'ai honte, j'ai l'impression qu'elle ne comprends pas, j'ai honte pour elle et pour moi. Je l'ai blessé, mais je m'en moque, elle n'est pas ma mère, quand elle se fait manipuler par ses idiots. Depuis le départ de papa, j'ai eu combien de beaux pères? Je sais pas, une dizaine, alors que ça fait quoi, 2 ans? C'est elle que j'ai suivit quand elle a pété un plomb avec papa, c'est ici, à New York que je vis, et pourtant je déteste tout. Mon école, notre appartement, mes beaux pères (tous plus inutiles les uns que les autres), le temps... Elle toque à ma porte, je grogne pour lui dire d'entrer si elle veut. Je suis en train d'écouter de la musique, assise sur mon lit. Elle parle, j'entends rien, les chin chins chantent une chanson pour Mickey. Je suis pas une gamine, si vous connaissez pas, vous êtes pas des pros rock que voulez vous! Elle s'assied à côté de moi et tends les bras vers mes écouteurs, qu'elle retire. Je soupire, je déteste quand elle fait ça. Est ce que je prends sa clope de la bouche pour l'écraser quand ça m'énerve, non! Alors pourquoi venir me les briser? Elle m'explique qu'elle a du mal à communiquer avec moi, que je suis ingrate, qu'elle est fatiguée à cause de son travail à l’hôpital, que ce serait bien pour moi que j'aille passer l'été en Floride chez papa. Je pince les lèvres, pour moi c'est limite, je dis rien, je chialerais plus tard, elle me fout presque à la porte en somme. M'en fous, le lendemain j'avais fait mon sac et elle m'avait déposé à l'aéroport, j'ai 15 ans, mais j'ai pas besoin d'aide, je sais me débrouiller toute seule. J'atterris donc chez Neal, papa en somme, je l'ai pas revu depuis 1 ans, ça fait bizarre. Le soir il est là, mange avec moi, discute avec moi, et y'a pas de belle mère dans les pattes. C'est nouveau, et je deviens le centre de son monde pendant un mois. J'avoue que ça m'a fait plaisir quand maman a appelé pour savoir quand est ce que je revenais, je lui ai envoyé la vérité dans les dents, que je préférais rester avec papa dorénavant, qu'elle n'aurait qu'à venir me voir quand elle aurait le temps. C'était mesquin, oui, mais elle n'a jamais prit le temps d'être avec moi, pas comme papa.

Broken Sides
Assise à l'avant de la voiture de papa, une jambe repliée contre moi, et la tête posée sur une main, je regarde dehors. Le paysage défile, et même si la nature n'a pas réellement changée, le monde est différent. Dans la voiture, la musique d'un cd tourne, mais on n'y trouve plus autant d'entrain qu'avant. Je ne me mettrais pas à chanter à tue tête sur ce vieux tube des Beatles... je ne partagerais pas un moment de joie avec papa, ni une discussion pleine de reproches et de moralisation. J'ai l'impression que plus rien n'existe alors, que toutes les valeurs qu'on nous a inculqué, sont tombées dans l'oubli en si peu de temps. Ils parlaient de pandémie, je savais pas vraiment ce que ça voulait dire, j'ai préféré continuer à vivre autour de mon petit monde, sans me soucier des nouvelles alarmantes de la télévision. Ils avaient toujours eu tendance à grossir le trait selon moi, et puis parler de guerre, de souffrance, de morts, tout le temps, ça m'intéressait pas à l'écoute. Je m'en foutais royalement. Et lentement, les gens sont tombés malades, des amis de classe, des profs, de la famille, des voisins... J'entends encore dans mes rêves la nuit, les cris de douleur de certains, et j'avais peur de sortir sur le palier pour voir ce qu'il se passait. Je préférais continuer à faire comme si de rien n'était. Comme si de rien n'était. On en croise certains, sur la route, en bordure, qui marchent encore, mais sont incapables de parler comme nous, de crier comme nous, de fuir comme nous. Leurs mâchoires claquent, ou on entend des bruits de succion étrange, certains n'ont plus de bouche, seulement des trous béants... Et il manque des membres, ils se traînent sur le sol comme la pourriture la plus infecte. J'aimais me faire peur avant, j'aimais braver la loi, pour aller voir des films d'horreur interdit au moins de 16 ans... un sourire et un minaudage et ça passait à tous les coups. Petite conne, petite pute par moment, toujours à tester les limites du possible, avec ce besoin réel qu'on me rattrape avant d'outre passer les règles. Qu'il me rattrape notamment. Papa. Je suis une fille à son papa, une petite chieuse, capricieuse et rebelle, qui a besoin de lui, plus que tout au monde. Je pousse un soupir, je ne reverrais plus jamais maman. Je ne sais même pas, si comme nous, elle survit. En était elle seulement capable de son vivant? On n'est pas vivant, on n'est pas mort, on n'est pas comme eux et pourtant, on n'est pas définissable. Ce mot survivant me glace le sang, ça veut dire que tout est perdu et que dans la grand jeu de la vie, il faut voir combien de temps, ça va tenir.

La voiture ralentit et mon ventre se contracte, ce n'est pas bon signe, et je me redresse. Devant nous, sur la route, un tas de voitures qui semblent abandonnées, et au milieu de cette désolation, une femme avec un enfant de 7 ans à peine. C'est dégueulasse, voilà mon sentiment premier, c'est dégueulasse de nous laisser là, à nous entre-tuer. Papa me demande de rester là, de ne pas bouger, et ouvre la portière pour aller voir s'ils nécessitent de l'aide. Mon père ce héro, sans lui, que serais-je devenue? Je pose la main sur le canon de l'arme, c'est une nécessité, et je regarde les environs, papa ne le voit pas, mais au loin, à l’orée des arbres, ça bouge... Je retiens ma respiration, et me concentre uniquement sur ce point. Ils sont 4, traînant la patte, en avançant vers le petit groupe de chair fraîche. Je déglutis, klaxonner serait une connerie, et je regarde dans le rétroviseur, rien ne bouge derrière. J'entends un cri et je reviens devant, deux autres sont sortis du côté... Six c'est trop, et papa tente de les repousser, j'hésite, je transpire, et finalement, je prends l'arme avant d'ouvrir le toit en verre du 4x4. Je me hisse et arme le fusil de chasse. Je vise, et j'entends dans ma tête, la voix de papa qui m'explique comment bien tirer. J'ai peur, j'avoue j'ai peur de tirer sur lui, mais je le fais, je n'ai pas le temps de prendre plus de temps justement. Je tire une première fois et touche l'un d'entre eux à l'épaule, il grogne et recule, sans pour autant tomber. La tête, me lance papa, c'est vrai la tête... Celle là même, vissée sur leurs épaules, qui avant contenaient vie, secrets, passions, et envies. Maintenant, ne reste que l'instinct de base... Manger. Je tire quelques fois et c'est une étrange impression de balle trappe au final, papa s'extirpe de là, en sueur, lui aussi à eu peur. Pourtant, il laisse derrière lui la femme qui crie de douleur. Elle est perdu et son fils a disparu, me dit il en revenant dans la voiture. En recommençant à rouler, j'aurais pu ignorer de leur passer devant, mais j'ai regardé, et sa jambe avait été arraché affreusement, elle se viderait de son sang en quelques instants. Le temps pour elle, de rameuter les autres, et de finir sa vie au milieu d'une route, sans son fils. Ma gorge se noue et je reste en silence, l'arme entre les jambes. ça c'était le début.

Only One Life
Recroquevillée sur le haut d'une armoire, je tente d'échapper à leurs mains tendues vers moi. J'aurais préféré, que ce soit un cauchemar, je suis bloquée, je sais pas comment j'ai fait, j'étais juste venue chercher à manger dans cette bâtisse et là, c'était le banquet de famille pour ces enfoirés. Je regarde autour de moi, à côté y'a une table, je suis pas encore encerclée, je peux peut être tenter de sauter de là, et de courir jusqu'à la fenêtre. Je suis au premier, la chute ne sera pas si douloureuse. Je m'en fou d'avoir mal aux genoux après, faut juste que je me sorte de là bordel. Je grince des dents, je grimace, et je shoote dans la tête de l'un d'entre eux et l'éjecte de là. Barres toi fils de pute, me dis-je en le murmurant pourtant. Je n'ai pas spécialement envie que la maison soit encerclée, alors je lutte en silence, ou en demi silence. Finalement je profite de ma fougue extrême, pour sauter sur cette table, elle se casse dans ma chute, peu flatteur et rageant surtout. Ils se jettent sur moi, et je lâche cette fois ci un grand cri. Je tire une fois, puis deux, les têtes explosent sur moi, c'est dégueulasse mais j'en ai vu d'autres. Merde, chier, putain, cassez vous, tout le registre y passe. Et je pense que c'est la fin, je me relève, mais mon dos est collé contre le mur, je n'ai pas d'issue et il arrive à ce moment là. Étrange personnage, habillé comme pour Halloween, qui m'aide à les buter. Quand tout le monde s'effondre sur le sol, je regarde l'étendu des dégâts sur mes vêtements et je suis recouverte de sang pourri et de morceaux de chair en putréfaction. Charmant. Je pense qu'il va partir, mais il tente un trait d'humour vaseux, que j'assimile direct à de la drague. Je le rembarre sans ménagement. Pour qui il se prend ce type au juste? Il pense que je vais le sucer pour le remercier de son action ou quoi? Je lève les yeux au ciel, dommage dans un autre contexte, il aurait été mon type dans le genre, accoutrement mit à part. Je vais pour partir, sans trop demander mon reste, j'attrape mon sac que j'avais fait tomber et passe la porte en lui passant devant. Je m'arrête pourtant, tentée de faire chier mon patriarche, ça a fusé dans mon esprit, si je ramène un mec plutôt jeune, il va se dire que je cherche à me faire dépuceler et ça risquerait de lui faire entendre que je suis encore là!

Voilà comment Pelleas, est arrivé dans notre petit groupe, et comment il a prit la place intéressante de me servir d'appui non négligeable pour faire comprendre au paternel que j'ai besoin de son attention. Bon, entre nous, dire que ce n'est que ça, serait un mensonge éhonté. Il me plait, mais de là, à lui avouer! Jamais!







Pelleas Wilkins

(c) roxie Je refuse de dire, même sous la torture que j'ai pu avoir besoin de lui... Mais... Mais, malgré son côté dragueur à outrance, j'avoue qu'il a pu m'être utile dans une situation délicate. Et puis, pas moche, pas con, je l'ai ramené avec moi dans le groupe. Notre relation? Je suis le chat de l'histoire et lui la souricette!




Neal Miller

(c) ? Mon père, celui qui a accepté de me reprendre pendant mes premières années d'adolescence, celui qui pouvait jouer avec moi aux jeux vidéo et me battre à Guitar Hero en faisant le kakou. Celui qui s'est inquiété longuement, parce que j'ai tenté de le pousser dans ses retranchements avec mon attitude. Celui que je ne veux pas qu'il m'oublie du tout. J'ai besoin de lui, comme j'ai besoin d'air et je fais tout même encore maintenant, pour qu'il songe que je suis encore là, encore sa fille.



Emily Ayleward

(c) ? Je l'aime pas particulièrement, un soir j'ai voulu me faire la belle, dans un recoin, pour me trouver seule avec moi même. Et là, elle arrive se la joue moralisatrice, et me traite comme une gamine. Je n'apprécie pas vraiment ça, avec ou sans elle, ma survie sera pareille.




Salut moi c'est Mo J'ai 31 ans et je suis passionnée de la vie Voici mon avis sur le forum :positif Je finirais par vous donner le code du règlement :


Dernière édition par Eileen Miller le Mar 25 Nov - 22:15, édité 32 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 14:03

Bienvenue sur le forum Eileen !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 14:03

Merci Morgane!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 14:05

n'hésites pas si t'as des questions :p
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 14:20

Bienvenue Eileen ! Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 2155397862

Pelleas va plus se tenir Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 2266204203
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 14:22

Merci Eva!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 14:34

*rentre dans la piece, completement zen*

Bienvenue ici Eileen ! Bon courage pour ta fiche. Je suis ravi de voir que mon scenario t'a plu. Si tu as la moindre question n'hesites pas a venir envahir ma boite MP (tu en as deja trouve le chemin, donc tu devrais reussir a le retrouver en cas de besoin). A tres bientot !

*sort de la piece et ferme la porte*
*revient en trombe en faisant taper la porte contre le mur*
*saute sur Eileen et lui roule une pelle*
Wouhouuuuuuuuu ! J'suis trop content que tu sois laaaaaaaa ! J'ai trop hate de lire ta fiiiiiiiiiiiiche ! Et de RP avec toiiiiiiiiiiii ! J'suis trop conteeeeeeeeent ! Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 2570505344 Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 2118105109 Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 1811009014 Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 2118105109 Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 2570505344 Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 1713184870 Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 2082409092

PS : Au cas ou tu t'inquietes de mon manque d'accents dans mes messages, c'est juste parce que la journee je suis sur un clavier qwerty. Quand je RP je mets des accents hein Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 2667491445
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 14:40

*Le voit entrer, lui sourit un peu, arquant un sourcil, surprise du contrôle.*

Merci Pelle...as, elle était facile je sais. Je n'hésiterais pas, aimant bombarder de mp dans mon genre!

*Il repart, et je repars à ma fiche. D'un coup la porte claque, je me retourne prête à sortir les griffes de peur d'être attaquée et là... récupère sa langue dans ma bouche...*

*Reste un peu sous le choc, le fusillant du regard la bouche ouverte*

NAN MAIS T ES PAS BIEN! J AURAIS PU TE PLANTER!

*Le pousse, et se barre de là pour retourner écrire sa fiche*

Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 1353693288
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 14:51

Ahah, tu fais un heureux c'est sûr ! Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 2155397862

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fichette ! Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 4176695846
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 14:52

Merci Emily!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 16:32

Bienvenue !
Bonne chance pour la suite de ta fiche! Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 3432117900
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 16:47

Merci Violet!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 16:48

*ressort en boudant.*

*installe un trampoline sous la fenetre pour espionner l'avancee de la fiche*
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 17:22

Arrête de flooder, je vais me faire gronder par les admins! Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 4067371056

*tire les rideaux*
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 17:27

oh tu sais, on pourra toujours s'arranger si on doit gronder Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 2155397862

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 17:31

Tu veux vraiment t'arranger avec Pelleas sous le compte de Philippe ? Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 436265122 Je crois vraiment pas que ce soit le genre de Pelleas ... Avec Morgane a la limite on peut peut-etre s'arranger, mais Philippe... Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 2667491445
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 17:34

je voulais m'arranger avec Eileen Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 2155397862

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 17:47

Je ne mérite pas d'être grondée, j'ai rien fait moi! Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 1687169351
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 19:29

Bienvenue parmi nous o/

Mo ça me dit quelque chose Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 436265122 mais c'est un pseudo répandu Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 436265122

Dans tous les cas j'ai hâte de lire ta fiche Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 2667491445

PS : Écoutes pas les deux fous *patpat Eileen*
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 19:34

Merci Miriel!

Donnes moi ton pseudo, je te dirais si on se connait et d'ou!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 19:36

C'est ChaZ mais je change régulièrement Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 436265122
(le triste résultat de pas être seule dans sa propre tête #PAN#)
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 19:38

Bienvenue ici Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 2155397862 Bonne chance pour la fin de ta fiche :p
(et n'écoutes pas Phil, il est vil *pan* )

_________________
all nightmare long ∆
Crawl from the wreckage one more time, horrific memory twists the mind. Dark, rugged, cold and hard to turn, path of destruction, feel it burn. Still life. Incarnation. Still life. Infamy. Hallucination, heresy, still you run, what's to come ? What's today ? ∞

Awards&co':
 
Chloé Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 20/20
Chloé Esclavier
Dans toutes les larmes s'attarde un espoir
Messages : 2199
Membre du mois : 1
J'ai : 19 ans
Je suis incarné(e) par : Emma Watson
Crédit(s) : Avatar (c) ?? || Signature (c) quiet rot/tumblr/Kanala
Je suis un(e) : Docteur queen femme médecin
Vos Liens :
Spoiler:
 



Mes hauts faits : Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do Surviv10
Dans toutes les larmes s'attarde un espoir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 19:46

Merci Chloé, et Chaz désolée mais ça me dit rien !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptyVen 14 Nov - 23:43

Bienvenue Eileen sur le forum !
Et te laisse pas faire, vire les s'ils poluent trop ta fiche Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 4067371056 " Faut leur dire Oust vilains floodeurs Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 4067371056 La cb est là pour ça mes choux Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 4176695846 Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 4176695846 Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 4176695846 " (très important les coeurs <3 ) Je te souhaite la bienvenue sur le forum et j'espère que tu t'amuseras bien parmi nous. Si tu as des questions, surtout n'hésites pas à nous les poser. Tu peux venir sur la CB, et si tu peux, voter pour le forum Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 4105402281 En attendant bonne rédaction de ta fichounette Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do 3794431779

_________________

Chewbacca a dit un jour : "Uuuuuuuuuuuuur Ahhhrrrrrrrrr Uhrrrrrrrrrrrrrr Ahhhhhhhhhrr Aaaaaaaarhg"... Je sais pas pour vous, mais moi, je suis complètement d'accord avec lui.
Laïla Harrison

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 23
Laïla Harrison
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Messages : 905
Membre du mois : 0
J'ai : 23 piges déjà ! Le temps ça passe trop vite mon gars !
Je suis incarné(e) par : Marie Avgeropoulos
Crédit(s) : (c)Halloween
Je suis un(e) : Black Widow.
Mes hauts faits : Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do Surviv10
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Revenir en haut Aller en bas
https://fall-of-man.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do EmptySam 15 Nov - 12:03

Merci Juliette et fantastique choix d'avatar!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do   Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Eileen Miller - Feelings don't go away. People Do
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Se Préparer pour Survivre
 :: Vos Présentations de Personnages :: Fiches de Présentations Abandonnées
-
Sauter vers: