Fall of Man
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyMar 8 Sep - 21:08

Quelle merde !
On a pu rouler un temps en prenant les petites routes à travers forêt, mais il fallait bien que la chance tourne à un moment donné. C'est pas comme si on avait eu trente-six solutions pour traverser la rivière aussi. Ben oui... Ca s'appelle trois rivières, donc c'était un peu une rivière quelque part non ? Peu importe. Tout ce qu'il faut retenir, c'est qu'on se retrouve à nouveau à marcher au milieu des Zack, et que le Nord promis, on en est loin. L'autoroute est totalement encombrée par les voitures, et je parle même pas du pont. Rien que de penser à tout ce qui est plus très vivant et doit pulluler là-haut, ça me donne même pas envie de continuer ma route.
Alors on s'est arrêté dans une animalerie du coin, qu'on a aperçu aux abords de l'autoroute. J'étais quasiment sûr de trouver des croquettes pour Torby là-dedans... Et le plus drôle, c'est qu'il y en avait même plus ! Du délire ! Les réfugiés crevaient tellement la dalle qu'ils ont dû piocher dedans comme dans un paquet de chips. Je me demande vraiment si on va trouver quelque chose à se mettre sous la dent après ça. Parce que je me sens presque capable de manger la même nourriture que Torby là... On n'a rien pu avaler depuis bien deux jours. C'est pas encore la mort, mais ça va pas tarder à l'être. C'était vraiment plus simple quand il n'y avait que Torby, Eliott, Ethan et moi. Enfin, ce qu'on trouvait prenait bien moins de temps à partir en tout cas... Là, on galère à faire des réserves comme pas permis.

Je souffle encore. Je soulève un détritus du pied. J'en suis à fouiller dans les poubelles pour trouver de quoi nous nourrir un temps. Torby trottine à côté de moi, reniflant parmi les déchets, les papiers et les vieux vêtements, mais aussi les corps en état de décomposition plus ou moins avancés. J'ai la trouille qu'un d'eux se relève subitement pour m'empoigner la cheville, mais je sais que, tant que le chien est calme, le danger n'est pas tout proche. Même si des fois, j'émets des doutes... Ca pue tellement que j'aurais déjà rendu mon repas si j'en avais eu un. Alors comment Torby peut sentir quoi que ce soit là-dedans ? Après, lui aussi a faim... Donc je suis sûr qu'il va chercher bien comme il faut. Un peu moins qu'il me ramène la bouffe, en fait... Et en y repensant, je le ferais pas non plus à sa place. Si je trouve quelque chose, je m'empiffre et après, je ramènerais aux autres.

Je m'arrête au niveau d'une tente, en cherchant à regarder à l'intérieur, peu convaincu. J'ai pas vraiment envie de m'engager là-dedans sans être sûr qu'un Zack n'est pas juste entravé dans un sac de couchage... Et même si j'ai envie de crier d'un coup pour surprendre un mouvement, je vais peut-être éviter de rameuter tout le quartier. Ces derniers temps le voisinage est quand même bien plus susceptible au moindre tapage, nocturne ou pas.
Je me retourne quand Ethan arrive à ma hauteur. Je grimace un peu et me fends d'un commentaire à voix basse :

- Franchement pour un camp avec une pancarte griffonnée "Hope" à l'entrée, ça craint à mort...

Je me relève et avise les environs, subitement soucieux. Il y a un truc qui va pas... Je repère plus loin Torby qui s'est immobilisé, les oreilles pointées en avant. Merde. Pourtant, le chien ne grogne pas comme avec les Zack... Il aurait trouvé un truc alors ?

- On dirait que Torby a une piste. Dis, Ethan, si c'est de la bouffe... On le garde pour nous ? J'ai trop la dalle et puis... Franchement, tu y crois de rester avec eux toi ? C'est pas que je les aime pas mais... On s'en sortait bien tous les quatre nan ?

Je me rapproche du chien pour vérifier ce qu'il a trouvé, avant de me rendre compte qu'il fixe droit devant lui. Je m'accroupis à côté de l'animal, puis écarquille les yeux. Je pensais que tout allait bien, parce qu'il n'a pas grogné, mais j'avais totalement zappé que ce con n'a toujours pas compris que les vivants, les vrais, sont pires que les morts.

Il y a une fille, juste un peu plus loin, qui doit aussi tenter sa chance dans les restes du camp. J'agrippe le pelage du berger allemand, me figeant à mon tour. Et merde... Qu'est-ce que je suis censé faire là ?


Dernière édition par Zakariah J. Griffin le Dim 20 Sep - 16:21, édité 1 fois
Zakariah J. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 18
Zakariah J. Griffin
"On s'habitue à tout, même à la fin du monde !"
Messages : 3106
Membre du mois : 1
J'ai : 13 ans
Je suis incarné(e) par : Dakota Goyo
Crédit(s) : Nao
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Fouill10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyMer 9 Sep - 19:31

Je suis crevé, j'ai la dalle, j'en ai marre.

J'ai arrêté depuis un moment de rêver d'un bon canapé et d'un super repas, là je serais même content de rebouffer ces champignons dégueulasses qu'on avait cueillis avec Charisma. La route jusqu'ici a été particulièrement rude et l'arrivée est en fait encore pire. Finalement, le nord c'est pas le paradis. On en est même pas vachement loin en fait.

Même à l'animalerie on a rien trouvé d'intéressant. Alors oui, je pourrais dire que je pensais uniquement à Torby mais pas du tout. Au point où on en est, je me serais bien fait une orgie de croquettes. N'importe quoi d'un peu consistant et qui me fasse oublier ce creux qui me sert d'estomac. Mais le pire, ça reste quand même de la voir la silhouette de Zak'. Il était déjà pas bien épais quand je l'ai récupéré chez les parents il y a des siècles de ça mais, maintenant j'ai l'impression qu'il est en train de devenir transparent.
Et pourtant, il tient bon, il continue de raconter des conneries alors que notre dernier vrai repas est tellement loin que j'ai même oublié ce que c'était.

Il en est réduit à fouiller dans les poubelles. Quelle merde. J'en viens à me dire que j'ai fait une connerie en l'embarquant avec moi mais au final, il se serait fait bouffer tôt ou tard. J'essaie de me convaincre que j'ai bien fait alors que je continue de le regarder, les mâchoires contractées. J'arrive à sa hauteur, je marche un peu plus lentement que lui, perdu dans mes pensées mais j'ai un rire à sa répartie.

"Ah ça… oublie jamais le pouvoir de l'ironie. Depuis le début de toute cette merde, y a pas un jour où je me rends pas compte à quel point elle peut être mordante avec nous."

Je m'apprête à jeter un bref regard à la tente et je m'arrête, fixant Zak' en fronçant les sourcils. Il a les joues creusées et des cernes tellement sombres que je me demande quand est-ce qu'il a bien dormi pour la dernière fois. Ou vraiment dormi tout court en fait.
J'hésite pas vraiment avant de lâcher, après un haussement d'épaules.

"Tu mangeras tout ce qu'on trouvera. Si on trouve quelque chose. Quand t'auras plus faim, on avisera s'il reste des trucs. Ca te va ?"

J'ai une grimace en jetant un coup d'œil à Torby dont on commence à voir les côtes. Pour lui aussi va falloir trouver quelque chose sinon il va pas tenir longtemps même s'il est encore débordant d'énergie.
Vrai qu'on s'en sortait pas mal tous les quatre même si j'attendais toujours le moment où l'un des deux me planterait un couteau dans le dos, juste comme ça, pour la déconne, mais est ce que c'était juste la localisation qui jouait en notre faveur ou le fait d'être un si petit groupe qu'il était plus facile de nous contenter, je saurais pas trop dire. Et j'ai pas trop envie de me poser la question sinon, à la longue, je vais commencer à songer à me tirer, tout ça pour remplir de nouveau ses joues creuses et faire disparaitre cette espèce de lueur affamée qui brille dans ses yeux depuis quelques jours.

Le chien s'arrête alors, comme s'il avait repéré quelque chose. Il me faut quelques instants avant de comprendre ce que c'est et je pose ma main sur l'épaule de Zak' alors que je me suis figé à mon tour, fixant la silhouette de la fille un peu plus loin. J'avoue que là, pour le coup, j'ai juste envie de lui dire de se casser, de nous laisser fouiller tranquillement dans le peu de trucs qui reste dans le coin. Y en aura déjà pas assez pour nous, j'ai pas envie de me prendre la tête avec quelqu'un pour les deux pauvres conneries qu'on va trouver. Mais ça marche pas comme ça. Surtout si elle a un flingue et, pire encore, un flingue chargé.

Alors, je toussote et je lâche aussi naturellement que possible.

"Salut."

Ouais nickel. Sobre, cool, familier mais pas trop. Putain, qu'est ce que je raconte ? Comme entrée en matière je pense que je suis dans le top 10 de mes pires moments. Manquerait plus que je lui demande si elle habite le quartier, là je grimperais direct à la première place pour le coup.
Ethaniel M. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Ethaniel M. Griffin
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyDim 13 Sep - 20:15

Je rame. Ouais ouais. Et c'est pas une blague. Franchement, reprendre le pont en sens inverse c'est trop la galère. C'est même carrément l'horreur. Avec tous les cadavres, les véhicules abandonnés, le carnage sur les barricades et tout le bordel, j'ai pas envie de rajouter une dose supplémentaire à mes cauchemars quotidiens. Alros, je me suis esquivé. Franchement, c'est trop la merde dans les fabriques. On est les uns sur les autres mais pas du genre à vous refiler des frissons, hein. Ca pue la sueur malgré le froid, ça pue le rance. Au moins, on n'a pas faim. Mais putain, c'est bien la seule chose qui se passe bien dans cet enfer de merde. Parce qu'autrement, c'est vraiment la pire des misères. Je dors super mal, dans un siège de vigile au poste sécurité de l'entreprise qu'on a investie, avec des couettes jetées sur moi mais forcément sur un siège, on a froid par le dessous, parce que le cuir si c'est confortable, et bien c'est super gelé. Bon après, la toilette, çàa va encore. On a de quoi faire. Les golfs du coin ont tous leur lot de ruisseaux et de cours d'eau que l'on peut utiliser pour se rafraîchir, même si faut pas trop se foutre à l'eau. Par les temps qui courent, c'est un coup à choper la crève. C'est clair. Bref. Je dors mal et je dors peu, je suis donc à cran. Ca fait un moment que j'ai plus baisé, aussi. Et ça pèse, même que je serais presque prête à violer Robinson, même si ça devait être nul, je m'en fiche. J'ai besoin d'un câlin, d'un bon lit, d'une bonne bouteille.


N'empêche que la promiscuité me rend folle, elle me paraît tellement insupportable que j'ai pris la tangente et que je me suis tirée pour la journée. En passant par le pont lors de notre arrivée en ville, quelques jours plus tôt, j'avais vu à quel point c'était l'horreur, alors j'avais essayé d'être maligne. Maligne, tu parles. Ouais, dans le port on trouvait des barques. Ouais, j'avais pu en mettre une à l'eau sans me faire repérer, et le brouillard m'avait préservée de tout repérage des contaminés, à part un ou deux crevards qui m'avaient vue depuis le pont et qui comme des teubés avaient basculé par-dessus la rambarde et avaient coulé dans la rivière, probablement emportés vers l'aval. Qu'importe. Je m'en tape de ces merdes. Je prends pied de l'autre côté du fleuve alors que le brouillard hivernal se dissipe, et il jne me faut que quelques minutes pour me rapprocher du camp de réfugiés aperçu depuis la route, lors de notre arrivée. Je chemine un moment au milieu des corps, évitant soigneusement ceux qui titubent encore. Jusqu'à ce que je ne sois attirée par un autre côté du camp, où visiblement il se passe quelque chose. Lorsque je m'approche, je vois un grand type qui a l'air un peu benêt, et un marmot pas loin. Seigneur, je hais les gosses. Et les chiens aussi, surtout quand c'est pas moi qui tient la laisse. Je ne sors pas d'arme ni rien. Heureusement pour moi, on n'en veut pas aussi souvent à ma vie qu'à mon cul, ce qui me permet toujours de m'en sortir d'une manière ou d'une autre. Le grand teubé me salue, comme ça, dans le normal. J'ouvre la bouche et la referme, me demandant ce que j'ai d'intelligent à dire aux premiers survivants que je vois en dehors de mon groupe depuis dix jours.



| Salut. |


Je me tourne vers le gamin. Etonnant qu'ils soient toujours en vie, avec un cleps et un chiard. Bon, ok, là c'était le modèle intermédiaire, mais quand même.


| C'est qui le gremlin, ton gamin? |
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyDim 20 Sep - 16:20

- Mordante hein ? Trop drôle...

C'est surtout qu'on voit les choses d'une manière bien différente maintenant. J'arrive même plus trop à me rappeler comment c'était avant, quand nos voisins ne menaçaient pas de nous bouffer si on avait le malheur de voler une pomme dans leur jardin, quand on avait de l'électricité et que ça paraissait pas un truc hors-norme de se poser devant la télé avec un burger-frites. Quoique... Je suis en train de me dire que les pop-corn doivent encore exister. On n'a pas tout perdu !
Ca me tord l'estomac rien que de penser à de la bouffe. J'ai vraiment trop faim... Et s'activer en tout sens pour trouver de la nourriture, ça fait même empirer le tout. Je commence à devenir maussade un peu. Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'Ethan me réponde par l'affirmative. J'ai des étoiles qui brillent dans le regard subitement, avec un regain d'énergie certain. En fait, il est pas aussi gentil et réglo' qu'il veut le faire croire ? Ou alors il m'aime vraiment bien ? Les deux ont l'air bizarre, j'ai dû rater un épisode... Mais c'est pas l'important de suite.

- C'est vrai ? Ouais, et comment que ça me va !

Et puis là, c'est le drame.
On vient de croiser un vivant, une nana toute seule. Elle est peut-être pas toute seule surtout, et même si c'était bien le cas... Je suis sûr qu'Ethan se ferait flinguer avant même d'avoir songé à ouvrir le feu sur elle. C'est qu'il croit en la bonté du monde... Peut-être parce qu'il n'a pas vu les types de la superette, ou qu'ils étaient ses anciens postes. Pour ce que j'en sais, j'ai pas vraiment envie de vérifier si j'ai raison sur son compte ou pas. J'espérais encore faire demi-tour... Si on court assez vite, on peut la semer, et on sait à peu près où étaient les Zack sur le chemin donc c'est tout vu. Mais Ethan me pose la main sur l'épaule, comme s'il savait ce qu'il faisait. Il ouvre la bouche et lui sort... Salut ? Sérieusement ?
Je lui rends un regard effaré, comme pour lui faire comprendre qu'il aurait pu trouver mieux. Et puis, la fille s'avance et lui répond avec le même ton sobre. Elle a l'air calme, pas agressive. C'est déjà bien. Enfin, je crois. Quand elle se tourne vers moi, je me renfrogne par automatisme... Et la fusille du regard à sa répartie. Impossible de me retenir, là.

- Je suis pas un gremlin ! Non mais sérieux... Et c'est pas mon père non plus, merci bien !


Je retiens quelques insultes bien senties, pour lui dire d'aller se faire foutre ailleurs... C'est le genre de phrases que je pourrais sortir à n'importe qui d'habitude, mais pas au premier venu qui peut dégainer une arme et me tirer à vue. Allez, sois gentil comme maman t'as appris... Pff, quelle plaie !

- Je m'appelle Zak', comme les macchabées là. Et lui, c'est Ethan, mon demi-frère.

J'insiste bien sur le "demi", parce qu'on doit avoir moins de la moitié en commun... Je devrais peut-être pas montrer autant à une inconnue que je peux pas le blairer, mais à croire que c'est mon père, je n'ai pas pu m'en empêcher.

- Et le chien, c'est Torby. Evite de le toucher, parce qu'il mord très fort, ok ? Et toi, c'est quoi ? Tu fais quoi ici ? T'es du coin ? T'es toute seule ?


Je m'arrête subitement. Elle va commencer à être soupçonneuse sinon. Ben quoi... Toutes mes questions sont légitimes. Ok, elles sont toutes intéressées aussi, et elle risque bien de s'en rendre compte... Juste que c'est mieux de poser les bases à notre avantage. Torby agresse rarement les vivants, mais vu son gabarit imposant de berger allemand, je trouve mieux de lui faire penser le contraire. Surtout que je n'ai qu'un couteau sur moi...
Zakariah J. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 18
Zakariah J. Griffin
"On s'habitue à tout, même à la fin du monde !"
Messages : 3106
Membre du mois : 1
J'ai : 13 ans
Je suis incarné(e) par : Dakota Goyo
Crédit(s) : Nao
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Fouill10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyMar 22 Sep - 21:31

Ce gamin devient beaucoup trop sarcastique pour son âge. J'arque un sourcil dans sa direction et je me contente de hausser les épaules alors qu'on continue notre chemin et qu'il me fait sa proposition. Visiblement, ma réponse l'étonne. Bah quoi ? Il me voit tellement comme un connard que ça le surprenne tant que ça que j'ai envie qu'il ait l'estomac plein ?

"Faudra qu'on trouve de quoi nourrir Torby aussi, ce serait cool si les gens arrêtaient de bouffer toutes les croquettes qu'ils trouvent."

Le chien a l'air de m'approuver avant qu'on ne se fige tous à l'arrivée de la nouvelle venue. Alors ouais, mon entrée en matière est pas des plus loquaces, des plus intelligentes ou ce que vous voulez. Mais j'allais dire quoi ? Hey connasse, fais-voir tes mains pour qu'on soit surs que tu vas pas nous braquer ? Casse toi de la rue, tout ce qu'on trouve est à nous ? Va mourir ? Nan, j'essaie quand même de me montrer un tant soit peu civilisé, même si le contexte s'y prête pas vraiment, c'est sûr.

Le petit me regarde avec une intense perplexité, il doit encore se dire que je suis con ou un truc du genre. Mais elle me répond et elle a l'air aussi calme que moi. Au moins, c'est un bon début. Il en faut pas plus pour que Zak démarre au quart de tour, comme si on avait mis une pièce dans un juke-box, un truc de dingues.

J'ai une grimace à sa répartie. Bon, si je commençais à croire qu'il m'aimait bien en fait là, j'ai tout faux. Je note dans un coin de ma tête à quel point il insiste sur le "demi" et je réprime un soupir quand il présente Torby qui remue sagement la queue. J'ai jamais vu ce clébard attaquer qui que ce soit et je pense que si on lui disait de le faire, il finirait les quatre pattes en l'air à attendre qu'on lui gratouille le ventre.

Mais bon, qu'elle pense que le chien va la bouffer si elle s'approche de Zak, ce sera pas plus mal en fait, si elle a envie de chercher des emmerdes. Là, en théorie, elle est sensée nous dire comment elle s'appelle. Ou pas en fait. Si ça se trouve c'est là qu'elle va sortir son flingue et tirer. Enfin, j'attends quand même quelques secondes, histoire de voir ce qu'elle va dire et je finis par lâcher, d'un ton un peu sec qui ne m'est pas franchement habituel.

"Bon. Pas que j'ai pas envie de me perdre en politesses mais j'ai pas particulièrement envie de passer des heures à trainer ici. Y a des trucs intéressants dans le coin ?"

Bin voyons. Elle va te répondre que oui, il y a un supermarché ouvert 24H/24 où on peut aller acheter ce qu'on veut avec une carte de crédit. Tu me diras, ça tombe bien, j'ai gardé mon portefeuille, sans bien trop savoir pourquoi. Je sais même pas pourquoi j'ai demandé ça en fait et surtout, de ce ton-là.

C'est peut-être l'agressivité du petit qui est un peu contagieuse. Et cette impression qui revient qu'il aimerait bien me voir disparaitre de son champ de vision. Je devrais en avoir rien à faire mais c'est pas comme si j'étais du genre à avoir du recul sur les choses. J'ai presque envie de m'excuser l'espace d'un instant, elle m'a rien fait cette nana et je la connais même pas. Mais bon, je vais pas m'enfoncer tout seul.

"Ouais, nan. Oublie la question."

Je me dirige alors vers la tente un peu plus loin, plus histoire de m'occuper que pour vraiment voir ce qu'il y a dedans. Je tire sur la fermeture d'un coup sec, sans même réfléchir ou me dire que, si ça se trouve, y a une petite surprise à l'intérieur.

Mais non, ça va en fait. Je jette un bref coup d'oeil mais on dirait qu'il y a rien dedans. J'ai pas vraiment le temps d'approfondir le sujet que j'ai l'impression d'entendre un bruit, pas loin.
Je ressors la tête de là et je pose sur les yeux sur Zak, la mine interrogative, avant de regarder la nana.

"Vous avez pas entendu un truc ?"


Dernière édition par Ethaniel M. Griffin le Mar 22 Sep - 21:41, édité 2 fois
Ethaniel M. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Ethaniel M. Griffin
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyMar 22 Sep - 21:31

Le membre 'Ethaniel M. Griffin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Mvtcla10

--------------------------------

#2 'Fouille' :
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Fouill16
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptySam 26 Sep - 14:19

Le jeune garçon a visiblement la tête sur les épaules, il semble regarder le grand type à ses côtés comme s'il était un peu taré de s'adresser à moi. Au moins a-t-il l'instinct de survie, c'est un fait indéniable. Peut être plus que l'autre grand dadais, là. Le gosse en tous cas me dévisage avec une hostilité qui n'a probablement rien de feinte. J'affronte donc son regard, campant bien droit dans mes baskets. Il croit que je vais m'effacer comme ça, ce petit con ? Il rétorque qu'il 'nest pas un gremlin et que le type qui l'accompagne n'est pas son père alors. J'imaginais du coup qu'il devait s'agir d'un frère ou d'un cousin, quelqu'un dans ce goût-là. Je n'en savais rien, et somme toute, je m'en foutais carrément. On m'explique tout de même le fin mot de l'histoire. Il dit son nom et dit que l'autre est son demi-frère. Je ne chercherais pas à connaître les raisons d'une telle différence d'âge, autant laisser tomber à ce sujet. Il me raconte même qui est le chien, quoi, et je me tiens naturellement à distance de ce cabot. Les chiens et moi, ça dait trente six. Peut être parce que je me suis déjà fait courir au cul par plusieurs de ces saloperies lors de cambriolages qui n'ont pas forcément super méga bien tournés.


| Je suis toute seule, oui. Morgane. Canadienne. Et t'en fais pas pour ton clebs, petit. Je compte pas l'approcher. Ces choses-là, c'est plein de maladies et on a déjà suffisamment de risques de se faire buter sans en rajouter. |


Je hausse un sourcil quand le grand demande s'il y a quelque chose d'intéressant dans le coin. Suis-je donc la seule à y voir une double-référence, ou pas du tout ? Je n'en sais rien mais les sous entendus et moi, ça fait trente six. Je crois qu'il se rend bien compte de sa bêtise et il me dit de laisser tomber. Il se rend sous la tente. Pas besoin d'être cinquante pour la fouiller, et de toute manière je ne sais pas s'il partagerait ou si moi-même je le ferais. Au bout de quelques longues secondes de silence gênant, le type ressort sa tête de la tente et demande si on n'a rien entendu. Aux aguets, je hume l'environnement pour renifler une éventuelle odeur de pourriture, tout en ouvrant grand les yeux et les oreilles. Finalement, je me mets devant le gosse et serre ma barre en fer.


| Reste derrière et évite bien que ce chien n'aboie, sinon on est foutu. Evites aussi de t'pisser d'ssus, l'odeur va les attirer. |
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyDim 27 Sep - 18:14

En fait, j'étais quasiment sûr qu'elle ne me répondrait pas et se contenterait de m'envoyer paître. Vu comment elle me considère, ça ne m'aurait même pas étonné. Sauf que c'est moi qui doit poser les questions intelligentes... Ethan se contente d'en poser une qui sert à rien, avant de s'en rendre compte et de se raviser. Des fois je me demande de quoi est constitué l'autre demi avec lui, parce que ça fait un peu peur. C'est peut-être juste qu'il est énervé, mais au point de faire comme s'il était à la maison alors qu'on a une parfaite inconnue sur les bras... Sérieusement, il vient vraiment de me lâcher seul, avec elle, pour fouiller l'intérieur d'une tente ? Si elle avait pas peur que Torby l'attaque, elle aurait pu l'assommer d'un coup bien placé et j'aurais rien pu faire pour l'aider. C'est lui qui a le flingue après tout. Il a vraiment des idées de merde des fois ! ... Tout le temps en fait !

Je reste à côté du chien. J'essaie de faire comme si tout allait bien. Je retire ce que je viens de dire sur le groupe... On est peut-être mieux à plusieurs dans ce genre d'éventualités, même si on crève la dalle et que c'est impossible de faire le moindre stock avec autant de monde. J'ai beau avoir mes réponses, j'ai pas la moindre idée de si elle dit la vérité... N'empêche que si on m'avait demandé si j'étais seul, j'aurais à chaque fois dit que j'étais en groupe, mais pas elle.

- Ah ouais... Ok. Enfin, cool, je veux dire. Mais on a rien trouvé ici, même avec le clebs tu sais. Ca vaut peut-être pas le coup de s'attarder.


Je dis ça pour elle comme pour nous. J'essaie d'être sympa, mais je parie que ça se voit vraiment que j'aime pas les étrangers. Je dis pourtant la stricte vérité, mais si quelque chose me détrompe, ce sera pour nous c'est tout. Sauf que là, on continue de faire chou blanc et on dirait même que ce quelque chose arrive pour me certifier qu'on ferait bien de dégager...

J'entends Torby grogner, les oreilles plaquées contre son pelage fauve. Je regarde dans la même direction que lui, juste derrière la tente qu'Ethan vient de fouiller. J'ouvre la bouche, la referme... Je me rapproche du sol pour poser une main sur la gueule du berger allemand. La fille est passée devant moi avec sa barre en fer. On dirait qu'elle est prête à faire front commun et même me défendre... Je l'ai peut-être mal considéré. Je la laisse faire, parce que ça m'arrange bien. Je prépare mon couteau et attend, même si j'ai qu'une envie, c'est de courir.

- Il aboiera pas. Et je vais pas me pisser dessus... J'ai déjà tué des Zack moi ! Je crois qu'il est là, juste derrière la tente... Ethan ?

J'ai parlé si bas qu'il y a certainement que Morgane pour m'entendre, mais tant pis. Elle me cherche celle-là, et m'énerve, juste pas au point que je lui gueule dessus et oublie toute prudence. Si Ethan n'est pas totalement con, il va vite se rendre compte à l'attitude de Torby ce qui ne va pas d'un coup.
Zakariah J. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 18
Zakariah J. Griffin
"On s'habitue à tout, même à la fin du monde !"
Messages : 3106
Membre du mois : 1
J'ai : 13 ans
Je suis incarné(e) par : Dakota Goyo
Crédit(s) : Nao
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Fouill10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyVen 2 Oct - 20:57

Avant, dans une autre vie, j'étais capable de faire la conversation, et pas trop mal en plus. Les gens me trouvaient charmant, avenant, intéressant, tout un tas de conneries probablement générées par l'alcool ingurgité quand je causais avec les dites personnes. Mais, depuis que tout ce bordel a commencé, j'ai l'impression que mon niveau de conversation dégringole à mesure qu'on croise des zacks. Non pas qu'en soit j'en ai réellement quelque chose à faire, on a un peu d'autres trucs à penser ces derniers temps. Mais, en voyant la mine de la nana et de mon "demi" frère donc, je me dis que ça aurait été quand même vachement mieux si j'avais pas l'air d'être un demeuré au bout de trente secondes de conversation.

Enfin, c'est visiblement pas aujourd'hui que ça va s'arranger. J'écoute d'une oreille les échanges entre le gamin et la brunette et si au début je comptais m'abstenir de tout commentaire, j'arque quand même un sourcil perplexe, non pas à cause de ce qu'ils disent sur Torby mais sur le reste.

"Toute seule ? Vraiment ? Ou genre juste toute seule là tout de suite ?"

Je jette des regards aux alentours, me demandant brusquement s'ils ne sont finalement pas plusieurs à attendre… avant de quoi au juste ? On a rien à piquer, si elle veut mon fusil sans balles, qu'elle se fasse plaisir. Et je pense pas que mon slip les intéresse.
Zak a raison, si le clébard n'est pas agité, c'est qu'il n'y a pas grand-chose d'intéressant dans le coin. Et pourtant, j'ai quand même envie de jeter un œil dans la tente, histoire d'être sûr qu'on ait pas fait cette balade pour rien et peut-être surtout pour éviter de subit leur regard plus longtemps. Très courageux Ethan de laisser le gamin en tête à tête avec une parfaite inconnue qui pourrait être une sociopathe kidnappeuse d'enfants. Enfin, à bien y réfléchir, c'est plus vraiment le genre de délire encore d'actualité.
Et puis bon, je suis juste dans une putain de tente vide. Pas totalement, y a un sac de couchage recouvert de je sais pas quoi et que je ne compte pas découvrir.

Je ressors la tête de là et y a un bruit qui me dérange. Mais, plus que le bruit, c'est le poil hérissé de Torby qui attire mon regard. Si je pose la question à haute voix c'est presque dans l'espoir de les entendre dire que oui, j'ai craqué, j'ai rêvé et il se passe absolument rien. Enfin, c'est comme d'habitude, ça se passe jamais comme on voudrait hein. Je vois d'abord la fille, Morgane la Canadienne donc, agripper fermement sa barre de fer et le petit sortir son couteau. Et, comme je ne vois pas le danger, j'en déduis brillamment qu'il est derrière moi.

Je m'éloigne alors doucement de la tente et je m'approche des deux autres, avant de lâcher, le plus tranquillement du monde.

"Je sais pas vous mais j'ai pas plus envie que ça de rester dans le coin."

Je me retourne alors, pour apercevoir les dégâts.

Bien, bien, bien. Il y en a pas qu'un seul en fait. Et ils ont l'air de nous avoir repérés. Je serre la crosse du fusil, plus pour me rassurer qu'autre chose pour le coup et je souffle, essayant de garder un semblant de calme et sans quitter les deux zombies des yeux.

"Morgane, tu nous a menti en fait... t'aurais pu nous dire que t'avais invité des copains."


Dernière édition par Ethaniel M. Griffin le Ven 2 Oct - 21:02, édité 1 fois
Ethaniel M. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Ethaniel M. Griffin
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyVen 2 Oct - 20:57

Le membre 'Ethaniel M. Griffin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Mvtcla12
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyMar 20 Oct - 20:00

[faut tenir vos résumés à jour les mecs, je sais pas si j'ai bien compris mais normalement, ils sont sur nous dans un tour, c'est ça?]


Je mets le petit mal à l'aise, ou en tous cas je ne réagis pas comme il a l'habitude que les adultes s'adressent à lui. Ca me fait une belle jambe. Je suis pas tout à fait sûre d'être une adulte malgré mon âge et plus encore que ça, je ne suis pas n'importe quelle autre personne. Je ne sais pas ce qu'il a derrière la tête, mais ce petit merdeux paraît intelligent. Plus que son grand con de frère, qui lui, franchement, a pas l'air d'être la tête pensante de leur binôme. Je sais pas si c'est un compliment pour l'intelligence du gosse ou une insulte pour la paire de couilles du grand dadais, mais au final on s'en fiche un peu. Je suis pas venu pour copinouter, même si j'ai envie de parler à des gens pour la première fois de ma vie et même si j'ai aussi envie d'avancer pour de bon dans la sécurité de mon groupe. Je haussais les épaules avant d'arquer un sourcil aux paroles du grand con.


| Ouais, toute seule toute seule. Mais si t'es intéressé, tu prendras un ticket comme tous les mecs qui veulent me bouffer en ce moment, et crois moi y'a la queue. T'as raison. Pour ce que j'en ai vu, ce camp, c'est de la merde en boîte. Rien à en retirer, on dirait bien. |


Ok, ça s'adressait un peu à eux aussi mais chut hein, je mets pas les pieds dans le plat, pas tout de suite et pas en même temps. Il faut pas abuser hein. Mais déjà, c'est la merde et Zack pointe le bout de son nez. J'aime pas ça. Ce genre d'endroit peut s'animer en l'espace de quelques minutes seulement et franchement, vous pouvez me croire quand je vous dis que je ne ferais pas beaucoup d'efforts pour me tirer à l'anglaise. Oh, si seulement on pouvait me tirer justement, plutôt que je sois là, à patauger dans la fange en compagnie d'abrutis, d'un chien -je déteste les chiens par moments- et de tout le bordel habituel de cette fin du monde. Je jette un coup d'oeil dédaigneux au gamin.


| Mais c'est qu'il va nous péter la braguette... Alors serre les dents, et ferme-la maintenant. Si on peut éviter de se faire déchiqueter, ça me va. |


Trop tard, on est repérés. Et ils avancent droit sur nous.


| Allez, on arrête de se branler et on bouge. |


Je m'avance entre les tentes pour me rapprocher de préfabriqués en dur, probablement d'anciens »bâtis » des autorités encadrant le camp.


| Encore un Z, putain, ça pullule! |


Type d'action Je fais mouvement pour m'éloigner



Points de vie restants : Tous
Munitions restantes : ….
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve :  Près des préfabriqués
2 zombies à 2 zones
1 zombie à une zone
les teubés à une zone


Dernière édition par Morgane Beaulieu le Mar 20 Oct - 20:02, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyMar 20 Oct - 20:00

Le membre 'Morgane Beaulieu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Mvtcla12
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyJeu 29 Oct - 21:34

Je lâche un rire nerveux, à la réplique d'Ethan. Ouais... Moi non plus, j'ai pas trop envie de rester dans le coin d'un coup. J'ai l'impression que, plus on bouge, plus on en rameute. Comment on a fait pour pas s'en rendre compte avant ? Il y en a plein qui sommeillaient juste dans les environs... Et on dirait qu'ils se passent le mot là ! Je me demande bien comment Ethan arrive encore à plaisanter dans un moment pareil... Comme s'il n'avait pas remarqué qu'ils se trouvaient juste derrière lui. Ils tendent leurs bras décharnés dans sa direction. Je prends mon courage à deux mains et... Tourne les talons, laissant sans l'ombre d'un remord la fermeture de la marche au frangin. Je n'ai plus qu'une envie : Mettre le plus de distance entre eux et moi. La faim en devient même moins prioritaire là !

Je parle tout bas, même si ça sert déjà plus à rien : Ils nous ont bien repérés, les autres Zack. Je serais presque soulagé de découvrir que Morgane a des potes en embuscade finalement.

- Ouais bah si tu pouvais éviter de rallonger la file d'attente hein... Sérieux, ils sont combien ? C'était vraiment pas une bonne idée de se ramener ici !


Je rends un regard vraiment pas ravi à la brune, quand elle commence à donner des ordres. Du genre autoritaire... Ok. Ca va pas me gêner, du moment qu'on sort de ce merdier. Je la ferme, comme elle l'a si gentiment demandé, et lui emboîte le pas sans tarder. Je ne compte pas la lâcher d'une semelle, même si je maintiens assez de distance pour éviter de me prendre un coup circulaire - volontaire ou non - de sa barre de fer. Je fais un pas de côté quand un autre Zack s'active sur le côté de mon champ de vision, mais sans rompre le rang. J'espère qu'Ethan suit bien le mouvement... J'ose à peine me retourner pour regarder ce qui se passe derrière, entendant plus souvent les grognements persistants des Zack que la cadence des pas du frangin.

Je préfère regarder devant, là où se rend Morgane. Elle a l'air de savoir ce qu'elle fait... Et surtout où elle doit se rendre. Peut-être qu'on arrivera à mettre ces murs, même s'ils ne sont pas très épais, entre eux et nous pour tracer la route.

Type d'action Je suis Morgane vers les préfabriqués.

Ca me tue d'avouer qu'elle a sans doute raison. J'affiche une mine renfrognée, et peut-être bien pour la première fois, on arrive enfin à acheter mon silence. En même temps, c'est pas comme si j'avais le choix !

Points de vie restants : 15/18
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve :  Près des préfabriqués, aux côtés de Morgane
Endroit où se trouvent mes ennemis :
2 zombies à 2 zones
1 zombie et Ethan à une zone
Zakariah J. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 18
Zakariah J. Griffin
"On s'habitue à tout, même à la fin du monde !"
Messages : 3106
Membre du mois : 1
J'ai : 13 ans
Je suis incarné(e) par : Dakota Goyo
Crédit(s) : Nao
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Fouill10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyLun 9 Nov - 19:31

Cette fille a un truc pas net. Oui je sais, venant de moi, c'est un peu facile de balancer un truc comme ça. Mais quand même, se balader comme ça, toute seule, sans avoir l'air inquiète plus que ça… même avant l'invasion de zombies ça aurait été louche. Enfin, j'ai pas vraiment le temps de me pencher sur le sujet, même si je l'interroge, plus pour le principe qu'autre chose. Après tout, si elle est vraiment accompagnée et qu'on va en prendre plein la gueule, elle va pas me le sortir la bouche en cœur. Ou alors, si elle fait ça, elle est vraiment totalement cinglée.

J'arque un sourcil à sa réplique, la dévisage de bas en haut avant de lâcher, avec un sourire en coin.

"Ca va aller, niveau emmerdes, je crois que j'ai déjà ce qu'il faut en stock. Je laisse ma place. Je suis pas encore totalement maso."

Je fouille quand même, malgré ce qu'elle balance. Déjà parce que pour le principe, il est hors de question que je fasse confiance à une parfaite inconnue pour savoir s'il y a quelque chose à retirer de tout ce qu'il y a autour de nous et parce que j'ai besoin d'avoir l'impression que cette sortie n'est pas totalement inutile. Bon, en fait, c'est le cas mais mon orgueil mal placé doit jouer dans le fait que je tiens absolument à fouiller dans cette foutue tente qui n'a rien d'intéressant, bien entendu.

Et, bien évidemment, histoire de mettre un peu d'ambiance, c'est le moment où les zacks décident de faire leur entrée en scène. Un seul au début, histoire de donner l'impression que ça va, c'est pas trop gênant. Mais les autres suivent, sinon c'est pas drôle. L'espace d'un instant, je me demande si j'aurais pas préféré qu'elle ait des potes qui nous braquent.

"Et merde, on dirait qu'ils ont décidé de faire une petite fête dans le coin."

On fait à peine quelques pas qu'un autre apparait et je n'ai même pas envie de regarder derrière moi pour savoir si les choses empirent ou pas. Je demande pas mon reste et, quand je vois Zak qui suit Morgane, je fais pareil.
Pas particulièrement envie de faire mon malin surtout que je risque d'attirer encore plus de zombies. J'espère qu'elle sait ce qu'elle fait et qu'on va pas atterrir sur une petite fête entre zacks là où elle va. Enfin, ou on va quoi. Parce que je compte pas rester là et que le gosse est motivé à la suivre. En plus, elle a réussi à le faire taire. J'ai pas entendu ce qu'elle lui a dit mais ça, c'est bien la première fois depuis que je connais le petit que je le vois aussi silencieux.

Faudra que je lui demande comment elle a fait tiens. Enfin, pour le moment, c'est plus le bruit derrière  nous qui m'inquiète que la meilleure façon de claquer le bec du petit, autant être honnête.

Type d'action Je suis Morgane vers les préfabriqués parce qu'elle a l'air de savoir ce qu'elle fait, bwahaha.

Je m'arrête à quelques pas de la jeune femme et du petit avant de souffler, l'air de rien, comme si on avait pas une équipe de zombies en train de se regrouper à quelques mètres derrière nous.

"Alors, c'est quoi le plan ? On se planque là-dedans et on serre les fesses en attendant qu'ils passent ?"

Oui, je pourrais proposer un truc. Mais j'ai pas particulièrement envie de me prendre une réflexion à la con du petit et en plus, elle a l'air de savoir ce qu'elle fait. En espérant que ce soit pas juste une impression trompeuse.

Points de vie restants : 22/25
Munitions restantes : 2 balles qui se courent après
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve :  Près des préfabriqués, aux côtés de Morgane
Endroit où se trouvent mes ennemis :
2 zombies à 2 zones
1 zombie à une zone
Ethaniel M. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Ethaniel M. Griffin
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptySam 14 Nov - 18:14

<[HJ pas besoin de mouvement si vous suivez un pote, mes gens]


Je n'ai pas beaucoup d'états d'âme à mettre les voiles, vous l'imaginez sans aucun doute très bien. Ce qui compte le plus dans cette affaire, c'est surtout que je m'en tire sans égratignure. Je crois que je deviendrais folle pour mes dernières heures à vivre si je devais me retrouver contaminée par ces saloperies sur pattes, ces espèces de branlomanes végétatifs qui pensaient qu'à me bouffer. Et les autres aussi, mais eux, je m'en fichais. Je vais pas commencer à m'en faire pour deux pédzouilles qui franchement, ont l'air de véritables bras cassés. Je viens de les rencontrer, et j'ai pas encore trouvé grand chose chez eux qui force l'estime, ni au premier coup d'oeil ni au second. Je sens que cette histoire va encore mal finir. Allez savoir pourquoi. Je me fais déjà courser alors que je sors pour la première fois depuis longtemps. De un, ce n'est pas de chance. De deux, ça me met de fort méchante humeur et j'ai envie de fracasser des crânes à coups de barre à mine. Je comprends qu'à moitié les paroles du gosse, parce que je suis trop concentrée sur les râles des putréfiés.


| La bonne idée serait que tu te taises. |


Putain, j'aime pas les gosses. J'ai HORREUR des marmots. Surtout quand ils parlent. Et lui, punaise, il n'arrête jamais. Il pourrait pas simplement se faire pipi dessus, comme toutes les personnes normalement constituées ? Bon au moins, il a un minimum d'instinct de survie celui-là, il se met à me suivre. Je me tourne vers son grand-frère, qui joue son prude alors que j'ai bien vu dans le fond de ses yeux que c'était un gros dégueulasse.


| Tapette. | lâchais-je, avec de l'ironie teintée d'un rien de mépris


On parvient malgré tout à progresser rapidement et à entrer dans le préfabriqué alors que ces saloperies se pointent de partout. Je reprends mon souffle. Avec le froid et les privations, il devient plus difficile que jamais de se bouger. Constatation qui n'a absolument rien d'agréable. Mais que je dois faire. Je me tâte à abandonner ces deux glandus alors qu'ils ont l'air de penser bêtement qu'on peut encore se barricader dans un endroit et espérer tenir. Non mais, un préfabriqué, ça se démolit en un rien de temps. Même si on est mort et qu'on n'a plus de forces ailleurs que dans la mâchoire, ça fera jamais long feu, cette merde. Surtout qu'en grognant comme ils le font, ils continueront d'en attendre d'autres. Alors, je bloque la porte derrière nous avec l'étagère d'à côté que je fais basculer contre, et je les toise tous les deux.


| Vous pouvez attendre là si vous voulez, ouais. Bon plan. |


Puis, je me détourne et ouvre la fenêtre derrière le coin cuisine, et tente de m'exfiltrer de ce côté là. Je n'y parviens pas, au moment même où la porte s'ouvre déjà sur un premier zombie, ma barricade de fortune n'ayant pas tenu.


[Désolé bug pour ma présa, je fais une action mouvement et je tente de barricader la porte, qui sera visiblement un échec]


| On se la joue pas Fort Alamo et on se tire! |



Points de vie restants :
Munitions restantes :
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve : Dans la pièce principale du préfabriqué
Endroit où se trouvent mes ennemis :
2 zombies à 2 zones
1 zombie à une zone [au contact des frères]


Dernière édition par Morgane Beaulieu le Sam 14 Nov - 18:17, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptySam 14 Nov - 18:14

Le membre 'Morgane Beaulieu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé Action' : 2

--------------------------------

#2 'Mouvement' :
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Mvtcla13
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyDim 22 Nov - 1:51

Je me demande si suivre Morgane n'est pas la pire idée que j'ai pu avoir, là de suite. On aurait peut-être mieux fait de se séparer, mais c'était risqué se retrouver avec une foule de Zack aux trousses au lieu de ces trois-là. Ethan a l'air de penser pareil, parce qu'il ne bronche pas et se contente de fermer la marche. Hormis qu'il ne se gêne pas pour parler, lui. Et rarement pour dire quelque chose d'intelligent, pour pas changer...
Je lui coule un regard un rien effaré, autant parce qu'il pose vraiment des questions connes que pour lui faire comprendre que la suivre n'était pas l'idée du siècle. Elle me dit encore de me taire, ce que je finis par faire bien malgré moi. Pas vraiment parce qu'elle le demande, mais surtout parce que j'ai peur qu'on en attire encore d'autres. Trois personnes et un chien dans un camp ravagé... Ca peut vite devenir la catastrophe. J'en sais trop rien en fait, mais j'ai pas envie de tenter le diable, là de suite.

Quand on entre enfin dans le préfabriqué, Morgane se permet une pause. J'en aurais bien fait de même si la peur au ventre ne me donnait pas des ailes. Je me retourne juste le temps de voir Ethan passer à son tour la porte et Morgane faire tomber une étagère. Elle a de la ressource, ouais, mais même si j'ai parfois du mal avec l'ironie, là j'ai pas le moindre mal à le comprendre quand elle s'adresse à mon frère. Je me demande si elle est comme ça tout le temps, ou si c'est juste quand elle se fait courser par des indésirables. J'ai pas le temps d'approfondir la question que les zombies pètent sa barricade de fortune.
D'un coup, ça me paraît une bien mauvaise idée de traîner dans ce préfabriqué. C'est tellement exigu que ça devient subitement très compliqué de courir et de les esquiver. Je retiens un cri quand je sens une main m'attraper la jambe, alors que le premier zombie s'est affalé sur l'étagère et cherche à me ramener à lui. Je m'écroule et me réceptionne sur les mains. J'ai le souffle un peu trop rapide alors que je cherche en hâte mon couteau de chasse à ma ceinture. Je regarde à peine ce que je fais, la peur au ventre, à taillader les doigts qui me retiennent pour me libérer de son emprise. Je n'attends ni Morgane ni Ethan pour me mettre à courir et m'éloigner au plus vite. Je souffle, l'arme encore à la main, cherchant vainement à me rassurer :

- Okay, okay, okay...

Je décide de couper plus court que Morgane et de passer par une porte-fenêtre à l'arrière du préfabriqué. Je me dépêche de rentrer par celle d'en face, d'un autre préfabriqué. Je vérifie d'un regard que rien de vivant ou d'un peu moins vivant ne traîne à l'intérieur, temps suffisant pour Torby pour me rejoindre. Quelle merde... Je suis prêt à fermer maintenant qu'il m'a rejoint. Oui, parce que les deux autres, je m'en inquiète plus tellement. J'attends quand même, le temps de reprendre mon souffle, et de voir qui sort en premier de ce chaos.

- Allez... Grouillez-vous !


Points de vie restants : 15/18
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve : Dans les préfabriqués
Endroit où se trouvent mes ennemis :
2 zombies à 2 zones
1 zombie à une zone (au contact de Morgane et Ethan)

[Sauf que ton action mouvement n'a pas fonctionné Morgane ! Du coup j'ai MAJ, c'est vous deux qui êtes encore au corps à corps.]


Dernière édition par Zakariah J. Griffin le Dim 22 Nov - 2:22, édité 2 fois
Zakariah J. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 18
Zakariah J. Griffin
"On s'habitue à tout, même à la fin du monde !"
Messages : 3106
Membre du mois : 1
J'ai : 13 ans
Je suis incarné(e) par : Dakota Goyo
Crédit(s) : Nao
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Fouill10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyDim 22 Nov - 1:51

Le membre 'Zakariah J. Griffin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Arme Blanche' :
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Armebl12

--------------------------------

#2 'Esquive' :
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Esqui110
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyMar 1 Déc - 10:23

Bon, je crois qu’on a tous compris l’idée, il faut se barrer d’ici et vite. Moi qui pensait qu’on serait relativement au calme, ou au pire à se prendre la tête avec cette nana bizarre, en fait, c’était sans compter ce foutu karma qui fait son retour en force quand je l’attends plus. Les zacks viennent de se rappeler de notre existence et, pour pas changer, j’aurais bien aimé qu’ils s’abstiennent. Enfin, c’est pas en me plaignant ou en me rappelant à quel point le monde est devenu merdique que je vais me sortir de là. Zak’ ne compte de toute façon pas sur moi pour le faire, je commence à être habitué à force, mais je suis quand même étonné quand je vois la façon dont Morgane lui répond.

Alors soit elle aime pas les gosses, soit elle l’a dans le nez ce qui, dans les deux, ne va pas être hyper simple à gérer. Manquerait plus qu’elle essaie d’en faire un appât à zombies et là, ça partirait grave en vrille. Enfin, encore plus que maintenant quoi. Me dites pas que ce serait pas possible, parce qu’avec tout ce que j’ai vu ces derniers mois, plus rien ne m’étonne. Enfin si, je mens, voir que le petit se tait a quelque chose de surprenant. Et de dérangeant en fait. Je me rends compte que je le préfère en mode moulin à paroles. Outre le fait que ça veut dire qu’on est en sécurité, j’aime pas que quelqu’un d’autre que moi lui fasse fermer son clapet.

Mais bon, pas le temps de tergiverser là-dessus, je crois qu’on a d’autres problèmes bien plus chiants sur les bras. On la suit dans les préfabriqués. Ca me semble une idée aussi viable que les autres, pas pire en tout cas et, de toute façon, je connais tellement pas le coin que de toute façon, je serais infoutu de trouver une planque correcte pour laisser passer la masse de zacks avant qu’on se tire et qu’on rentre dans ce foutu magasin pourri qui nous sert d’abri pour le moment.

Et Morgane l’ouvre encore. Alors, je sais pourquoi, mais d’un coup, j’ai envie de la tarter. Je lui rends son regard et je secoue la tête, soufflant, à mi-voix, d’un ton dépité que je ne cherche même pas à cacher.

"Ton sens de la répartie vend du rêve, on te l’a déjà dit ?"

Encore plus que le mien, c’est dire. Et pourtant, ça vole pas haut ces derniers temps. Bon, d’habitude non plus en fait, mais c’est pas le problème là, de suite. Je la vois essayer de barricader tant bien que mal l’entrée, au moins ça les ralentira un minimum.

Ah bah en fait, pas du tout.

J’ai même pas le temps de lui balancer ce que je pense que de toute façon l’étagère commence déjà à se casser la gueule. Bon, pour ce qui est de rester là, on repassera, j’ai compris l’idée. Ca aurait été vachement plus simple que de se geler les miches tout en essayant d’esquiver des zombies. D’ailleurs Zak n’a même pas attendu de vérifier si ça tenait ou pas qu’il se tire après avoir fait mumuse avec le zombie qui vient de rentrer. Sans succès visiblement mais y a pas à dire, ce gosse a de sacrés tripes quand il s’y met. Je l’entends alors gueuler, une fois dehors, comme si d’un coup il se rappelait de notre existence. Mieux vaut tard que jamais hein.

"Ouais ouais on arrive !"

Type d'action J’essaie de bloquer l’attaque du zombie qui m’arrive dessus et de me barrer.

Comme le petit s’est barré, le zombie me remarque et se dirige vers moi. Pas le temps de lui tirer dessus alors je fais ce que je peux avec mon fusil, lui assénant un violent coup au niveau de la tête. Ca le sonne, ou un truc dans le genre – je sais même pas si ces trucs là peuvent être assommés en fait – mais ça ne change rien au problème. A dire vrai, ça l’empire même, vu que j’essaie de me reculer pour m’éclater la tête contre une étagère derrière moi.

Bon… finalement on va pas arriver de suite. Enfin, moi en tout cas.
Quelle merde.
Points de vie restants : 20/25
Munitions restantes : 2 balles qui se courent après
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve :  Près des préfabriqués, aux côtés de Morgane
Endroit où se trouvent mes ennemis :
2 zombies à 1 zone
1 zombie au càc


Dernière édition par Ethaniel M. Griffin le Mar 1 Déc - 10:40, édité 1 fois
Ethaniel M. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Ethaniel M. Griffin
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyMar 1 Déc - 10:23

Le membre 'Ethaniel M. Griffin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Arme Blanche' :
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Armebl10

--------------------------------

#2 'Esquive' :
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Esqui210
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyJeu 3 Déc - 22:12

Ca y est, le gosse m'agace. Vraiment, ce coup-ci. Non pas qu'il ne le faisait déjà pas avant, mais maintenant c'est pour de vrai. Il réussit là où je me plante et franchement, ça ne me plaît pas des masses de ne pas être la première à réussir à me tirer d'un endroit aussi pourri que celui-ci. Qu'ai-je fait pour mériter pareil destin, tout pourri ? Les gosses, ça me fout les boules. C'est super agaçant, ça ne sait rien faire et pourtant par accident ou je sais pas quoi, ça termine les choses mieux que vous. Pouah. Et son grand dadais de frangin se la joue aussi teubé que moi. On peut pas dire qu'on est aidé hein, dans cette sacrée histoire. J'avais envie de le baffer et de le lancer dans la pièce à ma place en mode « js'uis une meuf, joue au héros et crève à ma place, enfoiré ». Je criais au petite, incapable de me retenir.


| Ca va, on fait ce qu'on peut, bordel. |


Maintenant, il fallait survivre et j'étais comme d'habitude terrifiée et prête à tout pour m'en tirer en un seul morceau. S'il fallait que j'en pousse un et que je sacrifie l'autre, je le ferais sans hésiter. Ils n'étaient rien pour moi et à peine rencontrés, ils commençaient déjà à me courir sur le haricot. Le grand me complimente sur mon sens de la répartie alors que nous sommes en pleine bagarre avec la saloperie qui est entrée dans la pièce. Nous nous bagarrons avec le putréfié et le plus grand frère des deux. Il y avait vraiment de ces jours où on aurait mieux fait de se couper les jambes soi-même avec une petite cuillère, que de se lever. Il essaie de retenir le zombie et de se casser mais n'y parvient pas. Je me précipite donc, barre en fer en avant.


Type d'action Je cogne d'un coup sec le putréfié, en plein front.


Je n'arrive pas à le bloquer, bien que je lui défonce une omoplate au passage dans un « sprotch » répugnant qui me fait grimacer. La bestiole se tourne vers moi, mais en vitesse je me carapate vers là où le petit s'est traîné. J'exige beaucoup de mon corps, en allant vite et en essayant de ne pas me trouver bloquée, mais j'y parviens.


Type d'action J'essaie de me tirer avant qu'on ne m'attrape [j'utilise ma compétence]


Je me retourne vers le dernier combattant encore en vie dans la place. J'essaie de le distinguer dans la mêlée, dans un espace si clos. J'essaie de capter son regard, pour savoir s'il pense pouvoir s'en sortir et si j'attends là avec son frère, ou si on se tire sans lui.


| T'as un flingue, petit ? Si tu veux que ton frère s'en sorte, va falloir l'aider là, parce que là il va pas le faire tout seul. |


Points de vie restants :
Munitions restantes :
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve : Dans la pièce principale du préfabriqué
Endroit où se trouvent mes ennemis :
2 zombies à 1 zone
1 zombie au càc


Dernière édition par Morgane Beaulieu le Jeu 3 Déc - 22:18, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyJeu 3 Déc - 22:12

Le membre 'Morgane Beaulieu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Arme Blanche' :
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Armebl10

--------------------------------

#2 'Esquive' :
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Esqui110 On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Esqui310
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyVen 4 Déc - 10:14

J'ai le droit à un magnifique choeur des deux autres. Ouais, on arrive. Ouais, on fait ce qu'on peut... Je crois qu'ils sont tous les deux énervés que je me sois carapaté en leur laissant le colis indésirable sur les bras. Ouais mais, je suis un gosse, j'allais pas jouer les rambo. Ok, je suis un gosse que quand ça m'arrange, mais aujourd'hui, c'est bien le cas !

Je retiens Torby par le collier, qui a les oreilles pointées en avant, vers Ethan. Je le sens encore plus anxieux que moi et près à faire demi-tour. Je n'ai pas envie qu'il crève en essayant de l'aider. On voit déjà les deux autres zombies qui nous suivaient se percuter contre l'étagère et tenter d'avancer à quatre pattes pour se rapprocher de mon frère. Il est mal, vraiment mal.
L'autre, Morgane, tente de l'aider à se dégager en donnant un coup bien senti au Zack avec sa barre de fer, mais c'est loin d'être suffisant. C'est pas vrai, qu'est-ce qu'on peut faire là ? Je la regarde de bas en haut quand elle me rejoint enfin, laissant mon frère se démerder. Elle me parle d'un flingue. C'est Ethan qui en a un... Et même pas elle. Ouais, parce que sinon, je me serais empressé de lui piquer. On peut dire que depuis la fin du monde, je suis devenu un sacré pickpocket. Je volais les plus forts et les plus débrouillards pour survivre, plutôt que de tenter ma chance dans des maisons envahies de Zack. Alors ça m'aurait pas causé le moindre cas de conscience de lui faire le coup, mais elle a strictement rien d'intéressant sur elle, enfin rien qui se remarque au premier abord.

- Non, j'en ai pas. Toi non plus je suppose hein...

Elle aurait pu nous planter là et continuer d'avancer sans nous, mais elle ne le fait pas. Alors je prends mon courage à deux mains, quitte à sacrifier la seule arme que j'ai à disposition pour m'éviter des déconvenues avec les Zack. Je lâche le collier de Torby et me recule assez pour donner de la puissance à mon tir.

- Okay, okay, ça va le faire...

C'est n'importe quoi, c'est pas comme aux fléchettes là... Et Ethan bouge trop, ça se trouve je vais me foirer et le planter lui à la place. Mais on n'a pas trop le choix, s'il se dégage pas de suite, il en aura bientôt trois sur le dos, sans arme en dehors de son fusil, et on ne pourra strictement plus rien pour lui.

Type d'action Je lance mon couteau vers le Zack.

Le couteau passe au-dessus de l'épaule d'Ethan et se plante en plein dans l'orbite du Zack. Il s'écroule sur lui. Je suis le premier étonné, à le regarder inerte avec de grands yeux ahuris, avant de rattraper le collier de Torby et crier vers lui.

- Prends le couteau et tire toi ! Ethan, dépêche !


Il va encore me gueuler dessus qu'il fait au mieux. Ouais ben, apparemment, c'est pas assez. Je viens de tuer un Zack d'un couteau en pleine face moi ! Un truc pareil, je croyais que ça n'arrivait que dans les films et que la lame n'allait surtout pas filer droit. Mais bingo, même si je parie qu'ils vont tous me sortir que j'ai eu, encore, un coup de chance, à commencer par celle qui se tient à côté de moi. Je souffle, sans pouvoir me retenir de lâcher :

- Sérieux, ça fait combien de fois que je lui sauve la mise... Ca devrait être l'inverse quoi.

Points de vie restants : 15/18
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : (- 1 couteau de chasse)
Endroit où je me trouve : Dans la pièce principale du préfabriqué
Endroit où se trouvent mes ennemis :
2 zombies à 2 zones (1 zone d'Ethan)


Dernière édition par Zakariah J. Griffin le Ven 4 Déc - 10:51, édité 2 fois
Zakariah J. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 18
Zakariah J. Griffin
"On s'habitue à tout, même à la fin du monde !"
Messages : 3106
Membre du mois : 1
J'ai : 13 ans
Je suis incarné(e) par : Dakota Goyo
Crédit(s) : Nao
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Fouill10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptyVen 4 Déc - 10:14

Le membre 'Zakariah J. Griffin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Arme Blanche' :
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Armebl13
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] EmptySam 5 Déc - 15:08

Je dirais bien que c'est une journée de merde mais, à bien y réfléchir, ce serait un doux euphémisme. Bon, ok, les journées dans le genre se cumulent ces derniers temps et je devrais pas me plaindre dans le fond, je suis encore en vie. Mais franchement, plus ça va et plus ça tient du miracle. Enfin, il semblerait que la chance ait décidé de se faire la malle définitivement là. Je saurais pas trop dire pourquoi, peut-être parce que j'ai l'impression d'avoir deux mains gauches depuis quelque temps ou que le karma a décidé de compenser pour toutes ces années où je me suis foutu de sa gueule.

Ca compte pas pour Zak visiblement, qui se faufile entre les zombies avec une chance qui confine à l'insolence. Ca m'agace, je vais pas le cacher et je lui balance que j'arrive. Enfin, en théorie. Parce qu'en pratique c'est pas du tout le cas.

Morgane fait d'ailleurs écho à mes paroles. Comme quoi, je suis pas le seul qui commence à être franchement gavé là. Enfin elle doit nous maudire pour le coup et à dire vrai, moi aussi, ça tombe plutôt bien. Mais, si elle galère un peu, elle arrive à rejoindre le gamin. Qui ne s'est finalement pas barré au bout du monde tout seul finalement.

Alors qu'il voit que je commence à être sérieusement dans la merde, il balance son couteau… en plein dans le mille. Non mais, sérieusement, ça s'appelle plus de la chance à ce niveau-là…

"Oh le con."

Je siffle en voyant le zombie tomber à terre mais j'ai pas vraiment le temps d'ajouter quoi que ce soit que ça a bien évidemment attiré les deux autres.

Type d'action J’essaie de bloquer l’attaque du zombie qui m’arrive dessus et de me barrer… encore…

Je me penche pour arracher le couteau du cadavre en me demandant comment je vais bien pouvoir le planter sur le zack qui m'arrive déjà sur le coin du nez mais j'ai même pas le temps de le faire qu'il est déjà là. Je chancelle, n'ayant même pas le temps de me servir vraiment de cette foutue arme que je sens les doigts du zombie m'agripper le bras.

Je prends appui sur le mur pour le repousser d'un coup de pied à défaut de pouvoir lui planter le couteau dans la tête et ça l'arrête tout juste alors que je vois ses putains de doigts qui s'agitent là, sous mon nez. Je vais vraiment pas tenir longtemps à ce rythme-là, je le sens bien. D'autant que l'autre aussi suit le mouvement et que je peux voir son regard vitreux de beaucoup trop près à mon goût.

C'est le moment où je suis sensé leur gueuler de se barrer, mais pour le coup, je suis bien trop concentré à essayer de pas me faire bouffer en fait. Et ça, c'est franchement pas gagné.

Points de vie restants : 17/25
Munitions restantes : *
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve : Près des préfabriqués
Endroit où se trouvent mes ennemis :
2 zombies au càc



Dernière édition par Ethaniel M. Griffin le Sam 5 Déc - 15:35, édité 1 fois
Ethaniel M. Griffin

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Ethaniel M. Griffin
Just relax, take it easy...
Messages : 2553
Membre du mois : 0
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]   On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
On est vraiment mal tombé là ! [Livre I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Rive Sud du Saint-Laurent, Canada
 :: L'Entrée Sud de Trois-Rivières :: Camp de Réfugiés "Hope"
-
Sauter vers: