AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Ryan Tannen
MessageSujet: Ryan Tannen   Ryan Tannen EmptyLun 9 Mar - 19:01

Ryan Tannen

Feat Jeremy Irvine

Avant tout autre chose, rendons à César ce qui est à César. Mon avatar a été fait par : Shereen

Je suis né le 04/07/1996  à Toronto (Canada) On me décrit souvent comme étant Courageux – Entêté – Intelligent – Taciturne – Serviable – Maniaque – Malin – Sensible - Curieux
J'ai décidé de me spécialiser dans un domaine. Appelez moi à présent : Panoramix Entre survivants, on doit se serrer les coudes. Ainsi, je fais partie du groupe Culte Comme tout le monde, je fais partie d'une famille. Je vous les présente, un peu pèle mèle. Il y a donc: Jack Tannen, mon père ; Elisabeth Sherman, ma copine. Mon groupe de survivants est aussi constitué d'êtres humains. Je vous les présente : il y a donc en plus de ma famille, Juliette Bourgeois – Black Widow,  Gabriel Lacroix – Indiana Jones,  Clayton Gallagher – Au choix.



Comment avez vous réagi, en fin d'année dernière et au début de cette année, quand les rumeurs d'épidémies se multipliaient autour de vous ?
Comme tout le monde. J’ai pris ça pour une vaste blague. J’avais déjà assez à faire avec ma vie à moi, entre Beth, mes cours, mes examens, le sport, j’avais franchement pas la tête à accorder du crédit à de tels trucs. Oui, j’aurais dû. Mais les infos débitaient tant de conneries sur tout et n’importe quoi… Et puis, tant que ça vous touche pas, vous n’y prêtez pas attention…


Où étiez vous au moment où la Grande Panique a débuté début juillet, et comment y avez vous survécu ?
On était à l’école d’Albany, avec  Beth. Tout s’est passé si vite. La ville, l’école, tout a été envahi, écrasé par les Z avant que l’on puisse même réaliser ce qu’il se passait. On s’est enfui, on s’est barricadé chez mes parents… sans Jack on n’aurait pas réussi à s’en sortir, s’il n’était pas arrivé à temps, en réussissant à tuer tous ces trucs…
On est partis tous les 3 vers le nord. On a survécu je sais pas trop comment, à faire avec ce qu’on trouvait, ce qu’on avait.


Comment êtes vous arrivé à Coaticook et ses environs ? Quel est votre plan de survie, à court terme ?
Grâce à Jack en grande partie. Sans lui, on serait mort à Albany avec Beth. Il a tout franchi pour me retrouver… et même si j’suis pas toujours d’accord avec lui, j’lui en serais éternellement reconnaissant. Après, on a voyagé, la plupart du temps en voiture. Jusqu’à arriver ici.  
Un plan ? On a rejoint ce groupe… un peu flippant. Ils sont tellement fanatiques… Mais bon, grâce à eux, on est en vie. Grâce à eux, Beth est en sécurité.








Je suis fils unique. Ma mère m’a eu très tôt, elle était plus jeune que moi aujourd’hui. Mon père, le vrai, Jack, s’était fait la malle alors qu’elle était encore enceinte.
Heureusement que mes grands-parents étaient là et ne l’ont pas foutus dehors, je sais pas comment elle aurait fait sinon, avec un mioche sur les bras à 17 ans. Mais ils ont été cool, ils se sont occupés de nous, l’ont soutenu, m’ont aimé. Ils sont morts quand j’étais petits, je m’en souviens pas trop… Je me souviens juste qu’ils étaient souriants et gentils… et que maman a été horriblement triste. Heureusement que Daniel était déjà là pour elle. Pour nous.
Elle l’a rencontré je ne sais comment, mais j’étais tout petit, je devais avoir 2 ans, il m’a élevé et aimé comme son propre fils. Je l’ai toujours vu comme mon père, pas un seul instant, j’ai songé à me dire que c’était pas le cas.

Mon enfance n’a rien de particulier. J’ai grandi entre une mère et un père qui m’aimaient, et des copains avec qui je jouais au foot souvent et me bagarrait de temps en temps.
Mon père était prof à l’école de Santé d’Albany, ma mère avait fini par réussir à reprendre ses études et était devenue professeur des écoles. Oui, c’est aucun doute grâce à eux que je suis devenu aussi curieux, aussi dégourdi, et que je me débrouillais si bien à l’école dès mon plus jeune âge.

J’allais avoir 12 ans, ça j’m’en souviens. Je sais plus trop pourquoi, ni comment mon père, Daniel j’veux dire, m’a dit qu’il était pas mon père biologique. P’tre qu’il jugeait que j’étais assez mûr pour l’entendre, p’tre qu’il pensait juste que j’étais en droit de savoir. Quoiqu’il en soit, ça fait un choc. J’ai commencé par leur en vouloir. A ma mère surtout. De rien m’avoir dit. Mais c’est vite passé, c’était débile, eux aussi devaient flipper de ma réaction non ?
Toujours est-il que j’ai un peu harcelé ma mère, fini par connaître son nom, à mon père biologique et à force de chercher j’ai fini par le retrouver. Ouais le net c’était super cool quand même. J’lui ai écrit, sans trop y croire. Enfin, si, j’espérais à mort. J’ai même du recommencer une dizaine de fois cette putain de première lettre. T’imagines, ça veut dire qu’il m’aurait rejeté une deuxième fois s’il répondait pas. Ça aurait dur. Mais j’avais besoin de savoir pourquoi. Pourquoi il s’était barré en laissant ma mère se démerdée seule avec moi. Pourquoi il avait jamais cherché à me voir, à me parler par la suite.
Il m’a répondu. Oui, ça m’a surpris. Et j’étais super content. Il a essayé de m’expliquer, de me parler vraiment. On a commencé à pas mal s’écrire, je lui racontais un peu tout et n’importe quoi, moi, le collège, maman, papa, je lui disais tout ce que je pouvais ou n’arrivais pas à dire à mes parents ici. Il a p’tre tiqué quand j’ai parlé de Daniel en disant papa, mais oui, c’était resté papa, évidemment, il avait été là pour moi tout du long, il m’avait élevé, c’était mon père, ça n’allait pas changer parce que j’avais retrouvé Jack.
Et Jack me répondait, me racontait sa vie, il était pompier, je trouvais ça extra, il me parlait ouvertement et sans embarras.

Quand maman l’a appris, quelques mois plus tard, je peux te dire que ça a chauffé. Elle s’est énervée, a crié en disant qu’on pouvait pas lui faire confiance, qu’il était hors de question qu’il vienne me polluer ou encore qu’elle ne pouvait pas laisser son fils traîner avec lui, que j’aurais dû lui dire…
Le pire, au final, c’est que c’est Daniel qui a fini par la convaincre, alors que ça devait être difficile pour lui aussi. Mais mes notes n’avaient pas bougées, je m’entendais toujours aussi bien avec celui que j’appelais papa jusqu’à présent, je ne devenais pas plus con ou plus borné. Qu’aurait-elle pu réellement y dire ? J’ai donc pu officiellement continuer.

Les années ont passées sans que rien ne viennent les perturber, je travaillais toujours autant, je ramenais toujours des notes plus que convenables, pas d’histoires plus intéressantes que ça, rien de notable.
Le truc, c’est qu’au fur et à mesure que le temps passait, je me rendais bien compte que maman avait raison sur beaucoup de points. Oui, il était là, il m’écoutait et me soutenait. Et je l’aimais pour ça. Mais quand vous finissez par vous rendre compte qu’à 17 ans vous êtes plus mûr, plus adulte et plus responsable que votre propre père, ça fait bizarre. Il était finalement resté plus ou moins le même que quand ma mère était tombée enceinte, un gosse, incapable de se poser, de réfléchir plus de 10 minutes, ou de faire quelque chose de plus.

Mais ce n’était pas bien grave, j’avais maman et papa, Grâce en grande partie à Daniel je pense, j’ai voulu faire médecine. Et puis, je me débrouillais largement assez bien pour y arriver.
J’ai un peu laissé de… distance dans mes courriers avec Jack, j’avais tellement de boulot, de devoirs, de livres à apprendre, que j’ai pas trop eu le choix non plus. Et puis, moi j’avançais…  

Je partageais mon temps entre les cours, le travail assommant à fournir derrière, les soirées, les filles, le sport. J’arrivais plus ou moins à trouver un équilibre. J’avais des potes, quelques copines, le foot. Ma vie partait sur un chemin plutôt sympa.

Et je l’ai rencontré, elle. Elisabeth. Beth.
A une soirée, où j’avais pas spécialement envie d’aller. On me l’a présenté comme ça, au milieu de tant d’autres. Mais mon regard n’arrêtait pas de revenir sur elle. J’ai fini par aller lui parler. J’aurais pas pu faire autrement. Elle m’attirait comme un aimant. Et elle m’a fait rire et elle m’a étonné. Elle était drôle et brillante en plus d’être incroyablement séduisante. On a passé la soirée ensemble à parler de tout et de rien, à plaisanter, à flirter. Et on s’est revus un nombre incalculable de fois les jours suivants. Et à chaque fois, je tombais un peu plus sous son charme.
Je sais pas trop comment, mais de flirt, elle est devenue… plus. Pas juste comme ça. Un truc vraiment sérieux. Je l’ai aimé tellement rapidement… Je crois que je m’en suis rendu compte un soir quand elle riait à une de mes blagues débiles, qu’elle avait cette petite étincelle dans les yeux que j’aime tant. J’ai su que jamais je ne pourrais me passer d’elle. Qu’elle était devenue bien trop importante. Qu’il n’y aurait jamais qu’elle.

Et dans un sens, ça m’a un peu effrayé. De ressentir quelque chose d’aussi fort, aussi vite… Quand j’essayais d’y réfléchir, je n’arrivais pas à comprendre comment je pouvais l’aimer autant en si peu de temps. Je n’arrivais pas à comprendre comment moi je pouvais aimer à ce point, alors que mon père lui… ça a dû m’éloigner aussi un peu de lui. Je sais pas si lui a compris à quel point j’étais … incroyablement et stupidement amoureux d’elle. Mais je m’en foutais. Je l’aimais. Je l’aime. C’est tout ce qui m’importe.
Les semaines ont défilées, elle était devenue une espèce de drogue douce. Et tout à continué aussi facilement, avec autant d’évidence.
Je continuais de bosser, j’avais bien trop de projets et de buts pour laisser tout ça de côté. Je travaillais, étudiait, passait mon temps libre à ses côtés. J’adorais la voir s’emballer sur certains profs, certains sujets, la regarder travailler sur ses cours, tellement concentrée qu’elle en oubliait le reste. Si moi j’étais malin, elle, elle était brillante. Ça fait parti des trucs que j’adore chez elle.

En quelques mois, j’ai emménagé avec elle, dans son studio. Je me réveillais le matin à ses côtés, et la première chose que je voyais, c’était elle et son sourire. Tout se passait à merveille. Je savais que j’allais peut-être trop vite, mais j’avais pas envie de… me passer d’elle. Sur un coup de tête, j’ai acheté une bague. Enfin, non, c’était pas un coup de tête, j’y avais réfléchis. Beaucoup. Mais on en avait pas parlé. On avait juste discuté de prendre un appart plus grand, à deux. Ca faisait quelques mois qu’on se connaissait. Presque un an. Je me rendais bien compte que c’était trop court. Pourtant… je n’avais pas de doute. Je ne savais juste pas trop, ni comment lui demander sa main.

Et puis… tout a basculé. Le campus, toute la ville a été submergée en quelques heures. Par… je sais pas… enfin, ils en parlaient au infos depuis quelques temps, mais qui croirait ça ? On a réussi à s’enfuir, mais il y en avait tellement. Dans les rues, chez ses parents… on a fini par atterrir chez les miens. On a réussi à s’enfermer dans la maison, mais… il y en avait tellement. Ils se pressaient contre les fenêtres, contre la porte. On était carrément bloqués… La porte a fini par lâcher. Et papa… Daniel… nous pousse, se met en travers de la route pour qu’on puisse y échapper. J’attrape Beth, la pousse vers les escaliers, et j’essaie d’attraper maman aussi… mais… trop tard, elle tombe à terre et disparaît de ma vue en 2 secondes. Beth me prend par la main et me tire vers le haut. On finit par s’enfermer dans une chambre. J’entends maman qui hurle encore. Et puis plus rien, juste des râles et… Je sers Beth contre moi. Et on entend soudain des bruits de lutte, et quelqu’un qui monte les escaliers. Merde. Je passe devant Beth, la porte s’ouvre. Merde. Jack ? Jack couvert de sang venu exprès pour moi. C’est quoi ce « salut fiston » ? Il débarque comme ça et c’est tout ce qu’il trouve à dire ? Je le sers contre moi. Merci seigneur. On sort. J’essaye de ne pas regarder autour de moi, me concentrant sur la main de Beth dans la mienne. Je ne veux pas voir. Pourtant mon regard dérive quand je vois un bout de tissu que je reconnais, je m’arrête, stoppant Beth en même temps. Là, au milieu du salon, ma… ce qui avait été ma mère, allongée en travers de la table sur laquelle elle m’amenait mon petit déjeuner quand j’étais petit. Je ne vois que son dos. J’avance vers elle, mais Beth me retient en ne bougeant pas. Je la regarde, elle, ma Beth. Quand je regarde derrière elle… Non. Je me concentre sur elle, sur sa main. J’essaie d’oublier la vision de maman, le bras arraché et.. Je déglutis, et fuis. Je n'ai pas vu mon père, mais je ne veux pas. Je fuis cette maison où j’ai grandi, où mes parents m’ont appris à marcher, où je me suis cassé le poignet, où j’ai pris ma première cuite, où mes parents sont morts. Je fuis avec Beth et Jack.
Jack continue de parler. De l’épidémie, des morts, de la vitesse de contagion.

Depuis, on se dirige vers le nord. Pour essayer de fuir. Mais où que l’on aille, aussi loin que l’on se dirige, rien ne change. Des morts partout.
On arrive à trouver de quoi manger, on improvise, on se débrouille. Comme tous ceux qui ont survécus jusque-là je pense. On arrive à tenir à 3, à se soutenir les uns, les autres, à se protéger ou à se défendre quand il le faut.
Je ferais ce qu’il faut pour que Beth s’en sorte.








Elisabeth Sherman

(c) Shereen Elisabeth… Je l’ai rencontré quand j’ai commencé mes études, à une soirée, au collège. Je crois pas au coup de foudre, pourtant… ça doit pas être loin de ce qui s’est passé pour moi. J’l’ai vu et … Elle était drôle, charmante, spirituelle. Et super jolie. On a discutés pas mal, flirtés beaucoup. C’est allé tellement vite par la suite, tellement naturellement. C’était doux et brûlant à la fois. Elle est devenue mon soleil. Ouais, je sais, c’est ringard, pourtant ça résume bien ce que je ressens pour elle. Je ferais tout pour elle. En quelques mois, on s’est retrouvé à vivre ensemble et à faire des projets ensemble. J’avais même acheté une bague pour la demander en mariage…
Mais avec tout ça… la fin du monde et tout… ça a un peu tout foutu en l’air hein…
Mais peu importe. Je la protégerais quoiqu’il m’en coûte.




Jack Tannen

(c) Shereen Jack, c’est mon père. Biologique. Je l’ai retrouvé grâce au net, quand Daniel m’en a parlé. J’lui ai écrit, sans rien dire à mes parents, et on a commencé à pas mal parler, il a été honnête avec moi, c’était cool. Mais au fur et à mesure, je me suis rendu compte que je devenais plus mature que lui. Serieux, c’est flippant. J’veux bien qu’il ait jamais été le père idéal, mais bon, faut quand même grandir à un moment donné. Je me suis fait une raison. Mais ça change rien, ça reste mon père et j’tiens à lui.
Sans parler du fait qu’il a débarquer à la maison, alors qu’on était envahis… ouais, j’crois qu’il nous a sauvé. Mais il fait toujours autant de conneries sans réfléchir, c’est gavant. Je sais pas trop ce que ça va donner sur le long terme, vu comment c’est tendu entre lui et moi…



Pseudo du lien

(c) Crédit de l'avatar Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu. Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.Blabla ici. On décrit le lien. On réécrit lorsqu'il s'agit d'un scénario bien entendu.


Salut moi c'est Shereen J'ai 33 ans   et je suis passionnée de jeux, lectures, rp, séries > voir la fiche de Miria si besoin ... Voici mon avis sur le forum : Je vous aimes c’tout ! Je finirais par vous donner le code du règlement :


Dernière édition par Ryan Tannen le Mar 10 Mar - 18:48, édité 8 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ryan Tannen   Ryan Tannen EmptyLun 9 Mar - 19:16

Bienvenue, fils!

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Ryan Tannen Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Ryan Tannen   Ryan Tannen EmptyLun 9 Mar - 19:48

Ryan Tannen 3292830080
*sors*

Re bienvenue :p
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ryan Tannen   Ryan Tannen EmptyLun 9 Mar - 20:47

Re bienvenue sur le forum :D

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

Ryan Tannen VRKokp0
Javik Lawson

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Javik Lawson
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits : Ryan Tannen Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ryan Tannen   Ryan Tannen EmptyLun 9 Mar - 21:11

Bienvenue sur FoM !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ryan Tannen   Ryan Tannen EmptyMar 10 Mar - 11:00

Amuse toi bien avec Ryan o/
(Même combat que Chloé, faible What a Face )
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ryan Tannen   Ryan Tannen EmptyMar 10 Mar - 18:21

Re bienvenue sur le forum !
Alors je vais un peu chipoter pour ta fiche qui est au passage tres bien en te demandant de rajouter un passage sur ce qu'a ressenti ryan quand il a compris que sa mère et son pere biologique étaient morts/transformés en zombies. Vu que ça se passe en plus dans la maison ou il a grandi et qu'il était proche d eux c'est important que ça apparaisse Very Happy des que tu as édité je reviendrai ♥️

_________________

Chewbacca a dit un jour : "Uuuuuuuuuuuuur Ahhhrrrrrrrrr Uhrrrrrrrrrrrrrr Ahhhhhhhhhrr Aaaaaaaarhg"... Je sais pas pour vous, mais moi, je suis complètement d'accord avec lui.
Laïla Harrison

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 23
Laïla Harrison
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Messages : 905
Membre du mois : 0
J'ai : 23 piges déjà ! Le temps ça passe trop vite mon gars !
Je suis incarné(e) par : Marie Avgeropoulos
Crédit(s) : (c)Halloween
Je suis un(e) : Black Widow.
Mes hauts faits : Ryan Tannen Surviv10
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Revenir en haut Aller en bas
https://fall-of-man.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Ryan Tannen   Ryan Tannen EmptyMar 10 Mar - 18:48

J'ai modifié Ryan Tannen 436265122 tu me dis si c'est ok ?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ryan Tannen   Ryan Tannen EmptyMar 10 Mar - 18:54

C'est ok pour moi Very Happy
Philippou peut aussi te valider ♥️♥️

_________________

Chewbacca a dit un jour : "Uuuuuuuuuuuuur Ahhhrrrrrrrrr Uhrrrrrrrrrrrrrr Ahhhhhhhhhrr Aaaaaaaarhg"... Je sais pas pour vous, mais moi, je suis complètement d'accord avec lui.
Laïla Harrison

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 23
Laïla Harrison
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Messages : 905
Membre du mois : 0
J'ai : 23 piges déjà ! Le temps ça passe trop vite mon gars !
Je suis incarné(e) par : Marie Avgeropoulos
Crédit(s) : (c)Halloween
Je suis un(e) : Black Widow.
Mes hauts faits : Ryan Tannen Surviv10
Avant j'étais branchée et habillée à la dernière mode... Mais ça c'était AVANT
Revenir en haut Aller en bas
https://fall-of-man.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Ryan Tannen   Ryan Tannen EmptyMar 10 Mar - 19:06



Félicitations Ryan Tannen




● Points de vie total : 20

● Niveau de compétence Fouille : 0/0

● Niveau de compétence Défense physique : 0/5

● Niveau de compétence Tir avec Arme à feu : 0/5

● Niveau de compétence soin : 1/5

● Niveau de compétence Arme Blanche : 0/5

● Niveau de compétence Esquive : 0/5

Te voilà validé sur FOM. Je me présente, je m’appelle pas Henri, je voudrais quand même bien réussir ma vie mais surtout… Être détesté ! Vous allez le comprendre, je suis impitoyable mouhahahahahahahaha *ou pas* Arhem, donc dans mon immense bonté, j’ai décidé d’être votre guide enfin c’est que, surtout, j’ai pas eu trop le choix ! On m’a forcé ! Si si je vous jure. Tous les liens ci-dessous sont à visiter Obligatoirement (oui avec un O majuscule en plein milieu de phrase ! C’est vraiment super important de le faire afin de pouvoir bénéficier de toutes les dimensions proposées par et sur le forum. On compte sur vous ! Yes YOU CAN ! !
Poster

Réserver son avatar Y poster même pour les scénarios
Demander un rang Pour être plus beau !
Réclamer des richesses Pour faire des achats
Se recenser et/ou recenser un scénario Pour être inclus dans votre groupe
Remplir son inventaire Car sans rien c’est dur de survivre
La Parole aux membres En cas de questions ou remarques
Faire un Scénario Et permettre à un futur membre d’être lié à vous !
Lire

Les règles de jeu
Etat des groupes
Localisation des groupes
Temporalité du forum
Les nouveautés du forum
Le hide en Rp

Voir

Forum Carnets de survie
Forum demandes de Rp
Forum demandes de Liens
Forum Flood&Jeux
Forum Absences
Forum des animations



Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ryan Tannen   Ryan Tannen EmptyMar 10 Mar - 20:41

Merci Ryan Tannen 2570505344
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ryan Tannen   Ryan Tannen EmptyJeu 12 Mar - 12:54

Bienvenue et félicitations !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ryan Tannen   Ryan Tannen EmptyVen 13 Mar - 15:31

Rebienvenue ! Eclate-toi bien avec ce nouveau perso ;p
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ryan Tannen   Ryan Tannen EmptyDim 15 Mar - 11:39

je déplace
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ryan Tannen   Ryan Tannen Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Ryan Tannen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] L'Express du colonel Von Ryan [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Drive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Se Préparer pour Survivre
 :: Vos Présentations de Personnages :: Fiches de Présentations Abandonnées
-
Sauter vers: