Fall of Man
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
The war is over ? [Livre I - Terminé]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyDim 11 Jan - 23:30


En très peu de temps, tout avait changé. Est-ce que ceci devrait être étonnant ? Le monde est devenu un film de zombie à part entière. Alors, peut-on vraiment encore s'étonner de tout ce qu'il peut se passer, surtout dans la tête des survivants. On a beau dire ce que l'on veut, l'être humain est une créature égoïste qui choisira sa propre survie plutôt que celle des autres. Javik Lawson en fait parti surement comme plus de la moitié de la population. De toute manière, ça n'a jamais été un type généreux qui va donner de l'argent à des associations pour la lutte contre le cancer ou sauver les malades dans n'importe quel pays pauvre. Pourtant, l'argent ce n'est pas quelque dont il manquait. Vu les casses qu'il faisait avec son groupe, il aurait largement eut de coin faire des dons. A croire que changer n'est pas possible même en ces temps difficiles où la mort guette à chaque quoi de rue.

Le jeune homme n'avait eu aucune pitié à trahir le groupe qu'il avait rejoint après avoir été séparé de ses amis. Pourtant, c'était un groupe qui lui correspondait bien. Hors, il avait trouvé une opportunitée plus intéressante lors de l'attaque du groupe de Morgane. Pourquoi ne pas les piller et partir avec le butin et ressortit comme toujours le grand gagnant. Vous savez ce qu'on dit, qui vole un oeuf, vole un boeuf... En gros, Javik restera toujours l'homme qu'il était un braqueur sans pitié. Qu'est-ce que ça pouvait lui faire si ces gens crèvent de faim par sa faute ? Il ne les connait pas. Idem pour le groupe dont il faisait partie, de toute manière ça n'a jamais été une entente très cordiale avec eux. C'est ça la loi de la jungle, c'est chacun pour soi.

Tout ne se déroule pas toujours comme prévu. Danny, Morgane et lui auraient peut-être réussi, si un groupe de Zack n'avait pas décidé de ce pointer pour faire la fête. Au final, tout le monde pris la fuite. Et en quittant son ancien groupe, voilà qu'il se retrouve dans un nouveau sans même l'avoir voulu. Est-ce de la chance ? Seul l'avenir le dira. Quoi qu'il faut voir le bon côté des choses, ce groupe a de quoi manger et se soigner. Alors, tant qu'il y a de quoi se restaurer, il n'a aucune raison de partir. L'unique problème, c'est la méfiance des membres de ce groupe. Javik et Danny étaient là pour piller au départ et maintenant ils vont devoir vivre en communauté... Si ça ne tourne pas au fiasco total, tout le monde aura de la chance.

Cette histoire était encore trop fraiche et le jeune homme avait besoin de savoir ce que Morgane pensait de tout ça. Danny resta sur place, histoire de surveiller tout le monde, des fois que le groupe décide de les abandonner pendant leur petite "promenade". Les rues étaient pour le moment déserte ce qui devrait permettre aux deux jeunes gens de parler sans crainte. Lawson resta silencieux un moment, réfléchissant à tout ce qui venait de se passer et à ce qui aurait pu arriver s'il serait resté avec le groupe de Tyler. Enfin, il décida de s'arrêter et appuya son dos contre la carrosserie poussiéreuse d'un véhicule arrêté en plein milieu de la route. "Tu crois qu'on a bien fait de rester avec eux ?" demanda-t-il enfin à la jeune femme. "C'est plutôt tendu quand on est avec eux... d'ailleurs, je ne sais pas si je resterai à l'envie de tuer les jumelles..." confia-t-il sans avoir peur des reproches qu'il pourrait recevoir. Les jumelles n'ont jamais été ses amis avant, certes, il parvenait à vivre avec elle pour le bien du groupe. Mais là, il trouvait ça assez hallucinant qu'elles aient choisit de quitter Tyler et de s'intégrer dans le groupe des personnes qu'elles voulaient voler. Certes, c'est un peu pareille pour Javik, mais lui avait retourné sa veste et plus ou moins aidé le groupe, il est pardonnable, grâce à ça, non ?

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

The war is over ? [Livre I - Terminé] VRKokp0
Javik Lawson

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Javik Lawson
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits : The war is over ? [Livre I - Terminé] Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyJeu 15 Jan - 21:39

J'étais fatiguée, je m'étais endormie d'un coup en tombant sur cette maison déjà pillée et facile à calfeutrer. Oh, plusieurs membres du groupe avaient aussi choisi cette piaule mais je n'étais pas une grande fana des chambres ; en plus j'étais trop morte pour me taper la montée des escaliers. J'avais peur aussi de me retrouver seule dans une chambre, et de me réveiller au petit matin pour découvrir que tout le monde se serait tiré sans moi. J'avais donc participé en silence au clafeutrage des portes et des fenêtres, et m'étais arrogé le canapé. Je ne voulais pas que les gens puissent se retrouver isolés avec moi ; je craignais d'être la victime de la vindicte de tout ce peuple que j'avais en partie trahi. Et surtout, j'étais responsable de la dangereuse sédition de Javik, qui avait voulu entuber tout le monde et qui se retrouvait avec nous désormais. Pour le moment, personne ne venait me les briser. C'était toujours ça de pris, dans le sens où je n'étais pas certine de pouvoir supporter plus longtemps encore le ressentiment des gens. Oh, je me fichais bien de leur avis somme toute. Ce qui me blessait c'était l'image qu'ils me renvoyaient de moi même, cette espèce de blessure improbable que je ressentais en me rendant compte que pour le première fois de ma vie, des gens comptaient sur moi et je les avais déçus. Je n'étais plus un loup solitaire, je n'étais plus celle qui était venue baiser Javik dans un blindé pour se ménager une porte de sortie. J'étais forte et tout ce petit monde comptait sur moi pour survivre. Oh bien sûr, je ne me sentais pas l'âme d'une grande humaniste, à donner ma vie pour celle des autres et tout ce bordel...


Mais quand même. Le regard de Fergusson m'avait transpercée. Tant de surprise, de déception... Et cette chose que j'avais identifié comme une seconde chance.


On se reposait sur moi, on croyait en moi. Pas seulement pour ouvrir un coffre fort ou pour fuir en vitesse les lieux d'un casse. Pour aider les autres. Ca me foutait en vrac, j'avais du mal à réfléchir. Et honnêtement, je n'avais pas beaucoup dormi cette nuit. Entre les craquements de cette maison, les bruits dans le sommeil de mes co-résidents et mon propre frein que je rongeais au fil des heures... pour finir par me lever, faire un brin de toilette et attendre les autres. Et une fois qu'ils se levaient, j'attendais dehors. Je regardais au loin, je réfléchissais. Javik voulait me parler un peu plus tard, je le suivais donc. Je savais qu'il attendait des choses de moi et je n'avais aucune idée de ce qu'il en était vraiment. Et moi, je ne savais pas ce que je voulais non plus. Peut être qu'on pourrait survivre facilement avec Danny et lui. Peut être. Mais ce groupe avait montré sa force. Et avait aussi montré que j'étais sa faiblesse.


Le jeune homme finit par briser le silence de lui même. Je réfléchis un instant, soupirant finalement.



| Je ne sais pas. Je ne sais vraiment pas. Mais je pouvais pas les abandonner comme ça. Mais oui, c'est normal que ça soit tendu, non ? Ils ont appris que j'étais qu'une salope qui voulait les planter comme des cons, et que toi t'étais qu'un sale enfoiré qui voulait tout leur piquer. Pour les jumelles, j'en ai rien à foutre. Je les connais pas. Mais si elles sont aussi tarées que je crois, elles resteront pas bien longtemps. |


Je tourne mon regard vers mon compagnon.


| Soit on reste qui on est et on se tire. Soit on change et on reste. Je sais pas... |
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyJeu 15 Jan - 22:20

Le plus dur était à venir... L'attaque contre le groupe de Morgane et la fuite ont finalement été un jeu d'enfant. A présent, prendre une simple décision pour faire quelque chose de l'avenir semble bien plus compliqué. Doivent-ils rester dans le groupe alors que Morgane aurait pu les trahir et Javik les voler sans aucun remord ? Ou doivent-ils partir et tracer leur propre route comme ils l'ont fait tout au long de leur vie. Jamais le jeune homme n'aurait pensé ça aussi difficile de faire un choix. C'est surtout le fait qu'il ne soit pas seul qui le retient. Danny est là, Morgane aussi. Pour une fois, il ne pense pas qu'à lui. Jav' sait que son meilleur ami est plus posé et meilleur que lui, il serait capable de s'acclimater à n'importe quel groupe tel un caméléon qui ce fond dans le paysage. Lawson n'est pas comme lui, il n'a pas le même caractère, il est beaucoup plus égoïste et ce fiche de blesser les autres. Maintenant que Morgane est là, il n'est pas sûr de vouloir l'abandonner. Depuis que ce merdier a commencé, il a perdu presque tous ses amis et il se trouve qu'à présent, la jeune femme est ce qui ressemble le plus à une amie pour lui que ces inconnus. C'est bien pour ça qu'il voulait savoir ce qu'elle comptait faire. Hélas, elle était aussi paumée que lui. "Tu les as aidés, ils se méfieront de toi un moment, c'est tout. Je doute que ça dur bien longtemps. D'ici quelques jours, tu ne seras plus "la salope qui voulait les planter comme des cons". Alors que moi, je ne suis personne pour eux, je resterai un bel enfoiré en qui il ne vaut mieux pas avoir confiance... Quoi que... tu me diras qu'ils n'auront pas vraiment tort de me voir comme ça." répondit-il pour la rassurer. Rassurer les gens, n'est pas vraiment dans les habitudes du jeune homme. Mais ce qu'il disait été également la vérité.

Puis vient les deux solutions qui s'offraient à eux selon Morgane. Rester les salauds qu'ils sont et partir ou changer et rester. Une grimace marqua le visage du braqueur pendant deux petites secondes. Changer... est-ce vraiment possible ? Ce n'est pas vraiment le genre de type à se jeter dans les flammes pour sauver les autres, difficile de voir une perspective de changement pour lui. La jeune femme y arrivera peut-être, dans le fond, elle n'est surement pas aussi pourrie que lui. "Parce que tu penses réussir à changer, toi ?" demanda-t-il en la regardant un instant avant de détourner les yeux. "Je ne pense pas en être capable..." son regard tomba sur ses chaussures, il n'avait pas envie de voir l'expression de la jeune femme. Elle devait être déçue ou avoir pitié de lui et il n'avait pas la moindre envie de voir ça. "J'ai jamais rien fais de bien pour les autres dans ma vie. J'ai toujours été un enfoiré. Franchement, ces gens n'ont rien à voir avec nous. C'est à peine s'ils savent se battre. J'ai pas non plus envie de me faire bouffer à cause de leurs incompétences !" C'était peut-être de simple prétexte pour dire qu'il est incapable de changer ou pour éviter de ne plus être la personne qu'il est. Etre celui qu'il est aujourd'hui, ça lui a permis de survivre. C'est sa carapace, la coquille qui le protège de tout ce qu'il a vécu depuis sa naissance. Changer, devenir un gentil, aider les autres... c'est un peu comme briser sa protection, baisser sa garde et prendre le risque d'être blessé, chose à laquelle il n'est peut-être pas encore prêt.

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

The war is over ? [Livre I - Terminé] VRKokp0
Javik Lawson

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Javik Lawson
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits : The war is over ? [Livre I - Terminé] Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyMar 20 Jan - 14:07

Je me sentais perdue. Perdue dans mon identité aussi bien que perdue dans mon avenir. Je n'avais absolument aucune idée de ce que je devais faire maintenant. Tout était confus, tout se bousculait. Partir et suivre mon instinct de préservation, ou suivre cet espèce d'instinct grégaire qui commençait à émerger en moi pour rester avec le groupe. Franchement, je n'en avais aucune idée, ni même le début de la plus petite. C'était dur, trop dur même. Tout e décanterait peut être tout seul ; j'étais en tous cas en position de l'espérer. Faire confiance à la main invisible du hasard et du destin était quelque chose que je faisais souvent, mais l'abandon de contrôle que cela supposait, je ne savais pas si j'étais prête à le concéder en ce moment. Dans tous les cas, je me sentais piégée, et une solution devait être trouvée ou bien je ne manquerai pas de devenir folle. Et ca pourrait gicler, alors il fallait que je m'y mette rapidement. Je ne sais pas non plus où j'en suis, ni ce qu'il se passe, vis à vis de l'homme qu'il y a à côté de moi. Oui, nous avons couché ensemble dans un blindé abandonné en pleine fin du monde. Mais je n'avais pas forcément réfléchi à l'après, du moins pas à cet après là. Tout était chamboulé par nos décisions et par celles des gens qui nous avaient entouré, au campement précédent de notre groupe. Le jeune homme me dit que mon cas est différent du sien. Je laisse échapper un sourire bien ténu suite à ses paroles.


| C'est le problème justement. Ils savent ce qu'on a fait. Même si on a peut être contribué à rattraper le coup et permettre à tout le monde de s'en tirer en vie, je ne suis absolument pas certain qu'ils parviendront à oublier de quoi on s'est rendu coupable en premier lieu. Mais en même temps, à quoi tu pensais ? Braquer tout ce monde, à trois ? Et après ? On ne peut survivre qu'en nombre, Javik. A trois, on aurait pas pu se défendre correctement dans une situation pareille. |


Oui j'étais un peu dur mais en même temps, si je n'avais rien contre le fait de profiter des autres je pensais qu'il fallait toujours réfléchir au maximum avant de poignarder quelqu'un dans le dos. A l'origine avec Javik, je n'ai jamais cherché qu'à m'ouvrir une porte de sortie, pas me mettre tout un groupe à dos. Et voilà que son ambition et son égoïsme nous avaient mis en danger. Bon ok, en premier lieu c'était moi la fautive mais quand même, il aurait pu faire attention... Au moins doit on reconnaître que l'homme était honnête dans son refus des autres.


| Je n'en sais rien. Je n'en sais vraiment rien. Comme je t'avais dit, ce sont des moutons. Mais j'ai été forcée de réviser mon jugement. Le troupeau a tenu tête aux loups, non ? Ils ont montré qu'ils étaient capables de survivre. Ils ont un nouveau chef, et avec ton arrivée, celle de Danny et des jumelles, on a des armes désormais. Franchement, tu te vois tenter ta chance dehors, tout seul avec ton pote? |
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyMer 21 Jan - 0:23

Devoir prendre des décisions, c'est toujours une tâche difficile et là c'était justement le cas. Encore, quand il s'agit de choisir pour soi, ça peut aller. Mais quand il y a d'autres personnes à prendre en compte ça change facilement la donne. Est-ce une bonne idée de rester parmi ce groupe ? Ce n'est pas comme-ci c'était réellement leur sauveur. Comment ces gens pourraient leur faire confiance alors que Javik et Danny s'étaient retournés contre eux, enfin surtout Javik. Son meilleur ami n'avait fait que suivre la décision de son pote. Que voulez-vous, le jeune homme est du genre opportuniste. C'est justement ce qu'il avait fait, une opportunité c'était profilé devant lui, alors il a tenté sa chance bien que ça n'a pas vraiment marché. Morgane pensait plus ou moins comme lui sur le fait que les autres se méfieront toujours d'eux. C'est un très mauvais point pour le trio infernal. "Tu préfères quoi ? Rester avec eux, malgré la possible animosité qu'ils auront envers nous ? Tu penses pouvoir supporter ça longtemps ? Oublie pas que je suis un vrai connard et que si ça me saoul, je risque de péter la gueule au premier qui viendra me casser les burnes ou qui me regardera de travers !" indiqua le braqueur en connaissant très bien son caractère merdique. Ça fait bien longtemps qu'il a décidé de ne plus se laisser marcher sur les pieds. Mais, il y avait peut-être une solution pour passer pour les gentils... "Ou... on peut toujours inventer un mensonge ? Trouver quelque chose de crédible pour leur faire penser qu'on ne voulait pas réellement les dépouiller, mais qu'on serait revenu après..." c'est fou, mais même aux oreilles du jeune homme ça sonnait affreusement faux. Si quelqu'un doit faire croire ça, il faut absolument que ce soit Danny, c'est le plus sage et selon que les gens apprécieront le plus.

Le fait que son groupe ait tenu tête à Tyler ne les rend pas pour autant fort. Ils ont surtout fait preuve d'inconscience. C'est peut-être même Morgane avec sa manière d'agir qui les a poussés sans le vouloir à se montrer fort. Quant au fait qu'à présent Danny, les jumelles et lui soient dans le groupe, il doute que ça change quoi que ce soit. Autant, il n'a aucun doute sur le trio qu'ils peuvent former avec Morgane et Danny. Autant, il ne s'imagine pas s'entendre avec les jumelles. "Avoir des gens armés c'est bien, mais s'il n'y a aucune cohésion entre nous, ça sert à rien. Sincèrement, j'ai du mal à supporter les jumelles. J'ai l'impression que je dois toujours faire attention des fois qu'elles tentent de me planter un couteau dans le dos," expliqua le jeune homme. Mieux vaut expliquer les craintes qu'il peut avoir, histoire qu'il puisse voir la suite sous tous les angles possibles. Quant au fait de partir seul avec Danny, ça ne lui fait pas vraiment peur. Le jeune homme s'était bien retrouvé seul et il n'était pas mort. "Je me suis déjà retrouvé seul un bon moment et je ne suis pas mort. Tu ne penses pas qu'un plus petit groupe peut présenter des avantages ? Plus de discrétion, moins de nourriture à partager, moins bruit... Je connais aussi les désavantages, annonça-t-il toujours dans le but de voir toutes les solutions se présentant à eux. "Je crois qu'on est tous les deux aussi perdu l'un que l'autre..." souffla doucement Javik en regardant le sol gris comme-ci celui-ci allait lui apporter une réponse miracle.


_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

The war is over ? [Livre I - Terminé] VRKokp0
Javik Lawson

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Javik Lawson
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits : The war is over ? [Livre I - Terminé] Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyMer 21 Jan - 23:27

L'évidence était devant nos yeux. Nous ne pouvions pas survivre seuls. Si nous serions restés à trois avec Javik, nous aurions probablement été submergés et détruis, que ce soit par Tyler et ses copains vindicatifs ou pire, par la horde de zombies que nous avions découverte. Il n'en fallait vraiment pas beaucoup pour passer de vie à trépas dans ce nouveau monde, c'était vraiment le moins que l'on puisse dire et je n'étais vraiment pas certaine que mes compétences puissent me permettre de tenir bien longtemps toute seule. C'était quelque peu impensable en fait, car on se retrouvait toujours bloqué ou pris à découvert et encerclé. Peu importait la fin mais dans tous les cas, elle ne pouvait presque qu'être horrible. J'essayais de ne pas trop y penser alors que Javik continuait de me parler. Il me demandait ce que je voulais, tout en continuant de sucrer le dos de ce qui risquait fort de devenir très rapidement notre nouvelle équipe. Compliqué dans ces cas là de pouvoir faire face... je ne ris pas à ce qui aurait pu passer pour une plaisanterie, le sujet était tout simplement bien trop grave et je ne voulais pas pouvoir me détendre, pas dans les circonstances présentes. Le sujet était trop sérieux. Je dévisageais ensuite mon camarade comme s'il était devenu fou.


| Non mais tu pensais à quoi en disant ça ? Tu crois vraiment qu'ils sont demeurés ? Ces gens sont peut être pas des tueurs, ouais ça je te l'accorde. Mais ils sont intelligents. Et justement, ça rend la chose plus grave encore, parce qu'ils l'oublieront pas comme ça. Mais moi ce que je dis, c'est qu'on n'a pas fort le choix. Tout le monde parle de groupes décimés et le nôtre est déjà de belle taille. Franchement, on a plus de chances avec eux, j'en suis persuadée. Mais j'ai pas la solution miracle pour autant. |


Je savais que là dessus nous serions en désaccord avec Javik, et d'un certain côté ce n'était pas plus mal. Et voilà qu'il reparlait des jumelles. Personnellement je ne les connaissais pas plus que ça, sinon que nous avions échangé quelques coups les uns les autres et d'après ce que j'avais compris elles avaient abandonné leur pèce. Et voilà qu'il reparle de l'opportunité d'être seul. Je me rends compte que plus on discute, moins je me vois disparaître du groupe, en tous cas pas dans l'immédiat.


| Je pense qu'il faut qu'on reste ici. Au moins provisoirement. On a tout à gagner avec ses gens ; ensemble on ratisse bien plus d'endroits, et on a pu voir que le danger venait bien des zombies mais aussi des autres humains. Et si jamais ça devient trop chaud, on prend les voiles sans demander notre reste... |


Ca sonnait comme une proposition, et nous avions aussi autre chose à voir...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyJeu 22 Jan - 0:22

La brève idée qu'il avait eu d'inventer un mensonge était totalement idiote. Oui, il le reconnaissait, mais un vrai bon mensonge peut marcher. Il suffit de détourner la vérité, l'arranger à sa sauce pour se faire passer pour des gentils et le tour est joué. Techniquement, ça pourrait marcher, il voit bien ces gens crédules contrairement à Morgane qui ne les pensaient pas capable de croire à ce qu'ils pourraient raconter. Le problème, c'est que visiblement ni Javik, ni son amie ne sont capables d'inventer quelque chose de crédible. Du moins, il ne faut pas compter sur Beaulieu, vu qu'elle n'y croit pas. Alors, on dirait bien qu'ils n'ont pas vraiment d'autre choix. Le ton qu'elle prend parvient presque à faire comprendre au jeune homme que sa décision est quasiment prise. "Si seulement on avait la solution, on ne serait pas là entre de la chercher..." remarqua Lawson en soupirant tout en se demandant si une solution à ce problème pouvait être trouvée.

La décision était prise, ils vont rester et profiter de ce groupe. Mais si jamais, les choses dérailles, du genre attaque de zombie ou autre, ils n'auront qu'à fuir et les laisser se faire bouffer et tuer comme du simple bétail. Ceci allait parfaitement au braqueur, ça ne sera pas son premier coup d'essai en plus de ça. "D'accord, on reste ! Mais ne compte pas sur moi pour m'attacher à eux. Je n'en ai rien à faire de leur vie. Si je dois en sacrifier un pour sauver ma peau, j'aurai aucune pitié !" indiqua le jeune homme. Pourtant, quelque part au fond de lui, il est capable de risquer sa vie pour un autre, sauf qu'il ne le sait pas encore. Peut-être que cette personne doit en valoir le coup. C'est également l'une des raisons pour lesquelles il ne veut pas s'attacher à eux et les connaitre. Les connaitre, c'est tisser des liens et les liens sa fini par vous retenir et vous rendre faible. C'est ce qu'il avait failli faire avec Miria. Cette gentille fille qui l'avait sauvé et soigné. "La question est réglée dans ce cas. J'annoncerai à Danny la nouvelle quand on sera rentré. Je suis certain qu'il va dire qu'on a pris la bonne décision," indiqua Javik en faisant quelques pas et en étirant ses bras vers le haut pendant quelques secondes."On fait quoi ? On rentre ou..." il se stoppa en fronçant légèrement les sourcils avant de dire "quelque chose te préoccupe ?" Elle donnait l'impression d'être pensive, peut-être concernant leur avenir et intégration dans le groupe.



_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

The war is over ? [Livre I - Terminé] VRKokp0
Javik Lawson

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Javik Lawson
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits : The war is over ? [Livre I - Terminé] Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyJeu 22 Jan - 1:10

C'était comme si j'avais fait une connerie. Ou en tous cas plusieurs, vue la situation qui me préoccupait. Est ce que j'avais bien fait ce jour là de me chercher une porte de sortie ? La sociopathe que j'étais me disait que oui, mais d'un autre côté les circonstances avaient démenti le bien fondé de cette action. Plus encore, est ce que j'avais bien fait de coucher avec Javik ? Sur le coup, le bien fondé de notre petit coucherie m'était apparu comme évident car cela m'avait permis de bien décompresser un coup... Mais maintenant, qu'était il sensé se passer ? Je n'en savais rien, tout était tellement confus que ça en devenait vraiment difficile. Je ne dis rien lorsque le type fait de l'esprit ; je n'ai pas vraiment ni le temps ni le moment de m'intéresser à ce genre de conneries ; lui voulait sans doute nous faire légérement décompresser mais le fait était que ça ne marchait pas du tout, pas même un peu. Je ne réponds donc pas de suite, attendant de voir sa réaction à la décision que je venais de prendre. Il finit par acquiescer, me disant que l'on pouvait rester. Je souris, satisfaite. D'une manière ou d'une autre, je finissais toujours par avancer... je ne dirais pas parvenir à mes fins, mais l'esprit y était ! Je lui fais un clin d'oeil entendu.


| Je ne te demande rien de plus ; essayer et si t'es en danger, tu te tires. Le plus important, c'est qu'il ne faut pas leur tirer dans le dos. On l'a vu, on peut l'avoir dans le cul après si on ne fait pas attention. |


Je me doutais bien que Lawson serait incapable de se faire des copains dans le secteur, mais finalement ce n'était pas le plus important, loin de là ! Et voilà qu'il me demande ce qu'on fait. J'accroche son regard de mes yeux, intenses, qui lui demandent sans mot dire au départ ce que l'on compte faire.


| Est ce que tu veux qu'on continue de baiser ensemble? |


Oui, dans le genre je suis plutôt cash. Je dois savoir ce qu'il me répondra, pour savoir s'il sera ou non un problème.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyJeu 22 Jan - 22:38

La question était réglée, le trio allait donc rester dans le groupe pour le moment. Ceci ne va surement pas être facile tous les jours, surtout pour un type comme Javik avec son fichu caractère à la con. Mais, il faudra bien qu'il fasse avec. D'un côté, utiliser les autres ne le dérange pas, profiter d'eux et de leur aide pour manger ça reste une idée acceptable. Si personne ne cherche les problèmes avec lui, il y a peut-être un moyen que ça marche. "T'inquiète pas, je sais me tenir à carreaux quand il le faut. Si personne ne me chercher, je resterai sage comme une image !" assura-t-il presque un peu déçu de devoir avoir une conduite presque exemplaire. Sauf qu'après le retournement de situation qu'il y avait lieu, chaques membres du groupe sera méfiant, d'où le fait de ne pas faire de vague jusqu'à ce que ça ce calme.

La question semblant close, il demande ce qu'ils allaient faire à présent ? Rentrer auprès du reste de groupe, rester et partir à la recherche de quelque chose à manger ? Mais, il vit bien que Morgane avait l'air pensive, c'est pour ça qu'il posa la question. Le simple regard qu'elle pose sur lui, le fait doucement plisser les yeux, décelant presque ce qu'elle allait demander. Voyez-vous, c'était là une question plutôt intéressante. Si Danny serait dans le coin pour entendre ça, il ne tarderait pas à le charrier pour lui dire qu'il avait raison l'autre jour en disant qu'il en pinçait pour elle. Le mot était trop fort, en pincer pour Morgane ça reviendrait à dire qu'il a des sentiments. Hors, le jeune homme n'est pas du genre à aimer, son coeur n'est qu'une pierre que personne ne semble pouvoir briser. Certes, il apprécie la jeune femme, plus qu'avant d'ailleurs. Et comment dire non à une partie de jambe en l'air ? Javik reste un homme et il n'est pas du genre à refuser un moment de plaisir. Et puis, ce n'est plus comme si les femmes couraient les rues à présent. Serait-ce une proposition indécente pour qu'on ne rentre pas tout de suite, Morgane ?" demanda-t-il avec un sourire qui indiquait clairement qu'il n'était pas contre l'idée de continuer à coucher avec elle. "Du moment que tu ne me demandes pas de t’épouser ou de te faire des enfants, on peut baiser autant que tu veux !" assura-t-il avec un certain sourire pervers. D'une certaine manière, il n'avait rien à craindre pour le mariage, on ne risque plus d'en voir à présent. Quant aux enfants, ce n'est absolument pas le moment d'en avoir, du moment qu'il se protège, il ne devrait pas y avoir de souci, n'est-ce pas.



_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

The war is over ? [Livre I - Terminé] VRKokp0
Javik Lawson

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Javik Lawson
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits : The war is over ? [Livre I - Terminé] Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyVen 23 Jan - 16:29

[HJ réponse courte mais je me suis bien amusé à l'écrire]


Je me rendais compte quand même, au travers des mots et de l'attitude générale de Javik Lawson, que j'avais un certain pouvoir sur lui, d'un certain point de vue. Il semblait porter beaucoup de crédit à ce que je pouvais dire ou faire et semblait vouloir calquer sa position sur la mienne. Peut être parce qu'il se sentait perdu ou indécis, peut être par désir de ne pas être aussi seul qu'il pouvait être en train de le dire autrement. Je ne savais pas trop ce qui le motivait, mais j'avais l'impression de plus en plus forte d'être une partie de sa motivation. Et vous pouvez imaginer assez aisément que j'étais assez mal à l'aise par rapport à ça. Comme j'y réfléchissais sans arrêt maintenant, je me rendais bien compte que je n'avais pas l'habitude de compter pour les autres de quelque manière que ce soit, et ce que je voulais au fond c'était pouvoir me dépatouiller de ce cocktails de sentiments qui m'entravaient à chaque instant depuis que j'avais décidé de rester au sein de notre groupe de survivants. Je me surpris à sourire aux paroles de Javik, je savais probablement au moins aussi bien que lui qu'il  y avait peu de chances pour que son intégration se passe en douceur.


| Le problème avec les machos dans ton genre, c'est votre définition de se faire chercher. |


Ok j'étais affreusement mal placée pour parler mais cela m'importait peu. Après tout si les choses avaient autant dégénéré avec Tyler et son groupe, c'était en majeure partie ma faute, de cela vous pouvez être certains. Je me rends compte que Javik ne semble absolument pas gêné par ma question ni par ses implications. Mais franchement pour le moment, je n'ai absolument aucune idée de ce que je veux faire. Je me demande comment il peut prendre le sujet avec autant de légéreté en voyant dans quel monde nous vivions actuellement. Il le faisait vraiment exprès ? Bon d'un autre côté, avoir un type non loin de soi qui se prend aussi peu la tête était probablement quelque chose de plutôt bénéfique.


| Donc en fait je suis quoi pour toi, le plan cul du groupe ? C'est ça que tu veux? Ta sex-friend de l'apocalypse ? |


Paf. Au moins, on peut pas me reprocher d'être sincère.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptySam 24 Jan - 1:02

Javik afficha un sourire amusé à la réflexion de Morgane. Elle n'avait pas tort en disant que la définition de "se faire chercher" pouvant être particulière. Quoi qu'il en soit, elle avait compris qu'il ne se laissera pas marcher sur les pieds quoi qu'il arrive. En même temps, ça fait bien longtemps que le jeune homme ne se laisse plus faire. La violence ne règle pas tout, mais il faut avouer qu'elle aide à se montrer plus fort. Et qui est plus fort à souvent la puissance et la tranquillité.

Puis à son autre question à laquelle le jeune homme avait répondu sans le moindre problème, il obtint une réponse beaucoup moins cool. Oh, il aurait dû se douter d'un truc comme ça. Après tout c'est une fille et les filles c'est toujours chiant et casse couille à un moment ou un autre, même quand elles n'ont pas leur règle. Alors, il soupira en prenant un air agacé et se fichant pas mal de ce qu'elle pourra dire ou interpréter face à une telle attitude presque nonchalante. Est-ce qu'elle pensait sincèrement qu'il la prenait uniquement pour son plan cul et qu'il restait juste pour ça ? Okay, Lawson n'est pas réputé pour être un romantique ou un truc du genre. Les femmes ont toujours été de simples objets sexuel pour lui. Une envie de se faire plaisir, pas de problème, il lui suffisait d'aller draguer dans un bar et d'avoir de quoi s'amuser pour la nuit. Morgane ne devait pas ignorer qu'il était de ce genre d'homme. Sauf qu'en général, il ne recouchait pas forcément avec ces filles-là. De plus, vu la situation, est-ce qu'elle pouvait être un simple plan cul ou une sex-friend de l'apocalypse ? (A noter qu'il aima beaucoup le terme sex-friend de l'apocalypse qui l'amusa beaucoup intérieurement.) "Non, sérieux ? Tu veux vraiment qu'on ait ce genre de discussion ? Tu crois que pour moi tu n'es là que pour que je puisse tirer mon coup ?" demanda-t-il en levant rapidement les mains comme si tout ceci était totalement absurde. "Je sais que je traine une réputation de connard avec les filles, mais non, tu vois je ne te considère pas que comme mon plan cul. Et si tu te poses la question, non je ne reste pas avec toi juste pour pouvoir te baiser !" confia-t-il un brin énervé par le fait qu'elle ait pu penser ça. "Tu sais, j'ai jamais été du genre protecteur avec quelqu'un. Je sais que tu es forte et que tu peux te débrouiller seule. Mais si je reste, c'est pour garder un œil sur toi..." avoua-t-il avant de reprendre rapidement pour qu'elle ne puisse pas lui couper la parole : "Ash te faisait confiance, tu n'as pas fait partie du groupe très longtemps, mais je sais qu'il t'appréciait. Alors, si je te laisse tomber, je suis sûr qu'il m'en voudrait et qu'il viendra me bouffer pour ça." Oui, Ash avait intégré Morgane pour quelques braquages dans leur petit groupe. Ça n'avait pas plus à tout le monde, d'ailleurs. Mais, c'était Ash le chef et à présent, il comprenait pourquoi il avait fait confiance à la jeune femme. Lawson, lui tourna le dos, peut-être pour montrer sa contrariété ou ne pas montrer qu'il a finalement un cœur. La jeune femme pensera peut-être qu'Ash n'était qu'une excuse ou un moyen de la contredire sur ce qu'elle avait dit. Eh bien qu'elle pense ce dont elle a envie. Après, si elle ne veut pas allier l'utile à l'agréable, tant pis ! C'est dommage et il ne faudra pas qu'elle vienne se plaindre.

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

The war is over ? [Livre I - Terminé] VRKokp0
Javik Lawson

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Javik Lawson
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits : The war is over ? [Livre I - Terminé] Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptySam 24 Jan - 16:53

Je sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que Lawson va encore passer son temps à tourner en dérision la conversation. C'était comme s'il ne savait pas s'en empêcher. Il ne prenait jamais grand chose au sérieux, à part la baston.Et encore, fallait trouver quand il se mettait pas à rigoler... bref, il fallait que je tire les choses au clair et je ne comptais pas me laisser démonter par le petit macho que j'avais en face de moi. Je savais comment il était avec les femmes. Oh, pas méchant pour un sou bien sûr mais il prenait ce dont il avait besoin quand il en avait besoin, c'est à dire peu ou prou dès que l'occasion se présentait. Je me fichais bien de cet état de fait au fond, puisque j'avais tendance à faire exactement la même chose de mon côté. Oh bien sûr, cela choquait parfois, qu'une femme prenne en main ses besoins comme je le faisais et considérais les hommes comme de simples passes temps souvent nécessaires. Au fond, cela importait peu, je m'étais toujours fichu du regard des autres. Du moins, jusqu'à maintenant. On ne pouvait pas dire que j'étais la personne qui était la plus en paix avec elle même, ces derniers temps. C'était même plutôt tout le contraire. Et voilà qu'il prend l'attitude hautaine et blasée du type qui s'emballe des tas de gonzesses. Son soupir, comme s'il était las et qu'il avait vu l'explication typiquement féminine venir, m'hérissa complétement et me mis dans de bien mauvaises dispositions à son égard. Alors c'était ça finalement ? On en restait à ça, même en plein apocalypse ?


Les hommes, je vous jure. Si je n'en avais pas autant besoin, je les détesterais surement.


Et voilà qu'il reprend la parole. On dirait un adolescent, un jeune homme imbu de sa personne qui est content d'avoir pu se tirer une nana sympa et qui veut « pas se prendre la tête ». D'ordinaire, je serais d'accord avec lui. Je serais peut être dans sa position. Mais aujourd'hui les choses avaient pris un tournant on ne pouvait plus sérieux... Et voilà que ses paroles prennent une toute autre tournure. J'ai un peu de mal à savoir où il veut en venir, du coup. Rester avec moi. Alors, ça voulait dire quoi, qu'il voulait aller plus loin ? Et voilà qu'il m'avoue avoir comme qui dirait des sentiments... Oh je ne parle pas d'amour, mais quand même. Devenus physiquement intimes, il semblerait qu'on le soit sous d'autres aspects également. Lui aussi, comptait beaucoup plus sur moi que je l'imaginais.



| Je pense qu'en effet, une petite discussion de ce genre est nécessaire... |


J'inspire profondément.


| Parce que ce qu'il s'est passé sur la route était fait dans l'instant. Ouais, je t'apprécie. Je te comprends aussi. Si j'ai envie de baiser, c'est probablement vers toi que je reviendrais. Et j'aimerais que tu restes dans ce groupe, avec Danny et moi. Mais je tiens à ce que les choses soient claires dès le départ. Je tiens pas à m'attacher. Et je vais être tout aussi honnête en disant que je me fiche qu'on s'attache à moi. Donc t'es prévenu. Si je sens que ça part en sucette, je prendrais mes distances. On est d'accord là dessus? |
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyDim 25 Jan - 0:09


Cette conversation devenait de plus en plus absurde pour Javik. On aurait dit un petit couple ou un jeune couple devant mettre les choses au point. Hors, il n'y a pas de couple et c'était drôlement agaçant que ça tourne ainsi. Jusque-là, le jeune homme est toujours parvenu à esquiver ce genre de choses. Après tout, il n'est jamais tombé amoureux et c'est à peine s'il sait à quoi ressemble ce sentiment. S'il y a bien une chose qu'il fait c'est ne pas s'attacher à quelqu'un d'une telle manière. Sauf peut-être avec Danny, mais lui c'est différent, c'est son meilleur ami, il est comme son frère. Sans lui, il serait resté un simple SDF toute sa vie. Donc la seule personne à qui il est vraiment attaché c'est lui, les deux seraient capables de risquer leur vie pour sauver celle de l'autre. Avec Morgane c'est différent. Premièrement, il la connait bien moins que son meilleur ami, elle a fait quelques casses avec eux avant de reprendre sa route. Deuxièmement, ça n'a jamais été le grand amour entre eux. C'est peut-être la faute de Javik qui n'a jamais voulu apprendre à la connaitre ou qui n'avait pas la moindre envie qu'une fille vienne faire leur boulot. Ben quoi, vous n'avez tout de même pas oublié que c'est un macho !

Aujourd'hui, les choses n'étaient plus vraiment les mêmes. Le groupe de Lawson était mort, du moins Ash et Rico sont clairement passés de l'autre côté. Les seuls survivants sont peut-être Spoon, Cooper et Joe... hélas, il ne les a pas revu depuis l'attaque de Zack qu'ils ont subi. Qu'il le veuille ou non, Morgane fait partie de ce vieux groupe à moitié décimé. De toutes les personnes qui sont ici, elle est l'une de ceux qu'il connait le mieux et de qui il se trouve le plus proche à présent. Alors oui, inévitablement, ça resserre les liens. Peut-être un peu trop rapidement, car maintenant, voilà qu'ils devaient avoir une conversation sérieuse les concernant. Quelle joie ! En fait, c'était quoi son problème ? La peur que Javik puisse un jour l'aimer ? Vous ne pouvez pas imaginer l'éclat de rire qui raisonna dans la tête du jeune homme quand elle exprima ses craintes. Il se retourna vers elle et la regarda d'un air légèrement blasé. "En fait, t'as juste peur de quoi ? Que je puisse m'attacher à toi ou qu'un beau jour je te dise "oh tu sais quoi Morgane, je t'aime" ?" Il cessa de parler pour examiner l'expression de son visage avant de reprendre : "Je t'apprécie aussi, mais c'est pas parce que je couche avec toi que ça veut dire que je vais avoir des sentiments. Si tu veux tout savoir, j'en ai rien à foutre de l'amour, je n'ai pas besoin de ça. J'ai survécu sans jusque-là et je m'en porte très bien ! confia-t-il peut-être un peu trop sèchement. C'est triste de se dire qu'il n'a jamais rien éprouvé de fort pour quelqu'un. Le fait de ne pas avoir reçu l'amour de ses parents ne l'a surement pas aidé. Mais on se traine tous un passé plus ou moins bien. Il se trouve que celui de Javik est plutôt moche et douloureux, lui ayant appris à ne compter que sur lui-même et à ne pas s'attacher aux autres. "Est-ce que ça répond à ta question ?" demanda-t-il enfin en espérant que cette histoire presque trop puérile soit enfin close.

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

The war is over ? [Livre I - Terminé] VRKokp0
Javik Lawson

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Javik Lawson
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits : The war is over ? [Livre I - Terminé] Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyMer 28 Jan - 19:14

Je ne savais pas pourquoi, mais je me doutais que Javik allait me donner du fil à retordre. Pour au moins deux raisons. La première était que son esprit allait forcément tourner la discussion à la dérision, parce que Lawson n'est jamais qu'un handicapé sentimental de plus dans un monde qui en compte déjà beaucoup trop. Il allait prendre ça d'une manière totalement hors de propos, comme un affront à sa virilité, comme un enfantillage, un caprice de ma part ou que sais je d'autre ? Il allait tout simplement saisir la perche que je lui tendais pour accroître encore un peu plus la sensation qu'il avait de sa propre virilité en se posant en parfait macho. Je ne le connaissais pas tant que ça finalement, mais il y avait des choses qui ne changeaient jamais. En supplément, il allait peut être être vexé de mon attitude ; il n'avait peut être pas l'habitude de se voir éconduire dans une situation de rapports intimes par la femme. Bon d'accord, je ne lui adressais pas une fin de non recevoir, mais il fallait quand même avouer que ma manière de poser les limites clairement faisait de moi, pour quantité de mâles, une véritable garce. Quoiqu'il en soit, je restais convaincue que je n'avais pas beaucoup le choix ; je devais tirer au clair notre situation le plus rapidement possible avant de risquer voir débarquer des complications de toutes sortes.


Le jeune homme réagit exactement comme je l'avais imaginé, considérant le tout comme une blague. C'était son tour de me vexer. Bah quoi, c'était si impensable que ça, qu'il puisse m'aimer un jour, cet abruti ? Et voilà qu'il refait les fiers à bras. Son ton se fait plus sec, ce qui le rend aussi plus blessant. Moi aussi, j'ai ma fierté. Et voilà qu'il me demande de but en blanc si on peut changer de sujet. Je soupire et tourne le regard dans une autre direction. Un peu en colère, oui je le suis. Mais pas trop non plus. Quelque part, il a raison. Moi aussi j'ai survécu tout ce temps sans jamais aimer qui que ce soit, en dehors de ma famille. Ca ne fait pas de moi une sainte, ni une blasée. Mais arrivé à un moment donné, il faut comment dire... Se sortir les doigts.



| Ouais, j'ai compris. Y'a autre chose dont tu voulais parler, ou pas? | lui répondis je, tout aussi séchement.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyMer 28 Jan - 21:47

Il n'y a pas à dire, le tact n'est pas vraiment quelque chose que Javik connait. De toute manière, il n'est qu'un sacré connard sans coeur. Du moins, c'est ce qu'il pense être depuis bien longtemps. Depuis toujours, il se contente de survivre et de profiter de ce qu'il a. Ça fait de lui, un beau macho et si ça dérange les gens, il s'en contrefiche. Après tout, personne n'est parfait n'est-ce pas ? La conversation qui avait lieu été déplaisante. C'est loin d'être le genre de sujet qu'il a un jour abordé avec une fille. Après s'être défendu ou justifié, il demanda si c'était tout. Pas besoin de rester sur le sujet toute la journée. Vu la réponse claire, net et sèche de Morgane, le sujet était clos. Voilà une bonne chose de faite. Au passage, ceci soulagea le jeune homme qui n'avait pas envie que ça s'étale pendant trois heures. Quant à savoir s'il avait d'autres questions à poser, pas dans l'immédiat. "Non, c'est bon, je crois qu'on a tout dis," confirma-t-il très simplement. "On peut explorer le coin, des fois qu'on trouve à manger ou quoi que ce soit d'autre d'utile," proposa-t-il sans vraiment attendre de réponse, car à peine avait-il terminé sa phrase qu'il commença à marcher.

La conversation précédente, avait laissé un léger froid. Oh, rien de bien grave. En gros, même s'il ne le voulait pas, ça lui retournait le cerveau. On pourrait penser qu'il s'en fiche, mais le jeune homme avait besoin d'être dans son coin pour penser à tout ce qu'elle a dit. Plusieurs mètres devant Beaulieu, il marchait à une allure raisonnable et shootait dans un caillou comme s'il avait un beau ballon de football. Pour le moment, ils n'ont croisé aucun Zack, ce qui semble presque incroyable. Le quartier à l'air plutôt tranquille, c'est peut-être l'endroit idéal où commencer des recherches. Sa voix rompit alors le silence pour s'adresser à sa partenaire. "On devrait peut-être entrer dans l'une de ces habitations. Avec un peu de chance, on trouvera quelque chose d'intéressant !" suggéra-t-il histoire que cette exécution se révèle un minimum utile. Le choix était simple, droite ou gauche en sachant que ce sont de petits immeubles presque identiques. Et si elle n'est pas d'accord, ils peuvent toujours rentrer voir les autres et expliquer à Danny qu'ils allaient tous rester dans le groupe pour le moment.

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

The war is over ? [Livre I - Terminé] VRKokp0
Javik Lawson

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Javik Lawson
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits : The war is over ? [Livre I - Terminé] Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyMar 3 Fév - 15:36

Oui, j'étais vexée. Parce que j'avais le mauvais rôle, ce statut de pseudo adulte que je me donnais en essayant de rationnaliser au maximum ce que j'avais vécu avec Javik, et ce que j'allais encore vivre. Je savais que les choses n'allaient pas se terminer. Déjà parce qu'il avait envie de moi ; je le voyais dans son regard et je le voyais dans ses mots. Pour un grand gamin comme Lawson, il lui fallait une flle avec du caractère. Et je savais aussi, en toute honnêteté, ne pas être le dernier laideron du secteur. Lawson était tout à fait le genre de mec à aimer une fille pas manchotte pour un sou au pieu, et avec un minimum de poigne. Je remplissais tout à fait ces deux critères, ce qui me plaçait justement sur la défensive vis à vis de ses sentiments, et leur évolution potentielle. Je savais fort bien que je pouvais très bien faire en sorte qu'il tombe amoureux de moi. Ou en tous cas, que je devienne irremplaçable à ses yeux, ce qui n'était pas tout à fait la meme chose même si les résultats se ressemblaient. Je ne pouvais pas négliger cette option, mais je me sentais beaucoup trop prise à parti ces derniers temps pour me laisser aller à ce nouveau type de jeu, à cette relation qui semblait si étrange. Et voilà qu'il commence à s'éloigner genre on part en expédition. Franchement, il croyait que c'était le moment ? Ok, on arrivait bientôt à court de vivres, mais d'un autre coté, il allait falloir que l'on se regroupe, que l'on se pose un peu pour réfléchir. Et voilà que comme une conne, je me mettais à le suivre. Il voulait faire l'imbécile et moi, je lui accordais du crédit. Totalement stupide vous avez dit ?


Je me stoppe alors que l'homme essaie de rentrer dans une maison. Les mains posaient sur les hanches, je le dévisage, levant un sourcil.



| Ce n'est pas une quelconque ruse pour essayer de nous faire terminer cette discussion dans un lit, rassures moi? |


Parce que là, j'avais pas envie. Et c'était mon désir qui comptait avant tout. J'étais frustrée et énervée. Je soupirais, avant de reprendre d'un ton las.


| Tu es sérieux, tu veux vraiment qu'on parte en mission d'exploration maintenant? |
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyMer 4 Fév - 0:10


La discussion étant close, le jeune homme n'avait pas envie d'attendre au même endroit pour qu'elle mette un nouveau sujet sur le tapis. C'est bien pour ça, qu'il décida de partir à la recherche de nourriture, si jamais ils ont un peu de chance. Bon, on ne peut pas dire que la journée venait de bien commencer avec cette conversation d'adulte qu'il aurait préféré fuir. Pourquoi la fuir ? Non, pas parce que c'est un gamin, mais juste, car il savait que ça ne mènerait nulle part. Mais bon, comme on le dit si bien, ce qui est fait est fait. Pour la suite, il pouvait encore rattraper le coup en espérant trouver quelque chose à se mettre sous la dent si le hasard veut bien être clément avec lui. Se rapprochant d'une porte, Morgane l'interpella ce qui le fit se retourner pour la regarder et l'écouter. A sa question, il leva les yeux au ciel. Est-ce qu'elle le prenait vraiment pour un lapin qui a toujours envie de baiser ? Bon, c'est vrai, il n'aurait pas dit non à une petite partie de jambe en l'air... Vu la conversation qui avait précédé cet instant, il était presque sûr que de toute manière c'était mort. Bien qu'il ne soit pas un expert quand il s'agit des femmes, il sait très bien que quand elles sont contrariées, ce n'est même pas la peine d'essayer. "Cette idée ne m'a même pas effleuré l'esprit..." confia-t-il bien que ça sonnait plutôt faux, mais il s'en fichait pas mal. Elle n'était pas non plus très emballée à l'idée de visiter la baraque pour chercher quelque chose dedans. Ah les femmes, parfois elles sont juste incompréhensible. "Pourquoi pas ! Mais si tu veux rentrer va si, je me débrouillerai seul. Pour le moment, j'ai envie d'être loin de tout le monde," expliqua-t-il en se retournant et ouvrant la porte qui n'était pas verrouillée. L'ambiance dans leur "camp" était loin d'être très joyeux. Avec ce qu'il s'était passé, on se méfiait d'eux, ce qui est compréhensible, mais assez lourd à supporter. Plutôt que de sentir des regards méfiants l'épier toute la journée, il se trouvait bien mieux dehors. Des fois, s'il trouve à manger, les gens seront contents et oublieront les griefs qu'ils ont contre Morgane, Dany et lui. N'attendant pas la réponse de la jeune femme, il entra dans le couloir de la maison. Pour le moment, il n'entendait rien, ça semblait vide vu l'absence de mouvement et de bruit. Une porte sur sa droite au bout du couloir sembla le mener dans la cuisine. S'il doit trouver à manger, c'est certainement ici.

Type d'action Javik fouille les placards


Javik s'active à ouvrir les placards, mais il ne trouve rien, rien d'intéressant. Des boites vides déjà pillés et renversé et rageant un peu trop, il referme un placard un peu trop fort ce qui provoque un léger bruit. Juste après, il entend ce qui semble être un grognement en provenance de la pièce voisine. Eh merde, un putréfié dans le coin. Pour l'éviter, il décide de retourner dans le couloir.

[Du coup pour le mouvement, je suis pas sûr, je peux bouger comme ça ? Ou je dois jeter le dé ?]


Points de vie restants : 26/26
   Munitions restantes : 22
   Gains des fouilles : ...
   Endroit où je me trouve :  Cuisine d'une maison
   Endroit où se trouvent mes ennemis : Un zombie dans le salon

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

The war is over ? [Livre I - Terminé] VRKokp0


Dernière édition par Javik Lawson le Mer 4 Fév - 0:14, édité 2 fois
Javik Lawson

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Javik Lawson
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits : The war is over ? [Livre I - Terminé] Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyMer 4 Fév - 0:10

Le membre 'Javik Lawson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fouille' :
The war is over ? [Livre I - Terminé] Fouille7
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyJeu 5 Fév - 0:10

Il y avait un temps pour tout, mais cela semblait rendre complètement indifférent mon compagnon du moment. Il pensait qu'on pouvait partir en expédition, comme ça d'un coup dans le normal. Je n'avais aucune idée de ce qui lui passait dans la tête mais ça ne me semblait ni commode ni normal, à croire vraiment que quelque chose ne tournait pas rond là haut. Enfin, il avait dû être hyperactif ou un truc du genre, le type de personne qu'on n'arrive jamais à canaliser et qui a du mal à s'investir pleinement dans un truc. Je ne savais pas si je devais me féliciter d'avoir mis les choses au clair, ou bien si au contraire je devais me sentir encore plus vexée qu'il désire passer à autre chose. Cet homme était assez changeant pour qu'il me perde en cours de route, c'était assez destabilisant. Je ne comprenais pas vraiment où il voulait en venir, et je n'étais pas certaine de vouloir me trouver dans les parages s'il devait en finir avec sa frustration. Et voilà lorsque je l'appelle, qu'il lève les yeux au ciel comme si je le saoulais complètement. Là, il commençait à me courir sur le haricot. Il peut pas simplement me parler, cet espèce de teubé !


| Ben tiens. | lâchais je avec ironie.


J'étais sûre et certaine que quelque part, ça ne lui aurait pas déplu à ce petit saligaud. Mais là, il s'enfonçait carrément. Je n'étais pas certaine de vouloir faire quoi que ce soit avec lui, après ça. En tous cas pas dans un avenir proche. Et voilà que maintenant il se targue de continuer seul si jamais je ne viens pas avec lui. Je le dévisage, cette fois tout à fait en colère.


| Oh, bah si c'est comme ça...! |


Mais j'entendais un bruit à l'intérieur de la maison qu'il venait d'ouvrir. D'un coup, je tirais mon pied de biche de ma large ceinture de taille, me préparant au combat. Je rejoignais Javik aussi silencieusement que possible.


| On n'a pas reconnu les environs, c'est peut être super dangereux. On le but et on se tire, d'accord? |
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyJeu 5 Fév - 0:35


Morgane n'avait clairement pas envie de le suivre, du moins c'est ce qu'il se dégageait d'elle juste par son attitude. Ce qui n'empêcha pas Jav' d'entrer pour faire ce qu'il avait en tête. Oui, c'est un homme plutôt têtu et quand il a une idée en tête, c'est rare qu'il l'ait ailleurs... Trouver à manger dans un des placards de cette maudite cuisine aura peut-être le don de lui remonter un peu le moral après cette discussion assez tuante. Non pas qu'il n'ait plus le moral, c'est juste que ça l'a gonflé. Quoi ? C'est un mec ! Et les mecs n'aiment pas ce genre de discussion où il faut mettre les points sur les "I" comme s'il avait fait quelque chose de mal. La journée ne semblait pas vouloir s'améliorer, car en faisant un peu de bruit, un mort l'entendit dans la pièce d'à côté. C'est entièrement de la faute du jeune homme si cette chose l'a entendu. La prudence aurait voulu qu'il inspecte les lieux pour voir s'il n'y avait personne dans TOUTES les pièces. Il faut croire qu'il devait avoir la tête un peu ailleurs... A moins qu'il cherche simplement les ennuis. Comme par hasard, la jeune femme était venue pour voir ce qu'il se passait. Tient finalement elle est restée... Toutefois, il s'abstint de faire une remarque qui aurait eu pour effet d'envenimer les choses. "On le but et on verra après !" répondit simplement Javik en prenant son marteau. Le zombie était à présent dans la cuisine venant en direction du duo. Pas la peine d'attendre, autant y aller franco. Il retourna dans la cuisine, levant son marteau pour l’abattre sur le monstre.

Type d'action Javik frappe le zombie avec son marteau.


Le coup porté par le jeune homme manqua malheureusement le point vitale de la chose : la tête. Cet enflure avait eu la bonne idée d'esquiver son mouvement en bougeant un peu sur la droite. On dirait bien qu'il va falloir recommencer ce petit manège. Quant à Morgane, il ignorait si elle allait venir l'aider ou se contenter de le regarder et pourquoi pas se moquer de lui quand il en aura terminé avec ce Zack.


Points de vie restants : 26/26
  Munitions restantes : 22
  Gains des fouilles : ...
  Endroit où je me trouve :  Cuisine d'une maison
  Endroit où se trouvent mes ennemis : Un zombie dans le salon au corps à corps

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

The war is over ? [Livre I - Terminé] VRKokp0


Dernière édition par Javik Lawson le Jeu 5 Fév - 0:38, édité 1 fois
Javik Lawson

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Javik Lawson
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits : The war is over ? [Livre I - Terminé] Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyJeu 5 Fév - 0:35

Le membre 'Javik Lawson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Arme Blanche' :
The war is over ? [Livre I - Terminé] ArmeBla1
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyDim 8 Fév - 15:51

[Attention, si tu bouges tu dois utiliser le dé de mouvement cela dit pour nous mettre au même niveau, je te suis sans lancer à mon tour.]


Javik Lawson était impossible. J'avais couché avec lui autant par besoin que par intérêt, et j'avais réussi selon toute vraisemblance à en faire un espèce de protecteur. C'était génial, au fond. Sans qu'il était super difficile de le maintenir en place, il n'était pas pour autant aisé de le manoeuvrer et je m'y perdais totalement dans ses réactions. Maintenant comme auparavant, je me demandais si j'avais bien fait. Instable, il me le semblait totalement. Je n'aimais pas les choses sur lesquelles je n'avais qu'un contrôle ténu. Si je devais être honnête, je n'en avais absolument pas sur Javik et les choses étaient terriblement compliquée à ce niveau là. Je ne me voyais pas pour autant abdiquer ce lien que nous partagions, qui était quelque chose à quoi je tenais plutôt pas mal. C'était tellement compliqué, bordel... Et voilà que monsieur décide de se battre d'abord et de poser les questions après. On ne va jamais s'en sortir avec celui là... Une fois dans la cuisine, je vois que Lawson abat son marteau sur le contaminé et le loupe. Je jure à voix basse, avant de me précipiter à mon tour avec ma barre en fer bien en main.


Type d'action j'attaque l'infecté à coup de barre à mine


La barre tombe lourdement sur le zombie et lui met l'épaule en vrac, bien qu'en défonçant les os elle ne soit d'aucun effet. Je jurais à nouveau, plus fort, contre le zombie, contre Javik et son foutu entêtement, contre la Terre entière.


Points de vie restants : tous
  Munitions restantes : ...
  Gains des fouilles : ...
  Endroit où je me trouve :  
  Endroit où se trouvent mes ennemis : Un zombie dans le salon au corps à corps


Dernière édition par Morgane Beaulieu le Dim 8 Fév - 15:53, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyDim 8 Fév - 15:51

Le membre 'Morgane Beaulieu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Arme Blanche' :
The war is over ? [Livre I - Terminé] ArmeBla3
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyDim 8 Fév - 23:59


Rater un zombie c'était assez moche, mais être deux à le louper c'est avoir une étoile qui a perdu sa chance. C'est vrai, comment Morgane avait-elle put le louper de cette manière. Il faut croire que ce Zombie-là a une bien meilleure étoile que la leur. Merde, c'est qu'un putain de macchabée, il ne peut pas crever comme tous les autres ? C'est pas bien compliqué, non ? Javik, se prépare à retenter le coup en espérant que cette fois son marteau défonce définitivement le crâne de cette chose affreuse.

Type d'action Javik frappe de nouveau le zombie avec son marteau


Sûr de lui, il lève son marteau et vise la tête du mort en affichant même un petit sourire machiavélique, comme si le tuer l'amusait. En fait, c'était le cas, se battre en ce moment lui procurait un bien fou après tout ce qu'il s'était passé ces derniers jours. Oui, il avait en quelque sorte besoin de lâcher ses nerfs sur quelqu'un. Spooner n'étant pas dans le coin, le zombie était la cible parfaite. Mais la chose esquiva de nouveau et son marteau ne toucha que la même épaule que Morgane avait atteinte. On pouvait clairement voir que l'os était déboité et que les mouvements avec ce bras étaient à présent impossible ou presque pour le mort. Toutefois, il lui restait toujours son autre bras pour agripper ses cibles s'il en avait envie. Dans un combat, le jeune homme aime sortir vainqueur. S'en prendre à ce truc avait pour but de faire partir toute la frustration qu'il pouvait ressentir depuis un moment... Autant dire que c'était l'effet inverse. Avoir du mal à l'avoir le frustra encore plus et on pouvait clairement voir l'énervement naître sur le visage de Lawson. "Mais tu vas crever pourriture !" ragea-t-il entre ses dents. A présent, hors de question de prendre la fuite, de toute manière, le Zack les suivrait jusqu'à avoir mis ses dents toutes pourris dans leur chair.


Points de vie restants : 23/26
Munitions restantes : 22
Gains des fouilles : ...
Endroit où je me trouve : Cuisine d'une maison
Endroit où se trouvent mes ennemis : Un zombie dans le salon au corps à corps

[le zombie le plus chanceux du monde !!!]

_________________
In the deep
Les règles morales sont, chez l'être doué de raison, l'équivalent pratique des règles de l'instinct. Seules elles permettent la survie.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr

The war is over ? [Livre I - Terminé] VRKokp0


Dernière édition par Javik Lawson le Lun 9 Fév - 0:11, édité 2 fois
Javik Lawson

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 26
Javik Lawson
Messages : 5602
Membre du mois : 0
J'ai : 29 ans
Je suis incarné(e) par : Bob Morley
Crédit(s) : Nono
Je suis un(e) : Lucky Luke
Mes hauts faits : The war is over ? [Livre I - Terminé] Surviv10
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] EmptyDim 8 Fév - 23:59

Le membre 'Javik Lawson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Arme Blanche' :
The war is over ? [Livre I - Terminé] ArmeBla2
Fall Of Man

I'm a legend
Compétences:
Points de vie : 25
Fall Of Man
Messages : 4465
Membre du mois : 6369
Je suis incarné(e) par : .
Crédit(s) : (c)Kanala
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The war is over ? [Livre I - Terminé]   The war is over ? [Livre I - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
The war is over ? [Livre I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall of Man :: 
Anciennes zones de jeux
 :: Coaticook et la Route vers le Nord :: De l'autre côté de la Rivière :: Rues
-
Sauter vers: