AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Chris Wheeler
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptySam 28 Mar - 17:12

Chris Wheeler

Feat Luke Evans

Avant tout autre chose, rendons à César ce qui est à César. Mon avatar a été fait par : Aelou

Je suis né(e) le 14/03/1983 à Killybegs  (Irlande). On me décrit souvent comme étant un homme discret. Une discrétion qui cache des blessures d’une vie brisée, comme la plupart des survivants. Je ne m’étale jamais sur mon ancienne vie, parlant peu, restant à l’écart des autres. Lorsque je prends enfin la parole, on le regrette. Je ne parle jamais pour ne rien dire, et ma franchise en déplaît plus d’un. Je blesse avec des mots acerbes. Ce n’est pas le but, mais je suis un homme honnête, au point de ne pas toujours prendre de gant. J’aime ma solitude, elle me permet de me canaliser, de prendre du recul sur mes actions, mes émotions. La prudence est de mise, et ont ne peut pas se permettre de baisser notre garde. C'est pourquoi ont est toujours en vie. J’ai beau rester dans mon coin, il n’empêche que chaque personne de mon groupe peut compter sur moi. Ils sont ma nouvelle famille, et de part ce statut, je les protégerais des dangers (zombies, humains, ou d’eux-mêmes). Je suis quelqu’un de tenace lorsque j’ai une idée en tête. Mon entêtement, peut vite exaspérer mes proches et devenir source de conflit. Avec un caractère pas toujours facile au quotidien, j’ai aussi une tendance à être jaloux. Ma jalousie est surtout une question de cœur. Lorsque je jette mon dévolu sur une femme, et qu’un autre s’en approche, je réagis comme un animal sauvage qui souhaite marquer son territoire. Je ne suis pas un homme violent, mais lorsqu’on me pousse à bout, je peux me montrer déterminé et tenace. Je suis capable d’écoute, de comprendre les émotions, les angoisses d’autrui. J’observe beaucoup les miens, cherchant au mieux à les épauler, pas forcément par des mots (car ce n’est pas ma franchise qui sera le mieux accueilli) mais par des actes de soutien. J'ai décidé de me spécialiser dans un domaine. Appelez moi à présent : Batman Entre survivants, on doit se serrer les coudes. Ainsi, je fais partie du groupe Padawan Comme tout le monde, je fais partie d'une famille. Je vous les présente, un peu pèle mèle. Il y a donc: Ophélia  (mon ex-femme), Liam (mon fils, de trois ans - décédée), Tobias (mon père), Carmen (ma belle-mère), Lucy (ma demi-sœur), Beth (ma seconde demi-sœur) Mon groupe de survivants est aussi constitué d'êtres humains. Je vous les présente : il y a donc Neal Miller « Sage » : spécialité - « Panoramix » ; Emily Ayleward : spécialité - « Xena » ; Pelleas Wilkins : spécialité - « Flash » ; Eileen Miller : spécialité - « Xena » ; Flora Haskell : spécialité - « Sydney Fox » ; Thomas Beaulieu :spécialité - « Indiana Jones » ; Alicia Rose: Spécialité - « Sydney Fox » ; Hiroto Shinobu : spécialité - « Green Arrow »




Comment avez vous réagi, en fin d'année dernière et au début de cette année, quand les rumeurs d'épidémies se multipliaient autour de vous ? Je me souviens d’un moment où j’étais devant ma télévision. J’avais jeté un regard furtif à l’info locale, avec un titre inscrivant « La rage africaine ».  J’ai pensé à cet instant que tout ceux-ci était exagéré, et se devait être une façon pour les studios d’augmenter leurs audiences. Et pourtant, les minutes d’après, je me vois encore faire entrer Liam à l'appartement, alors qu'il jouait chez un voisin. Une boule dans mon estomac a commencé à grandir. Je suis quelqu’un de prudent surtout depuis que j’ai un enfant. Malgré tout, j’ai fais confiance au gouvernement et j’ai baissé ma garde. Une erreur que je ne ferrais plus jamais.

Où étiez vous au moment où la Grande Panique a débuté début juillet, et comment y avez vous survécu ? On peut dire que s’était la grande panique. Tous ses cons qui couraient dans tous les sens. J’étais dans la voiture, avec mon fils assis sur la banquette arrière de la voiture. Elle était complément bloquée sur un pont. La chose la plus incroyable s’est produit, un avion est tombé du ciel et s’est écrasé à plusieurs mètres de nous. J’ai juste eu le temps de récupérer Liam et de partir en courant. Après une énorme bousculade, Liam et moi-même sommes tombés par-dessus le pont. J’ai perdu conscience, un homme m’a sauvé de la noyade. Quant à mon petit garçon ! J’ai retrouvé son corps, mort noyé. J’ai survécu (avec des passages de dépression et envie de me foutre en l'air) parce que ce n’est pas dans mon tempérament de me laisser aller. J’ai suivi un groupe d’homme pendant un moment mais les choses ne se sont passées comme je l’espérais.

Comment êtes vous arrivé à Coaticook et ses environs ? Quel est votre plan de survie, à court terme ? Après ma mésaventure avec des types peu recommandable, j’ai suivi ce que la radio disait. Aller vers le nord, direction le canada. Je devais avoir un but, c'est essentiel pour continuer à vivre. Je me suis arrêté dans la ville de Barnston et rencontra Neal. J’ai décidé de rester avec lui et de permettre à des survivants d’être en sécurité, de les aider au quotidien, de leur apprendre à se battre. A court terme, continuer à survivre et réapprendre à vivre. A aimer.







Je n’aurais jamais imaginé devoir raconter un jour mon histoire. Pourtant, au vu des événements il me semble que c'est la solution la plus logique pour éviter de tomber dans l’oubli. Je veux qu’on se souvienne de moi. Qu’on sache qui je suis, ce que j’étais avant la grande panique. Avant que ma vie ne bascule dans l’horreur.

Je m’appelle Chris Wheeler, je suis né à Killybegs (Ceala Beaga en gaëlique) en Irlande. Mon père est un simple pêcheur avec un talent pour réparer toutes sortes de choses. Je vois encore mon père devant notre maison familiale, bricoler une veille machine à laver. Son prénom ? Tobias. C'est un homme intègre avec un cœur en or, malgré des silences interminables. Il ne parlait pas beaucoup. Je suppose que j’ai hérité cela de lui. Quant à ma mère … que dire de cette femme ! Difficile de parler d’une femme qui à brillée par son absence. Elle est partie très vite de nos vies, sans laisser une traces, ni un mot. Ma tante, m’avait expliquée qu’elle s’était barrée alors que je n’étais encore qu’un nourrisson. Mon père n’a gardé aucune photo d’elle. Je suppose qu’il n’avait trouvé que ce moyen pour effacer cette femme qui lui avait brisé le cœur. Je n’ai pas essayé de la retrouver. Cela n’aurait servi à rien. Mon enfance fut baignée par des hauts et des bas.

Ce fut surtout des bas pendant une période. On habitait une petite maison typique du coin prés de la côte. La maison appartenait à ma famille depuis de nombreuses générations. Mon père était attaché à son héritage et il en était très fier. La crise économique toucha la ville et entraîna avec elle de nombreuses familles. Mon père fut licencié économiquement et n’a pas pu toucher à des indemnités chômages. Ce qui a entraîné notre chute. Il avait beau multiplier les petits boulots (chantier, réparation au noir d’engin, plongeur dans un restaurant, …), cela n’a pas suffit à sauver notre maison. Je me souviens de cet homme habillé de façon stricte dans son costume sombre. Il était planté, avec un air constipé, sous notre porche. La police était présente pour s’assurer qu’il y aura aucun incident pendant qu’ils nous expulsaient. J’avais dix ans. Mon père m’emmena chez l’un de ses amis, Tomas, un chic type qui avait perdu sa femme quelques années auparavant. Mon père dormait sur le canapé lit, moi j’avais droit à une chambre. Il m’aida pour mes devoirs lorsque cela lui était possible. Une vie normale, voilà ce qu’il désirait pour moi. Il travaillait tellement dure, que je suivis son exemple en étudiant, rapportant les meilleures notes à la maison. A chaque fois qu’il disait qu’il était fier de moi, je me donnais de plus en plus à fond à école. Au point que ma vie sociale en pris un coup. Les insultes, les bagarres s’enchaînèrent aux rythmes de mes réussites. Je me défendais vraiment pas mal, recevant et donnant des coups avec autant d’intensité qu’un animal sauvage. Mon père a été plusieurs fois appelé. J’avais les yeux baisés sur mes pieds, décidé à ne pas le regarder en face et voir sa déception. Mes professeurs me considéraient comme brillant et associable. J’ai appris très vite à apprécier mon isolement, ma solitude.

Dans la vie rien n’est acquis. On pense qu’on n’arrivera jamais à remontrer la pente. Que c'est surtout pour les autres, les privilégier. J’ai quatorze ans. On est sur la terrasse d’un café, avec vue sur la mer. Elle brille de reflet doré, me rendant serein. Mon père s’approcha de moi et me présenta une femme aux cheveux flamboyant. Des mèches rebelles lui tombèrent sur le visage. Elle était magnifique et sa voix était aussi douce qu’une plume volant sur le vent. Carmen. Mon père la rencontré il y a quelques semaines de cela. Elle était tombée en panne sur la route. Tel un chevalier venu sauver la demoiselle en détresse, mon père lui a réparé son véhicule. Un sourire et un regard avait fini par briser la carapace de ce bon vieux Tobias. Leur relation devient rapidement sérieuse au point qu’elle demanda à mon père de s’installer chez elle à Londres. Mon père était un homme de principe. Il ne voulait pas vivre au crochet de sa femme et refusa dans un premier temps, jusqu’au jour où il décrocha un boulot dans une imprimerie à Londres. Carmen nous accueillit chez elle et ce fut la première fois que je rencontrai ses filles. Lucy âgée de onze ans et Beth, huit ans. Je n’aurais jamais cru pouvoir m’intégrer facilement dans une nouvelle famille. Tout m’a semblé facile. Carmen et ses filles y étaient certainement pour beaucoup. Elles étaient patientes, douces et gentilles.

Le mariage de mon père et de Carmen se passa dans notre ancienne maison familiale que mon père avait réussit à racheter. La fête fut grandiose et le bonheur s’invita dans chaque cœur. J’avais seize ans et ce fut aussi ma première fois. Je suis tombée sous le charme d’une cousine des filles, Ania. On s’embrassa pour la première fois sur la plage, et nos hormones ont fait le reste. Elle était bien plus expérimenté que moi, et j’ai eu droit à des préliminaires qui m’appris qu’une bouche pouvait faire pas mal de chose. Évitons de rentrer dans les détails. Mon père m’inscrivit dans une nouvelle école. J’ai découvert que je savais être sociable avec les autres, au point d’avoir des amis. J’ai aussi développé un instinct très protecteur envers ma famille et surtout les filles. Lucy qui m’appela le plus souvent à l’aide (soirée arrosée, mec trop insistant, …). J’étais toujours présent pour mes proches.

J’ai été à université de Cambridge mais j’ai vite choisis mon plan de carrière et intégré la Royal Navy. Je voulais me battre pour mon pays. Mes supérieurs ont vite découvert que j’étais plutôt doué dans un domaine, disons moins intellectuel. J’ai intégré un commando qu’on déploie dans des zones sensibles du globe. La première fois que j’ai tué un être vivant, j’ai sentis de la bile mon remontre dans la gorge. On ne s’habitue pas mais on se forge, au point de savoir faire le vide dans sa tête. La guerre n’a rien d’agréable. J’avais rejoint l’armée à l’âge de dix-huit ans et quitté à vingt-six ans, après une blessure au bras. Un mortier qui a éclaté prés de notre véhicule. Un éclat de métal m’a touché à l’épaule. J’ai d’ailleurs gardé une cicatrise pas très jolie sur mon épaule droite. Bien que j’aie retrouvé de la mobilité, je ne suis plus aussi efficace qu’avant avec une arme. J’ai donc pris une retraite anticipée. Mon père estime que j’ai assez donné de mon sang. Je suis resté quelques semaines au sein de ma famille avant de reprendre un travail dans la sécurité. L’armée ne m’avait pas oubliée pour autant et m’intégra dans la sécurité des personnalités telles que le premier ministre, la famille royale, … Je ne tire plus aussi bien qu’avant, mais j’ai acquis de l’expérience dans le combat rapproché. Je suis plutôt doué pour neutraliser quelqu’un avec mes mains ou avec une arme blanche.

J’ai beaucoup voyagé en tant que garde du corps, et c’est lors d’une soirée mondaine que j’ai rencontré Ophélia. Ma futur femme … ou devrais-je dire ex-femme. Elle déambulait entre les invités, leur servant leurs coupes de champagnes et petits fours. C'était une femme particulièrement belle. De longs cheveux blonds, un corps à vous faire damner et un tempérament de feu. Elle m’a plût dés le premier regard. Toute la soirée, je l’ai regardé du coin œil. Après son service lorsque moi-même j’avais une permission, j’ai été l’aborder. Les jours suivants ont été magique et heureux. Fini, les relations d’un soir, j’étais cassé et amoureux. On croit toujours qu’en amour tout est acquis. J’avais tord. Ophélia était une femme lunatique et pas forcément facile au quotidien. Je ne parlais pas, ce qui la rendait encore plus irascible. La naissance de notre premier enfant n’a rien changé. Ce qui est sûr, c'est que je n’ai jamais été aussi heureux que d’avoir Liam dans mes bras. Ce petit être était une merveille. Apparemment, ce n’était pas le cas de ma femme qui se plongea dans une sorte de dépression. Elle me reprochait mes absences et mon manque d’empathie. Une demi-vérité. Je comprends mieux la nature humaine, qu’elle ne pouvait l’imaginée. Rien ne semblait la satisfaire. Mon temps, je le passais entre mon travail et mon petit garçon.

Un soir le cauchemar. Ophélia venait accoucher de notre deuxième enfant, une petite fille « Charlie ». Je rentrais à la maison, Liam pleurais dans son lit. Je suis montée rapidement dans sa chambre et je l’ai trouvé sa grenouillère trempée. J’ai pris mon fils dans mes bras, essayant de le calmer. Ophélia l’avait laissé chez nous depuis plusieurs jours sans manger, sans soin. Ma fille, Charlie ne respirait plus. J’ai appelé les secours et la police en leur expliquant que ma femme avait disparu. Elle n’était pas bien loin. Elle était dans un palace de Londres avec un autre homme depuis plus trois jours. Autant dire que j’ai été un homme anéanti depuis ce jour. Mes absences et son sentiments de perdre sa liberté à détruit notre famille. Revenir en arrière ne servait à rien. J’ai divorcé d’Ophélia, et vu ce qu’elle avait fait à notre fille, le tribunal la condamné à vingt ans de prison. J’ai eu la garde exclusif de notre fils Liam.

Après ses événements, je ne pouvais plus rester à Londres. Mon père m’a supplié de rester au pays. J’avais besoin de prendre le large. De partir loin. De prendre un nouveau départ avec mon petit garçon. Un ami me proposa de monter une entreprise à New York. Il s’agissait d’un site en ligne pour du matériel de surveillance, de sécurité. J’acceptai. On emménagea dans un appartement à Manhattan. Je ne regardais pas vraiment les informations et ne prêta forcément pas attention à ce qu’il se disait sur la rage africaine. J’étais plus préoccupé d’offrir une nouvelle vie à mon fils. J’avais l’impression de vivre la vie de mon père, lorsque ma mère s’est barrée. Je me suis dit que la prochaine devrait être la bonne !

Les semaines passèrent et le monde bascula dans le chaos. Je me revois encore dans la voiture avec Liam attaché à l’arrière sur son siège enfant. On était bloqué dans les bouchons, les gens hurlaient leurs colères. Des familles entières s’enfuyaient. Des zombies, vous y croyez à ce délire ? J’en ai vu dans la rue alors que je m’étais Liam dans la voiture. Un bruit de moteur me fit lever les yeux au ciel. A quelques mètres de moi, j’ai vu un énorme Boeing percuter le pont. A l’impact, je descendis de la voiture, attrapa Liam dans mes bras et me mis à courir prés de la rambarde de sécurité. Brusquement un homme me percuta violemment et je basculai avec mon fils par-dessus. Je crois que j’ai perdu connaissance dans ma chute, parce que je ne me souviens pas d’avoir lâché Liam. Je me souviens de l’eau qui s’engouffrai dans ma gorge et des mains qui me firent sortir de l’eau. En reprenant mes esprits, je pensais à mon fils et un sentiment de panique m’envahis. J’ai cherché mon fils pendant des heures, nageant dans l’eau espérant le récupère. J’ai retrouvé son corps le lendemain, accroché à des branches.

Après l’avoir enterré et pleuré, j’ai cru perdre la tête. J’avais envie d’en finir avec ma vie, pour rejoindre mon fils et ma fille. Plus rien n’avait d’importance, jusqu’au jour où j’ai sauvé une femme et sa fille de zombie. C'est à ce moment que j’ai pris conscience, que la vie ne s’arrêtait pas. Qu’il fallait offrir une chance à d’autre de survivre. La femme et sa fille disparurent avec un groupe de survivant qui prenait la route vers l’Est. Je voulais trouver un bateau pour rejoindre mes proches en Angleterre. Ne pouvant les convaincres de me suivre, je décidai de les laisser à leur destin. Il y avait plusieurs hommes, dont certains étaient armés. Ils étaient entre de bonnes mains, en tout cas c'est ce que me disait la maman.

Je n’ai trouvé aucun bateau me permettant de parcourir l’océan. La seule chose que j'ai trouvé, un sac à dos et le remplit de quoi survivre sur la route. Voilà que mes pas me fit rencontrer un groupe d’homme à l’allure peu commode. Ils me proposèrent de faire un bout de chemin avec eux. J’acceptai. L’un d’eux Mike, avait un comportement étrange. Je gardais un œil sur ses types qui puaient les problèmes. Au bout d’une semaine, on rencontra un groupe de survivant. Il y avait des femmes et des enfants. Ils nous demandèrent de les aider, alors que j’étais prés à leur donner un peu d’eau, Mike intervient en me disant qu’on ne pouvait rien pour eux et sorti son arme, un calibre 48. Alors qu’il était sur le point de faire un carton sur ses innocents, je me jetai sur lui. Dans la bagarre, le coup parti et tua Mike. J’hurlais aux gens de se barrer vite pendant que les autres tordus avaient sorti leurs armes pour me faire la peau. Je couru à travers la forêt. Des zombies attirés par le bruit venait sur nous. J’avais réussit à pas me faire mordre par des zombies. En croyant blesser certain, je me suis aperçu que seul mes coups de couteau droit dans la tête les empêchaient de se relever.

J’ai repris m’a route et entendu à la radio, trouvé dans un commissariat qu’il fallait prendre la direction du nord. J’étais rentrée dans ce lieu pour voir si je pouvais trouver des armes et cela m’a donné un but. J’avais lâché celui de Mike pendant ma fuite. J’ai trouvé un couteau et son étui que j’ai attaché à ma cuise. En prenant la direction du nord, je suis tombé sur une ville dénommée Barnston et rencontré Neal. J’ai confiance en cet homme. Il est intègre et loyale.  Je l’aide à offrir un lieu sécurisant pour les survivants qui arrivent dans cette ville. Avec mes connaissances, je fais en sorte qu’aucun zombies ou humains s’en prennent au groupe. J’entraîne ceux qui le souhaitent et Neal peut compter sur moi pour l'épauler. J’ai aussi rencontré une femme, Emily. Pas du tout commode, mais le suis-je ? Je vois bien qu’elle a souffert. Nous avons tous soufferts. Je vois au-delà de sa carapace, cette fragilité qu’elle essaye désespérément de cacher me donne encore plus envie d’être auprès d’elle. Elle ne connaît pas mes sentiments à son égard. Je ne suis pas un grand causeur et je veille sur elle, qu’elle le veille ou non. Va savoir, l’avenir me dira si je fais bien de m’accrocher à elle et d’espérer une nouvelle vie ?






Emily Ayleward

(c) Lo Avec Neal, on a décidé de faire un tour au alentour de la ville de Barnston. En nous approchant d’une cabane, où tombe sur une femme. Elle était blessée et pas commode du tout. Elle nous menaçait avec son couteau, prête à tout pour se défendre. Pas évident d’expliquer à cette femme qu’on ne lui voulait pas de mal. On a mis du temps à lui faire changer d’avis sur nos intentions, mais au bout du compte, on a pu la transporter en lieu sûr. Sur la route, elle est tombée dans les pommes. On la soigné et je suis resté prés d’elle pour la surveiller. Notre monde n’est plus ce qu’il était et les gens pour survivre son sans pitié. A son réveil, j’étais auprès d’elle. Elle s’appelle Emily et cette femme est très belle, surtout lorsqu’elle a les yeux clos. Emily semblait sereine, totalement différente de ce qu’elle montre aux quotidiens. C'est une femme forte et son cœur est aussi blessé que le mien. Alors qu’au début, il s’agissait pour moi que d’une affaire de surveillance et de méfiance, voilà que je m’embarque dans une affaire de cœur. Je l’observe, parle avec elle et voit tellement de tristesse derrière ses magnifiques yeux blues, que mon cœur se serre. Elle a besoin de quelqu’un pour la soutenir et l’aider à s’apaiser. C'est également une façon pour moi de prendre le dessus sur mes propres blessures. J’ai des sentiments pour Emily … pour l’instant je les garde pour moi.




NEAL MILLER

(c) CH J’ai suivi la voix à la radio, direction le nord. En chemin, je rencontre un homme dans la ville de Barnston. Neal est un homme intègre, bien loin des ordures que j’ai déjà pu rencontrer sur ma route. Avec la même vision de la vie, Neal est quelqu’un de bien. Une amitié s’est crée entre nous. C'est pourquoi, j’ai décidé de rester avec lui et de l’aider à offrir aux survivants un endroit sûr. Pour œuvrer dans l’intérêt général des gens qui nous font confiance, on se sollicite beaucoup. On parle beaucoup et prenons la plupart des décisions ensembles, bien que Neal reste le leader (il en faut bien un). Il sait qu’il peut compter sur moi, et moi sur lui.




PELLEAS WILKINS

(c) Roxie Il y a quelque chose chez lui, qui me plaît pas. Un sentiment malsain que je n’arrive pas à déterminer. J’entraine ceux qu’ils le souhaitent à l’auto-défense. Pelleas ne m’a jamais demandé de l’entrainer, c'est son droit. Pour moi, cet homme n’est pas fiable. Lorsqu’il parti en mission avec Emily, je n’étais pas rassuré. Jaloux ? Oui, mais il y a pas que ça. Il cache quelque chose. Je le sens quand quelqu’un est louche, ça me prend au trippe. Je dois parler avec Emily. Savoir comment cette mission s’est passée et ce qu’elle sait sur lui.  





NAOMIE ARCHER

(c) LYA Il y a quelques jours de ça, j’avais découvert dans une cabane du fil de pêche. Après réflexion, je me suis rendu compte que ce fil pourrait nous servir à l’avenir pour confectionner des pièges contre les zombies et les humains qui nous voudrait du mal. En retournant dans la cabane, je suis tombé sur une femme particulièrement agressive. Elle m’attaqua. J’ai essayé de la résonner mais elle était complément enragée. Ne sachant pas la calmer, je lui donnai un coup violent, la propulsant au sol. Je ne pouvais pas me permettre de ramener un tel individu auprès des autres. J’ai du faire un choix et décidé de la laisser là. Elle est beaucoup trop dangereuse et j’espère ne pas la revoir.  .




Salut moi c'est Aelou J'ai   Chris Wheeler  2118105109 et je suis passionnée de l'écriture Voici mon avis sur le forum : Peut-être un peu trop de gris. Sinon, le contexte, les scénarios des personnages sont sympas. J’ai hâte de commencer et de survivre dans ce monde ! Je finirais par vous donner le code du règlement :


Dernière édition par Chris Wheeler le Mer 1 Avr - 14:24, édité 14 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptySam 28 Mar - 17:13

A supprimer


Dernière édition par Chris Wheeler le Dim 29 Mar - 15:33, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptySam 28 Mar - 17:15

bienvenue ici !

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Chris Wheeler  Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptySam 28 Mar - 17:17

Ah non, c'était à moi en première !! *pousse Philippe*

Chris Wheeler  2118105109

Bienvenue parmi nous ici Chris Wheeler  4176695846

_________________

Aujourd'hui, l'optimisme est une nécessité pour sauvegarder sa santé mentale.
Miria Graham

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 20
Miria Graham
Enjoy the little things
Messages : 2806
Membre du mois : 0
J'ai : 25 ans
Je suis incarné(e) par : Holland Roden
Crédit(s) : Shereen
Je suis un(e) : Calamity Jane
Vos Liens :
Chris Wheeler  VRKokp0

Mes hauts faits : Chris Wheeler  Surviv10
Enjoy the little things
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptySam 28 Mar - 17:29

Merci à vous deux Chris Wheeler  3432117900

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptySam 28 Mar - 17:54

bienvenue à toi ^^

Si tu veux intégrer le groupe combat hésite pas, on est que deux suite à une mutinerie Chris Wheeler  2155397862
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptySam 28 Mar - 18:01

salut Tyler ^^... merci !!

J'uis chez les Padawans (ils m'ont eu avant ! Surtout Emily apparemment ^^)

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptySam 28 Mar - 18:35

Bienvenue sur le forum :D

Ecoute pas la propagande de Tyler, c'est juste un vieux fou ! XD

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

Chris Wheeler  VRKokp0
Javik Lawson

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Javik Lawson
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits : Chris Wheeler  Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptySam 28 Mar - 19:37

OMFG !!! Chris Wheeler  1251068428Chris Wheeler  1251068428Chris Wheeler  1251068428Chris Wheeler  1251068428Chris Wheeler  1251068428Chris Wheeler  1251068428Chris Wheeler  1251068428

Je t'aime déjàààààà !!!!! Chris Wheeler  1713184870  Chris Wheeler  2705507662 Chris Wheeler  2101756070 Merciii d'avoir pris mon scénariooooo ! Chris Wheeler  2082409092 Chris Wheeler  270401371

Et oui, il est à moi Tyler ! Nan mé oh, il est et restera chez les padawans ! Chris Wheeler  4105402281

N'hésites surtout pas à me harceler par mp, ma boîte t'est entièrement ouverte Chris Wheeler  2155397862
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptySam 28 Mar - 19:56

et pas que la boite Chris Wheeler  2155397862

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Chris Wheeler  Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptySam 28 Mar - 20:22

Mais tais-toi ! C'est pas à toi que je parle ! Chris Wheeler  320122458
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptyDim 29 Mar - 7:52

OH MAIS CEST TOI Chris Wheeler  2266204203
On a un lien avec Naomi je crois Chris Wheeler  2667491445 Ca va être sympa Chris Wheeler  2667491445
En tout cas bienvenue ici, et si t'as besoin n'hésite pas à mp le staff Chris Wheeler  4176695846

_________________
all nightmare long ∆
Crawl from the wreckage one more time, horrific memory twists the mind. Dark, rugged, cold and hard to turn, path of destruction, feel it burn. Still life. Incarnation. Still life. Infamy. Hallucination, heresy, still you run, what's to come ? What's today ? ∞

Awards&co':
 
Chloé Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 20/20
Chloé Esclavier
Dans toutes les larmes s'attarde un espoir
Messages : 2199
Membre du mois : 1
J'ai : 19 ans
Je suis incarné(e) par : Emma Watson
Crédit(s) : Avatar (c) ?? || Signature (c) quiet rot/tumblr/Kanala
Je suis un(e) : Docteur queen femme médecin
Vos Liens :
Spoiler:
 



Mes hauts faits : Chris Wheeler  Surviv10
Dans toutes les larmes s'attarde un espoir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptyDim 29 Mar - 14:29

Fait un Chris Wheeler  4105402281 à Emily ^^ (j’hésiterai pas à venir te harceler si j'ai besoin d'info).

J'espère seulement que ma présentation sera digne de ce que tu souhaites pour ce personnage.

C'est clair, ça va être sympas ^^
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptyDim 29 Mar - 14:33

Ben justement, si tu as le moindre doute, n'hésites pas à venir me voir. De toute façon, il faut aussi que tu t'appropries le personnage, alors ne t'en fait pas Chris Wheeler  4176695846 (enfin tant que tu le détournes pas à l'opposé de ce que je veux xD)

Bon courage, j'ai hâte de te lire et qu'on rp ensemble Chris Wheeler  2082409092
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptyDim 29 Mar - 15:07

Pareil ... vite je me remets au boulot ^^
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptyDim 29 Mar - 22:23

Unnnnn paaaaaadawaaaan ! Ouuuuuuuui !
Bienvenue !!! Chris Wheeler  4176695846 Chris Wheeler  3794431779 Chris Wheeler  2118105109
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptyDim 29 Mar - 22:38

Merci Chris Wheeler  3432117900
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptyLun 30 Mar - 18:09

Bienvenue sur FoM Very Happy
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptyLun 30 Mar - 18:33

Merci ... je relis ma fiche et c'est bon !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptyLun 30 Mar - 18:47

je m'en occupe alors ^^

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Chris Wheeler  Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptyLun 30 Mar - 18:55

Yes ... j'ai envoyé un MP à Emily pour être sûr que mon histoire colle avec ce qu'elle a voulut. Du coup, je sais pas est-ce que tu vois pour me validé (seulement où cas où j'ai pas merdé dans mon histoire) maintenant ou plus tard ?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptyLun 30 Mar - 19:14

Je vais regarder si ça me va, ensuite, si Emily confirme que c'est bon pour elle aussi, je te valide ^^

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Chris Wheeler  Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptyLun 30 Mar - 19:34

Ca me va très bien, ta fiche est tout à fait correcte malgré quelques fautes! Le seul truc que je te demanderai c'est d'éditer le fait que tu tires dans la tête par réflexe/habitude; en fait on n'apprend jamais aux militaires à privilégier la tête. Cible trop petite, souvent protégée, alors on apprend à tirer en pleine poitrine, puis, si c'est possible, à achever dans la tête ^^

_________________

Codage (c)Kanala // Gif (c) Tumblr
Philippe Esclavier

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 30
Philippe Esclavier
Running After My Fate
Messages : 8670
Membre du mois : 11
J'ai : 38 ans
Je suis incarné(e) par : Christian Bale
Crédit(s) : Kanala
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

. : Chris Wheeler  Admin10
Running After My Fate
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptyLun 30 Mar - 20:02

J'ai vu aussi quelques fautes, je vais relire ma fiche ^^.
Je vais corriger ... donc tire par réflexe What a Face
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  EmptyLun 30 Mar - 20:28

J'ai changé ... j'ai écris qu'il s'est rendu compte dans la bataille que les blessés à la tête, permet de les neutraliser ^^

et j'ai fini !!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chris Wheeler    Chris Wheeler  Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Chris Wheeler
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Se Préparer pour Survivre
 :: Vos Présentations de Personnages :: Fiches de Présentations Abandonnées
-
Sauter vers: