AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé]
MessageSujet: Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé]   Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé] EmptyLun 18 Mai - 22:12

Notre expédition avait été plutôt réussie. Pourtant tout était contre nous. Notre groupe, à la base, composé uniquement de gens pas hyper doués pour le combat contre les zombies, voire même pas doués du tout. Et pas équipés pour certains. Et puis cette horde de zombies qui nous avait repérés et avait bien failli nous tomber dessus et nous empêcher de repartir. Mais on s’en était sortis. On n’était pas rentrés les mains vides, et j’avais embrassé Flora. Bien sûr j’aurais sans doute pas dû. Ce genre de trucs ça peut créer des tensions dans un groupe. Mais faut me comprendre. Eileen me tourne autour. Elle m’aguiche, et je sais que je dois surtout pas coucher avec elle. Genre surtout pas. Ce serait la pire erreur de ma vie. Parce que Neal l’apprendrait forcément, et que ce serait la fin pour moi. Je suis sûr qu’il n’hésiterait pas une seule seconde à me virer du groupe. Et j’étais pas prêt à survivre seul. Je tiendrais pas longtemps.

Mais Flora… Flora c’est pas pareil. On s’entend bien tous les deux, y a une connexion, un truc. Ou alors c’est juste mon manque de cul qui parle. C’est tout à fait possible. Mais en tous cas je risquais bien moins avec elle qu’avec Eileen. Et j’avais besoin. Bref, j’avais embrassé Flora alors qu’on s’éloignait de la ferme piscicole. Et elle ne m’avait pas baffé. Elle n’avait rien dit. Et encore mieux, elle avait souri. J’arrêtais pas d’y penser depuis. On n’avait pas eu vraiment l’occasion de se retrouver tous les deux. Eileen me trouvait bizarre, et m’asticotait pour savoir ce qui s’était passé pendant notre expédition. Mais je ne lui avais rien dit vraiment. Enfin je lui avais un peu raconté évidemment. Nos trouvailles, nos potes zombies qui nous avaient rejoint. Mais j’avais rien dit pour le baiser que Flora et moi avions échangé. Je sais même pas pourquoi. J’veux dire on n’était pas officiellement ensemble. C’est juste qu’avec elle j’avais l’impression de marcher sur un terrain miné. Elle était mineure, et son père la couvait. Si je me la tapais ça me retomberait dessus. Mais en même temps j’arrivais pas à la virer simplement. Si j’avais intégré le groupe c’était grâce à elle.

Eileen venait de partir avec son père et deux autres membres du groupe pour quelques heures au moins. Et je décidais d’aller parler à Flora. Mettre les choses au clair. Je voulais pas d’embrouilles, mais je voulais pas passer à côté de quelque chose de cool. Les bons moments sont pas légion. Je m’approchais donc de Flora qui était en train de discuter.

« Salut Flora. Désolé de vous interrompre. J’allais ravitailler un peu en eau, il y a 3 bidons qui sont vides. Tu veux venir me filer un coup de main ? »

Pas que pour porter les bidons, mais je ne dirai rien au milieu du camp. Si il se passait quelque chose entre nous, il faudrait que ça reste entre nous. Je voulais vraiment pas me faire virer du camp pour une partie de jambes en l’air.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé]   Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé] EmptyMar 19 Mai - 21:51

Pour moi, la mission s'était mal passé. Personne n'avait l'air de penser de cette façon, mais le raid m'avait rappelé de trop mauvais souvenir. Réveiller nos pire frayeurs est quelque chose de terrifiant. Peu importe l'issue d'un combat, si celui-ci vous touche au cœur, il en est bien plus terrible que s'il vous touche dans votre chair. Cette mission avait été un terrible retour en arrière, un vif rappel. Je n'arrivais pas à voir une victoire dans ce qui aurait pu être une véritable catastrophe.

Et j'en avais fait part à Azraël, parce qu'il m'était vital d'en parler, je ne pouvais pas garder tant sur le cœur, j'avais atteint mes limites. Tant de peine, de mort, de destructions, et toujours au résultat mon incapacité a sauver ceux qui me sont cher. J'avais besoin de rester dans ce groupe, mais j'avais l'impression d'en mourir en chaque instant, de me désagréger petit à petit ...
Et pourtant je faisais bonne figure, me rattachant aux quelques points positif, essayant de divertir mon esprit pour effacer mes pensées noirs. J'essayais d'aider notre groupe pour ne pas sombrer de nouveau.

C'était exactement ce que je faisais, lorsque je fus interrompu.
Je n'avais pas retenu les prénoms de mes interlocuteurs, mais au moins j'avais du contact, je ne me morfondais pas planqué dans un coin. Pourtant j'étais presque soulagé d'entendre une voix plus familière m'interpeller.
Me retournant je découvrais évidemment Pelleas, que je n'avais pas recroisé depuis notre retour de mission, c'était presque de la délivrance. Je n'avais pas la moindre envie de prolonger la discussion ...
Le visage relativement fermé, je me retournais vers ceux avec qui je discutais, pour m'excuser.

« Désolé, a plus tard. »

Je n'avais pas la moindre envie de leur montrer que j'étais épuisée de leur présence, ils sont gentils, mais la solitude me va mieux que trop de monde, mauvaise habitude ... Aller prendre l'air ne peut pas me faire de mal, et éventuellement plus que ça non plus. Mais pour ça tout dépend de Pelleas, et de la raison qu'il a eu pour venir me voir. Je doute que ce soit juste pour de l'eau.

« Pas de soucis, il faut bien que je me rende utile. »

M'approchant de lui, je prenais le troisième bidon. Je n'avais pas véritablement envie de parler la première, bien sur il m'avait demandé de l'accompagner, mais ça ne comptait pas vraiment, on pouvait pas appeler ça de la discussion, si ?
Quoi qu'il en soit nous prenions le chemin adéquat pour rejoindre le point d'eau, et par ce fait quitter le village et ses ruines remplie de chaos et de mort. De quoi en effrayer plus d'un si vous voulez mon avis.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé]   Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé] EmptyMer 20 Mai - 18:21

Flora accepte mon invitation à aller chercher de l’eau, et prend le troisième bidon après s’être excusée auprès de son interlocuteur. Je leur fais un petit sourire, en me demandant intérieurement si mes intentions sont visibles ou si ils pensent que je veux juste aller chercher de l’eau. J’espère qu’ils se doutent de rien. En tous cas ils n’ont pas l’air. Je garde mes distances avec Flora alors qu’on sort du bâtiment et qu’on s’éloigne en silence. Je sais pas trop si je dois faire semblant ou si il vaut mieux lui dire direct ce que j’ai en tête. C’est super calme dehors. Tant mieux, pas envie de devoir me fighter contre des zombies. Le chemin est relativement safe de toute façon. Je l’ai pris plusieurs fois déjà et pour l’instant aucun ne m’est tombé dessus. Alors qu’on dépasse un bâtiment en ruines, je me décide à me tourner vers elle pour lui parler.

« Remise de tes émotions ? »

Notre expédition avait été stressante. C’est peu de le dire. On avait vraiment failli y passer. On avait eu du bol d’avoir réussi à dégager un passage au fond du hangar. En y repensant c’était probablement une idée de merde. Si on n’avait pas réussi on se retrouvait coincé à l’intérieur, sans possibilité de se barrer. Et je ne doute pas que les zombies nous auraient rejoint à l’intérieur. Déjà qu’on n’avait pas été fichus de se débarrasser de celui qui nous était tombé dessus. J’imagine pas la dizaine qui nous attendait dehors si ils nous avaient rejoint. Enfin bon, on était vivants. Et j’avais eu la nette impression que Flora n’était pas contre un rapprochement physique avec moi. C’était sans doute une idée de merde de la chercher du coup. Si jamais ça tombait dans les oreilles d’Eileen, j’allais être dans la merde. Mais y avait sans doute pas de raison qu’elle l’apprenne. Et j’avais franchement envie de m’offrir un peu de bon temps à deux. Si j’avais une partenaire volontaire, tant mieux. Surtout que c’était pas la plus moche du campement, et qu’on avait presque le même âge.

On arrivait déjà à la citerne d’eau. C’était une grosse citerne qui devait servir à la base pour la ferme voisine, vu qu’elle était au milieu d’un champ. Elle était intacte, et contenait une bonne quantité d’eau qui s’était révélée potable lorsqu’on avait essayé. Ca valait pas la cristalline, mais au moins ça nous permettait d’avoir des réserves d’eau au camp, moyennant d’aller la chercher avec les bidons, ce qui était surtout fatiguant au retour à cause du poids des bidons. C’était à seulement 10 minutes de marche à vide, donc ça allait.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé]   Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé] EmptyMar 26 Mai - 12:46

J'avais déjà emprunté le chemin que nous prenions aujourd'hui, le jour où j'avais rencontré Pelleas, il était justement entrain de récupérer de l'eau, et c'était donc avec lui que j'avais pris la route dans l'autre sens, rejoignant un groupe que je ne connaissais pas encore. C'était bizarre de se dire que j'aurais pu rater cette porte de sortie si nous ne nous étions pas croisé, ou s'il avait décrété que j'étais hostile. La vie ne tiens qu'à un fil.

Quoi qu'il en soit, j'espérais que le trajet reste aussi calme qu'il l'était maintenant, moins je voyais de zombies, mieux je me portais. Surtout au vue de nos derniers échec. D'un geste machinal, je portais ma main libre a ma ceinture, pour y trouver le réconfort de mon arme, mon unique moyen de défense pour un éventuel combat ...
Puis j'écoutais Pelleas engager la conversation, avant de lui répondre, assez peu sure de moi.

« Oui, aussi bien qu'on peut s'en remettre, mais c'était franchement pas une grosse réussite ce raid ... »

Aussi bien qu'on peut s'en remettre, signifiez plus ou moins que je ne m'en étais pas vraiment remis, mais ça aurait pu être pire, au moins nous n'avions perdus personne, et nous n'étions pas revenu en lambeau. Mais c'était vraiment pas évident de passer outre tout les souvenirs qui avaient resurgis à la suite de la mission ...
Bien sur il y avait eu des choses positives, nous avions réussit par la ruse a nous échapper, nous avions trouvé quelques provisions, et Pelleas et moi nous étions rapprochés. A la longue pourtant, quel en serait le prix ? Nous avions trop risqués pour si peu, nous avions échoués dans l'élimination du zombie, et se rapprocher les uns des autres était surement une très mauvaise idée ... Pourtant j'accompagnais Pelleas aujourd'hui, et aux prochaine missions je n'hésiterais sans doute pas à être volontaire.

Une fois arrivés face à la citerne, j'étais de nouveau impressionnée par sa taille, et par le fait qu'elle ait l'air d'avoir survécu quand le monde s'écroulait autour d'elle. Cette endroit semblait presque hors du temps, bien sur on voyait bien des marques de la désolation du monde, mais elle était presque imperceptible par rapport au lieu où nous avions élus domicile, et par rapport aux autres endroits que j'avais pu traverser. Peu d'endroit par ici avait aussi bien était préservé, à ma connaissance ... Et je restais donc quelques instants en arrêt, me prenant presque a espérer qu'un jour notre cauchemar prendrait fin.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé]   Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé] EmptyMer 3 Juin - 21:40

Nous avancions dans une ambiance un peu gênée. Je n’osais pas trop lui parler de la raison pour laquelle je lui avais demandé de m’accompagner, et pourtant je me doutais bien qu’elle avait deviné qu’il y avait une raison. On avait pas reparlé du baiser que l’on s’était échangés. Et pourtant j’arrivais pas à commencer. Je savais pas trop comment expliquer, quels mots utiliser. Je la connaissais pas suffisamment pour être sûr qu’elle serait sur la même longueur d’onde. Et je voulais pas prendre le risque de me mettre Eileen à dos. Car ça voudrait très surement dire que j’allais me faire virer du groupe. Je voulais pas être seul. J’avais besoin d’être avec des gens. J’étais pas fait pour être seul.

Bref, pour briser la glace, je lui demandais comment elle se remettait de notre petite expédition. Sa réponse me surprit un peu. Certes on avait frôlé la mort, mais on avait quand même trouvé quelques trucs. Et on était revenus entiers. Tous les trois. Pour moi ce raid était réussi. Après c’est sûr que ça avait pas non plus été le meilleur moment de ma vie. Mais c’était moins pire que la fois d’avant, où nous avions perdu deux personnes.

« Moi tant qu’on est vivant, je considère que c’est une réussite. Sinon on s’en sort pas. Ce sera toujours la merde maintenant, je crois qu’il faut s’y faire. Autant se réjouir de ce qu’on peut. »

Je m’arrêtais en même temps qu’elle pour regarder la citerne. C’était vraiment impressionnant, cette bâtisse en bon état au milieu de nulle part. Un peu un miracle. C’était plus ou moins pour ça que notre groupe avait élu domicile dans ce village. Malgré la menace des zombies qui semblait se rapprocher, avec de plus en plus de hordes croisées lors des raids, et de plus en plus de zombies isolés qui venaient se perdre dans le village fantôme. Malgré ça on restait dans ce coin, parce que cette citerne nous fournissait de l’eau. Et que sans eau notre survie était compromise. On sait ce qu’on quitte, on ne sait pas ce qu’on trouve. On prendrait sans doute la décision de partir, un jour. Mais pour le moment on jouait la sécurité. Je m’avançais vers l’échelle et m’arrêtais de nouveau, posant les bidons par terre. Alors que Flora s’approche, je me retrouve enfin face à elle. Je vois son visage, ses lèvres. Le baiser de la dernière fois était bref, mais j’aurai bien aimé le prolonger un peu.

Envolées mes résolutions de lui parler, en adulte. Je la regarde et mon regard se perd sur ses lèvres, que je finis par embrasser.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé]   Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé] EmptyJeu 4 Juin - 22:31

Bien sur, ce que disais Pelleas se tenait parfaitement. Notre expédition avait été bonne, dans la mesure ou nous étions tous revenus en un seul morceau. Et aussi dans cette autre mesure ou nos vies ne sont plus que destruction, peur et combat. C'était le moins pire possible, et il fallait faire passer ça pour le meilleur. Mais c'était la première fois depuis bien longtemps que je me retrouvais au sein d'un groupe qui pouvait dépendre de mes erreurs, que j'avais à agir non pas seulement pour moi, mais aussi pour les autres. J'avais de nouveau des responsabilités, celle de ne pas pouvoir prendre la fuite par exemple ... Et ces responsabilités s'accompagnait des désagréments d'un groupe, le bruit, les décision indépendantes, les mises en dangers, les erreurs de jugement, les prises de risques et j'en passe. Dans tout ça j'avais toujours du mal à trouver le positif, je n'arrivais pas à m'enlever ces images de la tête, la mort, la peur, les cris effrayés, toutes ces choses qui étaient encore remonté dans mon esprit a la suite de notre mission.
Et pourtant il avait raison, on s'en était plutôt bien sortis.

Et tout ça nous avait amené devant cette citerne, a partager la corvée qui m'avait sauvé il y a encore peu. Je préférais ne plus penser au sort qui aurait sans doute était le mien si je n'avais pas croisé Pelleas ce jour là. Et de toute façon, je n'avais pas vraiment eu le temps d'y penser, puisque lorsque je me rapprochais, mon regard accrocha celui de Pelleas, qui me fixé. Et il m'embrassa, sans que j'ai le temps de comprendre qu'il allait le faire.

Surprise, mon premier réflexe a était de lui coller une baffe, allez savoir pourquoi, c'était franchement débile, surtout que j'en avais envie, et que je me doutais qu'il ne m'avait pas fait venir simplement pour prendre un bidon d'eau. Mais l'instant d'après je cédais déjà à l'envie, sans prendre la peine de m'excuser ou d'attendre qu'il se remette de la claque qu'il venait de recevoir, je venais à mon tour poser mes lèvres sur les siennes. Il était peu probable qu'il me repousse pour une simple baffe, tout bonnement parce qu'il en crevait d'envie, autant que moi d'ailleurs. Depuis combien de temps on ne pouvait plus se laisser aller de la sorte hein ? Nous ne sommes que des être humains ...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé]   Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé] EmptyMer 10 Juin - 22:56

Mes lèvres entrent en contact avec les siennes, et je sens un début de fourmillement dans le bas-ventre. Je dois vraiment être en manque pour qu’un simple effleurement de lèvres me fasse cet effet. Mais ça ne dure pas, parce que je me prends une baffe, et me mord l’intérieur de la joue du même coup. Aïe. Ca fait mal un peu. Par réflexe je porte la main à ma joue.

« Bon ben au moins c’est dir… »

Pas le temps de finir ma phrase que ses lèvres se reposent sur les miennes. Alors là je comprends plus rien. La première fois elle me laisse entendre que ça la dérange pas, là elle me fout une baffe, et puis finalement elle m’embrasse ? Je comprendrai jamais rien aux femmes. Ma main sur la joue passe sur la sienne avant de finir sur son cou tandis que mes lèvres s’emparent des siennes. J’essaie de ne pas aller trop vite, même si j’en crève d’envie. Mon autre main s’empare de la taille de Flora, et caresse ses hanches à travers le tissu. Mes lèvres s’entrouvrent un peu et je fais glisser ma langue contre les siennes. Je dois pas avoir une haleine terrible, mais on est tous dans le même cas, et ça n’a pas l’air de la déranger. Sa peau sent la sueur et la poussière, mais ce n’est pas désagréable. Je saisis sa lèvre inférieur entre mes lèvres, puis la glisse entre mes dents, avant de mordiller légèrement, un peu plus fort que pour un simple jeu de séduction. Je me recule de quelques millimètres et la regarde un grand sourire aux lèvres.

« Faut bien que je me venge de la baffe quand même. Je suis sûr que j’ai tes doigts imprimés sur la joue. »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé]   Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé] EmptyMer 1 Juil - 21:58

Pourquoi lui en avoir collé une ? Moi même je n'étais plus très sur ... Mais il faut bien avouer que cette situation apocalyptique nous mettait tous sur les nerfs, créant des comportements déplacés. Vivre en société n'était clairement plus une évidence pour nous, et pourtant ça faisait si peu de temps que nous étions dans cette situation. Nous risquions un peu plus chaque jour de sombrer dans la folie, la panique, la débauche.
Alors oui, je lui avais mis une claque, et non, je ne saurais expliquer mon comportement. En revanche je saurais clairement dire que le contacte entre nous était loin d'être déplaisant, très loin. A vrai dire ça m'avait carrément manqué, avec tout ce stress, tout ces angoisses et ce sacré merdier, prendre un peu de bon temps ne pouvait pas nous faire de mal, si ? A moins de se retrouver face à des zombies en étant dans une mauvaise "posture", je ne vois pas ce qui pouvait nous arriver. Et puis on n'oublierait peut-être un instant le désastre qui nous entourait.

Je me laissais alors emporter par l'envie, profitant de l'échange, le laissant poser ses mains contre moi sans la moindre gêne. Bordel que j'en avais envie, c'était peut-être pas le mec le plus canon du monde, on était pas forcément d'une propreté irréprochable, mais est-ce qu'on pouvait se permettre d'être difficile dans de tel moment. Peut-être bien que ce serait la dernière fois, autant en profiter non ?
Et je ne peux m'empêcher de sourire lorsqu'il me mord la lèvre, sa petite vengeance. Et ça l'amuse aussi, je peux le voir au grand sourire qu'il affiche en me disant que c'est pour la baffe que je lui ai collé, c'est sur qu'à sa place je n'aurais pas forcément appréciait, mais il le prend relativement bien.

« Je suis à peu près sur de pouvoir me faire pardonner pour ça. »

Toujours collée a lui, je penche légèrement ma tête pour l'embrasser sur la joue que j'ai précédemment claqué, puis lentement je reviens accrocher ses lèvres aux miennes. C'est tellement difficile de ne pas succomber totalement et donc de ne pas précipiter les choses ... Je pose ma main sur sa joue, profitant de ce contact si frêle et enivrant, puis entrouvre mes lèvres. Cherchant le contact humide de sa langue contre la mienne.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé]   Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé] EmptySam 25 Juil - 15:23

Je ne savais absolument plus quoi penser. Elle me lançait des signaux quelques jours auparavant qui me laissaient penser qu’elle était partante, pour me baffer, et finalement me rouler une pelle ? Elle avait envie ou pas ? Fallait se décider. Parce que clairement j’étais en manque de cul, et si elle changeait d’avis comme ça j’allais rentrer avec les couilles bleues. Je sentais déjà un début d’érection faire son apparition alors que nos lèvres commençaient à s’activer. Je lui mordillais la lèvre, un peu. Pas jusqu’au sang, mais un peu fort quand même, avant de lui expliquer que c’était ma vengeance pour la baffe.

Ses mots terminent d’activer mon envie. Là c’est clair elle a envie. J’ai plus qu’à faire en sorte qu’elle ne change pas d’avis. Mon sexe commence à appuyer contre le tissu de mon pantalon, et je presse son bassin contre le mien en caressant ses fesses pour qu’elle le sente.

« J’ai hâte de voir comment tu comptes te faire pardonner. »

Elle dépose un baiser sur ma joue avant de revenir coller ses lèvres contre les miennes. Nos langues se trouvent et je l’embrasse sans me retenir. Avec Eileen qui me tourne autour et son père qui attend le moindre faux-pas de ma part pour me virer, j’en deviens dingue. Je peux enfin relâcher la pression. Flora est majeure, et à ma connaissance personne pour la chaperonner. Si elle en a envie, et que moi aussi, pourquoi s’en empêcher ?

Ma main droite remonte le long de son corps, passant tout près de ses seins pour s’arrêter dans son cou que je caresse avec empressement. Ma main gauche remonte elle aussi, le long de ses hanches, lentement. Je m’arrête un peu dans son dos avant de revenir vers son ventre, et d’effleurer ses seins. J'en oublie complètement notre tâche de transport d'eau, ou le fait qu'il y a peut-être des zombies à proximité. Je ne pense plus à rien à part le moment présent, là, maintenant. Sa langue contre la mienne, la chaleur de son corps. Son sein dont je sens la forme sous mes doigts, et que je me retiens encore quelques instants de malaxer pour en tester la texture.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé]   Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Anciennes zones de jeux
 :: Coaticook et la Route vers le Nord :: L'Ouest, vers Stanstead (USA) :: Le village de Barnston
-
Sauter vers: