AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]
MessageSujet: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Dim 25 Sep - 19:02

Je grimace alors que je ralentis la marche, un peu essoufflé. Ca fait bien deux heures qu'on marche, sans avoir croisé personne, ni mort, ni vivant. Ca fait bizarre en fait, à croire que j'ai fini par m'habituer à croiser des zaks à tous les coins de rue. Et puis, depuis notre rencontre avec Morgane, je m'attends aussi à tout moment à tomber sur un des types qui l'ont mise dans cet état. Point positif, on a pas été suivis. En tout cas, personne n'a débarqué derrière nous pour nous tuer jusqu'au dernier. Ca va faire trois jours que c'est arrivé et tout est toujours aussi calme en tout cas. C'est assez pour me mettre sur les nerfs et je sais que je suis pas le seul.

C'est pour ça que j'ai pas été étonné quand Raf' a accepté de m'accompagner quand j'ai proposé une petite expédition pour trouver de quoi bouffer. Une excuse comme une autre, faut dire qu'on trouve de moins en moins de trucs autour de nous alors, faut élargir un peu le cercle. J'ai pensé au centre commercial. Faut marcher un peu mais y a encore des coins inexplorés. Et avec les zacks en mode surgelé, ça facilite les recherches.

Je me demande si le journaliste est autant sur les nerfs que moi ou s'il gère mieux les récents événements. En tout cas, ça fait du bien de me balader avec lui, je me dis qu'il comprend ce que je peux éprouver sans avoir besoin de devoir tout lui déballer. Une fois avec Eliott ça a suffi, j'aimerais éviter d'avoir à recommencer si c'est vraiment pas nécessaire. Alors on marche tranquillement, sans chercher à briser le silence. Je me perds un peu dans mes pensées et je prends une profonde inspiration, m'ancrant tant bien que mal dans la réalité alors qu'on arrive enfin dans l'entrée du centre commercial. Je souffle alors, d'un ton pensif.

"Je sais pas toi, mais je tuerais pour une bière et un bon burger bien gras. Tu sais, le truc où tu t'en fous partout et t'as l'impression que t'arriveras jamais à t'essuyer les mains. Avec un énorme milk-shake et une serveuse mignonne qui nous apporte tout ça."

J'ai un soupir rêveur avant d'ajouter, avec un rire.

"C'est fou comme j'ai revu mes fantasmes culinaires à la baisse ces derniers mois. Encore que, c'était déjà le truc que je préférais bouffer avant tu me diras."

Je m'arrête alors, un peu indécis, regardant les magasins aux vitrines bousillées autour de nous, sans bien savoir dans quelle direction on peut aller. Monter à l'étage ? Rester dans le coin. J'ai une grimace alors que je tapote du bout des doigts sur la crosse de mon fusil, restant tout de même bien plus tendu que je ne veux bien l'admettre.

"T'as une préférence ? De mémoire, par là, c'est surtout des boutiques de fringues pour femme. Alors, à moins que t'aies envie de trouver des trucs pour Charisma, on peut peut-être monter non ? Je sais pas trop ce qu'il y a dans le coin, j'ai pas poussé plus loin que l'office du tourisme quand je suis venu par là avec Ashley."

Faut dire qu'on a pas poussé l'exploration bien loin. A cette pensée, j'ai une grimace, me rappelant comme les choses ont mal tourné. Mais au moins, on a vidé notre sac, c'est une bonne chose non ? Bref, c'est pas trop le moment de penser à ça hein. On va se faire une petite virée, trouver des cools à bouffer qui ne seront pas périmés depuis des mois et … ouais, je sais, je rêve debout là, mais bon on se refait pas.

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes :
1 M249 (30 balles) - 1 fusil à pompe (30 balles)
Gains des fouilles : *
Endroit où je me trouve :  Entrée du centre commercial
Endroit où se trouvent mes ennemis : *

_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2530
Membre du mois : 9
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Ven 7 Oct - 19:21

Le froid était mordant. Désagréable. C'est qu'ils commençaient à se faire à leur confort relatif dans l'entrepot. Leur refuge. Qui pouvait être pris d'assaut à tout moment. Même si Rafaël apparaissait calme et serein, il ne pouvait s'empêcher de ressentir parfois quelques angoisses concernant l'avenir. Les types qui avaient torturé Morgane n'étaient pas très loin d'ici. La jeune femme n'avait pas pu parcourir des dizaines de kilomètres sans son état, ce qui restreignait le périmètre. C'était un avantage pour tenter de les découvrir... Et un inconvénient de taille si jamais ils se décidaient à explorer les environs et tombaient sur leur groupe. Et si la curiosité de Rafaël était puissante, son instinct de survie l'était davantage. Devaient-ils déménager ? En plein hiver, tenter de se trouver un autre abri ? Ou bien se lancer à la recherche de ce groupe de criminels dérangés et les tuer avant qu'ils ne les tuent ? Ils ne pouvaient pas faire comme si de rien n'était et que tout cela n'existait pas, c'était certain.

Rafaël avait besoin d'air. Ethan aussi. Alors il proposa d'accompagner le Griffin dans sa mission de ravitaillement. Les deux hommes n'avaient pas eu l'occasion de se retrouver de nouveau seuls après ces sinistres événements et cette macabre découverte. Raf avait confié à Charisma ce qu'ils avaient apprit, en essayant de dédramatiser la situation. S'il pouvait donner le change à tous les autres, elle, elle ne pouvait se laisser abuser par son masque d'assurance sereine. Et il ne concevait pas de lui mentir et surtout pas sur un sujet aussi grave. Il souhaitait la protéger oui, mais la laisser dans l'ignorance, c'était l'exposer à un danger plus grand encore, même s'il craignait de la troubler et de la rendre nerveuse, au point de redevenir cette petite souris apeurée qu'il avait côtoyé dans les premiers temps de l'épidémie. Heureusement, cela n'avait pas été le cas, dieu soit loué.

Les deux hommes firent le trajet en silence. Pas besoin de parler. Et c'était un silence presque réconfortant, étrangement. Ils avaient affronté l'épreuve ensemble, ils avaient vu l'état de Morgane et avaient assisté à sa mort. Cela les liait finalement. Pourtant, Ethan finit par rompre ce silence, arrachant un sourire à son compère à l'évocation de ces petits plaisirs simples qu'ils avaient pensé acquis avant que le monde ne bascule totalement dans le chaos.

« Ce n'est pas très charitable de me faire saliver comme ça quand on n'a rien à se mettre sous la dent. »

Parce que ouais, évidemment, il aurait été tout à fait pour ce genre de programme. Même si la serveuse mignonne n'était pas nécessaire à son bonheur. Il ne fut guère étonné quand Ethan lui confia que le fast food était déjà son plat préféré avant. Même si cela ne se devinait pas à son physique, loin de l'américain obèse moyen. Mais qui pouvait bien être obèse en ces temps de disette hum ? Ethan cessa alors de marcher alors qu'ils arrivaient à destination. Il n'abordait pas le sujet de Morgane et des Autres, mais cela planait dans l'air.

« Les fringues ça peut attendre, on a surtout besoin de bouffer. »

Monter donc. Rafaël resserra sa prise sur son arme. Moins de chances de croiser un zack dans le coin, mais à l'intérieur, s'il ne faisait pas trop froid... Il pénétra à l'intérieur, ses semelles crissant sur les bris de verre alors que l'escalator naturellement arrêté se dressait devant eux. Il s'engagea dedans, prêt à arriver en haut.


Points de vie restants : 22/22
Munitions restantes :
1 Smith & Wesson (18 balles)
Gains des fouilles : *
Endroit où je me trouve :  Entrée du centre commercial
Endroit où se trouvent mes ennemis :

_________________

Nobody can understand us...
This world keeps on spinning, Only she steals my heart
She's my inspiration, She's my northern star
I don't count my possession, All I call mine
I will give her completely, To the end of all time
     (c)LUCKYRED.
     


Dernière édition par Rafael Tyler le Ven 7 Oct - 19:23, édité 1 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 1143
Membre du mois : 2
J'ai : 34 ans
Je suis incarné(e) par : Orlando Bloom
Crédit(s) : angel180886
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Ven 7 Oct - 19:21

Le membre 'Rafael Tyler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Mouvement' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4463
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Sam 5 Nov - 21:19

Je sais que si l'histoire de Morgane tourne en boucle dans ma tête, ça doit être pareil pour Raf'. Je dis pas que les autres y pensent pas hein, je pense que tout le monde se prend la tête avec l'histoire des Autres. Et puis, au pire, on peut aussi se prendre la tête sur le froid, la bouffe, les zombies qui vont revenir avec le dégel. Bref, on a de quoi faire mais, pour cette histoire, je me dis qu'il est le mieux placé pour piger ce qui me prend la tête. Même si, pour le moment, j'ai pas particulièrement envie d'en parler.

Alors, autant faire genre de rien et se faire une petite expédition. Parce que même si ça commence à être pas trop mal à la régie, on est toujours sur le point de manquer de tout et de n'importe quoi. Faut que je trouve des piles pour le môme d'ailleurs, j'ai l'impression que le stock de Noël a sacrément baissé même s'il passe plus de temps à dormir qu'autre chose avec cette foutue crève qui veut pas le lâcher.

Je rends quand même son sourire à Raf' et j'ai un haussement d'épaules à sa réplique.

"Je voulais pas être le seul torturé dans cette histoire. T'as vu, je suis un mec sympa, je partage. Et de quoi tu te plains, t'as pas aimé nos barres de céréales rassies du petit déj ? Ca vendait du rêve pourtant. En tout cas, je sais pas toi, mais je me souviens même plus du goût qu'elles avaient avant. Si ça se trouve, ça a toujours été aussi dégueulasse en fait."

Je regarde autour de moi et je hoche la tête, même si les fringues seraient pas du luxe. Le môme a grandi, un peu, pas assez vu son âge mais on peut pas vraiment faire mieux vu ce qu'on bouffe, et je me dis que les autres pourraient avoir froid aussi. Mais il a raison, il faut de quoi se mettre quelque chose sous la dent. Histoire de se donner un but pendant cette petite virée, autre que de parler des Autres et de ce qui va nous tomber sur la gueule d'ici peu.

Je le suis dans les escalators et, une fois en haut, je me rapproche de ce qui devait être une espèce de stand. Un snack ? Oh putain, un hot-dog. Le rêve. Ouais, je sais, mes rêves sont devenus pathétiques un peu.  Je lève les yeux au ciel, atterré par ma propre connerie et je vais fouiner dans l'espèce de roulotte.

Type d'action Je fouille le stand du snack.

Evidemment, elle a été dépouillée. Je m'attendais à quoi ? A un bac plein de hot-dogs tout frais ? Avec des donuts ? Je suis con quand même. Et, alors que je suis sur le point de lâcher l'affaire, j'attrape une poignée de munitions que j'agite en direction de Raf'.

"Super, le mec qui tenait le stand devait être un peu parano. Moi qui pensait les canadiens moins pires que les américains… ça a du les échauffer un peu ces saloperies de Zack. Je me demande si son flingue est pas loin tiens."

Bon… ça va pas nous être super utile hein. Je les glisse quand même dans ma poche et je fixe Raf', la mine interrogative, me demandant s'il a envie d'aller dans un coin en particulier. J'avoue, pour le coup, je laisse un peu le hasard décider. Tant qu'on tombe pas sur de gros emmerdes, ça devrait aller non ? Enfin, c'est pas comme si on était pas un peu des poissards. On est toujours en vie, c'est pas un signe de chance ça ?

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes :
1 M249 (30 balles) - 1 fusil à pompe (30 balles)
Gains des fouilles : Un poignée de cartouches
Endroit où je me trouve :  En haut des escalators
Endroit où se trouvent mes ennemis : *

_________________

   
   
Just relax, take it easy



Dernière édition par Ethaniel M. Griffin le Sam 5 Nov - 21:26, édité 1 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2530
Membre du mois : 9
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Sam 5 Nov - 21:19

Le membre 'Ethaniel M. Griffin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Fouille' :


Tu trouves 18 balles de 5.56 pour armes automatiques!
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4463
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Lun 14 Nov - 21:06

« Cela n'a jamais été très bon... »

Rafael n'était pas un grand adepte de ce genre de produits avant, mais bon. Cela avait son utilité quand même. Il avait goûté pas mal de trucs différents et plus ou moins dégueulasses au cours de ses voyages. Il avait même mangé des insectes, c'est pour dire. Il était assez débrouillard et pas très difficile. C'était... intéressant, comme expérience. Même s'il y avait des trucs qu'il n'aurait plus jamais mangé, même si on l'avait forcé. Alors des barres de céréales périmées hein... pour autant, il avait aussi goûté des trucs extra. Être le rejeton d'un diplomate, et bien, ça permettait quand même de mettre les pieds dans des milieux huppés, de goûter des trucs à mourir sur le champ tellement c'était orgasmique. Étonnant paradoxe que ce gosse de nanti se soit lancé dans une carrière de journaliste reporter et que la fille ai décidé de devenir photographe et de suivre son frère dans certains de ses périples, quittant le monde connu et confortable, pour des terrains dangereux. Mais c'était terriblement excitant. Aujourd'hui, l'aventure était bien différente... Et n'avait plus rien d'amusant. Leur vie était menacée, ils avaient perdu des êtres chers et en perdraient encore et il fallait ajouter aux morts, des vivants psychopathes qui enlevaient une connasse, certes, et la torturaient. Même si c'était une vraie salope, égoïste, Morgane n'avait pas mérité une telle fin... Qui pour la pleurer finalement ? Morte dans l'indifférence générale, ou presque et son cadavre laissé là, à la merci des charognards. Terrible. Et déprimant. Il devait vraiment arrêter de penser ainsi.

Il remarquait aussi qu'Ethan n'en soufflait pas un mot. Il se doutait bien que cela lui trottait dans la tête, sans le moindre doute, mais il préférait garder tout ça pour lui. Soit. Rafael n'allait pas forcer la confidence. Il n'était pas psy. Tant que cela ne rongeait pas Ethan au point de le jeter au bord du gouffre, cela lui allait. Et qu'il demeurait efficace. Parce que partir en mission comme ça avec un mec pas foutu de gérer, non merci, c'était le suicide assuré. Ethan ne semblait pas en être arrivé là. Il demeurait concentré, sans pour autant être chiant et austère. Et cela convenait bien à Rafael qui aimait bien un peu de légèreté. Il avait trouvé un compagnon en Ethan à ce niveau.

La question se posa de quoi fouiller en premier et surtout quoi chercher. Des vêtements n'étaient pas du luxe, avec ce froid mordant. Il y avait déjà le gamin qui était malade. Rien de grave sans doute, mais étant donné le contexte... un simple rhume pouvait être mortel. Mais sa mère était médecin, elle en prenait soin, bien qu'elle ne sache pas fabriquer les médicaments, évidemment. Mais avoir chaud ne permettait pas de rester en vie, alors que manger oui. Ils avaient besoin de prendre des forces pour affronter l'hiver. Et éviter de tomber malades. Ils étaient naturellement affaiblis. C'était dangereux.

Ils avancèrent donc, grimpant à l'étage. Rafael faisait le gué alors qu'Ethan fouillait. Et là... Et bien, ce ne fut pas de la bouffe qu'il trouva dans le snack mais des munitions.

« C'est mieux que rien... pas exactement ce dont on a besoin... Quoique. »

Si jamais un Autre leur tombait dessus, ils seraient bien contents de pouvoir se battre hein. Et buter ces fils de pute ! Rafael balaya les alentours du regard.

« Il y a peut être une parapharmacie dans le coin. Ou même une trousse d'urgence dans un des magasins pour les employés... Des médocs ce serait pas mal non plus. »

Raf avança donc, suivi d'Ethan, avant de sourire devant une boutique de jeux vidéos et figurines en tous genres.

« On ramène un petit truc à Zak ? »


Points de vie restants : 22/22
Munitions restantes :
1 Smith & Wesson (18 balles)
Gains des fouilles :  18 balles de 5.56 pour armes automatiques.
Endroit où je me trouve :  Une boutique de jeux vidéos
Endroit où se trouvent mes ennemis :

_________________

Nobody can understand us...
This world keeps on spinning, Only she steals my heart
She's my inspiration, She's my northern star
I don't count my possession, All I call mine
I will give her completely, To the end of all time
     (c)LUCKYRED.
     


Dernière édition par Rafael Tyler le Lun 14 Nov - 21:08, édité 1 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 1143
Membre du mois : 2
J'ai : 34 ans
Je suis incarné(e) par : Orlando Bloom
Crédit(s) : angel180886
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Lun 14 Nov - 21:06

Le membre 'Rafael Tyler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Mouvement' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4463
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Lun 5 Déc - 18:30

J'ai un sourire à la répartie de Raf' et j'ai un bref haussement d'épaules alors que je souffle, d'un ton amusé.

"Je me disais bien aussi. Mais bon, tant que ça nous cale un peu et qu'on a l'impression de tenir sur nos jambes, c'est déjà pas mal je me dis."

On tient bon depuis des mois, ce serait quand même con de pas continuer encore davantage.  Surtout parce que le peu de bouffe qu'on trouve est vraiment dégueulasse. Et puis, on sait jamais, si on tient bon après le printemps, on pourrait peut-être trouver de la vraie bouffe, genre des légumes ou je sais pas quoi. Ouais, je sais, venant d'un mec qui rêve tout haut d'un burger au bacon ça peut être totalement incohérent mais en vrai, je fantasme tout autant sur les légumes du jardin de p'pa. C'est précis hein. Mais bon, je me contenterais de n'importe quel jardin laissé à l'abandon. Et ça ferait de mal à personne.

Là, je me rends compte que je suis en train de divaguer sur des putains de légumes. Ma vie a quand même pris un tout autre sens en fait. Et je sais pas trop à quel point ça craint. Au moins, ça m'évite de trop penser à notre dernière virée et à Morgane. En soit, je m'en fous. Je veux dire, on a perdu déjà tellement de monde, on sait même pas qui est mort de qui ne l'est pas tout à fait et… oh putain, surtout, ne pense pas à ça, ce serait une très très très très mauvaise idée.

Je me focalise sur autre chose, genre les coins intéressants à fouiller, ce qu'on pourrait encore trouver d'intéressant. Des trucs pragmatiques quoi, qui me permettent de pas penser au reste pour lequel on peut de toute façon pas grand-chose non ? Enfin, je veux dire, je vais pas me mettre à déprimer pour ça ou me prendre la tête. Je le fais déjà suffisamment sur d'autres sujets, je vais pas en rajouter une couche. Je ramasse une poignée de cartouches alors que j'espérais un miracle hotdoguesque ou un truc dans le genre et j'esquisse une ombre de sourire aux propos de Raf'.

"Tsais, j'aimerais bien me dire qu'on en aurait carrément pas besoin. Mais à croire que je me fais moins optimiste qu'avant tiens."

Je hoche la tête en regardant autour de nous. Avec Zak malade et Eliott qui commence à plus être vraiment en forme, je commence à être inquiet et pas qu'un peu. Mais je vais éviter de me la jouer trop sérieux vu que ça colle pas avec mon image de petit con. Le reste de ses propos colle un peu plus à mon image de marque alors, forcément, je peux que lui décocher un large sourire alors que je lui emboite le pas sans me faire prier.

"Mais ouais, carrément, il va être content le môme."

Je commence à fouiner un peu partout. Y a un tas de jeux en vrac et je grimace avant de souffler, avec un ricanement alors que j'agite un boitier devant Raf'.

"A ton avis, à quel point il le prendra mal si on lui prend un jeu d'élevage de poneys ? Sinon y a un autre Zelda. Et un Mario. Je sais pas s'il va aimer Mario mais ça devrait l'occuper un peu. Faudrait trouver des piles aussi. Regarde au niveau de la caisse, j'ai l'habitude de choper les piles des téléphones et autres calculatrices. Elles sont pas neuves mais c'est toujours ça de pris."

Type d'action Je fouille les casiers de jeux.

Mais comme je suis un peu con, je fais pas attention où je regarde et je me rend compte que je me prend un des bacs quand j'ai l'impression d'entendre le bruit du pied métallique résonner dans tout le magasin. Je serre les mâchoires et d'un coup je me fige alors que j'entends du bruit et je regarde Raf', avant de lâcher, d'une voix un peu sourde, le regard un peu perdu dans le vide.

"Et si… si on la croise en mode zack putain ? On aurait du lui tirer une balle dans la tête."

Même pas besoin de dire à qui je pense je crois. Je secoue la tête et je montre la porte entrebaillée juste à coté de nous.

"Ca vaut p'tet le coup de le buter pour voir s'il y a un truc intéressant dans les bureaux ou les réserves… ou le reste du magasin. Il est énorme, j'avais jamais fait gaffe en fait."

Ou pas, je sais. Mais au moins on entendra plus ce foutu gémissement.

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes :
1 M249 (30 balles) - 1 fusil à pompe (30 balles)
Gains des fouilles : Un poignée de cartouches
Endroit où je me trouve :  Entrée du magasin de jeux vidéos
Endroit où se trouvent mes ennemis : 1 Z à une case

_________________

   
   
Just relax, take it easy



Dernière édition par Ethaniel M. Griffin le Lun 5 Déc - 19:13, édité 1 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2530
Membre du mois : 9
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Lun 5 Déc - 18:30

Le membre 'Ethaniel M. Griffin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4463
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Sam 7 Jan - 20:56

L'ancien reporter haussa une épaule après leur découverte et le commentaire d'Ethan. Ouais, ce serait bien de ne pas avoir besoin de munitions, malheureusement... Même si ce n'était pas ce qu'ils étaient venus chercher, c'était toujours très utile, surtout pour exploser le crâne d'un zombie un peu trop intéressé par eux. Une batte de baseball marchait bien aussi et était moins bruyante, mais demandait d'être un peu trop près au goût de Raf. Il avait déjà du se battre au corps à corps avec un mort et ce n'était jamais une expérience très agréable, autant l'avouer tout de suite. Il n'était pas vraiment entraîné pour ça. Nécessité faisait loi et il se débrouillait, mais bon... il préférait la sécurité d'une arme à feu. Et cela était aussi utile contre certains de leurs congénères, bien vivants et sans aucun scrupule.

« Plus terre à terre surtout. »

Ce n'était pas une question d'optimisme en l'occurrence. Juste de réalisme. Ils avaient besoin d'armes, de nourriture et de médicaments. C'était le grand trio gagnant pour pouvoir passer l'hiver et survivre. Même si, pour le gamin, ils avaient surtout besoin de médocs. Et de nourriture pour qu'il puisse se défendre contre les virus qui traînaient. Zak était en pleine croissance et n'était pas suffisamment nourri pour amorcer cette croissance. Ils n'en étaient qu'au début de leurs recherches après tout. Ils pouvaient encore trouver bien des choses. Mais alors que Rafaël avisait un magasin de jeux vidéos, il songea à Zak et proposa de lui ramener un petit truc. Ce qui emballa naturellement son grand frère. Ils commencèrent ç fureter, alors qu'Ethan parlait, faisant rire son comparse. Un jeu d'élevage de poneys...

« Tu pourrait prendre Barbie passion mode, ce serait encore pire. »

Il hocha la tête à la suite, s'insurgeant presque :

« Bien sûr qu'il va aimer Mario ou Zelda, c'est indémodable ça ! »

Ils parlaient à voix basse malgré tout, jusqu'à ce qu'un bruit à réveiller les morts ne résonne, faisant même sursauter Rafaël de surprise, avant qu'il ne braque un regard accusateur vers Ethan qui s'était montré un brin maladroit. Il s'était figé, tendant l'oreille. Et à raison alors qu'un bruit qui ne venait d'aucun d'entre eux se faisait entendre. Il secoua négativement la tête quand Ethan parla de Morgane, revenue sous la forme de zombie. Il avait préféré ne pas lui éclater la tête, pour ne pas que ses poursuivants puissent deviner qu'elle avait trouvé quelqu'un et avait même pu leur parler. Certes, ils auraient pu penser qu'elle avait été abattue avant, mais quand même... Ce serait pas de bol de tomber sur elle là. Mais ils l'avaient laissé plus loin.

« Les chances sont faibles que ce soit elle. Et si jamais ses poursuivants l'avaient retrouvées avec une balle dans la tête, ils auraient su qu'elle avait croisé quelqu'un. On ne pouvait pas courir le risque d'attirer l'attention sur nous, Ethan. Et si c'est elle... Il n'est pas trop tard pour qu'elle repose définitivement en paix. »

Il avait dit cela d'une voix détachée. Il avait déjà chargé son arme. Pas de sentiments. Juste survivre. Il hocha la tête à la proposition d'Ethan.

« Et puis, autant ne rien laisser dans notre dos. »

Raf se déplaça lentement, jusqu'à apercevoir l'intérieur de l'autre pièce par la porte entrouverte. Il prit une profonde inspiration, vérifiant qu'Ethan le couvrait, hocha la tête et repoussa la porte d'un coup sec avant de tirer sur le zombie qui émettait des râles dans ce coin là. La balle fusa, mais toucha le zombie au cou et non en pleine tête comme prévu, lui arrachant une partie du cou dans un bruit écœurant... Et attirant son attention sur le reporter.

TYPE D'ACTION : Je tire sur le zombie dans la pièce de derrière


Points de vie restants : 22/22
Munitions restantes :
1 Smith & Wesson (17 balles)
Gains des fouilles :  18 balles de 5.56 pour armes automatiques.
Endroit où je me trouve :  Une boutique de jeux vidéos
Endroit où se trouvent mes ennemis : 1 Z à une case

_________________

Nobody can understand us...
This world keeps on spinning, Only she steals my heart
She's my inspiration, She's my northern star
I don't count my possession, All I call mine
I will give her completely, To the end of all time
     (c)LUCKYRED.
     


Dernière édition par Rafael Tyler le Mer 15 Fév - 0:47, édité 3 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 1143
Membre du mois : 2
J'ai : 34 ans
Je suis incarné(e) par : Orlando Bloom
Crédit(s) : angel180886
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Sam 7 Jan - 20:56

Le membre 'Rafael Tyler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Arme à Feu' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4463
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Ven 13 Jan - 18:40

L'avantage de ce genre de balades, c'est que ça évite d'avoir à trop ressasser. Même si bon, au final, les discussions avec Raf' sont toujours cool. C'est comme avec sa copine, on est clairement pas du même monde mais on arrive à bien déconner. J'ai une ombre de sourire à sa réponse et je souffle, alors que je glisse les munitions dans ma poche.

"Quand je pense que mon ex me reprochait de pas être assez pragmatique. Bon, elle avait ptet pas tort, j'avoue."

Et puis pour le coup, le fait qu'il propose d'aller explorer le magasin de jeux vidéos est carrément cool. Je veux dire, il est pas obligé. Après tout, c'est pas occuper Zak qui lui remplira l'estomac. Mais je me dis qu'une part de nous tous, même ceux qui font pas partie de la famille, a envie de voir le môme occupé et aussi bien que possible. Je me tâte à le remercier mais je serais foutu de faire dans la guimauve ou je sais pas quoi de tout aussi débile donc je m'abstiens, me contenant de raconter une énième connerie alors qu'on commence à fouiner. Et j'ai un rire à sa répartie, faisant mine de réfléchir à sa proposition.

"Tu sais qu'il serait capable de balancer tous les jurons qu'il connait pas encore. Et sa mère ferait une attaque avant de se rappeler que tous ceux qu'il connait, il me les doit probablement et donc de me tirer les oreilles… j'avoue que c'est tentant. Ce serait drôle. Ou, pire encore, imagine s'il aime ça ?"

Nan, faut pas déconner. Encore que, à choisir entre ça et faire semblant de lire un bouquin, je crois que le choix serait quand même vite fait. Et puis bon, je peux pas lui en vouloir de pas vouloir étudier. Déjà que moi, j'en avais pas masse envie quand le monde tournait rond, comment tu veux qu'il ait envie de s'intéresser à ce genre de conneries ? Enfin, on avisera si un jour, on retrouve un semblant de normalité. D'ici là on aura le temps de crever à peu près 1000 fois de toute façon.

Je secoue la tête, chassant ces pensées et hochant la tête.

"Il a aimé le Zelda que je lui ai offert à Noël. Il a déjà du le finir trois fois depuis. Donc ouais, valeur sûre… Et on va se dire que Mario lui plaira ouais. Ou alors on le sermonnera sur le bon vieux temps de la super Nes, ce sera marrant."

Et évidemment, je fais pas trop gaffe quand je me mets à fouiller. Le bruit que je fais attire un Z au loin mais au moins, il est pas sur notre gueule directement. Et puis, accessoirement, on est parés, on commence à gérer ce genre de petite rencontre maintenant. A quel point ça craint ? J'en sais trop rien. Mais tant qu'ils sont suffisamment peu nombreux pour qu'on gère, moi le reste, je m'en fous.

Je soupire à sa réponse et je souffle, avec un sourire en coin.

"On t'a déjà dit que t'étais la voix de la raison ? C'est un truc de dingues. Je sais bien tout ça et le pire c'est que je pense que j'aurais fini par l'étrangler moi-même si on avait réussi à la ramener et qu'elle était restée en vie… mais je sais pas. Je me dis juste que c'est déjà tellement la merde avec les zombies et maintenant ces types en plus. Et l'idée de buter des humains m'enchante pas plus que ça bizarrement. Même si c'est déjà arrivé."

Pourtant, faut faire avec. C'est pas avec des foutus états d'âme que je vais m'en sortir et veiller sur les miens. Mais depuis quand je réfléchis comme ça moi ? Enfin bref, je hoche la tête une nouvelle fois quand Raf' me répond et mon sourire se fait plus large.

"La voix de la raison je te dis. Je peux dire que je suis impressionné ou tu vas me lancer un truc à la gueule parce que j'en fais trop ?"

Type d'action Je tire sur le Z - utilisation de ma compétence.
Bon, j'ai mal calculé mon coup et je me foire, tout comme lui. Autant dire que ça va pas trop le faire là quand même. Surtout que j'ai l'impression d'entendre du bruit plus loin. Ou alors, c'est juste un effet de mon imagination. J'espère en tout cas. Et je lâche, en secouant la tête, la mine dépitée

"Ok, alors depuis quand les zombies ont envie de jouer à des jeux vidéos ? Sérieux…"

Je remets une cartouche dans le fusil que j'arme à nouveau, me faisant plus sérieux. Ce serait quand même con de se faire buter pour avoir essayé de trouver un Barbie reine de la mode hein…

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes :
1 M249 (30 balles) - 1 fusil à pompe (29 balles)
Gains des fouilles : Un poignée de cartouches
Endroit où je me trouve :  Entrée du magasin de jeux vidéos
Endroit où se trouvent mes ennemis : 1 Z sur nous - 1 Z à une case

_________________

   
   
Just relax, take it easy



Dernière édition par Ethaniel M. Griffin le Ven 13 Jan - 18:49, édité 1 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2530
Membre du mois : 9
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Ven 13 Jan - 18:40

Le membre 'Ethaniel M. Griffin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Arme à Feu' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4463
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Mer 15 Fév - 0:42

« Ou si toi tu aimes de te faire tirer les oreilles par ta belle-mère. »

C'était facile. Et c'était gratuit, oui, complètement. Mais l'image était suffisamment amusante pour faire sourire Rafaël. Même s'il ignorait tout des liens entre Ethan et la mère de Zak. Il sentait juste que ce n'était pas toujours facile. Ashley était jeune encore. Elle n'avait pas l'âge d'Ethan non plus, mais elle n'avait pas l'âge d'être sa mère pour autant. Cela avait du faire un drôle d'effet au jeune homme de voir son père ramener une petite nénette et lui faire un gosse. Surtout que Zak aurait pu être le fils d'Ethan. Presque.

« Mais je pense qu'il aimerait te voir maltraiter par Ashley. »

Et pas que lui. La scène serait drôle et amuserait sans doute plusieurs membres du groupe.

« Ah non... Tu parlais qu'il aime Barbie ? Ah j'avoue, ça la foutrait mal. Mais quand même, j'imagine mal un gosse capable de tirer sur un zombie et de le head shot aimer un truc Barbie, mais bon, il pourrait le faire juste pour te troller. »

Mais Rafaël était sûr que le petit allait aimer les vieux jeux indémodables. Il avait adoré quand il était gosse lui. Même si, depuis, les jeux vidéos avaient pris une sacrée claque, évidemment. Mais il fallait faire avec les moyens du bord et malheureusement, les x box ou les PS, ben ça ne marchait plus. Il hocha la tête aux paroles d'Ethan sur les Mario et les Zedlas, avant de ricaner à son conclusion :

« Et on passera pour des vieux cons nostalgiques. Les jeunes sont impitoyables. »

Mais forcément, à parler et fouiller, ben ils firent du bruit et un grognement leur rappela qu'ils n'étaient pas vraiment en train de faire simplement du shopping. Quand Ethan se mit à craindre que ce soit Morgane, Rafaël le rassura, en usant de raison. Il haussa une épaule au commentaire de son compagnon de route.

« Ouais. Préviens-moi quand je deviens chiant et barbant d'ailleurs. »

A toujours rationaliser et à ne pas paniquer... Oh cela pouvait lui arriver de perdre son sang froid. Il était humain. Il n'était que journaliste. Mais il avait la tête froide le plus souvent. Quant à être la voix de la raison... Ouais. Sauf quand il s'agissait de coucher avec sa sœur, évidemment, mais ça, Ethan ne le saurait jamais.

« Je vais croire que t'es amoureux, mec. »

Ouais sauf que c'était bien de plaisanter, mais il faudrait quand même qu'ils arrêtent de tirer comme des manche,s parce que là, ils allaient vraiment avoir de sérieux problèmes, hein. Et Rafaël n'avait pas l'intention de crever ici.

« Des zombies geek... »

Sauf que ça bougeait et qu'il y en avait un sur eux... Et un autre, étant donné le bruit, pas très loin. Merde, fait chier.

TYPE D'ACTION :
Je tire à bout portant.:
 

Le premier zombie se précipita sur Rafaël qui tira et... rien. Raté. Enfin non, pas raté, mais l'arme ne répondit pas. Il la secoua énervé avant de tenter d'échapper aux griffes et aux dents mortelles du zombies.

TYPE D'ACTION :
Je tente une esquive si je rate mon coup.:
 

Malheureusement, le mort était plus rapide que prévu et Rafaël eut juste le temps de bloquer l'attaque, tentant la mâchoire du mort loin de sa peau... mais pas pour longtemps. Il n'avait même pas quelque chose de spirituel à dire à Ethan alors qu'il luttait pour ne pas se faire mordre et se condamner ainsi à un sort pire que la mort.


Points de vie restants : 22/22
Munitions restantes :
1 Smith & Wesson (16 balles)
Gains des fouilles :  18 balles de 5.56 pour armes automatiques.
Endroit où je me trouve :  Une boutique de jeux vidéos
Endroit où se trouvent mes ennemis : 1 Z sur moi, 1 à une case qui sera sur nous au prochain post. On va mourir \o

_________________

Nobody can understand us...
This world keeps on spinning, Only she steals my heart
She's my inspiration, She's my northern star
I don't count my possession, All I call mine
I will give her completely, To the end of all time
     (c)LUCKYRED.
     


Dernière édition par Rafael Tyler le Mer 15 Fév - 0:53, édité 3 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 1143
Membre du mois : 2
J'ai : 34 ans
Je suis incarné(e) par : Orlando Bloom
Crédit(s) : angel180886
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Mer 15 Fév - 0:42

Le membre 'Rafael Tyler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Arme à Feu' :


--------------------------------

#2 'Esquive' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4463
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Mer 15 Fév - 8:51

J’arque un sourcil en direction de Raf’ avant de souffler, avec un sourire en coin.

"La honte de ma vie, même à mon âge. Ou surtout à mon âge. Je t’avoue qu’à 15 ans j’aurais déjà mal vécu le fait qu’une nana qui avait genre même pas 10 ans de plus que moi le fasse mais maintenant, ce serait encore pire."

Et l’espace d’une seconde, je repense à Sidney qui la trouvait bonne. J’ose même pas imaginer ce qu’il dirait maintenant. Je serais encore obligé de lui casser la gueule. Bref, je m’égare un peu là et je préfère me focaliser sur ce qu’il raconte, laisse filer un ricanement.

"Comme tout le monde a la régie, me fait pas croire le contraire. Mais ouais, le gamin en tête."

J’essaie alors d’imaginer Zak avec des Barbies, que ce soit les poupées ou les jeux ou n’importe quoi qui pourrait s’y apparenter. Et ouais, c’est juste pas possible en fait. J’ai même le regard un peu écarquillé à cette idée avant de secouer la tête pour la chasser.

"Remarque, Eliott adore les… euh tu sais le chat blanc là avec un putain de nœud rose dans les cheveux. Enfin c’est pas des cheveux, c’est un chat. Bref. Je l’ai vu planter sans ciller sa machette dans le crâne d’un zombie pourtant. Alors ok, c’est une fille, ça compte pas c’est ça ? N’empêche que je tenterais bien le coup. Tu sais, genre mettre un vrai jeu dans un boitier Barbie."

En vrai, je pourrais pas lui pourrir une des rares choses qui fait encore de lui un vrai môme. Parce que bon, les possibilités restent quand même vachement limitées et j’aimerais bien qu’il garde un semblant de normalité aussi longtemps que possible. Quand Raf’ ricane à son tour, je hoche la tête, la mine faussement pensive.

"Oh est déjà des vieux cons nostalgiques. Je suis d’ailleurs étonné qu’il m’ait pas encore balancé que j’étais cool pour un vieux ou un truc dans le genre. Mais je suis persuadé qu’il le pense très fort. Ou alors il me trouve pas cool. Je serais déçu un peu."

Bon, à croire que tout roule et qu’on est juste en train de faire les magasins comme des gens tout à fait normaux ou presque, forcément, ça dérape un peu. Et mon cerveau déraille en même temps. Ca va que Raf’ reste calme et posé, un vrai roc ce type. En même temps, il faut au moins ça pour faire tenir Charisma. Je lui décoche un large sourire quand il reprend avant de secouer la tête avec un rire.

"Je préfère les blondes, désolé de te casser tes espoirs. Mais si tu me vois faire semblant de m’endormir quand tu me causes, tu sauras que t’as dépassé les limites du barbant donc."

On déconne mais au final, y a quand même un des saloperies qui se dirige vers nous. Sur nous pour être plus exact. Ah en fait, y en a deux. Super. Merveilleux. Bien évidemment, je me foire pour voir le Z que j’ai raté se précipiter sur Raf’. Alors j’inspire doucement, ignorant l’autre qui se dirige sur ma gueule à moi. On a encore le temps pour celui-là.

Type d'action Je tire sur le Z - utilisation de ma compétence.

Et je fais mouche. Bon, c’est toujours ça de pris. Je grimace en voyant qu’il est recouvert de… ouais de tout ça quoi. C’est dégueulasse un peu. Bon, beaucoup, même si dans le fond, je devrais être habitué.

"Ca va ? Rien de cassé ?"

Ou de mordu. On va pas se mentir, c’est moins grave de se péter une rotule. J’ai pas trop le temps de me focaliser sur lui que j’entends le râle de l’autre Z. Et je lâche, le plus tranquillement du monde.

"Y a une saloperie juste derrière moi hein. Genre comme dans les mauvais films."

Non mais, je suis cool. Si, si, pour de vrai.

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes :
1 M249 (30 balles) - 1 fusil à pompe (29 balles)
Gains des fouilles : Un poignée de cartouches
Endroit où je me trouve :  Entrée du magasin de jeux vidéos
Endroit où se trouvent mes ennemis : 1 Z sur nous

_________________

   
   
Just relax, take it easy



Dernière édition par Ethaniel M. Griffin le Mer 15 Fév - 9:24, édité 2 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2530
Membre du mois : 9
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Mer 15 Fév - 8:51

Le membre 'Ethaniel M. Griffin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Arme à Feu' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4463
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Mer 22 Mar - 15:17

La discussion était quand même surréaliste. Et faisait du bien en même temps. C'était un semblant de normalité dans un monde en déclin. Cela allégeait un peu l'atmosphère. Ce qu'il s'était passé avec Morgane planait encore entre eux, même s'ils n'en parlaient guère. Rafael avait tourné la page, mais concernant Ethan, c'était une autre affaire. Il avait deviné l'homme plus sensible que lui à ce niveau là, derrière ses airs de gros dur déconneur. Raf n'était pas encore déshumanisé, loin de là et il était le premier à aider des inconnus s'il le fallait, refusant de tirer et poser les questions après. En cela, ils se comprenaient avec Ethan, quitte à passer pour des idiots auprès des autres. Mais Rafael avait davantage la tête froide et faisait ce qui devait être fait sans se torturer les méninges pendant des semaines. C'était dommage pour Morgane et il préférait ne pas trop penser à ce qu'elle avait pu subir, mais elle n'était pas une amie, ni même quelqu'un qu'il appréciait alors...

Alors c'était plus simple de se moquer d'Ethan vis à vis de son frère ou de sa belle-mère, de parler d'Eliott qui pouvait être si badass en combat et aimer les truc mignons en même temps. Et de Zak, gamin paumé dans un monde où les règles ont changé, qui devait grandir et se construire sans virer psychopathe... Ce qui n'était pas gagné d'avance. Le journaliste se mit à rire quand Ethan évoqua la possibilité de mettre un jeu de garçon dans un boîtier Barbie. Cela pouvait valoir le coup oui. Ils étaient de vieux nostalgiques tout simplement. Mais cons, sûrement pas ! Enfin, du point de vue d'un gosse, peut-être que si. Aïe, ça ferait mal à l'ego ça quand même...

« Tu es très cool va. »

Le jeune homme continua dans sa lancée en demandant à son compagnon de le prévenir quand il deviendrait chiant.

« Ça marche. »

Mais ce serait une grossière erreur que d'agir comme si tout était normal. Car rien ne l'était et des grognements leur rappelèrent qu'ils n'étaient pas seuls dans le centre commercial, qu'il y avait aussi des petits copains morts. Dont un qu'ils loupèrent et qui se jeta sur Rafaël qui ne pouvait que tenter d'éviter la morsure alors qu'il remettait son sort entre les mains d'Ethan qui fit mouche. Le reporter recula précipitamment mais rien n'aurait pu empêcher la matière grise et les bouts de chair de le recouvrir, lui levant le cœur un instant, alors qu'il tentait de se débarrasser du plus gros.

« Ça va mais je ne m'y ferais jamais... »

Pas au fait de devoir tuer, mais au fait de devoir être gluant et sentir la mort comme ça. Ecoeurant. Sauf qu'ils n'ont pas le temps de se reposer sur leurs lauriers alors qu'un autre grognement résonne... Derrière Ethan qui reste de marbre. Raf hoche la tête :

« Yep. Et mon arme est enrayée... »

Et bien, il fallait faire avec les armes du bord. Rafaël récupéra une vieille planche qui traînait dans les décombres.

« C'est parti ! Esquive Tatane ! »

Ce serait con qu'il se prenne un coup de planche dans la gueule hein ?

TYPE D'ACTION :
Je met un coup de planche dans la gueule du zombie.:
 


Léger répit pour Ethan, mais qui risquait d'être de courte durée. Raf avait la poisse aujourd'hui, vraiment, il allait finir mangé à ce rythme...

Points de vie restants : 22/22
Munitions restantes :
1 Smith & Wesson (16 balles)
Gains des fouilles :  18 balles de 5.56 pour armes automatiques.
Endroit où je me trouve :  Une boutique de jeux vidéos
Endroit où se trouvent mes ennemis : 1 Z sur nous

_________________

Nobody can understand us...
This world keeps on spinning, Only she steals my heart
She's my inspiration, She's my northern star
I don't count my possession, All I call mine
I will give her completely, To the end of all time
     (c)LUCKYRED.
     


Dernière édition par Rafael Tyler le Mer 22 Mar - 15:21, édité 2 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 1143
Membre du mois : 2
J'ai : 34 ans
Je suis incarné(e) par : Orlando Bloom
Crédit(s) : angel180886
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Mer 22 Mar - 15:17

Le membre 'Rafael Tyler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Arme Blanche' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4463
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Mar 28 Mar - 19:12

Marrant, pour un peu, on serait posés à une terrasse en train de boire une bière que ce serait presque pareil… bon, okay, pas du tout, mais enfin, c'est l'idée non ? Quelle idée ? Celle qu'on peut avoir encore des conversations plus ou moins normales, à se comporter de façon presque cohérente et que, dans le fond, on est pas encore totalement déshumanisés. Donc, c'est plutôt une bonne chose. Je suppose. Je vais quand même éviter de trop réfléchir là-dessus et me demander à quel point on devrait plutôt être du genre à aller flinguer ces types qui sont je sais pas où, tout ça parce qu'on pense que ce sont les … méchants ? Ouais, c'est ridicule, même moi je m'en rends compte.

Alors ouais, plutôt que de penser au fait que c'est peut-être notre humanité qui nous perdra, ou un truc tout aussi profond qui ne fera que me rappeler un peu plus à quel point on est dans la merde, je m'amuse à parler de ma… famille… ouais, c'est ça non ? Un demi-frère, une belle-mère que j'ai rejeté la moitié de ma vie ou presque et ma… copine donc. Je crois. Je peux l'appeler comme ça ? Je me rends pas trop compte en fait, on en a jamais vraiment parlé et je suis pas sûr que ça ait vraiment une importance aujourd'hui. Pas comme si j'allais mettre à jour mon profil Facebook ou un truc tout aussi débile. Putain, mais pourquoi je pense à ça moi ? J'avais même pas de compte Facebook en plus. Voilà, je repars dans mes digressions. Ca va pas du tout, mais alors pas du tout. Je secoue la tête, me focalisant de nouveau sur Raf' et j'ai un large sourire à ses propos, préférant zapper toutes les conneries qui se bousculent dans mon esprit alors que je leur ai clairement rien demandé.

"Alors, si tu peux redire ça devant le gamin, genre en mode naturel et tout, je te file un million de dollars. On a trouvé des billets l'autre jour, on peut se faire un matelas avec et tout."

Et je hoche la tête, la mine faussement sérieuse avant de reprendre, d'un ton tranquille.

"Okay, attention hein, si Zak me dit que je suis chiant avant toi, je te demanderais des comptes…"

Bon, les conneries, ça va cinq minutes. Y a un… c'était un quoi ? Vu le peu de fringues qu'il lui reste, je saurais pas trop dire. C'est le truc qui commence à me faire bugguer ces derniers temps, le fait que les fringues de ces saloperies vont finir par se déchirer tellement qu'elles vont se retrouver à poil. Et ça va être encore plus dégueulasse. Genre pour de vrai. Pour un peu, cette pensée me donne encore plus envie de vomir que de voir des morceaux d'humain éparpillés sur mon pote.

"J'ai envie de te dire que tant mieux, j'ai pas envie de me faire à ce genre de trucs non plus…"

On a même pas le temps de s'en remettre que ça continue… pire qu'un mauvais film hein. Je reste calme, un peu trop même, c'est pas vraiment naturel. Et je hoche la tête, comme s'il venait juste de me dire qu'il avait oublié ses clés. Tiens, y a encore des gens qui ferment la porte à clé chez eux ? Bonne question non ? … non, okay.

"… je vois. On est dans la merde un peu."

J'inspire alors que je le vois récupérer la planche et je me laisse tomber par terre au moment où il me le demande. Les réflexes à la con, ça c'est la vie. Bon, ça ralenti un peu le Z, mais il a l'air de vouloir nous bouffer malgré tout. Je brandis alors mon fusil tant bien que mal alors que je suis à moitié allongé au sol. Autant dire que j'aurais pas une deuxième chance, je pourrais jamais le recharger dans cette position.

Type d'action Je tire sur le Z - utilisation de ma compétence.

Et ce gros truc me tombe dessus. J'essaie de le repousser tant bien que mal mais j'y arrive pas. Alors je souffle, du ton de la conversation.

"Euh… tu veux bien m'aider. Il pue. Mais genre vraiment."

Mais non, j'ai pas la voix qui tremble, c'est juste une impression.

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes :
1 M249 (30 balles) - 1 fusil à pompe (28 balles)
Gains des fouilles : Un poignée de cartouches
Endroit où je me trouve :  Entrée du magasin de jeux vidéos
Endroit où se trouvent mes ennemis : *

_________________

   
   
Just relax, take it easy



Dernière édition par Ethaniel M. Griffin le Mar 28 Mar - 19:46, édité 1 fois
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2530
Membre du mois : 9
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Mar 28 Mar - 19:12

Le membre 'Ethaniel M. Griffin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Arme à Feu' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4463
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Jeu 25 Mai - 18:48

Rafael sourit, amusé par les remarques de son binôme. Surtout concernant le fait de se rouler dans des billets. Genre, comme Picsou. Sauf que...

« Tellement utiles les billets maintenant. »

En combustible peut-être ? Parce que Raf n'était pas vraiment certain que cela soit très confortable en vrai. Mais même s'ils se la jouaient cool et tranquilles, ils ne pouvaient pas oublier qu'ils étaient en territoire hostile et qu'il pouvait y avoir des morts autour d'eux qui pouvaient bien les emmerder. Voire les mordre et donc les tuer, hein. Juste que les deux hommes préféraient ne pas trop se prendre la tête et essayer de déconner un peu. Parce que sinon, bonjour la dépression. Et cela ne manqua pas. Ils commencèrent à attirer tous les macchabées du coin, forcément. Et Raf jouait de malchance. Heureusement, Ethan parvenait quand même à assurer ses arrières mais là, ça devenait quand même vraiment dangereux de rester là. Les coups de feu faisaient du bruit. Et le reporter n'avait pas envie de rameuter tous les morts du centre commercial sur lui.

Il y en avait un sur Ethan, dans son dos. Raf tenta bien de lui faire sa fête, mais manqua son coup. Au moins, il évita à son ami de se faire mâchouiller alors qu'il se laissait tomber au sol avec une grâce étrange. C'était presque comme dans les films en fait. Au moins, le Griffin profita de ce répit pour armer son fusil et tirer sur le zombie, lui explosant la tête... encore une fois. Au moins, ce n'était pas Raf qui avait prit cette fois. Il était déjà bien assez dégueulasse comme ça. Et cette odeur. Cela soulevait le cœur, vraiment.

Coincé en dessous du mort, mort pour de bon, Ethan demanda de l'aide. Prudemment, Rafael approcha et repoussa le cadavre pour libérer son compagnon d'infortune, qui, malgré ses airs nonchalants, commençait à arriver au bout de ses limites.

« Ça va ? »

Hormis la puanteur et la saleté... Apparemment oui. Plus de peur que de mal et tant mieux. Raf demeura accroupi près d'Ethan, dubitatif.

« L'endroit n'est pas aussi désert qu'on pourrait le penser... mon arme est hors service. On devrait se tirer. J'en ai marre de jouer les demoiselles en détresses et le preux chevalier pourrait bien faiblir à un moment donné. »

C'était l'évidence même. Sans son flingue, Raf était terriblement vulnérable. Cette petite sortie ne leur avait pas permis de trouver des vivres, ni même des médocs. Juste quelques cartouches et des zombies. Ils pouvaient, bien sûr, tomber sur le jackpot. Ou y laisser leur peau... C'était une question d'équilibre. Et depuis ce bordel, tout était question de pour et de contre, de prudence et d'audace.

Points de vie restants : 22/22
Munitions restantes :
1 Smith & Wesson (16 balles)
Gains des fouilles :  18 balles de 5.56 pour armes automatiques.
Endroit où je me trouve :  Une boutique de jeux vidéos
Endroit où se trouvent mes ennemis :

_________________

Nobody can understand us...
This world keeps on spinning, Only she steals my heart
She's my inspiration, She's my northern star
I don't count my possession, All I call mine
I will give her completely, To the end of all time
     (c)LUCKYRED.
     
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 1143
Membre du mois : 2
J'ai : 34 ans
Je suis incarné(e) par : Orlando Bloom
Crédit(s) : angel180886
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Jeu 1 Juin - 21:48

C'est vraiment cool de parler avec Raf'. Il a toujours une répartie déconne et des anecdotes vachement intéressantes. Donc ouais j'aime bien passer du temps avec lui. Encore plus faire des petites virées, quand bien même on sait tous les deux que c'est grave la merde dehors. Mais, l'espace d'un instant je me dis que ça me ferait presque oublier ce qu'il y a dehors. "Tellement de papier qui ne sert plus à rien. Ca craint quand même, j'aurais tellement rêvé avoir tout ce fric y a à peine moins d'un an." J'ai un bref soupir avant que la réalité ne se rappelle brutalement à nous.

On les cumule un peu en fait, à se débarrasser d'un Z pour qu'un autre nous tombe sur la gueule. C'est vraiment pas de bol. A dire vrai, je sais même pas comment on fait pour s'en tirer sans la moindre égratignure. Je me retrouve par terre, Raf' essaie de détourner l'attention d'une de ces saloperies et ça marche plutôt bien. Et je finis par taper dans le mille, sauf que je me retrouve écrasé par le cadavre. J'inspire quand Raf' me débarrasse de ce putain de poids mort et je retiens à grand peine une envie de gerber avant de secouer la tête.

"Franchement ? Nan. J'en ai marre de ces saloperies, de cette odeur dégueulasse et de me demander comment on va finir par se faire bouffer pour de bon la prochaine fois." Je me redresse tant bien que mal, non sans mettre un coup de pied rageur dans ce truc immonde. J'ai un regard en direction de Raf' et je grimace, non sans me frotter la nuque pour essayer de reprendre un semblant de contenance. "C'est la merde, t'as raison. Notre petite virée n'a rien donné de bon on dirait. Fait chier, j'aurais bien aimé trouver des trucs vraiment cools pour le môme. Même pour nous en fait."

Un truc qui aurait pu être utile à notre survie, ou pour nous occuper. N'importe quoi qui me donne l'impression qu'on est pas venus là pour rien en fait. Alors ouais, je jette un regard curieux en direction d'un des bacs où on mettait des jeux vidéos avant et qui est maintenant totalement en vrac. Sauf que ouais, j'ose pas des masses. "J'ai tellement pas envie de revenir les mains vides." A quel point ça se fait de mettre un coup de pied là-dedans au fait ? Parce que là, j'ai juste envie de passer mes nerfs dessus. Ou sur n'importe quoi d'autre en fait.

Points de vie restants : 25/25
Munitions restantes :
1 M249 (30 balles) - 1 fusil à pompe (28 balles)
Gains des fouilles : Un poignée de cartouches
Endroit où je me trouve : Entrée du magasin de jeux vidéos
Endroit où se trouvent mes ennemis : *

_________________

   
   
Just relax, take it easy

avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Just relax, take it easy...
Messages : 2530
Membre du mois : 9
Je suis incarné(e) par : Chris Pratt
Crédit(s) : Sheeren
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :
Spoiler:
 

Just relax, take it easy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   Mer 5 Juil - 14:15

Le reporter haussa une épaule alors que son ami lui confiait avoir adoré posséder tout cet argent quelques mois plus tôt. Rafael en avait eu de l'argent. Il n'avait jamais manqué de rien. Ses parents étaient riches, papa était diplomate. Ils avaient grandi, Charisma et lui, avec une cuillère en argent dans la bouche. Heureusement, ils avaient tous les deux choisi des métiers qui leur avait permis de voyager, de se confronter à la violence de la réalité, de la pauvreté, de la guerre, de la famine. Ils avaient vécu dans des situations et circonstances extrêmes et cela leur servait aujourd'hui. Ils savaient se débrouiller. Ils avaient su survivre rien que tous les deux après tout. Il ne répondit donc rien. Il était assez discret sur son passé, lâchant quelques informations par ci par là et Charisma faisait de même, afin que jamais personne ne puisse établir un quelconque lien autre qu'amoureux entre eux.

Malheureusement, il était difficile de vraiment discuter et déconner quand on se trouvait loin de la base. Ici, ils étaient en territoire hostile et si tout avait semblé calme de prime abord, ils avaient vite déchanté quand les zombies s'étaient réveillés et manifestés de façon très agressives. Et ils avaient eu bien du mal à s'en débarrasser, frôlant, une fois de plus, un sort pire que la mort... Si jamais il était mordu, est-ce qu'Ethan aurait le courage de lui tirer une balle dans la tête pour l'empêcher de revenir ? Ethan était du genre bonne pâte. Le mec sympa, qui continuait à croire en l'humanité et à penser qu'il y avait du bien chez tout le monde. On pouvait se moquer de lui pour ça, mais Rafael appréciait cette façon de penser. Il avait montré qu'il savait se servir d'une arme et agir comme il le fallait quand la situation l'exigeait. Cela dit, exploser la carafe d'un ami, c'était quelque chose de difficile. Il avait encore du mal avec la mort de Morgane, qui n'était même pas une amie alors... Si les situations étaient inversées, Raf abattrait Ethan. Non sans beaucoup de difficultés, mais il le ferait. Parce que c'était la charité même.

Heureusement, ils s'en sortirent sans égratignures. Ils sentaient juste la mort, étaient recouverts de matières écœurantes et n'avaient rien trouvé de probant dans leur petite excursion. Mais Raf en avait plein les bottes et avait envie de rentrer.

« Ouais, mais ce serait con de crever pour que dalle. »

Il posa une main sur l'épaule d'Ethan.

« On aura plus de chance la prochaine fois. On est toujours en vie, ne tentons pas trop le destin en prenant des risques inconsidérés. »

Cela lui faisait mal de rentrer sans rien d'important mais... Il préférait être raisonnable. Et vivant. Ce fut donc la mort dans l'âme qu'ils quittèrent le centre commercial.

Points de vie restants : 22/22
Munitions restantes :
1 Smith & Wesson (16 balles)
Gains des fouilles :  18 balles de 5.56 pour armes automatiques.
Endroit où je me trouve :  Une boutique de jeux vidéos
Endroit où se trouvent mes ennemis :

RP TERMINE

_________________

Nobody can understand us...
This world keeps on spinning, Only she steals my heart
She's my inspiration, She's my northern star
I don't count my possession, All I call mine
I will give her completely, To the end of all time
     (c)LUCKYRED.
     
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 22
Messages : 1143
Membre du mois : 2
J'ai : 34 ans
Je suis incarné(e) par : Orlando Bloom
Crédit(s) : angel180886
Je suis un(e) : Lucky Luke
Vos Liens :

Mes hauts faits :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Let's go to the mall ... today ! [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» Les démons de minuit [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Rive Nord, Trois-Rivières, Canada
 :: Le Nord de la Ville :: Le Centre Commercial Les Rivières
-
Sauter vers: