AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]
MessageSujet: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Mer 26 Aoû - 20:35

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Mer 26 Aoû - 20:35


Image
La princesse maladroite

et

le preux chevalier un peu rustre...

feat Jude Smith


Tout avait de nouveau changé ! Certains membres de mon groupe étaient morts suite à l’attaque de Zack et d’autres personnes nous avaient rejoint… ou c’était nous qui les avions rejoint. Je n’en savais rien et tout ce qui m’importait c’était de ne pas être seule et de savoir que Beth, Ryan et les autres allaient bien. Cependant je ne pouvais pas toujours rester collée à eux et j’avais décidé que je devais devenir plus autonome. Que ce soit pour la défense, le combat et surtout la fouille ! Mon statut d’infirmière ne m’aidait pas beaucoup si je n’avais rien pour soigner et j’en avais conclu que c’était mon rôle de trouver du matériel médical. Voilà pourquoi j’avais regagné seule la Route Child.
Cette dernière menait au nord de Coaticook, vers l'intérieur du territoire Canadien. Je savais que cette route longeait une vaste plaine, parsemée d'entrepôts agricoles, de stations-service ou d'entreprises de transport. Tout n’avait peut-être pas été pillé et j’avais l’espoir de trouver des choses utiles sans croiser de zombies. Je savais que mon bâton était une arme des plus pitoyables. Bref, je n’avais que ça ! J’avançais donc avec prudence sur le bitume.

S'il y avait bien un truc de positif avec l'épidémie (parce qu'il fallait bien un peu de positif malgré tout), c'était le fait que les piétons pouvaient utiliser toute la route sans avoir peur de se faire écraser. Les voitures se faisaient tellement rares... C'était donc sur la ligne centrale que je marchais, prenant mon temps, regardant les nuages dans le ciel. Puis je me reconcentrais jusqu’à voir une entreprise spécialisée dans le transport. Je prenais cette direction mais je n’avais pas pour idée de fouiller les bureaux même si je le ferais quand même. J’avais pensé aux trousses de secours que devaient contenir les véhicules et qui étaient parfois dissimulées.
Cependant je me dirigeais tout de même vers les locaux afin de jeter un coup d’œil. Je remarquais très vite que tout était sans dessus-dessous ce qui indiquait que les lieux avaient été fouillés. Je n’étais absolument pas surprise. Je gagnais alors les entrepôts pour me rendre compte que certains véhicules de transports étaient en meilleur état que les autres. Je rentrais dans le premier bus et le fouillais afin de trouver la fameuse trousse de secours.


Type d'action : Je fouille le bus avec minutie...

Je trouvais alors une trousse de premiers secours dans un rangement dissimulé près du siège conducteur. Mon cœur s'emballa mais je déchantais vite en prenant la petite mallette bien trop légère à mon goût… Pas de chance, elle était complètement vide ! Quel était l’imbécile qui avait eu l’idée de la vider avant de la remettre à sa place ? L’idée de donner de faux espoir lui était plaisante ? Je soupirais et jetais la chose inutile… Ce geste aurait pu être une mauvaise idée mais pas dans mon cas. Le bruit du choc me sembla bizarre et je me retournais pour en comprendre la cause.
Résultat : Je me retrouvais face à face avec un zombie qui avait du monter par l’arrière du bus. Je retenais un cri et tenait fermement mon bâton que j’avais rapidement récupérer. Cependant, je ne m’imaginais pas matraquer la tête de cette chose et je fuyais. Du moins je tentais de le faire car je loupais une des petites marches et m’étalais de tout mon long. Toujours au sol je me retournais pour voir l’autre déchet arriver alors que j’avais lâché mon semblant d’arme. Je me relevais en tentant d’apercevoir mon bâton et partais dans la mauvaise direction… La porte de derrière était verrouillée. J’étais dans un cul-de-sac, sans arme et face à une chose que me voyait comme son goûter ! Autant dire que j’étais perdue, à moins qu’un miracle se produise…







Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve : Au fond d'un entrepôt de véhicules de transport
Endroit où se trouvent mes ennemis : 1 zombie s'approche dangereusement de moi



Dernière édition par Ariane L. Varella le Mer 26 Aoû - 20:52, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Mer 26 Aoû - 20:35

Le membre 'Ariane L. Varella' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Ven 28 Aoû - 14:36

 
 
La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre...
 

Foutue chaleur.

C'était la seule pensée qui me venait à l'esprit. Peu importe les zomb', l'apocalypse, la fin du monde tout ça. Non moi, ce qui me dérangeait le plus, c'était la température. Mon sac collait à mon haut, qui collait à ma peau. Mes cheveux étaient plaqués contre mon crâne et si, d'habitude, j'abordais une certaine coiffure, on aurait dit que je venais de sortir d'une piscine. Puis je ne parle pas du treillis qui colle aux jambes et du caleçon qui colle aux...Enfin bref, il faisait chaud. Et ce qui est pire que d'avoir chaud, c'est d'avoir chaud sur une route déserte, que même les morts évitaient, c'est pour dire. Pas une âme ou un non-mort sur mon chemin. C'est un peu pathétique. Je m'attendais à de la vie en venant dans le Nord mais ça a dû mal se passer pour eux aussi. Rien à l'horizon, à part des bâtiments non loin qui semblaient vide de tout. Ça et là, des bureaux, des entrepôts côtoyant le désert complet que sont les alentours. Dans le Sud avec l'armée, c'était autre chose. Soit on se tapait des flots de réfugiés, soit des hordes entières de zomblards. Ça rigolait moins d'un coup quand on tournait à un coin de rue pour voir mille paires d'yeux globuleux nous lancer un grognement d’outre-tombe. Vachement moins drôle d'un coup. Et l'équipement était plus lourd, donc j'avais plus chaud. Mais au moins j'étais armé, pas juste l'heureux propriétaire d'un 9mm aux balles devenues rares. Non, j'avais un fusil, assez de cartouches pour commencer une petite guerre et des grenades par dessus le marché, histoire de bien compléter la panoplie du troufion.

Qui irait fouiller ce genre d'endroits ? Je veux dire, j'ai pas personnellement besoin d'une agrafeuse par exemple. Mais sait-on jamais, et au moins je serais à l'ombre. Les fenêtres sont brisées et l'intérieur n'est qu'un bordel monstre de tiroirs renversés et de papiers jonchant le sol. Mais bon, on sait jamais ce qu'on peut trouver ici, me voilà donc enjambant le cadre sans toucher au verre encore accroché et avançant avec prudence dans la pièce. Pas de bruit à l'horizon mais ça veut rien dire, ces enfoirés savent se faire discret quand ils ont faims. Bordel, qu'est-ce que je peux trouver d'utile dans ce foutoir ? J'ouvre un placard, histoire de ne pas avoir fait tant d'efforts pour un post-it et un stylo.

Type d'action : Je fouille ce placard intact.

Et bien sûr, moi et ma chance, un enculé s'était planqué dans le seul coin propre de la pièce. Quelqu'un là-haut doit vraiment m'en vouloir. Papa, c'est toi ? Le cadavre puant porte un bleu de travail et une casquette à la con et, malheureusement, a la mâchoire en très bon état. Il se laisse tomber de tout son poids sur moi pour me trancher la jugulaire.

Points de vie restants : 30/30 
Munitions restantes : 30  
Gains des fouilles : None
Endroit où je me trouve : Route Child
Endroit où se trouvent mes ennemis : 10cm pour être précis.
 


Dernière édition par Jude Smith le Ven 28 Aoû - 14:52, édité 2 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Ven 28 Aoû - 14:36

Le membre 'Jude Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Sam 29 Aoû - 22:27


Image
La princesse maladroite

et

le preux chevalier un peu rustre...

feat Jude Smith


J’avais encore du mal à me rendre compte que le monde entier était devenu dangereux… La moindre ruelle, le plus petit bâtiment pouvaient cacher Zack ou des fous qui n’auraient qu’une envie : me dépouiller de mes biens. Voir même pire ! Non, je ne me rendais toujours pas compte de ça et voilà pourquoi j’étais partie toute seule à la recherche de biens qui pourraient être utiles au groupe. Je ne faisais pas ça pour me faire remarquer… loin de là, je préférais rester discrète tout en restant à disposition si jamais quelqu’un se blessait. Je m’étais éloignée du campement car je voulais aider et une petite expédition était le seul moyen que j’avais trouvé. Car je ne savais pas bricoler, je ne savais pas non plus me battre… et c’est à ça que j’aurais du penser en partant en solitaire. Le pire c’est que je n’avais prévenu personne !
Bref, quand je pensais à tout cela il était trop tard et je n’avais pas envie de faire demi-tour pour rentrer les mains vides. Je savais que les lieux avaient dû être fouillés mais certaines choses passaient pour inutiles aux yeux des uns et pratiques à ceux des autres. C’était avec cet optimisme que j’étais entrée dans l’entrepôt de véhicules de transport. Le problème c’était qu’à défaut de trouver du matériel utilisable, je tombais sur un zombie. J’avais décampé très vite mais dans le mauvais sens et j’étais désarmée. Damned ! La poisse me poursuivait… Je regardais vite fait autour de moi et ne voyant aucun objet pouvant servir d’arme je choisissais la fuite.


Type d'action : Je tente de fuir en montant sur le toit du bus le plus près.

En observant autour de moi je remarquais que la solution la plus logique était de fuir en passant par les toits des bus pour regagner l’issue par laquelle j’étais entrée. L’autre Zack n’arriverait sûrement à grimper et les véhicules étaient assez près pour que je puisse sauter de l’un à l’autre sans risque. Ni une, ni deux je grimpais à la petite échelle pour accéder au toit du bus et je courais sur ce dernier pour accéder au suivant. Heureusement pour moi l’espace entre les véhicules étaient parfaits pour me permettre de fuir et mes ballerines ne faisant aucun bruit j’étais sûre de pouvoir semer le déchet sur pattes.
Arrivée au tout premier bus je descendais rapidement et me dirigeais vers la sortie sans me retourner. Je fermais la porte en faisant le moins de bruit possible et m’apprêtais à retourner auprès des autres en courant et après un détour de sécurité. Cependant du mouvement dans les bureaux m’interrompit et je remarquais un autre zombie aux prises avec un homme. Je ne savais pas si je connaissais ce dernier mais pouvais-je fuir comme si je n’avais rien vu ? Peut-être… Je m’avançais donc prudemment pour éviter de me faire repérer. Cela me permettrait soit de fuir, soit de tenter d’aider, ou même faire diversion pour que l’homme bute ou fui le zombie.








Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve : A l'entrée des bureaux.
Endroit où se trouvent mes ennemis :
- 1 zombie enfermé dans l'entrepôt,
- 1 zombie près de Jude



Dernière édition par Ariane L. Varella le Sam 29 Aoû - 23:02, édité 2 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Sam 29 Aoû - 22:27

Le membre 'Ariane L. Varella' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mouvement' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Lun 31 Aoû - 17:46

 
 
La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre...
 

L'enfoiré, il m'attendait depuis tout ce temps dans ce placard à la con juste pour me sauter dessus avec son râle de merde. Premier réflexe, je m'écarte, mettant mes mains devant moi pour le repousser mais le bougre est un bon gros lardon et agrippe mes poignets pour les écarter. Il pue de la gueule et je peux voir la chair décomposée de sa bouche, l'odeur est vachement plus forte que prévu, après tout il aurait du être un peu conservé à l'intérieur de cette boîte de conserve non ? Enfin bref, me voilà reculant avec précipitation pour éviter les dents écorchées qui ne cherchent qu'a rendre visite à mon sang. Au moins, si il y a une chose de bien chez les zombies, c'est qu'ils vous aiment pour ce qui est à l'intérieur, à savoir les tripes et autres organes.

Type d'action : Je me défend

Avec l'autre con me pesant dessus, je finis par me viander au sol en marchant sur une boîte de stylo et nous voilà roulant et bataillant sans pouvoir se toucher. Entre nous, une sorte d'étagère ridiculement fragile en aluminium ou un métal du genre et qui l'empêche de me boulotter, ça et mes bras sur ses épaules. Je suis pas dans la merde, après tout, si j'essaye de lui exploser sa tronche il y a de fortes chances qu'il décide de me happer le nez dans la foulée. J'aimerais pas crever en ressemblant à Voldemort, question de principe. Je sais pas si on peut devenir chauve d'ailleurs une fois zombie, ça serait bien con. Maintenant, l'enculé est au dessus de moi, bavant presque sur mon front et pesant de tout son poids mort sur mes bras. J'ai eu le temps de le coincer le salaud mais pas possible de renverser la donne. Jusqu’à que je remarque une deuxième silhouette dans le couloir. Si c'est un deuxième cadavre, je suis cuit parce que celui-là m'emmerde pas mal déjà, mais un second pourrait bien mettre un terme à ma petite escapade. Quel con je fais d'avoir voulu fouiller un tel merdier, j'aurais du être plus prudent. Donc je me défonce le cou à chercher à savoir qui ou quoi se tient là pour apercevoir la gueule d'une jeune femme. Enfin, une jeune femme, je sais pas, si  faut elle s'est juste bien conservée, ou a passée sa zombification dans un frigo pour ce que j'en sais. Pas de yeux morts néanmoins, donc je me lance, après tout j'ai rien à perdre je risque pas de bouger depuis que l'autre con à décider de s'étaler sur moi.

Un peu d'aide ne serait pas de refus ma jolie !

Avec ça, je m'attend plus à ce qu'elle me crache à la gueule avant de partir mais j'ai toujours été un optimiste. L'armée, ça vous apprend ça rapidement.


Points de vie restants : 30/30 
Munitions restantes : 30  
Gains des fouilles : None
Endroit où je me trouve : Route Child
Endroit où se trouvent mes ennemis : 10cm pour être précis.
 


Dernière édition par Jude Smith le Lun 31 Aoû - 18:03, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Lun 31 Aoû - 17:46

Le membre 'Jude Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Défense Physique' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Sam 5 Sep - 11:01


Image
La princesse maladroite

et

le preux chevalier un peu rustre...

feat Jude Smith


J’avais réussi à sortir de l’entrepôt sans avoir été blessée ni mordue et en plus de ça j’avais réussi à coincer le mort à l’intérieur. Autant dire que j’étais assez fière de moi… la nana qui s’était toujours fait protéger jusque là ! Bien sûr, ce n’était pas la plus grande réussite qui soit. Pour cela il aurait fallu que je sois armée et je bute le Zack pour laissé la zone sans risque, du moins pour le moment. Mais même en sachant cela j’étais contente… car oui, je continuais d’être optimiste malgré tout ce qui m’était arrivé et malgré la tournure que prenaient les événements. D’ailleurs, l’avenir était tellement incertain que je choisissais de ne pas trop trainer dans le coin. Je pourrais toujours tenter de ramener des plantes et racines médicinales si j’en trouvais, ce qui devait être fortement probable !
Avec cette décision en tête je passais devant les bureaux pour me rendre compte que le destin avait choisi un tout autre projet pour moi. En effet, je remarquais très vite que je n’étais pas seule une nouvelle fois ! Mais en m’approchant silencieusement je constatais qu’il n’y avait pas que des morts dans le coin. Un type était aux prises avec un zombie obèse et il ne semblait pas avoir le dessus. Je devais l’aider, je le savais. Mais dans un premier temps je ne bougeais pas. J’avais toujours cette crainte qui me tordait les boyaux quand j’étais en présence d’une personne inconnue et de sexe masculin.

D’ailleurs je sursautais légèrement lorsque l’homme s’adressa à moi de manière un peu rustre.
*Ouais ! Merci, mais j’avais remarqué que tu étais dans la mouise !* Bien sûr ces pensées ne devinrent pas des paroles car je ne connaissais pas le type qui aurait pu mal les prendre… Je m’avançais un peu plus pour avoir l’impression que je l’avais déjà vu quelque part. Déjà, il ne faisait pas partie de mes bourreaux, à supposer que certains d’entre eux aient survécu à l’attaque meurtrière qui m’avait permis de m’enfuir.
Je ne pouvais donc pas rester sans rien faire et je m’avançais en silence pour ne pas être entendu du zombie. Mon regard se posa sur un presse-papier carré en verre. C’était le genre de truc inutile selon moi mais aujourd’hui je fus ravie d’en voir un. Ce type d’objet était assez lourd et je pourrais surement mettre KO, même temporairement, le Zack en frappant fort. J’avançais un peu plus vite en faisant attention de ne pas faire de bruit et j’abattais le presse-papier tout en le tenant fermement en direction de la tête du monstre.


Type d'action : Je frappe le zombie de toutes mes forces.

Je réussissais mon coup mais je n’avais pas frappé assez fort pour le mettre KO ! L’avantage pour le type c’était que le zombie se relevait en chancelant pour se diriger vers moi. J’espérais alors que l’homme aurait le bon sens d’attaquer le mort par derrière et de nous débarrasser de lui. En attendant je reculais en faisant attention de ne pas tomber et en cherchant du regard une autre arme que celle que j'avais entre les mains…






Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve : Dans les bureaux.
Endroit où se trouvent mes ennemis :
- 1 zombie enfermé dans l'entrepôt,
- 1 zombie près de Jude



Dernière édition par Ariane L. Varella le Sam 5 Sep - 11:07, édité 2 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Sam 5 Sep - 11:01

Le membre 'Ariane L. Varella' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Arme Blanche' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Sam 5 Sep - 21:00

 
 
La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre...
 

Pendant un court instant, j'eus peur de m'être trompé et d'avoir attiré un second zombie sur ma poire. Après tout, la donzelle ne bougeait pas, me fixait étrangement et surtout ne venait pas m'aider dans ma galère. J'aurais eu l'air bien con si elle s'était mise à grogner comme l'autre porc qui tentait de me happer le visage avec régularité. Et elle finit par s'approcher alors que mes tripes se serrent. Elle est pâle, comme femme, et surtout silencieuse comme la mort alors qu'elle s'approche d'un pas prudent vers moi. Je tente un sourire qui se transforme en grimace quand elle se met à attraper un foutu bloc de verre qui m'a l'air tout à fait menaçant alors qu'elle le brandit comme une massue. Parce que, comprenez moi bien. Je la connais pas cette femme, elle a peut-être des soucis avec tous les hommes blonds à la barbe fournie et le fait qu'elle soulève un tel objet juste au dessus de ma tête, ou de celle du zombie, ça ne me met pas en confiance. Du coup j'ai moins envie de rigoler. Mais non, pas de crâne explosé pour moi, juste un coup sans réelle force sur le côté de la tête du Zack qui dodeline son triple menton et dont le sang m'asperge le visage. Manquait plus que ça.

Putain de...

Mais pas le temps de me plaindre, le plan de l'inconnue marche et l'autre enfoiré se lève en titubant pour la suivre de son pas chaloupé. C'est presque comique comme il fait trois fois son poids au minimum. L'idée de la laisser se démerder m'effleure mais la partie chevaleresque en moi se réveille pour me clamer des versets sur l'honneur et tout le paragraphe sur la veuve et l'orphelin. Bon je suis pas sûr qu'elle soit veuve ou orpheline mais j'ai saisi l'idée. Un soupir, puis deux pour la forme et j'écarte l'étagère tombée sur ma gueule pour foncer ensuite sur le monstre, l'envoyant promener d'un coup d'épaule dans les fournitures et les bureaux renversés. Avec un peu de chance, il s'est tué tout seul comme un grand. Mais moi et la chance en général...Il se relève bien sûr, un peu plus énervé que tout à l'heure et sacrément plus impressionnant de face.

Type d'action : Je décide de lui péter la gueule.

Bon sang je me demande encore comment il a pu rentrer dans ce placard. Et le voilà qui marche vers moi maintenant. Alors je le pousse, pas très efficace, puis lui balance un tiroir dans les jambes, ce qui marche un peu mieux. Il s'étale et j’entends distinctement le craquement du nez qui cède. C'est presque divin -il faut savoir apprécier les petites choses dans un tel monde-. Un coup de ma botte, puis un second, et encore un. Je continue comme ça jusqu'à que le bruit solitaire se multiplie, que le sang ruisselle sur le sol et que son visage s'enfonce dans le lino avec un bruit spongieux. Plus de tremblements ni de spasmes, doit être enfin mort l'enfoiré. C'est pas très glorieux tout ça mais au moins le boulot est fait. J'ai un peu mal au torse où il m'a pressé à cause du meuble mais finalement je vais bien, très bien même.

Il est temps de faire connaissance avec l'inconnue que je dévisage maintenant avec ma gueule barbouillé de sang et de la cervelle plein les chaussures. Sans parler de la sueur qui plaque mes cheveux en arrière ou qui tâche mon haut dans le dos. Un spectacle magnifique et viril, j'aimerais imaginer, mais plus dégueulasse à mon humble avis. Et j'en ai connu, des situations dégueulasses. Mais chez moi, on se démonte pas, alors je m'essuie avec le col de mon T-shirt et lance un sourire innocent à la jeune femme. Jolie par ailleurs, un air mutin et un corps gracile, un côté poupée fragile aussi. J'ai pas eu de femme depuis longtemps, c'est peut-être ce qui la rend si attirante, ou alors elle est juste mignonne. Dans tous les cas, elle m'a sauvé, moi l'homme fort et cetera, de ce merdier sans nom.

Joli coup ma belle, j'aurais probablement fini mes jours ici. L'nom c'est Jude.

Super introduction mon pote, avec ça tu as plus qu'a aborder un chapeau de cow-boy et un T-shirt avec le drapeau confédéré pour passer pour le plus cons des Rednecks possible. Je lui tend la main la plus propre après me l'être essuyée sur mon pantalon. Oui j'ai toujours été un type classe et distingué.

Points de vie restants : 30/30 
Munitions restantes : 30  
Gains des fouilles : None
Endroit où je me trouve : Route Child
Un dans l'entrepôt d'où la Miss vient.
 


Dernière édition par Jude Smith le Sam 5 Sep - 22:05, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Sam 5 Sep - 21:00

Le membre 'Jude Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Défense Physique' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Dim 6 Sep - 19:00


Image
La princesse maladroite

et

le preux chevalier un peu rustre...

feat Jude Smith


Pendant un instant j’avais hésité à aller aider l’homme… et des deux ce n’était pas le zombie qui m’avait fait le plus peur ! Oui, j’avais craint que le type soit tout aussi dangereux et ses craintes n’étaient pas infondées. Mais je m’étais vite reprise. Je ne pouvais pas laisser un éventuel innocent mourir parce que j’avais eu à faire à des tarés qui étaient devenus aussi barbares qu’une horde de Zack affamée après la Grande Panique. Je ne devais pas mettre tous les hommes dans le même panier… Je le savais. Je m’étais donc bouger mais sans pour autant me brusquer. J’avais l’avantage de la surprise sur le mort alors autant en profiter… Cela m’avait même permis de trouver un semblant d’arme ! Cette dernière aurait pu être très utile si j’avais eu plus de force.
Mais au moins j’avais réussi à détourner l’attention du gros sac en décomposition et je n’avais pas besoin de courir pour fuir tant il se trainait. Je prenais même le temps de regarder l’inconnu se relever et je vérifiais qu’il venait bien prendre la relève pour mettre définitivement KO le zombie qui me suivait. Après deux trois soupirs que je ne comprenais pas, l’homme s’en prenait au Zack et d’une façon qui ne laissait pas beaucoup de chance au futur définitivement mort. Je regardais la scène mais reculais de quelques pas tandis que l’inconnu s’acharnait à coup de botte dans la tête. Je ne craignais pas la vue du sang mais je n’étais pas non plus une adepte des images gores et voir la cervelle du mort ainsi que son sang se répandre sur le sol n’avait rien de bien agréable.

Une fois le mort définitivement tué je me tendais légèrement, rien de perceptible, lorsque l’homme me dévisagea… Avant la Grande Panique j’aurais fui devant un tel accoutrement, mais de nos jours c’était devenu classique et très normal après une rencontre avec un Zack. L’homme se débarbouilla et me souris… J’esquissais moi aussi un sourire à son attention et cachais mon stress avec facilité. Cependant, je ne le quittais pas des yeux tandis qu’il s’approchait en prenant la parole. Les phrases qu’il prononça auraient pu être tirées d’un western et cela me fit sourire… un sourire beaucoup plus naturel que le premier.
Mais une fois que l’homme fut au plus près de moi je remarquais qu’il était immense. Je ne croisais pas beaucoup d’homme plus grand que moi avec mon un mètre quatre-vingt mais c’était son cas, de quelques centimètres certes, mais il était plus grand. Je regardais ensuite sa main tendue et observais le presse-papier que je tenais à deux mains. Je posais ce dernier doucement sur le bureau près de moi et serrais la main presque nettoyée qu’il me tendait tout en le fixant… Une fois la poignée terminée, je répondais.



- Ou vous seriez devenu un pote à lui, dis-je en indiquant le mort, et vous auriez trainé la patte ensemble… Ariane, c’est mon prénom ! ajoutais-je ensuite avec un sourire.


Après ça, je regardais autour de nous rapidement. Je préférais ne pas quitter des yeux l’inconnu dont je connaissais à présent le prénom. Je remarquais aussi qu’il n’avait pas l’air dangereux, du moins pour le moment. Il paraissait certes un peu rustre mais cela n’avait jamais tué personne.
Un léger silence s’installant je me rendais compte que je ne savais plus que faire face à un inconnu. Aussi je lui posais la première question qui me venait à l’esprit.



- Vous avez trouvé des choses utiles, demandais-je en me rendant compte que le vouvoiement était peut-être dépassé… Pour ma part ça n’a rien donné à part un zombie que j’ai réussi à enfermer dans l’entrepôt. A la base je cherchais du matériel médical…


Je me retenais de demander ‘‘et vous ?’’ car je ne voulais pas le harceler de question. Après tout il n’avait peut-être pas envie de raconter la raison de sa présence ici.






Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve : Dans les bureaux.
Endroit où se trouvent mes ennemis :
- 1 zombie enfermé dans l'entrepôt,



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Lun 7 Sep - 8:54

 
 
La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre...
 

Elle me sourit, un geste néanmoins inquiétant vu qu'elle continue de serrer son arme improvisée comme si elle allait l'abattre sur ma tête d'une minute à l'autre. Heureusement pour moi, elle semblait mettre ses pensées homicides de côté pour faire connaissance, me tendant sa main menue pour serrer la mienne. Pas ce qu'il y a de plus aisé, je veux dire, rencontrer un inconnu dans de telles circonstances en espérant qu'il ne vous tue pas à la seconde où vous détournez les yeux. Quel monde de merde. La belle me fixe maintenant sans réelle gêne et je peux constater qu'elle est plutôt grande pour une donzelle. Toujours plus petite que moi cela dit, un peu comme la plupart des gens que j'ai rencontrés dans ma vie à vraie dire. A l'armée on me demandait si l'air avait une odeur différente de là où j'étais perché, pour vous dire à quel point on avait besoin de la moindre parcelle d'humour disponible. La jeune femme ouvre enfin la bouche, autant pour plaisanter que pour se présenter au final. Ariane, ça me rappelle mes cours de l'époque, un truc vague qui me revient à peine.

Comme celle du labyrinthe ?

Monsieur culture générale, pour vous servir. Alors je secoue sa paume avec entrain, récitant sans le vouloir mon nom, grade et matricule comme si j'étais un prisonnier de guerre. Vous savez, c'est ce qu'on est censé répéter sous la torture si jamais on en arrive à se faire capturer par l'ennemi. Selon les psychologues, ça empêche l'esprit de se briser que de se concentrer sur ces trois données alors qu'on ruine votre corps à la tenaille et au marteau. Génial, encore une belle pensée qui illumine ma journée.

Caporal Jude Smith, 18345210.

Manquerait plus que je gueule « c'paaas ma guerre » tiens. Comme si mon appartenance à l'armée changeait quoi que ce soit, après tout ladite armée était morte et enterrée depuis belle lurette maintenant.

Un silence gêné s'installe. Que sont censés se dire deux survivants lorsqu'il se rencontre ? Parler du beau temps ? De sa famille sûrement décédée ou bien de ce type qu'on aimait pas et qui est heureusement mort dévoré par son propre gosse, celui qui criait trop fort un samedi matin ? Je passe une main distraite dans mes cheveux, cherchant un sujet de conversation sans parvenir à en trouver un, jusqu'à qu'elle me sauve une fois de plus en ouvrant la bouche. Des choses utiles ?

Rien, à part feu le lardon ici. J'aurais bien fouillé l'autre pièce mais apparemment y a déjà un locataire. Reste toujours le sous-sol si t'es partante.

Je désigne du pouce la porte de l'escalier à la pancarte criarde qui annonce « cave » en noir sur jaune. Peut-être qu'on peut trouver quelque chose, ou se faire boulotter, c'est elle qui voit après tout. Je me dirige vers la porte, ouvrant le panneau de bois par la poignée et contemplant d'un air vide l'escalier plongé dans l'ombre qui semble descendre tout droit en enfer. D'un coup, mon idée me semble moins bonne et je lisse une fois de plus mes cheveux en frottant ma barbe dans la foulée.



Points de vie restants : 30/30
Munitions restantes : 30
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve : Dans les bureaux.
Endroit où se trouvent mes ennemis :
- 1 zombie enfermé dans l'entrepôt,
 
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Mar 8 Sep - 13:47


Image
La princesse maladroite

et

le preux chevalier un peu rustre...

feat Jude Smith


Moi qui avait toujours su quoi faire, quoi dire pour apprendre à connaître des gens, j’étais totalement changée. Le pire était que ce n’était pas la Grande Panique qui avait autant modifié mon comportement… Non, mes bourreaux m’avaient rendue très méfiante, principalement à l’égard des hommes. Cependant, j’étais restée souriante et je continuais à faire preuve d’humour… Peut-être légèrement naïve je posais mon arme provisoire lorsque l’homme s’approcha. Il n’allait pas s’en prendre à moi après que je l’ai sauvé ? Je regrettais un peu d’avoir les mains vides lorsqu’il fut près de moi… Le type était immense et dépassait mon mètre quatre-vingt. De plus il avait la carrure qui allait avec et était donc bien bâtit ! Mais ne nous égarons pas… Et depuis quand je reluquais les hommes moi ? Déjà, ça n’était pas arrivé depuis le début de toute cette pagaille apocalyptique.
Je tentais donc la plaisanterie avec une pointe d’humour noir et cela semblait fonctionné… Mais ce qu’il releva ce fut mon prénom qu’il associa au Labyrinthe. Je hochais la tête de manière affirmative en souriant. J’avais l’habitude de cette comparaison et les questions pour savoir si mon prénom était en rapport avec la fusée Ariane.



- Oui, c’est bien ça… Comme la sauveuse du Labyrinthe ! Sauf que moi quand j’ai du fil sous la main je m’en sers pour faire des points de sutures, ajoutais-je amusée. Je suis infirmière de métier et je continue de l’être avec les moyens du bord.


Puis, alors que l’homme me serrait la main il me donna son grade et son matricule, ce à quoi je devinais qu’il était militaire. L’étreinte de ma main se resserra sans que je m’en rende compte, juste avant la fin de la poignée. Mon sourire s’était estompé et je fixais durant quelques secondes le militaire. Je chassais toute les horreurs qui me venaient à l’esprit et me convainquais qu’il avait l’air différent des autres ; d’ailleurs il avait l’air mal à l’aise vis-à-vis du silence qui s’était installé entre nous.
J’espérais qu’il n’aurait pas trop remarqué mon malaise face à son identification et je reprenais la parole en lui demandant ce qu’il avait trouvé. Je jetais un coup d’œil quand il déclara que ce zombie était sa seule trouvaille puis je le fixais lorsqu’il parla du sous-sol. Je regardais la porte qu’il m’indiquait et n’étais pas très rassurée mais je n’avais pas envie de revenir les mains vides auprès des autres.



- Allons-y, dis-je alors que je descendais à tâtons à cause de l’obscurité.


Type d'action : Je tente de gagner les sous-sols.

Alors que je descendais une nouvelle marche mon genou heurta quelque chose du dur ce qui me fit ronchonner... Je tâtonnais devant moi pour me rendre compte que que quelque chose bloquait le passage. Un meuble sûrement !


- C'est bloqué apparemment ! On ne peut pas descendre...


Type d'action : Je fouille autour de moi.

En cherchant autour de moi je trouvais un petit paquet... En le rapprochant de mon visage je constatais qu'il s'agissait d'un paquet de cigarettes mais il était vide. Je le jetais en soupirant et tentais de délimiter l'objet qui me barrait la route. Il y avait peut-être un passage.


- Pas la peine de traîner ici... On rentre !


Chose dite, chose faite...


Points de vie restants : 20/20
Munitions restantes : //
Gains des fouilles : //
Endroit où je me trouve : Dans les bureaux.
Endroit où se trouvent mes ennemis :
- 1 zombie enfermé dans l'entrepôt,





Dernière édition par Ariane L. Varella le Lun 2 Nov - 11:36, édité 2 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   Mar 8 Sep - 13:47

Le membre 'Ariane L. Varella' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Mouvement' :


--------------------------------

#2 'Fouille' :
avatar

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
La princesse maladroite et le preux chevalier un peu rustre... [Livre I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le preux chevalier arrive !
» Le légende du preux chevalier nanique
» Yvain ou le Chevalier au lion (EXTRAITS)
» Sirrah chevalier de bronze d'Andromède (a)[terminé]
» Kenrhas, Chevalier d'Argent de la Tarentule (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Anciennes zones de jeux
 :: Coaticook et la Route vers le Nord :: Route Child
-
Sauter vers: